AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validéesPartagez
 

 Bella P. Bloom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mel


Mel

Age du personnage : 20 ans

Familier : Une spatchoune blanche qu'elle n'a pas nommé
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Exploratrice et preneuse de tout job pendant les escales (serveurs, mannequin, baby-sitter...)
Résidence : Aucune nous voyageons tout le temps
Dans le sac :


MessageSujet: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeSam 2 Jan 2016 - 20:23


 

  Bella P. Bloom

  Exige beaucoup de toi même et attends peu des autres, ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés
 
Derrière l'écran

  

 Prénom (ou pseudo) : Manon

 Âge : 15 ans

 Avez-vous lu les Tara Duncan ? Si oui, quels tomes ? Tous!

 Vos activités préférées : Jouer au basket, faire de la danse, lire, regarder des films, cuisiner, écrire mon roman, étudier(oui je sais, je suis bizarre), écouter de la musique, être avec mes amies, RP avec vous, écrire des lettres, chanter, parler, inventer des histoires invraisemblables, rêver, être avec mon frère et mes parents et…je crois que c’est pas mal déjà!

 Vos groupes/artistes de musique préférés : Lindsey Stirling, Calogero,Les One directions(surtout leur dernière chanson), Ed Sheeran, Adèle, Madcon, Keen’V, Kenji, sans oublier Vivaldi

 Vos livres/auteurs préférés : Amanda Hochking pour de Mon Sang, Licia Troisi pour la fille dragon, Stéphanie Meyer pour Twilight, Divergente, Hunger Games, Le Labyrinthe, les livres sur les animaux, les livre d’action et d’amour en général mais surtout les Tara Duncan!

 Vos films/réalisateurs/acteurs/séries préférés : Hunger Games, Le labyrinthe, Divergente, Le dernier loup, les Twilight, les film d’action et les dessin animés…

 Où habitez-vous ? (Simplement dire le pays.) Dans un trou paumé en France

 Ce que vous préférez dans les forums : La CB, Le RP et les liens que l’on se fait ici

 Est-ce votre premier forum ? Ça l’a été

  

  
Votre Personnage

  

 Nom(s) : Bloom

 Prénom(s) : Isabella Pearl(mes parents ont eu un problème à ma naissance, ils ne m’aimaient sans doute pas assez pour me donner un nom plus commun que Isabella Pearl. Enfin surtout Isabella, il avait du trop regarder Twilight sans doute…)

 Surnom(s) : Bella et c’est tout! Je ne supporte pas que l’on m’appelle Isabella, mon frère m’appelait souvent Pearl…mais ça c’était avant. Depuis, personne ne m’a plus jamais appelait Pearl, surtout que je n’ai pas revu beaucoup de monde depuis…

 Sexe : Femme et fière de l’être

 Orientation Sexuelle : Hétéro

 Race : Lycanthrope NM (je ne sais pas si ça existe, j’invente des races, ne vous occupait pas de ça si c’est faux le Staff, c’est mon imagination, mais je l’explique quand même dans l’histoire)par erreur, maladroite et perdue

 Âge du personnage : 17 ans, un âge bien trop jeune pour ce qu’il m’arrive

 Métier : Aucun, normalement je dois continuer mes études, mais je ne le ferai pas vu que je erre dans les bois

 Niveau de magie : Inexistant et tant mieux

 Niveau de combat : Plutôt élevé

 Familier : Qu’est-ce que c’est que ça encore?! Vous en avez pas assez avec vos créatures bizarres?

 Histoire : « Isabella Pearl! Viens ici tout de suite! »
Je sais que lorsque ma mère m’appelle comme ça, j’ai fais quelques chose de mal. Et aujourd’hui, je ne sais pas ce que j’ai bien pu faire pour subir ses foudres. Je posais mon livre sur ma table de chevet et descendis doucement les marches en essayant de ne pas réveiller mon frère qui dors encore, alors qu’il est plus d’une heure de l’après-midi. Je regarde vers la cuisine, ma mère est là, le regard vide et le visage consterné, je sais bien que la disparition de notre père il y a quelques semaines n’a pas arrangé les choses. Ma mère a beaucoup bu, depuis, une espèce d’alcoolémie, elle peut dès fois dire des choses qu’elle ne pense pas où s’énerver pour un rien. Mais ça reste pas mère. Ma mère est un femme fragile, pourquoi donc lui a-t-il fait ça? Je m’approchai de ma mère et je la regardai dans les yeux. Ses yeux vert rencontraient les miens et je suis prise d’une culpabilité immense de ne pas l’avoir aidé mieux que ce que j’ai fais jusqu’à présent. Elle soupira bruyamment et je me raidis sur ma chaise. Mon dieu qu’est-ce que j’ai bien pu faire?
« Isabella, je grimace lorsque qu’elle prononce mon nom, peux-tu s’il-te-plait partir avec ton frère pour me ramener des légumes s’il te plait, je n’en ai plus. »
« Oui maman, bien sûr »
« Allez au jardin du père Henri, il vous attend »
« D’accord maman… »
Bon…je n’avais pas fais quelque chose de mal en fait, j’ai eut peur. Je devais juste aller chercher des légumes…Je me levais de ma chaise, je ne suis pas hyper proche de ma mère et je lui ai souvent reproché, à l’intérieur de moi-même d’avoir fait fuir mon père. Je remontais les marches quatre à quatre et frappais à la porte de la chambre de mon frère. Un grognement se fis entendre et j’ouvrais la porte pour le découvrir à moitié allongé sur le matelas. Je rigolais et il releva la tête. Je m’approchais de lui, lui collais un bisous sur la joue et lui déclarais d’une voix rude.
« Bon grosse marmotte, bouge toi, maman veut qu’on aille chercher des légumes! »
Un grognement gurutal me répondit et je rigolai de nouveau. J’adorai mon frère, pour moi c’était la meilleure personne au monde. J’ébouriffais ses cheveux brun en bataille et lui sourit. Je sortis de la chambre et m’habillais plus chaudement, nous étions en hiver et la vie en Angleterre est assez rude l’hiver. Mon frère cinq minutes plus tard est prêt à partir pour aller chez le père Henri. Un brave Monsieur qui cultive des légumes et qui ne parle pas trop…enfin, c’est ce que je croyais…
Nous descendîmes en bas, croisâmes le regard de notre mère et partit dehors. Le froid me saisit comme si un couteau m’était planté dans le coeur. Je marchai, glissait sur une plaque de verglas et mon très cher grand frère me prit le bras avant que n’écrase mon joli fessier par terre. Nous marchâmes en silence, comme toujours…nous ne sommes pas bavard dans la famille. 
Comme je vous le disais, notre père est partit il y a un mois. Mon frère ne s’en ait jamais remis. Pendant des semaines j’ai croisé son regard triste et j’ai subit ses pleurs sur mes épaule. Je lui pris la main dans le froid et il me la serra comme au bon vieux temps. Le bon vieux temps où nous étions encore petit…où nous n’avions pas de problèmes où notre père et notre mère étaient heureux. Un temps où notre père n’était pas partit pour ce qu’il a appelé « AutreMonde ». Il ne nous a jamais révélé ce que c’était, mais je savais au fond de moi qu ‘il ne mentait pas….pourtant paradoxalement je détestais ce monde qui m’avait enlevé mon père et cela me faisait du mal d’en parler. Alors je me taisais, préférant cacher mes émotions et ne pas les mettre au grand jour. 
Au bout d’un temps de marche indéfini nous rencontrâmes la route du père Henri qui une fois les légumes remis nous invita à prendre un chocolat chaud. 
« Alors, les enfants, votre père va bien? »
« Non, il est partit, déclarai-je sur un ton égal »
Mon frère me pinça vivement le bras, mais je m’en fichais, je n’aimais pas parler de mon père et ce vieil homme avait remis un pont sensible sur le pont. J’inspirai profondément et essayais tant bien que mal de rester calme. Mais le vieillard reprit de plus belle.
« Ah oui! C’est vrai il m’avait dit qu’il partirait un jour sur AutreMonde, je lui ai toujours dit de le faire. »
Emportée par la colère qui me rongeait peu à peu et déstabilisée par le regard triste de mon frérot, je tapai du point sur la table, poignardais le vieillard des yeux et partit avec le panier de légumes. Mon frère vint quelques minutes plus tard et essaya tant bien que mal de me calmer.
Je décidai que pour le chemin du retour j’allai prendre un autre chemin pour le coup. Mon frère me suivait sans un bruit, dès fois on se demandait qui était l’aînée entre nous deux. Je décidai de passer par un chemin sombre et lugubre. Mon frère m’attrapa le bras, mais bien décidée à passer par là, je l’ignorai…je n’aurais pas du, car c’est à partir de là que ma vie à changée.
Un homme masqué en tenue grise sortit de nulle part. Le cercle rouge qui était sur sa poitrine ne me disais rien qui vaille. Ses mains se placèrent devant mon frère une magie noir sortit comme si il avait été un démon. Paniquée à l’idée que cette créature puisse faire du mal à mon frère, je me jetai devant lui avant que le mec en gris n’eut le temps de finir sa phrase. Une épaisse fumée noire plongea vers moi, mais s’arrêta à quelques centimètres de mon visage. Le mec jura:
« Une NM! »
Mon frère terrorisée derrière moi, ne bougeait pas, et je commençais à le comprendre, nous avions faillis être tuer…et…je l’avais protégé…comment? C’étais moi? Je devais être bizarre? Peut-être même folle? Personne à part mon frère ne me croirait, il était hors de question que j’aille à la gendarmerie, sinon ils me collerait à l’asile. Je ne bougeait plus, pétrifiée par ce que je venais de faire. L’adrénaline commençait à retomber et je me demandais qui était cet homme qui avait de la…magie? Je ne comprenais plus…ce n’étais pas possible enfin…si?!
Soudain, le mec en noir disparu, comme par magie…on va dire que je n’étais plus à la bizarrerie près. Je me retournai vers mon frère livide et essayais de me calmer par la même occasion. Mais la journée n’était pas finis pour autant. On va dire que dans la vie, il y a les chanceux et ceux qui ont la poisse. Aujourd’hui, la poisse se déversait sur moi…enfin, sur nous. Un autre homme arriva peu après, ses cheveux grisonnant marqué son âge qui commençait à avancer et ses yeux marrons si reconnaissable me prirent au dépourvu. Mes genoux se dérobèrent sous le choc. l'adrénaline était maintenant partit et le contre coup commençait à se faire sentir. Je sentais mon frère se raidir à mes côtés, il l'avait aussi reconnu. Je n'eus juste le temps qu'une phares avant de tomber d'épuisement:
"Papa?"
Je me réveillai dans une maison que je ne connaissais pas, ce n'étais pas la mienne, j'en étais certaine. A côté de moi, une chaise vide, j'entendais des cris qui venait d'en bas. Curieuse, je me levai et allai en bas. Sous le coup du choc, mais larmes s'embouèrent de larmes. Mon père et mon frère qui s'engeulaient s'arrêtèrent sur le champs. Mon frère vint près de moi et me pris dans ces bars, mais je n'étais pas d'humeur. Je me dégageai gentiment et alla vers mon père.
"Isabella..."
"Où sommes-nous! Qu'à tu fais!"
"Je...commença-t-il, nous sommes...nous sommes sur AutreMonde..."
Mon mode s'écroula à la seconde où il prononça ces mots. mes larmes redoublèrent et je me précipitai dehors pour pouvoir sortir de cet endroit. rentrer chez moi. Mon frère me courut après et resta à mes côtés silencieux pendant que je marchai furtivement prête à trouver un moyen de rentrer chez moi. Je ne pouvais pas être sur ce monde. c'était scientifiquement impossible. Mais comme je vous le disais, la journée n'était pas prête d'être fini. Nous tombâmes sur un énorme tigre à six pattes qui était entre les griffes d'un énorme loup. Sur le coup, je poussai un hoquet de surprise. La folie de mes parents pour Twilight était en train de déteindre sur moi. Me regardant, le loup laissa échapper sa proie qui court, plus vite que la normal aidé par ses six pattes. mais SIX pattes quoi! Le loup, la bave aux babines et le regard fou, nous regarda  enragé d'avoir fais fuir sa proie et comme si nous n’étions que de la viande….en même temps ce n’est pas faux non plus. Il s’approcha dangereusement. Je trébuchai, tombai par terre aux côtés de mon frère qui tomba avec moi. 
Il me prit la main, me dit qu’il m’aimait. Pour lui c’était la fin, mais je n’allais pas laisser ce clebard me prendre ma vie sans rien faire sauf que le problème est qu'il était très imposant et qu'il me faisait peur.
Je tressait quand il lécha ses griffes couverte de sang de l'autre animal et se rapprocha encore, cette fois j’étais bien obligée d’admettre que c’était fini pour moi aussi. Je suppliai mentalement mon frère de s’enfuir car il avait encore le temps, le loup m'aurais la première et j'essayerai de le retenir. Mais lorsque le loup sauta sur moi, il se mit en bouclier devant, recevant les griffes de l'animal enragé sur le torse, transperçant son t-shirt.
Il tomba sur le sol, sa tête cognant par terre…je ne voulais pas qu’il meurt, je ne le voulais pas! Je me précipitai vers lui, pleura le long de son épaule en le suppliant de revenir, de ne pas me laisser tomber. Pendant que l’animal continuait de me regarder comme si je n’étais qu’un vulgaire jambonneau.
Je fermai les yeux, j’étais prête à subir ma mort, c’était la seule chose que je voulais faire, la seule, sinon j’allai perdre mon frère après mon père. Le loup arriva et me mordit violemment le bras.
Je sentais comme un venin, se mettre en moi comme si je n’étais plus la même. Comme si j’allai pouvoir survivre. Ce sentiment était indescriptible. Je pleurai toujours sur le bras de mon frère ignorant la douleur qui pulsait dans mes veine. Sentant que l'animal allait bientôt en finir avec moi.
Mais soudainement, mon père arriva et il fit je ne sait quoi avec le loup. Soit il le tua avec quelque chose de brillant car j'avais vu quelque chose briller, soit il le fit fuir. Mais c'est la dernière chose que je vis avant de sombrer dans l'inconscience emporté par la douleur dans ma poitrine.
Pendant des jours, ce qui m’a semblait pourtant une éternité, je sentais que mon corps changeait, je le sentais…mais organes semblait se replacer où bon leur semblait. Je me souvint juste que j’avais vomis, crié de douleur, crié à l’aide et le nom de mon frère. Pourquoi n’étais-je pas morte? J’aurais préférait mourrir plutôt que de subir cette souffrance.
A mon réveil, je n’étais pas seul, il m’attendait au bord du lit, mon frère adoré que j’avais cru mort, il étais là, me souriant et je refusais de laisser les larmes qui était au bord de sortir, couler. Il me prit la main, la chaleur irradiât sous sa poigne à me demander si il n’avait pas de fièvre.
« Tous va bien , Bella…nous sommes…nous sommes sur AutreMonde, tu ne crains plus rien, maintenant… »
AutreMonde? AutreMonde? Ce nom me rappelait vaguement quelques chose, mais je ne savais pas quoi, que faisais-je ici sur cet autre monde comme ils disaient. Soudain un fragment de mon esprit me revint en mémoire. Mon père, AutreMonde! Furieuse, je me levais, ignorant les paroles réconfortantes de mon frère et la douleur qui étais encore présente. Et allais trouver mon paternel dans la pièce d’à côté. J’arrivai, le giflai les larmes coulant sur mes joues.
Alors aussi calme qu’il pu être, il m’expliqua, il m’expliqua qu’il m’avait emmené sur AutreMonde un Sangraves avait voulu nous tuer, vous savez le mec en gris. Déjà, à partir de là, je commençais à perdre le fil, je ne savais pas si je devais le croire. Il m’expliqua aussi que si il était partit, c’était pour nous protéger, il était traqué par des gens qu’il appelait de nouveaux des Sangraves car il avait fais, je ne sais quoi. Il me suppliait, m’implorait de lui pardonner avant de m’annoncer une triste vérité…j’étais devenu une Lycanthrope. J’avais d’abord rigolé:
« Ah, Ah! la bonne blague, une lycan…quoi? Tu m’expliques ton délire, tu reviens de je ne sais où, me dirent que je suis sur une planète magique, que je me suis faite attaquer par un de ces mecs timbrés au nom compliqué et que maintenant je suis quoi? Un chien enragé! »
« Non, ma puce… »
« Ne m’appelle plus jamais comme ça! »
« Tu n’est pas un chien enragé, tu es un loup…un loup garou comme ton frère! »
Mon monde s’était écroulé de nouveau qu’il avait prononcé le mot loup garou. Je me croyais dans un dessin animé de Disney. Pire encore dans un Twilight comme lorsque j'avais rencontré ce loup géant. Je n’allais pas bien du tout. Il devait me mentir, ce n’étais pas possible autrement. En fait, il me disait que c’était vrai…mais s’était faux. Je ne pouvais pas le croire, laisser mon malheur s’abattre comme ça sur moi. Je ne pouvais pas. 
Je me souvint ne pas avoir mangé pendant plus d’une semaine, mon corps changeais…mais je refusais de l’admettre. Mon père n’arrêtait pas de se disputer avec mon frère. Mon monde était déjà bien peu solide avant que celui-ci ne vienne m’annoncer une terrible nouvelle.
« Je pars! »
« Quoi? »
« Je pars rejoindre les Sangraves! »
J’avais hurlé…oh oui, j’avais hurlé. Alors comme ça mon frère croyait ses ânerie. Et pire, si cela était vrai, il voulait rejoindre celui qui a faillit le tuer. Il voulait rejoindre des tueur? Le soir même il partit, il partit et je partis aussi. Je ne pouvais rester dans un monde que je ne connaissais pas, mais j’étais bien obligé d’avouer que je ne savais où me rendre.
Je finis par dormir dans une forêt ayant perdu les traces de mon frère. Je ne pouvais pas croire que je commençais à croire ces bêtises. Mais quand un espèce de tigre à six pattes(déjà j’avais flippé un peu, un tigre à six pattes et pourquoi pas un chat avec huit yeux) avait commencé à m’attaquer dans ma forêt que je m’étais transformée….En loup. Je lui avait arraché la tête d’un coup de patte et je m’étais mise à pleurer. Reprenant ma forme humaine comme par magie. Je l’avais tuer si facilement. ce n’étais pas possible, non!
Je dus vivre dans la forêt pendant un an, ne sachant pas quoi faire? Ne sachant où j’étais, ne sachant ce que j’étais à part une lycan…truc. J’avais tué…oh oui, j’avais tué, j’avais été obligé de survivre dans cette jungle bestiale. Avec des bêtes plus bizarres les une que les autres.
Je refusais toujours de croire ce qu’il m’arrivait, je ne voulais pas, je ne voulais pas que mon monde se retrouve bousculé comme ça. Je voulais simplement vivre ma vie normalement, mais le destin en avait décidé autrement. Je n’avait pas revu mon père, ni mon frère…et encore moins ma mère qui devait être morte de peur et de chagrin à l’heure qu’il était. 
Alors je rêvais, refusant de croire mon propre destin, restant consterné dans cette forêt qui était désormais ma maison. Comment une vie peut changer en un seul jour? Comment faire pour retrouver une paix intérieur? 
A partir de ce moment là, la petite fille joyeuse qui dans le temps était, était devenu, une jeune femme, peureuse et triste. J’étais persuadée que je ne retrouverai plus jamais une vie paisible et normale. Et je me mis à détester les Sangraves, ceux qui avaient enlever mon frère. Qui était devenue à l’heure qu’il est un espèce de tueur sans pitié.
Plus les jours avançaient, plus je commençais à croire que j’étais un loup, je me transformais chassant, mangeant, j’étais furtive, peureuse, et n’avais revu d’humain où d’autre truc…depuis mon exil en forêt. Oui...mon exil, j'avais peur, peur de revoir d'autre être humains. Je savais que je n'étais pas seule, mais j'avais peur de ce monde inconnu. Serais-je bien accueillie? Allais-je leur plaire? Comment est-il? Je savais que si je voulais le savoir il aurais fallut que je retourne à la civilisation, mais j'avais trop peur. Trop peur de souffrir de nouveau, trop peur de ne pas leur convenir. Peur de m'attacher à eux comme à mon frère et qu’il m'abandonne après, ou alors qu'il meurt. Je ne voulais plus souffrir. Alors je préférais souffrir seule, dans ma forêt. Et il était hors de question que je retourne chez mon père que je déclarai comme principale responsable de mon malheur aujourd'hui. Si il n'était pas partis, si jamais il était resté avec nous. Nous serons encore tout les autres en Angleterre  sur la Terre. Je ne voulais plus le revoir. C'était peut-être lui qui avait décidé mon frère de rejoindre les Sangraves. Rien que d'y penser j'en vais mal à la tête. Mais cela m'importer peut aujourd'hui, j’étais différente…j’étais changée!

 Description physique :  La forêt, le froid, la chaleur de ma peau à 42 degrés faisait que je n’avais plus froid. Courir était devenu naturel pour moi, mes cheveux ondulés brun avec des reflet cuivrés m’arrivaient maintenant au creux des reins alors qu’étant encore humaine ils ne m’arrivaient qu’aux épaules. Courant à travers les bois, ils flottaient derrière moi comme une crinière au vent s’emmêlant dans les branches et recevant des feuilles de mille et une couleur. Ils étaient toujours détachés, une jungle marrons-cuivrés. M’arrêtant à l’orée d’une clairière, j’avançais une de mes deux longues jambes fines mais néanmoins musclés, moulaient dans le seul pantalon slim qu’il me restait de ma misérable vie humaine. Je n’étais plus des leurs à présent j’appartenais à un monde plus brute, plus mortel. J’avançais laissant mes bars fins ballotés dans le vide. Foulant de mes pieds nus, l’herbe légère et verte.
Pliant mes articulation devenu plus souple, j’avançais avec autant de grâce que je pus faire. Etant déjà maladroite dans ma vie humaine, j’étais devenu une catastrophe naturelle. Je m’approchai de la petite rivière éclairée qui était non loin de moi. Retenant mon souffle saccadé et mon coeur qui cognait dans ma poitrine. 
Regardant l’eau clair j’aperçus mon reflet et pris peur. Je n’avais plus eut l’occasion de me regarder et cela devenait de moins en moins fréquent. J’approchai de nouveau mon visage pour contempler mon reflet de sauvageonne triste. Ma peau pareil à de la craie aurait pu effrayer n’importe quel vampire (je ne connaissait pas leur vampyr) et on aurait pu me croire une des leurs. Tout en continuant de fixer ce reflet que je ne connaissais pas, je caressai d’un doigt ma joue chaude qui était lisse bien que sur ma tempe droite, caché par mes cheveux, une petite tache de naissance en forme de demi-coeur que mon frère et moi avions depuis tout petit. Mes quelques taches de rousseur sur le nez, me donnait un air enfantin, malgré mon sourire envolé je ne sais où. Un héritage de ma mère qui n’est plus à mes côtés à présent et que mon soit disant frère qui m’a abandonné n’a pas. Je regardais mon visage encore et encore voulant déceler chaque détails de ma peau. Touchant mes lèvres rosés par le givre, mes dents pas trop mal positionné grâce à l’appareil que j’avais eut plus jeune, regardant mes longs cils noirs. Observant mes yeux vert-cuivré longtemps. Essayant de déceler en eux une trace de ma joie passé, mais non plus d’amour, plus de joie, plus aucune affection. Je ne doutais pas que quelqu’un pourrait me remettre de l’éclat à l’intérieur. De légères fosses apparaissait quand je souriais ou du moins quand j’essayais.
Je regardais tous ce qui pouvais me rapprocher de mon frère que je n’ai plus à présent…mais rien. Même la racine de mes cheveux cuivrés n’égalaient en rien la douceur de sa chevelure brune. Bien que nous n’ayons que deux années d’écarts, il devait faire encore plus grand que moi à présent, plus mature alors que je faisais simplement désarçonnée. Je me remis debout m’emmêlant les pieds dans mes grandes jambes.
Aucun ennemi n’avait peur de moi, non, je ne faisais pas peur, juste pitié. Juste pitié… Ma taille fine laissait en mes ennemies une lueur de doute alors que mes abdos étaient néanmoins bien présent. La finesse de mes traits les laissaient au dépourvu alors que je n’avais plus aucune trace de joie sur le visage.
Lors de ma vie humaine, j’étais désirée , mon frère me protégeait des garçons malencontreux qui voulait juste m’inviter à sortir. Mais je ne me trouvais plus dans ce portait de petite fille. J’étais perdu et horriblement seule. Juste cela. J’avais connu bien des passages difficiles lors de mon adolescence et je ne pouvais qu’admirer comment m’a peau était redevenu si lisse alors qu’elle ne l’était pas autrefois. Peut-être un autre atout de ma transformation qui sait. Je n’avais jamais était féminine et là on pouvait dire que je l’étais encore moins.
Réprimant une espèce de rage envers celui qui m’avait enlevé mon humanité, je pliais mes vêtements correctement au creux d’un arbre et m’avançant, sautai me transformai en le loup de j’étais à présent. Un loup brun rouille disparu dans les arbres de la forêt, je courrai à en perdre haleine pour essayer d’oublier ce que je vivait à présent, refoulant les larmes qui me montaient au yeux. Je retournais près de la rivière, je voulais voir mon visage de monstre. Regardais mes yeux vert qui eux ne changeait pas lors de la transformation. Regardant la moitié de ma tête blanche comme neige, mes pattes que je trouvais bien trop grosses pour être élégantes ainsi que mon corps en entier. Je n’étais plus moi, je ne me retrouvais plus…

 Description mentale : Ayant repris mes vêtement, je restais cependant près de mon petit coin…à l’orée du bois, dans une fosse avec de la mousse douce qui foulait mon corps lorsque je m’allongeais me donnant un peu de douceur dans ce monde de brute. Les oiseaux au dessus de ma tête m’arrachant quelques tristes sourires de temps à autre, l’heure de leur chamaillerie. Je n’étais plus la même. Je n’étais plus la petite fille joyeuse, heureuse, pleine d’amour est d’affection, j’étais devenu une fille perdue, recherchant cependant ce besoin d’amour dont j’avais besoin au fond de ma poitrine. Essayant de combler le trou béant dans ma poitrine qui ne se refermait pas. Il s’élargissait plus j’étais triste, plus j’avais peur. Car oui, j’avais peur, peur de la vie, de la nature. J’avais eus peur lors de mes nombreuse escapades pour manger. Les bêtes était plus affreuses les une que les autres, plus méchantes les unes que les autres, plus avide de sang, les unes que les autres. J’avais du perfectionner mes attaques, avec un poignard, sous ma formes de loup qui me permettait de cicatriser rapidement. Mais j’avais peur, constamment, j’avais peur, que les Sangraves me retrouvent, qu’il veuille me tuer. J’avais eut peur de ce monde que je ne connaissait pas. De moi que je ne connaissais plus. J’étais froussarde, si jamais je revoyais un être qui semblait humain, Comment régirai-je? Je ne savais pas, le combattrais-je? J’étais constamment dans la peur, la peur de l’inconnu et du connu. Je voulais de l’amour, j’en éprouvais le besoin, mais je n’avais personne pour m’en donner, personne. Alors dès fois laissant mes rêve s’emparer de moi, je rêvai du prince charmant, au jeune homme qui pourrait me redonner un peu de bonheur, au jeune homme qui arriverait de nouveau à me faire sourire. Au jeune homme qui me dirait qu’il m’aime et qui me serrait dans ses bars. Mais ma destiné ne semblait pas celle-là. M’allongeant sur le sol et fermant les yeux, je me laissais aller à la haine que j’éprouvai pour les Sangraves depuis qu’il l’avait enlevé à mon frère. Pourquoi? Pourquoi avait-il fais ça? Et j’étais en colère…en colère contre mon frère qui m’avait abandonné, j’en voulais à mon père qui avait fini par laisser ma mère seule. Mais je m’en voulais à moi, je culpabilisais en me disant que si jamais je n’avais pas vu le jour. Je remuai sur ma couche de feuillage, la plaie dans ma poitrine m’arrachant un hurlement de douleur. Il ne me manquait que ça…enfin que…il me manquait ça, de l’amour et de l’affection pour redonner à ce visage de sauvageonne qui n’est pas si moche que ça un peu de joie et de bonheur. Il ne manquait peut-être qu’une seule personne, une seule…mais laquelle? Je m’endormis des pensées pleins la tête me réveillant une heure après par mes cris car je ne faisais que des cauchemars depuis que l’on m’avait laissé. Peur de l’inconnu, peur de mourir. Mais je pouvais être forte, je le sentais…mais comment? 

 

 
Votre perso est interviewé !

 

« Que pensez-vous des Sangraves ? »
Vous ne pouvez même pas savoir comment je les hais, comment je les déteste. Je pourrais en tuer en, en lui arrachant la tête sans même culpabiliser par la suite. Il m’ont enlevé la seule famille qu’il me resté…mon frère. Et jamais au grand jamais je ne voudrais les revoir. Revoir leur répugnante odeur de rouille. Revoir leur masque horrible et leur vêtement gris, rien qu’en imaginant mon pauvre frère porter ça, cela me dégoute au point d’agrandir la plaie dans mon sein, au point d’un vomir et de crier de douleur, au point de me faire faire des cauchemars horribles. Je ne veux plus jamais avoir à faire à eux…Sinon pour les tuer tous un par uns.

« Vous trouvez quelqu'un dans une très mauvaise situation qui pourrait le conduire à la mort. Vous pouvez le tirer de là, mais c'est à vos risques et périls, vous pourriez succomber vous aussi. Que faites-vous ? »
Je la sauve, que voulez-vous que je fasse, la laisser comme mon frère m’a laissé. La faire souffrir comme j’ai souffert? La laisser mourrir? Alors autant mourrir pour elle vu que je n’en vaut pas la peine apparemment.

« Vous vous trouvez devant une table sur laquelle sont disposés quatre objets : une part de gâteau, un couteau, un vieux grimoire et un bijou resplendissant. Vous ne pouvez en prendre qu'un seul avec vous. Lequel choisissez-vous ? »
Le vieux grimoire pour trouver des réponses à mes questions, Trouver des réponses à tous mes pourquoi. Trouver comment faire revenir mon frère. Tout trouver, peut-être même trouver de la lumière dans mon monde désormais si noir.

« Seriez-vous capable de tuer si vous pensiez avoir de bonnes raisons de le faire ? »
Absolument…même si je sais que je culpabiliserai après si c’est un être humain. Si c’était un Sangrave vous pouvez en être sur je serais plus que ravie. Mais tuer pour le plaisir ne m’intéresse pas, c’est juste par survie ou pour la survie des autres que je suis prête à le faire.

 

  
Vous et le forum

  

  Etes-vous le 2ème, 3ème ou 4ème compte d'un membre déjà présent sur le forum ? Si oui, de qui s'agit-il ? Oui troisième compte de Mara’tylanhem T’al Barmi (car j’attend Elëor) et d’Ocean P. Leynd ( car j’attend Ethan) et car, j’aime faire de nouveaux personnage différent vu que j’adore ce forum.

  Si vous avez répondu non à la question précédente, comment avez-vous connu le forum ?   Bah j’ai répondu oui…

  Avez-vous des idées ou des remarques à nous faire partager pour améliorer le forum ? Si oui, lesquelles ? Aucun il est parfait!

   Si vous êtes nouveau, souhaitez-vous qu'on vous attribue un parrain ? Non c’est bon Alex ma tout appris…du moins ce que je lui demandai…du moins ce que je sais…et j’espère que ça se verra dans ma fiche sinon c’est que je suis une mauvaise élève…

  Exemple de RP : Le soleil éclairait ma clairière comme il ne l’avait jamais éclairé auparavant, m’arrachant un maigre sourire passager. Je me mis en route, je voulais découvrir quelques chose aujourd’hui, quelques choses de nouveaux. Mais quoi? Je décidai de prendre ma forme de loup pour aller plus vite. Sautant dans la forêt, le loup brun rouille que je connaissais bien maintenant apparu, laissant derrière moi une nostalgie sans fin quand je pensais à ma misérable petite vie perdue dans les bois. Je courrais, courrais jusqu’à ce que mon souffle nouveau soit saccadé, que j’ai chaud en dépit de ma chaleur corporelle excessive. Je courrai encore longtemps avant d’atteindre un point que je ne connaissait pas. Rien, rien n'aurait pu me laisser penser que je reverrais de la civilisation. Un village, un village se tenait devant moi. je m'approchai prudente, je voulais voir, j'étais trop curieuse pour laisser ce village me passer sous le nez. Et alors je vis...des humains...de vrai humains sans jambes ni bras de plus. Je souris intérieurement. Je n'étais pas si seule...pourquoi avais-je eus peur qu'il soit si différent. J'étais prête à retourner dans ce village plus tard...peut-être, mais quelque chose changea...Un fille d'une quinzaine d'année faisais le ménage quand soudain elle utilisa sa magie. Cela me fis tressaillir, un garçon de son âge arriva et lui ébouriffa les cheveux alors elle poussa un gémissement plaintif. Les larmes me montèrent aux yeux. Cela me rappelais tellement mon frère et moi, étant petit, mais maintenant. J'avais eut tord, ils étaient différents, ils avaient de la magie, de la vrai magie, comme celui qui m'a attaqué lorsque j'étais encore sur Terre, et il...il y avait trop d'amour pour moi. Je retirant en courant dans mon petit coin de prairie. Me roula en boule réprimant des cris de douleur qui pulsais de ma poitrine. Essayant d'oublier leur sourire...leur amour...leur magie...


  

  
Autre

  

  Validés par le canard-en-chef ! \_O<

  

  
Fiche codée par Fangs de Never-Utopia


  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4626-bella-p-bloom
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 17:04

Hey!
Re-bienvenue ma belle o/ J'aime vraiment beaucoup ton personnage(comme je te l'ai dit par MP 8D)
J'espère bientôt RP avec Bella en tout cas, ce serait un grand plaisir o/
A un moment quand tu racontes l'histoire de ton personnage tu dis "Comme je vous le disais, notre père est partit il y a un mois. Mon frère ne s’en ait jamais remis. Pendant des mois j’ai croisé..."
Comment tu peux dire "pendant des mois" si leur père est parti depuis seulement un mois? 8D
Voilà je me permet juste cette petite remarque (je sais pas si je pouvais le dire.. >>) qui m'a fait bug quand j'ai lu entièrement ta prez'.. Si ça se trouve c'est juste moi qui comprend pas  pirat
J'espère bientôt te revoir, amuses toi bien avec ta louve


Bella P. Bloom Auopdl8e69e
Bella P. Bloom Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Mel


Mel

Age du personnage : 20 ans

Familier : Une spatchoune blanche qu'elle n'a pas nommé
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Exploratrice et preneuse de tout job pendant les escales (serveurs, mannequin, baby-sitter...)
Résidence : Aucune nous voyageons tout le temps
Dans le sac :


MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 19:28

Hey Amber ;)
Merci, je serais aussi très heureuse de RP avec toi...il faut juste que je sois validée ;)
J'ai vu ma faute et je l'ai corrigé, en fait j'ai du vouloir marquer quelques semaines et du coup, je me suis plantée.
J'espère aussi te revoir et je vais essayer de bien m'amuser avec ma petite Bella ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4626-bella-p-bloom
Solveig


Solveig

Age du personnage : 16 ans

Familier : Krokmou, un chat noir qui ressemble à Krokmou (parfois je lui rajoute des ailes en tissu et c'est très drôle)
Couleur de magie : Verte
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Étudiante en année sabbatique, future journaliste
Résidence : Autrefois la maison de mes parents en Norvège, maintenant je vais d'auberges en auberges pour découvrir Autremonde !
Dans le sac : plein de livres !

Affinités : Loup sois mon pote stp
sinon j'ai peur d'Isabella Duncan

MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 21:48

Re-bienvenue sur le forum Bella ! Zi Apple Dance ! Toi on peut dire que tu aimes Twilight. x)

J'aime beaucoup ta présentation, elle est très sympa et intéressante à lire. En plus ça promet un beau petit lien avec L'ilne, ça va être cool. :D

Il y a plusieurs points qui m'ont fait tiquer, et qu'il faudra que tu modifies avant de pouvoir être validée. Tout d'abord, je ne suis pas certaine que la lycanthropie puisse être transmise à un chien, ni qu'il la retransmette à un être humain ensuite. è_è Peut-être que je me trompe, j'aimerais bien l'avis d'un autre Staffeur pour le coup.

Tu dis aussi :

Bella a écrit:
Regardant mon bras, je remarquai une autre cicatrise, celle la, ne s’effacera jamais. Le jour de ma transformation, les dents de ce sale clébard en moi. Une longue marque clair cillait le long de mon bras.

Hm, non, elle s'est effacé quand même. Les loups ne gardent aucune cicatrice.

Ce n'est pas non plus possible de trouver la Forteresse Grise par hasard. Elle est très bien cachée, seuls les plus doués y parviennent. Impossible de la trouver involontairement. Il va falloir que tu changes ton exemple de RP, désolée. :/

Enfin, je ne comprends pas pourquoi Bella est restée seule dans la forêt aussi longtemps. Pourquoi ne retourne-t-elle pas à la "civilisation", auprès de son père ? Je veux bien qu'elle soit perdue, mais elle n'est pas non plus complètement seule.


::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t5047-solveig-andersen-990-parce-que-le-self-insert-c-est-cool-aussi http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Mel


Mel

Age du personnage : 20 ans

Familier : Une spatchoune blanche qu'elle n'a pas nommé
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Exploratrice et preneuse de tout job pendant les escales (serveurs, mannequin, baby-sitter...)
Résidence : Aucune nous voyageons tout le temps
Dans le sac :


MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 22:11

Hey L'ilne <3 En effet, je me demande comment tu as deviné ;)

J'ai changé les petites choses que tu m'as dis, j'ai enlevé les cicatrises, j'en ai remplacé une par une tache de naissance cependant.
J'ai changé mon RP j'espère qu'il est mieux celui-là.
Pour la civilisation j'ai tout expliqué à la fin de son histoire par contre pour la morsure du chien , faut-il que je change aussi du coup?

Merci de tes conseil et j'espère que c'est mieux du coup ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4626-bella-p-bloom
Solveig


Solveig

Age du personnage : 16 ans

Familier : Krokmou, un chat noir qui ressemble à Krokmou (parfois je lui rajoute des ailes en tissu et c'est très drôle)
Couleur de magie : Verte
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Étudiante en année sabbatique, future journaliste
Résidence : Autrefois la maison de mes parents en Norvège, maintenant je vais d'auberges en auberges pour découvrir Autremonde !
Dans le sac : plein de livres !

Affinités : Loup sois mon pote stp
sinon j'ai peur d'Isabella Duncan

MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeLun 4 Jan 2016 - 20:13

Après une rapide concertation avec le Staff, oui, il vaudrait mieux que tu changes. Sinon, la lycanthropie se transmettrait n'importe comment.

Tout le reste est bon sinon, j'attends que tu aies modifié ça et je te valide. ^-^


::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t5047-solveig-andersen-990-parce-que-le-self-insert-c-est-cool-aussi http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Mel


Mel

Age du personnage : 20 ans

Familier : Une spatchoune blanche qu'elle n'a pas nommé
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Exploratrice et preneuse de tout job pendant les escales (serveurs, mannequin, baby-sitter...)
Résidence : Aucune nous voyageons tout le temps
Dans le sac :


MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeVen 8 Jan 2016 - 19:24

Voilà L'ilne, j'ai changé le passage à partir du Sangrave sur Terre, jusqu'à ce que son frère lui annonce qu'il partait chez les Sangraves. J'espère que cette fois, je ne me suis pas trop mal débrouillé et que j'ai respecté la consigne ;)

Merci pour tout :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4626-bella-p-bloom
Solveig


Solveig

Age du personnage : 16 ans

Familier : Krokmou, un chat noir qui ressemble à Krokmou (parfois je lui rajoute des ailes en tissu et c'est très drôle)
Couleur de magie : Verte
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Étudiante en année sabbatique, future journaliste
Résidence : Autrefois la maison de mes parents en Norvège, maintenant je vais d'auberges en auberges pour découvrir Autremonde !
Dans le sac : plein de livres !

Affinités : Loup sois mon pote stp
sinon j'ai peur d'Isabella Duncan

MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeSam 9 Jan 2016 - 14:40

Eh bien c'est nickel ! Je te valide. Bravo Couettes-Couettes !

Tu connais le chemin pour les demandes de RP et les carnets de bord, mais n'oublie pas de recenser Kristen Stewart dans le bottin des avatars. Je m'occupe de rajouter Bella dans le recensement des multi-comptes.

Je n'ai plus qu'à te souhaiter de bons RP ! ;)


::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t5047-solveig-andersen-990-parce-que-le-self-insert-c-est-cool-aussi http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Mel


Mel

Age du personnage : 20 ans

Familier : Une spatchoune blanche qu'elle n'a pas nommé
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Exploratrice et preneuse de tout job pendant les escales (serveurs, mannequin, baby-sitter...)
Résidence : Aucune nous voyageons tout le temps
Dans le sac :


MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitimeSam 9 Jan 2016 - 18:31

Merci <3
J'y cours tout de suite ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4626-bella-p-bloom
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bella P. Bloom   Bella P. Bloom Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bella P. Bloom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maria Vs Brie Bella
» Annabella V. Lerenard feat Bella Thorne (Terminé)
» Ginger Gracker, une nouvelle un peu particulière;p
» Salana Bloom [Serpy]
» Les Mangemorts observent... *pv Ellasandra*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validées-
Sauter vers: