AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validéesPartagez
 

 Lem ➳ Leave me alone and die please.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lem


Lem

Age du personnage : 20

Familier : Che, une bobelle multicolore
Couleur de magie : Bleu pastel
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Faible



MessageSujet: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 15:08

mon avatarLem

Lem

Cold Heart

  • prénom(s)Lem
  • nominconnu
  • sexeféminin
  • âge20 ans
  • date de naissanceinconnue
  • racevampyr
  • métierexploratrice
  • akaElëor/Mikey/Ethan
mon avatar

caractère

Le chasseur

Là-dessus, ma sœur et moi avons nos petites, et surtout grosses, différences. Je ne venterai pas ici sa témérité, frôlant le suicide et le sadisme. Je suis son opposé, tout en lui étant semblable (same same, but different*). Je suis de nature froide, posée, calme. On m’accuse d’être fourbe, sous prétexte que mon visage n’affiche rien. Ce n’est pas faux, sous mon masque de marbre se cache le rictus d’un renard dont la ruse illumine le regard. Un regard que seule Mel comprend et interprète. Je parle peu, et de manière passive et franche, n’hésitant pas à cracher la vérité à la gueule de ceux qui refusent de l’entendre, parfois avec plus de hargne que nécessaire. Toujours avec un détachement irritant. Je n’aime pas beaucoup faire d’efforts physiques, je n’ai d’ailleurs visiblement pas les organes pour, vu mes crises d’asthme, ce qui me permet de prendre avec beaucoup de recul des décisions parfois sages. En même temps, faut bien que je compense la bêtise de ma sœur. J’ai tendance à ne pas m’attacher aux gens. A les blesser. Peu de gens me tiennent à cœur. Un cœur gelé.

Je hais les humains.
mon avatar

physique

Tend l’oreille

J’ouvre les yeux et accuse le coup. La pièce est inondée de lumière. Réveil brutal. Mel vient de me mettre un coup de pied en dormant, avec la délicatesse d’une belle au bois dormant. Je grogne. Impossible de me rendormir. Le soleil est déjà haut dans le ciel. Je traverse la chambre d’un pas lent, en direction de la salle d’eau. Regard dans la glace. Ma tignasse framboise, seule différence apparente avec ma sœur, descend en cascade sur mes épaules fines, dissimulant mes oreilles légèrement décollées, auxquelles pendent en général de nombreuses boucles colorées. Mes yeux, encore endormis, ne reflètent pas même mon âme, absence au réveil. Je défais avec la lenteur d’un légume les boutons de mon haut, avec mes petites mains fines, et laisse mes vêtements trainer au sol. La vue de mon corps nu ne me procure qu’un sentiment de fragilité. Mel, elle, est forte, je lui envie ses muscles, sa souplesse. Je ne suis qu’un tas de chair inutile, en comparaison. En sortant, j’enfile des affaires permettant de faire des mouvements amples. On ne sait jamais. Autremonde regorge de bêtes sanguinaires capables de vous sauter dessus sans raison. Et c’est pas en robe et talon qu’on s’en sort indemne, généralement.
mon avatar

Histoire

Et écoute les murmures du dégel.

Avant de dormir, maman nous disait : « soyez sages, dormez bien, ou la méchante impératrice vous mangera ». Elle disait que Magister allait tous nous sauver. Elle disait que la seule rédemption possible était de s’enrôler dans la forteresse. Quand elle s’énervait, elle nous traitait d’ingrates : « J’ai tant fais pour vous ! Voilà comment vous me le rendez ? ». Elle ajoutait aussi, parfois, sous le coup de la colère, ou parce qu’elle était enfin sincère : « J’aurais pu vous laisser crever ». Oui, elle aurait pu. Pendant un temps, elle a certainement pensé qu’elle aurait dû, histoire qu’on lui foute la paix. Histoire de ne pas avoir deux dissidentes chez elle. Elle aurait pu nous vendre, aussi.

Avant de dormir, elle nous lisait des histoires qu’elle-même avait écrites. Faut dire qu’elle ne savait pas faire grand-chose. Et elle était une bien piètre auteure. Dans ses récits, il était question du grand et bon Magister, prince des ténèbres malgré-lui, qui ne voulait qu’une chose : libérer le peuple du joug de l’impératrice malveillante. Et puis quoi encore. Le Magister qu’elle dépeignait était sage, empathique, plein d’espoirs pour un futur meilleur. Pauvre cloche. Pour céder à la propagande sangrave à deux balles, faut quand même être sacrément dépourvu de neurones. Elle fantasmait complètement sur le physique de Magister, pourtant inconnu, faisant d’un fantôme son homme idéal, rêvant de lui arracher masque et vêtements pour savoir de quoi il retournait là-dessous. Complètement barrée.

Peut-être que maman nous aimait. Après tout, elle nous a gardées chez elle longtemps. 19 années à s’occuper de nos besoins, c’est pas du bénévolat. Au début, elle pensait qu’on serait de parfait petits soldats, qu’elle offrirait en pâture à Magister. Elle, si honteuse d’être dépourvue d’intérêt aux yeux du seigneur sangrave. Dépourvue de magie. On lui rendait la pareille, on s’occupait de papa, on aidait aux tâches ménagères, Mel chassait même parfois, pour se défouler sur un être vivant. L’enfant parfait, c’était Maggie, sa véritable fille. Pauvre chose, destinée à un dedtin fantoche dès son plus jeune âge. Nous, elle nous a trouvé dans un carton, âgées de quelques mois à peine. Deux petits clones dont les cris déchiraient son cœur. Peut-être a-t-elle regretté d’avoir cédé à la pitié. A ce sentiment si fondamentalement humain. Elle nous a recueillies en son foyer, après nous avoir trouvées dans l’eau, le carton presque entièrement détruit. Il s’en était fallu de peu. On n’a jamais su qui nous avait abandonnées ou pourquoi. On est normales après tout. Enfin, autant qu’on peut l’être lorsqu’on est deux jumelles vampyrs orphelines.

Niveau normalité, on se vaut, avec Mel. Elle est violente, impulsive, expressive, et je suis son exact opposé, passive, impassible, calme. Chaud et froid, on est différentes et à la fois semblables. Sur nos deux visages, pourtant identique, ne brille pas la même flamme, la sienne est ardente, et la mienne glaciale.

Le hic, c'est que l'asile, ça fait rudement chier. Donc on s'est tiré une première fois, quand on a eu 17 ans. On ne supportait plus les délires de maman, ses jérémiades incessantes. Du coup, on a pris au vol une sacré opportunité : une troupe de cirque ambulant. On a demandé à en faire partie, montré nos talents, et on est parties avec eux. On a rapidement déchanté : on etait réduite aux corvées les plus crades, astiquer les latrines, ranger le bordel de tout le monde, etc. Et puis, les humains qui s'occupaient de notre troupe ont flairé le succès. Quoi de mieux que d'exposer en cage deux jumelles vampyrs, de les mettre à l'épreuve des animaux pour le bon plaisir du public ? Heureusement que Mel était là. Pour nous enfuir, on a employé les grands moyens : on a mis le feu aux caravanes de la troupe, libéré l'ensemble de leur ménagerie...et on s'est vengées. On les a foutu à poils dans une cage, à la vue de tous. Sales humains égoïstes.
Mais c’est là que j’ai rencontré mon familier, une bobelle magnifique, dont les plumes se déclinaient en plusieurs vagues de couleurs : bleutées, vertes, et certaines rouges. Elle répondait au nom de Che, et était le symbole de notre libération, à Mel et moi. Elle avait été exploité au sein du cirque, maltraitée comme l’étaient tous les animaux, et nous avons dû commencer notre relation loin l’une de l’autre, les dirigeants de la troupe refusant de me donner un oiseau aussi cher, malgré notre lien doré.

C’est donc sur ces entrefaites, et la queue entre les jambes, qu’on est rentré chez nous. Enfin, à l’asile quoi. Papa avait toujours la réactivité d’un concombre, et maman sa folie des grandeurs. Rien n’avait changé, et Maggie était toujours chez les gris.

Le plus drôle, c’est quand elle est morte. Elle avait réalisé tous les fantasmes de sa mère, excepté coucher avec Magister (après on en savait trop rien), rejoint les rangs des gris au sein de la forteresse, sans pour autant gravir les échelons machiavéliques. Déjà, elle était comme maman, sans magie, et il a fallu qu’elle se fasse bouffer par un loup pour pouvoir avoir un minimum de valeur aux yeux de maman. On se demande même si elle ne l’a pas fait exprès. En tous cas, mère et fille nous ont haïssaient encore plus qu’avant, et se sentaient supérieure. Pourtant, elle n’était qu’un sbire. Et elle est morte en sbire. Employée comme chair à canon quand tout a pété dans la forteresse et qu’ils se sont fait démolir la gueule at home. Bien fait pour eux. Maman n’était pas contente, elle a énormément pleuré, elle nous a détesté. Pour de bon cette fois. Elle disait qu’on aurait pu défendre Maggie, voir même défendre Magister. Au prix de notre vie s’il le fallait. Pourtant, j’avais failli me trouver là-bas, j’avais failli céder aux supplications de maman. C’était Mel qui m’avait rappelée à l’ordre, quand je lui en avais parlé, avec sa délicatesse habituelle : « Te fous pas de ma gueule. », avait-elle commencé à beugler dans mes oreilles.  Elle m’avait frappé. « Tu veux sacrifier ta vie pour un pov’con mégalo ? ». Ce soir-là, j’ai énormément pleuré, la honte plus cuisante que le coup, divisée entre deux opinions. Mon choix fait, je me suis vengée de la gifle de ma sœur, en guise d’excuse et de revanche, je l’ai fait hurler comme elle m’a fait pleurer, puis on s’est réconciliées, j’ai oublié la claque, elle a oublié la morsure de serpent dans son lit. On marche comme ça. On se complète.

Je suis une partie d’elle.

Elle est une partie de moi.

Dans la tête de maman, tout à lâcher, elle a tout détruit dans la maison, vraiment tout, elle a même balancé des objets sur Papa, incapable de les éviter si bien qu’on a à peine eu le temps d’invoquer une barrière qu’elle lui balançait une table dans la gueule. « Tu sais même pas qui c’est, hein ?! Tu l’as oubliée ! » Vociférait-elle en boucle. Oui, il l’avait oublié. Il oubliait tout, c’était son fardeau, sa maladie, il n’y pouvait rien. Parfois, on se demandait même s’il était présent. La plupart du temps, il s’apparentait plus à un légume. Il était son fardeau, elle le haïssait profondément, parce que lui était doué de magie, mais ne pouvait en faire usage. Si elle avait pu lui ouvrir les veines pour en extraire la magie, quitte à le tuer, elle l’aurait fait. Cette pauvre femme était rongée par la jalousie.

Elle est morte rongée par la jalousie. Elle est morte de manière pathétique, sans que personne ne l’ai jamais connue. Sans personne pour la regretter. On l’a trouvée un matin pendue. Papa la regardait avec tristesse, dans un éclair de conscience. Nous, on a fait nos valises et on s’est barrées, même on ne savait pas où aller, ou quoi faire. On a laissé papa là-bas, dans la maison qu’il ne quitte plus depuis des années. On l’a quand même débarrassé du corps de maman, histoire qu’il se sente à l’aise, et on lui a promis de revenir le voir. De toute façon, à peine le seuil de la maison franchi, il nous avait oublié.

Moi, je veux devenir pirate.

Interview

pour mieux se connaître mon bichon

Vous trouvez quelqu'un dans une très mauvaise situation qui pourrait le conduire à la mort. Vous pouvez le tirer de là, mais c'est à vos risques et périls, vous pourriez succomber vous aussi. Que faites-vous ?
Ça dépend de la personne, si je ne la connais pas, je m'en contrefout. Si c'est mon ennemi, j'empire son agonie.

Vous vous trouvez devant une table sur laquelle sont disposés quatre objets : une part de gâteau, un couteau, un vieux grimoire et un bijou resplendissant. Vous ne pouvez en prendre qu'un seul avec vous. Lequel choisissez-vous ?
Le gâteau... ♥

Seriez-vous capable de tuer si vous pensiez avoir de bonnes raisons de le faire ?
Absolument. Si quelqu'un menace Mel surtout. Ou si la personne me tape sur le système.
©linus pour Epicode



*:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t5032-lem-10163-leave-me-alone-and-die-please
Shinzô "Tate" Reikon Rox


Shinzô

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 15:27

Bienvenue et bon courage pour la fin de la fiche. Il me semble cependant qu'il manque dans ton codage la partie autre, où se trouve normalement les codes de validation. Sauf si ces derniers sont rendus invisibles par le fait que je ne sois pas du staff.


Ex-Admin, désormais à la retraite

Lem ➳ Leave me alone and die please. Shin_210
Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Loup


Loup

Age du personnage : 2642 ans

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 15:33

Reeee

J adore ton codage *-*

Et en fait Shinzô on a supprimé les codes du règlement :)


Lem ➳ Leave me alone and die please. Pv6rnmb
Revenir en haut Aller en bas
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 15:56

Wahou ! 8D
Je kiff ton perso, vivement qu'on rp ensemble (on voit ça sur le discord) ! Lisa a vu Matt.
Bon bah voilà j'te valide. Bon rps avec ton nouveau perso ! ♥


Lem ➳ Leave me alone and die please. Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Elëor


Elëor

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 16:41

Shinzo > A PU 8D

Loup > moi aussi je fais des bb à ce code **

Laara > Merci :3


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
Maeko

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitimeSam 22 Juil 2017 - 0:51

Rebienvenue, fellow braaaa cassé  :l:


« This is the start of how it all ends
They used to shout my name, now they whisper it »

Lem ➳ Leave me alone and die please. Avatar_1af58f36f464_128Lem ➳ Leave me alone and die please. Avatar_7ffa22499963_128Lem ➳ Leave me alone and die please. Avatar_d1e121d44823_128
Revenir en haut Aller en bas
https://evenementculturelbordeaux3.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lem ➳ Leave me alone and die please.   Lem ➳ Leave me alone and die please. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lem ➳ Leave me alone and die please.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» IUKHA ⊱ leave out all the rest.
» even if I knew my place, should i leave it there ? ~ 23/04 | 10h15
» Please, don't leave me ! ADRILAY
» KAIDAN ❖ the marks humans leave are too often scars.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validées-
Sauter vers: