AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit :: TraviaTravia :: Le Château VivantPartagez
 

 « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeVen 21 Oct 2016 - 2:47

Hold the door



(Petite précision à ceux qui n'étaient pas sur la CB le 22/10/16 à minuit : J'ai édité mon premier message et, n'ayant plus le premier, j'ai tout perdu, telle la grosse débile que je suis. Ne vous inquiétez pas, je me suis tapée fort la tête contre les murs. Sur ce, voici - très - un petit résumé :l:)

Amber avait attendu Jar et était entrée tel une bombasse dans la suite du jeune homme, elle le regarda, gênée, et commença à lui parler de manière directe:

« Hrm, bonjour. Tu te rends compte que j’ai fait EXPRÈS de te montrer que je te suivais, t’espionnais ou ce que tu veux, à la trace, et tu ne bouges pas le petit doigt ? Je veux dire, tu n’as rien vu ou alors ça ne compte pas ? »


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeVen 21 Oct 2016 - 19:15

Hold the door
   
Amber & Jar
Une coupe de vin à la main - l'un des plus grands crus spaniviens, d'après les serveurs en costume qui allaient d'un invité à l'autre pour se plier au moindre de leurs demandes -, Jar observait le gratin de la noblesse lancovienne jacasser à grand renfort d'hypocrisie mondaine. Il n'y avait d'ailleurs pas que des lancoviens. Ici une comtesse de Brontagne, là un baron de Vilains ; un peu plus loin, la princesse héritière du Lancovit. La réception était donnée en son honneur, pour fêter ses dix-sept ans. Joli sourire, mais rien dans la cervelle, si vous demandez l'avis de Jar. L'invitation à se rendre à la réception, reçue au palais d'Omois quelques semaines plus tôt, s'adressait à toute la famille T'al Barmi, mais en priorité à Lisbeth. Comme on pouvait s'y attendre, l'impératrice était trop occupée pour se libérer le temps des festivités, Tara aussi, et Mara avait trouvé - ne me demandez pas comment - un moyen de se dédouaner de ce qu'elle considérait comme une corvée. Ce qui laissait notre très cher Jar et Sandor, l'imperator tout en muscles et en virilité, que son neveu n'appréciait guère. Adossé à une colonnade, écoutant distraitement une très vieille duchesse lui expliquer d'une voix chevrotante la meilleure façon d'élever les pégases nains, il promenait son regard nonchalant sur les invités, enregistrant chaque détail sans en donner l'air. Il avait déjà repéré trois maris trompés, deux menaces de duel public - des omoisiens qui s'étaient promis de régler ça une fois rentrés au bercail, les duels étant interdits au Lancovit - et huit jeunes hommes que leurs familles auraient bien mariés à la petite princesse - neuf s'il se comptait dans le lot. Il avait beau mépriser tous ces gens bien nés, ils représentaient une éternelle source de divertissement. Et d'informations précieuses pour un futur empereur.

Quand la réception s'acheva finalement, il retourna dans la suite qu'on lui avait préparée, non sans mal. Il semblait que le Château Vivant l'avait pris en grippe, et s'amusait à créer toutes sortes d'obstacles sur son chemin. Il était obligé de faire passer un de ses gardes devant, si bien que le pauvre finit les pieds trempés d'avoir marché dans des ruisseaux invisibles et autres produits de l'humour douteux du Château.

Arrivé dans sa suite, il demanda à la porte de ne laisser entrer personne qui ne se serait pas annoncé (la moindre des politesses, mais il y avait toujours des idiots pour ne pas respecter le protocole). Il espérait très fort que personne ne viendrait le déranger. La vue de tous ces gens lui donnait la nausée. Il le cachait, bien entendu - rien de plus facile, après toutes ces années d'hypocrisie. Il n'y avait qu'à les regarder pour comprendre à quel point il était éloigné d'eux. C'était écrit sur leurs visages, chacune de leurs conversations en suait par tous les pores. Aucun de ces gens n'avait vécu le dixième de ce que lui avait vécu. Ils n'avaient jamais enduré la souffrance, les privations, la solitude. Ils avaient grandi éloignés de tout ça, protégés, choyés, le moindre de leurs désirs accompli dans la minute. Aucun n'avait son mérite, aucun ne comprenait le monde comme il le faisait. Ils étaient bien trop occupés à leurs petites affaires de cour pour s'intéresser à la réalité des choses. Ils n'avaient rien à faire en politique, la petite princesse écervelée encore moins que les autres. Pourquoi était-il le seul à qui cela crevait les yeux ?

La porte émit alors un toussotement poli pour le prévenir de l'arrivée d'un visiteur. Il se permit une grimace maussade. Mais au lieu d'un duc ou d'une princesse, elle annonça une certaine Amber Dumont. Sa grimace se transforma en un sourire amusé. Il s'adossa à l'encadrement d'une porte, reprenant son éternelle expression je-m'en-foutiste, puis la fit entrer.

« Hrm, bonjour. Tu te rends compte que j’ai fait EXPRÈS de te montrer que je te suivais, t’espionnais ou ce que tu veux, à la trace, et tu ne bouges pas le petit doigt ? Je veux dire, tu n’as rien vu ou alors ça ne compte pas ? »

L'impatience se sentait tellement dans sa voix qu'il voulut la pousser encore un peu plus, prenant le temps de la détailler du regard. La meilleure amie de sa sœur n'avait pas changé depuis la dernière fois. De jolis yeux, des traits délicats, mais qui ne trompaient personne, avec ce regard buté et cette impression qu'elle donnait d'être toujours au bord de l'explosion.

« Bonjour, Amber. Ni l'un ni l'autre, si tu veux savoir. Mais tu as sans doute raison, j'aurais dû me bouger et laisser mes gardes te jeter au cachot et t'interroger pour savoir lequel de mes ennemis est assez stupide pour m'envoyer une espionne aussi peu douée. Je suis content que ce ne soit pas le cas.

Il avait rapidement repéré le manège d'Amber - en même temps que ses gardes, à qui il avait demandé de ne pas intervenir. La jeune fille était loin d'être la seule à l'espionner - discrètement ou non -, mais dans son cas, cela l'amusait beaucoup. Il avait fait semblant de ne pas la voir, tout en se demandant si elle allait oser l'aborder frontalement.

Il se détacha de la porte et s'approcha d'elle. Assez près pour la rendre nerveuse, mais assez loin pour simuler une conversation polie.

« Il parait que tu t'es réconciliée avec ma soeur ? »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 0:07

Hold the door



Il était vrai qu’Amber n’avait absolument pas été discrète mais après tout c’était volontaire, elle avait tout fait pour se faire griller juste pour qu’il la remarque. Apparemment il s’en foutait enfin, c’est ce qu’il laissait entendre. A quoi s’était-elle attendue, aussi ? Il n’allait pas lui sauter au cou contrairement à ce qu’elle aurait aimé. Le jeune (et sublime) homme fit quelques pas en avant, et la belle brune sentit un frisson parcourir son échine. Elle sourit, légèrement amusée.

D’ailleurs, elle aurait très bien pu supporter les cachots si à la sortie elle parvenait à discuter avec Jar, c’était carrément faisable mais elle n’allait pas le lui dire bien que ça sautait aux yeux. Il était intelligent, il savait donc très bien ce qu’elle pensait. Pourtant, il faisait comme s’il ne savait rien. Bon en même temps ça ne faisait que deux minutes qu’elle était là, il n’y avait pas de quoi s’affoler… mais Amber et son impatience n’étaient pas d’accord. Par dessus le marché, il faisait la conversation. Quoique ce n’était pas plus mal, elle n’allait quand même pas lui arracher sa chemise tout de suite, oh non elle attendait le bon moment pour lui sauter dessus. Rien de mieux qu’une conversation entre eux pour qu’Amber se rappelle pourquoi elle avait craqué sur le frère de sa meilleure amie. Même si elle n’avait pas vraiment besoin de lui parler pour le savoir, puisque rien qu’en voyant son air ambitieux et fier mais si adorable, elle fondait littéralement sur place. Oh mais, elle venait juste de se rappeler que Mara lui avait bien dit que Jar n’aimait pas les filles qui l’espionnaient. Slurk, elle disait ça sans rire ? La jeune femme n’espérait vraiment pas.

« En effet, ça doit faire deux semaines approximativement. »

La jolie brune ne savait pas quoi dire d’autre, enfin… Elle aimerait juste lui sauter dessus et lui annoncer à quel point elle voulait arracher ses fringues, mais à part ça, c’était le néant. Elle n’était à vrai dire pas réellement douée pour faire la conversation, elle préférait discuter énergiquement dans le vif d’un sujet, enfin bref, elle ne faisait jamais les choses à moitié. Pourtant en ce moment elle avait l’impression de ne pas agir, et cela ne lui convenait pas. Elle fit quelques pas en avant et se retrouva à environ un mètre du beau brun. Dans sa tête, c’était actuellement le cataclysme. Elle avait même failli ne pas s’arrêter de marcher et l’embrasser. Bon calmons-nous, tout va bien se passer. Non mais sérieusement, comment ne pas avoir des pulsions sexuelles et autres quand vous voyez un jeune garçon extrêmement attirant avec un caractère hyper classe ? Non, elle ne voyait vraiment pas.

« Donc, pendant un mois et demi, tu t’es baladé de pays en pays pour des réceptions ? Tu n’as rien fait d’autre ? Pour un Héritier, je m’attendais à te coincer dans des soirées mondaines, pas dans des réunions en plein jour... » Dit-elle nonchalamment.

Par. Demiderus. Cette phrase était tellement clichée. Bah au pire, il fallait bien faire la conversation et puis elle s’en foutait de passer pour la fille ayant des clichés sur les futurs Imperator et tout ça. Jar devait savoir qu’elle n’en avait aucun, surtout que sa meilleure amie en était une et qu’elle ne correspondait pas totalement à l’idée qu’on se fait d’une Héritière.

Amber passa une main dans ses longs cheveux bruns et révéla un très discret sourire, impatiente de savoir ce qu’il allait encore dire pour l’intriguer et la fasciner un peu plus. Pour lui donner envie de le découvrir et le connaître. Elle garda un visage impassible, pourtant elle fondait devant le regard du jeune homme. Pitié, qu’ils terminent vite le blabla inutile qu’ils puissent s’accoupler et soient heureux jusqu’à la fin des temps.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 1:54

Hold the door
   
Amber & Jar
Un sourire arrogant au coin des lèvres, Jar savourait l'emprise qu'il avait déjà sur la jeune fille, sans avoir eu besoin de lever le petit doigt. De l'avantage d'être le prince impérial le plus sexy de la planète. - À ceux qui rétorqueront qu'il n'existe qu'un seul empire sur ladite planète et qu'un seul prince dans ledit empire, Jar vous emmerde. - Il avait le sentiment qu'Amber était tout à lui, qu'elle aurait fait tout ce qu'il désirait s'il le lui avait demandé, cela se voyait sur son visage. Leur conversation en elle-même semblait tout ce qu'il y a de plus banal, presque ennuyeuse, mais le véritable échange passait par leurs yeux. Ceux d'Amber le dévoraient, le déshabillait du regard. Avec des yeux pareils, il ne pouvait pas ignorer les sentiments qui devaient la bousculer, elle était comme un livre ouvert. Il n'était pas stupide, il l'avait vu dès leur première rencontre. Il en jouait. Et elle savait qu'il savait, cela se voyait sur son visage à lui. Il avait beau s'entrainer de son mieux à masquer ses émotions, il n'arrivait jamais complètement à masquer cette arrogance, ce débordement d'assurance qui le caractérisaient si bien. À croire qu'ils étaient plus honnêtes par les yeux que par la parole.

« Tu as dû aller aux mauvaises soirées, mon emploi du temps est rempli de ce genre de choses ennuyeuses. D'ailleurs ils donnent un bal ce soir, pour l'anniversaire de l'héritière du Lancovit. Je crois que sa mère veut en profiter pour lui trouver un fiancé. »

Il mourait d'envie d'exploser de rire, mais il parvint à rester parfaitement calme devant l'expression d'Amber. Il fallait qu'il reste maître de lui même, sans permettre à la jeune fille de savoir s'il était sérieux ou pas et ce qu'il sous-entendait exactement par sa dernière phrase. Sinon, le jeu perdrait toute sa saveur.

« Et je ne suis pas Héritier, juste le deuxième dans l'ordre de succession. Ou le troisième, ça dépend de l'humeur de ma tante. »

Remarquez le détachement avec lequel il en parlait, il faudrait presque le féliciter pour ça. À croire qu'il aimait bien remuer lui-même le couteau dans la plaie.

« Et toi, tu es venu au Lancovit juste pour me voir, ou il y a une autre raison ? »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 2:43

Hold the door



Il jouait sur des détails, il restait tout de même le second Héritier. Mara ne voudrait jamais être Impératrice. Enfin bon si on la nommait elle n’aurait pas le choix, certes mais il était beaucoup plus probable que Jar soit choisi. Hrm, en fait non. Il avait l’air d’être assez.. Assoiffé par le pouvoir. Heureusement que le peuple ne votait pas, pensa Amber. Pourquoi pensait-elle ça ? Ah oui, Jar. Revenons à nos moutons. La jeune fille était franchement pommée, surtout qu’elle ne savait pas comment interpréter les phrases et regards du beau brun. Il était au courant, bien sûr. Il semblait même s’en amuser, comme si c’était drôle. A croire qu’elle avait choisi de l’aimer, lui.

Attendez… Qu’est ce qu’il insinuait ? Un fiancé ? Quoi ? Pardon ? Oh mais non monsieur, si tu insinues que tu vas aller à cette petite soirée pour te proposer en tant que fiancé jamais de la vie. L’avait-il réellement insinué, d’ailleurs ? Elle en était presque sûre, mais avec Jar on ne pouvait pas vraiment savoir. Lui seul était maître de ses pensées malheureusement et Amber n’arrivait pas à bien le cerner. Elle devrait demander conseil à Mara tiens, ça c’était une idée à retenir. Après tout quoi de mieux qu’une sœur jumelle pour déchiffrer les plus profondes envies de Jar ? Imaginez (imaginez bien) si il rêvait d’Amber toutes les nuits ? Quoi, on ne sait jamais. Malgré cela, la jeune femme se doutait bien qu’il se fichait d’elle, au fond. Il ne faisait que jouer avec elle parce qu’il savait qu’elle craquait pour lui depuis le premier véritable regard. C’était malheureux à dire car elle n’avait jamais été comme ça avec quelqu’un, c’était la première fois qu’elle se sentirait capable de toute faire pour cette personne, en l’occurrence pour Jar. Alors que lui, se tenait sur ses doigts de pied royaux et s’en contre-fichait.

« Je suis venue en partie pour te parler, oui. A vrai dire ça faisait aussi un bon bout de temps que je n’étais pas passée dans ma Suite ou même dans le Château. »

Elle disait la vérité. Avant d’apprendre que le jeune homme avait une importante réception au Château Vivant, elle avait pensé à retourner à l’Académie (elle ne s’y entraînait presque plus, elle préférait rester à Omois et s’inscrire à la salle) et puis, elle avait aussi pensé à revoir quelques amis. D’ailleurs, elle devrait peut-être appeler Ethan, depuis le temps. Amber cligna des yeux pour cesser de divaguer et se concentra sur le moment présent. Au bout d’un mois et demi de poursuite incessante, elle lui parlait enfin. En fait elle n’y croyait pas encore. C’était une situation encore trop étrange, trop nouvelle pour qu’elle trouve cela réel.

Pourtant, elle le dévorait du regard, ayant conscience qu’il était juste en face d’elle. Une partie de son cerveau était comme endormie, l’autre était au contraire bien réveillée et stimulée par la présence de l’Héritier. Son regard passait de son visage aux traits fins entouré de beaux cheveux châtains avec cette mèche caractéristique à son corps ni trop maigrichon, ni trop musclé. D’habitude, Amber n’aimait pas les garçons plus jeunes qu’elle alors que lui, qui avait bien un an de moins qu’elle - oh et puis un an, c'est rien dans une vie, quand on sait que cette personne est la seule (a) - , l’avait fait tomber sous son charme. Elle avait l’impression de se retrouve dans des films à l’eau de rose qu’elle détestait tant. Comment elle avait pu tomber « amoureuse » ? Ça la répugnait tant, il n’y avait pas si longtemps que ça.

Une idée lui traversa l’esprit, mais elle avait un mauvais pressentiment. Il valait mieux sous-entendre cela en douceur et il comprendrait directement ce qu’elle suggérerait. Elle reprit son souffle et regarda le beau brun dans les yeux.

« Oh et je suppose que tu comptes t’y rendre, bien entendu. Mais… A ce genre de soirée, on ne doit pas être accompagné ? Ça paraît logique, en fait. »

Oui bon, c’était carrément clair mais le naturel revenait au galop. Elle n’avait plus qu’à espérer qu’il lui propose d’aller avec lui, si toutefois il devait venir accompagné. Il accepterait peut-être : Après tout, ne voulait-il pas continuer à jouer quitte à ne pas réfléchir à ce qu’il pensait réellement ?


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeLun 24 Oct 2016 - 15:19

Hold the door
   
Amber & Jar
Se faire détromper piqua un peu l'ego du jeune prince, lui qui pensait qu'Amber était venue au Lancovit spécialement pour lui. Il ne savait même pas qu'elle avait une suite au Château ; jusque-là, il l'avait prise pour une omoisienne. À vrai dire, il ne connaissait pas grand-chose d'elle, si ce n'est qu'elle était la meilleure amie de sa sœur, qu'elle venait de la Terre et qu'elle avait un caractère bien trempé. Et aussi qu'elle était folle de lui, au point de le suivre partout pendant un mois et demi entier. Ce n'était pas assez pour qu'il parvienne à la cerner. Jar aimait avoir un sentiment de contrôle permanent sur tout ce qui gravitait autour de lui, si bien qu'il avait besoin d'en savoir le plus possible sur tous ceux qu'il côtoyait, même sur les personnes à qui il accordait très peu d'importance. Cela relevait d'une logique simple : plus il en savait sur les gens, plus il les manipulait facilement. Sinon, il se sentait en position d'ignorance, c'est-à-dire de faiblesse.

Le ton direct d'Amber lui tira un sourire amusé. Elle ne perdait pas de temps - à se demander pourquoi elle avait attendu plusieurs semaines avant de venir lui parler. Il eut d'abord envie de lui répliquer que jamais les membres de la haute société lancovienne ne toléreraient une roturière, une inconnue, au bras d'un prince impérial - même le dernier dans l'ordre de succession - sans hausser un sourcil. Et ce surtout dans une soirée aussi bien fréquentée. Puis il songea que c'était justement cela qui rendrait la chose délicieusement amusante. Il se souvint du mépris qu'il ressentait pour ces gens. On n'avait de cesse de reprocher à Jar son ego un peu trop affirmé ; mais il fallait voir la taille des leurs. Pourtant, aucun d'eux ne lui arrivait à la cheville. Au moins, Amber n'avait pas cette prétention. Elle était différente. Pas dans le même sens que lui, mais déjà moins ennuyeuse.

Il s'approcha d'elle encore un peu plus, sans cesser de sourire. D'un geste presque tendre, il ramena une mèche volage derrière l'oreille de la jeune fille, et laissa glisser sa main le long de ses cheveux.

« Et je suppose que tu voudrais jouer le rôle de la cavalière. Tout ce qu'il faudrait, c'est une robe, un faux titre pour te fondre dans le décor, et un sourire hypocrite coincé sur le visage à chaque fois qu'un de ces crétins t'adressera la parole. Oh, et mon accord. »

Il retira sa main de la chevelure d'Amber, interrompant son manège, et son sourire devint moqueur.

« Qu'est-ce qui te fait penser que j'aurais envie de me montrer en public avec toi ? »

© Gasmask    


blblblblb:
 


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeLun 24 Oct 2016 - 19:13

Hold the door



La jeune femme était sûre que Jar n'avait pensé pour le moins du monde à sa santé mentale. Non mais attendez, qu'est ce qu'il était en train de faire, là ? Sérieusement, le coup de la main dans les cheveux ? De un, il voulait vraiment lui provoquer une crise cardiaque sur place et de deux il accentuait encore plus ce jeu, ce manège qui avait l'air de bien l'amuser. Il aimait avoir le contrôle sur tout, hein ? Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure, il n'y avait même pas besoin de le connaître pour savoir cela. D'un côté, Amber avait failli lui sauter dessus et avait littéralement fondu lorsqu'il avait laissé sa main dans sa longue chevelure brune. De l'autre, elle était très irritée parce qu'elle savait qu'il ne faisait que jouer avec ses sentiments, elle n'était pas dupe ni bête et pourtant elle le laissait faire, alors qu'autrefois elle aurait détesté cela et n'aurait pas été facilement influençable, voir pas du tout. Il exerçait une telle emprise sur elle que c'en était affligeant. Elle se laissait prendre au jeu, trop folle de lui pour arrêter cette manipulation. Il avait vu juste (ce qui n'était pas bien compliqué), elle voulait jouer le rôle de la cavalière.

Pourtant, il ne la connaissait absolument pas. La belle brune laissa échapper un petit rire méprisant. Bien sûr qu'elle savait lancer des sourires hypocrites, oh oui elle le faisait à la perfection. Elle avait fait cela durant tout son enfance après tout. Lorsqu'on lui demandait si elle allait bien et qu'elle répondait, un sourire radieux sur les lèvres, que tout était parfait. Évidemment que ça n'allait pas, elle n'avait personne sur qui compter et plus de parents. C'était bien la preuve qu'il ne la connaissait pas, il ne savait rien d'elle ni de son passé et ça lui laissait un sacré avantage qu'elle comptait bien garder.

Le point positif ici, c'était que le beau brun avait l'air d'être d'accord et que sa question était juste sarcastique. Un peu trop, d'ailleurs. En fait, elle en avait juste l'impression. Ce n'était pas avec le visage presque impassible du jeune homme qu'elle allait le savoir. La gêne d'Amber s'étant envolée, elle se pencha vers le jeune homme, posant sa main d'une manière enjôleuse sur son torse et chuchotant doucement à son oreille :

« Inutile de me justifier... Rien que pour rendre la soirée un peu plus disons divertissante, tu serais d'accord. Puis, je ferai une excellente cavalière... Damoiselle Cunégonde, duchesse de Brontagne, ça passera bien.

Elle s'éloigna en frôlant de très près le visage de l'adolescent et esquissa un sourire amusé. Elle devait avouer que la journée était bien plus fructueuse qu'elle ne l'avait imaginé, même si ce n'était qu'une machination. Elle était consciente que, dès que cela prendrait fin, elle sortirait de ce rêve éveillé, déçue.

Même si, Amber devait l'avouer, elle espérait de Jar soit sincère ne serait-ce qu'une seconde, elle avait énormément de doutes là-dessus. Malgré cela, elle espérait bêtement encore et encore. Pourtant ce n'était pas son genre, pensa-t-elle. Il la changeait ou alors c'était elle qui se transformait en quelqu'un qu'elle ne voulait pas être ?


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 1 Nov 2016 - 0:37

Hold the door
   
Amber & Jar
Jar gardait un sourire mutin devant l'ardeur avec laquelle Amber répondait à son petit jeu. Elle voulait jouer, elle aussi. Grand bien lui fasse, mais quant à savoir si cela allait les mener là où elle le désirait, rien n'était moins garanti. L'espace d'un instant, il la regarda vraiment, au-delà du voile du jeu, de la manipulation et de toutes les saloperies qu'il s’apprêtait probablement à lui faire subir. Encore une fois, cela passa par ses yeux, ceux d'une fille qui avait le malheur d'être tombée amoureuse. Une personne avec ses sentiments et ses limites, pas seulement un objet qu'il pouvait se permettre d'utiliser pour son intérêt ou son simple amusement. Pourquoi ce sentiment le traversa-t-il à ce moment précis, il n'en avait aucune idée. Hormis le fait d'être chère au cœur de Mara, cette fille n'avait rien qui la distinguait des autres, du moins aux yeux de Jar. Pourtant, pendant cet instant très court, presque insignifiant, il se sentit désolé pour elle. D'agir comme il allait le faire, de ne pas jouer carte sur table avec elle dès le début, de mentir, tant aux autres qu'à lui-même. Mais l'honnêteté était beaucoup trop effrayante pour qu'il envisage d'emprunter cette voie pour de vrai. Non, il mentirait comme il le faisait toujours, parce qu'il n'avait jamais appris à agir autrement. Il en était conscient, et il l'acceptait, parce que c'était la seule issue possible.

Mais cela ne dura qu'un instant très bref. Son sentiment de culpabilité s'envola aussitôt et il redevint le garçon qu'il était habituellement, celui qui n'en avait rien à cirer de ce que pouvaient penser les autres, du moins pas pour les bonnes raisons.

Il éclata de rire en entendant la réponse d'Amber.

« C'est quoi, ce nom ? Je suis sûre que ça vient de la Terre, il n'y a que les terriens pour avoir des noms aussi ridicules. Non, attends, ne dis rien, c'est parfait. Ça rendra la soirée encore plus divertissante, comme tu dis. »

Il se moquait d'elle, mais il n'y avait aucun mépris dans sa voix, plutôt de la taquinerie. Il souriait toujours, mais il ne fit aucun geste de plus, la laissant prendre les devants si elle en avait envie. Il voulait la mettre en confiance.

« Dans ce cas, je te propose de me rejoindre ici après le dîner, disons vers... vingt-deux heures. Ça vous va, mademoiselle la duchesse ? »

Derrière ses airs légers et espiègles, il se demandait ce qu'elle espérait vraiment de lui. Elle devait bien savoir qu'il n'y avait aucune chance pour qu'ils terminent ensemble, quand bien même elle n'avait pas tout compris ce qu'il y avait à savoir sur lui. Peut-être qu'elle s'était convaincue qu'il finirait par partager ses sentiments. Si c'était le cas, on ne pouvait pas le blâmer, lui, si elle se faisait des illusions qui lui montaient à la tête toute seule. Il avait bien le droit d'en tirer parti pour s'amuser un peu, du moment qu'il n'allait pas trop loin.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeJeu 3 Nov 2016 - 21:24

Hold the door



La jeune femme avait vu le regard de Jar changer. Rien que l’espace d’un instant. Dans ses yeux, elle avait vu passer un sentiment de… De désarroi peut-être ? Non, elle avait dû se tromper, elle ne faisait qu’espérer qu’il soit navré de se servir d’elle. Malgré cela, son regard l’électrisa, elle sentit un frisson parcourir son corps. Jar éclata d’un rire cristallin et la taquina, avant de lui proposer l’heure du rendez-vous.

Amber avait un sourire enjôleur sur les lèvres. La façon dont il parlait… Il continuait son jeu en douceur pourtant il avait un air sincère et puis il s’amusait, aussi. La jeune fille le regarda, hocha la tête pour lui dire que vingt-deux heures ça lui convenait parfaitement, et se dirigea vers la porte de la spacieuse Suite. Elle jeta un dernier coup d’oeil vers le jeune homme et lui dit : « A tout à l’heure alors, monsieur le Prince. » Elle esquissa un sourire et s’en alla.

La belle brune passa les trois heures précédant le rendez-vous à réfléchir à ce qu’elle allait faire (sans oublier de manger en même temps), à prier pour que son rôle de duchesse tienne la route. Elle devra garder un sourire hypocrite, faire poliment la conversation, cacher qui elle était sous un masque qu’elle n’enlèverait qu’une fois seule avec Jar. Après cela, elle chercha une robe à se mettre, ce qui ne fût pas une tache facile. Elle voulait être parfaite. Après une longue réflexion, elle opta finalement pour une longue et luxueuse robe rouge légèrement moulante avec un décolleté plongeant en V qui mettait en valeur sa poitrine. Elle fut étonnée de se trouver des allures de femme fatale. Ensuite, elle entreprit de se coiffer d’un chignon sophistiqué qui lui donnait un air de noble. Toutefois, son regard vif et déterminé trompait son rôle. Elle prit exemple sur Jar et à la place de son regard habituel, elle affichait un air fier et ambitieux. Après s’être entraînée à sourire, marcher comme une « bourge » et regarder d’un air supérieur, il était vingt et une heures quarante cinq. Elle se dépêcha de se maquiller comme il se devait, réajusta sa coiffure et sortit élégamment de sa Suite.

Elle ne croisa personne sur le chemin et se dit que, quand même, Jar et Mara appartenaient à ce monde, qui n’était pas le sien. Elle, elle n’était qu’une pauvre roturière.

Alors qu’elle avait plongé dans ses pensées, elle se rendit compte qu’elle était arrivée. N’osant pas frapper ou s’annoncer à la porte, elle attendit patiemment devant. Il allait être vingt-deux heures et Amber s’apprêtait à plonger tête la première dans un rêve ou dans un cauchemar, oui sûrement un cauchemar… Elle ne savait plus, la confusion manquait de faire exploser son crâne - à moins que ça ne soit sa coiffure certes splendide mais beaucoup trop serrée – tandis que son cœur allait s’arracher de sa poitrine à tout moment, surtout lorsque le jeune homme arriverait.

Elle était pensive. Qu’allaient-ils faire ? Juste parler ? Ou danser peut-être, le corps du beau brun contre le sien ? Et puis, si jamais la soirée se passait bien, si elle jouait parfaitement son rôle et passait inaperçue, que se passerait-il ensuite ? Ils rentreraient juste chez eux chacun de leur côté ? Oui, probablement. Après tout Jar aurait fini de s’amuser, de l’utiliser. Toute cette plaisanterie serait terminé. Alors pourquoi jouait-elle à ce jeu en sachant qu’elle allait en souffrir ? Elle voulait jouer avec le feu mais elle allait juste se brûler les ailes.

« Damoiselle Cunéguonde, duchesse de Brontagne, enchantée… » s’entraîna-t-elle en ne faisant pas attention  à qui l’entendait parler toute seule.

Amber planait toujours en deux mondes soudain les écrans magiques affichèrent vingt-deux heures. Alors, pour la première fois de la journée, elle garda le contrôle de ses émotions et de son corps en son for intérieur, elle était prête.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 20 Déc 2016 - 1:31

Hold the door
   
Amber & Jar
Le souci avec les portes douées de conscience (enfin, jusqu'à un certain point), c'était qu'elles voyaient tout ce que vous faisiez devant leurs yeux. Jar fut donc informé de la présence d'Amber à la minute où celle-ci arriva devant sa porte. Bien entendu, il ne fit aucun geste pour la laisser entrer. L'imaginer se ronger les ongles jusqu'aux phalanges, construire tous les scénarios possibles dans sa tête, l'amusait beaucoup plus. À vingt-deux heures précises, la fameuse porte s'ouvrit, comme il le lui avait commandé. Elle dévoila une Amber qui avait manifestement mis un point d'honneur à s'apprêter le mieux possible. Robe rouge, talons hauts, coiffure étudiée, personne n'aurait pu prétendre qu'elle manquait de charme - pas même Candice Heaven. Bien sûr elle n'était pas aussi élégante que lui (personne ne l'égalait à ce jeu-là), mais c'était bien essayé.

Le jeune prince lui offrit un sourire charmeur et prit son bras pour la conduire jusqu'à la salle de bal. Une file d'attente s'était formée devant l'entrée. Des portiers vérifiaient que personne n'usurpait l'identité des grands noms invités à la fête. Ils pointaient une drôle de petite machine dont le voyant passait au vert quand la personne n'avait pas changé drastiquement d'apparence par magie. Il passa au rouge pour le couple devant eux. Après cinq pénibles minutes de « Mais si, je vous assure, je suis Gloria du Lancovit ! », ils se virent expulser par la sécurité sans autre forme de procès. Le portier s'intéressa enfin à eux. Quand il leva un sourcil devant sa cavalière, dont le visage lui était manifestement inconnu, Jar affirma avec agacement :

« Elle est avec moi. »

Il les laissa passer sans poser de question.

À l'intérieur, on avait habillé la somptueuse salle de bal en bleu et argent, Lancovit oblige, avec une touche de blanc, couleur que la princesse affectionnait particulièrement. Des roses blanches jonchaient les tables de buffet. Les robes et les costumes rivalisaient en éclat, tous signés par les derniers couturiers à la mode.

« Pas un mot à Mara, d'accord ? lui glissa-t-il à l'oreille. »

Le violoniste marqua la première note, suivi par l'orchestre de Tatzboums entier, entrainant les couples dans une valse à trois temps. Jar posa ses mains sur la taille d'Amber et ils commencèrent à danser.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 20 Déc 2016 - 19:02

Hold the door



Le jeune homme prit son bras et ils se dirigèrent vers la salle sans discuter, il n’y avait pas besoin de cela. Le silence était léger et ils marchaient à une allure rapide. La belle brune souriait intérieurement de ce contact, mais n’en faisait rien. Il ne fallait pas s’enflammer pour rien après tout. Elle aurait d’autres occasions dans la soirée d’être proche de lui.

Lorsqu’Amber vit le couple devant eux se faire expulser, elle eut un coup de pression mais ne laissant rien paraître sur son visage elle attendit. Ils avancèrent, Jar tenant doucement son bras et il n’eut besoin que de dire que la jeune femme l’accompagnait pour que le portier les laisse entrer. La décoration et les couleurs en mirent pleins les yeux à Amber, qui les écarquillait en admirant la grande salle de réception. Alors qu’elle s’émerveillait devant les robes des femmes, leurs couleurs scintillantes et les innombrables fleurs sur le buffet, une mélodie doucereuse se répandit dans la pièce et avant qu’elle ne s’en rende compte, Jar l’avait déjà prise par la taille pour entamer une valse… Ok. Elle ne connaissait que trop bien les codes de cet art, ce n’était pas le souci bien au contraire même si elle n’était pas habituée à danser avec ce genre de public. Elle, elle aimait se déchaîner sur du rock, pas forcément danser une valse à trois temps. Elle posa un de ses bras sur l'épaule de Jar et son autre main vint s'entrelacer avec la sienne. Ils suivirent le mouvement en écoutant les violons et de l’orchestre qui donnait le rythme. Elle se pencha vers le beau brun, un sourire amusé au bout des lèvres, et lui chuchota à l’oreille.

« Pas un mot à Mara… Enfin, pas avant qu’elle me fasse cracher le morceau. »

En s’éloignant, Amber effleura la peau du jeune homme de ses lèvres, dont elle prit tout son temps pour les éloigner et se remettre bien en place pour danser. Elle serrait légèrement plus Jar contre elle, elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir sentir sa peau contre la sienne.

La musique s’arrêta progressivement. Amber lâcha à contre-coeur Jar et tous les invités se dirigèrent vers le buffet, sur lequel était apparu de la nourriture de toutes sortes, en plus des fleurs. Un peu pommée, elle suivit le beau brun en direction du buffet en tentant de se donner le petit air hautain qu’affichaient tous ces gens. Elle allait parler à son cavalier quand une jeune femme arriva vers eux d’une allure impériale. Grande, des jambes d’une longueur interminable, blonde, poitrine très conséquente. Amber haussait à peine un sourcil, en se demandant qui pouvait bien être cette… dévergondée, restons polis. Ils se connaissaient ? Elle jeta un rapide coup d’oeil à Jar pour voir un signe, mais il gardait un visage impassible. Allons bon qu’est ce que c’était que ça encore ? Dans quoi s’était-elle embarquée…


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMer 21 Déc 2016 - 22:48

Hold the door
   
Amber & Jar
« Si tu fais ça, je ne t'adresse plus la parole. »

Il sentait les regards s'orienter vers eux tandis qu'ils dansaient. Les gens se demandaient probablement qui était la jeune fille qui l'accompagnait. Tout se voyait dans ce genre de réception. On chuchoterait dans les couloirs. Mais comme les potins de la vie mondaine étaient le dernier des soucis de Mara, aussi elle ne risquait pas d'en entendre parler. Jar n'avait en effet aucune envie qu'elle vienne lui faire la morale ou qu'elle découvre ses intentions concernant Amber. Amber qu'il sentait se presser contre lui, un peu plus qu'elle n'aurait dû, les yeux brillants. Amoureuse.

Une fois la danse terminée, tout le monde se retrouva autour du buffet et il vit un visage familier approcher. Il connaissait à peu près toutes les personnes présentes, au moins de vue (le monde des aristocrates était petit), et personne n'ignorait qui il était, lui. Mais la relation qu'il entretenait avec Ophélie d'Opale avait quelque chose de particulier. Elle serait tombée à point nommé, s'il avait eu envie de rendre sa cavalière jalouse.

D'ailleurs, l'expression qu'elle affichait à la vue de la jeune femme en disait long sur les pensées qu'elle lui inspirait.

« Jar, très cher ! Combien de temps cela fait-il ?
- Trop, si tu veux mon avis
, répondit-il machinalement.
- Tu ne me présentes pas ton amie ?
- Bien sûr. Ophélie, voici Cunégonde de Brontagne, héritière d'un petit conté dont tu n'as sûrement jamais entendu parler. Cunégonde, voici Ophélie d'Opale, une... bonne amie.
- Je dois dire que tout le monde est assez curieux, j'ai demandé à une demi-douzaine de personnes et aucune ne connaissait ne serait-ce que ton nom, ma chère Cunégonde - sans vouloir être offensante. C'est déjà assez étonnant de voir Jar en compagnie d'une fille... Oh, sans vouloir t'offenser non plus, très cher ! Simplement, Jar est connu pour être un garçon assez solitaire, vois-tu ? Enfin ! Je parle trop, n'est-ce pas ? »


Elle multipliait les clins d’œil, les éclats de rire et les sourires joyeux, comme si la situation l'amusait diablement. Elle parlait fort et elle avait une manière de vous dévisager un peu dérangeante, avec ses yeux presque translucides et ses manières ostentatoires. À l'entendre parler, elle renvoyait l'image d'une spatchoune écervelée ; mais Jar savait qu'elle était en vérité très douée pour comprendre les gens. Elle en savait plus sur lui que bien des jourstalistes, et à coup sûr, elle avait compris la situation en un clin d’œil. Pourvu qu'elle n'en dise pas trop.

« Tu ne m'offenses en rien, ne t'inquiète pas.
- Tant mieux ! Je vous laisse, il faut que j'aille prévenir les autres. Je les vois déjà qui s'impatientent ! À plus tard ! »


Elle s'éclipsa comme elle était venue, un verre de vin rouge à la main. Étrangement, Jar l'aimait bien. Il se tourna vers Amber, qui n'avait pas pu placer un mot de toute la conversation.

« Tu veux qu'on sorte ? »

Du menton, il désignait le balcon à l'autre bout de la salle, celui qui donnait sur les toits endormis de la capitale et ses mille lumières. Sans doute lassée de toute cette exubérance, Amber devait avoir envie de s'aérer.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeJeu 22 Déc 2016 - 20:24

Hold the door



Elle avait regardé les deux idiots parler sans intervenir, du moins elle n’avait pas vraiment le choix… Ils étaient si concentrés dans leur conversation et cette pimbêche riait tellement fort qu’elle n’aurait même pas remarqué si Amber l’aurait traitée de pouffiasse. Bien évidemment, elle l’avait pensé si fort que même ses yeux trahissaient cette haine tout juste naissante. Elle se reprit rapidement, reprenant un visage calme avec un sourire complètement hypocrite imprimé dessus. Et gnagna que je lui rigole au visage, et gnagna que j’insiste sur le fait que tout le monde se demande qui est la jeune femme qui accompagne Jar. Tu veux quoi d’autre, un coup de pied entre tes énormes seins, connasse ? Eh oui, une Amber jalouse est une Amber vulgaire.

Ophélie s’en alla prévenir on ne savait qui d’une démarche de… hrm, calmons-nous, et bizarrement la Voleuse respirait déjà mieux. Elle soupira doucement, écoutant la proposition du jeune homme avec attention. Elle jetait un coup d’œil au balcon qui était à l’autre bout de la salle. Personne n’avait l’air de vouloir y aller. Elle hocha la tête d’un mouvement positif et ils traversèrent la pièce pour finalement arriver sur le balcon. La vue était magnifique. Elle donnait sur toute la ville, et même si ce n’était pas aussi lumineux que Tingapour, il y avait un certain charme à Travia qui dépassait tout. Amber se sentait bien ici, ce paysage, cette faune et flore lui était familière pour y avoir passé de nombreuses années. Elle envisageait d’ailleurs de quitter la ville, puisqu’il fallait qu’elle rende sa Suite au Château. Cela allait cependant lui manquer, son caractère s’était construit dans et grâce à cette ville, elle n’oublierait jamais ça. Elle avait en quelque sorte réussi à survivre grâce à cela, seule et sans aucune famille là pour elle.

Les yeux dans le vague, elle ne savait pas quoi dire pour engager la conversation. Elle n’avait pas vraiment envie de discuter. Elle se disait surtout que Jar se fichait d’elle, qu’elle commençait à le réaliser. Enfin, non, ce n’était pas le bon mot puisqu’elle le savait déjà. Elle en avait juste ras le bol et envisageait sérieusement de lâcher l’affaire vu que c’était peine perdue. Sa première préoccupation était le pouvoir, et Amber pensait que c’était une des seules. Elle était presque sûre d’avoir raison. Même si, au fond, tout au fond, elle espérait que Jar n’était pas juste ce garçon imbu de lui-même, celui qui voulait le Trône plus que tout et qui ne se souciait que d’une chose à part ça : Mara. La belle brune enviait celle-ci, d’une certaine manière…

Amber se racla la gorge et se tourna vers le beau brun. Ses yeux noisettes passaient en revue la ville, et se tournèrent vers elle. Elle eut un sourire amusé, puis se décida à parler, ignorant le fait qu’elle voulait s’enterrer dix pieds sous terre ou lui crier à la gueule qu’il devrait l’aimer en retour parce que bordel c’était le destin.

« Tu as l’air proche d’Ophélie. Elle m’a l’air gentille, ça fait longtemps que tu la connais ? »

Pourquoi elle disait ça, mon dieu pourquoi elle disait cela. Le pire c’est qu’elle avait voulu dire « pourquoi tu lui parles à cette spatchoune à la poitrine très conséquente ». Non, à la place elle avait sorti un mensonge si bien fait qu’elle même l’avait cru. Bon, Jar n’y croirait pas un seul instant, étant donné qu’il savait les sentiments que la jolie brune avait pour lui. Elle crevait de jalousie, ça se voyait juste à peu près comme le nez au milieu de la figure.

« Donc, tu apprécies ce genre de soirées ou tu te donnes juste un rôle ? J’ai du mal à savoir ce que tu penses réellement de tout ça. »

Elle ne savait pas comment elle avait fait, mais cette phrase était pleine de sous-entendus du genre « j’ai pas que du mal à te cerner là dessus d’ailleurs ». Elle détournait son regard de lui, puis se remit à fixer les lumières de Travia juste devant eux. C’était assez romantique, en fin de compte, ce balcon. Oh mon dieu Amber, pourquoi tu penses ça ? Mon dieu, tais-toi.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeVen 23 Déc 2016 - 22:54

Hold the door
   
Amber & Jar
À l'intérieur, la danse avait repris et le son des violons et des contrebasses leur parvenait de loin. Seuls sur le grand balcon, ils observaient la ville qui s'étendait devant eux. Pour chaque petit point lumineux en bas, une brillante éclairait un coin de rue. Au-dessus d'eux, les tapis volants et autres véhicules exotiques allaient et venaient sans leur prêter attention. Le silence s'étirait, mais Jar ne ressentait pas le besoin de le briser. Il avait bien fait de proposer à Amber de venir à cette soirée. Elle s'empêchait de s'ennuyer ferme. Et puis, elle avait fait son petit effet parmi les autres, comme Ophélie l'avait fait remarquer.

Ce fut elle qui parla la première. Il avait déjà remarqué son naturel impatient, Mara avait le même. Pas étonnant qu'elles soient sur la même longueur d'onde.

Il lui rendit son regard en souriant. Ses mots disaient tout le contraire de ce qu'elle pensait, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. On reprochait à Jar son manque d'honnêteté, pourtant les autres se comportaient exactement de la même façon. Pourquoi serait-il le seul à se donner un rôle ?

« Tu peux le dire, que tu es jalouse. J'ai vu la manière dont tu la regardais, répondit-il d'un ton moqueur. »

Il reporta son attention sur la ville. Il aurait le temps de mentir plus tard, à d'autres personnes, d'autres pions. Mais pas à la meilleure amie de sa sœur ; pas alors que la nuit était à eux.

« Je déteste ce genre de soirées. Et je déteste ces gens. Ils vivent dans un monde de papier et ils n'en sont jamais sortis. Ils ne connaissent pas le monde au-dehors, ils n'ont rien à faire en politique. Alors oui, si tu veux, je me donne un rôle. On le fait tous.
« Quant à Ophélie, elle m'est utile pour connaitre les petits secrets des courtisans
, reprit-il en haussant les épaules. C'est ce que je fais de mieux, j'utilise les gens. Mais tu le sais ça, non ? Je suis un connard égocentrique et manipulateur, qui ne s'intéresse aux gens qu'en fonction de ce qu'ils peuvent lui rapporter. Tu sais quoi, la seule raison pour laquelle j'ai voulu me rapprocher de toi, c'est que je pensais que tu pourrais espionner tout ce que fait ma sœur pour moi. Je ne suis pas quelqu'un de bien. Tu le sais, alors pourquoi tu t'accroches à moi ? »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeSam 24 Déc 2016 - 2:19

Hold the door



Amber sentit la colère monter en elle. Plus il parlait, plus elle était dégoûtée. Plus il continuait sa tirade, plus elle avait envie de lui cracher à la gueule. La dernière phrase fût la goutte d’eau, le trop plein d’émotions. La colère, l’incompréhension devant ce renversement de situation, devant ce changement brutal de caractère. Comme si, il avait été pour une fois honnête dans sa vie. La jolie brune ne disait pas qu’il n’aurait pas dû, non. Elle préférait avoir la réalité en face.

Ainsi donc, il se servait d’elle pour surveiller Mara, sa sœur. Elle aurait eu envie de l’insulter de tous les noms, mais elle n’avait même pas les mots pour décrire la haine qu’elle éprouvait contre lui. Connard. Il n’avait jamais eu d’intentions saines et sincères, elle le savait et pourtant elle était tombée dans le panneau comme une conne. Comment avait-elle fait ? Comment avait-elle pu tomber amoureuse d’un monstre pareil ? Ce n’était pas là le pire, au contraire… Elle se demandait également comment lui, faisait-il pour se supporter, pour s’aimer tel qu’il était alors que ce n’était qu’un mec pourri jusqu'à l’os. Il lui parlait dans le simple but de lui tirer des informations en toute discrétion, en la manipulant. Niveau connard, il était au maximum. Quant à Amber, elle ne pouvait pas tomber plus bas.

Malgré tous ces coups de poignards en pleine face, elle ne pouvait s’empêcher d’essayer de lui trouver une excuse. Non, il ne faut pas. C’était volontaire, il savait ce qu’il faisait et il le sait toujours. Pourquoi la faisait-il souffrir ? Il aimait ça, voir les gens être blessé au point de vouloir tout casser, de vouloir tout envoyer balader et d’avoir une envie brûlante de pourrir sa vie jusqu'au dernier jour ? Il ne méritait pas cela. Oh si, il le méritait. C’était elle qui ne méritait pas cela. Elle ne méritait pas d’être traitée comme un jouet et pourtant elle avait accepté de l’être, entre autre. Mais pourquoi, oh par Demiderus pourquoi tu me fais ça ? On pourrait être bien, ensemble. Tu pourrais être gentil, pour une fois. Tu pourrais être vraiment heureux, on créerait quelque chose de solide. Non, tu as choisi de me faire du mal, de te voiler la face. Ou peut-être pas, peut-être que ce soudain élan d’honnêteté n’est autre que le reflet de ta propre personnalité.

Pourtant, il n’avait pas l’air de la comprendre. Pourquoi elle s’accrochait à lui ? C’était si simple et pourtant si compliqué… Amber n’était pas forcément quelqu'un de tordu et torturé mais quand il s’agissait de Jar, c’était autre chose. Elle essayait de penser simple, pourtant. Il n’avait pas l’air de saisir que ce qui lui importait, ce n’était pas quelqu'un de parfait.

La jeune femme se tournait vers lui d’un air impérieux et profond à la fois, l’air décidé à essayer de lui faire comprendre les choses. Pourtant, il ne comprendrait pas. Il ne la comprendrait jamais.

« Jar, ce n’est pas parce que tu es un connard manipulateur et narcissique que je vais te détester. Ce ne sont pas les qualités qui rendent les gens intéressants, mais leurs défauts. Même si il est vrai que tu es particulier à ce niveau là, je n’aime pas ceux qui sont parfaits. »

Le calme avait prit le dessus sur sa haine mais elle sentait qu’elle allait bientôt être dépassée par ses émotions et que les événements allaient prendre une tournure différente, comme si son corps voulait lui dire « stop, énerves toi, il mérite que tu lui hurles dessus». Elle posa ses mains contre la balustrade du balcon, et serrait les poings si fort que ses phalanges blanchirent instantanément. Elle bouillonnait intérieurement et ne pouvait pas se retenir de passer en boucle les paroles du beau brun dans sa tête. Les phrases résonnaient. « C’est ce que je fais de mieux, j’utilise les gens. » Oui, il avait raison, il était expert en cette matière. Il ne se rendait sûrement pas compte à quel point… Oh, si en fait. « Tu peux le dire, que tu es jalouse » Oui tu as raison je le suis, mais tu le savais avant même d’avoir vu Ophélie. Tu le savais à l’instant même où l’on s’est revu. « La seule raison pour laquelle j’ai voulu me rapprocher de toi, c’est que je pensais que tu pourrais espionner tout ce que fait ma sœur pour moi. » Il le pensait réellement, Amber n’en doutait pas une seconde. Tout ce qui lui importait de bien dans ce monde, c’était bien Mara. Elle avait de la chance, enfin, à moitié. Il n’était pas totalement faux avec elle, il se montrait tel qu’il était sans cette carapace. Tout cela parce qu’elle était son double, sa jumelle, il ne jouait pas de rôle comme il le faisait habituellement. « Je ne suis pas quelqu'un de bien, tu le sais. Alors pourquoi tu t’accroches à moi ? » Les yeux de la belle brune se remplirent de larmes haineuses, voulant se déferler sur son visage et tout arracher au passage.

Amber lâcha brusquement la rambarde puis contracta la mâchoire. La rage remontait en elle à grandes foulées, sa main partit alors à toute vitesse et d’une force qu’elle ne saurait mesurer, et elle le gifla. Elle aurait tellement voulu plus, voulu le mettre à terre, le frapper, lui briser le nez. Elle se retenait. Elle se retenait encore et beaucoup trop à son goût.

« Je pense que tu te rends compte à quel point t’es un enfoiré. Alors pourquoi tu restes comme ça, bordel ? Que tu me dises les choses clairement ne me dérange pas. Je ne te blâme par pour ça ou pour rien d’autre d’ailleurs. Tu as raison c’est ce que tu fais de mieux, utiliser les gens. »

Elle lui jeta un regard noir, comme elle n’en avait jamais lancé. A ce moment, elle aurait pu le tuer qu’elle ne l’aurait pas regretté. Il était pourri jusqu'à la moelle et elle l’aimait. Chaque parcelle de son corps l’aimait, le désirait et c’était irrévocable. C’était l’impression qu’elle rejetait, et même si le haïssait, elle était amoureuse pour ce qui lui semblait être une éternité. Quand est-ce que cela allait s’arrêter ?

« Mais quand tu n’es pas cette personne, quand tu enlèves ce voile, qui es-tu ? J’essaye toujours de voir le meilleur en chacun de nous. Je le fais avec toi, parce que tu as beau t’adorer, tu n’as pas l’air de voir à quel point tu es… Tu es toi, c’est tout.»

Il fallait croire qu’elle devenait presque philosophique, elle essayait de lui dire à quel point elle le détestait pour être un abruti, un manipulateur mégalo, mais elle n’arrivait pas à le dire plus d’une minute. Parce qu’elle était sûre qu’au fond il n’était pas si horrible que cela. Parce qu’elle était sûre qu’en enlevant ce masque, il était quelqu'un de bien. Du moins elle l’espérait de tout son cœur, rien que pour Jar qui devait se dire qu’il était vraiment malsain. Il devait avoir raison… Elle ne savait pas, elle ne savait plus.

Elle baissa les yeux l’espace d’une seconde et se rapprocha de lui. Il pensait sûrement qu’elle allait lui envoyer un coup de poing, un coup de n’importe quoi, mais non. Amber s’avança vers lui et le plus naturellement qu’il soit, posa ses lèvres sur les siennes. Il ne valait rien de plus que le Pouf-Pouf nettoyeur qui les avait renversé la première fois qu’ils s’étaient vus, mais elle s’en fichait. Elle avait tant eu envie de le faire à de nombreuses reprises. Elle ne tenait plus. Une minute de plus, et elle lui aurait arraché les yeux pour en faire un collier de nouilles. Elle appréciait ce contact, qui la calma progressivement.

Puis elle s’éloigna et reculant d’un pas, entreprit de parler avant qu’il n’ose dire quelque chose qui viendrait encore une fois tout gâcher et briser son cœur encore plus qu’il ne l’était.

« Certains d’entre nous sont humains, Jar et tu n’arriveras pas à me convaincre que tu n’es pas quelqu'un de bien. Tu ne l’es juste pas de la même manière que d’autres. J’espère quand même que tu n’échappes pas à la règle. Je persiste à y croire, en tout cas. »

Elle ne savait même pas pourquoi elle disait cela puisqu’il la prendrait juste pour une tarée, qu’il la mépriserait comme il le faisait toujours. Elle finirait forcément pas tourner la page. Il lui fallait seulement encore quelques instants, rien qu’un petit peu et elle l’oublierait.


© EKKINOX




« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 27 Déc 2016 - 3:07

Hold the door
   
Amber & Jar
La joue brûlante, les lèvres encore empreintes du baiser d'Amber, Jar la dévisageait d'un air sincèrement désorienté. Il s'était tu pendant tout son discours, la laissant déverser ce qu'elle avait sur le coeur. Il voulait comprendre. Son attitude, ses paroles, tout en elle se contredisait. Lui qui n'avait jamais connu ce sentiment étrange et visiblement dangereux, asservissant, qu'était l'amour, il ne pouvait s'empêcher de considérer la jeune femme comme un phénomène à observer.

En son for intérieur, il était persuadé qu'elle se mentait à elle-même quand elle prétendait que la vérité ne la dérangeait pas. Il avait plutôt l'impression que c'était précisément ce qui la dérangeait, et que s'il avait continué à lui mentir, à lui laisser entrevoir la possibilité qu'il ait des sentiments pour elle, tout en sachant au fond que son attitude n'avait rien d'authentique... Sa réaction aurait été tout-à-fait différente. Sa petite expérience était somme toute très concluante, puisqu'elle avait le mérite de lui confirmer ce qu'il savait déjà : les gens n'aimaient pas l'honnêteté. Ils vivaient dans le mensonge, et ils détestaient en sortir.

« Deux choses. D'abord, tu me demandes pourquoi est-ce que je reste comme ça. Permets-moi de retourner la question : pourquoi est-ce que je voudrais changer ? lui jeta-t-il, et tout son être débordait de cynisme et d'amertume. C'est comme ça qu'on m'a élevé, et jusque-là ça a très bien fonctionné. J'obtiens tout ce que je veux. Personne ne peut m'atteindre. Je ne vois pas pourquoi je changerais quoi que ce soit. »

Son ton avait perdu de sa froideur habituelle ; au contraire, il était vif, comme désireux d'atteindre quelque chose en elle. Sincère, mais cruel.

« Ensuite, il faut bien que tu comprennes une chose. Il n'y a personne sous le voile. Une fois qu'on a revêtu un masque, et qu'on le laisse trop nous coller à la peau, on devient ce masque - il est trop tard pour le retirer. N'essaie pas de chercher en moi quelqu'un que je ne suis pas. Je ne suis personne d'autre que celui que tu as vu pendant tout le temps que tu as passé avec moi. Même quand je joue un rôle, je reste moi, si tu préfères. »

Il l'imita et s'accrocha lui aussi à la rembarde. Il ne savait pas vraiment pourquoi il lui confiait tout cela - parce que ses paroles avaient beau blesser Amber, il ne les aurait pas prononcées devant n'importe qui. Peut-être que c'étaient celles qu'il n'osait pas dire à sa soeur, parce qu'il voulait autant la protéger qu'il avait envie qu'elle grandisse. Peut-être parce qu'Amber était tellement extérieure à tout cela qu'il ne craignait aucune retombée de sa part. Ou peut-être encore qu'il ressentait un besoin étrange, inexpliquable, de s'ouvrir à elle - quand bien même elle le détestait pour cela.

« Je pensais que tu savais à qui tu t'attaquais. Je comprendrais si tu ne souhaites plus me parler. »

Il n'avait pas émis le moindre commentaire sur sa gifle, pas plus que sur le moment où elle avait posé ses lèvres sur les siennes, et où il n'avait pas réagi. Quelqu'un qui les aurait uniquement écoutés sans les voir aurait pu penser que rien ne s'était passé. À elle de l'interpréter comme elle le voulait.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 27 Déc 2016 - 22:52

Hold the door



Amber l’écoutait attentivement, comme si elle prenait en compte ses paroles. Malgré tout et même s’il était blessant à un point qu’elle ne pouvait pas décrire, il avait raison. Il lui faisait ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. Elle comprenait alors qu’il n’était pas nécessaire de penser que c’était quelqu’un de bien, il n’y avait plus aucun espoir qu’il le soit. Comme il l’avait dit « Une fois qu'on a revêtu un masque, et qu'on le laisse trop nous coller à la peau, on devient ce masque ». C’était tellement vrai, dans le fond. Quand on cache trop notre personnalité, nos sentiments, notre rancœur, on finit par l’oublier et on devient la personne fausse que l’on montre. Pour Amber, c’était un peu compliqué. Elle avait caché sa haine par rapport au meurtre de son père et sa mère. Lorsqu’elle avait revu cette dernière, toute sa rage était ressortie d’un seul coup et elle avait failli la tuer. Comme quoi, l’esprit avait ses limites. A un moment, c’est comme si on était forcé d’enlever le masque. Elle pensait réellement cela mais elle était aussi d’accord avec Jar. Plus contradictoire qu’elle, ça n’existait pas mais elle se comprenait et c’était le principal.

Il avait parlé d’une manière bien différente, lorsqu’il avait expliqué qui il était et les raisons de son caractère d’abruti. C’était plus intime, d’une étrange façon. Amber plissa les yeux, essayant de comprendre pourquoi il se confiait à elle comme cela, il se justifiait pour sans doute essayer de lui faire comprendre. Cela fonctionnait, elle avait saisi. Mais ça ne changeait rien. Ce n’était pas quelqu’un de bien, d’accord. C’était un monstre, certes. Il était affreusement manipulateur, privé de pitié et sans cœur, très bien. C’était comme ça, la jeune femme ne pouvait pas le changer et il le lui avait bien fait comprendre. Cela faisait mal, très mal au cœur même mais elle relativisait. Un jour elle irait bien et ne serait plus blessée par ce genre de commentaires venant de lui. La belle brune devait apprendre à accepter qui il était même si elle avait du mal et que ça prenait du temps.

Sa dernière phrase lui fit hausser un sourcil méprisant. Il était vraiment con. Ah, parce qu’il pensait qu’elle serait capable de ne plus lui parler ? Il pensait réellement qu’elle avait été blessée à ce point ? Il ne la connaissait pas. Elle pouvait endurer bien pire que cela. Elle avait subi tant de choses. Un meurtre. La folie de sa mère. Tant de choses. Il ne la connaissait vraiment pas et elle gardait cet avantage. Elle eut un petit rire en se disant :« s’il savait ». Il la détruisait peut-être mais elle s’en remettait toujours, elle changerait sûrement mais elle s’en sortait à chaque fois.

« Comment veux-tu que j’arrête de te parler, chuchota-t-elle dans un souffle, si bas qu’il n’avait probablement pas entendu. Tu as raison. Restes comme ça alors, grand bien t’en fasses. Permets moi juste de te dire que quand quelque chose de ta vie d’avant, ta vie avant de jouer un rôle - bien que je suppose que tu en as joué un depuis presque toujours, tu ressentiras à nouveau tous les sentiments que tu as caché. Et ce sera un massacre. Crois-moi, je m’y connais là-dedans mais tu ne réagiras pas forcément de la même façon que moi.Après tout, nous sommes différents. »

Elle n’avait dit que ce qu’elle pensait, elle n’avait pas envie de commencer à mentir. Pas maintenant. Pas avec lui alors qu’il était enfin honnête, de n’importe quelle manière qui soit. Pas alors que la nuit était à eux. Il s’était comme… confié à elle et elle lui répondait juste ce qu’elle en pensait. Elle lui expliquait ce qu’elle avait vécu lors de sa rencontre complètement au hasard avec sa « mère ». Il n’avait sûrement pas saisi pourquoi elle disait cela et encore moins ce que cela signifiait à ses yeux, car il ne savait rien d’elle au final. Elle faisait référence à son passé et c’était du vécu, elle n’avait pas précisé de quoi il était question. Donc sans le faire exprès, elle lui avait donné une chance de la connaître. Quelle conne. Tant pis puis de toute façon c’était trop tard alors au mieux il n’en aurait rien à foutre et au pire, il n’en aurait rien à foutre non plus. PARCE QUE T’ES QU’UN CONNARD BORDEL ET A CAUSE DE CA, MON CŒUR SAIGNE.

Amber tourna légèrement la tête vers le beau brun, qui appuyait ses mains contre la rambarde. Il était vraiment mystérieux, rien que dans son allure. Que pensait-il réellement ? Dommage qu’elle ne soit pas télépathe, elle aurait tellement aimé se glisser dans sa tête pour voir comment il jugeait ce monde et ses habitants. Elle était malgré tout heureuse d’être là avec lui ce soir et même si c’était un connard monumental, elle n’en avait rien à battre.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeDim 8 Jan 2017 - 17:20

Hold the door
   
Amber & Jar
L'air commençait à se rafraichir sur le balcon. Les gens à l'intérieur devaient se demander ce qu'ils fabriquaient. Ou peut-être qu'ils s'en moquaient. Personne ne l'appréciait beaucoup ici de toute manière - à part peut-être Ophélie. Amber ne comptait pas.

Il entendit très bien ses chuchotements, mais une fois encore, il ne releva pas. Son insistance l'avait amusé au début, et même flatté - elle était loin d'être sa seule admiratrice, mais il y en avait peu qui allaient jusqu'à le suivre partout avec tant d'acharnement. Mais plus le temps passait, plus elle le mettait mal à l'aise. C'était probablement de sa faute. Il ne savait pas comment lui répondre, et désormais il avait l'impression de s'être enfoncé dans un bourbier dont il ne savait pas comment sortir.

Son visage se ferma en entendant la suite de son discours. Jar détestait qu'on lui fasse la morale. Il voulut lui répondre qu'elle se trompait complètement, qu'ils n'avaient rien en commun, puis il se rendit compte qu'elle n'avait peut-être pas entièrement tort... peut-être. D'une certaine manière. Mais il n'était pas près de l'admettre

- De qui tu parles, de toi ou de moi ? Je ne suis pas le genre de type à qui on donne des leçons, mets-toi bien ça dans la tête. Et je n'ai pas de vie d'avant. Tu as déjà oublié où je suis né ?

Il y eut un moment de flottement, et il regretta ce qu'il venait de dire. Il n'avait pas du tout envie que la conversation dérive vers des sujets trop personnels.

- Oublie ça.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeDim 15 Jan 2017 - 0:32

Hold the door



Les mots dépourvus d’émotion sortaient de la bouche de Jar, toujours plus catégoriques les uns que les autres. Amber soupira et décidait de respirer un peu l’air frais que le vent amenait vers le balcon. Elle était placée de sorte qu’elle avait une vue imprenable sur tout Travia. Les lumières remplissaient ses yeux d’étincelle, la ville qui se tenait juste en dessous d’elle brillait de mille feux. En voyant ce paysage, elle se remémorait de vieux souvenirs bien enfouis au plus profond de sa mémoire.

Actuellement, ses émotions renvoyaient une image d’elle désespérée et d’une peine intarissable. La jeune fille repensait aux moments où elle avait commencé à se sentir bien ici comme si elle avait toujours vécu sur cette planète et comme si elle y était née. Elle s’était dit qu’elle avait enfin un chez soi et qu’Autremonde était devenu un pilier dont elle ne pouvait plus se passer. Amber avait commencé à voir son futur se dessiner devant elle. A l’époque déjà elle avait de l’espoir en la vie, alors qu’elle était lucide à présent. Lorsqu’elle l’avait rencontré, comment avait-elle pu s’imaginer un avenir avec Jar alors qu’elle savait que c’était peine perdue ? Elle n’était qu’une roturière, elle vivait dans la « misère » Lui était un prince, héritier d’un Empire spectaculaire.

Elle s’apprêtait à parler et à dire à Jar à quel point elle n’oublierait jamais d’où il venait - comment oublier ? , et elle allait également lui dire qu’il pouvait très bien continuer à parler de sa vie même si elle doutait qu’il le fasse vraiment quand un bruit insupportable se fit entendre. Clac. Clac. Clac. Elle pourrait reconnaître ce son entre mille, le bruit de talons qui appartenaient à une femme bien précise. Amber aperçut tout d’abord une blonde plutôt jolie aux yeux d’un bleu très clair, et reconnut ensuite Ophélie d’Opale, « l’amie » du beau brun avec qui elle était.

La jeune femme serra les dents et enleva ses mains qui étaient encore serrées contre la rambarde pour les croiser contre sa poitrine légèrement apparente grâce à sa tenue de soirée. Amber fit une moue dégoûtée et prit un air faussement chaleureux.

« Et bien, que nous vaut l’immense honneur de ta présence ? »

Son visage se ferma, perdant toutes les émotions qu’elle avait pu ressentir auparavant. Elle voulait juste que tout ce cirque s’arrête une bonne fois pour toute. Cependant, elle sentait que l’arrivée d’Ophélie ne présageait rien de bon.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeMar 14 Fév 2017 - 13:59

Spoiler:
 

Hold the door
   
Amber & Jar
Un grand sourire s'étala sur le visage maquillé de mademoiselle d'Opale. Jar l'avait suffisamment vue arborer cette expression particulière pour savoir qu'elle avait une idée bien précise en tête - de celles qui ne lui plairaient pas.

« Une simple question, très chère amie. Voyez-vous, j'ai croisé la charmante Rose-Annette tout-à-l'heure, une vieille fille qui nous vient de Brontagne. E bien, vous allez rire ! elle n'a jamais entendu parler de toi, Cunégonde, pourtant elle connait tout le gratin de son pays - rien d'étonnant, il est si petit ! »

Étonnamment, Jar ne riait pas avec elle. Il fit mine de se désintéresser de la conversation, tout en sachant qu'il ne parviendrait pas à se débarrasser de la jeune aristocrate tant que sa curiosité ne serait pas satisfaite.

« Oh, épargne-moi tes soupirs, Jar ! Parlons plutôt sans fards. Après tout nous sommes entre confidents, et personne ne nous écoute, n'est-ce pas ? À moins que ce ne soit à elle que tu ne fasses pas confiance ? Ma pauvre amie, soupira-t-elle, désolée, à l'intention d'Amber. Si j'étais toi, je jurerais qu'il a quelque chose à cacher.
- Comme tu l'as toi-même fait remarquer tout-à-l'heure, tu parles trop, et pour déblatérer des âneries sans aucun sens.
- Ah, vraiment ? Dans ce cas, dis-moi l'identité de cette adorable jeune fille - et ne me mens pas, je vérifierai. Sinon, je lui révèle ton petit secret.
- Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Je crois que tu vois très bien, au contraire.
- Tu n'oserais pas.
- Oh que si.
- Je te ferai cuire à petit feu.
- Je m'échapperai.
- Je t'aurai attachée, et je te ferai cuire à petit feu comme...
- ...comme une soupe à l'ognon ?
- Parfaitement, et je rajouterai des champignons par-dessus.
- Tu as raison, ça relève le tout.
- Dommage, tu ne seras pas là pour déguster ça.
- Effectivement. Je ne te priverai donc pas d'un si goûtu repas. Très bien, « Cunégonde », voici le terrible secret de Jar. Il... »


Le concerné se précipita de plaquer sa main pour couvrir la bouche d'Ophélie. Des sons incompréhensibles en sortirent, mais elle ne s'avoua pas vaincue de sitôt et se mit à faire des gestes avec les mains - elle le désigna lui, puis ses doigts formèrent un coeur, avant que Jar ne lui ceignît le poignet, l'empêchant de continuer son numéro de mime.

Enfin, elle le repoussa brutalement d'un jet de magie bien placé. Il résista assez pour ne pas s'écraser contre le balcon, mais trop tard : la bouche de l'affreuse était déjà libre.

« IL EST GAY ! HAHAHAHAHAHA ! »

Et elle s'enfuit en trottinant, abandonnant à son sort un Jar immobile et silencieux.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeJeu 16 Fév 2017 - 1:00

Hold the door



Tu perds la notion du temps. La raison, aussi. Ophélie a débarqué, tu comprends pas un traître mot de leur conversation, enfin, si, mais tu sais qu’il y a un sens caché et tu ne le saisis pas. T’aimerais comprendre, tu réfléchis, mais tu vois pas ce que ce soit disant « secret » peut être. Qu’est ce que Jar pourrait avoir à cacher au point d’empêcher la belle blonde de parler en plaquant sa main sur sa bouche ? C’est un combat d’enfants qui se passe devant toi, un combat sans armes mis à part celle des mots, aussi tranchants que des lames. La phrase que mademoiselle d’Opale prononce ensuite te le confirme :

« IL EST GAY ! HAHAHAHAHAHA ! »

T’as ton corps qui cesse de trembler, t’as ton cœur qui s’arrête, tes poings qui se desserrent, t’as tes yeux qui le fixent même si tu commences à voir flou. Toutes les questions que tu te posaient intérieurement arrêtent de te creuser la tête, pourtant t’aurai donné n’importe quoi pour pas avoir l’esprit vide, n’importe quoi pour ne pas avoir à affronter la situation toute seule. Alors, la vérité t’éclate en pleine face. Tu te remémores les paroles d’Ophélie, notamment une qui t’as marquée inconsciemment. « C’est déjà assez étonnant de voir Jar en compagnie d’une fille... » Bien sûr. Évidemment. Mais comment t’aurais pu savoir ? Tu réalises enfin. Même s’il avait aimé les filles, peut-être que t’aurai pas eu ta chance. T’es pas comme lui, t’es de la plèbe toi, une gamine qui s’en sort comme elle peut et qui compte pas sur sa famille pour subvenir à tes besoins. Parce que t’en as pas, de famille. T’as plus rien. Même cette petite lueur d’espoir qui te disait qu’un jour il pourrait t’aimer, dans un futur lointain peut-être, elle a disparu.

L’âme qui comprend pas, le cœur au bord du gouffre, tu sais pas combien de temps est-ce que tu vas encore tenir avant de connaître le bonheur. T’as qu’une envie, là, tout de suite, c’est d’être de l’autre côté de la balustrade et de te laisser emporter, juste te jeter dans le vide. Puis il est là lui, il bouge pas, le beau brun est plongé dans un silence aphone et coupé de tout ceux qui l’entourent. C’est la première chose que t’aime encore sur cette terre alors que c’est la dernière chose qui pourrait te convaincre de vivre. Quelle ironie, n’est-ce-pas ? Tu l’aimes à en mourir. Est-ce dont la vérité ? Depuis cinq interminables mois à souffrir le martyre. Bien sûr que oui, depuis le début. Depuis le premier véritable regard, dans ce bar. Il t’avait laissé voir ses vrais yeux, rien qu’à toi, à personne d’autre. Dès cet instant, tu l’as aimé, inconsciemment, inévitablement et infiniment.

Le silence est lourd, t’as du mal à respirer, t’étouffes dans cette robe, dans ce corps, dans cette vie, dans cette âme qui te détruit. Tu aurais pu être quelqu’un d’autre mais non, on a choisi de te donner ça. T’es encore jeune et pourtant ton cœur est si meurtri, tu sais pas comment tu vas faire pour tenir encore un peu plus. Tout ce qu’il te reste à faire c’est rester forte. Le temps arrangera tout. C’est toujours le temps qui guérit les souffrances même si elles ne disparaissent jamais entièrement, ouais, jamais.

Sans un mot, t’enlèves tes escarpins et malgré la fraîcheur du sol, tu la sens pas contre tes pieds, tout ton corps est comme brûlant, brûlé, incendié. Sans un bruit, ta mâchoire se contracte et se décontracte, tes mains que tu avaient posées contre la barrière viennent se poser contre tes bras et tu te recroquevilles comme si tu voudrais disparaître. La carapace s’est brisée, il voit comment tu réagis et que même si t’essayes de rester forte, certaines personnes plus que d’autres, nous rendront toujours vulnérables. Pourquoi il te fait ça ? Tu sais bien que c’est pas de sa faute, qu’il y peut rien, que c’est la vie, mais oh mon dieu pourquoi il te fait ça ? Et puis, pourquoi tu te fais du mal ? Pourquoi t’as pas su dès le début ? Pourquoi tu l’as rencontré ? Pourquoi tu l’as aimé ? T’as pas pu t’en empêcher, c’était une évidence, mais évidemment tu t’es trompée et encore une fois, on t’as menti. Il t’as menti, comme il se mentait à lui-même. Tout serait plus simple s’il avait assumé dès le départ, vous seriez pas dans cette situation maintenant.Sans un regard vers lui, tu éclates en sanglots.

Les larmes salées coulent sur tes joues à t’en briser le coeur, hurlement silencieux de ton âme et lamentation obscure, tu pleures alors que t’as pas pleuré depuis des années. Pourtant t’es forte toi, t’es pas l’enfant innocente qui pleurniche tout le temps. Tu te poses trop de questions, mais il y en a une qui revient toujours ; Comment t’en es arrivée là ?


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeVen 17 Fév 2017 - 17:09

si t'as envie d'un son :
 

Hold the door
   
Amber & Jar
Tu te laisses glisser le long de la balustrade, las. Ses sanglots ponctuent le silence. Elle est proche, accroupie à tes côtés, tu pourrais tendre le bras pour entourer ses épaules. Tu voudrais combler le vide de tes pensées, des siennes, celui né entre vous lorsqu'en une phrase, tout s'est effondré. Alors tu te mets à parler.

« Je suis désolé. J'aurais aimé faire comme toi, tomber amoureux, ou simplement te regarder comme un mec est censé regarder une fille, je sais pas. J'ai essayé. Ça ne fonctionne pas. Je t'aime bien, Amber, je te le dis sincèrement. Je ne voulais pas... Je ne me rendais pas compte, je pensais qu'on s'amuserait bien. Comme au bar. Je n'arrive pas à comprendre ce que c'est que d'aimer quelqu'un. Je ne peux pas réaliser ce que tu ressens. Je suis désolé. »

Le mensonge te réussit mieux que la sincérité, pas vrai ? Tes propres mots te dégoutent. C'est médiocre, c'est pas toi. Tu devrais partir d'ici, tu devrais te moquer d'elle, retrouver ton aplomb - n'importe quoi plutôt que ce vide. Qu'est-ce qui t'arrive, Jar ? Tu y arrivais mieux que ça, avant. À t'enfermer en toi-même, à rester hermétique aux sentiments des autres. Quelque chose en toi ne fonctionne plus aussi bien, là où le vide s'est installé.

« C'est étrange, le vide. La lassitude, ce que tu ressens quand tu as l'impression de ne plus aller nulle part, de se rendre compte que peut-être, tout ça n'a pas tant d'importance et que ton existence n'est qu'un grand mensonge. Tes valeurs n'étaient qu'un mensonge. »

Tu divagues ; Amber est loin et pourtant tu as l'impression qu'elle pourrait te comprendre. Si bien que tu continues à lui parler. Contrer le vide, ou le nourrir, la différence n'est pas très grande.

« Je devrais fermer ma gueule. Ou alors tu devrais recommencer à me frapper, ce serait moins flippant. J'aurais dû tout te dire dès le début, pas vrai ? Je suppose que c'est juste plus facile pour moi de faire comme si. Les gens me détestent déjà assez comme ça, alors je ne voudrais pas que ça empire s'ils apprenaient que je suis homo. »

Elle n'a pas dit un mot, mais tu sens la tempête arriver. Ou peut-être que non. Tu n'arrives pas à la comprendre.

« Je te fais confiance pour ne rien dire à personne. »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeSam 18 Fév 2017 - 0:36

des tubes pour te mettre dans l'ambiance:
 

Hold the door



Ses mots te bercent, sa voix aussi, et sa présence t’apporte un peu de réconfort. Il est là, et alors que tu t’attendais à le voir jouer son rôle à la perfection, tu entends ses paroles, tu sens qu’il est sincère. Tu t’attendais à un silence lourd mais il le remplit comme si lui aussi voulait le combler. Tu n’es pas la seule à voir la réalité en face cette nuit, on dirait. Ses excuses t’ont rassurée même si tu sais que rien ne changera, au moins il ne ment pas, il ne ment plus. Et ça te fait du bien, plus que n’importe quoi d’autre.

Tu acquiesces d’un mouvement de la tête parce que oui, tu garderas son secret. Tu pourrais le dire à tout le monde pour le foutre dans un sale pétrin, quand bien même les Jourstalistes et tout le gratin d’Omois te croiraient. Tu n’as aucun pouvoir ici et tu peux pas lui faire ça. Tu n’es pas comme ça, pas avec lui. Pas alors qu’il venait de se confier à toi.

« Tu as raison, t’aurais dû me dire la vérité. Mais c’est trop tard de toute façon. »

A l’intérieur, la réception bat son plein, ils ne savent pas ce qu’ils ratent. Ils aimeraient bien être à ta place, rien que pour savoir autant de choses sur l’un des Héritiers. Tu n’es pas comme eux, toi. Donc tu fais un effort, encore, pour lui. Enfin, tu parles.

« Ouais, cette sensation, ce vide, il te colle à la peau. C’est comme un masque. Tu apprends à vivre avec. Ensuite, tu ne sais plus trop quoi faire. Tu sais pas où tu vas mais tu avances, même si tu penses que ta vie n’est qu’un champ de ruines. Que t’as plus rien. »

Il t’écoute peut-être, ou peut-être pas. C’est pas comme si ça t’importait, mais tu voudrais lui montrer que tu le comprends, comme personne. Tu sais ce que ça fait de se sentir vide, d’être perdu et de ne plus avoir de repères. Tu sais ce que c’est quand tu es face à la réalité mais que tu as l’impression de ne plus te reconnaître. Tu sais ce que c’est de ne plus se sentir exister, tout simplement.

L’âme qui s’apaise, le corps encore empreint de ta détresse, les mains qui se décrispent, tu diriges la tête vers lui alors que tu ne lui as pas accordé un seul regard depuis la fameuse révélation. Il n’a pas changé, physiquement, mais tu sens qu’il est réellement perdu. Ses yeux sont dans le vague et tu ne connais que trop bien ce regard, tu l’as vécu si souvent.

Un des premiers sourires sincères de la soirée se dessine sur tes lèvres alors que tu repenses à votre rencontre. C’est vrai que vous vous amusiez bien. Tu ne pensais pas en arriver là, si loin. Pourtant, tu y es. Tu te tournes vers lui et toi qui te méfiait de lui malgré tout cet amour à sens unique, tu sens qu’il est temps. Tu inspires puis tu te confies enfin, comme si le cacher avait duré trop longtemps. Comme si te mentir, autant aux autres qu’à toi-même ne suffisait pas.

« Quand j’ai retrouvé le cadavre de mon père baignant dans son sang au milieu de mon salon, j’étais encore trop jeune. Quand ma mère m’a emmenée de force sur cette planète, je n’avais que treize ans. Quand j’ai décidé d’y vivre seule, je savais que c’était insensé parce que j’étais trop faible, perdue et que j’avais le cœur brisé.  Depuis ce jour, je suis vide. Alors crois moi, je sais ce que ça fait. Sauf que toi, tu peux encore changer ça. J’espère. »

Tu poses ta main sur son épaule et lui lance un de tes nombreux regards, celui qui signifie que tu t’es confiée à lui et qu’il ne devra plus te mentir, te manipuler, te détruire à petits feux. Plus une seconde de plus. Pas alors que tu venais de lui dévoiler ta plus grande faiblesse et qu’il était le seul à la connaître.


© EKKINOX


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Jar'tylanhnem Duncan


Jar'tylanhnem Duncan

Age du personnage : 19 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeDim 9 Avr 2017 - 23:38

Hold the door
   
Amber & Jar
C'est étrange comme sensation. Il ne s'est pas passé grand-chose pourtant, simplement quelques mots échangés, mais ils ont suffi à te vider de ton envie. Celle de prendre des airs supérieurs, de faire du sarcasme, de plonger dans la foule avec ton petit sourire charmeur bien à toi avec lequel il est si facile de percer les secrets des courtisans, il suffit de savoir écouter, afin de les utiliser dans ton propre intérêt. Bref, de faire tout ce qui fait de toi Jar Duncan. Ne me dis pas que c'est la conscience d'avoir fait du mal à quelqu'un qui t'a mis dans cet état ? À croire que tu deviens sentimental. Non. Surtout pas.

Tu esquisses un sourire pudique en réponse au sien. Tu voudrais partir d'ici, retrouver ta force et ta verve, ta carapace de fer qui te rend imperméable à toute considération sentimentale inutile, et qu'elle a effleuré ce soir du bout des doigts. Alors elle révèle son secret, au moment où tu t'y attendais le moins. Pour une fois tu ne sais pas quoi dire. Elle a lâché des paroles trop brusques, trop intimes, trop incongrues dans cette conversation déjà bien assez étrange. Et pourtant quelque part, elles s'y accordent bien. Tu rumines ce qu'elle vient de te révéler. Ce n'est pas l'histoire la plus atroce que l'on ne t'ait jamais raconté, mais les images sont brutales et ça pue la sincérité. Dans ses yeux, dans le tressaillement de sa voix, tu perçois la petite fille que les années n'ont pas réussi à effacer, qui découvre avec horreur le cadavre d'un être cher, le meurtre de son père et de son innocence d'un seul coup de poignard. Quel crétin tu fais. Tu es tellement obnubilé par tes propres blessures que tu en oublies que tu n'es pas le seul à souffrir.

La main sur ton épaule t'apporte du réconfort autant qu'elle te met mal à l'aise. Tu n'es pas assez tactile pour ces choses-là. Avant que tu ne répondes, tu prends le temps d'écouter ce qui se passe autour de toi. Le vrombissement d'un tapis, là-haut. Un fils de marquis déjà ébréché qui sort sur le balcon, le visage rouge, puis repart aussitôt en vous apercevant.

« Je ne peux pas. C'est beaucoup trop tard pour changer. Pour Mara, c'est différent. Je ne sais pas comment elle fait. Je crois que d'une certaine manière, elle a toujours été un peu épargnée. Parce que j'étais là pour la protéger, parce que je recevais la plupart des coups à sa place. Parce que c'était une fille. Parce qu'elle ressemblait à Selena et qu'il la ménageait pour ça. Pas moi. Je me suis toujours tout pris en pleine gueule, et je n'ai jamais rien connu d'autre. »

Tu ne sais pas si tu en as trop dit ou non, si c'est assez pour lui rendre la pareille. Tu apprécies la confiance qu'elle t'a accordé, mais elle te fait peur aussi.

« Je ne dis pas ça pour me faire plaindre, tu te défends alors. C'est ça qui fait de moi ce que je suis aujourd'hui, une personne forte. Tu devrais penser la même chose. Écoute, je te remercie de m'avoir confié ça. Je ne sais pas si je le mérite. Et désolé pour ton père. »

Tu te lèves, les muscles engourdis de cette position inconfortable.

« Je vais retourner dans ma chambre. Demande mon numéro à Mara, si tu veux qu'on continue à se parler. Bonne soirée. »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.

xxx

Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Amber Dumont


Amber Dumont

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitimeDim 23 Avr 2017 - 1:16

des tubes pour te mettre dans l'ambiance:
 

Hold the door



Le goût salé des larmes sur tes lèvres. En même temps, la gorge qui se serre en le voyant à son tour se confier. L’amertume laissée après qu’il ait clos la discussion comme s’il souffrait déjà suffisamment pour ne pas s’étaler sur le sujet. Il quitte le balcon, reprend son air hautain de petit prince et te laisse seule, interdite. Les pensées dans ta tête laissées par ses mots, qui t’ont autant marquée qu’étonnée. Tu ne pensais pas qu’il se confierait à toi de cette façon, tu ne pensais pas qu’il changerait de comportement. Étrangement, cette situation te convient. Elle aurait dû briser encore plus ton cœur solitaire mais au contraire, la fin de la soirée t’enveloppe dans une chaleur réconfortante et te fait oublier un instant que tu as mal.

Tu restes encore un peu au balcon, les mains contre tes bras comme si tu essayais de te protéger de tes propres démons, trop envahissants pour que tu y échappes. Un slow commence à l’intérieur et tu t’imagines danser en compagnie de celui que tu aimes. Tu imagines un amour, illusoire, rien que pour un soir, un moment, une danse.

Une piqûre de rappel te ramène à la réalité et un sentiment qui ne t’avais pas manqué réanime ton corps, qui s’était calmé pendant que passait la douce musique du slow. La peine irradie de tous les pores de ta peau, ton visage se transforme en une grimace, tu retiens un cri de douleur. Puis tu décides que plus rien ne pourra te blesser à nouveau. Puis tu choisis de revêtir à ton tour un masque protecteur qui t’immunisera de toute attaque qui pourrait fragiliser ton invincible cœur. Cassé, retourné, tordu, brisé, certes. Mais tu sais à présent que tu peux survivre.

Une main dans la poche invisible et agrandie de ta robe, puis le cuir de ta veste que tu sens contre tes doigts. La matière que tu tritures de ta main, le mouvement de cette dernière qui descend vers la poche de ta veste. Un collier ovale en diamant au creux de ta paume, tu ouvres l’ovale. Tu aperçois la photo à l’intérieur, et un sanglot douloureux, chant mélancolique d’un deuil inachevé, déchire la nuit. Tu le vois, ses cheveux d’un noir ébène semblable au tien, cette force explosive dans ce regard ambré. Et t’es là sur ses genoux, levant la tête en le regardant curieusement. Le visage souillé par tes larmes salées, tu serres la photo contre toi. Impatiente de pouvoir lui reparler, tu attends sagement ton trépas, dans l’espoir de pouvoir un jour l’appeler « Papa ».

Alors, après quelques minutes qui paraissent interminables tu quittes le balcon et l’intimité de ce nouveau lien qui vous unit. Les talons claquent contre le sol, les visages te contemplent et tu restes de marbre. Tu ne faiblirais pas. Plus maintenant, alors que la nuit avait été à vous.


© EKKINOX


C'EST FINI:
 


« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Auopdl8e69e
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Updalo10

real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan   « Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« Hold the door ! » | PV Jar'tylanhnem Duncan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» [Mission D] Moi, un "door-man"?
» Knockin' On Heaven's Door. | Caleb & Lena |
» It is not in the stars to hold our destiny but in ourselves | Rowena & Artaban
» That's not how you open a door ! } ft ALEXIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit :: TraviaTravia :: Le Château Vivant-
Sauter vers: