AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Ile de PatrokPartagez | 
 

 A situation désespérée, mesure désespérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinzô "Tate" Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: A situation désespérée, mesure désespérée   Lun 25 Sep 2017 - 20:48

Octobre 2015

Trouver une solution. Shinzô se devait de réussir à ramener Ava… Le vampyr avait déjà essayé beaucoup de choses. En premier lieu un réparus bien sûr… Après tout la plupart des maux infligés par la magie pouvaient être guéris par la magie… Seulement, là cela s’était révélé inefficace. Quel que soit ce sortilège, il avait la particularité de vraiment résister à la magie de manière surprenante. Surtout il semblait même se nourrir de la magie démoniaque. Ce sangrave ne payait rien pour attendre d’ailleurs…

Le vampyr ne pouvait cependant pas abandonner. Ava était jeune, depuis qu’elle était devenue une louve, elle avait des centaines d’années à vivre devant elle, avec lui, mais aussi avec leur fils. Le Reikon Rox n’était pas le seul à avoir besoin de lui. Shinichi aussi avait besoin de sa mère. Le plus rapidement possible. Après avoir figé son amour dans une stase temporelle, afin de la préserver, le vampyr s’était plongé dans des journées et des journées d’études. Lorsqu’il n’était pas tenu par ses obligations de père, c’était dans des grimoires tous plus anciens les uns que les autres que l’ex-snagrave fouillait. Ce sortilège devait bien venir de quelque part ! Donc quelqu’un, à une époque, dans un lieu donné, avait bien dû trouver une solution contre cela. Peu importait le nombre de textes qu’il devrait étudier, il le ferait.

Les jours passaient, et les traces de fatigue commençaient tout de même à se percevoir chez Shinzô. Même les vampyrs ont besoin de dormir, et malgré son extraordinaire résistance due aux siècles d’entrainement, des cernes étaient marquées sur son visage. Bien que devoir se résoudre à cela était une chose qui le rebutait, le père de famille allait devoir confier son histoire à quelqu’un d’autre… Mais à qui ? Sa situation faisait qu’il ne disposait guère de personnes de confiance à proximité… La plupart des personnes de la population ne faisaient pas confiance aux sangraves, et même ces derniers étaient après eux désormais. Dure se trouvait être la vie de déserteur, même si c’était nécessaire pour protéger sa progéniture.

Au vu du problème, il allait lui falloir un chaman… Seulement ces derniers étaient loin d’agir seuls, la plupart du temps, ou bien se trouvaient dans des zones très habitées. Cela allait lui compliquer encore la vie… Il y avait bien une solution, mais loin de plaire à l’homme d’honneur qu’était Shinzô : capturer un chaman. Fidèle à l’image du prédateur vampire terrien, ce qui aurait pu le faire sourire si Ava avait été là, le Reikon Rox se mit en chasse d’informations pour trouver une perle rare.

Après des semaines passées dans plusieurs endroits à proximité d’hôpitaux et d’autres lieux de soin, en interrogeant des patients en faisant attention de modifier son apparence par la magie, Shinzô finit par apprendre qu’il existait une chaman sirène itinérante qui soignait quiconque se présentait à elle, et qu’elle était reconnaissable car toujours accompagnée d’un elfe. A force d’échanges et de rumeurs, le soldat apprit qu’elle se trouvait actuellement sur l’île de Patrok. C’est ainsi que le vampyr traversa la mer des brumes, bien décidée à trouver cette mystérieuse femme. Deux jours plus tard, il sut où cette dernière se trouvait, et observait les alentours, attendant le meilleur moment pour la capturer sans être vu, invisible dans le décor grâce à sa magie et sa discrétion.



Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Plume


avatar

Age du personnage : 137

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Chamane
Résidence : le Tardis

MessageSujet: Re: A situation désespérée, mesure désespérée   Dim 7 Jan 2018 - 4:22


Un peu gênée, tu t'assois tant bien que mal sur le sol glacial du temple. Une centaine d'Edrakins te fixent, leurs yeux remplis d'un mélange d'admiration, de peur et de gratitude. Dans un premier temps, tu n'avais pas compris pourquoi ils avaient fait appel à une chamane pour soigner les leurs, étant donné leur puissance magique. Et puis tu t'étais rapidement rendue compte qu'il leur était interdit de la pratiquer. Seuls les prêtres en avaient le droit, car ils étaient l'intermédiaire des Dieux. Et tu en étais en quelque sorte l'équivalent médical. Cette capacité à communiquer avec le divin avait fait de toi un être spécial à leurs yeux, une situation dont tu aurais pu t’accommoder si tu n'avais pas dû soigner une ribambelle sans fin de patients sous les yeux ébahis d'une foule bruyante dans un temple clinquant. C'était un peu trop à ton goût.

Tu jettes un regard désespéré à E'liah. Celui-ci prend immédiatement une pose loufoque, qu'il pense sans doute très cérémonieuse, et annonce d'une voix forte que la chamane a besoin de repos. Des murmures déçus s'échappent de la masse à tes pieds, mais, sans les écouter, l'elfe te tend la main pour t'aider à te relever et te faire sortir de ce doux enfer. Vous êtes menés à travers les rues par un moine. Des têtes s'inclinent sur votre passage, et tu ne sais pas comment répondre à cette marque de respect pesante. Vous arrivez enfin à vos quartiers, une sorte de palais miniature, qui ne fait qu'ajouter à ton malaise. Vos hôtes avaient insisté pour que vous quittiez le Tardis afin de vous installer ici. Tu craignais qu'ils comptent vous garder prisonniers à jamais.

Chassant cette idée d'un battement de cils, tu te laissas tomber sur un fauteuil en terrasse, profitant avec plaisir du confort moelleux de la chaise. E'liah était parti dans la cuisine, comme à son habitude, décidé à tester tous les appareils qu'il ne connaissait pas. Tes yeux se fermaient déjà. Tu luttes un instant pour les garder ouverts, de peur que ton ami n'ait besoin de toi, mais la fatigue a vite raison de ta décision. De toute façon, Lily viendra te mordre s'il fait une attaque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinzô "Tate" Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: A situation désespérée, mesure désespérée   Mer 10 Jan 2018 - 19:08

Les chamans… Des personnes qui se sont spécialisées dans les magies de soin. Ava lui avait dit que sur Terre, les médecins, équivalent nonso des chamans, faisaient de longues études pour se spécialiser dans le fonctionnement du corps humain, et savoir comment le réparer. Ici, c’était globalement la même chose, sauf que retenir était simple, puisqu’une seule lecture suffisait, et qu’il fallait ensuite surtout apprendre à pousser sa volonté vers ce que l’on souhaitait faire.

Les deux jours de recherche de la chaman parmi la population Edrakin l’avait fasciné, autant que surpris. Un peuple avec une telle concentration magique refusait de s’en servir par une croyance dogmatique envers de quelconques divinités… Voilà qui était pour le moins surprenant, lorsque l’on voyait les différences avec les autre peuples d’Autremonde. C’est en suivant une file de personnes blessées semblant se rendre au même endroit que le vampyr avait fini par trouver la trace de sa cible.

Le fait que personne n’était supposé se servir de la magie hormis les prêtres facilitait en soi grandement la vie du Reikon Rox. Personne ne cherchait quelque chose d’étrange, ou ne s’interrogeait sur un courant d’air. Shinzô entra donc dans le temple sans mal, invisible dans la foule. Il assista à un nombre de guérisons impressionnant avant que l’elfe qui ne l’accompagnait déclare que cette dernière devait désormais se reposer.

Sa chance commençait à se présenter ainsi… Si dans le temple, tenter de l’enlever relèverait du suicide, ce serait bien plus simple à réaliser une fois celle-ci seule. C’est ainsi qu’il rejoignit l’extérieur, et que se transformant en chauve-souris tout en restant sous le sort d’invisibilité, il suivi toute la petite troupe jusqu’à ce qui ressemblait étrangement à un palais en plus petit. Qu’importe, cela ne laisserait que plus de possibilités pour entrer.

Après un tour rapide des alentours dans cette forme capable de voler afin de repérer les alentours et les personnes. La chamane est endormie, un animal, possiblement un familier, semble rester prudent mais tranquille, et l’elfe s’amuse dans la cuisine avec tous les ustensiles présents… Mais qui pourrait reprocher cela à un enfant ?

Le sort d’invisibilité se stoppe sous la volonté de l’ancien lieutenant des brigades noires, qui rentre par une fenêtre et récupère son apparence de vampyr, avec des cheveux noirs et des yeux rouges. Portant son long kimono bleu nuit, et son épée au flanc, on pourrait le croire sorti de l’époque Edo du Japon, si ce n’était ce regard si rouge. Il regarde l’enfant, tout en fixant l’animal.


- Je suis désolé, mais je dois emprunter ton amie. Reste calme, et tout ira bien. Ton amie sera de retour dans quelques heures, tout au plus.

Peu importe les grognements de l’animal, et la peur ainsi que la surprise de l’elfe… Shinzô posa sa main sur l’épaule de Plume, et les emmena tous les deux d’un transmitus vers l’endroit où se trouvait Ava, dans une cache sur l’île des Brumes, pour le moment.


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Plume


avatar

Age du personnage : 137

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Chamane
Résidence : le Tardis

MessageSujet: Re: A situation désespérée, mesure désespérée   Mar 30 Jan 2018 - 12:57

Une main froide te réveille en sursaut. Elle est douce, bien que loin d'être familière. Le cerveau embrumé, tu jettes un regard inquiet autour de toi. Les Edrakins auraient-ils finalement décidé de vous kidnapper ? Mais la personne qui te fait face n'a en commun avec les Grands Prêtres que des yeux brûlants. De quoi, tu ne sais pas encore. Peut-être est-ce le sang d'innocents qui l'agite ainsi, qui sait. Tu ne fais pas grand cas des horreurs qu'ont pu commettre tes patients, tu te contentes de les soigner. Et un vampyr BSH n'est pas une nouveauté.

Celui-ci est cependant plus poli que ses congénères, il te laisse le temps de reprendre tes esprits. Tu jettes un rapide coup d’œil aux alentours. Une pièce sommaire, remplie de potions, de livres, une pièce comme une autre, en somme. Tu retiens un sourire las en voyant une demoiselle allongée. « Allons bon, tu l'as mordue, tu regrettes, tu essayes d'empêcher qu'elle tombe sous ton charme, quelque chose du genre ? » tu lâches, fatiguée. Tu te remets doucement sur tes pieds, t'approches de ta future patiente. « Tu sais, il suffisait de demander, on serait venu. D'ailleurs, E'liah, l'elfe qui était avec moi, j'ai besoin de lui. Enfin il a besoin de moi. C'est un patient à temps plein. S'il lui arrive quoi que ce soit, je laisse ta demoiselle mourir, » tu ajoutes froidement. En temps normal tu évites de laisser mourir tes patients, principalement parce que tu détestes ça, mais quitte à choisir entre la vie d'une parfaite inconnue et celle de ta personne préférée au monde, le choix est vite fait.

Tout en parlant, tu t'étais approchée d'elle, admirant sa chevelure de feu. Elle était très jolie. Et très endormie. Tu fronces les sourcils, pose ta main sur son bras. Elle était froide comme la mort.

Tu te retournes vivement vers le vampyr, confuse. Ton regard fait des va-et-viens entre les deux (in)humains, et tu pousses un grand soupir. « Dis-moi ce que tu sais, va chercher E'liah et je m'occupe d'elle. » Pour le coup, tu risquais d'avoir vraiment besoin de lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinzô "Tate" Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: A situation désespérée, mesure désespérée   Ven 2 Fév 2018 - 12:56

Shinzô allait avoir besoin d’aide. Il le savait. C’était difficile à admettre… Le vampyr avait su tant de fois améliorer leur situation grâce à son intelligence et sa force, qu’il était difficile de reconnaître que cette fois-ci, ses capacités seules ne suffiraient pas. La pièce dans laquelle se trouvaient désormais cette chamane et lui-même était la représentation de tous ses efforts, et du secret nécessaire à ce qu’il était en train de faire, ou plutôt, de leur situation. Le vampyr réveilla doucement sa captive, et garda ensuite une distance raisonnable, pour ne pas l’effrayer. Du moins autant qu’il était possible dans une pièce qui avait été creusé au cœur même d’une montagne.

Le soldat est obligé de sourire intérieurement à la force que démontre cette femme. Elle vient d’être enlevée par une personne inconnue, emmenée dans un lieu dont elle ne sait rien, et pourtant aucune peur ne transpire d’elle. Un caractère en acier trempé, manifestement. Après cette dernière étant une guérisseuse, sans doute a-t-elle déjà fait face à des situations bien plus critiques, et arrive-t-elle à relativiser ce qui peut lui arriver en cet instant.


- Je vais d’abord aller chercher l’elfe. Dire ce que je sais va prendre un peu de temps, et mieux vaut que cet enfant ne soit pas effrayé trop longtemps.

Il n’y avait aucune possibilité d’autre choix dans les paroles de cette chamane. Le Reikon Rox ne pouvait que comprendre la nécessité de s’assurer que ceux à qui l’on tient restent sains et saufs. Il ne prononce rien de plus et disparaît dans un transmitus, avant de réapparaître quelques secondes plus tard avec l’elfe. Ayant noté l’endroit où ce dernier se trouvait, il était revenu dans la demeure, apparut derrière lui et l’avait emmené sans prendre le temps des explications.

- Voilà pour l’enfant.

Le vampyr prit ensuite une respiration et laissa tomber la magie cosmétique qui lui donnait l’apparence d’un vampyr classique. Ses cheveux redevinrent blancs, les marques sur son visage réapparurent et son regard devint moins rouge. Il prit un tabouret et s’assit, alors que la Chamane était à proximité d’Ava, toujours profondément plongée dans la stase.

- Je m’appelle Shinzô, et je suis un vampyr. Malgré ce que mon apparence pourrait laisser à penser, je ne suis pas un BSH. C’est juste un trait génétique hérité de ma famille. Cette femme s’appelle Ava, et elle est mon épouse, et une louve. Nous sommes tous les deux des anciens sangraves, actuellement pourchassés par ces derniers. Magister n’aime guère les démissions. Nous l’avons fait pour protéger notre fils, qui dort dans la pièce à côté.

Ce dernier n’était pour le moment qu’un tout jeune garçon de trois ans, qui n’arrivait pas à comprendre pourquoi sa mère devait toujours dormir.


- Il y a quelques mois, un sangrave nous a retrouvé, et a frappé Ava avec un sort terrible, avant de s’enfuir. Tout ce que tu vois autour de toi…

Le vampyr montra les livres, les recherches sur parchemins, et les potions


- … sont des essais afin de la guérir de ce sort. Il semble résister à la magie, particulièrement si elle est démoniaque. Les reparus ne font rien, et aucune potion ne semble avoir réussie à le freiner. Ce sort a besoin de recouvrir tout le corps pour le détruire, avant de s’en prendre au cœur. Actuellement, il est présent dans tout le tiers supérieur de son corps. La seule chose qui semble le stopper, c’est une stase temporelle. C’est ce que j’ai utilisé, et qui la plonge dans cet état. Mais dès qu’elle est relâchée, le sort reprend son œuvre. J’ai épuisé mes connaissances dans le domaine de la guérison. C’est pour cela que j’ai besoin de vous, et que je vous ai enlevé. Guérissez Ava, et je vous relâcherai, tous les deux.


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A situation désespérée, mesure désespérée   

Revenir en haut Aller en bas
 
A situation désespérée, mesure désespérée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À situation désespérée, solution désespérée
» À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Ile de Patrok-
Sauter vers: