AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le Continent InterditPartagez
 

 Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinzô "Tate" Reikon Rox


Shinzô

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeLun 25 Mai 2015 - 20:36

Il y a des jours pas comme les autres
Qui sont sans aucun équivalent
Celui d’aujourd’hui sera sans aucun doute nôtre
A marquer d’une pierre blanche à travers le temps.

Alors que Shinzô patientait dans un espace aménagé, il avait du mal à croire en ce qui allait se passer en ce jour. Il y avait un peu plus de deux ans de cela, le vampyr s’était rendu à Paris, célèbre capitale française afin de rencontrer les parents de celle qu’il aimait. Cette rencontre avait été bénéfique sur bien des points. Elle avait permis à Ava de retrouver un lien avec ses parents, de savoir d’où lui venaient ses pouvoirs mais aussi de leur annoncer la réalité de sa vie. A savoir que cette dernière serait bientôt une mère et que le père de l’enfant souhaitait demander sa main. C’est ainsi que respectant une vieille tradition humaine moins usitée aujourd’hui mais toujours appréciée de l’aristocratie, Shinzô Reikon avait demandé la main de sa fille à Lord Rox. Ce dernier après un temps de réflexion et quelques demandes sur la vie du vampyr avait accepté.
C’est ainsi que deux ans plus tard, alors que l’ex-lieutenant des brigades noires avait maintenant 256 ans, se préparait à revêtir la tenue de cérémonie que le couple avait décidée pour son mariage. Contrairement à ce que l’on aurait pu s’attendre vu les origines de la jeune fille, ce furent des tenues traditionnelles japonaises qui furent choisies, en l’honneur du pays qu’appréciait tant les parents du futur marié puisque ces derniers ne pourraient guère être présent.  Voilà pourquoi se trouvait en ce moment devant Shinzô posé sur un support un ensemble complet comportant  un haori, un kimono, un chigai et un takanohane de couleur noire. Le tout lui allant parfaitement. Mais alors qu’il attendait le moment pour lui d’apparaitre, beaucoup de souvenirs des deux dernières années le traversaient.

Deux ans, cela ne représentait pour ainsi dire rien dans la vie d’un vampyr tel que lui, mais pourtant tellement de changements avaient eu lieu en si peu de temps. Ava s’était affirmée en tant que louve, et si durant un temps le couple avait bénéficié de l’aide et des conseils des membres de la meute de la Lune, le couple avait fini par partir pour la terre lorsque la meute avait choisi de se dissoudre. C’était sans doute mieux ainsi. Après tout Ava et lui étaient deux sangraves qui avaient quitté maintenant l’organisation de ceux qui vivaient en obéissant à Magister afin de garantir une vie plus calme à leur fils. Il leur était impossible de savoir si ce dernier les recherchait ou non, mais ils devaient rester prudents dans tous les cas puisque bien que n’étant plus des partisans de ce dernier, ils restaient infectés par la magie démoniaque.

Durant ces deux ans, l’autre personne qui avait beaucoup changé était leur fils, Shinichi. Ce dernier était déjà capable de gambader partout, et ressemblait beaucoup à son père, si ce n’était pour le regard. De plus, devoir s’assurer du fait que leur enfant n’essaye pas de leur échapper sous sa forme lupine n’était pas une mince affaire. En effet ce dernier de par son double héritage vampyrique et lupin avait très vite appris à maitriser cette forme et le père était content qu’il n’ait pas encore accès à celle de la chauve-souris. En tant que canidé, le bébé gagnait déjà largement en taille et possédait une robe couleur caramel et possédait sur le front tout comme son père la lune des Reikon. Enfin, même s’il ne savait pas encore formuler des phrases complètes tout le temps, le jeune garçon avait appris bien des mots pour faire comprendre ce qu’il souhaitait.
Shinzô lui après avoir passé un large temps à se consacrer à l’apprentissage des habitudes du peuple lupin avait partagé son temps entre des recherches scientifiques et de l’entrainement, n’entrant pas pour le moment dans un véritable métier. Puis lorsque le moment lui était apparu comme propice, il avait reparlé avec Ava de leur mariage. C’est ainsi que le couple avait réfléchi à l’ensemble des éléments. Il était certain que la cérémonie ne compterait pas énormément de personnes logiquement, puisque nos deux tourtereaux étaient assez solitaires, pour autant, tous les deux souhaitaient quelque chose qui resterait en mémoire.

La première étape avait été de se décider sur le lieu, qui serait à la fois assez grand pour accueillir leur mariage, mais assez éloigné pour éviter toute incursion d’ennuis possible. C’est ainsi qu’ils choisirent de se rendre à nouveau sur le continent interdit. La forêt serait un lieu magnifique pour la cérémonie s’ils trouvaient une clairière et il y avait peu de chance de voir débarquer un sangrave en ces lieux. Puis il fallut se mettre d’accord sur l’aspect de la cérémonie. C’est ainsi que fut choisi un ensemble de bancs pour les membres de la famille ou les amis présents, ainsi qu’une petite arche sous laquelle se placerait les deux véloris pour annoncer leurs vœux. Lorsque cela s’avèrerait nécessaire, la magie permettrait au traiteur de faire apparaitre les différents buffets qui seraient bien assez présents pour tous les convives et une piste de danse était également prévue.

D’ailleurs, cette partie de la conversation avait été en partie complexe. Ava souhaitait de la musique pour leur mariage, mais les connaissances de Shinzô en la matière étaient limitées et leur cercle de proches ne comptait pas vraiment de musicien. Face à ce problème épineux, la demoiselle rousse avait pris contact avec L’ilne pour demander de l’aide à cette dernière. La louve Alpha assura qu’elle s’en occupait et que ce serait un peu son cadeau de mariage.

Laissant donc ce point à leur amie, le duo se pencha ensuite sur les personnes qui pourraient être leurs témoins. Pour Shinzô, le choix ne se réfléchit même pas. Une seule personne était encore assez proche de lui et ne risquait pas de le tuer pour assurer ce rôle : son ancien second et ami de longue date, Daniel. Ava ne tarda pas également à trouver celle qui assurerait ce rôle pour elle et le couple se pencha sur la liste des invités. Les parents de la demoiselle, L’ilne, Laara et Alvina de la meute de la lune faisait partie des incontournables. Après tout sans eux, tout cela n’aurait pas pu avoir lieu.  De la même manière, les membres du groupe qu’avait choisi L’ilne en discutant avec Ava étaient invités à rester pour l’ensemble du mariage ainsi que la personne qui officierait afin d’unir nos deux amoureux.  Enfin, si par hasard une personne passait par là et ne leur souhaitait pas de mal, sans doute pourrait-elle rester un moment puisque les futurs mariés avaient peut-être vu bien trop grand pour la nourriture, même avec des loups-garous dans leurs amis.

L’une des dernières questions à régler avait concerné Shinichi. Ce dernier possédait des caractéristiques qui marquaient sans doute de trop sa double ascendance. Or le couple souhaitait que cette journée se passe le mieux possible. C’est ainsi que d’un commun accord l’un et l’autre avaient décidé de masquer son apparence réelle grâce à la magie. C’est ainsi que le bébé se retrouva sans la lune caractéristique de son père et avec une apparence le rapprochant de sa mère, afin de faire croire que les gênes lupines avaient pris le pas sur celles vampyriques. Les personnes au courant de son apparence véritable avaient été prévenues de ce changement par un mot joint au carton qui les invitait au mariage, leur donnant le lieu précis et la date à laquelle tout cela aurait lieu.

La musique en provenance de la clairière tira Shinzô de cette remontée des souvenirs. Les premiers invités devaient sans doute s’installer et prendre place sur les bancs si les membres d’AUDACE avaient décidé de commencer à chauffer leurs instruments. Le grand moment était là. D’ici peu de temps, il serait officiellement le mari de sa douce et tendre Ava. Malgré son grand âge, le vampyr était à la fois impatient et nerveux. Mais sans doute sa chère flamme était-elle dans le même état.


Ex-Admin, désormais à la retraite

Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Shin_210
Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Loup


Loup

Age du personnage : 2642 ans

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeJeu 28 Mai 2015 - 6:15


Le mariage du siècle !
Réjouissons-nous parce que directeur du feu et des poètes, l'amour qui emplit ainsi que la lumière, tout le solide espace entre les étoiles et les planètes, l'amour veut qu'aujourd'hui Shinzô et Ava se marient. [Apollinaire]

Tu grognes. Bats des paupières. Maugrée des insanités envers le soleil et enfonces ta tête dans l'oreiller, décidé à dormir quelques minutes de plus. Tu ouvres brusquement les yeux. Relève la tête. Tu avais presque oublié. Pestant contre ta mémoire sélective, tu enfiles un caleçon et marches jusqu'à la cuisine. Tu prends machinalement un cookie et le mets en bouche. Continue ton chemin jusqu'au salon. Tu attrapes la boule de cristal laissée la veille sur la table basse et pianote un numéro, les yeux bouffis de sommeil. Bailles. Rattrape ton biscuit en râlant. Tu entends un léger bruit. Elle a décroché. « Salut, bien dormi ? » Tu continues sans attendre sa réponse. « Je vais t'envoyer un tapis aux alentours de 8h, il t'amènera directement à la villa. Oublie pas ta guitare. » Tu raccroches, te frottes les yeux. Encore endormi, tu te diriges vers la salle de bain en avalant les miettes de ton petit-déjeuner. Tu grattes machinalement ta barbe de trois jours, balances ton caleçon sur le carrelage et t'enfermes dans la cabine de douche. Tu comates une bonne demi-heure sous l'eau brûlante, laissant les souvenirs remonter lentement à la surface.

D'aussi loin que tu te souviennes, tu n'avais jamais envisagé de faire carrière dans la musique. Petit, on t'avait offert un tambour pour canaliser ton énergie ; et du plaisir sauvage de massacrer la grande caisse tu étais passé à l'amour passionné de la puissance grisante qui s'en dégageait. Tu avais dû mettre cette partie de ta vie entre parenthèses durant de longues années. Jusqu'à ce qu'elles arrivent. Tes filles. Albane, d'abord. Tu avais recommencé à jouer. Pour oublier. Pardonner. Tu ne comprenais pas. Pourquoi elle. Pourquoi pas. Tu t'étais cru responsable, Andréa aussi. Alors tu jouais, pour couvrir ce grondement dans vos cœurs. Tu jouais sans relâche. Jusqu'à ce qu'un jour, sa petite main se pose délicatement sur la grande caisse. Tu t'étais arrêté. Et elle avait ri, et ce rire était une question à laquelle tu voulais répondre. Tu l'avais prise dans tes bras. Lui avais juré qu'elle vivrait normalement. Elle avait semblé comprendre. Avait hoché doucement la tête. Et tu avais souri. Abandonné la batterie pour un temps. Revenais parfois, faisais glisser tes doigts sur les armatures en cuivre. Ayla était née, puis devenue cette-même pile électrique que tu fus par le passé. Alors tu lui avais légué l'instrument, l'accompagnais de temps à autre. Et ça te suffisait.

AUDACE. Un nom haut en couleur, une histoire tout autant saugrenue. Que tu n'avais pas vu venir. Tu avais été entraîné dans un tourbillon d'idées et de musique. En étais tombé amoureux. Et de mécène, tu étais devenu membre à part entière du groupe, sans trop comprendre les raisons du pourquoi et du comment. Mais cela te convenait. Tu aimais l'ambiance chaleureuse, les discussions enflammées, les personnages alambiqués qui constituaient la troupe. Tu aimais les répétitions, les fous rires, les ratés, les débuts trop rapides et les fins désordonnées. Tu aimais cette ambiance décalée qui te déconnectait du reste du monde, quand bien même tu râlais à n'en plus finir. Tu t'étais lancé dans votre publicité avec engouement, avais tenté de traîner tes compatriotes sur les plateaux des jourstalistes, distribué des tracts. Et pourtant, quand, quelques semaines plus tôt, Alexia t'avait fièrement annoncé qu'AUDACE jouerait à un mariage, tu avais été surpris. Tu n'avais jamais réellement prévu que vous vous produiriez un jour. Néanmoins, l'excitation avait rapidement repris le dessus, et tu t'étais immédiatement proposé pour le transport et l'installation des instruments. Alexia avait accepté de se joindre à toi, aussi envisageais-tu avec sérénité l'évènement à venir.

Tu clignes des yeux, hébété. Tu ne sais pas combien de temps tu es resté prostré sous l'eau bouillante. Tu te relèves lentement. Sors. Dans la buée. Tu distingues à peine ton reflet dans le miroir. T'essuies machinalement avec la serviette. Tu l'attaches autour de tes hanches et quitte la salle de bain, abandonnant ton caleçon à son triste sort. Complètement réveillé, tu retournes chercher un cookie, et trouves en lieu et place de l'amoncellement de biscuit ton costume-cravate. Tu grimaces à l'idée de partir le ventre vide. Croise les doigts en espérant attraper quelques petits fours. Tu jettes un œil à ta montre. Grimaces. Enfiles rapidement ta tenue et pars dans le jardin chercher les tapis. Ta batterie est déjà posée sur l'un d'entre eux, et attend sagement ses compatriotes. Tu souris. Incrédule. Dans quelques heures, AUDACE jouera sa première représentation. Tu sens le stress, ce vieil ami, remonter le long de tes bras. Il fut une époque où tu risquais ta vie à son arrivée, et ce temps est révolu. Tu es le grand-père du groupe, tu en as conscience. Et es décidé à leur montrer comment un papi gère ses angoisses. De la meilleure façon qui soit. En y allant à fond.

La sonnerie du portail résonne longuement dans la villa. Tu tâtonnes dans tes poches, à la recherche du petit appareil. Visiblement trop lentement car Alexia sonne une seconde fois. Tu souris. Appuies sur le bouton. Le portail s'ouvre lentement. Laisse passer un petit tapis, sur lequel sont perchés une demoiselle et sa guitare. Tu l'aides à descendre et la salues. « La basse d'August et le micro ne devraient pas tarder à arriver. En revanche, j'aurais besoin de toi pour charger le piano, les amplis et tous les fils. » Histoire que vous ayez un bon son. Tout de même. Tu l'invites à te suivre jusque dans l'appentis, où sont stockés lesdits objets. Vous vous placez chacun d'un côté du piano, et, les yeux dans les yeux, après un silencieux "1-2-3 !", le soulevez d'un même souffle. Vous crapahutez tant bien que mal jusqu'à un des tapis et l'y déposez en un semblant de délicatesse. Tu retournes alors soulever une des enceintes, tandis qu'Alexia se démène avec les câbles. Tu attrapes la seconde quand on sonne de nouveau. Tu lances un regard suggestif à ta camarade, et achemine la deuxième enceinte sur les tapis. Alexia revient, chargée de la basse et de son micro, qu'elle dépose sur le peu de tissu encore disponible.

Tu n'as jamais visité le Continent Interdit. As seulement lu les histoires à Albane. Et pourtant tu t'y sens bien. Le feuillage épais qui recouvre ton être te rassure, en partie. La forêt est traîtresse, et son abri cache bien d'autres ennemis. Mais pour le moment, elle résonne de joie, décorée de banderoles colorées et de caractères japonais. Aussi, le coeur léger, tu te relâches. Légèrement. Vous arrivez dans une clairière, qui, bien qu'elle soit large et claire, te fais grogner. Tu calmes tes vieux réflexes et aides Alexia à tout décharger sur une scène préalablement installée. Tu branches tant bien que mal les câbles aux enceintes et tapes un coup de cymbales pour vérifier le son. Grimaces. « Tu peux tester le micro ? » Tu règles le matériel en fonction des aléas de sa voix. En entend d'autres, plus familières. Tu accueilles d'un sourire August et Coleen. Vous peaufinez les derniers détails. Encore. Le temps semble s'étirer en vue du cataclysme à venir. Vous allez jouer. Devant un véritable public. Pour la première fois. Tu retrouves ton cœur d'enfant. Celui qui avait reçu une batterie à son anniversaire. Celui qui grimpait dans les arbres pour dormir à la belle étoile et qui tombait immanquablement. Tu vois sans réellement les voir les invités arriver. Tu grimpes sur la scène, le cœur battant. Tape des baguettes l'une contre l'autre. Un. Deux. Trois.
copyright crackle bones



Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Pv6rnmb
Revenir en haut Aller en bas
Ava Reikon Rox


Ava Reikon Rox

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeLun 8 Juin 2015 - 0:47







Oui, je le veux.


Le mariage.

On disait que le mariage était l’un des moments les plus beaux de notre vie. C’était tellement niais et pourtant, Ava chérissait cette idée. Il y avait tellement de temps qu’ils n’avaient pas connu l’extrême bonheur. Le prix à payer en menant une vie comme la leur. Pourtant aujourd’hui, après de nombreux combats, de nombreuses douleurs, peines, ils étaient parvenus à vivre jusqu’à connaitre ce jour. Même mieux, ils le vivaient avec leur proche. Ils le vivaient avec leur fils. Elle tourna la tête vers le coin de la pièce. Ce dernier jouait tranquillement sur le sol, grondant sa peluche de Balboune pour des raisons qui ne regardaient que lui. Cette drôle de baleine rouge chantait quand il la pressait et visiblement, cela ennuyait le garçon. Elle sourit affectueusement comme seules les mères savent le faire même si elle n’avait pas conscience de cela.

Ils avaient passé deux ans loin d’AutreMonde à vivre plus ou moins sans la magie, ou plutôt, sans l’exposer directement à des yeux mal avisées. Ava s’était éloignée de cette planète avec quelques regrets, il fallait bien l’avouer. Elle avait passé des années là-bas, totalement étrangère  au départ à ce monde mis à part cette magie qu’elle contrôlait mal. Elle était la petite humaine, pas franchement débrouillarde mais chaque jour, elle en découvrait un peu plus et elle finit par aimer cet univers, tout comme elle finit par aimer Shinzô. Elle était devenue grâce à lui, plus forte, meilleure avec une conscience plus affutée de ce qu’il l’entourait et de ce qu’elle était. Ces deux ans sur Terre, c’était un changement radical mais salutaire pour tous les trois ; et elle était là aujourd’hui, dans son superbe shiromuku, dont le tissu blanc mettait en valeur le violent roux de la jeune femme. Un uchikake aux couleurs carmin était déposé par-dessus, on pouvait apercevoir quelques grues entre les plis du vêtement entre autre. Sa mère l’aidait à se coiffer, lui intiment gentiment de ne pas trop bouger. Ava se laissait faire, se regardant à travers la glace de la toilette. Elle se posait mille et une questions depuis son réveil et cela se sentait dans l’échange qui s’en suivit.

- Dis, est-ce qu’ils sont arrivés ?
- Tu m’as déjà posé cette question il y a dix minutes Ava.
- Et maintenant, ils sont arrivés ? Insista-t-elle.
- Ton père te préviendra si c’est le cas, ne t’en fais pas.

La jeune femme était littéralement fan du groupe et elle les suivait depuis que l’ilne lui avait fait connaitre. Elle n’aimait pas particulièrement la musique en général mais ce groupe avait réussi à se faire une place dans son cœur et elle ne voyait personne d’autre qu’eux pour leur grand jour. Shinzô n’avait pas été difficile à convaincre et elle en était ravie. Elle espérait qu’il apprécierait autant qu’elle.

Un petit silence s’installa. La jeune femme fit tapoter ses doigts sur le bois quelques instants. Il y avait un point sur lequel, elle n’avait pas du tout changé. La patience n’était aucunement une qualité qu’elle possédait, cela était d’autant plus vrai le jour de son mariage.

- Et est-ce que les banderoles sont bien accrochées ? Et est-ce que Toront’o a confirmé son arrivée ? Est-ce..


La mère d’Ava, Lady Charlotte, soupira tandis que la lycanne continuait sa litanie de question. Elle se fit patiente, répondant du mieux qu’elle pouvait. Son mari avait accepté de lui faire découvrir Autremonde puis peu et elle avait encore du mal à s’adapter à tout cet univers, riche, complexe mais non moins beau. Si elle donnait tout l’amour qu’elle possédait à sa fille, son gendre ainsi que son petit-fils, elle était néanmoins toujours aussi surprise en voyant le bébé prendre sa forme de loup. Elle acceptait cette part de magie dans leur famille, elle l’enviait même, même si son regard de nonsos ne pouvait pas tout comprendre.

Notre rousse était impatiente, c’était dans sa nature même si son caractère avait considérablement mûri avec les années. Hormis cela, son corps aussi s’était métamorphosé. Son corps s’était allongé et la maigreur qu’elle avait pu afficher durant une partie de sa vie s’était effacé pour laisser place aux muscles dont les entrainements répétés avaient pu permettre l’apparition. Ses cheveux étaient également plus longs, ce qui permettait de donner du volume à la coiffure. Ses pommettes étaient hautes et semblaient avoir été taillé dans la roche. Ses yeux restaient toujours doux mais on sentait que sa nature lupine lui avait donné plus de force et des os plus solides. Cependant, sa lame n’était pas loin. Même dans un moment comme celui-là. Elle savait que revenir sur AutreMonde était dangereux. Elle et son vélori avait quitté la planète en même temps que les sangraves et s’il y avait bien une chose qu’elle devait retenir de son séjour chez eux, c’était cela : on ne quittait les sangraves, ou alors, seulement les pieds devant. Et encore, même six pieds sous terre, on n’était pas sûr de garder la paix. L’angoisse du mariage et l’angoisse de se faire prendre, jouait sur son état. Elle remerciait mentalement la meute de la lune et tous les individus qui la composaient. Sans eux, sans doute aurait-elle déjà planté des griffes dans le meuble, ou pire, montrerait les crocs. Les loups-garous étaient une race encore nouvelle sur AutreMonde, depuis que le continent interdit avait été libéré. La mixité raciale de son enfant était de l’ordre de l’inimaginable, de l’extraordinaire. De ce fait, personne ne devait être au courant qu’il possédait les deux gênes en lui. Du moins, pas à l’état actif. Il serait puissant, certes, tout le monde ne pouvait ignorer ce fait. Cependant, il ne devait pas l’être plus que les autres. Ils avaient donc décidé qu’officiellement, il ne serait que lycan. Que les gènes du loup étaient plus forts que ceux du vampyr. Personne n’était au courant hormis celles qui avaient assisté à l’accouchement et qui savaient que tout cela était faux. Moins de gens étaient au courant, mieux se serait pour tout le monde. Ava n’avait aucune envie de partir dans un nouvel exile. La jeune femme avait d’ailleurs fait de ces derniers, ses témoins. Elle ne voyait personne –encore vivants du moins- pour jouer ce rôle-là hormis eux.

Lord Antoine Rox, le père d’Ava, arriva en trombe dans la pièce. Un masque cachait une partie de son visage et si cela pouvait lui donner auparavant un air austère, cela n’était plus le cas aujourd’hui. Il semblait plus enjoué, plus libre. L’histoire d’Ava avait commencé par sa faute. Le rouquin avait mal contrôlé sa magie et cette dernière avait fini par ronger une partie de son visage en conséquence. Il avait tout quitté pour s’installer sur terre, complètement traumatisé par cela. L’apparition des pouvoirs magiques du côté de sa descendance n’avait fait que réveiller son traumatisme. Le temps avait fini par avoir raison de sa peur et après s’être vivement éloigné de sa fille du jour au lendemain, il était aujourd’hui là, bon vivant même s’il restait toujours à une distance plus ou moins confortable des personnes incantant un sortilège.

- C’est bon ils… Le Lord se stoppa dans sa lancée, complètement émerveillé par la vision que lui offrait sa fille. Oh Ava, tu es magnifique.

Ava rit nerveusement, touchant sa coiffure par réflexe alors que sa mère l’achevait. Cette dernière avait insisté pour le faire, refusant tout net que la magie la prépare. Elle disait que c’était son rôle de mère et la rousse tenait d’elle son côté têtue. Elle n’avait pas insisté et au final, cela les rapprochait.

- Tu trouves ? J’espère que Shinzô sera de cet avis. Ça me fait bizarre de me retrouver dans cette tenue, je ne suis pas habituée. Elle eut un petit sourire au coin puis rajouta soudainement : Et « c’est bon » quoi, père ?
- Le groupe est là, l’Odyssée, audience, je ne sais trop…
- AUDACE !

Elle sauta de sa chaise.

- AUDACE EST LA !?

Shinichi leva les yeux vers sa mère, surpris que le ton se soit levé brusquement. Il tendit ses mains vers elle, et Ava le saisit aussitôt. Elle le cala contre elle, un merveilleux sourire sur les lèvres. Oui, aujourd’hui, elle connaissait le bonheur sur toutes ses coutures. Elle le sentait. D’un pas vif et ignorant le visage boudeur de ses parents, elle quitta l’espace pour retrouver l’extérieur. Elle pouvait déjà commencer à percevoir quelques sons mélodieux et des gens se rendre en direction du groupe. Elle ne prit pas le temps d’observer les décorations ou qui que ce soit. D’une main, elle souleva sa robe tandis que de l’autre, elle tenait son enfant. Elle se dirigea tout droit vers la scène, chantonnant déjà quelques-unes de leur chanson.

Dans quelques heures, elle serait l’épouse de Shinzô. Elle le réalisait parfaitement. Depuis tout ce temps, elle avait le temps de se faire une idée sur la question. Cependant, cela n’enlevait en rien la nervosité qui rongeait son coeur. Ce jour n’était pas n’importe quel jour. C’était le leur.

© Truth.


Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Rwp4z9

Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] 187764AvaShinzo
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Gabriel


Gabriel

Age du personnage : 42

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Boxeur professionnel
Résidence : Appartement pas cher à Tingapour

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 19:23


Quand le réveil sonna à sept heures tapantes, Alexia était déjà debout. Trop d'excitation l'avait réveillée deux bonnes heures plus tôt et elle n'avait pas pu se rendormir. Aujourd'hui, AUDACE allait faire sa première vraie grande représentation. Aujourd'hui, AUDACE allait jouer à un mariage.

AUDACE, c'était un rêve qui devenait une réalité. AUDACE, c'était tout ce qu'elle n'avait même pas osé imaginer. Elle qui avait toujours été une grande fan de la musique, qui aimait chanter en tout lieu et à tout moment, qui frottait les cordes de sa guitare chaque fois qu'elle en avait l'occasion, elle était devenue membre d'un groupe de musique. Qui lui plaisait beaucoup, d'ailleurs. AUDACE, c'était la réunion improbable de quatre personnes de tout âge qui n'avait rien en commun que leur planète natale, mais qui avait appris à s'apprécier sans mal. AUDACE, c'était eux, c'était elle, c'était leur musique. Et aujourd'hui, AUDACE, c'était le groupe qu'on avait engagé pour chanter au mariage.

Excitation, mais aussi grosse pression. Un mariage, c'est le plus beau jour de la vie de deux personnes qui s'aiment. Personne ne veut le rater. Ils ne devaient pas faire d'erreur. Ils ne pouvaient pas faire d'erreur. Ce n'était pas comme leur petits concerts dans des bars ou leurs quelques spectacles amateurs entre d'autres groupes. Là, on jouait gros. Une fausse note, un oubli, et tout le monde était déçu. On ne peut pas être déçu à un mariage. Mariage heureux, mariage plus vieux. Ils ne pouvaient pas se permettre de tout gâcher. Mais elle ne se faisait pas trop de soucis. Elle faisait partie d'un bon groupe et ses camarades jouaient bien. Ils pouvaient être confiants. Alexia passa un coup de mascara sur ses cils noirs. Tout devait être parfait.

Elle arrangea ses cheveux pendant dix bonnes minutes en repensant au coup de fil que L'ilne lui avait passé deux semaines plus tôt. Comment pourrait-elle oublier toute l'excitation qu'elle avait ressentie lorsqu'elle lui avait proposé de venir jouer au mariage ? Au début, elle n'y avait pas cru. Et puis, elle avait réalisé. AUDACE, ce n'était plus qu'un jeu. C'était en train de devenir sérieux. Un jour, ce ne serait plus qu'un simple loisir, une simple partie de sa vie. Un jour, ce serait sa vie. Un jour, elle ne vivrait que pour ça. Elle le sentait. L'espérait. Alex (l'autre Alex, le batteur) appela pour lui dire qu'un tapis arrivera à huit heures. Elle passa des bracelets autour de son bras. Elle était déjà prête.

Il lui restait une bonne demi-heure à tuer avant que huit heures sonnent, alors elle en profita pour revoir une énième fois sa tenue. Elle paraissait bien. A la fois rock, classe et colorée. Elle se posa ensuite sur le canapé et révisa ses paroles. Pour le moment, ils ne faisaient que reprendre des chansons et n'en avaient pas encore écrite. Mais elle comptait bientôt se mettre à composer. Un jour. Vers huit heures moins dix, elle alla chercher sa guitare dans sa housse et l'amena devant la porte de sa maison en faisant bien attention à ne pas faire trop de bruits pour ne pas réveiller son oncle (il ne fallait pas le lever avant neuf heures, sinon il était de mauvaise humeur pour la journée entière au moins). Voilà, tout était prêt. Il ne fallait plus qu'attendre le tapis, maintenant.

Il arriva pile à l'heure. Elle installa sa guitare et pris place à son tour. Le trajet jusqu'à la villa dura un bon moment, pendant lequel elle laissa ses pensées joyeuses vagabonder un peu partout. Elle arriva enfin et appuya énergiquement sur la sonnette. Deux fois, parce qu'elle ne tenait plus en place et était impatiente. Elle rentra à l'intérieur de la propriété, descendit du tapis et salua Alexandre avec entrain. Elle l'aimait bien. En fait, elle aimait bien tous les membres de son groupe. Ils préparèrent le matériel et transportèrent le tout au lieu du mariage.

Le Continent Interdit. Quelle idée d'aller s'échanger les bagues là-bas ! Avec toutes les histoires qu'Alexia avait entendu dessus, ça lui paraissait assez glauques. Mais l'ambiance festive dissipait le passé douteux des lieux. La décoration à thématique japonaise (ouah, le Japon, c'est terrien ça, c'est ma planète !) était jolie et donnait envie de s'éclater. Alex parcourut l'endroit du regard, émerveillée. Cette journée allait être parfaite. Ils installèrent leur instrument à l'endroit prévu et, à la demande d'Alexandre, elle testa le micro. Tout semblait parfait lorsque le reste du groupe arriva. Elle salua August et Coleen avec enchantement et elle sentit son cœur battre plus fort. Ils allaient bientôt faire jouer leurs instruments. Elle allait bientôt chanter. Elle ressentait la même adrénaline que chaque fois qu'ils s'étaient produits devant un petit public. Mais là, c'était au moins dix mille fois plus grand. Dix mille fois plus stressant. Dix mille fois plus beau.

Elle passa la guitare autour de son cou et prit le médiator entre ses doigts. Trois. Quatre. Elle fit jouer la première note. Et c'était parti. Comme chaque fois qu'elle jouait, le monde disparaissait autour et rien d'autre ne comptait que leur musique.

[MUSIQUE (le temps qu'on se mette d'accord sur celle qu'on chante en premier é_é)]

Ce n'est qu'à la fin de leur première chanson qu'elle remarqua que la mariée les écoutait d'un air admiratif. Elle lui adressa un sourire joyeux avant de commencer les notes de la seconde chanson. Elle ne connaissait absolument pas les mariés, elle ne les avaient vus qu'en photo et ne connaissait que leurs noms, ces informations lui ayant été donné par L'ilne. De nouveau, elle se concentra entièrement sur les notes de musique et les paroles, ressentant toute la joie et l'émotion qu'elle ressentait chaque fois. Elle voulait faire ça toute sa vie.

Lorsque la chanson se termina, les invités regroupés devant eux étaient plus nombreux. Elle leur adressa tous un grand sourire et décida qu'il était temps de se présenter :

« Salut à tous ! Merci d'être tous là pour nous écouter, changez rien, vous gérez ! AUDACE est dans la place, et j'espère que vous appréciez, parce que je veux que vous vous éclatiez ! (rien que pour vous, je fais des rimes même en parlant). Je m'appelle Alexia et je veux que vous applaudissiez bien fort tous les membres de mon groupe parce qu'ils sont vraiment géniaux ! »

Elle les présenta chacun, toujours avec autant d'énergie. August à la basse, Coleen au piano, Alexandre à la batterie. Elle s'amusait, heureuse d'être sur scène devant tant de gens. L'excitation était à son comble.

« Il y a ici deux personnes qui doivent vraiment en profiter, parce qu'aujourd'hui c'est leur journée. Ava et Shinzô, cette chanson est pour vous ! »

Et elle envoya la troisième chanson.
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t5157-gabriel-i-am-the-one-who-knocks http://tara-duncan.actifforum.com/t4986-gabriel
August W. Season

I feel the daring of music ♫

August W. Season

Age du personnage : 27 ans

Familier : Aucun
Couleur de magie : Pas de magie
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Jardinier des O'Nyme
Résidence : Un appartement près de Sheffield
Dans le sac : Des râteaux à la pelle.

Affinités : Alexandre N. O'Nyme => patron

Ayla et Albane O'Nyme => filles du patron

Lisa => Je t'aime, mais... Chut è_é

Lucie Rubis Scarlett => Et paf, une baffe 8D

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeJeu 25 Juin 2015 - 23:33

[Coco, je joue quelque peu ton personnage, dis moi si ça te dérange ^^"]

Wanna sing again ?
Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Tumblr_mqjm9znjYa1r0whsro1_500
feat. beaucoup de gens




C
'était un rêve de gosse qui se réalisait là. Aujourd'hui, pour la première fois de sa vie, August allait jouer devant des gens, des vrais gens. Plein de vrais gens. Un vrai concert.
Pour une fois, il se sentait véritablement utile. Enfin, sa vie avait un sens. En effet, sans s'en rendre compte, il était tombé dans une dépression et en était sorti comme si rien ne s'était passé. Et qui l'avait sorti de cette galère ? C'était Alexia, Alexandre et Coleen, et surtout c'était Lisa, qui lui avait sauvé la vie lors de sa tentative de suicide. Que se serait-il passé si elle n'avait pas appelé à ce moment-là, à cet instant précis où il avait posé le couteau contre son torse ? Malheureusement, celle-ci n'avait pas pu se libérer pour son premier concert, car elle était obligée de se rendre à la communion du neveu de son petit ami, Lenwë. Non, elle n'en avait rien à foutre du neveu de Lenwë, mais il se serait senti trahi si elle n'était pas venu. Pauvre chou. Moi je me sens trahi peut-être ? Il savait que Lisa l'aimait. Et pour une fois, c'était réciproque. Seulement, elle avait des... obligations. Pas facile d'être partagée entre deux personnes, et ça, August en avait l'expérience. Non non je suis très fidèle moi ! C'est pas vrai !

I
l avait rendez-vous à 8h avec Coleen devant chez elle, à Omois. Un peu plus tôt, il avait envoyé un tapis avec sa basse et les câblages à la villa d'Alexandre. Avec Alexia, ils s'étaient chargés d'amener tous le matos au mariage. Il faut dire que ça en fait un tas. Il ne s'était jamais imaginé qu'il y en aurait autant, entre le piano de Coleen qui était sans doute le plus encombrant, les nombreux micros adaptés à chaque instrument, les enceintes, etc. Quant à eux deux, ils venaient en touristes. Il sonna à la maison de Coleen, qui sortit de sa maison et lui claqua la bise.
« Bien dormi ? » lui demanda-t-il.
Le taxi-tapis qu'August avait demandé arriva quelques minutes plus tard, le temps qu'ils échangent quelques nouvelles et les dernières instructions quant au concert d'aujourd'hui. Ils montèrent tous les deux sur le tapis qui les emmena assez vite au Continent Interdit. August ne l'avait jamais visité. Sans se poser de questions, il descendit du tapis et regarda autour de lui. le lieu du mariage était une clairière décorée sous le thème du Japon. C'était plutôt mignon. Il chercha les autres du regard, et les trouva près de la scène, en train de faire des essais son.
Il n'y avait pas encore grand-monde d'arrivé. Tout le monde semblait en plein préparatifs, en dressage de table, en cuisine. Le lieu de mariage, bien que discret, était très élégant. Une magnifique arche se dressait dans la clairière, sûrement là où le couple échangerait les alliances.
Il ne s'était pas du tout renseignée sur le couple pour lequel il jouait. Il savait que la mariée était l'amie d'une amie d'Alexia qui lui avait proposé cette opportunité, qu'elle avait évidemment immédiatement accepté.
August se dirigea vers la scène, et après avoir rapidement dit bonjour aux deux Alex, se précipita sur le tapis pour récupérer sa basse et l'accorder. Il regarda les autres continuer les réglages des micros tout en répétant une ultime fois. Le show pouvait commencer.

A
ugust monta sur scène avec ses compagnons. Même s'il n'aimait pas tellement bouger sur scène, il était bien obligé, puisqu'il était le seul avec Alexia à en être capable. Aussi, histoire que le concert ne soit pas trop figé, il devait se mettre en scène, mais Alexia était beaucoup plus douée que lui pour ça. Lui se concentrait essentiellement sur la musique, mais cette fois-ci c'était différent. Il se sentait entièrement à l'aise. Il arrivait à jouer et chanter aussi bien que d'habitude, tout en sentant qu'il était naturel dans ses mouvements. C'était parfait. Ce concert était parfait.




© IRIS
Revenir en haut Aller en bas
Shinzô "Tate" Reikon Rox


Shinzô

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 17:42

Sa vie avançait dans le bon sens. Maintenant que Shinzô voyait le chemin qu’il avait parcouru, le vampyr ne pouvait que parvenir à cette conclusion. Sa vie allait se diriger vers la lumière de plus en plus. Son mariage serait le point d’orgue qui lui permettrait de laisser définitivement derrière lui toutes les parts sombres de son existence et de se consacrer à sa famille. Tous les préparatifs étaient en place si Shinzô devait se fiait à la musique qui se faisait entendre depuis l’extérieur. Manifestement les différents membres d’AUDACE semblaient prêts à mettre le feu aux planches afin de permettre aux mariés et à leurs invités de passer un bon moment.

Des odeurs qui venaient jusqu’à lui, Shinzô savait que les parents d’Ava étaient auprès d’elle. Sans doute devaient-ils l’aider à se préparer. Après tout si l’originaire de la Krasalvie était habitué à porter des Kimonos, ce n’était pas le cas de sa vélorie. D’autres fragrances venaient jusqu’à lui. Daniel et sa fille se trouvaient maintenant dans la clairière, et devaient sans doute faire connaissance avec d’autres personnes présentes. Le futur marié attendait lui que tout le monde soit là pour faire son entrée. Ava lui avait expliqué que dans la tradition terrienne, voir la future mariée dans sa tenue avant le mariage portait malchance, alors il était prêt à patienter encore quelques peu, mais une voix familière se fit entendre.

- Tu as l’air magnifique dans cette tenue, Shinzô.
- Je te remercie du compliment, Daniel.

Le vampyr portait un costume traditionnel terrien, avec une cravate et le tout le rendait très séduisant, comme souvent

- Il n’y a pas de quoi. Comment vas-tu depuis ces deux dernières années ? Manifestement ta vie a pas mal évolué en si peu de temps.
- Tu as raison, j’ai vécu beaucoup de changements. Tu as du apercevoir Ava.
- Oui, et j’ai également croisé ton fils. Toutes mes félicitations à nouveau, même si tu m’avais prévenu de sa naissance.
- Merci à nouveau.
- Au fait, as-tu les alliances ?
- Oui, je les ai.

Le vampyr partit chercher dans un tiroir une petite boite et la donna à son ami. Ce serait sa fille qui les donnerait à la personne officiant une fois que cela serait fait. A ce moment-là, la voix d’Alexia arriva jusqu’à eux, en leur demandant de profiter du prochain morceau. Celui-ci était rythmé, et franchement très agréable. L’ex-lieutenant ne regrettait pas du tout d’avoir fait confiance à L’ilne et Ava, bien au contraire.

- D’où vous est venue l’idée de prendre ce groupe ?
- C’est L’ilne, qui en parlant avec Ava lui a soufflé cette idée.
- Je vais te laisser, on se retrouve sous peu.
- Oui, bien sûr.

Il fut bientôt demandé à tous les invités de se mettre sur les bancs prévus à cet effet, et à Ava de retourner à l’endroit où elle devait attendre de pouvoir faire son entrée au bras de son père. Quand tout le monde fut assis, Shinzô fit son entrée et vint se placer près de la personne qui officiait. Dès lors commença à résonner la musique intemporelle des mariages terriens, jouée par le groupe nonso. D’ici quelques minutes maintenant, la vie du vampyr serait d’autant plus indissociable de celle de son feu follet humain, et cela lui remplissait le cœur de joie.


Ex-Admin, désormais à la retraite

Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Shin_210
Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeMar 4 Aoû 2015 - 17:47


Mariage
Feat. les copains

Le continent interdit... Le traduc*, ça fait un bon moment que je ne suis pas venue. Je me sens quelque peu perturbée, c'est à cet endroit que se situe le quartier général de mon ancienne meute. C'est là où j'ai chassé pour en faire partie, là où j'ai passé de longs moments avec Alvaro, et Alvina, et même l'autre pouf de Kyara. Mais tout cela s'est terminé à la mort, que dis-je, au meurtre d'Alvaro. Je n'arrive pas à croire que j'ai pu le tuer moi-même, et ce même en étant amnésique. L'ilne et moi étions horrifiées, nous l'avions tué, lui, notre frère de meute, et accessoirement le frère de notre alpha ! Circonstance atténuante : il nous avait agressées en premier. Il voulait clairement nous tuer. Etant amnésique, je n'ai cherché qu'à me défendre. Je me demande toujours pourquoi mon compagnon (bon okay, c'en n'était plus vraiment un, puisque je le fuyais et le trompais) était animé par cette rage destructrice, mais je ne peux m'empêcher d'être tout de même satisfaite : grâce au choc qu'a provoqué sa mort, j'ai pu récupérer ma mémoire.
Ainsi, L'ilne et moi avons quitté la meute, et avons appris par la suite qu'elle a été dissoute. Je ne sais ce qu'il est advenu d'Alvina, ni des autres. Honnêtement, je ne veux pas trop savoir. Ca m'a fait plaisir de faire partie d'un groupe après ma transformation et après la solitude de mon enfance, mais je n'appréciais pas l'influence de l'alpha sur moi. Je me sentais inférieure, dominée, et cela m'empêchait de me sentir libre, surtout en sa présence.
Ce qui est étrange, c'est qu'à présent, j'ai le sentiment d'être de plus en plus puissante sous forme lupine, comme si je m'épanouissais. En présence d'autres lycanthropes, j'ai l'impression de les influencer, comme si... je ne sais pas. Je me sens étrange.

Pourquoi un mariage au Continent Interdit ? Ont-ils décidé de réaliser tous les moments décisifs de leur vie à cet endroit ? Est-ce parce que la mariée est une louve ?
Moi en tout cas, je ne sais pas ce que je fais là. Je n'aime pas venir ici, les lycanthropes, omniprésents de par leurs odeurs, me mettent très mal à l'aise. Il n'y a que L'ilne que je peux tolérer. Celle-ci est néanmoins parvenue à me convaincre de me rendre à ce mariage. L'idée de pouvoir réécouter AUDACE m'a aussi intéressée : j'ai été témoin de leur début à une fête d'anniversaire, et ils m'ont plu. De même, j'étais curieuse de voir ce que devenait le couple que j'avais rencontré à ce même continent et dont j'avais été témoin de la naissance de leur enfant.

- Ici c'est le Continent Interdit. Il a été ouvert y'a pas longtemps, il était entouré d'un dôme magique infranchissable. Il servait avant de prison pour les dragons fous. Personne ne savait que lesdits dragons avaient réussi à créer une race lycanthrope et les avaient réduit en esclavage. C'est de là qu'est sorti le loup-garou fou qui m'a mordu, j'explique à mon protégé elfe.
Je me rappelle de ma transformation. Je m'étais évanouie, et une bête furieuse, dangereuse et violente avait envahi mon esprit, m'avait donné envie de tuer tout le monde autour de moi. J'avais été terrifiée mais je l'avais combattue. C'avait été terrible. Mais la puissance que je possède aujourd'hui ne me fait regretter absolument rien, si ce n'est de ne pas être devenue lycanthrope plus tôt.
- T'inquiète on ne se fera pas attaquer... enfin y'a de grandes chances pour que ce ne soit pas le cas. Ils sentent mon odeur, ils savent que je suis des leur. Bon par contre, s'il s'agit d'une meute ennemie à celle à laquelle j'appartenais avant, on est dans la slurk, mais normalement ça devrait aller, je n'en sens pas dans les environs. On est bientôt arrivés, tu vas voir à quoi ressemble un mariage autremondien.
Nous pénétrons dans la clairière, il y'a déjà du monde. La musique, que j'entendais depuis un bon moment, est bien celle d'AUDACE. Je suis cependant étonnée par l'aspect des lieux : cela ne ressemble pas vraiment à quoi je m'attendais. Je regarde Mitsu, hausse les épaules. Peut-être est-ce une vieille tradition, que sais-je...
Je regarde les personnes présentes, j'aperçois la mariée qui se dirige vers le groupe, alors je l'imite, invitant Mitsu à me suivre.
J'écoute la musique, que je n'avais jamais entendue. Je les encourage, enthousiaste.
Quelques instants après, on nous demande de nous assoir sur les bancs. Docile, je m'exécute, je m'étais promis de ne pas mettre le bazar comme d'habitude et d'être sage.
J'intime à mon protégé de faire de même. Ne froissons personne, nous sommes de gentils invités.

Spoiler:
 

© By A-Lice sur Never-Utopia



Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Ava Reikon Rox


Ava Reikon Rox

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeVen 14 Aoû 2015 - 22:16







Oui, je le veux.


Ava Reikon Rox, ça sonnait bien non ? Elle savourait l’idée qu’ensemble, ils ne formeraient plus qu’une seule unité. Certes, les années passées ensemble n’effaceraient jamais leurs différences et c’était un bienfait car c’était leurs qualités et défauts respectifs qui les avaient fais s’aimer. Chacun apprenait de l’autre et mûrissait. La jeune femme serra un peu plus son enfant contre elle alors que ce dernier avait les yeux rivés sur la scène, complètement subjugué par les rythmes qu’il percevait. Elle embrassa le creux de son cou pour le faire rire alors qu’une des chansons leur étaient dédiés. Elle en rougit de plaisir, un sourire presque idiot sur la figure. A bien des manières, elle restait encore cette adolescente terrienne qui profitait de la vie dans toutes ses manières. Il ne lui était pas difficile aujourd’hui de conjuguer tout ce qu’elle avait appris jusqu’à présent, toutes les informations et changements qui faisaient d’elle ce qu’elle était. Auparavant, cela avait été le cas. Avant, elle était incapable de lancer un sort sans lutter intérieurement et créer des carnages. Elle se blessait en reniant sa nature de sorcelière. Désormais, elle ne luttait plus que pour ses proches mais pas aujourd’hui.

Aujourd’hui était son jour et on se chargea de le lui rappeler. Tout le monde fut convié à s’installer pour le grand moment. La rousse vit ses parents l’approcher avec un sourire confiant. Cela faisait tellement longtemps qu’elle ne les avait pas vues aussi heureux. C’était comme si ce mariage leur permettait d’oublier toutes ses années de peine et de remord. Elle leur sourit et vient les embrasser avec chaleur. Elle déposa son fils entre les bras de la désormais mamie tandis que cette dernière lui échangea contre le fameux bouquet de la mariée. Le bouquet était simple mais coloré de roses rouges et blanches, quelques fleurs d’oranger s’y étaient glissées dans un mélange de parfum fleuri et sucré, la jeune femme n’avait même pas à se pencher pour en sentir les effluves. Elle en admira les couleurs. Que c’était agréable un peu de ce rouge amoureux, de ce rouge passion et non ce rouge sang qui avait hanté tant de ses nuits.

- Vas-y ma chérie, profite. Elle soupira avec ce mélange de profond bonheur et de tristesse. Tu es une femme maintenant.
- Seulement maintenant ? Répondit Ava avec un demi-sourire.
- Non, tu l’es depuis longtemps, fit son père tout bas, ému.

Au fond d’eux, ils sentaient qu’ils n’avaient pas assez profité de leur fille avec toutes ses années à la fuir, à fuir leur propre bonheur. Ils vivraient sans doute avec cette pensée jusqu’à la fin de leur rouge. Ils avaient quitté une adolescente et retrouvée une femme accomplie. Ils s’assureraient de ne plus jamais manqué une seule année, un seul jour même. Le mariage n’était pas la fin d’une étape mais le commencement d’une autre. Secrètement, chacun se fit la promesse de toujours se retrouver. Elle s’accrocha au bras de son père pour se rendre à leur tente avant la plus grande étape le « oui ».

Alors que la musique raisonnait, la jeune femme fit son entrée. C’est là qu’elle le vit, dans sa superbe tenue. Elle avait pris l'habitude de le voir ainsi mais elle savait que ce kimono-là était spécial. Il portait ce genre de tenue avec élégance, comme toujours. Le rouge lui monta aux joues tandis qu’elle lui offrait son sourire. Une boule d’angoisse vient se glisser dans ses entrailles alors qu’elle marchait. Elle était complètement muette. Elle sentit une douce caresse sur son bras, elle tourna la tête. Rox senior lui souriait simplement. Elle ne se souvenait pas l’avoir déjà vu sourire ainsi. Il avait tellement changé et elle aussi.

- Je t’aime papa.

Elle rejetait le « père » tellement formelle pour un « papa » plein de tendresse. Il se contenta de sourire davantage. Chacun de ses pas la rapprochait un peu plus de son vélori. La musique, le parfum, les couleurs, la forêt tout autour d’eux, toutes ces races rassemblées pour fêter leur mariage, tout cela elle le ressentait et pourtant, son regard n’était dirigé que vers lui. Comme s’il s’agissait d’un tout et qu’il était le noyau de cet univers de sensation. Elle finit par se placer face à lui. Son père pencha simplement la tête vers son gendre pour le féliciter puis s’éloigne, les laissant à leur grand moment. Des élémentaires d’air avaient été invoqués pour faire l’éviter tout autour de la scène, des pétales et des feuilles. La scène semblait presque automnale. La jeune femme souffla doucement quelques mots.

- Tu es splendide Shinzô.


© Truth.


Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Rwp4z9

Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] 187764AvaShinzo
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Solveig


Solveig

Age du personnage : 16 ans

Familier : Krokmou, un chat noir qui ressemble à Krokmou (parfois je lui rajoute des ailes en tissu et c'est très drôle)
Couleur de magie : Verte
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Étudiante en année sabbatique, future journaliste
Résidence : Autrefois la maison de mes parents en Norvège, maintenant je vais d'auberges en auberges pour découvrir Autremonde !
Dans le sac : plein de livres !

Affinités : Loup sois mon pote stp
sinon j'ai peur d'Isabella Duncan

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeLun 24 Aoû 2015 - 16:48




Le mariage du siècle
avec Ava, Shinzô et leurs invités

L
'ilne ouvrit les yeux avec l'habituel sentiment de nausée qui accompagnait chacun de ses voyages en Porte de Transfert. Elle s'empressa de dégager le passage, sous l’œil fatigué du gardien qui la gratifia d'un morne : « Bienvenue sur le Continent Interdit ». Elle sortit du petit bâtiment qui contenait la salle de transfert en courant presque. Maintenant, il s'agissait de trouver l'endroit où se déroulait la fête rapidement et de prier pour qu'elle ne soit pas trop en retard. Ce n'était pas tous les jours que L'ilne était invitée à un mariage (en vérité, c'était même la première fois), alors elle n'avait pas l'intention de manquer ça. À dire vrai, elle avait été plutôt surprise en recevant l'invitation. Elle connaissait à peine Ava et Shinzô. Il lui avait fallu un moment pour remettre un visage sur ces noms, et se rappeler de ce couple sorti de nulle part, qui était venu demander l'aide de la meute de la Lune pour mettre au monde un bébé. Beaucoup de temps s'était écoulé depuis. Le bébé avait dû grandir. Bien que L'ilne ait assisté à ses premiers instants, elle était incapable de se rappeler de son prénom. Elle n'avait pas revu la louve rousse ni son vampyr de compagnon depuis. La meute s'était disloquée, Laara et elle ayant été les premières à partir. Elle n'avait pas de nouvelles de ses anciens camarades de la meute et n'avait pas très envie de les revoir. Mais elle avait quand même accepté l'invitation, curieuse de revoir cette drôle de famille et d'assister à un mariage "à la Terrienne".

Sans compter que cela lui avait permis de donner un coup de pouce à AUDACE, qui se produirait pour la première fois lors de la fête. L'ilne en avait parlé à la future mariée, qui avait tout de suite été séduite. Pour le coup, elle n'était pas mécontente d'elle-même. Alexia avait l'air de tenir tellement à ce groupe qu'elle avait envie de s'impliquer elle aussi et de les aider du mieux qu'elle pouvait.

Quand elle arriva finalement, tout le monde ou presque était déjà installé sur les bancs et on n'attendait plus que la mariée pour commencer la cérémonie. Au moins, elle n'avait pas raté l'essentiel. Elle essaya de se faire toute petite tandis qu'elle se glissait à une place libre, à côté de Laara. Elle lui murmura un "salut" tandis qu'Ava faisait son apparition. L'émotion rayonnait sur son visage tandis qu'elle rejoignait son compagnon. Tous deux étaient vêtus d'étranges tenues de tissu amples que L'ilne n'avait jamais vues auparavant. Alors, c'était comme ça qu'on s'habillait sur Terre ?

Bien que L'ilne s'y connaisse très peu en matière de mariages, elle ne pouvait s'empêcher de noter l'incongruité de celui-ci. Une louve mordue s'unissant à un vampyr sur le Continent Interdit mais à la mode terrienne, sur fond de musique rock. C'était quelque chose dont elle se souviendrait toute sa vie.
WILDBIRD


::::
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t5047-solveig-andersen-990-parce-que-le-self-insert-c-est-cool-aussi http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Plume


Plume

Age du personnage : 137

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Chamane
Résidence : le Tardis

MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitimeMer 16 Déc 2015 - 10:58





Le mariage du siècle !
« Everybody's waiting up to hear if I dare speak your name
Put it deep beneath the track, like the hole you left in me
And everybody wants to know 'bout how it felt to hear you scream
They know you walk like you're a God, they can't believe I made you weak »
Halsey
Tu bats des paupières, la tête dans le cul. Jette un œil à ta montre. Bordel, elle est vraiment obligée de se lever si tôt ? Tu grognes, enfouis ta tête dans l’oreiller. Tu l’entends bailler. Se traîner jusqu’à la douche. Tu la rejoindrais bien, mais t’as foutrement la flemme. Pis c’est une fille quand même. Tu relèves un peu la tête, les yeux fixés sur le mur. Ouais. C’est une fille. Et c’est pas normal. Tu ébouriffes machinalement tes cheveux. Malgré tout ce que dira l’autre dandy, tu peux pas. Rester avec elle, c’est contre-nature, tu devrais pas être en train de faire ça. T’as un problème, faut que tu le règles, d’une façon ou d’une autre. T’es pas trop sûre de savoir comment, ni quand, mais tu sais qu’il faudra que tu le fasses. Tu soupires. T’es même pas sûre de pouvoir y arriver. Elle t’a vraiment rendue faible, hein ?

Tu roules sur le côté, laisse ton regard glisser sur son joli corps dénudé. Elle sent ton regard sur elle, se retourne, intriguée. Te sourit. Tu ré-enfouis ta tête dans l’oreiller. Tu fuis, une fois de plus. Incapable d’affronter les choses en face. Tu entends le froissement de ses vêtements contre sa peau, les battements de son cœur, ses pas légers s’éloignant peu à peu. Et son odeur si délicieuse t’enveloppe tendrement, parsème tes cheveux d’amande et de tiare, tandis que tu tentes désespérément de t’étouffer. Et déjà elle n’est plus là, mais son parfum s’entête, s’enchaîne à ton corps, s’enracine à ton âme. Et tu n’as pas envie de le chasser. Pas maintenant. Pas tout de suite. Alors tu la laisses poser sa marque brûlante sur toi, une dernière fois. Tu exhales un soupir rauque.

Tu sors tes jambes du lit, et ton corps suit peu à peu. T’as un minimum de couilles, tu vas le lui dire en face. Pis c’est pas comme si elle s’en doutait pas. Ou que c’était officiel. Techniquement, t’as même pas besoin de faire ça. Mais il te reste un minimum de fierté, alors tu comptes faire ça dans les règles. Ça va peut-être faire merder son concert par contre. Bon, t’attendras la fin du coup. Faudra juste pas que tu flanches en cours de route. Tu sais bien que t’en es capable, elle t’as rendue faible. Et il sera là aussi, et son regard te clouera sur place, et tu ne seras plus certaine de tes choix. T’es dans la merde, un peu. Tu secoues la tête. T’en as rien à foutre, t’as décidé de récupérer ta force. Même si tu sais, au fond, que ça prendra du temps. Et que tu passeras un petit moment au fond du trou avant. Mais tant qu’il sera là, ça ira. Non ?

Tu sors tes affaires de ton sac, te glisses dans la douche, shampooing et gel douche à la main. Si jamais tu utilisais les siens, tu retomberais aussi sec. Alors tu frottes chaque parcelle de ton corps, chaque particule, déterminée à enlever son odeur des centimètres carré de ta peau. Tu enfiles une robe à la va-vite, vaguement consciente qu’elle t’aurait trouvée très jolie dedans. Sors de l’appartement, claque la porte en passant. Il te semble avoir récupéré toutes tes affaires. De toute façon tu ne repasseras pas les chercher. Elle se démerdera bien toute seule. Tu fais signe à un tapis volant, embarque pour la Porte de Transfert la plus proche. Le Continent Interdit hein ? Sympa pour un mariage. Sans doute des lycans. Génial, une réunion de loup-garou, tout ce que tu aimes. Tu soupires.

Tu poses le pied sur l’herbe humide. Hume l’air. Il ne te semble pas être un jour venue ici, mais au fond, tu te sens déjà chez toi. C’est étrange, comme sensation. Tu t’attarderas plus tard sur la question. Tu as senti quelques loup-garous, mais aussi des vampyrs. Et ça, c’est pas hyper normal. Dans quel bordel est-ce qu’elle s’est encore fourrée. Au loin, tu entends déjà la musique résonner. Ils ont déjà commencé. Soit, tu lui parleras après. En espérant que ce mariage ne dure pas une éternité. Tu te figes un instant. Qu’est-ce que… Bordel. Et en plus il fallait qu’un Sangrave s’y trouve. Génial, ta journée allait être fantastique. Tu grognes, mais avance malgré tout à la rencontre de tes compagnons d’infortune.


(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] L9ftruf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]   Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mariage du siècle aka mariage d'Ava et Shinzô [Ouvert à ceux ayant posté dans la demande de RP et à d'autres s'ils veulent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le Continent Interdit-
Sauter vers: