AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Autre contrées :: Pôle SudPartagez
 

 J'espère qu'on a quand même des manteaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 0:56

Trou noir
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Putain, putain, putain. Excusez pour les jurons. Faut que j'évacue. Cette fois, je crois que je suis vraiment dans la merde. Plus que d'habitude, je veux dire. Et attendez avant de vous marrer, parce que là c'est vraiment pas de ma faute. J'ai rien demandé, rien fait de travers. On pourrait dire que c'est une amélioration, vu ce à quoi je vous ai habitués.

Je suis enfermé dans ce que j'imagine être une cave moisie. En fait j'en sais rien, il fait entièrement noir. Je pourrais pas trop vous renseigner sur la déco. Il n'y a aucune issue, à part une porte verrouillée. J'ai déjà tâtonné la pièce. C'est inutile, elle est vide et ses murs sont nus. Il fait pas très chaud d'ailleurs, c'est pour ça que je penche pour une cave. J'ignore depuis combien de temps je pourris ici. L'accréditation incrustée dans la peau de mon poignet ne semble plus fonctionner. Impossible de savoir ne serait-ce que l'heure. Je me suis réveillé il y a quelques minutes, mais étant donné que je ne sais pas combien de temps j'ai été inconscient... Oui, voilà, je suis bien dans la merde, vous avez compris.

Le pire, c'est que je ne sais même pas pourquoi je suis là. Le seul truc dont je me souvienne (vous allez voir à quel point c'est con), c'est d'un type qui m'a abordé dans la rue alors que j'étais sorti acheter le pain : « Bonjour, j'ai bien affaire à Keylo Grouffe ? » J'ai à peine eu le temps de répondre par l'affirmative que je me suis pris un poing dans la figure. Après, trou noir.

Bien sûr, j'ai eu le temps de réfléchir, mais je ne vois pas qui pourrait m'avoir kidnappé. Ou plutôt, il y a trop de gens sur la liste des personnes susceptibles de m'en vouloir pour que je puisse avoir une certitude. Je n'avais jamais vu le type qui m'a frappé auparavant, mais ça ne veut rien dire. Avec la magie, on peut changer de tête comme on veut, pas vrai ? Ah oui tiens, pour ceux qui se demandent pourquoi je n'essaie pas de sortir en utilisant la magie. Figurez-vous qu'elle ne s'allume pas. C'est très bizarre, mais je n'arrive pas à l'invoquer. Je suppose que l'endroit est bardé de sortilèges bloquant l'accès à mes pouvoirs. On se donne du mal pour me maintenir captif, visiblement.

Pour en revenir à l'identité de mon agresseur... Tout ce que j'espère, c'est que ce ne sont pas les Sangraves. Si jamais ils ont appris que je livrais des informations sur eux pour le compte de ce drôle de mec, Alexandre O'Nyme, j'ose même pas imaginer ce qui m'attend. Après, la méthode leur ressemble pas... Mais quand même. Je ne peux pas écarter cette possibilité. D'où mon niveau de flippe.

Soudain, la porte s'ouvre à l'autre bout de la pièce. Aveuglé par la lumière, j'ai à peine le temps d'apercevoir des marches d'escalier qu'on balance quelqu'un sur le sol et la porte se referme.

Je me rapproche de la personne à quatre pattes. On dirait que j'ai un compagnon d'infortune. Je tâtonne, jusqu'à trouver un corps allongé par terre. Il ou elle est inconscient(e). Je lui secoue l'épaule doucement.

"Eh. Eh, réveille-toi."

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 2:55

La journée commençait plutôt bien. Il faisait plutôt beau temps et après avoir regardé trois épisodes de Lost, une série terrienne absolument parfaite qu'elle venait de découvrir, avec Lenwë, Lisa avait décidé de sortir un peu Blanche. Elle se baladait donc tranquillement dans le petit parc à trois pas de leur cottage, la main machinalement enfouie sous le doux pelage de sa louve, lorsqu'elle surprit le regard un peu trop insistant d'un passant. Crâne rasé, début de barbe, gros biscotaux et débardeur noir, il ne lui disait pourtant rien. Qu'est-ce qu'il voulait ? Non, sérieusement, qu'est-ce qu'il avait à la regarder comme ça ? Quoi ? Il voulait la draguer ou quelque chose comme ça ? Il voulait se la taper ? Je sais que je suis magnifique, mais bon, faut pas abuser. Lisa tenta de lui faire comprendre par le regard de la laisser tranquille. Ce qu'il ne fit pas. Il se rapprochait d'elle. Dangereusement. Elle eut un mouvement de recul. Pitié, qu'il ne me demande pas mon numéro. Non. Pitié, qu'il ne me demande que mon numéro.

Par instinct de survie, elle décida de détourner le regard et d'aller dans une autre direction. Blanche tourna la tête vers l'homme et montra ses crocs. Cela ne le dissuada pas et il continua de se rapprocher jusqu'à se trouver à moins d'un mètre de la Voleuse. Elle déglutit et lui lança un sourire nerveux. Il lui demanda si elle était bien Lisa Grey. Elle haussa un sourcil. Comment il savait ? Elle ne le connaissait pas. Sûrement pas. Peut-être pas. Comment était-elle censée se souvenir de toutes les têtes qu'elle rencontrait ? Ok. Bon. Reprends tes esprits, Lisa. Elle laissa échapper un petit « oui » étouffé, au moment même où Blanche s'écroula sur le sol, inconsciente. Lisa tourna immédiatement la tête vers elle, les yeux grands ouverts, affolée. Une espèce de fléchette, ou de seringue, ce genre de truc que l'on ne voit que dans les films terriens, était enfoncée dans sa nuque. La brune releva les yeux vers l'homme et vit le poing atterir en plein dans sa face.

36 chandelles plus tard.

« Eh. Eh, réveille-toi. »

Aïe. Putain ma tête. Lisa ouvrit péniblement les yeux. Il faisait noir. Où était-elle ? Impossible à dire. Elle ne voyait rien. Et Dieu Canard, qu'elle avait mal. Elle resta immobile couchée sur le sol froid pendant une bonne minute avant de prendre son courage à deux mains et parvenir à se redresser difficilement. Ok. Faisons le point. Elle ne savait pas ce qu'elle faisait là, pourquoi elle était là, comment, par qui, et surtout, surtout, où elle était. Merde. C'était rassurant. Elle savait seulement qu'il y avait un mec avec elle, pour avoir entendu sa voix, mais dans l'obscurité totale où ils étaient plongés, elle ne pouvait pas savoir à quoi il ressemblait. Premier réflexe, elle tâtonna ses poches à la recherche de sa boule de cristal, histoire de faire un peu de lumière, et si possible appeler au secours. Rien. Ses poches étaient vides. Évidemment.

Pourquoi était-elle là ? Pourquoi est-ce qu'on l'avait frappée et emmenée ici ? Qu'est-ce qu'elle avait fait de mal ? Elle n'avait rien fait. Elle voulait juste promener Blanche. Et Blanche, où était-elle d'ailleurs ? Lisa tenta de la joindre par télépathie, sans résultat. Elle l'appela à voix haute. Pas mieux. Génial. Elle plissa les yeux mais ils ne s'habituèrent pas mieux à l'obscurité. Elle ne distinguait même pas la silhouette de l'homme qui était devant elle. Qui était-il ? Son kidnappeur ? Ou une autre victime ? Sa voix l'avait surprise. Elle lui avait parut familière. Ceci dit, elle était assommée, si cela se trouvait elle avait simplement rêvé. Elle lança un peu au hasard :

« Y a quelqu'un ? Où est-ce qu'on est ? »



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 3:30

You !
   FEAT. LISA GREY - SUPER-POTE ATTITRÉE
L'inconnu a l'air trop profondément endormi pour se réveiller tout de suite. Il a probablement été assommé, comme moi. Ou alors c'est un piège du ravisseur qui voulait me mettre en confiance pour m'attaquer... Ouais, nan, pas très réaliste. Il m'aurait déjà sauté dessus. Oubliez ce que je viens de dire. Je me redresse et m'assieds en tailleur, déjà las d'attendre dans le noir. Depuis combien de temps je suis là ? Et combien de temps je vais encore devoir attendre avant que celui qui m'a kidnappé ne se manifeste ? Et si... Oh non. Et s'il ne se manifestait jamais ? S'il nous laissait crever de faim dans ce trou ?

Un bruit me sort de mes idées noires. L'inconnu s'est redressé. Il remue. Fouille dans ses poches, sûrement. Je reste silencieux, attendant qu'il prenne la parole en premier.

"Y a quelqu'un ? Où est-ce qu'on est ?"

Ah, il est un elle. Il y a quelque chose de familier dans sa voix, mais que je n'arrive pas à définir. C'est lié à un mauvais souvenir. Et sûrement à la raison pour laquelle nous sommes enfermés ici.

"Aucune idée. Et me demande pas non plus qui nous a kidnappés, j'en sais rien." J'hésite une seconde. "On se connait, non ? Tu es..."

Et puis ça fait tilt dans ma tête. Non, plus que tilt. Une vraie sonnette d'alarme.

"...Putain. La meuf avec le crochet ? Mais qu'est-ce que tu fous là bordel ! Pourquoi tu me suis partout !"

C'est quoi déjà, son nom ? Lisa ? C'est pas possible. Pas elle. Pas encore. De tous les putains d'habitants de cette planète, il a fallu que je me retrouve séquestré dans une cave avec... cette... j'arrive même pas à trouver les mots pour exprimer à quel point je hais cette connasse. Elle est débile, mais qu'est-ce qu'elle est débile. Au début, je croyais qu'elle voulait m'arrêter, la fois où je l'ai surprise en train de s'introduire à la Forteresse Grise. Mais en fait, elle a du développer un syndrome de Stockholm ou je sais pas quoi et elle est allée jusqu'à s'inscrire à une émission de téléréalité pour devenir ma femme. Non, je déconne pas. Cette fille est une tarée. Dangereuse. Alors j'espère franchement qu'elle a une bonne raison d'être enfermée ici avec moi, et surtout une bonne idée pour sortir, parce que sinon je l'étrangle.

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 4:38

Elle n'avait donc pas rêvé, il y avait effectivement un homme avec elle, puisqu'il répondit aussitôt. Apparemment, il n'en savait pas plus qu'elle. Mais Lisa ne faisait déjà plus attention à ses mots. Sa voix... Putain. Elle ouvrit des yeux ronds, soudain pétrifiée. Pitié, pas cette voix. Elle ne voulait pas reconnaître cette voix. Merde. Merde, non, brolk de brolk. Elle se trompait peut-être. Elle aimerait bien se tromper. Mais elle n'y croyait pas. Immobile, elle n'ajouta rien. Peut-être qu'il ne l'avait pas reconnue. Ce serait mieux comme ça. Mais non, bien sûr. Ce ne serait pas marrant sinon.

« On se connait, non ? Tu es... »

Non, non, on ne se connait pas. Dégage. Connard. Je te connais pas. Je veux rien avoir à faire avec toi. Pas encore. Sérieux, t'es tellement con que tu me donnes envie de vomir. Je ne veux pas te voir. Je ne veux pas te parler. Casse-toi. Crève.

« ...Putain. La meuf avec le crochet ? »

Et merde. Grillée. Lisa laissa échapper un soupir agacé. Génial. Donc pour résumer, elle s'était pris un poing en pleine face, faite trainer je ne sais où, enfermer dans le noir, et en plus, EN PLUS, avec le mec le plus con du monde, détestable, insupportable, mais surtout, surtout, Sangrave. Parfait. PAR-FAIT. Elle mordit sa lèvre nerveusement. Non mais, sérieusement, c'est vrai qu'il était stupide. « Pourquoi tu me suis partout » ? Euh, je sais pas, une envie comme ça un matin de me faire enlever par un psychopathe JUSTE pour te suivre.

« Connard. »

Ok, c'était sorti tout seul. La nervosité, la colère, la haine, tout ça. Bon. C'était bien beau tout ça, mais ça ne les ferait pas sortir d'ici. Elle incanta quelques sortilèges au hasard qui, évidemment, ne marchèrent pas. Elle fit la moue et décida de tâtonner les murs. Elle tendit les bras et avança au hasard, sentit enfin quelque chose de dur et le parcourut des doigts. Elle tapota un peu partout, sans vraiment savoir ce qu'elle cherchait, longea les côtés et reconnut enfin une porte. Sans poignée. On ne pouvait pas l'ouvrir de l'intérieur. Ok. C'est pas grave. Cherche encore. Elle glissa les doigts sur le côté de la porte, planta ses ongles dedans, gratta. Inutile. Elle abandonna la porte et se remit à longer le mur. Quelques pas plus tard, elle heurta quelque chose. Elle mit du temps à réaliser que ce n'était que Keylo. Merde. Elle l'avait oublié, lui. Elle grinça des dents.

« Pardon. »

Elle le contourna soigneusement et continua son inspection. Rien. Elle avait fait le tour. Merde. Si seulement ils avaient un peu de lumière pour voir. Ç'aurait été déjà plus simple. Elle envoya un coup de pied dans la porte, plus par colère que par réelle intention de la défoncer. De toute manière, si ç'avait été le cas, ça n'avait pas marché. Mais elle en avait marre. Elle ne voulait pas rester ici une seconde de plus. Elle voulait étrangler le connard qui l'avait foutu là, lui prendre la tête et l'envoyer contre le mur. Quel genre de psychopathe kidnappait les gens sans raison, comme ça ? Je veux dire, Keylo, je veux bien, mais Lisa ?? Pourquoi s'en prendre à Lisa ? Qu'est-ce qu'il voulait ? De l'argent ? Sans doute. Mais pourquoi, comme par hasard, est-ce qu'elle se retrouvait avec le dernier mec de tous l'univers qu'elle avait envie de voir ?? C'était une mauvaise blague ?

Elle ferma les yeux, tenta de se calmer et finit par dire :

« Ok. C'est simple. Il devra forcément ouvrir la porte pour nous donner à manger. Donc quand il le fera, on fonce, on le défonce et on se casse. »

Oui. C'était bien comme ça. Ils auraient l'effet de surprise comme avantage. Ils n'auraient qu'à le pousser contre le mur et lui cogner la tête. Et au pire, si ça ne marchait pas, elle s'arrangerait pour qu'il défonce Keylo et ça fera diversion pendant qu'elle s'enfuirait. Oui. C'était un bon plan.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 14:11

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Je suppose que je dois prendre ce soupir comme un "Oui, c'est bien moi, la charmante Lisa Grey, contente de te revoir moi aussi". Et vas-y que je te traite de connard. Elle n'est peut-être pas dingue de moi, au final. Ou alors elle a des délires bizarres. Je préfère pas savoir, en fait. On va faire comme si elle me détestait normalement. Super, je vais devoir subir des sarcasmes et des insultes jusqu'à ce qu'on s'échappe d'ici, ce qui risque de ne pas être une mince affaire. Et si jamais on ne réussit pas... Je serai forcé de passer les dernières heures de ma vie avec cette fille. Merci, Saint Keylo, tu t'es bien foutu de moi sur ce coup-là.

Je la laisse incanter et explorer la petite pièce. Je pourrais lui dire que c'est inutile, que j'ai déjà essayé tout ça et que ça n'a rien donné, mais je préfère me taire. Peut-être que si on ne se parle pas, je parviendrai à oublier sa présence. C'est alors qu'elle se cogne contre moi. Bon, au moins, elle s'excuse. Oui, c'est ça, tais-toi. Et arrête de t'agiter autant, aussi. Quand est-ce que tu vas comprendre qu'on ne peut rien faire d'autre qu'attendre ?

"Ok. C'est simple," déclare-t-elle. "Il devra forcément ouvrir la porte pour nous donner à manger. Donc quand il le fera, on fonce, on le défonce et on se casse."

Meuf, t'as vu trop de films. Si ça marche, ce sera vraiment parce que notre agresseur est le dernier des abrutis.

"Je te savais pas aussi optimiste. Tu penses pas qu'il s'attendra à un coup comme ça ? On est pas armé, on a pas de magie. Lui en a sûrement. Et puis, il peut très bien nous apporter de la bouffe par d'autres moyens." Ou ne pas nous en apporter du tout. "Sans compter qu'il est peut-être en train de nous écouter en ce moment même."

Je tends l'oreille, comme si j'attendais qu'une voix dans un haut-parleur nous annonce "C'est exact", comme avec ces fichus lutins. Ouais, ils m'ont traumatisé, ces mecs-là. Je vous jure, si le kidnappeur nous sort qu'il veut nous voir réaliser des défis stupides pour le mettre sur Magictube*... Limite si je préférerais pas avoir été kidnappé par les Sangraves.

Bref, j'espère que cette fille de traduc a compris qu'on avait rien à faire pour le moment. Mon ton morne de celui qui a déjà vécu ce genre de situations trente-six fois doit parler pour moi. Plus qu'à attendre, donc. On peut toujours jouer à Ni oui ni non.

"On peut toujours essayer, après, mais voilà, t'attends pas à grand-chose. Bon, sinon, tu as vu la tête de l'agresseur ?"

Vous avez vu comme j'arrive à garder mon calme, même en parlant à cette abrutie ? Je sais, c'est impressionnant. On pourrait croire que c'est parce que je suis simplement blasé, mais non. (Enfin, pas que.) Je suis quand même le mec qui a réussi à être plus ou moins pote avec Candice Heaven. Candice Heaven, s'il-vous-plait, la fille la plus insupportable de la Forteresse Grise. Si j'arrive à la supporter elle, je ne vois pas pourquoi je n'arriverais pas à supporter cette abrutie qui n'a visiblement rien appris de ses leçons à l'Académie des Voleurs Patentés.

© Gasmask    


* :
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 15:28

Merci, Keylo. Quoi ? C'est à force de porter ton masque noir ridicule que t'es aussi négatif ? À force de marcher tous les jours entre les murs gris de ta putain de Forteresse ? Bonjour l'ambiance. Ça te tuerait d'avoir un peu d'espoir ? Tu veux VRAIMENT rester ici dans le noir avec moi ?! Lisa résista à l'envie de lui foutre des baffes. Déjà, elle voyait rien, et puis bon, c'était pas franchement le moment de se battre. Autant garder son énergie et sa forme pour s'échapper d'ici. Parce que oui, monsieur, j'ai envie de sortir d'ici, MOI. Je ne veux pas moisir ici le restant de mes jours coincée avec ta face de cyclope, MOI.

Il lui demanda si elle avait vu la tête de l'agresseur. Lisa haussa un sourcil. Ben voyons. Il voulait faire la causette avec elle, maintenant. Normal. On peut aller prendre un café ensemble aussi, si ça te dit. Faire un bowling aussi, pourquoi pas. Entre supers-potes. Le bon temps. Lisa eut un sourire nerveux puis se concentra sur la question. L'idée même de bavarder tranquillement avec cet espèce de crocodile la répugnait, mais elle n'avait pas le choix. Dans la situation dans laquelle ils se trouvaient, il allait falloir qu'ils coopèrent. Brr. Quel cauchemar.

« Ouais. Un gros dur. Énorme, musclé, crâne rasé. Un genre de Mr. Propre, si tu vois le genre. »

Maintenant qu'elle y pensait, ça n'allait pas franchement être de la tarte pour le démonter. Elle avait beau faire un peu de sport presque tous les jours (métier de Voleuse oblige), elle n'avait pas franchement la carrure d'une boxeuse. Peut-être que le Sangrave avait raison, en fin de compte. Son plan était un peu trop optimiste. Mais elle refusait d'admettre qu'ils étaient foutus. Ils allaient trouver un moyen de déguerpir d'ici. Hors de question qu'elle reste coincée dans cette cave de merde avec ce crocodile de merde.

Soudain, un bruit venu de l'extérieur la fit sursauter. Elle releva la tête, aux aguets. Quelqu'un approchait. Leur kidnappeur ? Sans doute. Ok. Respire. Elle recula de quelques pas jusqu'à sentir le mur dans son dos. C'était sans doute idiot, mais elle se sentait plus en sécurité, ainsi collée contre le mur. Elle entendit du bruit à la porte et elle ferma les yeux, pétrifiée dans sa terreur, tandis que son cœur battait toujours plus fort. Elle ne savait pas pourquoi elle avait aussi peur. Dans son expérience de Voleuse, elle avait déjà eut affaire à quelques psychopathes. Mais là, dans le noir et sans aucun repère, sans aucun moyen de savoir ce qu'il allait lui arriver, elle était terrifiée. Elle coupa sa respiration tandis que la porte s'ouvrit.

Même à travers ses yeux clos, la lumière l'aveugla. Elle tourna la tête de l'autre côté tandis qu'elle imaginait l'homme aux gros bras s'avancer dans la pièce avec un regard mauvais. Qu'est-ce qu'il allait leur faire ? Les tuer ? Les manger ? Les torturer ? Pourquoi moi, bordel, pourquoi moi ? À sa grande surprise, lorsque leur geôlier parla enfin, ce n'était pas une grosse voix d'homme qui s'éleva. C'était une voix de fille. Une voix d'ado.

« Ohhhh, nan mais ils sont trooooop mignons tous les deux ! »

Pardon ? Quoi ? Lisa ouvrit les yeux d'un coup, sous le coup de la surprise. Ok. Un, elle était à deux mille lieux d'imaginer qu'une adolescente soit impliquée dans leur séquestration. Deux, mais putain de quoi parlait-elle ?! On est pas mignons je suis pas mignonne il est pas mignon qu'est-ce que c'est que ce bordel je suis en train de rêver c'est pas possible autrement. La petite se foutait de leur gueule. Lisa tourna la tête vers elle et cligna des yeux pour s'habituer à la lumière. La gosse était une brunette avec de grands yeux marrons, les cheveux en bataille et un appareil dentaire. Et un regard de folle. Elle se tenait juste à la porte, comme si elle cherchait à être le plus près de la pièce possible sans pourtant vouloir y rentrer. Ses mains se colorèrent d'une boule de magie rose et son sourire bagué s'élargit. Elle faisait peur. Presque pire encore que Mr. Propre.

Lisa voulait lui hurler à la face. La traiter de psychopathe et la menacer pour qu'elle les fasse sortir d'ici. Mais elle se contenta simplement de garder ses yeux grands ouverts sur la fille, la bouche grimaçante, à se demander ce qui allait bien se passer maintenant. Elle n'était pas franchement rassurée, et sans magie ni couteaux, elle se sentait complètement nue.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 17:09

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
"Ouais, le mien avait la même gueule."

Le silence retombe. Pas de Ni oui ni non, on dirait. Tant mieux, je vais pouvoir me reconcentrer sur mon but premier : oublier sa présence et imaginer que je suis simplement en train de rêver, confortablement allongé dans mon lit à Tingapour. Je commence à avoir des crampes dans les jambes à force de rester en tailleur. Je change de position, m'allongeant sur le sol dur de la cave, ou de ce qui semble en être une. Ouh, en fait, c'est pas si confortable que ça. Tant pis.

La porte s'ouvre alors une seconde fois. Je me redresse, les yeux papillonnant à cause de la lumière. Est-ce qu'on va nous balancer un autre captif ? Ou est-ce qu'on va enfin savoir ce qu'on fout là ?

"Ohhhh, nan mais ils sont trooooop mignons tous les deux !" s'exclama la gamine qui se tenait dans l'encadrement de la porte, aux pieds des escaliers.

What ?

"Euh, ta gueule ?" je lui réponds en essayant d'oublier ma perplexité.

Mais c'est difficile. Elle a quel âge, dix ans ? Bon, peut-être un peu plus. Quatorze maximum. Cheveux en bataille, sourire de fer, elle a tout pour elle. Ses parents ont jamais pensé à prendre rendez-vous chez le chaman pour ses dents ? Ou est-ce qu'ils font partie de ces tarés qui pensent qu'on doit vivre à la Terrienne et s'éloigner de toute forme de magie ? Ah, ben visiblement non, puisqu'une magie rose apparait dans ses mains. Oh, je vois, les mecs ont placé une bulle a-magique dans la cave. Donc on peut faire de la magie si on franchit la porte.

Je me relève. Si on une seule chance d'appliquer le plan de Lisa, c'est maintenant. Je cours vers la porte dans le but de plaquer la gamine au sol, ou à défaut de la bousculer et de m'enfuir. Mais alors que je suis à deux doigts de la toucher, un champ de force s'active et je suis projeté en arrière avec violence. Ah merde bordel sa mère ça fait mal. La chute aussi, mes fesses peuvent vous le garantir. M'enfin, j'aurais essayé.

"Par le Pocus je vous paralyse et d'un geste je vous maitrise !" s'écrie la fillette qui a l'air d'avoir appris par cœur ses grimoires de sorts.

Deux jets de magie jaillissent de ses poings et viennent nous cueillir. Je ne peux pas opposer beaucoup de résistance, moi qui suis à terre. Mais Lisa ne s'en sort pas mieux. Nous voilà paralysés tous les deux, avec l'impression qu'un filet nous étreint sans qu'il soit possible de remuer d'un centimètre. Heureusement, nous pouvons toujours parler.

"Bon, petite, ramène tes parents, qu'on en finisse. Ça doit être de sacrés ordures pour mêler leur gosse à leurs magouilles."
"Par le Bouchecousus plus un mot, la blanche colombe n'atteint pas la bave du crapaud !" chantonne-t-elle, nous réduisant au silence avec un sortilège de Mutisme. "Waw, c'est encore mieux qu'à la télécristal ! Je me présente, Mary-Margaret... Aussi connue sous le pseudo de GuenonGirlydu56 sur le magicnet... Hihihi !"

Je suis censé répondre quoi, là ? Enchanté, moi c'est RumpleBGdu74 ?

"Et non, ce ne sont pas mes parents qui vous ont conviés ici. En fait, je ne leur ai pas dit que je m'étais inscrite... Ils n'aiment pas trop que je regarde les téléréalités... Mais on sait tous les trois qu'ils ont tort, pas vrai ? Vous avez du tellement vous amuser sur le tournage de Qui Veut Épouser Ducon !"

De... quoi ?! C'est à cause de cette émission de merde qu'on est là ? Si seulement je pouvais parler ! Mais non, rien du tout, alors permettez-moi de gueuler intérieurement s'il-vous-plait. Une seconde.

AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Voilà, merci. Je tente désespérément de tourner la tête pour accrocher le regard de Lisa (juste pour voir si elle fait la même gueule que moi), mais je ne parviens qu'à l'apercevoir du coin de l’œil. Enfin, même en coin, elle n'a pas l'air de prendre ça comme la meilleure nouvelle de la journée.

"On m'a prévenu que vous pourriez le prendre mal... C'est pour ça que j'ai demandé à ce qu'ils prennent toutes ces précautions... Enfin c'était dans votre contrat, non ? Comme vous êtes le couple qui a été retenu à la fin de l'émission, il y a un concours pour passer une journée avec vous et j'ai gagné ! C'est trop bien, pas vrai ??"

Je n'écoute plus rien, je ne suis pas là, Keylo ne répond pas à l'appel. Keylo est sur répondeur, voilà, je suis sur répondeur. Laissez un message et ne rappelez jamais s'il-vous-plait. Non, franchement, c'est tout ce que je suis capable de penser pour le moment. Et le pire, c'est que je ne peux même pas bouger. Du style, me frapper la tête contre un mur ou... Oh, oui, écraser la tête de cette gamine écervelée, bonne idée.

Le contrat, hein ? Mais j'étais bourré quand je l'ai signé, moi, le contrat ! Vous croyez quoi ! Et Lisa, ça devait pas être mieux. J'ai entendu dire qu'il y avait des candidates qui avaient été catapultées sur le plateau contre leur gré. Voire kidnappées. Oh non putain, me dites pas qu'on est repartis pour une autre émission.

"Du coup, pour cette journée fabuleuse, j'ai pensé à vous inscrire à une autre super émission qui vient de la Terre : les Z'amours présentés par Tex !"

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeJeu 22 Oct 2015 - 19:34

Malgré la gravité de la situation, Lisa ne peut s'empêcher de laisser échapper un rire en voyant Keylo se faire projeter en arrière et atterir comme une merde sur le sol. Mais elle déchanta bien vite lorsque la gamine incanta un Pocus. Zut, pas ça ! Comment fuir quand on est paralysé ? La Voleuse tenta d'éviter le sort en faisant un grand pas sur le côté, mais le jet de magie rebondit sur le mur et l'atteignit quand même. Merde. Elle se retrouva donc plantée debout comme une conne sans pouvoir bouger. Ceci dit elle se rassura en se disant qu'au moins, elle était pas tombée à plat par terre comme l'autre con. Hahaha. Il parla parents avec la gosse qui répondit par un sortilège de Bouchecousus. Génial. Merci Keylo ! Si ce crétin avait pas ramené sa fraise, ils auraient sans doute eu encore leur parole et auraient pu l'utiliser pour quelque chose d'un peu plus utile. Mais non. Fallait qu'il foire tout. Forcément. Ce serait pas drôle sinon.

La fille se présenta sous le nom de Mary-Margaret, une guenon. Puis elle fit tout un discours comme quoi elle s'était inscrite à un concours pour gagner une journée avec les deux gagnants de l'émission Qui Veut Epouser Ducon et biiiiiiiiiip. Le cerveau de Lisa disjoncta. Pas ça. Pitié, pas cette émission. Oubliez-là, elle n'a jamais existé, je l'ai barrée de mon histoire et je vais tuer l'enfoiré de fils de cyclope qui a profité de mon ivresse pour me faire signer son putain de contrat. Donc c'était ÇA, la raison de leur séquestration ?? L'émission ? Mais bordel c'était juste une connerie comme ça, c'était pas censé durer plus d'une journée. C'était fini, elle avait gagné (bien malgré elle d'ailleurs), on n'en parle plus. Enfin, apparemment, ce n'était pas l'avis de tout le monde. La guenon termina sur une phrase. Une dernière phrase. Et croyez-moi, si elle avait pu, Lisa aurait hurlé pour de bon.

PAS. ENCORE. UN. PUTAIN. DE. JEU. TELE. BROLK. Sérieusement ? Les Z'amours ? Déjà, c'était quoi ça ? Et ensuite, non ! Non, pas question, je jouerai pas à ton jeu, tu peux toujours crever. Surtout avec un nom pareil. Les Z'amours ? Quels amours ? Keykey et Lisa ? Tu te fous de ma gueule ? Rien que d'y penser, elle avait envie de gerber. Non non, elle allait se casser d'ici fissa et allez tous vous faire foutre. Enfin... Dès qu'elle pourrait bouger normalement.

Mary-Margaret envoya de nouveau des jets de magie et deux buzzers apparurent dans la pièce. Les lumières de la salle s'allumèrent et dansèrent de la même façon qu'elles dansaient lors du Qui Veut Epouser Ducon. Lisa grimaça (pour autant que le Pocus lui permettait de grimacer) en se rémémorant l'émission. Ce n'était pas franchement son meilleur souvenir. Elle se souvenait surtout avoir eu la honte de sa vie en déambulant comme un canard en maillot de bain tandis que toutes les caméras avaient fixé leur objectif sur elle. Les applaudissements de Mary-Margaret la ramenèrent à la réalité et elle vit Mr Propre débarquer pour les transporter tous les deux devant leur buzzer. La guenon, toujours aussi hystérique, annula les sortilèges de Bouchecousus et Pocus.

« Ouah, on va passer une super journée, vous pensez pas ? Génial, alors on va dire que je suis Tex, je vais vous poser des questions sur votre super adorable couple et celui qui perd se reçoit un coup de carton. Ok ? Mais attendez faut trop que je spoutche ça ! »

Elle prit sa boule de cristal, se posta entre les deux buzzers et se prit en selfie devant le regard perplexe de Lisa. Euh. Ouais. Non. Sans moi. Faites ce que vous voulez, moi je me casse. Lisa descendit du buzzer et filait vers la porte quand une grosse main se referma sur son bras. Oh, salut Mr. Propre. Belle journée pas vrai ? Il lui foutut une grosse baffe et la ramena devant son buzzer. Ok. Apparemment il tenait à ce qu'elle reste là. Peut-être que si je me faufile plus discrètement, genre à quatre pattes ? Mais au moment où elle s'accroupit, le regard noir de Mr. Propre la dissuada. Ok, ok, je veux pas mourir. Elle sentait encore la douleur de la baffe sur sa joue. Elle se releva et fit face au buzzer.

« Oui non mais ok mais c'est hors de question que je joue à ton jeu, Guenon. Concours ou pas concours, ado ou pas ado, je marche pas avec des fous furieux. Demande à quelqu'un d'autre. »

Il fallait qu'elle apprenne qu'on obtient pas tout ce qu'on veut simplement en séquestrant les gens comme ça. Après tout, elle était encore jeune, on pouvait encore faire quelque chose pour son éducation. Tout n'était pas perdu. Et puis aussi, surtout, elle n'avait aucune envie de répondre à des questions sur ce que Guenon s'imaginait être leur couple. Leur couple. Putain. L'idée même était ignoble.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 16:00

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Écoutez, je veux bien être sympa. J'ai rien contre les gosses, d'habitude, juré, mais là... Vous comprendrez bien que je ne peux humainement pas laisser passer ça. Il en va de ma dignité. (Si, j'en ai encore une. Taisez-vous, ceux qui ricanent au fond.) Je regrette presque de le dire, mais pour une fois, Hookinette est du même avis que moi. Et si aucun des participants n'est d'accord, je ne vois pas comment "les Z'amours" (c'est quoi ce nom sans déconner, j'espère vraiment que c'est Guenongirly qui l'a inventé et que ce jeu n'existe pas pour de vrai) pourrait fonctionner. Hasta la vista Guenon et ses délires bizarres.

Finalement libéré des sortilèges d'Entrave et de Mutisme (qui commençaient à me casser les pieds), je peux enfin ouvrir la bouche.

"Hahaha, c'était très drôle la caméra cachée. Vous avez bien rigolé, toi et Monsieur Propre, maintenant on peut partir ? Et me faites pas croire que c'était écrit dans le contrat ou je sais pas quoi, c'était même pas légal, ce truc."

J'amorce un mouvement vers la porte sans grand espoir. Monsieur Propre m'arrête aussi et je reçois la même claque que Lisa. Woh, il m'a pas raté ce con. Je le jauge rapidement. Beaucoup trop musclé pour que j'aie la moindre chance de le maitriser. Candice avait raison, j'aurais pas du sécher les entrainements au combat à la Forteresse au lieu de tout miser sur ma magie... J'aurais imaginé que son conseil aurait pu être utile dans une situation pareille. Dieux, c'est tellement stupide. Je ne serais pas étonné qu'il s'agisse réellement d'une caméra cachée. Le pire, c'est que je ne peux rien faire.

À moins que... je peux toujours essayer de convaincre la gosse ?

"OK, OK. Écoute, Guenon, je veux dire, Mary-Margaret. On participera pas à ton jeu, tout simplement parce qu'on est pas en couple. Cette fille, je la déteste, c'est une sale conne égocentrique et superficielle. Et elle pense pire de moi. Donc tu vois, on a rien en commun. Arrête de croire les conneries de la téléréalité, écoute tes parents et va t'éduquer plutôt. Et laisse-nous partir, s'il-te-plait."

Évidemment, ce n'était pas la chose à dire.

"Je m'en fiche," déclara la gamine d'un ton colère. "Vous savez pas tous les efforts que j'ai du faire pour gagner ce concours. Alors maintenant, vous faites ce que je dis. Si je dis que vous être trop mignons tous les deux et que vous êtes en couple, vous m'écoutez. On joue maintenant."

Je retire ce que j'ai dit. Je déteste les gosses. Un grand sourire s'épanouit sur le visage de la jeune fille, un sourire débordant de sadisme. J'ai rarement vu de créature aussi diabolique que cette gosse, et pourtant j'ai passé la moitié de ma vie au service de Magister.

"Alooooors. Lisa, tu commences. Quel est le prénom de l'ex-petite-amie de Keylo ?"

De quoi ? C'est ça le jeu ? Mais c'est ultra-personnel comme question ! Et puis, comment Guenon peut savoir des trucs pareils sur moi ? Elle bluffe, hein, elle connait pas les réponses aux questions ? Oui, sûrement. Au pire, si Lisa balance un nom au hasard, je dirai que c'est ça. Je n'ai pas du tout envie de penser à Lalwend en ce moment.

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 17:16

Ok. Ok. Cette gamine était un monstre. Folle. Furieuse. Psychopathe. Oh mon Dieu. Qu'est-ce que je fous là. Lisa déglutit. Sérieux, demande-moi ce que tu veux mais pas de jouer au couple avec cet enfoiré. Ça allait trop loin. Il fallait qu'elle trouve un moyen de sortir d'ici. Elle fouilla plus ou moins discrètement la pièce du regard, cherchant une trappe, un conduit d'aération, une fissure, n'importe quoi qui puisse être un moyen d'évasion. Rien. Forcément. De toute façon, avec Mr. Propre qui surveille, c'était pas gagné. Si elle trouvait le moyen de faire diversion, peut-être. Mais comment ?

Elle réfléchissait encore quand Guenon posa la première question. L'ex de Keylo ? Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre ? Lisa resta d'abord silencieuse. Elle ne jouerait pas à ce jeu, point. Ils ne pouvaient pas la forcer à parler. Par défi, elle fixa Guenon dans le blanc des yeux. La gamine était agacée. Lisa eut un sourire en coin. Guenon tapota du pied par terre et croisa les bras.

« Bon, alors, Lisa, je t'ai posé une question. »

Et moi je t'ai dit d'aller te faire foutre. C'est comme ça. On n'a pas toujours ce qu'on veut. Faut s'y faire. Mr. Propre croisa les bras à son tour et s'approcha d'elle. Ah, euh, ça commence à faire un peu peur, là. Lisa eut un mouvement de recul. Bon, si elle comprenait bien, soit elle répondait, soit elle se faisait tabasser. Ok. La première option paraissait plus simple. Bon. Voilà le plan. Elle faisait semblant de jouer à son jeu minable, et comme ça elle pouvait réfléchir plus tranquillement à un moyen d'évasion.

« Ok, je sais pas, Marguerite. »

La porte semblait être la seule issue de secours. En plus, si elle avait bien compris, seule la pièce où ils se trouvaient ne permettait pas de faire de la magie. Donc, une fois passée cette porte, elle pourrait utiliser un Transmitus et foutre le camp d'ici. Lisa tourna la tête vers Mr. Propre. Il ne semblait pas vouloir les lâcher du regard. Quoiqu'elle fasse, il le verrait. Guenon pointa du doigt une espèce de pancarte rose posée à plat sur leur buzzer et annonça avec un grand sourire :

« Keylo, si la réponse de Lisa est fausse, tu peux lui donner un coup de carton ! Pas trop fort quand même, vous êtes amoureux. »

Berk. Non merci. Et elle ne tenait pas franchement à se faire frapper avec un carton. C'était quoi ces pratiques de sauvages ?? Ceci dit, si elle feignait d'avoir reçu un gros coup et de tomber assommée, on devra la sortir de la pièce pour la soigner avec un Reparus. Et bam, elle aurait juste à incanter et le tour était joué. Lisa Grey, tu es un génie ! Bon, il n'y avait plus qu'à espérer que l'ex-copine de Keylo ne s'appelle pas vraiment Marguerite. Parce que sinon son plan tombait à l'eau et franchement, elle n'aurait vraiment pas de chance. Mais bon, quand même, il y avait peu de risques. Et au moins, elle pouvait compter sur son super-pote pour ne pas hésiter à la frapper fort. C'était un bon plan. Pourvu qu'il marche.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 18:49

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Yes, merci Lisa de ta coopération. C'est un peu ironique, quand même. Marguerite, c'était le nom de ma vache. Vous savez, dans la ferme de mes parents, quand j'étais petit. Enfin bref, on va dire que je filais le grand amour avec une vache. C'est pas entièrement faux, je l'aimais bien, cette brave bête.

"Oui, c'est ça, bravo. Question suivante."
"Attends,"
m'arrête le petit diable. "Il faut que tu montres le carton pour qu'on soit sûrs que c'est la bonne réponse. Sinon, c'est de la triche."

J'avise le bout de carton posé sur le buzzer et que la gosse me désigne. Tandis que je le saisis, perplexe, des lettres d'une écriture soignée s'inscrivent dans la bulle blanche. Il est écrit... Lalwend ! Merde ! Qu'est-ce que c'est que ces conneries, c'est un espèce de Diseur de Vérité, leur carton ? Comment c'est possible de faire ça ? J'en sais rien, en tout cas je suis dans la merde si ce bout de carton est capable de lire mes moindres pensées. Je parle pas de Lalwend, à la limite je m'en fous. Mais si les questions tournent autour de mon job, ou de quoi que ce soit susceptible de révéler mon appartenance aux Sangraves... Je préfère pas imaginer ce qui arrivera, ou ce que je serai obligé de faire. Lisa est déjà au courant, bien sûr (mais ça, c'est un autre problème), mais pas les deux zigotos.

Bon... Respire... J'essaie d'effacer l'expression horrifiée de mon visage et de revenir à ce simulacre de jeu. Je marmonne :

"OK, c'était pas Marguerite, c'était Lalwend."
"Pardon ?"
"Lalwend,"
je répète un peu plus fort, en prenant le carton et en le montrant bien à l'assistance. "Vous avez fait quoi à ce carton ? Le nom du sort, je veux dire ?"
"Vous n'avez pas à le savoir,"
réplique Monsieur Propre qui prend la parole pour la première fois. "Contentez-vous de frapper votre femme et de ne plus tricher."
"C'est pas ma f..."
je proteste, avant de m'interrompre devant le poing de Monsieur Propre, retenu en l'air dans un geste menaçant. "OK, OK."

Je frappe la tête de Hookinette d'un geste mou. Un bruit de cartoon se fait entendre. Woh, ce jeu atteint le summum du ridicule et du mauvais goût.

"Question suivante. Lisa, quel..."
"Ah non, on inverse les rôles maintenant."


Je m'attends à me faire envoyer promener de nouveau, mais surprise, Guenongirlydu56 accepte.

"Si tu veux, hihihi. Keylo, penses-tu que Lisa est fidèle en amour ?"
"Euh... Bah, ouais ?"


© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 19:56

Lisa se prit le coup de carton sans réagir. Lalwend. Elle en avait carrément oublié son plan parfait. Lalwend. Comme dans... Lalwend ? Non. C'était ridicule, elle le savait bien. Ça ne pouvait pas être la même personne. Sa Lalwend à elle, sortir avec le crocodile ? Un sangrave, en plus ? La bonne blague. Non, en plus, vous imaginez la coïncidence ? Et puis, Lalwend était bien trop intelligente pour lui. Ça ne collait pas. Elle le savait. Ça ne collait pas. C'était peut-être assez rare, comme prénom, mais sa Lalwend et celle de l'autre abruti étaient deux personnes différentes. Forcément. Alors pourquoi elle continuait d'y penser ? Elle l'aurait su, si Lal était sortie avec un Sangrave. Calme-toi, Lisa, tu racontes des conneries pour rien. Concentre-toi sur le jeu et sur ton plan d'évasion. Que tu as lamentablement foiré, d'ailleurs. Va falloir attendre le prochain coup de carton.

Guenon demanda à Keylo s'il pensait qu'elle était fidèle en amour, mais Lisa n'écoutait plus. Non, c'était trop bête, il fallait qu'elle en soit sûre. Tant pis si elle passait pour une conne, au point où elle en était, de toute manière. Elle ignora donc totalement la question de la fidélité et demanda avec un sourire nerveux et les yeux cherchant un point fixe sur le sol :

« C'est pas Lalwend Elenwe, quand même ? »

Elle avait essayé de prendre un ton indifférent, comme si ce n'était pas important. Elle ne voulait pas que ça soit important. Elle voulait qu'on lui réponde non, que c'était Lalwend Dubernet, et qu'on passe à autre chose. Bien sûr, c'était comme ça que ça allait se passer, pas vrai ? Il n'y avait pas de raison que ce soit Lalwend Elenwe. C'était stupide d'avoir posé la question. Elle devrait plutôt faire avancer le jeu si elle voulait retrouver une occasion de mettre son plan d'évasion à exécution.

Elle soupira en repensant à la question de Guenon. Elle savait pertinemment ce qu'allait montrer le carton quand elle le prendrait dans ses mains. C'était dégueulasse de demander ça. Vie privée, ça vous dit quelque chose ? Et pour qui elle passerait ? Mais bon. À bien réfléchir, elle en avait pas grand chose à faire de passer pour une personne immorale devant eux. C'était pas comme si l'un d'eux allait le dire à Lenwë. Et puis, sérieusement, face à un Sangrave et deux psychopathes, elle passait pour un ange. Elle prit donc le carton dans les mains, un poil agacée, et le leva sans prendre le temps de le regarder.

« Non je ne suis pas fidèle en amour. Ça va, c'est bien là ? Contente ? »

Elle envoya valser le carton sur Keylo et croisa les bras, attendant la suite. À la prochaine question, elle se cassait. C'était clair et net. Et quand elle serait de retour chez elle, elle préviendrait la police qu'une folle de quatorze ans s'amusait à séquestrer des gens dans sa cave et à jouer avec eux comme des pantins. Lisa commençait vraiment à voir rouge, avec toute cette histoire.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 20:36

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
À l'instar de Lisa, je me prends le coup de carton sans même y penser*. Comment... cette... fille  pouvait connaitre le nom de mon ex ?Je veux dire, dans ma tête, ce sont juste deux personnes totalement opposées, que ce soit en matière d'intelligence ou de tolérance, ou même plus que ça. Comme si elles vivaient dans deux univers parallèles. Impossible qu'elles aient un quelconque rapport.

Certes, l'elfette ne m'avait présenté à personne, parce qu'à l'époque je voulais que notre relation reste discrète. Je ne voulais pas attirer l'attention des Sangraves sur elle, au cas où ils l'utiliseraient pour me faire chantage. Si jamais quelque chose se passait mal, vous comprenez. Donc je connaissais pas grand-monde de ses fréquentations. Mais quand même, je l'aurais su si elle avait connu cette fille. Non, ça ne va pas. Il y a quelque chose qui cloche. Peut-être qu'il s'agit d'une autre Lalwend... ou... Raaah. Il faut que je me rende à l'évidence. Lisa la connait, impossible qu'il en soit autrement. Il n'y a pas deux Lalwend Elenwe.

Je tourne lentement la tête vers Lisa qui croise les bras. J'ai complètement oublié le jeu.

"Tu la connais ?" je lui demande d'une voix où je ne me reconnais pas. "Je veux dire, tu la connaissais ? Tu as de ses nouvelles ?"

Il y a de l'impatience dans mes mots, presque de l’inquiétude. De l'étonnement aussi, bien sûr, mais je veux l'accepter. J'ai déjà vu des choses plus bizarres que Lisa Grey ayant connu Lalwend Elenwe. Je veux simplement savoir si elle est au courant de ce qui lui est arrivé. Il y a longtemps que je ne ressens plus de sentiments pour mon ex, mais ses disparitions soudaines et inexpliqués m'ont laissé perplexe à chaque fois. Ses absences duraient plusieurs mois, le temps que je l'oublie, et puis elle revenait comme une fleur. La dernière a été celle de trop. J'ai décidé d'oublier définitivement la jolie elfe, même si elle réapparaissait à nouveau. Je n'aime pas trop dire ça, parce que ça fait trop comédie à l'eau de rose (tout ce que je déteste), mais j'ai trop souffert à cause de cette fille. D'ailleurs, j'en aime une autre maintenant. C'est bien la preuve que je l'ai oubliée.

Bon, on va pas épiloguer plus que ça sur mes affaires de cœur, hein... C'est carrément gênant. Pourtant, j'ai l'impression que ce n'est pas fini. Après tout, je suis en train de jouer (bien malgré moi) à un jeu qui s'appelle Les Z'amours. Et à voir le regard plein de gourmandise (une vraie folle, je vous dis, c'en est presque effrayant) de Mary-Margaret, qui nous écoute silencieusement, on nous réserve encore de sacrées coups de pute.

© Gasmask    


* :
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 22:39

Il ne démentit pas. Pire. Il lui demanda si elle la connaissait. Pire. Il lui demanda de ses nouvelles. Non mais attendez. C'est un coup monté. C'est ça ? C'est un complot pour me rendre folle ? Et puis qu'est-ce qu'il avait à lui demander de ses nouvelles ? Il s'attendait à quoi ? Il pensait vraiment qu'elle allait taper la discute avec lui au sujet de sa meilleure amie ? No way. Elle ne mêlerait pas Lalwend là-dedans. Si c'était bien vrai, si sa Lalwend avait réellement eu une histoire avec Crocodile, apparemment elle ne voulait plus le revoir au point de ne plus lui donner de ses nouvelles. Et c'était très bien ainsi. Alors qu'il ne compte pas sur Lisa pour lui donner des infos sur son ex. Non mais, et puis quoi encore ? Lisa reporta son attention sur Guenon et décida d'ignorer le Sangrave.

Mais elle était troublée. Elle avait toujours fait confiance à Lalwend, elle lui avait toujours tout dit, tout, même au sujet de son père, même au sujet d'August, et aujourd'hui elle apprenait dans un putain de jeu télé qu'elle avait fréquenté un Sangrave. Qui plus est, un connard fini. Merde. Si c'était bien vrai (elle avait encore du mal à l'admettre), elle se sentait presque trahie. Un Sangrave, putain, Lal ! On ne sort pas avec des Sangraves. On ne sort pas avec l'ennemi. Lisa sentit qu'elle s'énervait. Elle tenta de respirer, de paraître calme, mais merde. Elle avait juste envie de tout casser, de se jeter sur Keylo et de bousiller son crâne blond, de lui cogner sa tête contre le buzzer, elle voulait juste qu'il crève, qu'il crève et que tout le monde crève, Guenon, Mr. Propre, elle. Elle en avait marre d'être coincée ici à jouer ce jeu minable, à répondre à des questions sur des sujets qui ne concernent qu'elle, à devoir fixer sans rien faire cette espèce de psychopathe brune qui les regardait avec son sourire de folle et qui vivait dans un monde où tout devait se passait comme elle l'imaginait, mais merde pouffiasse on peut pas faire ce qu'on veut avec la vie des gens on ne séquestre pas les gens on ne les force pas à jouer un couple on ne.

« Bon, puisque vous avez fini de papoter, on continue ! Une question pouuuuuur... Lisa ! Quelle est l'occupation de Keylo ? »

Ok. Lisa ferma les yeux le temps de reprendre ses esprits. Ça y est. Elle était calmée. Presque. Quand elle serait sortie de là, elle aurait une discussion avec Lalwend. Mais pour l'instant, elle avait d'autre chose à penser. Comme l'occupation de Keylo. Ça elle savait. Jouer au toutou de Magister. Mais elle ne pouvait pas le dire, parce que ça foirerait son plan. Elle avait besoin du coup de carton, c'était son ticket de sortie. Elle savait que c'était pourri, comme idée, mais elle n'en voyait pas d'autre. C'était ça ou rien, et franchement, elle n'avait vraiment pas envie de passer le reste de la journée avec ses trois supers amis. Alors elle se contenterait de celle-là et tant pis.

« Boulanger. »

Keylo se demanderait sans doute ce qui lui était passé par la tête, mais franchement, elle en avait rien à foutre de ce qu'il pouvait penser. Pas de ma faute s'il est pas aussi malin que moi. Au fait, c'était chacun pour sa pomme, bien entendu. Pas question qu'elle l'aide à s'évader lui aussi. Elle jouerait l'assommée, Mr. Propre la sortirait de la salle, elle incanterait un Transmitus et basta. Si lui restait coincé avec Guenon et Mr. Propre, c'était très bien comme ça.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 23:36

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Madame décide de ne pas me répondre. OK, OK, super. Je ne vais pas insister. De toute façon, je m'en fiche de Lalwend, pas vrai ? Ça m'apprendra à me soucier des autres. ...Hé, une seconde. Mon occupation ? Me dites pas que c'est ce que je crois ? Oh non non non. Je savais que ça arriverait, je le savais. Mais pas si tôt. Je pensais que d'ici là, on aurait le temps de trouver un plan d'évasion et de l'exécuter... Ou bien, naïvement, j'espérais que cette idiote ne poserait pas ce genre de question... Mais forcément, fallait que je tombe sur ça. J'ai pas de métier officiel, donc officiellement, mon occupation, c'est chômeur. Mais le carton va écrire Sangrave, forcément. Et là, , je suis dans la merde.

Bon, bien sûr, je n'aurai pas à attendre que le carton l'écrive. Lisa va s'empresser de raconter la vérité sur mon c...

"Boulanger."

...Quoi ? Tu fous quoi, là ? Euh... Merci ? Ma tête interloquée doit plaire à Mary-Margaret. Mais je ne comprends vraiment pas. À quoi est-ce qu'elle joue ? Elle n'a aucune raison de me protéger, absolument aucune. Elle me déteste (et en un sens elle a bien raison). Alors pourquoi... Elle aime se recevoir des coups de carton ?

De toute manière, elle n'en recevra pas. Je ne toucherai pas à cet objet de malheur. Sinon, je sais bien ce qui va arriver. La bonne réponse va s'inscrire, Guenon va vouloir la lire et ils sauront que je suis un Sangrave. Hors de question que ça arrive. Je préfère encore me faire tabasser par le gros dur. Ses coups ne seront jamais ne serait-ce que cent fois moins douloureux que ce que je subirais si jamais je me faisais prendre.

Le silence dans la pièce s'étire jusqu'à devenir pesant. La gamine s'impatiente. Ce que je m'apprête à faire est fou. Mais je ne peux pas faire autrement. Il en va de ma vie, et je déconne pas avec ma vie, si vous l'aviez pas remarqué. Bon... Un... deux... trois.

Je contourne mon buzzer et me rue vers la porte. Bien sûr, Monsieur Propre me barre le passage et me plaque contre le mur. Je ne suis qu'à un mètre de la sortie... c'est jouable. Ou pas.

"LISA, PARS !" je gueule alors que je me débats avec l'autre bourrin dont la poigne est encore plus forte que ce que j'ai imaginé. "Casse-toi et sauve-moi ! Pit..."

Le type plaque sa main contre ma bouche. J'essaie de lui envoyer des coups de poing, mais rien à faire, on dirait qu'il en a rien à foutre. Je lui fous un coup de pied entre les jambes et il me lâche aussitôt. J'en profite pour filer, sous les yeux impuissants et rageurs de Miss Tueuse de poissons*. Je sais, c'est une technique de fille, c'est pas fair-play, mais j'en ai rien à carrer.

© Gasmask    


* :
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 2:07

Qu'est-ce qu'il fout ? Prends le carton et tape moi, non ? Quoi ? Tu veux pas que tout le monde voie que t'es Sangrave ? Sérieux, c'était juste une gamine et elle était complètement tarée, qu'est-ce qu'elle pouvait bien en avoir à battre. Et au pire t'es Sangrave tu l'assumes bordel. C'était quoi ces tapettes qui avaient toujours besoin de se cacher derrière un masque ? Pour assassiner un civil de temps en temps y a du monde mais quand il faut se dévoiler y a plus personne ? Qu'on me dise que les Sangraves ne sont pas des putains de lâches. Tape moi avec ton carton bordel. Qu'est-ce que tu veux faire d'autre de toute façon ? Avec Mr. Propre qui guettait, il n'aurait pas le choix bien longtemps.

Mais... il se casse. Il court. Il se fait attraper par Mr. Propre. Il est con. Lisa leva un sourcil. C'est vrai qu'il fallait vraiment être con. Ils avaient déjà essayé de se barrer tout à l'heure et ça n'avait pas été franchement concluant. Pourquoi est-ce qu'il s'imaginait que ça marcherait maintenant ? Mr. Propre le plaqua contre le mur et le maintint pendant qu'il se débattait. Et ça y était. Elle était là, sa diversion. Tant que Mr. Propre s'occupait du Crocodile, la voie jusqu'à la porte était libre. C'était risqué. Mais la sortie, le Transmitus, son chez-soi, ça valait la peine. Alors, quand Keylo lui cria de partir, elle ne se fit pas prier. Elle courut comme une dingue vers la porte et grimpa quatre à quatre les escaliers. Putain. Elle était enfin sortie de cette pièce qui la rendait folle. Enfin. Mais ce n'était pas encore le moment de se réjouir. Elle ne serait soulagée que lorsqu'elle serait chez elle.

« Par le Transmitus, que je me transporte chez moi car je vais devenir folle si je reste là ! »

Elle ferma les yeux. Les rouvrit. Elle n'avait pas bougé. Merde. Elle avait dû se planter dans la formule. La magie marchait pourtant, ses mains se coloraient. Elle fronça les sourcils et réessaya. Rien à faire. Le bâtiment devait être protégé. Ok. Bon. Elle perdait du temps. Elle ne pouvait pas rester là. Où est-ce qu'elle était d'ailleurs ? C'était une salle bizarre uniquement meublée de quatre postes d'ordinacristaux. Les escaliers pour aller à la cave, et deux portes. Elle en prit une au hasard et se retrouva dans une salle de bain. À ce moment là, elle entendit des pas courir dans l'escalier et arriver dans la salle aux ordinacristaux. Elle sursauta et se retourna par réflexe. Keylo. Elle haussa un sourcil. Ah bon, il s'en était sorti. Ok. Dommage, du coup la diversion était finie, Mr. Propre pouvait débarquer d'un instant à l'autre. Il fallait se casser d'ici, vite.

Comme la salle de bain n'était pas franchement d'une grande utilité, elle fit demi-tour et choisit la seconde porte. Elle arriva dans une espèce de grand salon, avec canapé, bibliothèque et télécristal. Télécristal mise en pause en plein milieu d'une rediffusion de Qui Veut Epouser Ducon. Lisa détourna la tête en se revoyant en bikini. Putain. Elle ne voulait pas revoir ça. Fallait vraiment être fou pour aimer regarder ce truc. Elle reconnut une porte d'entrée au fond de la pièce et s'y rendit d'un pas rapide. Elle passa d'abord devant une fenêtre et jeta un coup d'oeil à l'extérieur, intriguée. Il neigeait. Il neigeait et un long tapis de neige s'étendait sur le sol. Comment il pouvait neiger en plein temps de Faicho ?? Où est-ce qu'ils étaient ?? Il devait faire vachement froid, en plus. Elle allait se les cailler, en T-shirt.

« J'espère qu'on a quand même des manteaux. »

Elle fouilla la pièce du regard à la recherche de vêtements chauds mais n'en trouva pas. Bon. C'est pas grave. De toute manière, elle sortirait dehors trois secondes le temps d'incanter un Transmitus, et hop. Elle tenta d'ouvrir la porte d'entrée. Verrouillée. Pitié, pas ça encore. Ok, pas de soucis. Elle passerait par la fenêtre. Fermée aussi. Lisa eut un rire nerveux .

« Génial. »



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 3:12

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Je grimpe les escaliers quatre à quatre, me ruant comme si ma vie en dépendant. (Ce qui n'est pas loin d'être le cas.) En bas, j'entends les "sa mère il m'a pas raté" de Monsieur Propre et les cris de colère de Guenon. En haut, Lisa qui incante un Transmistus. Arrivés en haut des escaliers, je débarque dans une pièce aux murs couverts d'écrans d'ordinacristaux. Je note rapidement que l'un des écrans n'est autre que le film d'une scoop de surveillance braquée sur la cave dont je viens de sortir. J'avais raison, ils nous surveillaient. Le plan de Lisa n'aurait pas pu marcher, donc. D'ailleurs, son Transmistus n'a pas du fonctionner, puisque je l'aperçois qui hausse un sourcil dans une salle de bains annexe. OK, des anti-Transmistus. Je connais ces merdes-là, la Forteresse Grise en est bardé. On n'a plus qu'à sortir de ce bâtiment étrange et le tour sera joué.

La pseudo-pirate ne fait pas attention à moi et ouvre la dernière porte de ce qui ressemble à une salle de contrôle. Je m'engouffre à sa suite. En vérité, je n'ai pas très envie de la suivre, mais j'ai encore moins envie de me faire attraper, donc j'ai pas le choix.

Cette fois, nous atterrissons dans un salon spacieux et richement meublé. Dans d'autres circonstances, j'aurais bien aimé passer mes vacances ici. En suivant Lisa, je remarque une carte d'Autremonde punaisée au mur et de la neige par la fenêtre.

"J'espère qu'on a quand même des manteaux."

C'est pas ma priorité en ce moment, mais bon, si tu veux. J'entends les pas de nos poursuivants dans les escaliers. Curieusement, ils ne se pressent pas, comme s'ils savaient qu'ils allaient nous attraper de toute façon. Sans réfléchir, je lance un jet de magie sur la porte, qui se referme aussitôt. On entend le clac du verrou qui s'enclenche. Bon, ça nous fera gagner au moins quelques secondes. Et si jamais on doit les affronter, je regrette de dire ça, mais il ne me restera plus qu'à utiliser la force contre eux. Après tout, ils n'ont pas hésité à l'utiliser contre moi.

Je comprends mieux pourquoi la gamine et sa mascotte de produits nettoyants prennent autant leur temps. La porte d'entrée et la fenêtre sont verrouillés. Je lance un autre sort sur la porte, qui rebondit comme si elle était hermétique à la magie. Putain, ils ont tout ensorcelé ici ou quoi ? Ils ont peur des yétis ? Comment ils font pendant les pannes de magie ?

OK... Il me reste plus beaucoup de solutions. J'avise un conduit d'aération. C'est quoi déjà, la formule pour les Élémentaires d'Air ? Bon c'est pas grave, pas le temps, on va utiliser la basique. Je chuchote à toute vitesse :

"Par l'Elementalus, je te vois ! Devant moi, révèle-toi !"

La bouche d'aération s'ouvre et une créature translucide, androgyne et aux longs cheveux ébouriffés en sort.

"Besoin de moi ?" glisse-t-elle d'une voix aussi légère qu'un souffle de vent.
"Par pitié, cache-moi... nous. Je peux te nourrir avec de la magie en échange."

Par chance, l'Élémentaire doit être de bonne humeur, ou peut-être n'a-t-il pas été nourri depuis longtemps, car il acquiesce et s'écarte pour nous laisser passer. Ni une ni deux, je m'engouffre dans le conduit et commence à avancer à quatre pattes. J'entends la Voleuse m'imiter* derrière moi, puis un bruit métallique qui m'indique que la bouche d'aération a repris sa place.

Quelques secondes plus tard, un bruit de porte défoncée se fait entendre. D'accord, Monsieur Propre n'y est pas allé avec la manière douce. Je m'immobilise aussitôt. J'entends des voix, mais je ne comprends pas ce qu'elles disent. Je me retourne vers Hookinette avec une infinie précaution.

Je nous ai peut-être sauvés, mais je nous ai aussi coincés.

© Gasmask    


* :
 


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 15:52

Le conduit d'aération. Bien sûr, Lisa y aurait pensé elle-même si elle l'avait vu avant. Qu'est-ce que vous croyez ? L'Elémentaire d'Air les laissa gentiment passer et la Voleuse se dépêcha de s'engouffrer à l'intérieur. Elle remit rapidemment la grille d'aération à sa place et commença à s'avancer à quatre pattes dans le conduit. C'était moins une : à peine quelques secondes plus tard, Mr Propre et la Guenon avaient défoncé la porte et débarqué dans le salon. Lisa entendit la gosse crier, d'une voix hystérique, comme quoi c'était inadmissible, qu'elle avait gagné ce concours à la sueur de son front et qu'elle avait droit à sa journée et aux Z'amours et retrouvez-les moi immédiatement. Lisa esquissa un sourire. Dans ta face, salope. Fallait pas nous chercher.

Bon, mais ils ne pouvaient pas rester là. C'était une bonne cachette, mais les deux tarés finiraient bien par les trouver à un moment ou un autre. De toute manière, Lisa ne comptait pas franchement rester coincée là éternellement. Mais qu'est-ce qu'il avait l'autre con, à se retourner vers elle ? Sans un mot, Lisa tenta de lui faire comprendre du regard que c'était un abruti puis elle lui fit signe d'avancer. Ils allaient bien finir par tomber sur la sortie. Les escapades dans les conduits d'aération, elle connaissait. Elle avait déjà fait ça plein de fois aux entrainements à l'Académie des Voleurs, et même en mission. Un jeu d'enfant. La seule chose à faire, c'était d'avancer et ne pas se perdre.

Ils arrivèrent à une sorte de carrefour. Un chemin à droite, l'autre continuait tout droit. Son super-pote prit un côté et elle prit l'autre. Enfin débarrassée. Ça allait bien cinq minutes, de se suivre comme ça. Elle avança quelques mètres avant d'être intriguée par une autre grille d'aération au-dessous d'elle. Ça donnait sur une pièce pratiquement vide à l'exception d'une étagère remplie de boites. Elles étaient chacune étiquetée d'un prénom et rangées par ordre alphabétique. Lisa reconnut le nom de Keylo et, juste à côté, le sien. Il fallait qu'elle voie ça de plus près. Elle retira la grille et se laissa tomber agilement dans la salle, puis s'approcha des boites. Elle retira le couvercle de la sienne et regarda à l'intérieur. Tout y était. Ses couteaux, ses outils, sa boule de cristal, même sa peluche canard (merde, ils avaient dû se foutre de sa gueule en la dépossédant). Tout ce qu'elle avait sur elle avant d'avoir été salement kidnappée. Elle grogna silencieusement puis rangea toutes ses affaires dans ses poches. Puis elle regarda dans la boite de Keylo, par simple curiosité. Mouais. Pas de photo de Lalwend, en tout cas. Elle vola un peu d'argent et une kidikoi puis décida que le reste était inutile et y lança un Carbonus. Quoi ? Vous pensiez vraiment que j'allais gentiment lui prendre ses affaires ? Haha, la bonne blague.

Satisfaite, elle décida de retourner dans le conduit et posa un pied sur l'étagère pour atteindre l'entrée. Elle se hissa à l'intérieur et remit la grille à sa place. Elle avait fait un peu de bruit, elle espérait que ça n'avait pas alerté les deux fous. Pour l'instant, tout allait bien. Elle voulut continuer son chemin mais tomba bientôt sur un cul-de-sac. Elle fit demi-tour et emprunta le chemin prit par Keylo un peu avant. Avec un peu de chance, ça donnait vers la sortie. Pitié. Elle préférait mille fois crever de froid dehors sous la neige plutôt que de rester encore une minute de plus dans cette maison de fous. Elle passa devant quelques grilles donnant sur différentes pièces de la maison, sans grand intérêt. Elle ne revit pas Mr. Propre ni Guenon, sans doute fouillaient-ils ailleurs.

Elle retrouva le Crocodile un peu plus loin, mais toujours pas de sortie en vue. C'était un vrai labyrinthe, ces conduits d'aération ! Elle tourna un peu partout, à l'instinct, tout en gardant en mémoire son chemin pour éviter de tourner en rond inutilement. Elle sentit enfin l'air devenir plus frais. C'était bon signe, la sortie était proche. Elle fit signe à Keylo et suivit le chemin qui se terminait sur une descente à la verticale. Lisa étudia la pente. Elle pouvait sauter, mais c'était au risque de se ratatiner en bas, et de faire du bruit par la même occasion. Ok. Une chance qu'elle avait récupéré ses outils un peu avant. Elle prit sa corde et un mousqueton qu'elle accrocha à une grille sur le côté, puis serra fermement ses mains sur la corde et descendit tranquillement. Et hop, voilà le travail.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 21:57

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Après un bon moment passé à tourner en rond seul dans le dédale du conduit d'aération, je finis par retrouver la pirate. On continue à déambuler à quatre pattes dans le couloir étroit, sauf que cette fois-ci, c'est elle qui est devant. Résultat, j'ai une magnifique vue sur son derrière - et ne croyez pas que ça me fait plaisir. Elle me fait signe au bout d'un moment. Allons bon, manquerait plus qu'elle me prenne pour son pote. Je suis la direction qu'elle prend et on arrive à une descente verticale. Pas grave, je peux toujours utiliser la magie pour arriver en bas... Ah, visiblement Madame veut se la jouer cool et le faire à l'ancienne. Corde, mousqueton, tout le tralala. Pour une fois que ses compétences de Voleuse Patentée sont utiles.

Je m'apprête à l'imiter, quand l'Élémentaire d'Air réapparait. Il veut récupérer ce que je lui ai promis. Je soupire. J'aurais bien aimé économiser ma magie en cas de pépin, mais il m'a sorti d'une situation périlleuse, alors je lui dois bien ça. L'entité pose sa main sur mon épaule. Son contact n'est pas froid, mais il me procure une sensation étrange, comme si une brise légère s'était mise à souffler. Je lui laisse absorber un peu de ma magie. Pas la démoniaque, la magie naturelle, celle que j'utilisais avant mon Initiation. Wow, là, c'est bon, stop. Sois pas trop gourmand, mec de l'air. Il faut que je garde des réserves si je veux incanter un Transmistus correct. Surtout qu'on a l'air très loin de Tingapour.

Une fois l'Élémentaire parti, j'emprunte le même chemin que la Voleuse. La sortie est juste à ma gauche, sous la forme d'une nouvelle bouche d'aération que je démonte pour sortir.

Une fois dehors, l'air glacial me saute au visage. Et fuck, l'autre avait pas tellement tort avec ses manteaux ! J'invoque un Habillus aussitôt et je me retrouve enveloppé dans un bon gros manteau de fourrure bien chaud. C'est pas encore ça, mais ça va tout de suite mieux. On doit être aux extrémités du monde... Au Pôle Nord, vraisemblablement, puisque le Sud est inhabité. À moins que ce ne soit l'inverse. En tout cas, je me demande bien comment ça se fait que les studios de Qui Veut Épouser Ducon possèdent un bâtiment dans un endroit pareil. On aurait plus dit une station météorologique qu'un plateau d'émission télé pour gamines en manque de neurones.

Je vais enfin pouvoir rentrer chez moi. Mais avant, il y a une chose que j'aimerais demander à l'autre débile. J'hésite, quand même. Est-ce ça vaut la peine de m'abaisser à lui adresser la parole à nouveau, maintenant qu'on est sortis d'affaire ? Surtout que ce n'est pas si important que ça... Oui, enfin quand même, il s'agit de la vie d'une personne, c'est pas rien. Je m'en voudrai si je ne pose pas la question.

"Hé, la pirate, attends. Tu m'as pas répondu tout-à-l'heure. Comment tu connais Lalwend ? Et est-ce que tu as de ses nouvelles ? Je veux juste savoir si elle est en vie, hein, j'en ai rien à foutre de son adresse ou quoi que ce soit. Et tant que j'y suis, pourquoi t'as dit que j'étais boulanger ? Ça aurait une occasion parfaite pour toi de me mettre en prison."

Ça fait beaucoup de questions, au final. Là, soit elle me répond franchement, soit je passe pour un con. Tant pis, je prends le risque. J'en ai rien à carrer de ce qu'elle pense de moi, après tout.

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 2:55

Lisa était tellement heureuse d'être enfin sortie qu'elle en oublia presque le froid. Presque. Parce que quand même sa maman ça caille. Elle savait bien qu'elle aurait dû chercher un peu plus pour des vêtements chauds. Elle incanta en glaglatant un sortilège pour faire apparaître un gros manteau et le mit rapidement. Bon, maintenant elle pouvait se casser d'ici. Enfin. Adieu Guenon, Mr Propre, Crocodile. Vous ne me manquerez pas. Au plaisir de ne jamais vous revoir. Elle se frotta les mains et se concentra sur la formule du Transmitus lorsque le Sangrave l'interrompit. Non, quoi qu'est-ce que tu veux encore ? On est sortis, je vis ma vie, tu vis ta vie, on vit sa vie et voilà point. Pourquoi tu viens encore me casser les pieds ?

Ce con lui demanda à nouveau des nouvelles de Lalwend. Lisa crut qu'elle allait péter un câble. De quel droit il se permettait de parler d'elle ? De quel droit il s'était permis de sortir avec elle ? De quel droit il s'était permis de la rencontrer ? Et elle imagina Lalwend dans ses bras et lui... merde. Non, en fait elle ne préférait pas y penser. Pas elle, pas Lal, pas sa meilleure amie, putain. Il changea de sujet pour parler de son histoire de boulanger, mais elle n'écoutait plus. Elle hésita un instant à lui foutre un gros vent et utiliser son Transmitus quand même, mais elle décida qu'elle avait besoin de lâcher ses nerfs.

« Ferme ta gueule. Tu devrais même pas être permis de prononcer son nom. C'est ma meilleure amie, et je sais pas ce qu'elle te trouvait, je m'en fous, mais clairement elle veut plus de toi maintenant et c'est mieux comme ça. Fous-moi la paix. »

Ses doigts cherchaient nerveusement ses couteaux dans sa poche, plus par réflexe que par précaution. Elle n'avait pas envie de se battre, pas maintenant, elle voulait simplement rentrer chez elle, et elle pouvait simplement rentrer chez elle, mais ses pensées criaient trop dans son esprit pour qu'elle parvienne à se concentrer sur la formule. Elle pensait à cet enfoiré de Crocodile, et elle voulait ne jamais l'avoir rencontré, et elle voulait ne jamais avoir participé à cette émission de merde, et elle voulait n'avoir jamais su pour Lalwend. Mais c'était fait, et on n'efface pas le passé. Et ça l'énervait. Tellement. Tellement. Que.

Elle lui envoya son poing dans la face. GOD. DUCK GOD. Ça fait du bien. Bordel. Ça faisait mal à la main, mais putain ça valait le coup. Ouf. Ok. Respire. Calme-toi. Tout va bien. Presque. Tout ira bien quand tu seras partie d'ici. Incante un Transmitus, maintenant. Mais elle sentait d'abord qu'elle avait besoin de régler un dernier point.

« Pour le coup du boulanger, crois pas que j'ai fait ça pour toi. J'aurais d'autres occasions pour t'arrêter. Là, ça faisait juste partie de mon plan d'évasion. »

Puis elle ajouta en tentant de dissimuler en vain un large sourire :

« Au fait, puisque tu ne demandes pas, j'ai brûlé tes affaires. »

Elle ne savait pas trop pourquoi elle faisait ça. Mais ça la démangeait. Par provocation. Par haine. Elle voulait le faire chier, et qu'il s'énerve, et qu'il soit énervé autant qu'elle l'était, et qu'il la déteste autant qu'elle le détestait. Elle voulait qu'à la fin de tout ça dans sa misérable chambre grise il rage en pensant à cette pouffiasse de Voleuse qui avait pourri sa journée.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 13:57

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Le nez douloureux, je dévisage la pirate sans dire un mot. Je crois qu'il saigne. Mais surtout, je sens ma vieille colère qui gronde au fond de moi. Celle que je ne ressentais pas avant mon Initiation. Celle qui me fait perdre mes moyens à chaque fois, la rage, la haine, la vraie ; meurtrière, destructrice. Celle que je suis parvenu à contrôler petit à petit, au fil des années. Enfin, je croyais. Je sais qu'il faut que je me contrôle, que je vais faire une connerie si je commence à lui céder. Mais bordel, qu'est-ce que je la hais. Cette fille. Je voudrais qu'elle disparaisse, qu'elle n'ait jamais existé. Je pourrais la faire disparaitre... J'en ai les moyens...

Non. Je ne dois pas. Calme. Contrôle. Un petit Transmistus, et tout sera fini.

"Au fait, puisque tu ne demandes pas, j'ai brûlé tes affaires."

Le coup part tout seul. Je lui balance mon poing à la figure, sans réfléchir, avec l'intention de lui faire mal.

"Pouffiasse !"

Ça aussi, c'est parti tout seul. J'veux bien être gentil mais y a des limites. Il y avait ma boule de cristal dans mes affaires, et aussi mon bipeur. Celui d'Alexandre. Merde, qu'est-ce que je vais lui dire ? Et je fais comment s'il m'arrive un truc ? Sans compter tout le matos qui trainait dans mes poches et que je vais devoir racheter ou refabriquer... Ça va me prendre dix ans à tout récupérer. Et mes sous, bien sûr. Elle m'a volé, cette connasse.

Je peux pas laisser passer ça.

J'invoque ma magie et mes mains s'illuminent de noir. Inutile de cacher son origine démoniaque, elle sait déjà tout. Ou plutôt non, elle sait rien. Que j'ai jamais voulu rejoindre les Sangraves, jamais vraiment, que j'ai toujours évité de tuer à moins d'y être forcé, que je regrette chacune de ces morts plus profondément qu'elle le saura jamais. Que j'ai jamais voulu tout ça. Que je me serais cassé dès le premier jour si j'avais su. Que j'ai essayé plusieurs fois mais je me suis toujours dégonflé parce que ouais, je tiens à la vie. Surtout, que j'ai fini par travailler contre eux, comme taupe. Elle sait rien de tout ça. Donc qu'elle arrête de me faire chier.

Je crois que j'ai fini par perdre le contrôle. Mais je m'en fous. Je compte pas la tuer, de toute manière. La magie jaillit de mes mains, tandis que j'incante dans ma tête de toutes mes forces : Par le Gelus qu'elle se glace, et qu'elle ressente un froid vivace !

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 17:32

Lisa se frotta la joue douloureusement. Ça faisait mal. Elle allait se retrouver avec une grosse bosse et ça défigurerait son visage. Fais chier. Elle s'y attendait, pourtant. Elle l'avait mérité, elle le savait. C'était sans doute pour ça qu'elle n'avait même pas fait l'effort de l'éviter. De toute manière, ce n'était pas son premier coup de poing. Elle survivra. L'insulte aussi, elle la méritait. Elle avait agi en connasse, mais c'était un connard aussi, alors c'était justifié. Elle était une salope, et elle n'en avait même pas honte. Si elle pouvait, elle le referait.

Les mains du Crocodile se colorèrent de noir. Ok, là c'était plus flippant. Les combats de magie, c'était pas franchement son truc. Déjà qu'elle était une buse en magie, alors si en plus son adversaire possèdait de la magie démoniaque, elle ne donnait pas cher de sa peau. Surtout que cet enfoiré n'incantait pas à voix haute, alors elle n'avait aucun moyen de prévoir le sort. Si ça se trouvait, il comptait l'incendier sur place, et hop, quelques secondes plus tard elle n'était plus qu'un tas de cendres. Ok. Tiens-toi prête, Lisa. Tu peux le faire. Tu peux l'éviter. Question de vie ou de mort. Tu ne mourras pas ici comme une con dans la neige.

Le jet de magie fonça sur elle et elle se jeta par terre pour l'éviter. Ouf. Il était moins une. Elle l'avait presque senti frôler ses cheveux. Ses mains s'enfoncèrent dans la neige et elle regretta de ne pas avoir fait apparaître des gants, aussi. Elle avait les doigts tous rouges et glacés, maintenant. Mais au moins, elle était en vie. Alléluia. Ok. Fais quelque chose avant qu'il ne retente sa chance, parce que tu ne pourras pas l'éviter deux fois. Surtout couchée sur la neige comme ça. Elle se releva, se frotta les mains pour les réchauffer un peu et lança le premier sort auquel elle pensa :

« Par le Lévitus, je te soulève, tu obéis et tu te lèves ! »

Bon, oui, elle aurait pu trouver mieux comme sort, et ce n'était sans doute pas avec ça qu'elle se débarrasserait de lui, mais elle n'avait pas eu le temps de trouver mieux. Et puis, au fond, vraiment au fond, ça la rassurait. Elle n'avait pas l'habitude des sorts trop méchants, et elle n'aurait pas voulu faire quelque chose qu'elle aurait regretté. Non pas qu'elle aurait beaucoup regretté le Sangrave. Mais elle n'avait encore jamais eu de sang sur les mains et ne tenait pas vraiment à ce que ça change. Elle se disait que certains mériteraient totalement de disparaître, mais qui était-elle pour choisir qui devait vivre ou mourir ? Elle ne voulait pas devenir une meurtrière. Elle ne voulait pas prendre la vie de quelqu'un. Elle ne voulait pas jouer à Dieu.

Bon, de toute manière, la question ne se posait pas franchement. Elle n'aimait pas se le dire, mais face au Sangrave et sa magie démoniaque, elle ne faisait pas le poids. Si l'un des deux mourait au combat, c'était elle. Elle ne devait pas chercher à le tuer. Tout ce qu'elle devait faire, c'était survivre. Et passer un peu ses nerfs dessus, si possible. Elle se concentra sur son sort et envoya d'un geste Keylo le plus loin possible, c'est-à-dire pas franchement très loin, vu ses compétences en magie, mais c'était déjà ça. Elle le balança sur un sapin qui se trouvait à quelques mètres et sourit, satisfaite. Haha. Va bouffer des épines, connard.



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 3:10

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Le sortilège me projette contre un sapin et je me retrouve entouré d'épines. Ça pourrait être violent, dit comme ça, mais en vérité, je suis projeté au ralenti. C'est bien ce que je pensais, la magie de cette prétentieuse est ridicule face à la mienne. Aussitôt, j'invoque moi-même un Lévitus, qui me permet d'atterrir en douceur sur la neige. En même temps qu'un Protectus, comme bouclier pour me défendre d'éventuelles attaques. Je me pose à quelques pas d'elle seulement, comme pour la narguer.

"T'es sérieuse ? Tu veux m'attaquer ? T'espères me battre, peut-être ?"

Sans prévenir, je lance un feu-mage qui la frôle de quelques centimètres et vient embraser le sapin qui avait le malheur de se trouver là.

"Tu vois, t'as aucune chance. Dégage avant que ma magie démoniaque prenne le dessus."

Parce que non, je n'ai pas encore perdu tout contrôle. L'odeur de la fumée me pique les narines. Très vite, le sapin est réduit en cendres. Wouah, c'était très malin de ma part. Bravo, Keylo, tu tues des arbres, maintenant. Nicolas Hulot aurait honte de moi.

Pour me rattraper, je n'ai qu'à lancer un dernier petit sort, rien de bien méchant. Après, je la laisse partir, promis. Enfin, seulement si elle en fait autant.

Mes mains s'assombrissent une nouvelle fois d'un noir démoniaque tandis que j'incante intérieurement, avec jubilation : "Par le Ridiculus, qu'aussitôt Lisa soit humiliée, et que sur-le-champ devant la grandeur de Keylo soit-elle prosternée !"

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Lisa Grey

Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Voleuse Patentée // Gaffeuse Professionnelle
Lisa Grey

Age du personnage : 24

Familier : Blanche, ma louve
Couleur de magie : Bleue
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse Patentée au service d'Omois
Résidence : Un petit cottage à Tingapour
Dans le sac : Deux couteaux, un crochet, un tournevis, une corde et un grapin, deux mousquetons, une aiguille, une paire de gants, une lampe torche, un tube de colle, une paire de ciseaux, un stylo, une pomme, une bouteille d'eau, une boule de cristal, le dernier album des Drive Shaft, quelques crédits-muts, un stick à lèvres, une peluche canard, deux paquets de mouchoirs, un trousseau de clés.

Affinités : Keykey est mon âme soeur. #Keysaforever

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 5:01

Le feu surgit des mains du Crocodile et elle ouvrit malgré elle des yeux paniqués tandis qu'il passait près d'elle et flambait un sapin. Elle aurait aimé se montrer un peu plus forte et un peu moins apeurée, mais le sort l'avait surprise. Et elle avait eu sacrément peur pour sa vie. S'il l'avait voulu, elle aurait crevé sur place. D'ailleurs, pourquoi était-elle encore en vie ? Pourquoi il ne l'avait pas tuée sur place, si c'était tellement simple ? C'était un cyclope, enfin surtout un Sangrave, il en avait forcément vu d'autre. Il voulait juste lui faire peur. C'était réussi. Et elle aurait préféré crever plutôt que de le montrer, mais elle était toujours vivante et on lisait facilement la panique sur son visage.

Il se permit de lui dire de dégager et elle voulut prendre son couteau pour l'égorger. Mais elle vit ses mains se colorer à nouveau de noir et elle eut un mouvement de recul. Elle s'en voulait de réagir comme ça. Elle aurait voulu se tenir devant lui et le fixer dans le blanc des yeux, et lui dire « Tu me fais pas peur. Je vais te fracasser le crâne contre le sol. ». Il ne s'imaginait même pas à quel point elle l'avait tué de dix mille façons différentes dans sa tête. Mais ce qu'il se passait dans sa tête était bien différent de la réalité, et, même si ça la tuait de l'admettre, elle ne pouvait pas vraiment faire grand chose contre le Sangrave.

Il lui lança le sort, quel qu'il fut, et cette fois-ci elle ne parvint pas à l'éviter. Maman, je vais mourir. Elle ferma les yeux par réflexe et attendit que quelque chose se passe. Mais rien. Elle n'avait pas flambé, pas gelé, elle n'avait même pas mal. Hum, ok. Peut-être que cet abruti était tellement un abruti qu'il avait foiré son sort. Connaissant son cerveau sous-développé, c'était fort probable. Ça la fit sourire au début, puis elle sentit que son corps avait décidé d'arrêter de lui obéir.

« Qu... »

Ses genoux plièrent et son dos se courba lentement. Quoi non non non non qu'est-ce que tu fous qu'est-ce que tu fous reviens redresse-toi fais pas ça tu peux pas faire ça. C'était quoi ce sort ?? C'était quoi ce putain de sort ?? Laissez-moi tranquille je ne veux pas faire ça je ne veux pas J'AI DIS QUE JE NE VOULAIS PAS. Mais elle continuait de descendre, et sa jambe finit par se poser sur la neige tandis que sa tête s'inclinait. Non non non. Non non non non NON NON NON PUTAIN. Je ne ferai pas ça vous ne pouvez pas me faire ça je vais massacrer ce connard de Sangrave je vais lui arracher le visage je vais lui brûler sa face de crocodile je vais le. Mais qu'est-ce qu'elle faisait putain ? RELEVE-TOI ABRUTIE. Relève-toi et crève-le, cet enfoiré. Fous-lui ton poing en pleine gueule et achève-le, ce connard. C'est tout ce qu'il mérite.

Mais elle n'en fit rien. Elle n'y parvint pas. Elle avait beau essayer de toutes ses forces, elle ne pouvait pas bouger un seul muscle. Ou du moins, pas de sa volonté. Elle se sentit rougir de colère et de honte tandis qu'elle finissait de se prosterner. Elle voulait mourir. Là, tout de suite, maintenant. Elle voulait mourir plutôt que d'avoir à subir ça. C'était dégueulasse. Ce mec était dégueulasse. Et elle n'avait jamais ressenti d'envies de meurtres aussi violentes qu'à présent. Dès qu'elle aurait retrouvé l'usage de son corps, elle le tuerait. Rien à foutre qu'elle doive y laisser sa peau. Elle le tuerait, ce fils de cyclope, et elle le tuerait sauvagement. Au couteau, à la hache, à la tronçonneuse, s'il le faut. Et qu'il hurle de douleur à chacun de ses coups. Et là, là, elle pourrait se sentir bien. C'était jouissif rien que d'y penser.

Elle tint quelques instants dans cette posture avant que le sort se dissipe enfin. Elle se redressa d'un geste et, dans une colère violente, elle hurla :

« CONNARD. SALAUD, ENFOIRE DE CROCODILE DE MERDE. VA TE FAIRE FOUTRE. »

Elle lui envoya un gros coup de pied dans le ventre et invoqua sa magie. Trop énervée pour réfléchir, elle n'avait aucune formule qui lui venait en tête, alors elle se contenta de balancer des jets de magie inutiles un peu partout, juste pour défouler ses nerfs. Ça lui gâchait le peu de magie qu'elle avait pour rien, mais là, à ce moment, elle en avait rien à battre.

« Comment est-ce que t'arrives encore à vivre en sachant à quel point t'es rien qu'une sous-merde ? »

Elle finit par arrêter brutalement ses lancés de magie vides et s'éloigna pour tenter de se calmer. Ce type avait le don de la faire rentrer dans des colères noires. Elle n'avait jamais eu le sang très froid, mais il avait rarement autant bouillonné qu'à cet instant. Ok, respire. Plus facile à dire qu'à faire. Concentre-toi sur autre chose. Comme, par exemple, ce problème : comment est-ce qu'elle comptait incanter un Transmitus avec le très peu de magie qu'il lui restait ??



J'espère qu'on a quand même des manteaux 43209210
J'espère qu'on a quand même des manteaux Keysa10
J'espère qu'on a quand même des manteaux Updalo10
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4022-lisa-grey http://tara-duncan.actifforum.com/t4620-lisa-grey-2-0
Keylo

Supermegafoxyawesomehot

Keylo

Age du personnage : 32

Familier : Une bestiole collante qui me suivrait partout ? NON. MERCI. J'en ai déjà assez des schtroumpfs démoniaques.
Couleur de magie : Gris foncé, mais je la change en doré quand je suis en public
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Employé dans une usine technicomagique
Résidence : Une ferme omoisienne
Affinités : Keysa forever I love you

MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 18:17

Les manteaux
   feat. Lisa Grey - Super-pote attitrée
Je me content d'afficher un sourire suffisant devant la fureur de la pirate. Elle s'agenouillant devant moi, ça vaut de l'or. Cette image est gravé dans ma mémoire à jamais. La prochaine fois que j'aurai le moral à zéro, je penserai à ça et ça ira mieux. Hahaha.

Son coup de pied ne m'atteint pas, pas plus que ses sorts. Mon bouclier est toujours actif, rappelez-vous. De toute façon, ses jets de magie atterrissent partout dans le décor, sauf sur moi. J'ai l'impression d'avoir affaire à une petite crise de nerf. Comme c'est mignon. Vas-y, gâche ta magie pour moi, ça me fait plaisir. Bon, c'est pas le tout, mais mon job ici est accompli. Le devoir m'appelle, il faut que je tire ma révérence pour courir vers d'autres aventures... Allez, un, deux, trois : Par le Transmistus !

...

J'ai dit : Par le Transmistus ! Putain ! C'est quoi ce bordel, pourquoi je suis toujours là ?

"Par le..."

Ma magie s'éteint et mon bouclier avec. Comme ça, d'un coup. Et merde. J'ai dépensé toute ma magie. En même temps, entre ce que j'ai payé comme tribut à l'Élémentaire, l'Apparitus pour le manteau, le Levitus, le Protectus (qui est resté actif plusieurs magiques), le Feu-mage, le Ridiculus... Sans compter l'Elementalus et le Verrouillus sur la porte tout-à-l'heure... OK, j'ai peut-être un peu abusé avec ma magie. Je m'excuse, magie, je suis vraiment désolée, mais s'il-te-plait, s'il-te-plait, reviens. Je suis dans la merde, moi ! On est au Pôle Nord ou je sais pas où ! J'ai besoin d'un dernier sort pour partir d'ici. Allez... Fait chier...

Je shoote dans la neige, par dépit. J'ai plus qu'à devenir un bonhomme de neige. Non c'est vrai, je suis coincé ici, j'ai rien d'autre à faire. En plus, on se les caille. Et je peux même pas m'invoquer de vêtements plus chauds, vu que le pourcentage de batterie de magie qui me reste avoisine le zéro.

Je finis par me tourner vers Hookinette.

"Bon. Tu peux me tuer, si tu veux. Ça m'évitera de crever de froid en attendant que ma magie revienne."

© Gasmask    


it was you
I think that possibly, maybe I'm falling for you •• I've seen the waters that make your eyes shine • now I'm shining too



Multi-compte de Solveig, d'Ace & Jeff et de Jar'tylanhnem Duncan
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3036-keylo-le-blondinet-malefique#54845 http://tara-duncan.actifforum.com/t4132-keylo-grouffe-990-le-retour-du-keykey
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'espère qu'on a quand même des manteaux   J'espère qu'on a quand même des manteaux Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
J'espère qu'on a quand même des manteaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Autre contrées :: Pôle Sud-
Sauter vers: