AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Autre contrées :: Les confins du monde :: "TDLFR Zombie Party"Partagez
 

 Groupe des Citrons + L'ilne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeJeu 2 Jan 2014 - 15:53


Pingouin des îles ♫

 






[T'as pas le droit de squatter mon perso comme tu l'as fait é_è]

La vampyr - aillant soudainement décidé que le repas pouvait attendre, dieu merci - me balança un micro qui ressemblait furieusement à celui que j'avais utilisé tout à l'heure... A moins que ce ne soit en rêve.
En parlant de rêve, je constatai que ma familière s'était dédoublée et marchait en compagnie des zombies pour venir me bouffer.
Je ne sais pas pourquoi, mais cela me paraissait un poil impossible. Je regarde avec un air pommé la vampyr qui tapait sur un zombie comme une malade avec une tapette à mouche.
Tout cela me paraissait si bizarre, si tordu que mon cerveau se déconnecta. Je me mis à taper sur tout ce qui bougeait sans vraiment chercher à comprendre.
La vampyr cria "Suis-moi !" et les tigres s'évaporèrent.
Automatiquement (je crois que j'avais besoin que quelqu'un prenne les choses en main), je la suivis.
Nous courûmes dans les rues au hasard (enfin pour moi c'était totalement au hasard, je me contentais de lutter pour la suivre, après je savais pas du tout où on allait).
Elle s'arrêta. Éperdue, je l'interrogeait du regard, me demandant pourquoi elle stoppait sa course alors que nous avions des zombies aux trousses.

- On y va ?

On y va où ? Je regardais autour de moi, tentant de comprendre de quoi elle parlait. Puis j'aperçus le château, derrière une forêt*.

- Je sais pas, je m'en fiche. Sors-nous de là, je te suis, fais ce que tu veux.

Je venais clairement de lui annoncer la couleur. "Je fais rien, tu te démerde, je suis pas en état de décider."
Et j'avais une de ces envies de vomir...
Je l'interrogeai de nouveau du regard. J'attendais. J'entendais les râles des zombies et le meuglement d'une vache. Des cris aussi. Le chant des oiseaux, qui sortait de la forêt.
Je crois que mon cerveau commençais à se mettre en mode veille-automatisme.

[*Je sais pas si tu as vu ce plan. ]




© Magda Sully sur Never Utopia


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 22:08

[On m'a dit de faire des rps courts, alors je fais des rps courts èé]
*file un chocolat à Amy*

L'elfe regardait autour d'elle, semblant être encore dans le vague. Elle dut finir par repérer le château car son visage s'éclaira, puis se ré assombrit. Elle avait décidément un air vraiment blasé. Je m'en rendis compte quand elle me répondit avec un air parfaitement blasé qu'elle « ne savait pas, s'en fichait et sors moi de la le plus vite possible ». Ce n'est pas exactement ce qu'elle m'a dit, mais ça s'en rapprochait. J'ai soupiré, résignée, et ai compris que ma compagne de voyage avait vraiment reçu un grand coup sur la tête. Et puis, elle avait un air... absent. Comme si elle avait perdu toute raison de vivre.
Ce château semblait être une place intéressante. Caché derrière une forêt, non loin d'un lac au cas où il n'y aurait pas d'élémentaires d'eau. (J'avais étudié les lieux avant de partir, que croyez-vous ?) Maintenant, il ne nous restait plus qu'à traverser la forêt. Si j'avais été seule, je me serais transformé en loup, mais je ne le suis pas. De plus elle n'avait pas l'air en état d'utiliser la magie. [Ce n'est pas une erreur, Amelia ne s'étant pas encore rendue compte que la magie est H.-S.] Nous étions donc condamnés à traverser la forêt à pied. Dans d'autres circonstances, je me serais réjouie de cette balade inattendue, mais là, marcher pendant de longues minutes avec une fille un peu retardée me semblait une longue épreuve à passer. Et j'avais bien trop peur de croiser un zombie.


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 17:43

A cause d'une erreur d'éditation de message et d'onglet, je suis au regret de vous annoncer la perte de ce rp n'étant malheureusement pas sauvegardé dans mon ordi D8
Donc, bon courage pour comprendre la suite ♥


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeSam 18 Jan 2014 - 10:58

[Pareil pour moi, la musique xD
Ce rp est un pavey bordelique u_u ]






Elle était là, devant moi. Elle me regardait, elle regardait le château. Elle regardait le château, et moi, tour à tour. J'avais l'impression qu'elle n'arriverait jamais à bloquer son regard sur un but précis. Je la sentais tellement dans le vague qu'elle n'arriverais jamais à sortir de ce cocon nuageux qu'elle s'était créée. Elle me regardait avec un regard interrogateur. Qu'est-ce qu'elle attendait de moi ? Que je la prenne par la main et que je l'emmène à travers cette forêt ? Désolée ma grande, mais il allait falloir que tu te débrouilles toute seule. Soudain, elle se met en mouvement. Elle se met devant moi, me regarde droit dans les yeux... Elle prend une grande inspiration, et commence à parler avec délicatesse... Très lentement... En articulant ses mots, les prononçant avec précautions, comme s'ils étaient de fragiles objets, des morceaux de porcelaine précieux. Et ses mots, que voulaient-ils dire ? Une phrase, c'est un enchaînement de mots, sans aucun sens réel. Les mots perdaient tous leur sens dans sa bouche.


« Je suis là pour t'aider. Tu vois la jolie grande maison là-bas ? Nous allons y aller tranquillement. Bon, en marchant assez vite quand même, les méchants monstres nous poursuivent pour... »

Dans son délire, je pense qu'elle se croyait consciente, et que c'était moi qui était malade. Elle échangeait nos deux personnalités. Ça arrive très souvent. Ça m'est moi-même arrivé plusieurs fois. Je trouve ça très intéressant, la psychiatrie, et je ne dis pas ça parce que je suis moi-même parfois atteinte de troubles passagers du comportement. Je sais très bien que je ne devais pas la déranger dans son délire et la laisser croire ce qu'elle croyait. Elle est folle, ça se voit au premier coup d'œil. Je vais faire mon possible pour l'aider. Donc je vais jouer le jeu. Je vais jouer la vampyre stupide.

« nous faire du mal. N'aie pas peur, et suis tata... tata Araal est là. Elle te protège. »

C'est tellement drôle de voir cette elfe aux cheveux bleus, en pleine crise de... je ne sais pas trop quoi, me parler comme à une petite fille, avec des yeux doux et protecteurs. Je me laissais entraîner par elle, ça avait l'air de lui faire tellement plaisir de cavaler ainsi. Et nous courrions à moitié, marchions à moitié, elle me tenant la main, moi la suivant. Tout se serait bien passé, si son corps n'avait pas soudainement décidé de se rebeller et de... de quoi ? Pourquoi elle se transforme en louve ? Réfléchis, inspire, expire, inspire... Ah oui, c'est vrai qu'une odeur de loup-garou flotte d'ans l'air. Si j'en crois la logique, cette elfe serait donc une elfe-loup-garou ? Possible, si elle a été mordue. Elle commençait donc à se transformer, des poils aussi bleus que ses cheveux apparaissaient sur tout son corps, des griffes lui poussaient. Même après des années de pratique, les transformations en loup-garous (pas des petits loups normaux comme nous) m'impressionnaient toujours. Cette stature, cette grandeur, cette majesté, tout en eux évoquait la puissance. Je m'étais toujours sentie toute petite à coté d'eux. Mais celle-là est étrange. Elle est comme forcée, au ralenti.
Et puis soudain tout s'inverse. Les dents reprennent une taille normale, pareil pour les griffes et les poils. Une transformation involontaire ? Pourquoi avait-elle été aussi lente ? Je ne comprenais pas. Et je n'eus pas le temps de chercher plus à comprendre car l'elfe se retournait maintenant vers moi avec une tête... énervée. D'un geste vif, elle me prit à la gorge avec ses mains aux ongles mal coupés qui me rentraient dans la peau. Et elle commençait à me gueuler dessus, me projetant au passage quelques postillons dans la figure, que c'était moi qui l'avait transformée en louve et que j'étais une espèce d'abrutie et pourquoi je faisais ça. Ma réponse fut claire et nette. Etant plus grande qu'elle, je m'emparai de son bras qui entravait ma gorge, la plaquai contre un arbre et collai mon visage au sien.


« Je sais pas qui t'es, et j'ai pas envie de le savoir. Tout ce qui m'importe, c'est me sortir de cette putain de galère, et sauver mon bébé par la même occasion*. Le reste, je m'en fous. J'aurais très bien pu te laisser crever, tout-à-l'heure. Alors c'est pas une pseudo-elfe-violette loup-garou un peu timbrée qui va me faire peur. »

Je lui tordis le poignet puis la libérai de son entrave. A présent elle ne comptait plus. Je n'en avais plus rien à foutre de cette fille hystérique qui m'agressait pour un oui ou pour un non. Je posai Gwannath à terre, m'apprêtant à me transformer en louve pour aller plus vite. C'était un geste tellement banal, je me demandais s'il y avait vraiment une technique à cette transformation. C'était inscrit dans mes gènes, c'était inné. Je n'avais pas besoin de réfléchir que je me trouvais déjà à quatre pattes avec des poils longs et drus sur mon corps entier. Mais là, ça ne marchait pas. Je ne pouvais pas forcer, je ne connaissais même pas la technique de transformation. S'il y en avait une. C'est quelque chose de tellement naturel chez moi que... Je ne sais même pas comment je fais. Et maintenant, je ne savais plus faire. Comment décrire ce que je ressentais ? Cet impression de vide en moi, de nudité. Ce n'était pas possible, je n'avais manqué aucune transformation dans ma vie, jamais. Et là... Pourquoi ?
Voyant qu'il ne me restait plus qu'une seule solution, j'essayai de me transformer par magie. Je détestais ça, je détestais la magie, mais tant pis. Je lançai la formule, la magie émit un faible crépitement au bout de mes doigts avant de s'éteindre en crachotant. Je réessayai une deuxième fois, sans succès. Qu'est-ce qui se passait ? Je n'arrivais plus à me transformer, et la magie était inactive. Je me tournai vers la récalcitrante... qui était partie**. On ne peut faire confiance à personne ici ! Je repris Gwannath sur mon dos et m'avançai dans la forêt. Je finis limite par courir. L'air frais me faisait du bien. Je voulais m'évader. M'enfuir. Quitter ce cauchemar. Même sans Liam, s'il le fallait, du moment que je sauvais Gwannath. Sa mort me détruirais, mais j'aurais au moins la sensation d'avoir fait quelque chose d'utile. J'aurais sauvé mon enfant.

Le château se dressait devant moi. Il était fait de pierre noire, il semblait très ancien mais bien entretenu. Je m'avançai d'un pas convaincu vers la grande porte de bois noir, posai ma main sur la poignée et m'apprêtai à rentrer. Seulement, je sentis une présence derrière mon dos. Je me retournai vivement, et...***

*Je l'oublie tout le temps lui Laughing
**Je savais pas trop comment faire et je voulais avancer le rp, donc j'ai supposé que Laara pourrait partir vers le château pour essayer de le prendre en première. Si ça te convient pas dis le moi tout de suite et je modifierai.
***Si tu es d'accord, à toi de décider qui est cette présence : Laara ou un zombie o/


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 28 Jan 2014 - 18:41




TDLFR Zombie Party

Groupe des Citrons







Je découvris rapidement (et à mes dépends) que mon attardé vampyrique avait décidément de bons réflexes, et était plus forte que moi (ou alors c'était la taille.... ce que j'espérais). Je fus donc collée à un arbre... et réalisai qu'un vampyr, ça buvait du sang.
Non ce que je voulais dire, c'est que déjà, ses (trop !) grandes dents étaient vraiment très proches de mon cou. Et son souffle de mon nez. Je ne sentais que trop bien son haleine pas très fraîche qui puait le sang. Je me mis à gesticuler dans tous les sens pour essayer de me dégager (en plus elle s'est mis à parler, c'était pire), parce que c'était vraiment très désagréable et j'espérais de toutes mes forces qu'elle me lâche bientôt, parce que j'allais finir asphyxiée si je m'empêchais de respirer comme ça.
Et en plus à cause de ça, j'ai pas pu entendre ce qu'elle a dit.
Bon en fait je m'en fous un peu, mais bon.
Elle a fini par me lâcher, mais cette grouiik (ça veut dire quoi ça ?) en a profité pour me tordre le poignet la sal...
Et après, elle a commencé à faire des trucs chelous. Elle s'est mis dans une position qui me rappelait fortement quand on veut faire caca, et a semblé attendre quelque chose.
J'ai soudainement décidé que finalement, son sort ne m'intéressais plus du tout et que je pouvais très bien me débrouiller toute seule, tigresse morte ou pas, zombie ou pas, attardée vampyrique ou pas.
Je partis donc toute seule en direction du château. La forêt avait l'air assez grande, et il fallait arriver à destination avant la nuit, sinon je risquais de me perdre, et de faire des rencontres pas très agréables.

J'arrivais enfin en haut de la colline, épuisée. Je vous jure que quand je rentre, je m'écroule par terre et je ne bouge plus. Mais il fallait encore que je fasse les vingt pas qui me séparaient de l'entrée. Et la silhouette que j'aperçus me découragea complétement. La vampyre était allée plus vite que moi et allait squatter le château avant moi !
Vite ! A la vitesse d'un escargot asthmatique, je m'avançais vers l'entrée, regardant avec horreur l'attardée pénétrer dans MON abri, je l'avais vu en première, d'abord !



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 4 Mar 2014 - 19:28

Prise de surprise, je me retournai et, dans mon élan, la frappai au visage. Je m'apprêtais à m'excuser, puis changeai d'avis. C'était une mauvaise idée. Je ne voulais pas paraître plus schizophrène que je ne l'étais déjà, aussi décidai-je de m'en tenir à mon premier état d'esprit. Après l'avoir frappée, je me retournai et poussai la porte du château. Je me retrouvai alors dans un grand hall au sol pavé où étaient affichés au mur une bonne vingtaine de tableaux. La décoration était assez spéciale. Le sol était habillé de simple pierres blanches, alors que les murs étaient plus chics, style Louis XIV, quoique moins luxueux. Mais d'où tenais-je ces références terriennes ?
Je n'étais jamais rentrée dans un château. C'était peut-être pourquoi je m'étais attendue à ce qu'il soit hanté, un truc dans le genre. Les lustre qui menacent de tomber, les toiles d'araignée, les portes grinçantes et la poussière envahissante (si une poussière envahissante faisait d'un endroit une maison hantée, la mienne devait être un véritable OutreMonde). Cependant, en voyant le hall parfaitement entretenu, les plafonds et les fauteuils lustrés, je me rendis compte que mon rêve d'entre dans un endroit qui fait peur n'était pas près de se réaliser.


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 14:11




TDLFR Zombie Party

Groupe des Citrons








[Je suis désolée, désolée, désolée, j'ai pas pu venir pendant trèèèès longtemps sur l'ordi (sans prévenir D8) pour des raisons que j'ai la flemme d'expliquer. Je suis désolééééééee de mon retard T-T]


Vingt pas. Je tiendrais bon. Je continuerais. J'atteindrais cette poignée, mon Saint Graal (mais par ce nom inconnu Gélisor, qu'est-ce qu'un grale ?), toute d'or et de joyaux faite.
Je passerais ces vingt barrières. J'arriverais jusqu'au château, mon oasis dans toute cette folie.
Pas après pas, je franchirais les vingt barrières qui me séparent du bâtiment salvateur.

La vampyre regarde le château, immobile. Je suppose qu'elle ne m'a pas entendue. Tentant de faire le moins de bruit possible, je m'approche d'elle. Je suis un peu tendue. Je ne veux pas que mon expérience bizarre se reproduise. Mon corps avait semblé se transformer, puis était redevenu normal. Cela n'avait pas semblé la déranger ou l'interloquer plus que ça. De toutes façons, je me suis bien rendue compte que je suis tombée dans un monde de fou. Des tigres verts, des monstres mort-vivants, des châteaux, des vampyrs attardés...
Je ne sais même pas qui je suis, ni ce que je suis.

Je trébuche sur quelque chose, je manque m'écrouler, mes espoirs s'effondrent mais un réflexe me fait me rattraper. Je suis penchée en avant, regardant le sol, la goutte de sueur me coulant le long du visage lorsque quelque chose de dur qui fait mal me percute, m'envoyant en arrière.
Je manque tomber, de nouveau, mais j'étais décidément dans un bon corps (vive les réflexes !) car je parviens à rester debout.

J'hallucine ou c'est la vampyre qui vient de me frapper ? Qu'est-ce que je lui ai fait ? Je la regarde agressivement. Elle veut vraiment se battre ? Bah ce sera toute seule.
Je n'ai pas assez d'énergie pour cela.

Ne m'adressant même pas d'excuse, ni même un regard, la ragnufolku* entre dans MON asile, MON refuge, MON abri, parce que c'est MOI QUI L AI VU EN PREMIERE ET PIS C EST TOUT !
Refusant de me faire piquer la place, l'indignation qui s'empare de moi me procure les forces nécessaires pour faire quelques pas rageurs, me faisant entrer dans ledit abri au passage, et hurler aussi fort qu'une puce enragée ces mots dont plusieurs jurons que je ne connais pas :

- Espèce de @#$% !! Sale £#§¤ ! C'est MON château ! Crétine sanguinaire ! Monstre d'oyster ! RAGNHUEIRHFUEJRIHNRIRR !

Et autres mots incompréhensibles, même par moi-même.
Je n'allais pas baisser la tête devant cette furie tout de même ! J'avance donc vers elle et, emportée par mon exaspération lui colle une baffe magistrale qui restera à jamais dans l'histoire du hall de ce château.

[*Héhé, moi non plus je sais pas ce que c'est...]



Groupe des Citrons + L'ilne 77285482_q
©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeDim 22 Juin 2014 - 17:44

[Je ne ferai pas de commentaire sur mon temps de réponse What a Face]


Je pensais que je l’avais assommée pour de bon, mais apparemment il s’agissait d’une coriace. Elle est entrée à son tour dans le château, et m’insultant comme un camionneur insulterait un motard, elle me fait me retourner. J’avais baissé ma garde, aussi elle en profite pour me mettre une baffe magistrale.

Ma joue vibre, mes sens sont en éveil. Ce n’est probablement pas la douleur la plus intense que j’ai jamais ressenti, mais je dois quand même admettre qu’elle a de la poigne, cette petite.
Le temps que le décor et mes yeux soient remis en place, elle s’est enfuie. La lâche ! Je pensais que ce qu’elle voulait, c’était un combat digne de ce nom. Moi, en tout cas, je ne dirais pas non.
Je restais plantée comme un piquet, les yeux dans le vague. Qu’est-ce que tu attends ? Suis-là ! Rattrape-la et donne-lui ce qu’elle mérite !
J’avais envie de lui sauter dessus et de lui faire avaler sa langue (technique certes peu honorable, mais pratique). Tout ce que je voulais en ce moment, c’était qu’elle meure. Elle m’avait insultée puis frappée ! Certes moi aussi, mais… Ce n’était pas pareil ! Je n’étais pas très fair-play aujourd’hui.
Puisque mon corps refusait d’obtempérer et de partir à la recherche de cette traduc qui n’en valait de toute façon pas la peine, je décidai tout simplement de m’asseoir. Je posai Gwannath (qui dormait, miracle), remontai mes genoux sous mon menton et restai ainsi quelques instants, en position fœtale. Je crois que j’ai fini par m’endormir. Peut-être.
Qu’est-ce qu’elle pouvait bien fabriquer dans le château ? Peut-être qu’elle dormait, elle aussi. J’avais envie de repartir à sa recherche, je ne sais pas trop bien pour quoi. Mais je restai assise sur le carrelage froid. Le bébé dormait toujours à poings fermés. Il n’avait pas bronché depuis qu’on était arrivés dans cette ville. Pourquoi lorsqu’il était tranquille il ne cessait de pleurer, et lorsqu’il y avait de la musique, puis des cris, des coups, que je courais, il dormait comme un loir ?
De nouveau, je passai quelques minutes à examiner son petit visage d’ange. Qu’il était mignon… Ca me donnait presque envie de le manger.
Il fallait vraiment que je la trouve, sinon je ne tiendrais plus la faim et je ne serais plus capable de me retenir… Qui sait ce qu’il adviendrait de cet enfant sans défense alors ? Lorsque je suis en manque, je ne suis plus moi-même. Je frissonnai à l’idée de ce que je pourrais lui faire si je perdais le contrôle.


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 24 Juin 2014 - 22:43


Un château
Feat. citron & chéris

J'attends qu'elle riposte, qu'elle me frappe, qu'elle se défende. Mais rien. Aucune réaction. Devant cette passivité plus qu'étrange, je reste sans voix. Elle ne bouge pas, ne fait pas le moindre geste agressif. Elle semble être déconnectée. Ailleurs.  J'hésite à passer ma main devant ses yeux, mais il ne vaut mieux pas la provoquer. Elle ne réagit pas ? Tant mieux ! Je ne tiens pas particulièrement à me faire violenter, après tout. Vu la force qu'elle semble posséder -j'ai tout de même bien senti la baffe de tout à l'heure-, sa passivité est plutôt rassurante. Après tout, peut-être n'a-t-elle rien senti ? Cela pourrait m'être bien utile, j'aurais quelque chose sur quoi passer mes nerfs. Par contre, dans le cas d'une bagarre -on ne savait pas ce que son cerveau étrange pouvait faire-, j'aurais du mal à la neutraliser, étant donné que mon état est plutôt déplorable et qu'elle ne sent pas les coups...
Je me demande comment je vais m'en sortir. Il est clair que cette vampyr n'est pas en état de m'aider. Elle doit être fatiguée, elle aussi. Après tout, elle a traversé comme moi cette forêt et a dû également fuir nos "prédateurs". J'espère que nous seront en sécurité dans ce château, mais si nous conservons toute les deux notre comportement, nous n'allons pas survivre longtemps car nous risquons de nous entretuer avant la moindre attaque de ces monstres. Et si ceux-ci nous agressent, il est clair que nous nous aiderons pas. Même si elle m'a sauvé la vie en ville, je sais, et elle aussi, que ça ne se reproduira plus. Sauf si nous décidons de nous entraider. Ce qui n'est pas vraiment dans mon programme, car oui en effet, je lui en veux toujours pour la baffe de tout à l'heure.
Désireuse de trouver un lit pour reposer mon corps épuisé par tant de péripéties, je me dirige vers l'escalier en haut duquel je distingue un couloir avec de nombreuses portes et entreprends de le gravir avec la lenteur d'un escargot asthmatique. Chaque marche est une torture. Parvenue à mi-chemin, je coule un regard à la vampyre qui s'est maintenant assise sur les dalles gelées. Bon, aucun espoir d'aide de ce côté là. Après tout, elle n'est même pas capable de chercher un endroit confortable. Je soupire et reprends ma pénible ascension. L'effort est tel, qu'arrivée en haut, je ne peux m'empêcher de m'appuyer sur la rambarde. Grossière erreur. Comme j'avais pu le constater, le château est dans un état déplorable. En effet, la barrière qui me sépare du vide n'est pas vraiment solide, et a été rongée par les insectes. De ce fait, s'appuyer dessus est franchement la pire idée du siècle, ce que je réalise au moment où celle-ci se met à craquer de manière plutôt éloquente. Je perds l'équilibre et manque tomber. Je suis sauvée par mon réflexe qui est de me jeter au sol. Au prix d'un immense effort, je me relève péniblement et marche lentement en de la première porte faire d'un bois vert.
Celle-ci s'ouvre sur, non pas sur ce que j'attends -à savoir une chambre avec un lit confortable-, mais plutôt sur un salon immense qui semblait servir pour des réceptions. Le papier peint jauni aux motifs étranges est déchiré par endroit, laissant apparaitre le mur de pierres marrons. Les fauteuils poussiéreux recouverts de broderies n'ont pas été utilisés depuis longtemps. L'âtre impeccable est vide -à l'exception des fines toiles d'araignées qui le décorent- : il n'y a aucune trace d'un feu, de bois brûlé ou de suie. Déçue, je retiens tout de même la présence des deux épées qui ornent le dessus de la cheminée. En cas d'attaque des monstres, elles pourraient toujours être utiles.
Je referme doucement la porte et, m'appuyant sur le mur, poursuis ma recherche en me dirigeant vers la deuxième porte faite d'un bois violet. Espérant très fort y trouver ce que je cherche, je pousse la porte qui n'est pas fermée. Je découvre une pièce ressemblant à un boudoir. Les murs blancs sont recouverts d'ornements dorés et décorés de tableaux représentant probablement les membres de la famille qui possédaient ce château. Les meubles sont essentiellement des chaises ou des tables. Il y a un bureau sur lequel sont posées des fleurs -qui étrangement, ne sont pas fanées- et un espèce de gros carnet. Curieusement, cette pièce semble avoir échappé au temps. Rien n'est abimé, ni sale, ni poussiéreux. Mais ce n'est toujours pas une chambre, et je commence vraiment à m'impatienter. J'ai besoin de me reposer.
Je sors du boudoir et, sans fermer la porte, m'avance vers la troisième, qui est cette fois rouge sombre, que j'ouvre. Enfin ! Je trouve une chambre confortable et agréable, dont le papier peint vert clair, quoiqu'un peu décoloré par le soleil, faisait ressortir la porte. J'entre, referme celle-ci derrière moi. Le lit, d'une place, possède des couvertures énormes et un matelas douillet. Sans prêter plus attention à mon environnement, je m'écroule dessus. Je rampe jusqu'à l’oreiller, y dépose ma tête, et oubliant rapidement les récents évènements ainsi que le lieu où je me trouve, sombre peu à peu dans un sommeil réparateur... Ou pas. Parce que les tigres verts... C'est pas très reposant.
Mon sommeil, très agité, a été troublé par de nombreux bruits. Les craquements du lit, des murs, du plafond. Les bruits de l'extérieur, le bruissement des feuilles, les cris des animaux. Et puis cet orage très fort, qui a duré de nombreuses heures. Je me suis réveillée de nombreuses fois en sursaut, attendu, attendu la menace qui ne venait pas puis me suis rendormie, pour retrouver mes cauchemars.

C'est la lumière du soleil qui passe à travers la fenêtre qui me réveille, tôt le matin. Le ciel, totalement gris, n'est guère rassurant. J'essaye de me rendormir, sans succès. Mes sens sont trop en éveil. Mon instinct m'empêche de me reposer. Je soupire, regarde le plafond vert lézardé de fissures. Je ne veux pas me lever. Il va falloir que j'affronte la réalité. Je ne sais pas qui je suis, je suis pourchassée par une bande de morts-vivants et je me retrouve dans un château abandonné en compagnie d'une vampyre dangereuse. J'aimerais vraiment me souvenir. Juste savoir comment je m'appelle. Je n'ai pu qu'inventer un nom dans la forêt. Araal. Curieusement, ce prénom évoque quelque chose, comme une impression de déjà vu... Mais je ne sais pas du tout de quoi il s'agit. Ma mémoire semble bloquée. Impossible de me souvenir de quoi que ce soit avant mon réveil la veille, dans cette chambre d'hôtel. J'aimerais vraiment savoir qui était cette tigresse verte avec qui je semblais entretenir un lien particulier. Maintenant qu'elle est morte, j'ai l'impression qu'un grand vide s'est creusé en moi, comme une absence. Comme si quelque chose manque dans ma tête.
Je réfléchis. Si je veux survivre, je dois m'organiser. Il faut que je prenne la situation en main. Il faut que j'arrête de la subir. Pour survivre, je dois m'adapter. Curieusement, j'ai l'impression que cette façon de penser est un réflexe, comme si j'ai l'habitude de réfléchir ainsi. J'ai l'impression d'obéir à une sorte d'instinct que j'ai développé moi-même. Donc, si je continue de réfléchir ainsi, je dois me demander... Qu'est-ce qui est ma priorité, là, maintenant, tout de suite ? Je me concentre. Se nourrir. Bien sûr. Je dois trouver de quoi prendre des forces, pour me défendre en cas de besoin. Après cela, je dois connaître les lieux. Je vais devoir aller explorer ce château. Je dois pouvoir m'orienter et aller dans les bonnes pièces au moment où j'en aurais besoin. Je dois trouver différentes sorties en cas d'agression. Il faut que je repère les points stratégiques de ce refuge. Trouver les lieux où faire le guet et où observer les alentours de la bâtisse.
Toutes ces pensées défilent dans mon esprit maintenant réveillé et vif. C'est incroyable. Comme si quelqu'un me transmet des ordres et des conseils par la pensée. Je me redresse. Regarde autour de moi. La pièce petite, est confortable. Il y a deux fenêtres. J'aperçois l'extérieur, d'ici. Le parc que j'ai traversé hier et que je n'ai pas observé. L'herbe est haute. Mais la forêt s'arrête assez tôt pour que l'on puisse voir si des visiteurs s'approchent. Je vois aussi qu'il ne va pas tarder à pleuvoir. Il fait sombre. L'air est humide et froid. Ce temps étrange ne réussit pas à donner à cette pièce un aspect effrayant. Elle reste agréable et accueillante. Je crois que ce sera l'endroit où je dormirais tant que je resterai ici.
Je pose un pied sur le parquet de bois aussi rouge que la porte. Je me demande comment je suis, soudainement. Je ne me suis pas encore vue. Je n'ai pas eu le temps. Je me dirige vers le miroir qui trône entre les deux fenêtres. J'hésite puis je m'avance vers mon reflet.

J'y découvre une jeune femme d'une taille acceptable. J'ai des yeux aux pupilles verticales aussi bleus que mes cheveux tressés qui arrivent jusqu'à mes mollets. Je les touche. Ils ne sont pas doux du tout. Ils sont poisseux, couverts de sang et de sueur. Tout comme mes vêtements, que je n'ai pas changé depuis que je me suis réveillée, hier, dans cette chambre d'hôtel. J'avais dormi habillée la nuit dernière, et cette nuit. Ils sont faits d'un cuir noir qui reflète la lumière. Ils sont plutôt courts et bien taillés. Ils laissent largement apparaître mes seins et mes fesses rebondis. Je porte également un collier composé de trois feuilles de métal accrochées à un rubis étincelant. Il doit être précieux. Je me demande d'où il vient. Des bottes confortables et chaudes montent jusqu'à mes genoux. Je me trouve plutôt belle. Quelque chose m'interpelle. J'ai un physique de tueuse. Malgré mon allure svelte, je remarque aisément que mes muscles sont souvent utilisés. Quand je marche, je sens une puissance qui s'en dégage. Je me sens rapide et dangereuse. J'ai l'impression que je ne passe pas ma vie à me tourner les pouces...
Quelque chose me gêne. Je connais maintenant mon physique. Mais je ne me connais pas, moi. Je ne sais pas à qui ce corps correspond. Suis-je dangereuse, désagréable, dérangée, instable, sympathique, agréable, compatissante, impitoyable ? Comment je dois me comporter ? Je n'ai plus d'identité ni de personnalité...
Allez, il faut bouger. Faire tout ce que je dois faire. Il ne faut pas s'attarder là-dessus. Ca ne sert à rien. Pour le moment, le plus important est de survivre, et pour cela, il faut s'organiser. Je n'ai toujours pas oublié la vampyre. Je ne sais pas où elle se trouve -je doute qu'elle soit encore assise sur les dalles du hall- mais elle pourrait représenter un problème, voire une menace. Je ne connais pas ses intentions, et j'espère qu'elles sont amicales. Mais j'en doute. Elle aussi doit être inquiète. Elle aussi elle doit se demander si je ne suis pas un danger. Mais avant tout, il faut manger.
J'ouvre la porte. Personne dans le couloir. Bon. Je sors, je referme. Je réfléchis. S'il y a de la nourriture, c'est en bas. Mais est-ce qu'il y en a, si le château est abandonné ? Je repasse devant les portes violette et verte, puis atteints l'escalier, que je descends. J'ai retenu la leçon : ne pas s'approcher des rambardes. La descente, après une nuit de sommeil, est infiniment plus facile que la montée. J’atteins le hall sans aucune difficulté donc, hormis, bien sûr, cette poutre tombée du plafond qui traine en bas des marches et que je me suis prise, parce que je ne suis pas douée !  

© By A-Lice sur Never-Utopia



Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 1 Juil 2014 - 19:45


J'avais la sensation qu'on a quand on est pas réveillé. Vous savez, quand on se dit "il faut que je me lève" mais qu'on est incapable de bouger le petit doigt. Quand on entend, qu'on ressent tout ce qui se passe à l'extérieur mais qu'on ne sait pas mettre des mots dessus. Parfois même on rêve encore, et on peut contrôler ses rêves. J'adore cette sensation.
Seulement on finit toujours par se réveiller, nos yeux finissent par s'ouvrir entièrement, notre esprit s'éclaircit et on se lève. Ça finira par arriver mais en attendant j'étais encore dans la phase "me dérangez pas je dors même si je suis déjà réveillée".
Je repensai une fois de plus à Gwannath, je sentais les gargouillements de mon ventre et la faim horrible qui me tiraillait. Elle me faisait tellement souffrir que je sentais presque ma peau se craqueler tellement je tirais, tellement je serrais les points et contractais mes muscles pour résister.
Je ne voulais pas me réveiller. Car si je me réveillais, je serais incapable de résister à la tentation de ce petit corps chaud et vivant, cette proie facile qui dormait paisiblement à mes côtés. Tout mon être m'ordonnait de me lever et de me sustenter. Je ne voulais pas, je ne pouvais pas. Que dirait Liam alors ? Je m'en voudrais toute ma vie. Non, je lui avais promis ! Je lui avait juré que j'en prendrais soin. Je ne pouvais pas juste succomber à la tentation, c'était trop facile. Je pourrais en mourir.
Aussi, je décidai de ne jamais me réveiller. Je resterai ainsi pour toujours, assise sur ces dalles froides, le dos courbé, dans le vent et à la merci du monde extérieur. Je ne bougerais pas. Je ne me réveillerais pas. Je ne serais pas capable de supporter de lui faire une chose pareille. De leur faire une chose pareille.
Evidemment, une telle promesse était impossible à tenir. Le sommeil finirait par partir complètement, la faim prendrait le dessus. Je ne voulais pas y penser. Pour l'instant ça allait encore à peu près. Je me forçais à rester endormie. La tête penchée, les bras croisés car j'avais froid. C'était une résistance inconsciente. Ne te réveille pas, petit être ! pensais-je en m'adressant à la fois à moi et à Gwannath. S'il pleurait, j'étais foutue. Il courait droit à sa propre perte.
Je finirais par me réveiller. Cette idée me donnait des sueurs froides. J'avais peur, oui, j'étais morte de trouille.
Ce qui finit par me réveiller définitivement, c'est ce bruit de personne chutant au sol. Sur le qui-vive, je me retournai immédiatement. Mon salut ? Était-ce la personne que je pourrais tranquillement manger afin de sauver cet enfant ? Mais je savais ce qui se passerait si je faisais ça. La faim était terrible, j'avais besoin de plus qu'un corps à vider. Une fois prise dans mon élan, je serais incapable de m'arrêter et je dévorerais tout ce qui se trouvait à ma portée.
Mais cette personne était bel et bien mon salut, bien que pas de la façon que je l'avais supposée au départ. Après s'être pris la poutre qui traînait dans l'escalier, elle se releva, pestant contre sa propre maladresse. Je me levai avec une vitesse incroyable, et saisissant le bébé à bouts de bras, je me précipitai contre elle, lui fourrai dans les bras en lui criant :
« PRENDS LE. EMMÈNE LE LOIN DE MOI. »
En laissant une elfe aux cheveux bleus légèrement désarçonnée avec Gwannath dans les bras, je montai les escaliers à vitesse grand V, prit la première porte que je pus trouver et la bloquai. Il fallait que je m'empêche de sortir. Je ne pouvais juste pas sortir. C'était dangereux pour eux deux, je ne voulais pas leur faire de mal. Je n'étais plus capable de résister. Il ne restait qu'une seule solution : ma mort. Je pense que j'avais fait trop de mal sur cette planète. Mon heure semblait venue, et j'accueillis ma mort certaine comme un cadeau, une libération. consolidai encore plus ma barricade. Un moment viendrait où la folie prendrait le dessus tellement la douleur serait grande. Et alors j'aurais envie de sortir et de prendre la vie de tout ce que je trouverais. Il fallait que je m'empêche à tout prix de sortir, quitte à me faire horriblement souffrir.
Ce sentiment, la peur que quelque chose d'horrible arrive à ceux que j'aime. J'avais peur de moi-même. J'étais tellement effrayée que je me cachai sous la table telle un animal aculé, les genoux remontés sous le menton, des tremblements, que dis-je des tremblements, des spasmes me secouant. J'étais incontrôlable. Il fallait qu'elle s'enfuie loin, car elle ne pourrait rien faire contre moi et ma force destructrice. J'étais coincée entre ces quatre murs avec comme seule issue la mort.

[J'ai kiffé écrire ce rp 8D Et ça m'a donné une idée pour la suite : Laara irait voir Amelia et elle lui crierait son problème à travers la porte. Alors Laara irait à la chasse à l'humain dans la forêt et tomberait sur L'ilne. T'en penses quoi ?]


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeVen 4 Juil 2014 - 15:19


Elle était loin, l'entrée super classe sur la scène qu'était le hall. J'aurais pu arriver en marchant lentement, en tenant la rambarde telle une diva, et, le menton relevé, les yeux dédaigneux, fixer la vampyr recroquevillée sur le sol en déclarant "Je suis dans la place, que se passe-t-il ?". Ou alors sauter depuis le haut de l'escalier par-dessus la rampe, faire un salto, atterrir en levant les bras et demander "On m'a mandée ?".
Au lieu de quoi, parvenue en bas de ce qui avait été hier soir un calvaire, j'ai trébuché sur la seule poutre qui trainait par terre dans tout le château et me suis cassée la figure sur les dalles parfaitement beiges et sales du hall qui autrefois avait dû être magnifique.
Le nez sur un coussin de poussière, je ne vis pas tout de suite ce qu'il se passait au-dessus de ma tête. Cependant, j'avais du l'avertir de ma présence - il faudrait qu'elle soit vraiment bouchée pour ne pas m'avoir entendue ; c'est pourquoi je me dépêchai de me relever, prévoyant une attaque.
J'avais bien fait car cette chère vampyr courut comme une malade jusqu'à moi. Je me préparai à devoir l'affronter, pieds bien plantés dans le sol, poings en avant telle une guerrière ninja, mais la seule agression que je dus essuyer fut un bébé qui se retrouva dans mes bras.
« PRENDS LE. EMMÈNE LE LOIN DE MOI. »
J'avoue avoir été stupéfaite. Ma bouche est restée grand ouverte et mes yeux exorbités pendant trente secondes : le temps que le bébé se mette à brayer. J'entendis dans mon dos la vampyr qui grimpait les marches comme si elle avait le diable à ses trousses, une porte claquer, puis plus rien. Je fixai, bouche bée maintenant, l'enfant qui ne cessait de hurler comme si je l'avais frappée, idée qui commençait germer petit à petit dans mon esprit, au fur et à mesure que mes tympans menaçaient de rendre l'âme.
J'eus soudain une illumination. Je posai le bébé à terre qui se mit à gigoter - je commençais à me demander si ledit diable aux trousses de mon illuminées n'était pas ce gamin - et courut jusqu'à la petite porte cachée sous l'escalier. Je l'ouvris, découvrant un placard, et souris. J'attrapai mon Saint Graal - un petit rouleau de scotch - et revins vers le bébé.

Le silence revenu dans le château, j'entrepris de remonter les marches - ce n'était pas possible, combien de fois j'allais devoir le faire durant mon séjour dans ce château ?! -  et m'approchai de la seule porte fermée. J'avais pris le bébé avec moi ; je ne supportai pas ses pleurs et ses cris - qui étaient maintenant stoppés par le scotch sur sa bouche - mais je ne pouvais pas le laisser seul en bas - c'était bien connu : bébé + solitude = conneries.
Je me demandai si la vampyre n'était pas devenue - ou n'était pas tout court - folle. Cela justifierait beaucoup de chose. J'hésitai à toquer ; si cette vampyr était tarée, peut-être ne valait-il mieux pas attirer son attention, je tenais tout de même à mon corps à peu près en bon état.
Oui mais d'un autre côté, je ne pouvais pas garder ce môme, j'étais capable de l'étrangler s'il passait son temps à crier, et je me devais de le lui remettre.
Je tapais donc doucement - inutile de l'énerver - contre le bois dur.
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Amelia Nevarra


Amelia Nevarra

Age du personnage : 250, mais en paraît 20

Familier : Pourquoi faire?
Couleur de magie : Bleu pâle
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : BSH en fuite, c'est un métier?
Résidence : Nul part. Partout. Veux-tu vraiment le savoir?
Dans le sac : Une boule de cristal, une dague ou un poignard, des bonbons venus de la terre, une fiole de sang humain, un papier avec des vieux numéros de téléphone, une photo souvenir de ma mère, une mèche de mes cheveux, une lettre que je dois envoyer depuis des années mais j'oublie tout le temps de le faire, un papier ignifugé et indestructible avec l'adresse et le numéro de cristal de Liam, un pot de teinture pour cheveux, des vêtements de rechange, mon vieux doudou de quand j'étais petite, une luciole dans un pot, une lampe torche, une vieille bougies, des papiers de bonbons, des paquets de mouchoirs, une brosse à dents, du dentifrice, une vieille carte d'anniversaire reçue pour mes 13 ans, un vieux foulard, un flacon de parfum et une boîte de maquillage.

Affinités : Liam => <3


MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 21:08


Il fait froid, non ? Pourquoi est-ce que j'ai froid ? Je n'ai jamais froid habituellement. Jamais. Cette sensation que je n'ai ressentie que quelques fois dans ma vie, cette impression de vide, de manque. Elle est revenue. Les frissons, la migraine. Je ne sens même plus les gargouillements de mon ventre, je n'ai même plus mal, la douleur était tellement intense qu'elle a bloqué mon système nerveux. J'ai fermé mon esprit à tous les événements extérieurs.
Je pensais que mes sens n'étaient plus efficaces, mais apparemment je me suis trompée car j'ai très bien entendu les trois coups frappés à la porte de la pièce. Le bruit me martèle le crâne, réveillant la douleur qui s'était endormie.
Je ne sais pas comment j'ai réussi à ouvrir la bouche et à articuler. Je lui ai crié de ne pas rentrer, j'ai pleuré. « Ne m'approche pas. S'il-te-plaît, va-t-en. Mets-le en sécurité. »
Mes joues étaient mouillées et tout mon corps était agité de tremblements violents. Plus doucement, mais assez fort pour qu'elle m'entende, j'ai ajouté « Il me faut du sang. Du sang... Humain ou elfe, peu importe. »
Il semble que je n'étais pas si prête à mourir, finalement. J'avais encore des choses à vivre, un amour à nourrir. Il fallait que je le voie grandir, cet enfant si beau et si prometteur. Si elle peut se débrouiller pour trouver quelque chose, quelqu'un. Si elle en a la force. J'en suis sûre. Un innocent, encore une vie gâchée, mais quelqu'un que je ne connaîtrai pas. Et si ça ne suffit pas, alors je me renfermerai et j'attendrai. J'attendrai que la mort me prenne et m'emmène loin de ce monde où j'étais de toute façon destinée à souffrir.


Gloire au Dieu Nyan Cat Nyan Cat Toi aussi Invité, rejoins le mouvement! Nyan Cat

Groupe des Citrons + L'ilne Amy12

Groupe des Citrons + L'ilne Amyyy10

merci ma Cassiew ♥:
 


♥:
 


Signe de notre paix avec les Canardiens Nyan CatCanard
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3025-amelia http://cherubrevolutionrpg.forumsactifs.com/
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 19:15





Non mais je rêvais où la vampyre venait de choisir ce moment plus qu'inapproprié pour faire sa raffinée ? Non, elle ne pouvait pas se contenter d'aller chasser elle-même un animal, il fallait que ce soit moi qui parte attraper sa pitance, mais il fallait, en plus, que je lui cuisine un humain OU un elfe ! Elle se prenait pour mister coin-coin ou quoi ? Et moi ? Elle me prenait pour son esclave ? Non mais oh !
Je dus néanmoins réfléchir. Après tout, de l'autre côté de cette porte, il y avait une vampyr affamée qui, si elle décidait d'ouvrir, pourrait tout à fait se jeter sur moi, car je ne doutais pas un instant n'être qu'une hybride elfe-humaine. Le menu parfait pour son repas ! Non, non, décidément, il valait mieux aller lui chercher une autre proie. Si cette vampyr raffinée souhaitait une victime humain, soit, mais ce ne sera pas moi. Je déposai donc le bébé enscotché par terre près de la porte (tant pis pour lui, il était hors de question que je joue les nounous). J’espérais  qu'il n'allait pas bouger lorsque j'eus une idée en regardant le scotch, le mur, puis le bébé.

Bref, les mains libérées et plutôt pressée (je n'aimerais pas servir de casse-croûte vampyrique tout de même), je glissai le long de la rampe (youpiiii), atterris souplement sur les dalles du hall et courus jusqu'à la porte. Là, j'hésitai. Je ne savais pas ce qu'il y avait dehors, ni qui. Je frémis. Je n'imaginais que trop bien un zombie s'approchant, guettant une proie et moi ouvrir la porte, sautant dans ses bras... Argh...
J’entrebâillai l'ouverture et jetai un coup d’œil à l'extérieur... J'aperçus aussitôt une silhouette paraissant normale s'approcher du château. Je refermai brutalement la porte. Oh mon dieu... Et si cette personne était en bien meilleure santé que moi et venait se battre pour garder le refuge qu'offrait le château pour elle toute seule ? Oh non. Je ne pouvais pas la laisser faire ça.
D'un autre côté, elle incarnait également ce dont j'avais besoin : un casse-croûte à donner à la vampyr folle. Je soupirai et ouvrai la porte. J'agitai les bras pour que la silhouette se dirige vers moi. Pas de doute, elle n'avait pas la démarche des monstres qui nous avaient attaquées. J'attendis qu'elle se rapproche en frissonnant en songeant à ce qu'elle allait subir.
Casse-croûte pour vampyr... Brrr...


Code par K'Aya de Never-utopia.


   


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Solveig


Solveig

Age du personnage : 16 ans

Familier : Krokmou, un chat noir qui ressemble à Krokmou (parfois je lui rajoute des ailes en tissu et c'est très drôle)
Couleur de magie : Verte
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Étudiante en année sabbatique, future journaliste
Résidence : Autrefois la maison de mes parents en Norvège, maintenant je vais d'auberges en auberges pour découvrir Autremonde !
Dans le sac : plein de livres !

Affinités : Loup sois mon pote stp
sinon j'ai peur d'Isabella Duncan

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMar 2 Sep 2014 - 3:10

Wéhé ! :
 

Quand je fus certaine d'avoir semé les succubes, je ralentis enfin l'allure de ma course pour me mettre à marcher. Je me retrouvais seule, ayant été forcée d'abandonner Cally et Lisa dans ma course. Je n'avais aucun moyen de faire marche arrière, la forêt étant infestée de zombies et de ces terrifiantes femmes à la peau scintillante. D'ailleurs, elles m'avaient laissé un souvenir. Il y avait des marques sur mon bras, à l'endroit où la femme m'avait empoignée. On distinguait nettement les traces de ses doigts. Mais je savais que ça aurait pu être bien pire. Au moins, je pouvais m'estimer heureuse d'être encore en vie. Je m'inquiétais par contre de ce qui avait bien pu arriver à Lisa et à Cally. Je n'en avais aucune idée, je ne les avais plus revues depuis le moment où je leur avais crié de rester derrière pendant que je suivais l'appel de la succube dans la forêt, sans me douter du piège dans lequel je m'apprêtais à tomber. J'espérais qu'elles étaient sauves... Surtout, qu'elles n'avaient pas cherché à me suivre. Normalement, toutes les succubes étaient parties à ma poursuite, ce qui devrait leur avoir laissé le champ libre pour s'enfuir... Mais les connaissant, elles auront cherché à me venir en aide. Qui sait quelles horreurs avaient pu leur arriver par ma faute...

Mais j'y pensais... Je pouvais appeler Lisa avec ma boule de cristal ! Je sortis l'appareil et composai le numéro, le coeur battant la chamade. Réponds, réponds, réponds... Merde, pas de réseau ! J'aurais dû m'en douter, je m'étais trop éloignée de la ville. Brolk de slurk... Là, j'étais vraiment seule. Je continuai d'avancer en m'appliquant à respirer profondément pour ne pas angoisser. Allez, ce n'était pas la première fois que je me retrouvais dans ce genre de situation. J'en avais vu d'autres, avec les Ombres... Je pouvais me débrouiller seule. J'avais un sac-à-dos, rempli de victuailles et de trucs certainement très utiles. Je ne savais plus trop ce que j'avais fourré dedans au marché, on était pas censé se séparer... Je verrais ça plus tard. Pour l'instant, je devais trouver un coin où me poser. La nuit n'allait pas tarder à tomber, mieux valait se dépêcher.

Je décidai de grimper dans un arbre pour me situer. J'ai toujours eu un peu le vertige, mais du moment que je ne regardais pas en bas, ça allait. Une fois à la cime, je constatai que j'avais parcouru un sacré bout de chemin depuis le lac, tellement que je n'arrivais même pas à l'apercevoir. Eh bien, je ne me doutais pas que la forêt de Thiercelieux était aussi étendue ! Eh, mais... Regardez-moi ça ! Il y avait un château tout près de l'endroit où je me trouvais ! Je crus me souvenir qu'il n'était pas habité, seulement réservé aux visites touristiques. Ça me semblait un bon endroit pour passer la nuit. J'avais juste à me diriger un peu plus vers le Nord-Est, et j'y étais.

Je descendis de l'arbre plus facilement que je ne l'aurais cru et me remis en route. Bon, j'avais désormais un objectif. J'espérais simplement que le château était bel et bien désert. Ça risquerait d'être plus compliqué si d'autres survivants s'y étaient déjà installés. Mais mieux valait ne pas y penser pour l'heure.

En moins de temps qu'il ne le faut pour l'écrire, je trouvai le fameux château. C'était un beau manoir gothique aux pierres noires. On n'y voyait pas grand-chose, parce que la nuit avait déjà commencé à tomber. Je me dirigeai d'un pas rapide vers la porte. Je n'avais pas peur du noir, mais avec tout ce qui rôdait dans cette forêt, je préférais ne pas m'attarder. J'entrepris d'ouvrir la grande porte en bois, mais manque de chance, elle était close. J'aurais du m'en douter. Je fis le tour du château, peu rassurée. N'y avait-il pas un endroit où grimper... Ou... Tiens. Une cabane de jardin. Ouf ! Cette porte-ci était ouverte. Par contre, c'était tout noir. Je réveillai la brillante qui dormait dans la lanterne accrochée au mur en toquant trois petits coups. La demoiselle s'éveilla et commença et scintiller de sa lumière violette. ET LA LUMIÈRE FUT.

Wouch, c'était le bordel là-dedans... Bon... Au moins, aucun zombie ne viendrait me déranger là-dedans. Mis-à-part deux-trois araignées qui dormaient sagement dans leurs toiles, le cabanon était désert. Je dégageai assez de place dans les outils de jardin en tout genre qui encombraient le plancher pour pouvoir m'allonger. Faute de matelas, j'allais devoir dormir à même le sol. Mais je pensais me souvenir avoir récupérer un sac de couchage au marché... Il était temps d'étaler le contenu de mon sac à dos.

Voyons voir... Quatre gros pains... Bon, au moins ça me ferait un peu de bouffe pour commencer... Un couteau de boucher... Cool, une arme, et puis ça aiderait pour le pain sinon. Plus... Un K-way... Ah oui, je me souvenais avoir essayé de fourrer un doudoune dans le sac, sauf que ça ne rentrait pas... Et... euh... Quoi, c'était tout ?! Mais c'était tout pourri comme butin ! Sérieux L'ilnette, t'aurais pu faire mieux ! Tu vas dormir dans quoi... Un K-way ?! Ah la la. Quelle débile. Bon, ça le ferait bien pour la nuit. Je verrais le lendemain pour m'introduire dans le château, où les chambres ne devaient pas manquer.

J'avalai un morceau de pain avant de me décider à me coucher. Je retirai mes chaussures et me recroquvillai par terre, tentant de couvrir toutes les parties de mon corps qui avaient froid. Mais je n'y parvins pas. Après tout, on était en été, j'étais en short et T-shirt. Je finis par abandonner et laissai ma pseudo-couverture couvrir seulement mes jambes, pour enrouler ma tête autour de mes bras. C'est là que je regrettais la doudoune... Je mis du temps à trouver le sommeil, cette nuit-là. Je pensais à Cally et Lisa. Je m'efforçai de ne pas trop dériver vers la pauvre gosse, alors je me surpris à penser à Emilie. Ma demi-soeur. Cela faisait déjà plusieurs semaines que je lui avais donné rendez-vous à Tellinor. Ma tentative de réconciliation avait été un fiasco, mais je ne lui en voulais plus vraiment. Simplement, je me demandais comment elle allait. Peut-être que les médias avaient parlé du massacre de Thiercelieux et qu'elle s'inquiétait pour moi. Elle devait bien savoir que je m'y trouvais, puisque j'étais venue avec sa cousine Lisa. Et puis, il y avait quelques stars mondiales de la chanson, elle devait adorer ce genre de choses. Emilie... Où que tu sois, j'espère que tu m'as pardonné, toi aussi. Je m'endormis sur cette pensée.

* * *

Pfouaaah... En me réveillant, je regrettai non seulement la doudoune, mais aussi et surtout le bon lit douillet de l'hôtel. Ça donnait mal au dos, les planchers pourris. J'aurais dû avoir l'habitude, pourtant... Je m'étirai. Un des avantages (peut-être le seul, en fait) à dormir ainsi par terre, c'est qu'on n'a pas à prendre la peine de s'habiller ensuite. Je grignotai le reste du pain commencé la veille au soir. Hm, il allait falloir que je fasse attention avec les autres, ils allaient vite être rassis. Bon, il était temps pour moi de faire mon apparition au grand-jour ! Je remballai mes affaires (qui se résumaient au pauvre K-way) dans le sac pour pointer le bout de mon nez au-dehors.

Encore une fois, c'était une merveilleuse journée qui s'annonçait côté météo. Super, parce que je ne n'étais pas du tout équipée en vêtements contre le froid. Je sortis du cabanon et je me dirigeai vers la grande porte d'entrée. Bon, comment est-ce que j'allais pouvoir entrer... C'est alors qu'à ma grande surprise, on ouvrit la porte.

Je n'en crus pas mes yeux. Laara S'akil, mon amie demi-elfe mordue de la meute de la Lune, me faisait de grands signes depuis le palier ! Dès que je la reconnus, je lui fonçai dessus et atterrir dans ses bras et lui faire le plus gros câlin qu'elle n'ait jamais reçu de sa vie.

« LAARA ! J'y crois pas ! Ça me fait tellement plaisir de te voir, tu peux pas savoir ! Putain ! »

© Halloween sur Never-Utopia


Bidabou ! :
 


::::
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t5047-solveig-andersen-990-parce-que-le-self-insert-c-est-cool-aussi http://loulou.pratou.free.fr/?surprise=bizzmifia
Myakko "The Brain" Vik'A


Myakko

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeMer 8 Oct 2014 - 9:24

Myakko n'aurait su dire pourquoi elle avait décidé de suivre la demoiselle seule plutôt que les deux autres. Un genre d’instinct qui lui avait intimé de lui emboîter le pas, et d'assister, un peu tristement, aux affres des succubes. Elle failli intervenir, mais n'en eut pas le besoin, et alors que la demoiselle se lançait dans une course effrenée, Myakko fit de même.

N'oublions pas de préciser qu'une succube essoufflée est une succube égorgée. (d'ailleurs, elles avaient leurs pouvoirs malgré la quarantaine?)

Elle avait de bons poumons, et de bonnes jambes, ce qui lui laissait penser que la demoiselle n'était pas tout a fait humaine, sans pour autant savoir quoi exactement pour le moment. Une fois toutes les succubes éliminées, Myakko suivit la piste de L'ilne dans les bois, jusqu'au château. Il était suffisamment éloigné pour n’espérer croiser que des petits groupes de zombie épars, mais voyant que la demoiselle ne comptait pas rentrer dans la batisse, l'elfe joua la carte de la prudence et ne se montra pas. Elle aurait pu lui permettre de grimper, mais elle tenait, pour le moment, à garder sa présence secrète.

Elle s'installa donc dans un arbre, mangeant un brin avant d'envoyer Spike dormir sur la cabane. Si quelque chose s'approcher de la petite structure de bois, elle le saurait aussitôt. Elle n'eut donc aucun mal à s'endormir, bien accrochée dans les branches de sa chambre pour la nuit.

Le réveil se fit tôt, comme toujours. L'avenir appartient à ceux qui se lève tôt, et se couche tard. Cela réduisait les chances de se faire éventrer pendant qu'on roupille. Elle se cala donc dans l'arbre, attendant la suite des événements.

La passivité serait son leit motiv, pour le moment. Tant qu'elle ne s'impliquait pas trop, elle réduisait les chances de mourir. Lâche, mais efficace.

La demoiselle se réveilla, retourna inspecter la porte, et, ô comble du hasard, celle-ci s'ouvrit. Myakko se mit en branle et descendit de son arbre. Elle allait devoir les suivre de loin...






Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 11:28

Event


     
Zombie
Le château

     

Je frémis. Cette jeune femme allait finir vidée de son sang par une vampyr... Je me surpris un instant à imaginer comment le repas d'une de ces créatures se passait. La proie plaquée contre un mur pour être immobilisée plus facilement, les bras enserrés par des mains aux griffes d'acier, des crocs plantés dans le cou, la sensation de sentir son sang quitter son corps, et tout ça dans la terreur la plus absolue. Un frisson plus intense me parcourut car je ne pus m'empêcher de m'imaginer dans cette situation. Une véritable torture !
Je me demandais également comment j'allais faire pour amener ce... casse-croûte... jusqu'au monstre. L'assommer et le porter ? Ce serait le plus simple...
La future proie m'aperçut et se dirigea vers moi non pas en marchant, mais à la vitesse grand V. Je pris peur et voulu lui fermer la porte au nez mais elle fut plus rapide (sa vitesse était surhumaine) et me sauta violemment dessus. Je me retrouvai complètement bloquée par ses bras puissants et j'entendis sa voix me hurler à l'oreille un truc que j'eus du mal à comprendre mais qui ressemblait à :
"Truc non-identifié ! J'y crois pas ! Ça me fait tellement plaisir de te voir, tu peux pas savoir ! Putain !"
Je grimaçai parce que le volume sonore était beaucoup trop élevé pour mes pauvres tympans qui pouvaient entendre la vampyr gémir là d'où j'étais. Je ne comprenais pas ce que cette femme me voulait et je la repoussai de toutes mes forces en criant. Je décidai de vite l'assommer pour l'amener à la vampyr histoire qu'on n'en parle plus et tentai de lui porter un coup à la tête par surprise.
     
Code de Frosty Blue de Never Utopia


[Navrée pour le retard, j'avais oublié ce rp parce qu'au moment où j'ai lu ta réponse chéris, je me suis dis "Baaah, c'est à citron de rep", mais en fait non. x_x]


Groupe des Citrons + L'ilne Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe des Citrons + L'ilne   Groupe des Citrons + L'ilne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe des Citrons + L'ilne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Intégrer le Groupe de Recherche
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2
» Sortie du groupe DeadDogs vs Catacombes
» Les compos de groupe gagnantes en 2.4 / Saison 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Autre contrées :: Les confins du monde :: "TDLFR Zombie Party"-
Sauter vers: