AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: OmoisOmois :: TingapourPartagez | 
 

 Retour d'un long voyage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Ven 3 Nov 2017 - 15:28


Bienvenue dans la famille







Concentrée sur le plan du Talion, Tara se dit qu’elle devait en assimiler chaque recoin. Conscience professionnelle de voleuse patentée. La jeune héritière (oui elle l’est encore à ce moment-là) la rassura donc sur ce point.

«Le truc pratique c’est qu’à tout moment, tu peux demander à Vaneloppe de te guider quelque part. Il y a des lumières particulières un peu partout dans les couloirs, et tu auras une paire de lentilles connectées. Quand tu as besoin d’aller quelque part, il te suffit de le demander, et le chemin s’allumera pour toi uniquement. Des histoires de lumières polarisées. C’est assez pratique au début. De toute façon, tout est écrit partout, et il y a des étages où tu n’auras surement jamais à aller. Après, je ne te cache pas que ces lentilles sont aussi un moyen de contrôle, et chacun les mets en connaissance de cause. Si le besoin s’en fait sentir, elles peuvent s’obscurcir entièrement et te rendre momentanément aveugle. C’est ce qui se passerait pour tous les démons dans notre armée si jamais leur nation attaquait Autremonde. Cela nous permettrait de tirer les choses au clair sans avoir à subir de perte dans notre armée. Elles s’enroulent autour du globe oculaire si bien que sur le Damoclès, elles ne sont pas retirable, sans s’arracher l’œil avec. Cependant, en dehors de celui-ci, ce sont des lentilles normales, liés à ton ADN. Donc si on te les vole, elles ne révèleront rien à personne. Ici, elles sont obligatoires, sinon les portes ne s’ouvrent pas, et Vaneloppe finit toujours par te tomber dessus pour te demander de les mettre. Les joies des politiques de sécurité. »

En tout cas, on ne pouvait pas dire qu’Amber n’était pas curieuse. Mais qui ne le serait pas ? On nageait en pleine science-fiction.

« T’en fais pas pour les questions, c’est de toute façon le genre d’interrogations que les dirigeants d’Autremonde auront. Pour les salles, c’est pour n’importe qui du Talion, même les scientifiques s’il leur en prenait l’envie. Elles sont plutôt grandes et permettent de couvrir plusieurs disciplines. Comme toujours, Vaneloppe peut te renseigner sur le planning des salles ou si elles sont actuellement occupées. Après, nous comptons avoir des accords avec tous les pays, le Tatumalenchivar exclu, pour le moment. Après, le Damoclès n’est pas en mesure d’accueillir des géants par exemple. Mais cela ne nous empêchera pas d’inclure le Gandis dans nos accords. Ils participeront à l’effort d’une autre façon.»

Pour leurs premières missions, elle avait vu juste. En même temps, ce n’était pas bien dur.

« Le Talion lui-même ne peut pas prendre un pays. D’une part parce que ce n’est pas dans nos attributions, et aussi parce qu’on ne saurait pas vraiment quoi en faire. Dans un premier temps, nous allons devoir stopper les opérations de conversions des loup-garous. Tant que celle-ci se feront impunément, Maldan se frotte les mains devant les conséquences. Qu’il ajoute les mordus à son armée, ou que la population devienne lycanthrophobe, il est gagnant. Y mettre fin sera déjà un premier avertissement. Ensuite, si ça ne suffit pas, la destruction de point vitaux stratégiques de son corps d’armée est envisageable. Dans tous les cas, le Talion sera un pas de plus vers la paix, je l’espère. Malheureusement, Autremonde et la nature humaine en général me laisse croire qu’on aura toujours besoin de nous. »

Un peu moins, sérieuse, elle laissa parler une petite contradiction de son psyché. Sa capacité à se mettre en danger pour un rien et à râler quand on essaye de la couver et… l’envie de protéger ses amis. Et sa petite amie. Elle se soignait, et prendrait beaucoup sur elle.

« Tu feras attention quand même, hein ? –Puis elle se reprit- Viens voir ma chambre, elles sont trop cools. »

Ne lui laissant de toute façon pas le choix, elle l’attrapa par la main pour l’entrainer dans les couloirs, descendant une ou deux volées d’escaliers pour s’évitant la lenteur de l’ascenseur. Après un ou deux couloirs, elle se planta enfin devant une porte qui s’ouvrit en glissant sur le côté, et elles s’engouffra dans sa chambre. Assez spacieuse, certes pas autant que sa suite au Palais mais on est pas à ça près, elle offrait un confort sommaire, avec un canapé et des fauteuils dans un coin, une salle de bain et des rangements. Elle appuya sur un bouton du mur, et le lit apparut, descendant du plafond. De quoi rentabiliser un peu la place. D’un autre bouton, elle afficha l’écran géant devant le canapé, qui lui permettait de personnaliser plus encore sa chambre. Ainsi, un peu façon château de Travia, les murs pouvaient afficher ce qu’elle souhaitait, de réel ou non. Elle était en mesure, par exemple, de rendre « transparent » les murs et d’afficher l’extérieur du Talion, c’est-à-dire le ciel et Tingapour en contrebas, mais aussi l’espace intersidéral, le désert Salteren ou les plaines du Mentalir.

« Chaque pan du mur est un ecran, en fait. Du coup, on peut afficher n’importe quoi, ou regarder la télé n’importe où. Les chambres sont aussi le seul endroit où Vaneloppe ne voit et n’entends pas tout. Elle n’a pas de caméra à l’interieur, sauf si on le demande explicitement, et on peut aussi désactiver les micros depuis l’interface là. On peut les laisser si on veut lui demander vocalement des choses. On s’y habitue vite.»







Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Dim 19 Nov 2017 - 19:33






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
L’idée de porter des lentilles ne t’enchantait pas réellement, mais apparemment tu allais devoir t’y faire. Tu hoches donc la tête, résignée. Cependant, tu remarquais que l’organisation était à son sommet, infaillible. Tu étais vraiment émerveillée, tout de même. C’était plus que magique, tu étais à fond dans le projet et ravie d’en faire partie. Tu te sentais utile, et tu adorais ça. Mais Tara avait raison, c’était un pas de plus vers la paix. Sûrement. Surtout avec une fille pareille.

Tu apprécies les explications de la blonde, toujours très précise et claire. C’était intéressant de voir la forme, et le fond aussi.

Fais attention… Tu souris, avant qu’elle te traîne encore une fois dans les couloirs du Damoclès. Évidemment, tu es quelqu’un de prudent, enfin normalement. C’est grâce au métier, mais il t’arrives de perdre contrôle, ça dépend juste des circonstances. Si Tara était en danger par exemple, tu ne garantissais rien… Tu découvres la chambre de Tara, qui était incroyable. Les murs ressemblaient à ceux du Château du Lancovit dans lequel tu avais habité pendant plusieurs années. Tu esquisses un sourire pour l’histoire des caméras, et te dis que même dans les moindres détails tout était pensé.

« Wah, c’est vraiment un truc de dingue, tout ça. J’arrive pas à m’y faire, encore. Faut croire que tu vas plus devenir justicière qu’impératrice, en fait.

Tu repenses à Myakko, et à ton entraînement. Tu te demandes bien ce qu’elle te réserve, espérant que ce soit difficile. Tu veux qu’elle t’en fasse baver et c’est ce qu’elle fera dans les prochains rps. Tu ne doutes absolument pas de la brune et à vrai dire, tu as hâte. Tu ne diras plus ça lorsque ça aura commencé.



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Jeu 23 Nov 2017 - 14:55


Impéra-quoi ?







C’était plus que magique, c’était technologique. Les capacités de la chambre eurent l’effet escompté et Tara ne doutait pas qu’Amber en avait pris plein les yeux. La brune aurait bientôt la sienne aussi, et elle pourrait en profiter tout comme elle.

« J’y croyais moyennement avant de monter à bord aussi. J’ai encore du mal à imaginer les possibilités que cela va offrir à Autremonde, et j’ai hâte que tout soit fin prêt. »

En évoquant son statut d’héritière, elle venait de mettre le doigt sur le seul point sensible de cette histoire. Si elle voulait occuper la position qu’elle souhaitait avoir ici, elle allait devoir s’écarter un maximum du cœur politique Omoisien.

« Tu ne crois pas si bien dire. Si je veux avoir un minimum de crédibilité auprès des autres gouvernements, il va falloir que je m’écarte du trône de l’Empire. Et même si je n’aurais jamais cru dire ça, je pense que mon frère est prêt à prendre ma place. Il est loin de ses premiers déboires.»

Elle s’affala sur le lit, main sous la tête, un peu rêveuse, en prenant bien garde à laisser de la place pour Amber.

« Je ne sais pas lequel de nous deux a le plus changé, mais maintenant, on tombe d’accord assez souvent et on ne se tire plus dans les pattes. L’époque où il tentait de me tuer est loin derrière. Il arrive presque à être gentil avec moi. A sa façon. Donc oui, je risque de plus ressembler à une guerrière qu’à une femme politique.

Dommage pour sa petite amie qui ne pourrait pas prétendre aux joies impériales. Quoique, elle restait la meilleure amie de la future héritière et tout aussi proche du futur empereur. Et malgré tout, Amber n’avait jamais été là pour ça. C’était aussi quelque chose qui plaisait beaucoup à Tara. Peu de ses « amis », ceux qu’elle s’était fait après la découverte de ses origines, auraient été capable de s’engager dans quelque chose d’aussi dangereux que le Talion. Aucun, en fait. Amber était vraie et sincère, c’est tout. Néanmoins, une question restait en suspens pour Tara, question qu’elle allait enfin poser. Prenant une grande inspiration

« Dis Amber. C’est ptet un peu étrange comme question, mais… Il s’est passé quoi avec Jar ? Fin, je dis peut-être des bêtises, mais j’ai toujours eu l’impression qu’un truc conséquent c’était passé. Enfin, si tu veux bien me dire.

Ce qu’elle pourrait comprendre aisément, normalement. Même si cela la taraudait depuis bien longtemps.








Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Sam 2 Déc 2017 - 16:45






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
Tu n’arrives pas à croire que tu as vu juste. Les yeux ronds comme des soucoupes, tu ouvres la bouche, la referme aussitôt. Elle veut laisser sa place à Jar. Tu fronces les sourcils, un peu confuse. Tu n’aurais jamais pensé qu’elle renoncerait réellement à son statut d’Héritière, pourtant ça ne t’étonne pas. Certes, elle est faite pour régner, mais elle l’est encore plus pour sauver des peuples et la planète.

Tu la rejoins et t’affales sur le lit, écoutant ses douces paroles. Enfin, douces, tu n’en étais pas si sûre.

« Dis Amber. C’est ptet un peu étrange comme question, mais… Il s’est passé quoi avec Jar ? Fin, je dis peut-être des bêtises, mais j’ai toujours eu l’impression qu’un truc conséquent c’était passé. Enfin, si tu veux bien me dire.

Hein ? Quoi ? J’ai pas signé pour ça, moi. Tu tournes la tête et fixe la blonde, qui elle fixait le plafond d’un air pensif. Tu ne sais pas quoi dire, et un silence s’installe dans la pièce mais toi tu n’est plus là que physiquement. Si tu devais raconter tout ce qui s’était passé, ça en ferait des choses. Ça faisait longtemps que tu n’y avais plus pensé, les souvenirs étaient pourtant encore là. Bons, mauvais. Marquants.


« Qu'est-ce qui te fait penser que j'aurais envie de me montrer en public avec toi ? »
« Je ferai une excellente cavalière... Damoiselle Cunégonde, duchesse de Brontagne, ça passera bien. »
« Je déteste ce genre de soirées. Et je déteste ces gens. Ils vivent dans un monde de papier et ils n'en sont jamais sortis. Ils ne connaissent pas le monde au-dehors, ils n'ont rien à faire en politique. Alors oui, si tu veux, je me donne un rôle. On le fait tous. »
« C'est ce que je fais de mieux, j'utilise les gens. Mais tu le sais ça, non ? Je suis un connard égocentrique et manipulateur, qui ne s'intéresse aux gens qu'en fonction de ce qu'ils peuvent lui rapporter. Tu sais quoi, la seule raison pour laquelle j'ai voulu me rapprocher de toi, c'est que je pensais que tu pourrais espionner tout ce que fait ma sœur pour moi. Je ne suis pas quelqu'un de bien. Tu le sais, alors pourquoi tu t'accroches à moi ? »
« Tu as raison c’est ce que tu fais de mieux, utiliser les gens. »
« N'essaie pas de chercher en moi quelqu'un que je ne suis pas. »
« De qui tu parles, de toi ou de moi ? Je ne suis pas le genre de type à qui on donne des leçons, mets-toi bien ça dans la tête. Et je n'ai pas de vie d'avant. Tu as déjà oublié où je suis né ? »
« Je n'arrive pas à comprendre ce que c'est que d'aimer quelqu'un. Je ne peux pas réaliser ce que tu ressens. Je suis désolé. »




Sincère, mais cruel. Tu ne sais pas combien de temps s’est écoulé, ni ce que tu vas répondre à Tara. Mais ça la taraude depuis longtemps, tu le sais. Tu la connais assez pour en être consciente, et pourtant tu n’as rien dit, tu as gardé ce secret entre vous. Comme si c’était sacré.

Le temps s’écoulait à une vitesse folle il y a encore quelques minutes, maintenant il semble ralentir. Tu prends une grande inspiration, décide de commencer par votre rencontre. Tu espères tant qu’elle ne dira rien, qu’elle n’en voudra ni à Jar, ni à toi. Juste qu’elle acquiescera, et te dira que ça ira. Mais ça allait déjà, depuis qu’elle était là.

« On s’est rencontrés à Tingapour, dans la rue alors que j’avais rendez-vous avec Mara. Les conditions étaient… particulières, et ça a fait qu’il m’a invité boire un verre pour s’excuser. Il avait une fausse apparence, je ne savais pas qui il était. On est allés dans un bar, on a discuté. Mara est arrivée, elle l’a reconnu et a pété un câble. J'ai vu sa véritable apparence, je l'ai reconnu de suite. Ça s’est mal fini ce jour là, encore plus pour moi. J’en pinçais un peu pour lui, du coup voilà. 

Tu marques une pause, laisses Tara encaisser un peu tout ça, enfin plutôt enregistrer. Puis tu reprends :

– Ensuite, j’ai un peu commencé à l’espionner, à me renseigner sur ses déplacements, y aller pour le croiser. Mais il n’y était jamais, ou je ne le voyais pas. Un jour, j’ai vu juste et on s’est croisés au Château Vivant. Il y avait un bal, le soir même. On a fini par y aller ensemble, on a dansé, on a parlé, ça a fini en drame, bref.

Tu te souviens des mots de Jar : « Je te fais confiance pour ne rien dire à personne », et tu allais tenir parole. Rien de ce qui s’était passé ce soir là ne serait répété, pas même à Tara. Tu es la seule à connaître son secret, enfin une des seules. Tu passes une main dans tes cheveux, et finis de raconter ton histoire :

– Je pense que t’auras compris que j’étais folle de lui, et qu’il s’est comporté comme… ben, comme Jar, quoi. C’était un jeu de manipulation, de séduction et j’espérais pour rien. Ça a duré quelques temps, et ça m’a brisé le coeur. »



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Mer 13 Déc 2017 - 12:21


J'aurais ptet du fermer ma gueule, moi







Une petite pointe glacée s'enfonça dans son cœur, brièvement, fondant aussi vite qu'il était entré. L'être humain est un être de sentiment, et Tara ne faisait pas exception à la règle. Elle avait imaginé plusieurs choses, mais ça, ça ne lui était pas venue à l'esprit. Et sans pouvoir l'expliqué, ça lui avait fait mal. Mais rien de méchant, juste une pique fugace. Tara n'était pas stupide non plus. Et surement pas assez pour reprocher quoique ce soit de ce genre à quelqu'un. Bien au contraire. Cela ne devait pas lui importer que sa douce se soit d'abord amouraché de son frère. En un sens, elle devrait même être heureuse que cela se soit passé ainsi. Parce que si cela avait été différent, peut-être qu'elles ne seraient pas toutes les deux à en discuter, l'une sur l'autre dans une chambre au dessus d'Omois.

Elle ne parla pas tout de suite, prenant le temps d'assimiler toutes les informations. Leur rencontre, les tendances de stalkeuse d'Amber, et la vitesse à laquelle elle était passée de "en pincer un peu" à "folle de lui", qui n'était pas sans lui rappeller leur propre histoire. La fin de leur histoire et ce qui ressemblait à une amitié platonique pour lui. Le comportement de Jar ne l'étonnait pas. Il était toujours comme ça, avec tout le monde. Moins avec Mara, mais il l'était tout de même.

Tara reflechit, vite, à ce qu'elle devait dire, et comment le dire, pour que le silence ne paraisse pas trop pesant, et c'est en se redressant au dessus d'elle qu'elle parle enfin.


« Je l'aurais pas deviné. Je suis pas très douée avec ça... Je suis désolée, je ne voulais pas raviver ça. »

A vrai dire, elle comprenait mieux certaines choses et était contente qu'elle ait trouvé la force, et la confiance de le lui dire. Tout le monde ne l'aurais pas fait, soit en éludant, soit en inventant autre chose.

« Si j'avais su avant, je t'aurais prévenue ! »

Elle n'ajouta pas "il fallait se faire enlever par des lézards insectoïdes avant" mais vu le séjour en Gwendalavir de sa brune, ce n'était pas un trait d'esprit des plus malins. Sa main vint caresser sa joue.

« En tout cas, merci de me l'avoir dit. Et heureuse de voir qu'au final, de la famille tylanhnem shmilblick Duncan, je suis ta préférée. Enfin, si tu veux, j'peux toujours aller lui coller une raclée. J'en rêve depuis toujours et ça me ferait une bonne excuse.»

Oui, pour Tara, "t'as fait du mal à ma chérie" est un meilleur arguments pour appuyer une bastonnade que le simple mais percutant "ba il a quand même tenté de me tuer, fin j'sais pas".

« C'est de toute façon une bonne excuse pour ça..»

Et le baiser qui suivit était des plus convaincants pour dire "oublie le, c'est un gros pignouf, les nanas c'est mieux".
Oui, tout ça à la fois. Elle pouvait avoir le baiser très expressif.








Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Jeu 28 Déc 2017 - 21:02






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
Tu étais contente que la blonde ne prenne pas mal la chose, du moins pas tellement par rapport à ce que tu avais pu imaginer. C’est dingue, quand t’y repenses. Tu étais passée d’une relation toxique, amour à sens unique, avec Jar, à un amour fusionnel avec sa sœur. C’était drôle même, vu d’un certain angle.

Tu es à peine étonnée que Tara te dise qu’elle pourrait s’occuper de lui un peu, mais c’était inutile et elle disait ça avec humour. Même si ça ne serait pas déplaisant de la voir coller une raclée monstre à son frère, ça lui ferait les pieds. Mais maintenant vous étiez ce qui ressemblait à des amis, il ne fallait pas tout gâcher.

En effet, ses mots étaient une bonne excuse pour le baiser qui suivit. Elle embrassait bien, la Duncan, on allait pas se le cacher. Tu lui rends passionnément son baiser, langoureusement surtout.

« J’aime bien l’excuse quand même. 

Après un roulé boulé, tu te retrouves au dessus de ta belle, la regardant avec le minimum de tendresse que tu possèdes. L’émeraude croise le saphir, le brun contraste avec le blond. Une beauté froide contre une beauté ardente.

– T’façon, il ne t’arrive même pas à la cheville, hein. C’est pas avec tout le monde qu’on visite une planète inconnue ou qu’on se bourre la gueule pendant que les autres dorment. »

Tu lui jettes un de tes sourires qui font apparaître tes fossettes, et te donne cet air vachement heureux comme tu l’as pas souvent été. Parce que tu l’étais, quand elle était là, parce que tu sais aussi qu’elle le sera toujours. Tu ne vois pas de fin à cette histoire, peut-être parce qu’il n’y en a aucune.



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Sam 30 Déc 2017 - 1:38


Shhhhhhhhh







Bien. Voilà une bonne chose de faite. Elles avaient abordées un sujet relativement crucial et personne n'était mort. C'était rare, avec Tara. Mais elle y prenait goût. C'était facile, sans faux-semblant, ce qu'elle avait toujours craint dans ses futures relations. Mais l'Empire serait bientôt derrière elle et elle aurait moins à ce soucier de l'aspect politique de sa vie privée. Mais elle allait quand même devoir faire attention à ce qui se sait ou non.
Pas parce qu'elle n'était pas capable d'assumer, mais il n'était pas rare qu'on essaye de l'atteindre par l’intermédiaire de ses proches, et elle n'avait aucune envie qu'il arrive quoi que ce soit à Amber par sa faute.

Leur baiser terminé, les positions s'échangèrent et Tara se laisse faire sans lutter. C'était tout aussi agréable de se retrouver dans cette position pour autre chose que recevoir des coups de dagues. Amber était une jolie femme. Elle l'était plus encore quand elle perdait son masque habituel de violence contenue et qu'elle se laissait aller. Et la blondinette était flattée que sa petite Valkyrie lui fasse assez confiance pour le laisser tomber quand elle était avec elle (et sobre aussi). Elle ne releva pas sa comparaison avec son frère. Il était loin d'être aussi petit que ça, et en fâcheuse posture seront ses adversaires s'ils le sous-estiment. Elle n'avait pas tort cependant, la seule raison qui aurait pu pousser Jar à se jeter par le portail vers le Gwendalavir aurait été de devenir immédiatement Empereur d'un truc. Sad.


« Non, c'est certain. Mais t'es pas au bout de tes peines, je crois. Pour la partie planète inconnue en tout cas. Parce que ça a plus de chance d'arriver que de se retrouver à nouveau tous les quatre pour des vacances comme ça. »

C'était bien dommage. Ces instants là seraient rares.

« Mais on pourra fêter nos premières victoires avec les soldats, tu risques d'en surprendre plus d'un avec ta descente.  »

Et ça, elle n'en doutait pas un seul instant. Et elle était aussi certaine qu'elle prendrait un malin plaisir à initier les démons qui n'avaient, vraisemblablement, pas encore fait leurs propres alcools avec ce qu'ils avaient chez eux. Mais ça n'allait surement pas tarder maintenant, puisque c'était quelques choses à laquelle ils ne couperaient pas pour fraterniser avec leurs nouveaux collègues. Tara voyait d'un mauvais oeil alcool et armée, mais malheureusement, il n'y avait pas de moyen plus simple pour rapprocher facilement plein d'individus aussi disparates. Si ça partait pas en pugilat, cela dit. Elle sourit néanmoins en imaginant Amber lead un groupe de buveur, une chope à la main.

Tara se perdit dans le regard de sa belle, alors qu'elle remontait doucement ses mains le long de ses hanches, l'organique venant chercher le contact de sa peau alors que la métallique venait attraper une mèche de ses cheveux, qu'elle tira doucement pour qu'Amber revienne vers elle, l'invitant à l'embrasser de nouveau. Elle aimait son style sauvage, moins alambiqué qu'avait pu l'être Robin, avant que celui-ci ne tente par tous les moyens de l'attirer dans son lit, ce qu'elle avait moyennement apprécié. Après, elle était un peu plus jeune que maintenant, et elle n'avait pas subi l'influence particulière de Myakko. Les choses étaient différentes maintenant. Leurs lèvres se séparèrent à nouveau alors qu'elle rouvrait les yeux et desserrait sa poigne sur ses hanches.

Elle lui glissa ensuite à l'oreille, dans un murmure un peu grivois qu'on ne lui connaissait pas, se mordillant la lèvre pour étouffer un petit rire.


« Après, c'est qu'avec moi que tu te retrouves toute nue hein?»  








Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Mar 2 Jan 2018 - 16:23






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
Tu ne te lassais pas de voir Tara sourire, parler, même si elle parlait beaucoup il fallait le dire. Cependant, sa dernière question te fit exploser de rire. En espérant bien sûr qu’elle le prenne pas mal, enfin bon euh c’était gênant un peu comme question. Tu t’attendais pas à ça venant d’elle, quoi. Tu essuies les larmes au bord de tes yeux clairs, et tâches de répondre à ta blonde.

« Euh bah maintenant oui.

voijfcfuoi moment gênant passé, t’es toujours dans le malaise. Pourquoi t’es gênée, en fait ? Tu sais pas, mais c’est gênant. Ahhhh mais tu dis n’importe quoi en plus, c’est incroyable ça. Peut-être que c’est parce que y a jamais eu quelqu’un de sérieux avant elle que t’es gênée maintenant. Ouais, c’est même sûrement ça.

C’est vrai quoi, elle était pas comme tous ceux (et celles ihih) que t’avais connu. Elle avait ce petit charme en plus, une force de caractère sûrement. Même si vous ne vous connaissiez pas encore sur le bout des doigts, tu savais qui elle était, et tu appréciais ce qu’elle t’apportait aussi. Avant, t’aurais jamais pensé autant exprimer tes sentiments, tout ces trucs là qui sont pas vraiment faits pour toi. Puis, tu deviens un peu trop sentimentale aussi, et t’aimes pas ça. Mais quand t’es avec elle, c’est instinctif. Elle réveillait quelque chose chez toi.

– Eh j’espère que c’est pareil pour toi, hein. J’suis quelqu’un de fidèle quand j’aime de toute façon hein.

Bon, c’est sûrement la narratrice pétée qui fait dire ça à Amber, mais elle aimait vraiment bien Tara. Puis, elle a fait son deuil de Jar depuis un bail, même si le revoir c’était complexe et encore un peu tendu. Bref, Amber elle devient trop sentimentale et c’est pas cool ça.

Pourtant, tu passes une main dans les cheveux blonds de Tara, caressant sa joue au passage et pose tes lèvres sur les siennes. Tu sais pas pourquoi, mais d’un coup tu repenses à tes parents. Merde, ça avait bien foutu en l'air ta vie ça. Tu voulais pas casser l’ambiance mais t’aimerais bien en parler à la blonde quand même. L'heure était aux confidences après tout.

– Hrm, désolée de dire ça mais tu sais, pour mes parents et tout. Tu penses que ton père va vite le retrouver, mon père? J'aurai tellement aimé lui dire quelque chose, un dernier mot avant qu'il.. bref tu vois, hein. Ça aurait pas dû se passer comme ça. C'était un peu traumatisant. »

Bon ça cassait clairement l’ambiance, mais il fallait que tu vides ton sac. (oui la narratrice a fait de la merde kikou)



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Mer 3 Jan 2018 - 15:44


Things like this should last forever







Encore une fois, Tara se montrait redoutable avec la surprise. C’était la réaction qu’elle attendait d’Amber, et la blondinette était donc satisfaite. Elle ne doutait pas de la fidélité d’Amber. C’était une terrienne. Ce genre de notion était moins flou sur leur ancienne planète qu’ici sur Autremonde. Ce n’était pas un mal, ni un jugement. Cela pouvait réussir à beaucoup de monde, il suffisait de voir que Myakko s’en accommodait très bien.

« T’en fais pas pour ça. Cela ne me viendrait même pas à l’idée.»

De toute façon, elle n’avait pas vraiment le temps pour ça. Et encore moins l’envie. Néanmoins, ce petit instant fugace de mièvrerie s’interrompit alors qu’un voile de sérieux s’affiche sur le visage de sa douce. Tara ne s’offusqua pas, c’était compréhensible. Elle n’avait pas les détails mais son imagination débordante avait suffi à produire nombre de scénario très Autremondien. Tara se dégagea pour s’assoir sur le bord du lit.

« Il me préviendra quand il l’aura trouvé. Cela peut durer un moment, des fois c’est très rapide. Mais plus je lui demande de chercher du monde, plus son réseau s’agrandit, alors il ne devrait pas être bien long. »

Et il suffit qu’elle dise ça pour que la pierre réagisse dans sa poche. Il suffisait de parler du loup !

« Je crois qu’il a trouvé. Je, je peux te laisser seule si tu veux. C’est assez personnel je pense et je ne veux pas que ma présence te gêne.»

Le fantôme de son père apparut tout seul d’abord :

«Je l’ai retrouvé. Il suffit de me dire quand vous êtes prêtes.»


Tara le remercia et se tourna vers Amber pour entendre ce qu’elle préferait.

«Je peux attendre dans le couloir si tu veux.»











Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Dim 25 Fév 2018 - 22:49






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
Ce n’est pas contre Tara mais tu préfères rester seule, tu sais qu’elle comprend parfaitement. D’un léger signe de tête tu lui indiques ton choix et elle hoche la tête. (je pars du principe que tara se barre du coup) Puis elle se dirige vers la porte, et la ferme derrière elle.

Elle attendra dans le couloir, pendant que tu te prépares à le revoir. Tu baisses la tête, les mains croisées dans le dos, et regarde le paysage qu’affiche les pans du mur, devenus transparents. Tu es devant la « fenêtre » à observer le paysage en sachant très bien qu’il allait arriver. Tu n’étais absolument pas prête à revoir ton père après, quoi, huit ans ? Le revoir alors qu’il était mort ? C’était tellement ironique, mais c’était aussi incroyable. C’est alors que le silence est brisé par la même voix grave et en même temps si douce qui a bercé ton enfance.

« Amber ? »

Tu retiens un sanglot en serrant les poings. Tu n’avais pas le droit de craquer, pas après tant d’années, pas alors qu’il voyait sa petite fille qui était devenue une femme accomplie. Après avoir ravalé tes larmes tu fais volte face, croisant ce regard noisette que tu avais oublié depuis tout ce temps. Ta main vient se mettre devant ta bouche, comme pour contenir un surplus d’émotions. Il n’avait pas changé, alors que toi tu avais grandi. Le choc devait être encore plus grand pour lui. Sans trop savoir quoi dire, vous vous regardiez les yeux dans les yeux, émeraude face à l’ambre.

Tu décides de te reprendre en main et lance un demi-sourire, face à l’image miniaturisée de ton père. Puis, tu brises le silence comme il l’avait fait plus tôt :

« Salut, papa.

Il n’en revenait pas, tu le voyais à l’expression de son visage. Tu attendais une remarque, sur le fait que tu avais grandi, une banalité qui allait détendre la situation avant de parler de ce qui t’avais traumatisée.

– Amber. Je t’aurai reconnue entre mille, mais tu es devenue… une superbe jeune fille. Tu as les mêmes yeux que ta mère…
– Comme quand j’étais petite, papa. Merci, euh… T’es pas trop mal non plus. Je, je pensais pas te revoir un jour.

Il te jette un de ses sourires qui ont pour effet de t’apaiser et instantanément tu te sens mieux, comme si vous étiez revenus dix ans en arrière et que vous teniez une conversation tout à fait normale. Mais rien n’était normal aujourd’hui.

– Moi non plus. J’imagine que, euh, que c’est sûrement la dernière fois que l’on se verra ? Je ne sais pas comment réagir. Je ne m’attendais pas à te revoir, enfin je veux dire… Dix ans après, tu sais.

Tu avales ta salive difficilement, tressailles. La situation est d’une tristesse absolue, mais tu n’as pas envie de pleurer alors que comme il l’avait laissé entendre, c’était sûrement un adieu. Tu serres le poing.

– Peut-être oui, enfin sûrement… Je considérais ça comme un adieu, pour te parler une dernière fois. Ce que je n’ai pas pu faire vu les circonstances… »

Il avait un regard fixé sur toi, il devait examiner chaque parcelle de ton visage pour s’en rappeler indéfiniment, et tu faisais la même chose. Tu ne voulais plus l’oublier comme tu l’avais fait. Le pire quand quelqu’un meurt, c’est d’oublier. D’oublier son visage, le son de sa voix et tous les petits détails qui font la personne. Tu ne voulais surtout pas oublier son regard ambré, si fort et si tendre à la fois. Il était invincible, et pourtant il était mort.

Pendant de longues minutes, trop courtes pourtant, tu lui as raconté ce qui t’étais arrivé. Quand ta mère t’avais emmené sur Autremonde et que tu avais décidé de ne pas la suivre, de vivre seule. Que tu l’avais retrouvée il y a peu de temps, et qu’entre temps tu t’étais liée à Arès et avais fait des rencontres inoubliables. Mara, Jar. Puis, Tara. Alexandre souriait en te voyant parler d’elle surtout, il devait voir qu’elle te rendait un peu plus heureuse, plus stable surtout. Puis tu lui as expliqué que grâce à la merveilleuse Tara justement, la femme qui l’avait tué allait enfin être jugée pour son crime, et que tu attendais avec impatience qu’elle pourrisse en prison pour le restant de sa vie. Enfin, tu l’avais dit plus gentillement, quand même.

Ton père était un peu perdu, mais il réussissait à tenir le coup. Il était désolé aussi, que tu n’aies pas eu la vie simple. Désolé d’être mort. Tu lui avais lancé un triste sourire, à ce moment là. La gorge serrée, tu dis :

– J’aurai aimé que rien de tout ça n’arrive. Mais c’est la vie, et il m’est aussi arrivé des choses merveilleuses. J’ai dû m’y faire, même si j’ai cru toucher le fond par moments, même si j’étais devenue l’ombre de moi-même. Et même quand ce sera la fin, si quelque chose arrive je sais que je tiendrai bon. Parce que je me dirai que je dois être forte, pour toi, pour ceux que j’aime et pour ma propre survie. J’ai bien tenu bon sur une planète totalement inconnue et j’ai fini par rencontrer Tara. Comme quoi, les choses sont bien faites. J’espère que tu n’es pas trop déçu de qui tu as en face de toi…
– Comment je pourrai être déçu alors que tu es devenue une femme forte et merveilleuse ? Non, je suis très fier et heureux que malgré tout ça, tu en sois là où tu es maintenant. J’aurai voulu être là, tu sais.
– Moi aussi j’aurai voulu que tu sois là mais rien que le fait de pouvoir te parler une dernière fois, c’est plus que ce que je voulais. »

Soudain, ton père se retourne comme pour regarder quelque chose, et le mini Alexandre te jette un regard navré. Tu avais compris. Il allait devoir partir. Le temps importait tant dans ces moments là. La tête baissée, tu te mords la lèvre. Il faut dire au revoir.

Son air désolé te fait un bien fou mais ça te rappelle tout ce que tu aurais pu vivre avec lui et que tu n’en auras jamais l’occasion. Parce qu’il était mort, même s’il ne l’était pas. C’était étrange, cette sensation. Parce qu’il était bien là, et il était quelque part depuis une dizaine d’années, sur Outremonde. Pourtant, il s’était envolé comme s’il ne reviendrait jamais, comme s’il n’existait plus. Et vous alliez devoir vous quitter, encore. Et sans t’en rendre compte, ça te brisait le coeur.

« Papa, j’ai compris, tu sais… Tu dois partir, je comprends. Alors…
– Non, ne dis rien. Juste… Rappelles-toi que je te soutiens, et que je le ferai toujours. Et que je te surveille, hein. Alors pas trop de bêtises, genre déclencher une guerre, évites même si de ce que j’entends avec Tara ça risque d’être complexe. Amber, je t’aime très fort.

Les larmes aux yeux, tu écoutes son discours qui lui ressemblait tellement. Toujours dans le sentiment mais en rappelant de ne pas trop sortir du droit chemin. Il n’avait pas changé, et ça devait lui faire tout drôle que toi tu sois transformée. C’était comme ça, et tu réponds à ses paroles d’une voix chevrotante :

– Je t’aime aussi, plus que tout. Ne t’inquiètes pas pour moi, je m’en sors toujours papa. Et puis, qui sait, peut-être qu’on se reverra ? »

Tu tends une main vers son image, un père version poche pour des adieux c’est pas terrible. Mais c’était mieux que rien. Tu aurais aimé être dans ses bras une dernière fois, comme avant. Il fait un pas, et tend la main à son tour. Alors, quand tu sens le contact de sa peau contre la tienne, tu n’étais pas prête. C’est comme un électrochoc, et tu retiens tes larmes. Ça peut paraître con, mais le geste va te faire pleurer. Clairement. Il éclate d’un rire rempli de joie, de nostalgie aussi, et ça te fait tellement de bien de l’entendre, ce rire. Tu savais qu’il allait partir, alors tu lui lances un dernier sourire, de toutes tes dents, lui montrant que toi aussi tu étais invincible et que tu allais tâcher de ne pas le rejoindre trop vite. Il comprend le message, serres tes doigts et te rends ton sourire radieux. Il prend ton visage entre ses mains, chuchotes « Fais attention à toi ». Puis tu sens le contact diminuer, jusqu’à ne plus sentir sa peau, et tu vois son image disparaître.

Tu es seule, à nouveau, et il suffisait de le voir partir pour que tu t’écroules, dos au lit et à la porte, face au mur/fenêtre. Tu lâches des sanglots silencieux et des larmes roulent comme des diamants le long de tes joues. Tu veux juste être seule, et en même temps que Tara te prenne dans ses bras et ne plus en sortir. Tu peux faire le deuil maintenant, après tout ce temps.

Le regard fixé sur le paysage du haut du Damoclès, tout entier tendu vers Omois, tu te repasses en boucle la scène, le son de la voix de ton père, son regard, ses sourires et ses gestes. Maintenant, il fallait revenir sur Terre, retourner à l’instant présent. Après un moment de flottement à fixer les forêts, Tingapour et les soleils, il faudrait que tu penses à te lever. Mais tu étais bien, là. Tout était bien.



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Jeu 1 Mar 2018 - 17:59



It's me again







Tara fut soulagée qu'Amber lui fasse signe de sortir. Non pas qu’elle ne serait pas restée si elle lui avait demandé le contraire, mais elle n’aurait pas su où se mettre. Et il y avait de meilleure façon de rencontrer son beau-père mort que lors de ses retrouvailles avec sa fille. Un hochement de tête pour Amber, un autre pour son père, et elle était dans le couloir.

Elle se laissa glisser contre le mur froid, fermant les yeux en appuyant sa tête contre la paroi. La pierre du Juge était à la fois une bénédiction et un fardeau. Amber pouvait avoir beaucoup de réactions différentes. Après tout, quand Tara avait compris que son père était encore là, quelque part, elle s’était mis en tête de le ramener à la vie. Et ce n’était pas la meilleure idée qu’elle ait pu avoir dans sa vie (ça, et mettre Jar sur le trône dans pas longtemps ♥).

Elle toqua doucement contre le mur qui se déploya devant elle pour matérialiser un écran. C’était vraiment pratique ce truc-là. Autant avancer dans le travail en attendant. Elle devait commencer son planning diplomatique pour aller voir tous les dirigeants d’Autremonde pour leur demander un soutien militaire ou logistique, en fonction de la race. Elle voyait mal comme une escouade de géant pourrait vivre dans le Damoclès. Tara devait aussi discuter avec sa tante. Même si elle ne comptait pas encore lui parler du Talion, elle devait lui parler de la succession du trône. Tara devait s’en écarter, d’une manière ou d’une autre.

Les minutes s’écoulèrent lentement, comme toujours quand elle devait travailler. Tara ignorait si Amber comptait venir la chercher, si elle devait entrer, si elle devait attendre. Elle avait connu meilleur situation. Alors elle tricha un peu, se changeant en vampyr pour tendre l’oreille. Il n’y avait plus aucun éclat de voix, elle en déduisit que leur discussion était terminée. Sa douce, dont elle percevait la position approximative, ne semblait pas décidée à bouger pour autant. Reprenant sa forme humaine, elle se releva sans bruit, s’étirant avant de passer l’identification de la porte. Même sans ses sens de chasseur, elle sentit le sel des larmes qui avaient coulées en s’approchant.

Elle hésita sur ce qu’elle devait dire, resta quelques secondes débout sans bouger, avant de s’assoir à sa gauche, offrant son épaule comme oreiller et venant la sienne en l’entourant de son bras, la serrant contre elle.  Il n’y avait rien à faire de mieux, il n’y avait rien à dire de plus. Juste lui montrer qu’elle était là, qu’elle serait là. Quoiqu’il arrive. Comme elle l’avait promis.
.





Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-am.actifforum.com/t5169-tara-tylanhem-duncan
Amber Dumont


avatar

Age du personnage : 21 ans

Familier : un tigre blanc, Arès
Couleur de magie : Or
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patentée
Résidence : un studio à Tingapour
Dans le sac : Un couteau suisse, une tenue de Voleur,des babioles volées, une uniclef, des baskets légères,et quelques crédits-muts


MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   Mer 14 Mar 2018 - 16:57






retour d'un long voyage
tamber


i need your love
Tara était rentrée dans la pièce, sans bruit. Elle s’était assise à côté de toi, t’offrant son épaule pour te consoler. Tu poses donc ta tête, et respires un bon coup. C’était terminé. Et puis, ce n’était pas un adieu. Pas vraiment. C’était juste ce dont tu avais besoin pour finir de faire ton deuil. Il était temps, n’est-ce-pas ?

« Il n’avait pas changé. C’était… dépaysant. C’est comme s’il n’était jamais parti. Et quand il est parti, la réalité m’a explosé au visage.

Tu ne sais pas si la blonde répondra, mais tu parles pour combler un vide. Elle t’écoute, même s’il n’y a pas besoin qu’elle réponde pour que tu saches qu’elle est là. Elle le serait toujours, elle te l’avais dit. C’était une promesse. Une des plus belles qu’on t’aie jamais faites.

Tu serres doucement sa main comme pour la remercier de tout ce qu’elle avait fait pour toi jusqu’à présent. Et dieu sait tout ce qu’elle avait fait. Parfois, la magie enfouie à l’intérieur des gens dépasse clairement la magie du monde extérieur. C’est ce qui rend Tara unique en son genre. Tu as tellement de chance de l’avoir.

– Je ne sais pas comment te remercier.

Tournant la tête vers ta belle, tu plonges dans ses yeux azurs et souris. C’est fou, tu n’aurais jamais imaginé vivre ça. Puis, tu te définissais comme quelqu’un de solitaire, pas fait pour l’amour. Et voilà que tu t’étais retrouvée en plein dans une merveilleuse histoire. Quelle ironie.

Le monde n’est pas parfait et ne le sera jamais, il y aurait encore des guerres, des morts. Celle de ton père avait marqué ta vie, mais tu as fait ton deuil maintenant. Il faut vivre l’instant présent, se baser sur tout ce qui te reste à vivre. Être forte aussi, pour honorer ceux qui t’ont quittée, pour honorer ton père.

– Je devrais peut-être te laisser te concentrer sur le Talion. Tu as tellement de choses à faire. Ce projet va prendre une énorme ampleur, et je veux en faire partie. Je crois que j’en ai besoin, d’un côté. Tu sais, de me sentir utile, de jouer les héroïnes. Et d’être avec toi. »



camo©015



real
« you think you know death, but you don't. not until you've seen it. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4765-9674-amber-dumont-9674-chaos-is-a-ladder?highlight=Amber+Dumont http://tara-duncan.actifforum.com/t4869-amber-9650-pain-never-disappear-we-just-learn-to-live-with-it
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour d'un long voyage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour d'un long voyage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Retour d'un long voyage...
» Repos après un long voyage
» Nuage de Perle ? Je suis partie, pour un long voyage, sans aucun baguage...? EC
» Achat de provisions pour un long voyage
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour-
Sauter vers: