AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'ImpératricePartagez | 
 

 Long live the Emperor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Long live the Emperor   Jeu 17 Aoû 2017 - 23:07


Conseil de crise.









Cinq secondes. Le temps qu'il lui avait fallut pour que la nouvelle percute dans son esprit. Cinq minutes le temps qu'il lui avait fallut pour se précipiter dans la salle du conseil extraordinaire que l'Impérator avait convoqué. Cinq ans, c'était surement le temps qu'il lui faudrait pour se remettre de ce qu'il venait d'arriver. Lisbeth était morte. Il n'y avait pas grand monde dans la salle. Sandor. Jar. Mara. Les conseillers les plus proches. Sandor exposa les faits calmement mais elle le connaissait assez pour savoir qu'il était effondré intérieurement.

On l'avait retrouvé morte asphyxiée. On avait surement usé d'un sort, mais c'est un oreiller qui avait achevée sa tante. Ce n'était pas une simple mort, c'était un véritable assassinat. Pour le moment, uniquement les personnes dans cette salle étaient au courant. Le domestique chargé de la livraison de son petit déjeuner avait été soumis à un mintus des plus puissants et il était maintenant question de savoir ce qu'il fallait faire.

Dans un premier temps, ne pas exploser. Parce qu'elle bouillonnait de rage, n'allons pas nous mentir. Si Lisbeth était morte naturellement, elle serait surement aussi abattue que Sandor. Mais là, elle voulait juste retourner la planète entière et enfoncer un pieu dans le bide de celui qui avait fait ça. Et elle s'accrochait à cette idée pour ne pas perdre la face dans l'assemblée. Elle espérait que Mara tiendrait elle aussi le coup, et elle ne se faisait pas de soucis pour Jar. Il saurait se montrer neutre. Comme toujours. Il en aurait besoin très vite.

Elle se leva et pris la parole.



« Pour en savoir plus, le meilleur moyen est encore de demander à l’intéressée. Son fantôme participera à la conversation sous peu. Elle n'est peut-être plus vivante, mais elle viendra nous offrir une dernier conversation. »

Elle se félicita de ne pas avoir bégayée sa dernière phrase. Elle posa la pierre du Juge au centre de la grande table du conseil, et son père se matérialisera quand il aura retrouvé l'Impératrice. Son arrivée en Outremonde n'a surement pas été sans grande pompe.

« Elle nous aidera à savoir qui. Peut-être pourquoi. Les raisons sont multiples. Si elles sont politiques, quelqu'un cherche à affaiblir l'Empire, à provoquer une vague de panique dans ces temps troublés, ou même me voir sur le Trône. Et je compte sur vous pour les décevoir. Et je sais peut-être comment, j'ai fais demander la pièce maîtresse de ce plan.»

Et sur elle pour les faire payer. Elle n'avait pas tout dit. Tara avait aussi contacté Vaneloppe et elle avait besoin de sa présence pour continuer son exposé. Alors en attendant, elle se rassis en mâchonnant sa colère. Elle fondrait en larme en privé.







C'était vraiment une réponse histoire de dire x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: je voulais mettre "longue vie à l'impératrice" parce que les titres en français c'est mieux, mais j'avais pas la place   Ven 18 Aoû 2017 - 4:39

Requiescat in pace
   
Tamajar
L'adrénaline parcourait Jar de la tête aux pieds, derrière son habituel masque d'impassibilité. Assis à côté de Mara, il lui tenait la main silencieusement sous la table qui les réunissait tous en ce conseil extraordinaire. Il n'arrivait pas à croire aux événements qui se déroulaient sous ses yeux. L'impératrice était morte, étouffée dans son lit. L'assassin avait frappé au coeur même du palais - un exploit, quand on connaissait le niveau de paranoïa de la sécurité omoisienne. Lui-même ne s'y serait pas risqué. Pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Quelque part, les meurtiers (au pluriel, car il voyait mal un coup pareil s'accomplir sans complices) lui rendait un fier service. Ils accéléraient le léger problème de succession qui occupait l'esprit de Jar depuis quelques années. Bien entendu, il allait quand même devoir faire tout ce qui était en son pouvoir pour aider à découvrir leur identité et à les mettre hors d'état de nuire, parce qu'ils ne pouvaient pas se permettre de laisser courir dans la nature des ennemis de l'empire.

Il ne ressentait aucune tristesse vis-à-vis de la mort de sa tante. Peut-être qu'elle viendrait plus tard. Ou peut-être pas du tout. Il n'avait jamais été proche d'elle, et même s'il la respectait pour ses manières impériales, et pour l'intelligence qu'elle démontrait de temps à autre, elle l'agaçait la plupart du temps. Lisbeth et ses idées trop conservatrices, trop laxistes envers les dragons et trop peu audacieuses envers les démons. Lisbeth et sa préférence affichée pour Tara. Non, décidément, elle ne lui manquerait pas. D'autant plus que sa successeure promettait un règne des plus intéressants.

Pensif, il observait du coin de l'oeil tous les protagonistes présents autour de la table. Il y avait quelque chose de grisant à savoir qu'il se trouvait en présence des personnes les plus puissantes de tout l'empire, réunie en un même endroit - et de se dire qu'il en faisait partie le grisait encore plus. Un des coupables se cachait peut-être parmi eux. Sans doute pas cet imbécile de Sandor, qui ne prenait aucun plaisir à exercer le pouvoir, et qui n'avait endossé le rôle d'imperator que pour satisfaire sa demi-soeur. À moins qu'il ne cache très bien son jeu. Tara et Mara étaient à exclure - Jar les connaissait trop bien pour croire une seconde à leur culpabilité. Les conseillers, en revanche... Tous ne s'accordaient pas en tous points avec la politique de feu l'impératrice Lisbeth, et l'un d'entre eux en particulier pouvait se montrer très véhément lors des conseils, surtout en ce qui concernait à politique à adopter vis-à-vis de leurs ennemis les loups-garous.

Bien sûr, certains le soupçonnaient sûrement en retour. Lui, le presque-héritier ambitieux qui n'avait jamais caché son but. Pourtant il n'avait rien fait, pas cette fois. Il n'avait rien fait depuis très longtemps, même s'il avait été tenté à plusieurs reprises. Mais il avait pris son mal en patience, et il entrapercevait tout juste à quel point sa patience allait se révéler profitable.

Comme toujours, les ressources de Tara l'étonnaient. Il se demandait bien à quoi elle faisait référence en parlant de la pièce maitresse de son plan. Et le morceau du Juge les aiderait sûrement beaucoup, d'autant plus que les assassins n'étaient pas forcément au courant de son existence.

« Ta réactivité m'impressionne. Je crois que nous connaissons tous quelqu'un parmi les dirigeants des autres pays qui serait ravi d'affaiblir l'Empire et de semer la panique parmi les omoisiens. Si nous devons établir une liste de coupables potentiels, je placerais Maldan en tête. »

Avec ses allures d'homme d'affaire et son petit sourire arrogant vissé au coin des lèvres, le président des loups-garous correspondait bien au style provocateur des assassins de l'impératrice, qui s'étaient permis d'humilier Omois en agissant en plein coeur du palais.

« Nous avons aussi besoin de savoir comment. La sécurité du palais doit être renforcée, et ce immédiatement. »

Les coupables n'allaient probablement pas réitérer tout de suite, mais tant qu'on ne connaissait ni leur identité ni leurs motivations, mieux valait se montrer infiniment prudent.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Dim 20 Aoû 2017 - 0:47

Long live the Empress
Morte. Cinq lettres dont la signification pouvaient dépasser l'entendement. Surtout quand on savait qui était morte. Cinq lettre toujours. Sa Tante. Sa Tante. Rien que de le prononcer sur le bout des lèvres comme un murmure, comme le souffle du vent qui était passé dans sa chambre et sur son visage le temps qu'elle comprenne réellement le concept du mot mort une nouvelle fois quand on lui a annoncé, elle avait l'impression de se brûler avec de l'acide. Un acide fort. Douloureux qui coulait le long de ses veines pour venir empoissonner son coeur. Une nouvelle fois. 

Elle n'était pas dans cette salle d'audience où seuls les membres de sa famille et quelques conseillers les plus proches étaient réunis. Non. Elle était peut-être là physiquement, mais elle semblait flotter au-dessus de tête qu'elle ne parvenait pas à saisir. Non. La seule chose qui lui traversait l'esprit, qui lui broyait le coeur, qui donnait des crampes à son ventre était ce terrible mot qu'elle n'aurait plus jamais voulu entendre. La mort. A croire qu'elle était maudite, qu'elle ferait mieux de ne plus aimer personne. A croire qu'elle devrait changer de famille. A croire qu'elle finissait pas être réellement responsable du malheur qui semblait ne cesser de la frapper de part et d'autre comme si cela était normal. Normal. Braver la mort? Elle n'y pensait même pas. La retenir? Elle le voudrait tant. Après Alec, avait-il vraiment fallait que sa Tante se fasse assassiner? N'avait-elle déjà pas assez perdue? Même si elle n'était pas proche de sa Tante qui n'avait jamais caché sa préférence pour Tara et même pour Jar, elle était sa Tante. Un membre de sa famille. Oui, elle ne la connaissait pas bien, oui elle lui en avait fait baver mais cela ne voulait pas dire qu'elle la rejetait. Non. Sa Tante l'avait aussi accueillis, les protégeant à sa manière, avec son amour bien à elle - si toutefois elle avait déjà éprouvé de l'amour - cela était-il une raison suffisante pour en pas éprouver de la peine et de la tristesse face à cette disparition si soudaine? Elle avait perdu son petit ami, elle avait faillis perdre sa soeur et voilà qu'en deux secondes on lui annonçait que sa Tante était morte. Morte. Sur OutreMonde. Elle avait du mal à retenir les larmes qui faisaient pétiller ses yeux. Elle avait du mal à faire taire sa respiration haletante, elle avait du mal à regarder tout le monde en essayant de comprendre réellement le sens de leurs paroles. Elle n'avait écouté qu'un mot sur deux de son Oncle. Elle ne le regardait même pas, préférant se concentrer sur ceux qui étaient réellement sa famille pour elle. La famille qui lui restait si on ne comptait pas toute la lui enlever. Le prochain sera Jar peut-être? Une rage silencieuse prit possession d'elle. Dès fois elle aurait tellement voulu être normale. Juste normale. Avoir une petite vie tranquille dans une province avec sa soeur et son jumeau, couler des jours tranquilles où Magister n'aurait été qu'un conte, où son père était encore en vie, où sa mère et elle était vraiment une mère et une fille non pas deux inconnues qui essayaient de se voiler la face en essayant de construire une relation bancale. Dès fois elle se disait que la vie était cruelle de laisser faire ça. Trop de risques. Trop d'expositions. Si ils n'étaient que des paysans, viendraient-ont leur chercher des ennuis? Viendraient-ont sonner à leur porte un soir, enlever une mère, tuer un père? Elèveraient-ont des enfants pour en faire des machines de guerres? Détruiraient-on une famille petit à petit? Non. Dès fois elle regrettait que ça famille ne soit pas juste des gens dont on ne se souciait même pas. Elle aurait voulu que ce moment soit irréel. Juste en dehors du temps. Mais non. 

La seule chose qui la retenait à la réalité? La main de Jar dans la sienne. Sous la table. Comme avant. Il ne l'abandonnait pas. C'était un coup dur. Un coup bas cet assasinat. Un coup d'état. Assassinée certes. Par asphyxie on peut le comprendre. Dans un oreiller c'est plus improbable. Au sein même du palais? Vraiment? La vigilance était donc si mauvaise que cela? Les gardes postés près de Lisbeth n'étaient donc pas là? Et elle, l'Impériale Sorcelière, s'était elle laissée faire? N'avait-elle pas pu répliquer? Une simulation. Comme pour la renaissance de sa soeur, elle aurait voulu que ce soit juste une simulation. Elle avait l'impression de n'être que le pâle fantôme de ce qui restait de Mara pour le moment, survolant la pièce des yeux, prêtant une distraire oreilles à ce qu'il se disait. Retenant la main de Jar comme un encrage pour ne pas s'effondrer. Elle regarda sa soeur. Inspira profondément. Il fallait qu'elle reste forte. Oui il le fallait. Pourtant elle n'était que spectatrice. Elle ne se sentait pas à sa place. Spectatrice du regard rageur et haineux de Tara, de son profond dégout et de son envie de meurtre envers ceux qui avait osé faire ça. Spectatrice des regards que Jar lançaient aux différent membres du Conseil qui s'était réunis ce soir. Spectatrice de ses propres regard qui erraient sans but, comme si l'assassin courrait toujours parmi eux. Dans cette salle. Sous ses yeux. Etait-ce que Jar essayait de déceler parmi les personnes présente autour de cette table? Un potentiel assassin? 

Elle se réveilla de son moment de planage pour écouter sa soeur. Le morceau du Juge. Coup de poignard dans le coeur. Elle avala sa salive difficilement et hocha la tête. C'était une excellente idée. Tara ne finirait jamais de l'étonner. Elle savait exactement ce qu'il fallait faire, comment motiver les troupes et comment les mener vers la victoire. Elle proposait presque déjà d'avoir le criminel sur un plateau d'argent. Tara était douée pour cela. Elle se redressa sur son siège et continua à inspirer profondément. Jar continua les pensées de Mara, dévoilant à sa soeur ses incroyables ressources dont elle-même avait profité. Mais ils parlaient d'affaiblir un Empire que Mara connaissait à peine. Jar plaçait déjà des assassins potentiel en ligne de mire et Mara se sentit mal, Maldan semblait plus en vouloir à l'Empire plutôt qu'à consolider quelque chose avec lui mais commencer à accuser les gens de cette manière n'était peut-être pas aussi responsable que cela. Elle posa une main sur l'épaule de son frère pour calmer ses ardeurs, n'osant l'ouvrir de peur de se faire remballer. Elle, l'Héritière qui n'est pas digne de son nom, qui n'a rien à faire ici, qui a toujours était considérée comme quelqu'un qui ne faisait pas attention à l'Empire et qui pourrait l'entrainer dans sa chute. Alors elle resta silencieuse, continuant de serrer la main de Jar dans la sienne pour se rassurer et écoutant sa soeur et son frère. Renforcer la sécurité. Oui. C'est sûr. Plus elle, écoutait son frère et sa soeur, plus elle se disait qu'elle ferait mieux d'aller pleurer dans sa chambre et ne pas se mêler d'affaire qui ne la regardait vraisemblablement pas. Vu que la plupart des conseillers présent dans la salle devait se demander ce qu'elle faisait là à part pleurer sa Tante. En tout cas c'est ce que les regards qui la dévisageaient de temps en temps lui laissaient entrevoir. Mara admirait son frère qui derrière son visage impassible prévoyait déjà tout. Supposant de multiples hypothèse, voyant clair dans le jeu de certains. Jar était un dirigeant né et Tara également. Elle n'avait rien à faire là dedans, pourtant elle releva la tête et décida de parler à son tour. 

"Renforcer la sécurité. Organiser des tours de gardes et ceux au plus vite dans tous le Palais. Peut-être que celui qui est derrière tout ça, nous fait croire qu'il est partit alors qu'il peut toujours être au sein du Palais. Si ce n'était qu'un débutant il n'aurait même pas franchit les portes. La discrétion et se fondre dans la masse sont sans doute son point fort. Il est peut-être encore parmi nous et nous ne savons pas si il souhaite continuer son travail ou non."

Surprise de prendre la parole ainsi. Elle se stoppa et dès qu'elle se relâcha un peu, l'image de sa Tante revint la hanter. Décidément la mort ne semblait vouloir la quitter. Qui disait que l'assassin ne voulait que la peau de Lisbeth? Et si il voulait celle de Sandor? De Tara aussi? Et celle des jumeaux par la même occasion? 

"Pour le comment j'ai peut-être une idée de comment nous pourrions le découvrir. Le château d'Omois à bien une pierre du château Vivant non? Ne pourrait-il pas nous aider? murmura-t-elle tout bas"

Elle n'avait que supposait à voix basse, préférant ne pas dire haut et fort ce qu'elle en pensait. Peut-être était-elle royalement en train de se planter. Se couvrir de honte cet ne pas faire avancer l'histoire tragique qui était en train d'ébranler le palais ne les aiderait pas. Elle avait tellement supposé à voix basse qu'elle se demandait si quelqu'un même l'avait entendu. Si ce n'est que Jar il ne se moquera pas d'elle, si les Conseillers venaient à l'entendre et qu'elle se trompait se serait une autre paire de manche. La gorge nouée, le ventre serré elle poussa un petit soupir et remit une mèche derrière ses cheveux. Un silence pesant tomba sur la pièce tandis qu'elle jetait un coup d'oeil à son frère qu'elle ouvrit la bouche et la referma sans laisser une parole de plus effleurer ses lèvres. Elle regarda Tara et croisa le regard bleu acier de sa soeur. Un vague de courage l'envahit et elle trouva la force de rompre le silence d'une petite voix, faisant tourner les têtes des Conseillers vers elle - si jamais ils n'avaient pas remarqué sa présence ne sait-on jamais - mais cela ne l'empêcha pas de continuer d'une vois plus affirmée cette fois, prenant exemple sur son frère et sa soeur pour gérer cette situation de crises. 

"Et si ce n'était pas pour des raisons politiques? L'opposant aurait tenté un coup d'Etat dans la foulée non? Si ce n'était qu'un acte de vengeance? Envers Lisbeth ou envers l'Empire. Si ce n'était que pour faire parler de lui, pour dire que Lisbeth n'est pas plus forte que d'autre personne? Qu'elle peut elle aussi tomber?"

Elle sentait toujours la douleur et la tristesse d'avoir perdu un autre membre de sa famille, mais elle la mit de côté. Elle devait être forte. Se montrer aussi forte et aussi digne que son jumeau et sa soeur. Parce que c'était ce qu'on attendait d'elle. Et qu'elle ne décevrait pas. Parce qu'elle pouvait aider même si ses qualités n'étaient que maigre par rapport à celles de sa fratrie. Elle resterait forte.  
tyle="font-size:8px;text-align:center; font-family: Verdana;">Codage par Libella sur Graphiorum


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Dim 20 Aoû 2017 - 1:03


Conseil de crise.













«Maldan aurait plutôt préféré la transformer je pense. Sauf s’il essaye effectivement de cacher qu’il est le commanditaire de cet assassinat. Il ne faut pas non plus exclure les anciens sangraves. Les dimensions politiques ne sont effectivement pas à l’origine de sa mort, mais les conséquences vont l’être cependant. Mais elle pourra peut-être nous en dire plus. L’enquête des services secrets devraient elle aussi nous donner plus de détail sur l’infiltration. »

La pierre scintilla, et le fantôme miniature de son père, qui resta très silencieux, et de l’impératrice se matérialisa, et personne ne sut réellement ce qu’il fallait faire. Elle était morte, devaient-ils encore la saluer ? Tara coupa court à ses questions, alors qu’elle jetait un œil critique à l’assemblée et lançait un regard compatissant à Sandor.

« Lisbeth. Je suis désolée. Désolée de n’avoir rien pu faire, et de te tirer déjà hors de l’Outremonde pour tes conseils. Mais j’ai besoin, vite, que tu nous racontes ce qu’il t’est arrivé, car certaines décisions doivent être prise.»

Pas étonnée du tout, sa tante tenta de la toiser mais c’était compliqué vu qu’elle était vraiment minuscule, et un peu translucide. Mais elle fit le récit de son décès, sans même frémir.

« Il n’y a pas grand-chose à dire. On a réussi à s’introduire dans ma chambre. Un sort d’asphyxie très puissant m’a mis hors combat et il est entré pour me raconter des salades avant de m’achever avec un vulgaire oreiller. –elle se tourna vers Tara- Il n’était surement pas seul, mais celui que j’ai vu, c’est Fabrice.»

Il y eu un premier bruit sourd, suivit d’un craquement sinistre alors que le poing de la bientôt impératrice traversa la table. Elle ne maitrisait pas encore à la perfection son nouveau bras et faisait quelques dégâts en temps normal. Et là, c’était la rage qui avait parlé pour elle. Le pieu serait d’argent alors, et si elle devait retourner chaque parcelle d’Autremonde pour le retrouver et lui faire payer la longue liste des crimes qu’il avait commis. Lentement et douloureusement. Sa tante haussa un petit sourcil devant sa réaction, mais cela ne l’étonnait pas tant que cela, au final.

Tara prit une grande inspiration et serra les poings en essayant de se calmer malgré les regards mitigés des autres membres de ce conseil, et les éclats de bois dans son illusion de peau. Et ils ne voyaient qu’une infime partie de la colère de la jeune femme. Il avait trahis, blessé mais il n’avait rien commis qu’elle ne pouvait lui pardonner. Jusqu’à aujourd’hui. Elle avait prophétisé juste lors de leur dernière rencontre, elle le tuerait la prochaine fois, mais elle devait maintenant vivre avec les remords de ne pas l’avoir fait plus tôt. Mais sa tante ne lui en voulait pas. Elle ne savait même pas qu’ils l’avaient vu en Brontagne. Elle semblait accepter plutôt bien sa mort, au final, mais s’inquiétait tout de même pour son ancien Empire.


« Que comptez-vous faire pour l’annonce ? Il faut couronner Tara au plus vite et tu dois te montrer ferme pour calmer l’agitation qui va suivre.»

« Eh bien, à ce sujet, je vous demande d’accueillir Vaneloppe Von Gauss. Comprennez ce que cela veut dire ou non, c’est une Intelligence Artificielle, dont les capacités extraordinaires la place presque au niveau des changelins sur l’échelle des métamorphoses parfaites. Ce sera suffisant pour faire illusion auprès du peuple.»

Elle se leva en montrant la porte du bras, et que l’IA entrait (une synchronisation parfaite grâce à une petite oreillette qui avait indiqué l’arrivée de la demoiselle robotique). Celle-ci s’inclina, presque moqueusement, devant l’assemblée, lâchant un simple « Hola todos ». Quand elle se redressa, elle était le portrait craché de Lisbeth. En vérité, c'était quelque chose qu'elle avait préparé depuis longtemps, ce petit plan. Myakko lui avait appris à être prévoyante, et elle allait prouvé que c'était maintenant le cas.

« L’idée serait de cacher ton assassinat, pour maintenir l’ordre, le temps de mettre les choses au clair et de préparer la succession. Tu abdiqueras d’ici une à deux semaines pour te retirer loin du monde, après avoir le couronnement. Le gros du peuple le gobera. Si des rumeurs de complots sont lancées, c’est aussi un bon moyen de remonter la piste, puisque Fabrice n’était effectivement pas seul. Pour la suite, nous avons beaucoup parlé toi et moi. Tu m’avais dit que j’allais devoir prendre une décision le moment venu et qu’elle serait ma volonté et uniquement la mienne.

C’est pourquoi, dans une semaine, j’aimerai que Jar devienne empereur.»






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Dim 20 Aoû 2017 - 5:25

authentiques réactions de Jar à la dernière réplique :
 

LONG LIVE THE EMPEROR
   C'EST MOI !!!!!!!!!
Fabrice, ce petit bâtard. À l'annonce de son nom, Jar lança un regard appuyé à Tara. Ils auraient dû s'occuper de son cas quand ils en avaient l'occasion. Dire qu'ils le tenaient en leur pouvoir... La prochaine fois, il n'écouterait que lui, et Tara pourrait bien aller brûler en enfer, et ses scrupules avec. Elle brûlait déjà de rage, et Jar devina qu'une partie de sa colère était dirigée contre elle-même.

Le plan de Tara se révélait étonnamment bien ficelé - et même trop pour qu'elle ne l'ait pas imaginé à l'avance. Quel gâchis. La jeune femme aurait les moyens de devenir une impératrice correcte, si seulement elle ne prenait pas des décisions aussi stupides. Fort heureusement, il serait là pour l'aider à partager le lourd fardeau que représentait le contrôle d'un empire. La tête et le coeur, selon sa propre expression. Du moins, si elle tenait ses promesses, et il avait peu de doutes là-dessus. Si elle lui avait menti, ou si leur collaboration ne lui plaisait pas, il trouverait bien un moyen de la rappeler à l'ordre. Quitte à revenir aux vieilles méthodes.

« C’est pourquoi, dans une semaine, j’aimerais que Jar devienne empereur. »

La mâchoire de l'intéressé se décrocha.

Est-ce qu'il avait mal entendu ? Non, elle ne pouvait pas avoir prononcé pareille sentence. Ou alors elle se moquait de lui. Pourtant l'expression de sa soeur ainée demeurait merveilleusement sérieuse. Et tous les regards s'étaient tournés dans sa direction. Il raccrocha sa mâchoire et parvint plus ou moins à reprendre contenance - avec moins de succès que d'habitude, parce qu'il avait toujours l'air un peu sonné.

Intérieurement, son coeur battait à tout rompre, des bouteilles de champagne explosaient au milieu des confettis et il s'autorisa même une petite danse de la joie mentale. Il avait lâché la main de Mara. Pendant un instant, il en oublia même la mort de sa tante.

Empereur. Il allait être empereur ! Tara l'avait choisi pour être empereur ! Le rêve de toute sa vie. Plus jamais il ne connaitrait la frustration d'être seulement le deuxième sur la liste, de devoir patienter il ne savait combien d'années encore avant qu'il ne puisse ne serait-ce qu'effleurer le trône d'or. Il n'aurait pas à partager le pouvoir les premières années comme il l'avait prévu, il n'aurait même pas à assassiner qui que ce soit. Lui qui anticipait tout, il n'avait jamais envisagé l'hypothèse selon laquelle Tara lui abandonnerait l'empire avec beaucoup de sérieux. Et pourtant, toutes ces années de compromis, de grimaces et de faux-semblants avaient payé, bien au-delà de ce qu'il escomptait.

C'était le plus beau jour de sa vie.

Un regard vers les fantômes de sa tante et de son père lui apprit qu'ils étaient aussi abasourdis que lui. Et qu'ils ne prenaient pas forcément la nouvelle avec autant d'allégresse. Qu'importe l'avis de ces vieux imbéciles, il était temps que la nouvelle génération prenne la relève. Jar n'avait plus du tout envie de voir Tara brûler en enfer, désormais. Non, il l'embrasserait bien sur la joue même, si seulement ils n'étaient pas en deuil, doublé d'un conseil extraordinaire.

La prudence la plus élémentaire exigeait toutefois qu'il se montre méfiant. Ce n'était pas le style de Tara de proférer une plaisanterie pareille, mais la connaissant, elle n'allait pas lui laisser carte blanche sans aucune garantie pour le retenir de faire n'importe quoi. À moins qu'elle n'ait perdu la raison.

« Quel est le piège ? »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Mar 22 Aoû 2017 - 22:09

Long live the Empress
Chassant les pensées sombres qui l'assaillaient face à l'assassinat de sa Tante, Mara tenta de se concentrer sur son portrait miniature qui trônait au milieu de la table. On avait beau dire, mais même en miniature et morte, sa Tante était si majestueuse qu'il lui suffisait d'un regard pour vous toiser, vous juger, et vous faire parvenir des mots dont elle seule était capable de penser, le tout en même temps. Mara grimaça. C'est comme si elle n'était pas morte au final sous cet angle là, malgré son absence physique il y avait toujours son empreinte dans la pièce, son regard, le son de sa voix Impériale...En fait si, elle était morte, incapable de faire quoi que ce soit contre les évènements qui allaient chambouler l'Empire et sans doute AutreMonde à l'annonce de cette nouvelle. Elle était morte, mais on la retenait de force chez les vivant encore quelque temps. Elle pourrait trouver ça injuste, et elle le pensait sûrement au vu du regard qu'elle lançait à sa nièce, mais elle répondit comme on l'attendait si bien d'elle. Ses dernières phrases. Ses derniers mots. Ses derniers conseils. Ses derniers ordres. La dernière fois tout simplement. 

Mara inspira, garda la tête haute, les yeux fixés d'abord sur Tara puis sur sa Tante. Attendant sans doute la suite des évènement, des ordres, des conseils. Leur Tante allait-elle leur laisser l'Empire sur les bras aussi brutalement? C'était bien partie pour. Et même si l'Empire était davantage soutenu par Jar et Tara (n'oublions pas son Oncle tout de même), elle ferait son possible pour aider. Elle n'avait plus le choix. Et on ne le lui demandait même plus de choisir. Elle savait ce qu'elle avait à faire. Elle pourrait désespérer tant qu'elle voudrait, elle pourrait se plaindre pendant des heures, mais cela ne changerait pas qui elle était. Elle était Mara. Une des Héritières. Elle devait faire son devoir...et ne pas foutre la honte à sa famille. 

Fabrice. Le nom lâché comme une bombe produit la même explosion dans la salle quand le poing de Tara traversa la table et fit voler le bois en éclat. Surprise, autant par le nom du coupable que par la violente action de sa soeur, Mara ne put empêcher un sursaut. Elle regarda sa soeur, tremblante de rage et s'est dans ces moments là que Mara aurait aimé pouvoir rassurer sa soeur, la prendre dans ses bras. Mais elle ne bougea pas. Tara avait revu Fabrice lorsqu'elle avait essayé, sans même lui en parler, avec Jar de retrouver leur souvenirs. Mara ne savait pas ce qu'il s'était exactement passé là bas mais elle savait que la douleur et la rage que devait porter Tara dans son coeur aurait pu tout détruire sur son passage. Il n'était qu'un traître! Un traître! Un con! Un...elle n'avait plus les mots et ne souhait pas délivrer des obscénités pareil dans un moment de deuil. La jeune fille serra les dents comme si elle avait voulu soulager sa soeur d'un poids bien qu'elle savait qu'elle ne le pouvait pas. Tara se disait sûrement qu'ils auraient dû le tuer et il n'allait pas aller bien loin à présent. Un discret regard en direction de son frère, lui fit comprendre qu'il pensait la même chose...voir plus violemment.

Lisbeth reprit la parole. Coupée par Tara qui déballa un plan qu'elle avait dû prévoir de toute pièce et qui était d'une finesse exceptionnelle. Tara était une grande stratège et ce plan ne devrait même pas étonner Mara. Cependant elle ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux quand Tara leur déballa ce qu'ils allaient faire. Précis. Sans faute possible. Indéniablement génial! C'est donc sans appréhension qu'elle regarda la jeune Intelligence Artificielle entrer dans la pièce. Elle avait déjà rencontrer Vaneloppe à un speed-dating qui avait d'ailleurs très mal fini entre Jar et elle. Elle souffla. Elle était exactement comme Lisbeth. Des soeurs jumelles. Des clones. Tout cela allait donc si bien marcher? N'y aurait-il pas d'accros? Personne ne se douterait de quoi que ce soit? Ce pouvait-il que ce soit...que ce soit si simple? Quand vous cherchez à empêcher un naturel anxieux de venir, il revient au galop. Mais tout ça, c'était sans compter la fin du plan. Une fin de plan qui prit tout le monde au dépourvu. Surtout le principal concerné. 

Ne pouvant s'empêcher de faire comme les autres. La visage de Mara se décomposa en plusieurs expressions. Surprise. Elle écarquilla les yeux, ouvrit la bouche et la referma sans cesser de regarder Tara. Comme si elle ne comprenait pas ou comme si elle essayait de bien comprendre ce qu'elle avait entendu. Avait-elle justement bien entendu? A en voir par le visage des autres, elle avait dû entendre la même chose. Surprise encore. Elle se tourna vers son frère comme si c'était la première fois qu'elle le voyait. Il avait lâché sa main et probablement sa mâchoire aussi. Surprise toujours. Elle se tourna une nouvelle fois vers Tara. Qu'est-ce que...Empereur? Vraiment? Sa tête navigua entre Tara et Jar jusqu'à une nouvelle émotion. Joie. Elle arrêta son regard sur le visage de son frère qui essayait de contrôler cette adrénaline et cette joie qu'il réfrénait pour montrer un visage impassible. Mais on ne le faisait pas à sa jumelle. Elle savait qu'intérieurement il dansait de joie, qu'il aurait voulu sauter. Et malgré la tristesse de ce moment, Mara eut subitement envie de se lever et de frapper des mains tant la joie imperceptible pour les autres, mais pas pour elle, de son frère lui donnait du baume au coeur. Oui c'est ça. Jar bien que surprit, et méfiant ne pouvait empêcher une joie et une fierté de prendre possession de lui. Cela était tellement fort que Mara ressentait exactement la même chose que son frère. Elle essaya de rester digne tout de même, ils étaient en plein milieu d'un conseil, mais un léger sourire effleurait le dessin de ses lèvres sans qu'elle puisse y faire quelque chose. Ce qu'il avait toujours désiré, ce pour quoi il s'était battu. Il allait l'obtenir. Il l'obtiendrait dans une semaine. Dans une semaine son jumeau serait Empereur. Si elle avait pu, elle aurait remit cette scène en replay, mais ceci n'étant pas possible elle essaya de ne pas ouvrir la bouche à chaque fois qu'elle y repensait! 

Son frère, la ramena sur AutreMonde en posant une question à sa soeur. Le piège? Effectivement Tara laissait le trône comme ça? Pourquoi? Pour Mara il n'y avait pas de piège, quel serait l'intérêt d'un piège? Mais cela lui semblait tout de même étrange. C'est donc avec curiosité qu'elle se tourna vers sa soeur pour entendre sa réponse. Elle ne laissa cependant pas sa question en suspens non plus. Si Jar n'y pensait pas encore, elle ne voulait pas s'inquiéter pour la suite. Elle s'installa confortablement sur son siège et regarda sa soeur, une lueur d'anxiété dans les yeux. Tara comprendrait elle en était sûre. 

"Et que comptes-tu leur dire? Le comprendront-ils?" 

Elle parlait du peuple. Parce qu'elle n'avait nul doute sur les capacités de Jar à digérer un Empire, il avait tout pour réussir: Intelligence. Stratégie. Force d'esprit. Ambition. Mais elle en avait sur le comportement du peuple. Accepteraient-ils Jar? Elle s'inquiétait pour plus tard, pour son frère. Pas sur l'Empire, faut pas déconner non plus, chacun ses priorités. Mais elle s'inquiétait pour son frère. On ne savait jamais après "l'abdication" de Lisbeth et la décision que Jar soit Empereur comment ils pourraient prendre la nouvelle. C'était peut-être de l'inquiétude pour rien après tout. Le peuple suivra, mais elle préférait quand même poser la question.
tyle="font-size:8px;text-align:center; font-family: Verdana;">Codage par Libella sur Graphiorum


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Mar 22 Aoû 2017 - 23:49


Longue vie à Jar.









Pour avoir fait son effet, elle avait fait son effet. Lisbeth n’était pas si surprise, et Danviou le savait. Elle n’était pas sa fille pour rien, et s’il avait fui ses responsabilités, elle le pouvait aussi. Sauf qu’elle comptait le faire pour en prendre d’autres toutes aussi importantes. Par contre, les conseillers, Sandor, Mara et Jar, eux, tombaient des nues. Pour le plus grand plaisir de notre courgette impériale. Il fallait bien que ça offre quelques avantages. Sa Tante reprit la parole :

« Si ta décision est prise, je ne puis plus m’y opposer. Jar en est capable. Pour le peuple, si c’est moi qui l’ordonne, ils suivront. Je vais vous laisser maintenant, sinon, vous allez avoir une Impératrice Fantôme qui ne voudra plus repartir.

Tara acquiesça en la remerciant encore, et après un dernier regard avec son père, ils repartirent, laissant les vivants régler leurs problèmes. Tara se tourna vers son frère et sa sœur. C’était eux qui comptaient. Les conseillers étaient bien gentil, mais ils n’avaient de toute façon qu’un avis de consultant à ses yeux.


« Je vous l’annonce maintenant. Je comptais de toute façon renoncer à ma place pour le trône. J’ai… d’autres projets titanesques qui sont incompatibles avec ce rôle. Du genre justicière planétaire. Vous avez l’habitude. Alors oui, il y a un piège, c’est que si tu fais n’importe quoi, je ne suis jamais très loin pour te rappeler à l’ordre. Mais je ne pense pas que ce soit nécessaire. Tu sauras faire ce qui est juste et je te fais confiance pour ne pas gâcher tout ça.»

Elle n’avait pas envie de dévoiler l’intégralité du Talion pour le moment. Il ne se révèlerait que quand la situation le permettrait et c’était nécessaire pour bien montrer leurs intentions, avant de démarcher plus encore les dirigeants, qui avaient été approchés doucement, sans révéler leurs véritables intentions. D’ailleurs, elle allait devoir en parler à Jar, très bientôt.

« Le peuple laissera faire. De toute façon, le temps lointain de Jar le maléfique est oublié. Ils feront confiance à Lisbeth, et même moi qui soutiendront ton intronisation. Pour beaucoup, c’est quelque chose qui leur passera au-dessus de leur tête, tant que cela n’affecte pas trop leur niveau de vie. »

Elle se leva, soupirant encore en regardant le trou dans la table, chargeant doucement sa magie.

« Sandor, messieurs les conseillers, si vous n’avez rien à redire à ce qui a été dit, je vais maintenant dissoudre ce conseil.»

Après un regard à l’IA, elle ne laissa pas le temps à quiconque de réagir qu’elle incantait un mintus de masse sur la salle, à l’exception de sa famille et de Sandor. A la place, le conseil était une réunion demandée par Lisbethloppe qui venait annoncer sa décision, en accord avec sa nièce, de laisser le trône à Jar. Comme ça, personne ne parlerait de sa véritable identité, et seuls ceux en qui elle avait confiance étaient encore au courant. Bon, ils étaient quand même choqué du changement d’héritier et de sa soudaine envie d’abdiquer, mais on ne discutait pas avec Lisbeth.

« Sandor, si tu as besoin de moi, je ne suis pas très loin. Jar, Mara, si vous voulez bien me rejoindre dans ma chambre… »

Toute cette pression l’avait empêché de craquer et tant que son frère et sa sœur était avec elle, elle n’irait pas broyer du noir. Ce qui actuellement, consister à aller se battre avec Myakko jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus tenir debout. Elle s’affala dans son fauteuil favoris alors que son canapé et ses sièges habituels étaient libres pour les jumeaux.

« Moi qui voulait vous faire une surprise un peu joyeuse, c’est un peu terni par tout ça. Je ne suis même pas vraiment triste, après tout ce que papa m’a raconté sur Outremonde, on se demande si c’est pas mieux là-bas. Elle s’y plaira sans aucun doute. Mais ça me désole de ne plus l’avoir ici tout de même. Surtout à cause de lui. J’aurai du t’écouter. La prochaine fois, il repartira avec l’équivalent de son poids en argent planté dans l’estomac. »

Non, elle est pas énervée du tout. Ni en rage d’ailleurs. En tout cas, le sérieux avec lequel elle avait dit ça lui avait fait froid dans le dos. Myakko déteignait un peu trop sur elle.

« Vous, ça va ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Mer 23 Aoû 2017 - 22:47

The world is mine
   
Tamajar
Ces instants resteraient gravés dans la mémoire de Jar à tout jamais. Les révélations de Tara, l'approbation de Lisbeth, leurs éloges à toutes les deux. Le choc sur les visages des conseillers et de Sandor, l'expression de joie qui remplaça la surprise initiale sur celui de Mara. Tout avait un délicieux goût de victoire. Il adressa un hochement de tête en guise de dernier au revoir au fantôme de sa tante - une manière de la remercier et de lui souhaiter un bon repos en Outremonde. Bien qu'ils n'aient jamais été très proches, il avait beaucoup appris à ses côtés, durant ces longues heures à l'observer régner lors des audiences et des réunions. Il lui était souvent arrivé de ne pas être d'accord avec ses décisions, mais elle avait accompli son devoir en se montrant une impératrice compétente. Sans doute serait-elle regrettée. 

Il commençait à s'habituer peu à peu à l'idée qu'il serait le prochain empereur d'Omois. L'euphorie première se changeait en un sentiment de plénitude, celui qui vous accompagne quand votre rêve devient finalement réalité. Il en profitait, car il savait qu'il aurait bientôt mille et un détails à mettre au point pour préparer son couronnement, et de très lourdes responsabilités qui pèseraient sur ses jeunes épaules. Il en avait trop rêvé pour ne pas les attendre de pied ferme.

La réunion achevée, la fratrie se retrouva dans la chambre de Tara pour une autre plus intime. Comme toujours, Jar ne laissait rien transparaitre de ses émotions et gardait une expression neutre, voire grave, ne serait-ce que par respect pour le moment de deuil de ses sœurs. En entendant la promesse sanglante de l'ex-héritière, il mesura à quel point elle avait changé. Elle lui ressemblait plus, désormais. Quelque part, il aurait été curieux de voir à quoi aurait ressemblé leur collaboration - même s'il ne reviendrait à ce compromis pour rien au monde.

« Ça va. Je suis autant responsable que toi. J'aurais dû m'occuper de lui quand j'en avais l'occasion. On la vengera. On en fera un exemple. »

On ne s'attaquait pas à un membre de la famille impériale impunément. Encore moins à celui qui occupait le trône. Jar comptait s'assurer de passer l'envie à quiconque voudrait renouveller l'exploit de Fabrice. Il en allait de sa propre sécurité.

« Merci, Tara. Sincèrement. Ça n'a pas dû être simple de prendre une décision pareille, même si finalement elle nous arrange tous les deux. Tu ne regretteras pas la confiance que tu m'accordes aujourd'hui, j'en fais la promesse. »

Il s'imaginait déjà en grand empereur, à la fois sage, audacieux et juste, dont le nom serait inscrit dans les livres d'Histoire pour les siècles et les millénaires à venir. Il se démarquait déjà par sa jeunesse - dans un monde où l'espérance de vie des sortceliers atteignait facilement les cent vingt ans, on aurait pu s'attendre à ce que Lisbeth vive encore une soixantaine d'années et même plus. En fin de compte, il devrait presque remercier Fabrice.

« Maintenant, qu'est-ce que tu entendais par projets titanesques et justicière planétaire ? Tu as l'intention d'enfiler une cape et un masque et de faire ça à plein temps ? »

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Jeu 24 Aoû 2017 - 11:10

Long live the Empress
 Jar empereur. Ça pour une surprise, ça avait été une surprise. Mais une surprise agréable tout de même quand on pouvait sentir la joie qui émanait de lui malgré le visage neutre qu'il arborait. Avoir appris que l'assassin de sa Tante n'était autre que Fabrice avait eut aussi son lot de visages stupéfaits et de réactions de colère, que Mara ne pouvait que comprendre. Tous les regards finirent par se tourner vers Lisbeth, qui donna son approbation quand à donner la charge de l'Empire à Jar et Mara aurait parié une main que c'était le plus beau jour de sa vie sûrement...qui sera certainement remplacé par le jour du couronnement dans une semaine. Mara fit un petit sourire à sa Tante et celle-ci disparut aussi vite qu'elle était arrivée. Le départ du Lisbeth, sonnait déjà comme la fin du conseil que Tara s'empressa de dissoudre. 

Les paroles de sa soeur lui revirent en mémoire. D'autres projets? Titanesque? Justicière planétaire? Mara était perdue, et elle ne semblait pas être la seule. Elle savait que sa soeur avait sûrement murement réfléchie à cette décision et si elle l'avait prise c'est que c'était la meilleure des solutions à faire. Cependant tout ça lui laissait comme un sentiment de déjà vu. Où? Sûrement la fois où Tara lui avait parlé, en rigolant et tout du moins c'est ce que sa petite soeur espérait, du club qu'elle voulait monter pour sauver la planète avec des gens, complètements fous, qui voudront risquer leur vies. Elle fronça un sourcil en attendant la suite des évènements, se rappelant mentalement de ne pas laisser passer ça, sans savoir ce que Tara voulait dire par "Justicière planétaire"

Le conseil se dissipa sans que les conseillers aient défait de leur visage une expression de surprise, qu'ils avaient bien sûr modéré lorsque que Lisbeth était encore là. Sentant l'état de plénitude de son jumeau, Mara sourit et se tourna vers Tara. Celle-ci les emmena à sa suite où elle s'assit dans un fauteuil. Mara prit place en face du sa soeur sur le canapé. Leur soeur leur expliqua son ressentiment et Mara ne pouvait nier qu'intérieurement elle se sentait mieux, voir plus joyeuse depuis qu'elle avait appris la bonne nouvelle pour son frère. Tara n'avait pas tord, OutreMonde n'était pas désagréable à vivre apparemment mais c'était plutôt la violence et l'aspect brutal de la mort de sa Tante qui avait secoué Mara. Après tout, elle est Lisbeth n'était pas proche, mais ça ne l'empêchait pas d'être un membre de sa famille qu'elle aurait voulu protéger. Sa mort lui causait quand même un sentiment de tristesse même si la joie qu'elle avait eut en entendant la surprise de Tara avait fait remonter son humeur. Puis elle entendit les paroles amères et violentes de sa frangine quand au cas de Fabrice. Tara s'en voulait, ça se voyait et la prochaine fois qu'elle croisera Fabrice, il ne pourra prononcer mot avant d'être tuer. Mara releva la tête. 

"Vous pourrez compter sur moi pour vous aider à le trouver et à le tuer. On ne touche pas un membre de notre famille comme ça!"

Déterminée à venger les membres de sa famille, une lueur crépita dans son regard noisette. Qui osait s'en prendre un à un membre de la famille s'en sortait avec tous les Duncan sur le dos. Elle mettrait tout en oeuvre pour aider sa soeur et son frère à retrouver Fabrice et laissera à Tara le plaisir de...le tuer...comment avait-elle dit déjà? Ah oui! De lui mettre son poids d'argent dans l'estomac! Cependant malgré la détermination, Mara voyait bien que sa soeur n'était pas au mieux de sa forme, affectée par le décès soudain de sa Tante, et par l'annonce de son assassin. Mara ne pouvait que s'inquiéter un peu pour sa soeur. Elle regarda Tara et lui sourit gentiment. 

"Moi aussi ça va. Mais toi, comment tu te sens? Tu tiens le coup?"

Mara était persuadée que Tara allait lui répondre que oui ou que du moins qu'il le fallait bien. Sa grande soeur préférait être seule pour laisser des émotions dans ce genre se manifester. Mais il fallait bien que Mara prenne des nouvelles de sa soeur tout de même. Tous avait subi la perte de Lisbeth, d'autant plus que Tara la connaissait mieux que les jumeaux. Alors en membre de la famille, petite soeur qui plus est, elle se devait de prendre des nouvelles de son aînée. 

Elle laissa Jar remercier Tara avec un sourire aux coins des lèvres. Le fameux piège que Jar avait préféré connaître n'était qu'une simple mise en garde que Jar n'en aura sans doute plus besoin de l'entendre. Il saurait faire les bons choix, aux bons moments. Elle en était certaine. Aussi certaine que ça soeur l'y était...Sinon elle ne lui laisserais pas le trône. Mara se dit que peut-être plus tard elle devrait laisser son frère et sa soeur seuls pour ne pas les gêner dans les préparations et les derniers détails qu'elle ne pourraient sans doute pas suivre au vue de son aptitude à gouverner une boite de petit pois. Bientôt Jar serait empereur. Empereur! Elle avait beau se le répéter en boucle depuis tout à l'heure elle n'y revenait toujours pas. Jar ramena son attention sur la conversation. Certes elle devrait peut-être partir mais pour l'instant elle restait avec son frère et sa soeur à discuter de choses importantes qu'elle pouvait comprendre, notamment les phrases de Tara au conseil avant de clôturer celui-ci.

"Oui Jar à raison, de quoi est-ce que tu voulais parler Tara? Y a-t-il un souci quelques part qui doit être régler? Dit-elle sérieusement mais elle ne put s'empêcher de rajouter ironiquement. Serait-ce cette histoire de club qui te trotte encore dans la tête?"

Quoi que Tara voulait dire par ces mots forts, elle pouvait compter sur Mara pour lui apporter toute l'aide dont elle aurait besoin. Elle se l'était promis la dernière fois, sur le banc. Tara lui avait promis qu'elle ne partirait plus sans lui en avoir parlé préalablement et Mara lui avait promis en retour qu'elle serait toujours là pour l'aider même si ce n'était que pour tendre des Kleenexs aux adversaires de Tara qui saigneront du nez.
tyle="font-size:8px;text-align:center; font-family: Verdana;">Codage par Libella sur Graphiorum


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Jeu 24 Aoû 2017 - 14:58


Check mon gros vaisseau.









Il fallait croire que la partie vindicative de son caractère était un trait de famille. Cela devait être une tare des deux branches de la famille, parce qu’elle voyait très bien Lisbeth ou Isabella courir après Fabrice avec une lame en argent, pour des raisons similaires. Les Duncan et les Barmi avaient donc un penchant certain pour la vengeance. La fusion des deux sangs aussi.  Mais elle avait moyennement envie de partager celle-ci si elle le pouvait. Elle n’était pas souvent égoïste mais elle avait ce lien spécial avec Fabrice qui rendait la chose encore plus personnelle qu’elle ne pouvait déjà l’être. Il allait souffrir le pauvre. Et dévoiler les noms de ses complices, dusse-t-elle les extraire de son crâne. Mais elle comprenait leur envie de lui faire payer aussi, alors, elle ne protesta pas, préférant rebondir sur la réponse de Mara.


« C’est… difficile à exprimer, et plutôt contradictoire. Mais ça ira, je pense. Et mieux encore après avoir fracassé quelques trucs. Et quand la colère ne sera plus là… je ne sais pas encore comment je réagirais. Mais tout ira bien. »


Elle ne s’épancha pas plus. Elle était ainsi. L’ex héritière savait qu’elle exploserait d’une manière ou d’une autre, mais qu’elle avait toujours sa sœur, et Amber, si elle avait besoin d’elles. Elle se voyait mal en parler avec Jar. Ce n’était pas ce sur quoi leur relation était basée, et si elle respectait bien quelque chose, c’était la capacité qu’il avait à ne pas laisser l’affectif affecter son rationnel. Pouvoir qu’elle enviait parfois. Son petit frère la remercia alors.

Jar qui lui disait merci ce n’était pas souvent, alors elle savourait aussi. Même si elle se doutait qu’elle était loin de ce que son petit frère devait vivre actuellement. Mara aussi était contente pour lui, ce qui ne l’étonna pas, ils restaient incroyablement proche tous les deux, et une empathie certaine rendait leurs émotions connectées. Elle le détrompa cependant sur la difficulté de sa décision.



« C’était plus facile que tu ne le penses. Ce n’est un secret pour personne, depuis qu’on me l’a annoncé, j’ai tout fait pour me débarrasser de la hantise du trône. Je n’en ai jamais voulu, et j’ai prétendu le contraire parce que je préférais me torturer dessus que de t’y voir assis. Cependant, tu as muri. Tu as travaillé. Et tu m’as prouvé que je pouvais te faire confiance. Peut-être que je me plante. Je ne pense pas. Tu en rêvais. Pas moi. Maintenant que tu en es digne, je ne vois pas pourquoi je ne te le laisserais pas. »

Elle laissa échapper un petit ricanement quand on lui parla de masque, de cape et de son idée de club. Ce n’était même pas son idée, au final, alors Mara ne pourrait même pas dire que c’était de sa faute. Elle se leva pour s’approcher de la porte fenêtre, zyeutant dans le ciel. Elle ouvrit et fit signe à sa fratrie de la rejoindre sur le balcon.

« Une image vaut mieux que mille mots. – elle porte la main à son oreille, et continua d’un ton péremptoire – Capitaine, positionnez-vous cinq kilomètres plus à l’est, s’il vous plait. »

Elle était pas encore très douée avec ça, mais le Damoclès se mit en branle pour s’éloigner un peu du palais, histoire qu’ils ne se tordent pas le cou en tentant d’observer le monstre de métal pataud. Sur les côtés, les turbines magnétiques brillaient d’un éclat bleuté pour maintenir l’objet dans le ciel, et on pouvait aisément, malgré la distance, imaginer ses dimensions. Elle sortit de sa poche deux paires de lunettes aux verres grisés et leur tendit.

« Enfilez ça, et regardez ici –elle tendit le doigt vers un point du ciel, qui ne présentait rien de spécial pour le moment mais qui révèlerait l’aéronef gargantuesque sitôt les lunettes enfilées – j’ai l’honneur de vous présenter le Damoclès, quartier général du Talion, organisation agouvernementale de protection d’Autremonde, composé, je l’espère, d’une armée privée régulière constituée de chacun des peuples, dans une collaboration pour la paix. Pour le moment, il n’y a que des soldats robotiques, mais les démons ont acceptés de nous fournir un bataillon. D’ailleurs, Jar, il m’en faudrait un de l’armée Omoisienne, le jour venu.»

Elle était fière de leur montrer. Cela faisait depuis son départ pour Vilain qu’elle connaissait le Talion, qui ne se serait peut-être pas fait sans elle. La blonde avait dû faire d’énorme effort pour ne pas crier à qui voulait l’entendre ce qu’ils préparaient.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Jar'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : inexistant
Couleur de magie : Violette
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Empereur d'Omois.
Résidence : La suite la plus luxueuse du palais de Tingapour
Dans le sac : secret d'État. (de la paperasse, deux ou trois livres, des boules de cristal, des vêtements de rechange, des potions de soin et du poison, un taludi, un DRAC)

Affinités : Mara : sœur jumelle. On se croyait inséparables, jusqu'à ce qu'on prenne des chemins différents, trop peut-être. Malgré tout, on sera toujours là pour veiller l'un sur l'autre.

Tara : sœur ainée & ex-héritière du trône. Meurtre raté. Et pourtant tu t'es acharnée à essayer de me faire confiance. Je suppose que je te suis redevable maintenant. Fait chier.

Magister : "père" décédé. Vous m'avez tout appris. Jusqu'à ce que vous me laissiez tomber. Dommage pour vous.

Selena : "mère" dont j'avais oublié l'existence. Le temps ne se rattrape pas, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si l'Amemorus a été levé ?

Amber : tu me crois si je te dis que je suis désolé ? Pour une fois, c'est sincère. Merci pour ton silence et tes confidences.

toi ? (MP si t'as envie d'un lien)

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Dim 17 Sep 2017 - 1:39

Nouvel échiquier
   
Tamajar
En écho aux paroles de Tara, d'autres émergeaient de la mémoire de Jar, prononcées six ans plus tôt. La promesse qu'elle ne lui abandonnerait jamais Omois. Le prince se souvenait parfaitement du jour où elle était venue le sortir de son exil forcé au manoir d'Isabella. Il ignorait quelles preuves de confiance il avait bien pu lui apporter entre-temps pour qu'elle change d'avis. (À ses yeux, il n'avait rien fait de concret, sa stratégie consistant justement à ne pas agir.) Mais il se réjouissait de sa décision, d'autant plus qu'elle lui évitait un choix qu'il n'avait pas envie de faire.

Intrigué par l'ordre qu'elle venait de donner à un mystérieux capitaine, il s'équipa des lunettes qu'elle lui tendait et observa le ciel depuis le balcon. Sa curiosité redoubla d'ardeur lorsqu'il aperçut l'immense vaisseau qui planait au-dessus de Tingapour, comme un insecte indésirable, voire peut-être dangereux. Il échangea un haussement de sourcils prononcé avec Mara. Il prit le temps de digérer la somme d'informations que leur exposait Tara. Pour la seconde fois de la matinée, il était sous le choc. Il connaissait le penchant de leur soeur pour les cachotteries, mais pas à ce point-là. Une organisation agouvernementale et armée qui prétendait oeuvrer pour la paix... Si un projet pareil se réalisait, il pourrait devenir un acteur influent et inédit dans le grand échiquier de la géopolitique autremondienne. La disposition du plateau se transformait trop vite au goût de Jar, et il n'était pas sûr d'apprécier ce vers quoi elle tendait. Une institution comme le Talion risquait d'entraver ses projets d'avenir pour Omois. La semaine qui arrivait s'annonçait intense en calculs et en réflexions.

Une telle entreprise ressemblait bien à Tara, elle et ses idéaux de justice et de paix, certes loubles mais pour le moins naïfs. Et elle confirmait que les gens se trompaient quand ils prétendaient qu'elle n'était pas intéressée par le pouvoir. Elle le recherchait simplement sous une autre forme que lui.

« Sale cachotière. Tu as encore d'autres secrets de cette taille dans ta manche, ou c'est terminé ? »

La nouvelle révélation le surprenait autant qu'elle l'impressionnait, et il ne s'en cachait pas. Même s'il ne savait pas encore s'il devait la voir d'un très bon oeil, il devait avouer que c'était un joli coup de théâtre. Le Damoclès semblait disposer d'une technologie avancée, et d'une puissance non négligeable si les démons avaient déjà accepté de collaborer avec. Donnée qui intriguait d'ailleurs Jar, qui se demandait pourquoi ils avaient été approchés avant lui.

« Qui est à l'origine de l'initiative ? Lisbeth était au courant ? Je suppose que les démons n'ont pas été les seuls que vous avez contactés jusque-là. »

Curieux comme le peuple des Limbes avait été rapide à s'insérer dans la communauté autremondienne. Un peu inquiétant aussi. Il se demandait pourquoi les autres nations n'avaient pas répondu positivement. Peut-être qu'ils avaient refusé, ou alors ils étudiaient la question avec méfiance ou dédain. Ou bien on ne les avait pas encore sollicités, puisque le projet devait être récent. Il essayait de ne pas trop assaillir sa soeur de questions, elle semblait ne pas en avoir besoin pour leur présenter sa nouvelle occupation avec enthousiasme.

« C'est impressionnant. Mais permets-moi de me laisser le temps de réfléchir avant de te donner une réponse, concernant la participation militaire d'Omois. Tout ce qui s'est passé au cours de la dernière heure représente beaucoup à digérer pour moi. »

Il regarda Mara en espérant qu'elle ne se sentait pas trop exclue, elle qui avait des difficultés à s'intéresser aux affaires politiques. Elle devrait s'y pencher de près bientôt pourtant, puisqu'elle était destinée à devenir la nouvelle Héritière d'Omois. Cela ne serait pas une partie de plaisir pour elle, mais d'ici à ce que naisse une nouvelle génération de Duncan pour hériter du rôle, ils n'auraient pas le choix.

© Gasmask    


Bend the knee to your emperor.



Multi-compte de Solveig, Keylo et Ace & Jeff Ducks :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4740-jar-9674-prince-d-omois#74782 http://tara-duncan.actifforum.com/t4619-jar-tylanhnem-duncan#73315
Mara'tylanhnem Duncan


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Blanca, chouette blanche
Couleur de magie : Gris clair
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Héritière d'Omois et apprentie Voleuse Patentée.
Résidence : Palais d'Omois
Dans le sac : Couteau, camouflus, quelques crédits mus, mon hor, poignard et chose coupante, ficelle de quoi ligoter quelqu'un et une bonne dose de courage!

Affinités : Tara'tylanhem Duncan : ma soeurette chérie

Elëor: La garde du corps d'un petit héritier de Tatral et l'une des meilleurs Voleuses Patentée que j'ai rencontré...attention elle n'est jamais loin de vous!

Dorïân(je met que le prénom, le nom est trop compliqué XD): Petit prince blondinet à l'allure charmante qui trouve drôle d'insulter ma présence...

Albane N. O'Nyme: Pour l'instant une petite princesse inconnu qui ferme ses yeux et qui est gentille comme tout.

May O'Season: Pour l'instant petit brunette qui participe à la même colo que moi est qui à l'air gentille.

Alexandre N. O'Nyme: Maitre à l'école des Voleurs Patentés et moniteur de la colonie de vacances...

Candice Heaven: Une blondasse que je n'apprécie pas du tout (pour l'instant) et qui ne me procure aucun sentiments de sérénitude. Doublée d'une fine couche de prétention même si elle est très belle!

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Dim 31 Déc 2017 - 21:10

Long live the Empress
 Passée la joie quand à la nomination de son jumeau en tant qu'Empereur d'Omois. Elle pourrait se pavaner intérieurement maintenant à coup de "Mon frère, mon jumeau, mon double est l'Empereur d'Omois! L'Empereur quoi! Le vrai!" Mais intérieurement seulement, elle était sensée se montrer digne de son rôle tout de même, de son statut, de son rang peu importe comment sa Tante se complaisait à l'appeler et peu importe ce qu'elle en pensait, c'était comme ça et elle n'y pourrait rien. Passée également le soulagement ou l'inquiétude tiraillante d'ailleurs qu'elle ressentait pour sa soeur qui lui avait répondu comme elle l'avait pensé. Pour Tara il fallait toujours que ça aille, elle n'y pourrait rien et même si elle savait qu'intérieurement Tara n'allait pas bien, elle ne leur montrerait pas. Pas ici. Pas maintenant. Mara le savait, elle avait encore beaucoup de choses à apprendre sur son aînée mais pas sur ses traits de caractère et celui là elle le connaissait. C'était celui qu'elle aimait le moins sans aucun doute. Parce qu'elle se sentait loin de sa soeur, elle se sentait impuissante face aux maux de sa grande soeur. Elles avaient progressé toutes les deux, elles avaient appris à se connaître, compris à mieux se comprendre. Et même si elle était persuadée que Tara savait qu'elle serait toujours là pour elle, il restait à le lui prouver.

Elle ne put empêcher un sourire quand elle entendit un gloussement de sa soeur et son coeur battit plus fort dans sa poitrine. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu sa soeur rire de la sorte, et elle était heureuse que ce soit eux qui ait réussis à leur tirer un petit rire. Bah quoi? Comment ça elle riait de leurs propositions? Quand on avait une soeur comme Tara on pouvait s'attendre à toutes les possibilités, même les plus ridicules soient-elle. Bon certes elle voyait mal Tara en cape et en masque mais on pouvait s'attendre à tout alors...pourquoi pas? Tara se leva soudainement, se dirigea vers sa fenêtre et fit signe aux jumeaux de la rejoindre. Capitaine? Position? De quoi parlait sa soeur? Elle obtempéra, aussi curieuse que son frère et rejoignit les côtés de sa soeur. Quelle ne fut cependant pas sa surprise quand Tara leur tendit de drôles de lunettes qu'elle leur intima de mettre et de regarder dans la direction qu'elle pointait avec le doigt. Avant de mettre les lunettes, Mara regarda le ciel au point même où Tara leur avait demander de regarder. Rien. Le ciel. Elle n'osa se demander si sa soeur était folle ou bien juste affectée par le départ de leur Tante. Jar avait déjà enfilé ses lunettes et tirait une de ses têtes que cela inquiéta un peu plus Mara. Elle positionna ses lunettes sur son nez et regarda dans le ciel. Elle retint un hoquet de surprise. Un vaisseau aussi gros qu'une balboune obèse venait d'apparaître sous ses yeux. Elle retira ses lunettes et fixa le ciel. Rien. Elle remit les drôles d'engins. Un vaisseau spatiale. Elle écarquilla les yeux et tourna la tête vers Jar au même moment où celui-ci chercha également son regard. Haussement de sourcil de la part des deux jumeaux. Message imperceptible passé grâce à leur connexion. Juste quelques mots et un profond sentiment. La curiosité ainsi que le fait de vouloir savoir ce qu'était ce truc qui planait dans le ciel au dessus du Palais comme Tara avait demander au "Capitaine" de le faire. La jeune fille se sentait un peu bête. Quand Tara avait dit capitaine, elle avait pensé au capitaine d'un navire, d'un bateau, quelque chose qui flottait sur l'eau. Pas un monstre aérien qui était impressionnant! L'effet de surprise passée, Mara retira ses lunettes et se tourna vers sa soeur qui leur expliquait ce qu'était ce vaisseau.

Un dictionnaire n'aurait pas été de trop pour le coup. A retenir: Lorsque Tara prévoit une prochaine réunion de famille, elle s'obligera - pauvre de ses yeux - de lire un manuel de politique jusqu'au bout. Agouvernemenquoi? Talion et Damoclès était aussi dans le manuel ou elle devait lire autre chose? Elle avait bien compris que cela dépassait juste le stade du simple vaisseau de croisière et que c'était quelque chose pour maintenir une paix durable, ainsi elle ne voyait pas l'intérêt d'armée dans cette affaire. Faire une paix? Sous la menace d'une armée? La jeune femme était larguée. Pire encore son frère continua les propos de sa soeur, laissant sa jumelle dans le flou le plus total. Flou qui inquiéta Mara car elle n'y avait pas beaucoup réfléchi. Réfléchi à ce qui allait se passer maintenant. Après. Une fois que Jar aurait été couronné. Une fois que Tara sera partie, elle imaginait, pour ce fameux Damoclès. Une fois qu'elle passerait d'Héritière bouche trou à la véritable Héritière Impériale. Elle déglutit difficilement. Tout ce dont elle ne comprenait ni le principe, ni même l'existence, tout ce qui ne l'intéressait pas et l'ennuyait à mourir, tout ce qui lui donnait la migraine et lui donner envie de ne jamais sortir du lit. Tout cela elle y serait confronté. En bonne et dûe forme, tous les jours, toutes la semaine, tous les mois. Il n'était plus question de se défiler maintenant elle allait devoir travailler pour l'Empire. Elle qui ne l'avait jamais vraiment considéré comme sa véritable maison, elle qui n'y avait jamais porté d'importance particulière, elle qui contrairement à sa soeur et à son frère n'était pas faite pour ça. Elle allait devoir y faire face. Bientôt. Pour longtemps. Sans échappatoire. Il elle ne pourrait pas y échapper. Pas cette fois. Elle n'aurait plus son frère pour guider ses arrières, plus sa soeur pour faire les choses dont elle était allergique à leur simple prononciation. Non. Jar serait empereur et elle serait Héritière Impériale. Elle prendrait la place de sa soeur alors qu'elle n'en avait pas les capacités. Pas pour ça. Comment allait-elle faire? Serait-elle une bonne Héritière? Pourrait-elle aider son frère ou au contraire le précipitera-t-elle dans une chute sans fond? Elle voyait déjà en gros titre dans les journaux: "Mara, l'Héritière Impériale précipite l'Empire vers sa chute et provoque une Guerre AutreMondienne". Puis la suite: Rejet. Cachot. Mise à mort. Elle retint sa respiration. Oui bon certes elle en faisait sans doute trop, ça ne serait sans doute pas comme ça. Cela ne pouvait pas être si compliqué si? Si Tara y avait survécu...ne pouvait-elle pas y survivre aussi? Enfin...comme elle le pouvait? De toute façon elle avait beau s'imaginer n'importe quoi, faire plusieurs nuits blanche pour essayer de trouver une solution. Il n'y en aura pas. C'était comme ça. Elle devait s'y faire. Et elle s'y ferait. Pour sa soeur. Pour son frère. Elle ne les laisserait pas tomber.

Dans tous ça, elle avait laissé Jar et Tara parler sans vraiment s'en inquiéter. Hum...qu'avaient-ils dit? Elle espérait rien de très important parce qu'elle n'avait rien écouté. Ca commençait bien. Alors que sa soeur parlait de la chose la plus importante du moment, elle se réfugiait dans sa bulle et cela commençait à la dépasser complètement. Allez Mara ressaisis-toi! Elle adressa un sourire à son frère quand celui-ci se tourna vers elle. Exclue? Mais enfin, pas le moins du monde! Elle adorait ça elle, la politique, les associations agouverquelquechose et elle serait bientôt prête. Enfin bientôt...dans quelques décennies. Sa soeur semblait contente de son coup et Mara ne pouvait s'empêcher de sourire.

"Et depuis combien de temps nous cachais-tu ça? J'imagine que ça n'a pas dû être facile mais l'effet de surprise était considérable! C'est euh...impressionnant...mais vraiment"

Elle sourit. Ce n'était pas car elle n'aimait pas la politique qu'elle ne pouvait s'impliquer dans cette histoire et qu'elle refusait de comprendre quoi que ce soit. Bien au contraire. Ce drôle de truc qui planait au dessus de leur tête allait sûrement lui enlever sa soeur puisque Tara semblait impliquer jusqu'aux coudes dans l'affaire et elle voulait en savoir le plus possible sur ce que c'était. Elle était consciente qu'à eux deux, Tara allait être ensevelie sous une tonne de questions mais après tout c'était sa faute aussi. La surprise était telle qu'elle n'était pas sans conséquences. Il faudrait sûrement à Tara parler d'une traite pour ne pas qu'un de ses deux cadets lui coupe la parole avec une nouvelle question.

"J'imagine que le fait que le vaisseau ne soit observable qu'avec des lunettes est voulu mais comptez-vous agir dans l'ombre ou bien dans la lumière? Il n'y aura qu'une armée composée des différents peuples ou y a-t-il également d'autres personnes?"

Elle regarda son frère. Cela devait faire beaucoup à ingérer d'un coup. Le fait de prendre la place d'Empereur, de découvrir l'existence du Talion mais également de savoir qu'il devrait y impliquer l'Empire dans quelques temps. Beaucoup de choses à gérer. Elle devrait y apporter son aide. Elle ne laisserait pas son frère seul, ni sa soeur. D'ailleurs elle n'osait poser la question qui lui brûlait les lèvres mais dont elle connaissait déjà la réponse. Si sa soeur avait parlait de "justicière planétaire" c'était qu'elle était beaucoup impliquée dans cette affaire et que pour la protection d'AutreMonde elle devrait aller à bord et elle devrait les quitter. Pour le bien de leur planète. Les quitter. Cela paraissait tellement...elle ne devait pas y penser. Elle secoua la tête, essaya d'empêcher les idées négatives de venir lui peupler le crâne, après tout elle n'en savait rien. Tara resterait peut-être...n'est-ce pas? Elle se concentra de nouveau sur le Damoclès qu'elle regarda de nouveau dans ses lunettes. Sa soeur et son frère aurait sans doute beaucoup de choses à se dire à propos de choses dont elle ne saisissait pas encore l'ampleur mais elle refusait de les laisser. Même si elle était un raviolis en boite dans cette matière elle ferait son possible pour les aider?

"Ecoutez. Je sais que je ne suis pas la plus forte dans le domaine et je ne peux même pas vous promettre que j'arriverai à tout saisir, vous utilisez des mots parfois dont je ne connais même pas l'existence. Mais je sais également que je vais devoir m'y mettre et c'est pour quoi je vous promet que je ne vous décevrez pas. Vous en avez ma parole. Alors même si tout sa c'est pas ma tasse de thé, même si je mettrai sûrement du temps à comprendre de quoi vous parlez et même si je vous demanderai certaine fois de m'expliquer, je vais faire tout ce que je peux pour vous apporter mon aide. Je veux vous aider. Vraiment."

Bon voilà. Ca, c'était dit. Maintenant elle n'avait plus qu'à comprendre comment cette organisation fonctionnait et après elle pourrait lancer le plan. Le plan? Quel plan? Le plan "Mara apprend son futur métier d'Héritière Impériale" ou bien celui "Comment éviter une guerre et la chute d'un Empire en apprenant un peu le métier"? Peut importe mais dans tous les cas sa famille n'avait pas à douter. Quoi qu'elle devrait faire et même si ça ne l'enchantait guère, elle n'abandonnerait pas. Jamais.
tyle="font-size:8px;text-align:center; font-family: Verdana;">Codage par Libella sur Graphiorum


Les flammes jumelles sont en permanences connectées l'une à l'autre, peu importe l'espace et le temps. Elles sont un fort miroir révélateur de leur Partie Sombre et Lumineuse ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4535-mara-tylanhem-t-al-barmi
Tara "The Fire" Duncan


avatar

Age du personnage : 22

Familier : Galant, pégase
Couleur de magie : bleu azur
Niveau de magie :
  • Très élevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Apprentie Impératrice, catastrophe
Résidence : Omois

MessageSujet: Re: Long live the Emperor   Lun 1 Jan 2018 - 2:56

Rip j'ai du refaire le rp qui s'est perdu en chemin


Je ne suis jamais bien loin.







L'effet de surprise était un des don inné de Tara. En général, c'était pour annoncer une catastrophe, pour en produire une, ou pour en préparer une. Pour une fois, rien de dramatique. En tout cas elle l’espérait très fort. Comme elle s'y attendait, elle eut droit à une avalanche de question, dont elle laissa couler le flot jusqu'à ce qu'on lui laisse en placer une. Tout retenir fut difficile et elle esperait ne pas en avoir oublié en route.

« Alors, je vais essayer de tout vous dire. Non, je n'ai pas d'autres secrets de ce style, il me semble. Pas d'aussi gros, en tout cas. Je ne suis pas l'instigatrice de tout ça, et je ne suis au courant que depuis mon voyage à Vilain, quand je suis parti me chercher un nouveau bras. La création du Talion date du soir même de ma... défaite. -le mot sonna encore très amer dans sa bouche- Vous rencontrerez surement celle qui a pu produire le vaisseau. C'est celle qui m'a coupé le bras, enfin, pas vraiment mais c'est compliqué. Elle pourra vous montrer elle même, c'est toujours plus parlant de la rencontrer que de se le faire expliquer par quelqu'un d'autres.»

Elle reprit son souffle mais reprit très vite pour éviter d'avoir de nouvelles questions à ajouter à sa longue liste.

« Lisbeth n'était pas encore au courant, mais cela n'allait pas tarder. J'ai commencé à approcher de nombreux dirigeants et la situation commence doucement à progresser. Fournir des soldats n'est pas aisés à tout le monde, et certains peuples ne le peuvent pas. Ils aideront par d'autres moyens. Mais il ne sera pas dur de convaincre tout Autremonde. Protéger la planète est une volonté commune du peuple et même si certains dirigeants n'y adhèrent pas forcement, ils ne pourront que suivre le mouvement si tout le monde le fait. ne serait-ce que pour avoir des yeux et des oreilles dans l'organisation. C'est aussi pour ça qu'il est caché de tous pour le moment. C'est un bon moyen de se protéger de Maldan, qui ne peut nous trouver, tout en évitant la panique à Tingapour en voyant un truc de cette taille stationner gentiment au dessus d'eux. Mais quand nous passerons à l'action, tout le monde connaîtra le nom et le but du Talion, puisque chacun des chefs d'états répandra la bonne parole pour se faire bien voir de son peuple et de ses voisins..»

Elle trouvait ça terrible que tout son argumentaire soit basé sur des mesquineries politiques mais c'était malheureusement ce qui faisait tourner ce monde.

« L'armée se voudra dissuasive comme les casques bleus Terriens. Mais contrairement à eux, nous ne reculerons pas devant le conflit. S'il y a bien quelque chose que j'ai appris sur cette planète, c'est qu'avant de sortir la diplomatie, il fallait être en position de force. Le Talion est là pour la reprendre à Maldan. Et quand tout le monde aura assisté à nos exploits, ceux qui chercheront à nuire à Autremonde s'en prendront d'abord à nous. En un sens, nous serons une énorme cible qui détournera les tirs et les conflits loin des civils. Et on sera bien plus difficile à abattre. »  

Mara avait posé une question difficile, car Tara savait qu'Amber ne lui en avait pas parlé. Parce que la blondinette le lui avait fait promettre, après tout. Mais elle ne savait pas ce qu'en penserait sa soeur.

«Il y aura des soldats, mais aussi des volontaires, triés sur le volet. Je... je ne te mentirais pas, et je pense que tu t'en doutes déjà au fond de toi, mais Amber compte bien endosser l'uniforme.»  

Elle n'ajouta pas "et je préférais mourir plutôt qu'il lui arrive quoi que ce soit" tellement c'était entendu..

Sa soeur était toujours aussi mignonne et gentille. Elle n'avait rien a faire dans la politique. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Mais Tara ne pouvait être l'héritière et la dirigeante d'un truc aussi gros que le Talion. Déjà que cela allait être compliqué de par son sang. Elle espérait de tout cœur que Jar allait lui épargner tout ce que Lisbeth leur faisait endurer. Et s'il le fallait... elle l'aiderait à s'enfuir. Même si Mara ne voudra jamais le faire. Elle voulait trop bien faire. Toujours trop bien faire. Et elle manquait du courage pour l'affirmer, ou au contraire en avait assez pour accepter ce qui lui arrivait. Alors Tara ne résista pas et la prit dans ses bras, la serrant fort contre son coeur, aussi bien pour lui rappeller qu'elle serait toujours sa grande sœur que parce qu'elle avait besoin d'elle aussi.


« Mara, s'il te plait. Ne change jamais. Je suis désolée que tu te retrouves héritière. Je sais que ce rôle t'enchante au moins autant que moi. Et ne laisse pas ton frère t’empêcher de faire ce que tu veux comme aurais pu le faire Lisbeth. - Elle jeta un coup d’œil entendu à l’intéressé - Mais ce n'était pas ce que tu comptais faire, hein ? En tout cas, je ne serais jamais loin. Le Damoclès n'en a pas encore une, mais il y aura une porte de transfert à l'intérieur, si bien que se voir ne sera pas difficile.»  

Elle se dégagea doucement, plantant ses yeux dans ceux de sa sœur, le plus sérieusement du monde. Avec l'air qu'elle prenait parfois quand elle disait des choses qui reflétait sa maturité réelle souvent masquée par son goût prononcé pour l'action.

« Alors ne te force pas. Je me suis forcée des années et je ne te le souhaites pas. Ne laisse pas ton sang guider ta vie. »  

Elle se tourna vers Jar de nouveau. Pour lui, pas de démonstration d'affection. Ce n'était pas ce qu'il attendait de toute façon. Elle avait néanmoins à faire un petit effort. Et lui aussi, maintenant.

« Jar, maintenant que le trône ne se dresse plus entre nous deux, j'espère que nos rapports changeront quelque peu. Ce ne sera pas facile, et même si cela peut sembler dur à croire, je ne t'ai jamais considéré comme un ennemi -bon un peu quand t'as voulu me tuer, mais c'était sur le coup quoi- et je t'aime autant que ta soeur. Vous êtes ma famille et je tiens à vous deux. Je t'offre le trône, mais n'en voulant pas, ce n'est pas un réel cadeau.  J'ai donc quelque chose d'autre pour toi.»  


Elle lui tendit sa main ouverte, avec le petit morceau de juge au creux de sa paume et un petit pincement au crux de son coeur. C'était plus qu'un simple moyen de communiquer avec des fantômes, pour elle.

« Danviou ne t’intéresse peut-être pas, mais tu vas devoir apprendre à le connaitre. Mais c'est surement peu cher payé pour voir toutes les possibilités qu'offre cette pierre. Je suis certaine que tu le sais déjà. Ma seule condition, c'est que tu me la prête de temps en temps pour pouvoir lui parler. Je pense que tu t'en accommoderas.»  

Pfoui, elle avait beaucoup parlé et fait mais cela lui occupait l'esprit. Pourtant elle savait déjà ce qu'elle allait faire dès qu'ils seraient partis, tant celui-ci tournait et retournait ce qu'elle savait de Fabrice et des Sangraves. Sa vengeance était déjà en marche.




Watch me
Ignite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4220-tara-tylanhnem-duncan
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Long live the Emperor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Long live the Emperor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HWANG TASYR ? Long live the king
» long live of king $ fiches
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: OmoisOmois :: Tingapour :: Le Palais de l'Impératrice-
Sauter vers: