AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validéesPartagez
 

 Sun ☼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun


Sun

Age du personnage : 25 ans

Familier : AH-AH
Couleur de magie : Or strié d'argent
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Saltimbanque aux multiples talents
Résidence : AutreMonde tout entier!
Dans le sac : Des vêtements - une brosse - une peigne - deux petits miroirs - un porte monnaie canard - une boule de cristal - du savon - un PTIT kazoo - une guitare - une trompette - un ukulélé - un violon - de quoi faire du feu - une couverture - une corde - des fruits


MessageSujet: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 15:56




  • Watch Me!
    « I cant slow down, I won't be waiting for you! I can't stop now, because I'm dancing!»

It's a kind of Magic


Toutes les belles histoires commencent par : "Il était une fois", et cette histoire ne dérogera pas à la règle.

Il était une fois, une sortcelière du nom de Diana Orah'ri. Si la nature ne l'avait pas pourvue d'une grande beauté, ce n'était pas le cas de ses dons magiques. Durant son adolescence, la jeune sortcelière ne cessait de lire de vieux grimoires et s’entraîner afin de se perfectionner. Délaissant sa vie sociale au profit d'un futur radieux, puisque de nombreuses voix s'ouvraient devant elle : Chamane ? Inspectrice ? Garde ? Scientifique ? Oui, scientifique. Grâce à un voyage sur la planète Terre, Diana réussit enfin à se décider. Elle passa de nombreuses années là-bas, étudiant la science et les sujets gravitant autour. Elle finit par se découvrir une nouvelle passion : la technologie. Diana avait l'intuition qu'elle ferait de grandes choses en revenant sur AutreMonde.

De retour à Tingapour, sa ville natale, Diana commença ses premières expériences dans le plus grand des secrets. Ses premiers essais n'étaient pas couronné de succès, mais elle ne se décourageait pas pour autant. Une détermination de fer animait la jeune femme, elle parviendrait à son but coûte que coûte. Lorsqu'enfin, elle vit les fruits de ses efforts, elle songea à vendre ses inventions. Le risque de se faire découvrir par les dragons planait au dessus d'elle,  alors elle se devait d'être prudente dans le selection de ses futurs acheteurs. Etant née dans une famille plus qu'aisée et  ayant de nombreux contacts, elle n'eut aucun mal à trouver de potentiel clients.

La richesse lui souriait,  elle changea le lieu de son laboratoire, se réfugiant dans les contrées arides salteriennes.  Perdu, souterrain, et à l'abri des regards. Ses talents étaient souvent quémandés auprès de riches familles. Talent qu'elle échangeait volontiers à condition d'avoir une contrepartie qui l'intéressait. La sortcelière était connue pour ses extravagances, demandant des "cadeaux" plus improbable les uns que les autres. Ses clients pouvaient s'estimer heureux, lorsqu'elle ne réclamait qu'une simple somme d'argent.

Diana était une femme avare, un défaut de plus dans une collection déjà bien grande. Son caractère, qui avouons-le, était loin d'être facile et supportable, la fit passer à côté du grand amour. Chose qui, à la fois lui brisa le cœur, et lui confirma sa théorie sur les âmes sœurs : Cela n'existe pas. Son manque d'empathie lui fit vite tourner la page, il y a des choses plus importantes que ça dans la vie. La demoiselle s'était donc promis à un avenir remplit d'or, d'expériences farfelues, et bien entendu sans amour. Ses derniers travaux, à savoir des prothèses métalliques fonctionnant à la magie, l'avaient fortement inspirée. Pourquoi se contenter d'un membre lorsque l'on pourrait créer un corps entier ? Diana se terra dans son laboratoire, vivant recluse avec pour seule compagnie, son assistante.


Love at the first Sight



C'était un jour comme les autres pour les autremondiens. Il faisait beau, les oiseaux chantaient, les enfants riaient et Diana hurlait. Hurlait de joie. Son plus grand projet, le projet de toute une vie, était enfin arrivé à son terme. La naissance d'un être nouveau : une intelligence artificielle, robotique et magique. Ayant une volonté propre, une conscience, des sentiments.. Tout comme un véritable être vivant, avec du métal et des gemmes magiques en plus, et de la chair et de sang en moins. Il était parfait, elle n'aurait probablement pas pu faire mieux.
La création portant le nom de L0-V3, était loin d'être comme sa créatrice. Son caractère contrastait avec celui de Diana. C'était un être sensible, doux et prévenant. Ce qui, malheureusement, déplu fortement à la sortcelière. Elle le trouvait faible, mais il ferait probablement le bonheur de quelqu'un. Elle remédierait cela pour son prochain prototype d'IA. L'heure n'était plus à la réflexion, mais à la présentation. Le monde allait découvrir L0-V3, le monde allait l'aimer et l'adorer, peut-être même plus que Diana. Elle convia les grandes familles d'AutreMonde, avec lesquels elle avait l'habitude de travailler, à une enchère privé. Diana ne dévoila bien entendu pas l'objet de la vente, mais sous-entendit que ce dernier était le plus beau produit de sa création. De quoi animé la curiosité de ses convives. L'enchère serait particulière, et pourrait se dérouler sur plusieurs jours, et cette dernière se passerait dans son manoir à Tingapour. Elle laissa entendre qu'elle céderait son expérience, au plus offrant, puis à celui qui lui offrirait le cadeau l'étonnerait le plus.

Ainsi, les jours qui suivirent,  de nombreux autremondiens venaient, sur invitation, au manoir de dame Diana. On lui présentait de l'or, des montagnes d'or, des diamants, des parures, des choses de valeurs, des choses qui brillent, sans grand intérêt. Rien ne trouvait grâce à ses yeux. Certain, lui proposait des choses bien étranges, comme de délicats mets réalisés par les plus grands chefs d'AutreMonde, ou encore des demandes de fiançailles, qu'elle trouvait très déplacé. Et puis, alors que la nuit tombait, que Diana perdait patience et que seule la moitié de la file d'attente s'était présentée à elle. Une énième personne parut devant elle. Ou plutôt deux. Une femme vêtue de tellement de fourrure, qu'on aurait su dire si elle portait autre chose en dessous. Et un homme, frêle, la tête basse, le regard fuyant, vêtu de haillons décolorés par le temps. La femme s'approcha et s'inclina respectueusement face à Diana.

"Que votre magie illumine."

"Et qu'elle protège le monde."

La fourrure sur pattes se présenta sous le nom de Céleste, ordonnant à ce qui semblait être par logique, son laquais, de décharger le présent. Ses prunelles argentées étaient captivées par l'étrange charrette que le serviteur traînait derrière lui. Cette dernière était chargée d'une immense boite noire, rehaussée d'or et d'argent, ornée de rubis et de saphirs plus beaux les uns que les autres. Elle remarqua aussi la présence de nombreux trous, pas assez larges pour laisser entrevoir ce qu'il renfermait. La curiosité de Diana éveillée, elle se demandait que pouvait bien cacher ce coffre. Bien entendu, elle s'attendait à tout sauf à ce qui en sorti.

Un paon. Mais pas n'importe quel paon non. Diana n'avait jamais vu un spécimen aussi beau. Ses plumes d'or, d'orange, parsemés de quelques pointes de rouges et de cyan, se mariaient à merveille, formant un magnifique coucher de soleil. Lorsque ses yeux rencontrent ceux de la magnifique bête, elle sent alors un frisson la parcourir. A vrai dire, elle ne s'en était pas rendu compte de suite tant elle était en admiration devant la parure doré du paon. Un étrange sentiment s'installa au fond de son petit cœur de glace, le réchauffant d’une douceur infinie, mais paradoxalement qui l'angoissait grandement. Elle venait à peine de le rencontrer qu'elle le chérissait déjà de tout son être, et face à ce sentiment -presque- nouveau, elle ne savait comment réagir. Elle voulait le protéger de tout et de tout le monde.

Elle venait de trouver son âme sœur, sa moitié, son familier.

Before the Storm


Les mois s'écouleraient dans l’allégresse la plus parfaite qui soit, leur cœur débordant d'amour l'un pour l'autre. Diana avait quelque peu abandonné ses travaux pour passer du temps avec Sun. C'est ainsi qu'elle l'avait nommé, car c'est ainsi qu'il était entré dans son cœur : comme un soleil. Ils avaient entreprit un long périple, qui avait donc commencé de Tingapour, et s'était achevé -pour le moment- à Tiran. Elle voulait absolument lui montrer son laboratoire en territoire salteren. Après tout, c'était une grande partie de sa vie, il était normal qu'elle veuille partager ça avec lui.

En somme, tout allait bien dans le meilleur des mondes. La seule chose qui venait entacher ce bonheur était les gens. Nombreux étaient ceux, charmé par la beauté de ce paon aux couleurs peu communes, qui demandaient si ce dernier était échangeable. Bien vite, le poison de la jalousie et de la paranoïa envahissaient l'esprit de la sortcelière. Lorsqu'elle estimait que quelqu'un s'approchait -ou même regardait- de trop près son bel ami, elle entrait dans une colère noire et ses réactions devenaient complètement disproportionnés. Sun parvenait, non sans mal, à calmer les vents violents de Diana. Personne ne les séparerait, c'était une promesse.

Pour prendre des vacances d'AutreMonde, elle décida que leur prochaine destination serait la Terre. Encore un autre endroit que Diana tenait absolument à lui faire visiter. Sun voyait bien que Diana était rongé par de mauvais sentiments, mais que pouvait-il faire pour l'aider ? Il n'en savait rien. Il espérait juste que sur cette autre planète, tout irait bien ou mieux qu'ici.

Six mois. C'est le temps qui s'écoula avant que tout ne parte de travers. Une nuit où le duo autremondienne se baladait dans les rues de Manhattan, une nuit où il aurait mieux valu rester chez soi. Diana avait laissé Sun reprendre sa taille normal (elle le miniaturisait la plus part du temps, se promener avec un paon n'est visiblement pas courant chez eux), après tout, il faisait sombre et personne n'était dans les parages. Personne à part un chien, le genre de molosse qu'on aime pas croiser, le pelage noir, les crocs menaçant, dégoulinant de bave et de rage. Tout est allé vite, très vite, trop vite. La bête se jeta sur Sun sans que Diana ait le temps de réagir. En quelques secondes, la gueule du monstre se ferma sur l'aile du paon, l'arrachant férocement. Il secoua violemment le bout décharné entre ses immondes crocs, tandis que Sun tentait de se traîner derrière Diana en poussant des cris de douleur.

L'horreur pouvait se lire dans les yeux de la sortcelière. Elle restait figée face à ce monstre, grognant, les globes oculaires exorbités, du sang plain la gueule. Une rage sans nom s’installa dans le cœur de Diana, et, alors que la bête s'élançait en sa direction elle prononça ces mots : "Feu-Mage". Un rayon de lumière s'abattit sur la bête folle et le brûla. Pas assez pour le tuer, mais ce qu'il faut pour lui faire regretter son geste, et le lui rappeler le reste de sa misérable vie de canidé. La sortcelière semblait étrangement calme, mais ses yeux étaient remplis de larmes et de haine. Elle s'agenouilla près de sa moitié au plumage tacheté de sang.

"Par le Reparus, que cette blessure soit soignée et que le sang soit coagulé."

L'hémoglobine ne coulait plus, mais Sun était sonné. Le choc avait été trop soudain pour son petit cœur de phasianidé. La voix de Diana ne parvenait que très faiblement jusque ses oreilles, il ne comprenait pas tout ce qu'elle disait, rester conscient lui était difficile. La sortcelière l'emmena à la porte de transfert la plus proche pour retourner à Tingapour.

"Plus personne de pourra te faire du mal, ni t'enlever à moi. Je le jure."

Il sombra, sans se douter une seconde que sa vie ne serait plus la même dès à présent.

Forsaken and Confined



Une chambre d'or et de merveilles. Ou plutôt le terme cage serait le plus juste. Diana ne voulait pas entendre ce mot. Certes il y avait des barreaux, mais aussi trois murs. Est-ce qu'une cage avait des murs ? Non. Et puis, c'était chaleureux, il y avait toutes sortes de choses que Sun aimait. Le familier demanda de nombreuses fois pourquoi l'avait-elle enfermé ici. Elle répondait que c'était pour son bien, qu'elle avait peur de le perdre, que cette pensée lui était insupportable, que c'était la meilleure des solutions pour tous ses soucis. Le pauvre phasianidé, sans moyen de s'échapper ou de négocier sa liberté, c'était simplement accoutumé à l'idée de vivre enfermé. Encore une fois. Car oui, ce n'était pas la première fois qu'on le cloîtrait ainsi. Depuis ces premiers jours sur cette planète, il a vécu seul et emprisonné dans de "bels chambres d'or". Il pensait qu'avec Diana, il n'aurait plus à vivre de cette manière, mais il se trompait. Cependant, si cela pouvait la rassurer, alors il se pliera à sa volonté.

De son côté, Diana avait fait part au monde qu'elle reprenait ses activités et qu'elle donnerait ses futurs inventions en échange de précieuses informations. De quel genre? Du genre si quelqu'un connait un moyen, un sort, un artefact, une potion, n'importe quoi ! Pour transformer un animal en humain. Pas juste d'apparence, un humain à part entière. Il y avait bien un sort pour changer d'apparence et une potion d’immortalité, transformant en chien une fois ingéré. Alors pourquoi ma foi ? Cela devait forcément exister.

Pendant plusieurs années, la sortcelière se consacra à cette folle recherche, ainsi que de nombreux et divers travaux. Son attention envers son familier délaissé, laissait à désirer, mais elle trouvait toujours -au moins- un moment à lui consacrer dans la journée. Ils se parlaient, souvent Sun tentait aborder le sujet de sa liberté, sujet qui finissait en dispute. Il finit par abandonner l'idée de lui en parler. Autre sujet sensible : Que faisait-elle pour lui accorder moins de temps qu'avant ? Diana se débrouillait toujours pour ne pas lui donner de réponse claire. Une fois, elle prétend qu'elle travaille sur un gros projet chronophage, les autres fois.. Elle se contente de détourner la conversation, et ainsi, esquiver la réponse qui devait être une surprise.

A un moment, Diana ne venait plus du tout, ou lorsqu'elle passait, elle ne restait qu'une journée dans son manoir avant de repartir aussitôt. Sun craignait les futurs projets de la sortcelière, puisqu'elle lui avait confié dans un instant de fatigue, qu'il y était lié. Le malheur qui rongeait le paon ne semblait pas inquiéter Diana. Aveuglé par sa quête, elle ne se rendait pas compte de l'état dans lequel était son ami. Elle brava des déserts, traversa des océans, se rendit de planètes en planètes pour finalement trouver ce qu'elle cherchait. C'est sur Terre qu'elle le trouva, dans une cabane perdue au milieu d'un bois, dont elle avait oublié le nom. Ce n'était pas ce qui importait, le nom d'une stupide forêt. Cette cabane appartenait autrefois à un puissant sortcelier qui se sentait proche de la nature. Une sorte d'hippie ravagé du bulbe selon les dires de Diana. Il avait beau être qualifié de fou par la rude dame, il n'en demeurait pas moins un grand inventeur de sort relatif à la nature, faune et flore. Elle qui avait tant peiné à trouver l'objet de sa recherche, s'étonna de tomber sur le grimoire avec une facilité déconcertante. Pas de piège ou de maléfice, lorsque le vieux bouquin fut arraché à son bureau. Juste une épaisse couche de poussière qui s'envola quand Diana souffla dessus.

De retour sur AutreMonde, la première chose que la sortcelière fit, fut de se rendre auprès de Sun. Le pauvre diable était dans un piteux état, mais il était ravi que Diana fût enfin rentrée.

"Bientôt, tout redeviendra comme avant, et nous pourrons nous enlacer comme il faut, pour fêter ça."

Peut-être pas si ravi que ça au final..

Metamorphosis


Diana inspira longuement, regardant Sun attaché à l'aide d'une corde, non loin d'elle. La sortcelière savait que lorsqu'elle commencerait le rituel, elle  ne pourrait plus revenir en arrière. Elle avait longuement étudié la question et la fameuse formule, sobrement intitulé "Metamorphosis". Elle était capable d'accomplir le rituel, elle était assez puissante pour cela. Les supplications de Sun ne parvenaient pas à ses oreilles. Elle savait mieux que lui, ce qui était bon ou pas à faire et le rendre plus fort. Et le transformer en humain était une bonne chose. Elle en était persuadée. Il la remerciera plus tard.

Il fallait que le rituel se passe un jour de pleine lune. Elle avait préparé le terrain la veille à l'aide du fameux grimoire des sorts oubliés d'AutreMonde. Elle avait dessiné -à l'aide d'un os de dragon- sur le sol terreux, trois cercles. Deux petits, qui étaient liés par un trait et un plus grand qui englobaient les deux autres. De nombreuses runes étaient présentes, mais quatre d'entre elles revenaient souvent. Hoegl, la rune de l'évolution. Petra,  rune transformatrice des idées en acte. La rune Mann, pour accroitre l'intelligence, la mémoire et l'esprit. Et pour finir, Kano, rune qui lui apporterait la puissance nécessaire pour mener à bien le rite.

Sun était placé dans le cercle qui l'opposait. Leur regard ne se quittait pas d'une seconde. Diana passa ses doigts crochus sur son collier d'émeraude, pierre qui apportait la chance. Et de la chance, elle en aurait besoin. Rien ne lui assurait la réussite de son sortilège, mais il fallait qu'elle essaie. Elle ordonna à Sun de se taire, elle ne devait pas être déconcentrée. L'animal ligoté, obéit, incapable de faire quoi que ce soit.

"Tu vois, si tu avais été plus fort, plus humain. Tu aurais pu m'empêcher d'accomplir mes desseins. C'est pour ton bien. Ne sois pas égoïste et laisse toi faire!"

L'air frais de la nuit s'engouffrait dans sa gorge sèche. Doucement, elle étira ses deux bras, mains grandes ouvertes de chaque côté du corps. Fermant ses paupières, elle se concentrait minutieusement, déployant sa magie autour d'elle. Diana brillait, littéralement. Elle prononça un mot inaudible, qui annonçait le début du rituel, projetant une onde lumineuse qui parcourait les cercles. Un filet lumineux partant du buste de la sortcelière, se joint au cercle jumeau. Progressivement, le lien se connecta à Sun, qui fut par la suite englobé par un halo de lumière.

"Byn ma buinjuen ta sédysunbruca, xia m'êdna lruece cued risyhecé ad xi'em biecca ca bnudékan"

Diana répéta cette phrase encore et encore, chaque mot qu'elle prononçait était emplit de sa conviction la plus profonde. La lumière se faisait plus intense aux fils des minutes ce qui faisait paniquer le phasianidé. Il sentait la magie de la sortcelière pénétrer son corps. La sensation était atroce, ça le brûlait.. Pire il avait l'impression de se consumer de l'intérieur. La bête hurlait, conjurant à Diana de tout stop de suite, qu'il avait mal, qu'il en souffrait. En écho à sa détresse, la sortcelière disait l'incantation plus fort encore.

Rapidement, la douleur devenait insoutenable pour le pauvre familier. C'était bon signe pour Diana, la souffrance faisait partie du processus. Elle ne s'inquiétait donc pas. Bientôt, les deux êtres ne furent plus que deux silhouettes étincelantes. Sun sentait l'air lui manquer, et s’il n'avait pas été aussi solidement attaché, il se serait probablement tordu de douleur. Il sentait ses membres se déformer. Il avait l'impression d'être une feuille de papier qu'on déchirait d'une lenteur interminable,  des craquements brisaient le silence nocturne. Plus il grandissait, plus le supplice était invraisemblable. La douleur qu'il éprouvait ne pouvait pas être désignée avec de simples mots. La simple corde qui l'empêchait tout geste jusque-là, finit par céder sous ce corps dont la croissance ne cessait d'augmenter.

Il implora une dernière fois Diana, mais celle-ci persistait à rester dans son mutisme. La créature tentait de bouger, mais la magie qui parcourait son corps l'avait rendu complètement faible. Avec le peu de force qu'il lui restait, il se jeta en dehors du cercle, brisant le lien qui les unissait. Diana ouvrit les yeux avec horreur, une onde de lumière la projeta en arrière. Un peu sonnée, la sortcelière peinait à appeler d'une voix claire, son compagnon. Elle sait qu'il ne sera plus comme avant, mais ne sait pas sur coup elle va tomber. Elle espère juste qu'il est en vie.. D'ailleurs s’il ne l'était pas, elle serait probablement morte à l'heure qu'il est. Bon point. Elle tente de lui parler par télépathie, mais aucune réponse du paon. Diana se relève, elle sent sa tête tourner et son estomac se soulever. Machinalement, elle plaque sa main contre sa bouche pour empêcher quoique ce soit de sortir. Le mal finit par passer, alors elle fait quelques pas à tâtons dans le noir. Maudit nuage jure-t-elle. Toujours aucune réponse par la voie télépathique, elle commence à s'inquiéter et soudain..

Elle le voit. Sur quatre pattes, ni humain, ni animal. L'expression de son visage laisse deviner à Diana, qu'il est apeuré mais surtout, en colère. En colère contre elle. L'hybride tente de courir, mais la douleur -et ses nouvelles jambes- le fait instantanément tomber au sol. Lorsque la sortcelière essaya de s'approcher, il recula en tremblant, frappant d'un coup de patte la main de son ancienne amie. Qu'avait-elle fait..? Prise de remord, mais ne voulant pas abandonner Sun à son sort, elle effectua un pocus puis un levitus, afin de le ramener dans sa demeure.

Lorsque Sun se réveilla, il éprouva une immense douleur lui traversant tout le corps. Ses souvenirs s'entrechoquaient férocement, lui occasionnant un désagréable mal de crâne. Il laissa un soupire s'échapper d'entre ses lèvres, alors que sa main se glissa dans son épaisse chevelure... Hein? Ses lèvres? Sa main? Des cheveux? Il se redressa, regardant ce qu'il pouvait de son enveloppe charnel. Qu'est-ce que..? Ce n'était pas son corps ça! Le familier, si nous pouvons encore l'appeler ainsi, chercha du regard quelque chose où il pourrait voir son reflet. Au milieu de la pièce se trouvait un miroir, il se traîna jusque ce dernier, puisqu'il était dans l'incapacité de marcher. Dans un ultime effort, il se hissa sur la chaise qui avait été placé devant le miroir. Il observa ce qu'il était devenu, ce qu'il n'était plus. Un homme-oiseau ? Il ne savait pas trop quel nom se donner.. Il tâtonnait ce visage humain. Il ressentait de l’écœurement. Il n'avait jamais voulu cela.

"Tu es encore plus beau que je l'imaginais."

Murmure d'une voix familière. Il n'avait pas besoin de tourner la tête pour savoir de qui il s'agissait. Ses sourcils se froncèrent, ne cachant pas la colère qui grondait en lui. Il se recroquevilla sur lui-même.

"Le.. Le sort n'a pas fonctionné comme nous l'aurions souhaité, si tu n'avais pas bougé du cercle. Tu serais humain et nous pourrions.. Toi et moi.."

Sun lui jeta un regard noir. Un regard que jamais, elle n'aurait pensé avoir de sa moitié. Une moitié qui n'en était plus vraiment une d'ailleurs. Leur lien unique semblait s'être brisé, un effet secondaire du rituel non achevé avait conclu la sortcelière. Mais cela lui importait peu, maintenant, il était grand, beau et fort. Il n'était plus qu'un simple animal et familier. Elle caressait l'espoir qu'il devienne plus, et que cet amour qu'elle lui porte et qui n'a fait que grandir, soit réciproque.. Même si pour l'instant, l'homme-paon ne semblait pas ouvert à une quelconque discussion. Elle obtiendra ce qu'elle voudra, à un moment ou un autre. Diana obtient toujours ce qu'elle veut.

"Tu as surement besoin de temps. Je comprends, je reviendrai te visiter quand tu seras de meilleur humeur."

L'hybride ne lui adressa pas un regard, ou un au revoir. Il se laissa choir sur la pierre, quelques larmes perlaient sur ses jours. Allait-il vivre dans ce corps jusqu'à la fin de sa vie ? Allait-il être une fois de plus vivre privé de liberté ? L'avenir le lui dirait. Pour le moment, il avait de repos et de reprendre des forces.

On the road


Le temps était devenu une notion très vague pour Sun. Il n'aurait su dire depuis combien de temps il avait été emprisonné. Peut-être deux ans, mais il n'y mettrait pas sa main à couper. Réapprendre à marcher fut difficile. Grâce à la servante qui venait lui apporter à manger, il apprit à lire, écrire, compter et surtout à parler. Diana qui en avait eu vent, expulsa la servante de son manoir, et ordonna qu'on apporte les plats de Sun, grâce à un sort de lévitation.

Sa seule compagnie fut donc son reflet. Il se complaisait à le regarder, des heures durant, à lui parler de ce qu'il aimerait faire, de ses rêves et du bon vieux temps. La sortcelière ne venait presque plus le voir. Elle prétendra que c'est à cause de ses travaux, mais la réalité est tout autre. La dame était dévasté, Sun refusait de lui accorder ne serait-ce qu'un mot, ou un regard. L'amour qu'il lui portait autrefois, c'était transformé en haine. Cependant, elle continuait de le chérir.. Ou plutôt, d'en être complètement obsédée.

Sun avait perdu l'espoir de pouvoir sortir un jour, de sa chambre d'or. Mais le destin, allait mettre sur son chemin de quoi l'aider à retrouver sa liberté. Il connaissait ce "de quoi". Il s'agissait de L0-V3, le premier prototype d'intelligence artificielle, technologique et magique, de Diana. Revenu auprès de sa créatrice, pour de sommaires réparations. A travers les barreaux, les deux êtres racontaient ce qu'ils leur étaient arrivés ces dernières années. L'empathie de l'IA le poussa naturellement à délivrer l'ancien familier de Diana. Encore aujourd'hui, Sun ne pourrait pas assez le remercier pour ce geste.

C'est ainsi qu'une nouvelle vie débuta pour le demi-homme. Une vie remplit de voyages et d'aventures. Il n'y a pas un endroit sur AutreMonde, où il n'a pas pointé le bout de son bec. C'est durant l'un de ses nombreux périples, qu'il se découvrit une passion pour la danse et le chant. Pendant quelques mois, il suivit une troupe de saltimbanques où il commença à faire entendre son nom et se forger une réputation. Sun se sépara du groupe, il lâcha même une petite larme au moment de quitter ses compagnons de route. Son cœur et ses pas voulaient le mener vers d'autres contrés. C'est donc seul, qu'il reprit le chemin. Il marchait -presque- sans s'arrêter la journée, et ne s'arrêtait que le soir dans les villages et les villes, où après avoir allumé un feu, il comptait des histoires et légendes à qui voulait les écouter. On lui donnait quelques crédits de bronze ou d'argent après chaque représentation. Il ne faisait pas ça pour l'argent, mais il était n'en demeurait pas moins heureux d'en recevoir. Après tout, il fallait bien qu'il se nourrisse aussi.

Le voyage du demi-paon le menait dans le désert salterien. Il ne savait pas si c'était le fruit du hasard où la nostalgie qui l'avait mené ici, mais dans tous les cas, cela avait failli lui coûter la vie. Longeant le bord du désert, il fut attaqué par une petite meute de crochiens. Son heure ne semblait pas être venue. Un salteren qui passait par là eut la bonté de le soigner. Il apprit que son sauveur était en fait un chaman du nom d'Altaïr. Le duo félin-oiseau ne se séparèrent pas après que Sun fut remis sur pied, mais ils quittèrent très rapidement le désert. Son sauveteur lui confia que ses semblables avaient la fâcheuse habitude de faire esclave, les étrangers qui mettaient les pieds dans leur territoire. Le demi-homme le savait déjà, son insouciance finirait par causer sa perte. Il ne se voyait pas être à nouveau enfermé, aussi il se promit de ne plus aller chez les Salterens. Il en allait de sa bien-aimée liberté!

Désormais, il accompagnait Altaïr partout où ce dernier se rendait. On se demandait bien ce qu'ils faisaient ensemble quand on les voyait. Tout semblait les opposés, c'était un chat, il était un oiseau, Altaïr était un vieux grincheux qui bougonnait sans cesse, tandis que Sun était un jeune, fringant et pétillant de joie de vivre. Mais bon, à ce qu'on dit, les opposés s'attirent. Le vieillard aimait bien cette tête de piaf. Il lui apprit de nombreuses choses sur les chamans, leur culture. Il lui parlait des dieux et certains de leurs rites. Sun écoutait tout attentivement, il se voyait bien chaman. Peut-être, peut-être pas. Altaïr lui répétait souvent qu'il était peut-être encore un peu trop égoïste pour aspirer à cette voie. Il n'avait pas tort, mais après toutes ces années emprisonnées, il n'arrivait pas à faire passer les intérêts des autres avant les siens. Peut-être qu'un jour, il passerait au-dessus de tout ça, il l'espérait.

Outre lui apprendre des choses et d'autres sur les chamans, Altaïr fit découvrir à Sun qu'il était capable de faire de la magie. Par la suite, et après de nombreux échecs, il apprit comment se servir de sa fameuse magie : à travers ses plumes. C'était d'ailleurs dans ces dernières qu’était stockée son essence magique, qui était en réalité celle de Diana. Une part d'elle le suivrait toujours. Pour l'instant il ne savait que guérir des plaies et générer un bouclier, mais Altaïr était persuadé qu'il pourrait faire de grande chose.. S’il s'en donnait la peine. Le duo finit par se séparer lorsque le vieil Alty voulut retourner auprès des siens. Sun n'était pas vraiment triste, ce n'était qu'un au revoir, ils se reverraient un jour ou l'autre. En attendant, il continuerait à faire ce qu'il fait de mieux, danser et chanter, et être libre et heureux.

I can be very distracting!


"Voila le Roi d'la classe, l'homme trop bien sapé!"  

Il se serait bien présenté lui même, si il n'était pas trop occupé à se reluquer dans sa glace. Donc.. C'est moi de m'y coller ?
Meh. Let's go then Sun ☼ MgMFxwg

Qui est Sun ? Et bien, on pourrait le qualifié de bizarre ou d'erreur de la nature pour les plus vilains d'entre vous (mais bon, comme il n’entend pas les rageux, vous insulterez l'vent). Sun, c'est l'type confiant, plein d'assurance, celui qui ne doute jamais de rien. Cette confiance, n'ayant fait que croître au fil de son existence, lui a malheureusement donné un gros ego, allant de pair avec un narcissisme totalement assumé. Il fera passer son bonheur avant celui d'autrui.

Ce côté très égoïste ne l'empêche pas d'être quelqu'un d'agréable -du moins, quand il ne parle pas que de lui, où particulièrement agaçant. Cela dépend de la personne qu'il a en face de lui naturellement. Sun porte en effet, bien son nom, et pas seulement parce qu'il peut vous éblouir avec ses plumes, non. Il a ce don, très particulier, de semer des graines de joies là où il passe. Il sait transmettre son incandescence passion à travers gestes, chants et histoires. Émerveillant, petits et grands. Sa plus grande satisfaction, il la tire des sourires qu'il arrive à donner. Il aime cette sensation de pouvoir apporter un peu de lumière, à des quotidiens parfois trop mornes. Mais, à vous, il vous dira simplement qu'il aime être admiré et adulé.

Et pourquoi particulièrement agaçant du coup? Peut-être parce qu'il est constamment joyeux et surexcité. Il pourrait battre une puce à un concours de sauts. Sun ne tient jamais en place, il faut toujours qu'il bouge, danse, parle, fredonne, touche à tout -surtout si ça brille, pose des questions, etc... Ce qui peut, j'imagine, irriter certaines personnes. Sa curiosité sans fin, se fait souvent concurrencée par sa manie de se lasser très vite, des choses et des gens. Comme sa joviale hyperactivité est souvent tirée vers le fond, par sa flemmardise. Je ne remercierai pas le crétin qui lui a dit que dormir donnait un joli teint. Oui, vous l'aviez peut être déjà deviné, mais Sun est très coquet, ce n'est pas parce qu'on vie dans la rue qu'on doit être négligé, d'après lui. Il passe beaucoup de temps à s'occuper de lui et de ses plumes, sa plus grande fierté.

Le fait de vivre comme un vagabond ne fait pas de lui un malfrat, menteur et voleur. Eh non! Il a des principes –si si, j'vous jure. Le vol et le crime ne font pas parti de son vocabulaire. Cependant, ne le pensez pas super-justicier non plus. Il est un poil trop égoïste pour jouer les héros. Sun est quelqu'un d'honnête et très franc. Peut-être trop franc. Il ne tournera pas sept fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir, ce qui lui attire souvent des ennuis d'ailleurs.

Mais il ne faut pas trop lui en vouloir.. C'est qu'il n'est pas très intelligent le bougre. Il ne réfléchit pas, jamais. Il prend les choses comme elles viennent, et tant pis si à l'arriver il se prend un mur. Pour lui, ça fait partie des expériences de la vie. "Les gens qui réfléchissent trop ne sont pas heureux." Ainsi, et peut être des fois à tort, il aura plus tendance à suivre son cœur -ou son estomac- que sa raison.

Malgré ses nombreux défauts, Sun a un bon fond. Son égoïsme et son don pour se foutre de tout, cache des blessures que seul le temps sera en mesure d'effacer.

Votre Personnage

Nom(s) : X
 
Prénom(s) : Sun

Surnom(s) : Soleil Vagabon ou l'énergumène à plumes, au choix.

Sexe : Masculin

Orientation Sexuelle : Pa(o)nsexuel

Race(s) : Je suis unique babe ♥ (Un paon transformé en homme)

Âge du personnage : 25 ans

Métier : Saltimbanque aux multiples talents (danseur, chanteur, jongleur, cracheur de feu, conteur d'histoire et de légendes)

Résidence : Le monde est ma maison ! (Il vit dans la rue la plus part du temps ~)

Niveau de magie :  Faible

Pouvoirs: A cause du sort qui a dégénéré (cf histoire), Sun a absorbé une partie de la magie de Diana. L'essence magique dont il a hérité s'est stocké non pas dans l'intégralité de son corps, mais uniquement dans ses plumes. De ce fait, il est capable d'user de cette magie sans employer de formules abracadabrantesques, mais l'utilisation de cette dernière lui est restreinte à deux sorts. Il n'est pas exclu qu'à l'avenir il puisse faire autre chose grâce à sa magie, mais il est trop flemmard pour chercher à gagner de nouvelles compétences.

• Un Soin, en entourant une blessure (pas un bras coupé non plus), de l'une de ses plumes, cette dernière guérit presque instantanément.  
• Un Bouclier, il peut créer une bulle magique durant quelques secondes afin de se protéger (ou de protéger une à deux personnes). La bulle se génère à partir de ses plumes, ce dernier apparaîtra donc en premier lieu, derrière lui, avant de l'englober complètement.

Niveau de combat : Relativement Normal, voir banal. Si il n'est pas un très bon combattant, il est très doué pour détourner l'attention de son assaillant. De plus, sa condition physique lui donne de bons atouts pour encaisser les coups, mais aussi les renvoyer -mauvais ou pas, quand un type de deux mètres dix et quatre-vingt-cinq kilos t'en colles une, tu le sens passer. Malgré sa corpulence, il reste très agile grâce à ses puissantes jambes aviaires (et probablement grâce à la danse).

Familier : AH-AH


Votre perso est interviewé!



« Vous trouvez quelqu'un dans une très mauvaise situation qui pourrait le conduire à la mort. Vous pouvez le tirer de là, mais c'est à vos risques et périls, vous pourriez succomber vous aussi. Que faites-vous ? »
Selon le degré de dangerosité de la situation, je viendrai en aide à cette personne.  

« Vous vous trouvez devant une table sur laquelle sont disposés quatre objets : une part de gâteau, un couteau, un vieux grimoire et un bijou resplendissant. Vous ne pouvez en prendre qu'un seul avec vous. Lequel choisissez-vous ? »
Le bijou. Surtout si je peux y voir mon reflet dedans.

« Seriez-vous capable de tuer si vous pensiez avoir de bonnes raisons de le faire ? »
Probablement, je ne me suis jamais vraiment poser la question.

Am I not magnificent?

Le ciel est gris, les cloches sonnent midi.

Mon cœur s'accélère et mes pas aussi. Je dois atteindre la grande place avant qu'il ne commence. J'ai couru si vite que ma tête tourne, mon souffle est court, mais je suis arrivé à temps. Il n'est pas encore là. Comme d'habitude, je me cache derrière ce buisson. Je ne veux pas qu'il me voit pendant que je l'admire. Je serai bien trop embarrassé si il le remarque. Je sens mes joues rougirent à cette pensée.

Ça y est, je le vois, il est là ! Personne ne peut le manquer avec sa stature imposante et sa démarche assuré. Sa troupe le suit, ils ne se sont pas encore installés, et aucune musique ne se fait entendre. Mais lui, semble déjà danser, effectuant quelques bonds d'impatiences entre deux pas gracieux. Tout le monde a les yeux rivé sur lui, je suis un peu jaloux. J'aimerai être le seul à pouvoir l'observer. Beaucoup d'entre eux se sont déplacés exprès pour le voir danser. Certain se moque de lui, à cause de son apparence aviaire, mais les insultes ne semblent pas le toucher. Comme si, de ses longues oreilles pointues et duveteuses, il ne percevait que ce que le monde peut produire de beau et mélodieux. Je ne l'avais pas remarqué, mais le groupe de musiciens s'étaient mis à jouer. Le monde qui m'entoure semble s'effacer à chaque fois que je l'épie caché derrière ce bout de verdure.

Mes yeux se perdent dans sa chevelure blonde, presque blanche, ou s’entremêle cheveux et plumes. Sa mèche rouge ajoute un charme certain à cette sublime crinière, à la fois sauvage et bien entretenue. Je m'attarde sur son visage, je pourrais le dessiner les yeux fermés. Cette forme légèrement allongé, ces traits très marqués, ces joues légèrement creuses, ce menton avancé portant une barbichette soignée. Malgré ses traits peu communs, son visage reste très harmonieux.

Mes iris croisent les siennes l'espace de quelques secondes. J'ai bien cru que mon cœur allait s’échapper de ma poitrine. Ses prunelles cyan  aux pupilles fendues, surmontées d'épais sourcils -étrangement foncés par rapport au blond de sa crinière, me laisse à chaque fois sans voix. Pendant ce cours instant, j'ai remarqué qu'il m'a souri. Juste à moi. Un sourire unique faisant remuer d'avantage mon petit cœur. C'est le genre de sourire ultra contagieux, qui vous donne en quelques secondes une joie de vivre insoupçonnée.

Aujourd'hui, je me sens audacieux, car mon regard s'attaque à son torse nu. Mes mains aimeraient conquérir chaque parcelle de sa peau d'albâtre. Grand et musclé, le genre de corps où on aime se lover ou on se sent en sécurité.. Surtout lorsqu'on est minuscule comme moi. J'aimerai bien voir ce qu'il y a plus bas, mais une large ceinture cache une partie de buste tentateur. Je suis déçu sans l'être, il porte souvent ce genre d’accessoire, alors je savais à quoi m'attendre. Alors que le bellâtre danse et voltige, avec une légèreté et une grâce qui lui est propre, je l’aperçois maintenant de derrière, me laissant une magnifique sur son... Dos.

Du moins, je ne l’aperçois que lorsque le soleil tournoie, car une cape de plumes dorés m'empêche de le voir correctement. Je me suis toujours demandé s'il s'agissait d'une vrai cape ou d'une aile.. Une capeline rouge recouvrant le haut de son dos, m'empêche d'avoir une réponse. Son plumage se dégrade du rouge au cyan, en passant par l'orange et le doré. Cet éventail coloré me laisse rêveur, elles ont l'air douces et soyeuses comme la soie. Si seulement je pouvais avoir une seule de ses plumes..

Une cabriole de mon idole me fait sortir de mes chimères. Il est tout près de moi, mes joues s'embrasent dès que j'en prends conscience. Il se pavane sur ses deux écailleuses jambes aviaires, les trois serres laissent des marques de griffures sur le pavé qui jonche le sol. Je déglutis en pensant à la personne qui pourrait se prendre une de ses pattes dans la figure.. Mais ces "pieds" ne sont pas fait pour se battre, ils sont fait pour danser. Danser avec grâce, pour les yeux du monde.

La musique se calme puis finit par s'arrêter, le public applaudit les artistes, l'homme-oiseau et sa troupe saluent la foule. Il ne semble même pas fatigué par sa représentation, et distribue des sourires à tour de bras. Un dernier salut, un dernier sourire, les gens reprennent leur activité.

Le ciel est toujours gris, mais un soleil est venu briller ce midi, laissant derrière lui, des mirettes pleines d'étoiles et de songeries.

Derrière l'écran

Prénom (ou pseudo) : Lamb Ꮚ•ꈊ•Ꮚ

Âge : 22 ans (✿´ ꒳ ` )

Avez-vous lu les Tara Duncan ? Si oui, quels tomes ? Ui, le premier. ✧٩(•́⌄•́๑)و ✧

Vos activités préférées : Faire le lézard et jouer à cache cache (╯✧∇✧)╯

Vos groupes/artistes de musique préférés : J'écoute de tout ~ Mais mon artiste préféré du moment est Rilès (*⌒▽⌒*)θ~♪
 
Vos livres/auteurs préférés : J'en ai pas particulièrement, je suis plus film que bouquin ¯\_(ツ)_/¯

Vos films/réalisateurs/acteurs/séries préférés : GoT, Doctor Who, American Horror Story, Love, Shameless, Weed // Constantine, John Wick, Les contes du Disque Monde, Monty Python and the Holy Grail, Psychose, Alien, Scott Pilgrim vs the World & bien d'autresヾ(o✪‿✪o)シ

 
Où habitez-vous ? (Simplement dire le pays.) En France ( ̄ω ̄)

Ce que vous préférez dans les forums : Leurs paillettes et leurs licornes°˖✧◝(⁰▿⁰)◜✧˖°
 
Est-ce votre premier forum ? Non ( ´ ▽ ` )ノ

Etes-vous le 2ème, 3ème ou 4ème compte d'un membre déjà présent sur le forum ? Si oui, de qui s'agit-il ? Non (*・▽・*)

 Si vous avez répondu non à la question précédente, comment avez-vous connu le forum ?   Mystère et boule de gomme ₍₍ (ง ˙ω˙)ว ⁾⁾

 Avez-vous des idées ou des remarques à nous faire partager pour améliorer le forum ? Si oui, lesquelles ? Nope, il est très bien comme il est. Il est même très beau ٩(♡ε♡ )۶

  Si vous êtes nouveau, souhaitez-vous qu'on vous attribue un parrain ? Je devrais m'en sortir ( ͡° ͜ʖ ͡°)



©linus pour Epicode


Sun ☼ KsUcuU0
I'm too shiny ☼ || Sun piaille en #D1B606
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup


Loup

Age du personnage : 2642 ans

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 18:02

BIENVENUE OFFICIELLEMENT

On attend tes modifs et on valide :l:


Sun ☼ Pv6rnmb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun


Sun

Age du personnage : 25 ans

Familier : AH-AH
Couleur de magie : Or strié d'argent
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Saltimbanque aux multiples talents
Résidence : AutreMonde tout entier!
Dans le sac : Des vêtements - une brosse - une peigne - deux petits miroirs - un porte monnaie canard - une boule de cristal - du savon - un PTIT kazoo - une guitare - une trompette - un ukulélé - un violon - de quoi faire du feu - une couverture - une corde - des fruits


MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 19:01

Merci o/ et les modifs ont été faites!


Sun ☼ KsUcuU0
I'm too shiny ☼ || Sun piaille en #D1B606
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup


Loup

Age du personnage : 2642 ans

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 19:32

C'est tout bon pour nous !
Tu es validé ! :l:


Sun ☼ Pv6rnmb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


Ava Reikon Rox

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 19:34

La bienvenue ! Omg ton avatar est tellement coloré, fun, adapté, vraiment chouette ! Contente de te voir parmi nous !

Ta fiche est super originale, vraiment, ça serait un plaisir de lire tes textes. J'A-D-O-R-E.


Sun ☼ Rwp4z9

Sun ☼ 187764AvaShinzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Sun


Sun

Age du personnage : 25 ans

Familier : AH-AH
Couleur de magie : Or strié d'argent
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Saltimbanque aux multiples talents
Résidence : AutreMonde tout entier!
Dans le sac : Des vêtements - une brosse - une peigne - deux petits miroirs - un porte monnaie canard - une boule de cristal - du savon - un PTIT kazoo - une guitare - une trompette - un ukulélé - un violon - de quoi faire du feu - une couverture - une corde - des fruits


MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 19:36

Yeay \o/ *happy*

Merciiii Ava :D !


Sun ☼ KsUcuU0
I'm too shiny ☼ || Sun piaille en #D1B606
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
Maeko

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitimeJeu 27 Juil 2017 - 19:19

@Sun a écrit:
Ce que vous préférez dans les forums : Leurs paillettes et leurs licornes°˖✧◝(⁰▿⁰)◜✧˖°

TU VAS ETRE SERVI :-D

Bienvenue parmi nous :l:


« This is the start of how it all ends
They used to shout my name, now they whisper it »

Sun ☼ Avatar_1af58f36f464_128Sun ☼ Avatar_7ffa22499963_128Sun ☼ Avatar_d1e121d44823_128
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://evenementculturelbordeaux3.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sun ☼   Sun ☼ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sun ☼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier de Maya Parker ☼ Archéologue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validées-
Sauter vers: