AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validéesPartagez
 

 Amétyst la petite soeur de Chem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amétyst


Amétyst

Age du personnage : 20 ans

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen



MessageSujet: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitimeMar 18 Juil 2017 - 16:31


 
 

    Amétyst

 On ne peut soigner le feu par le feu, mais avec de la motivation et des moyens on peut surmonter tous les obstacles !

 
Derrière l'écran

 

Prénom (ou pseudo) : Storiesmania

Âge : 19 ans

Avez-vous lu les Tara Duncan ? Si oui, quels tomes ? Les deux premiers

Vos activités préférées : Lire, écrire

Vos groupes/artistes de musique préférés : Skillet, Garou, Céline Dion, Mozart (classique et opéra rock)...

Vos livres/auteurs préférés : Tolkien, Rowling et Anne Robillard ...

Vos films/réalisateurs/acteurs/séries préférés : Les Harry Potter, la Trilogie du seigneur des anneaux, celle du Hobbit...

Où habitez-vous ? (Simplement dire le pays.) France

Ce que vous préférez dans les forums : Parler aux gens sur la CB

Est-ce votre premier forum ? Nop

 

 
Votre Personnage

 

Nom :

Prénom : Amétystashaovirodaintrachivu

Surnoms : Amétyst (mais ses proches, son frère Chem par exemple, l'appellent Amé ou Méty) Par contre, les clients de sa boutique la nomme Mademoiselle White, à cause de sa manie de toujours se vêtir en blanc lorsqu'elle travaille.

Sexe : F

Orientation Sexuelle : Hétéro

Race : Dragon

Âge du personnage : 20 ans humains

Métier : Herboriste, guerrière et auteur

Résidence : Lancovit, Travia, dans ma boutique qui abrite un passage bien gardé pour accéder à ma grotte.

Niveau de magie : Plutôt elevé

Niveau de combat : Plutôt elevé

Familier : Aucun

Histoire :

Tout a commencé avec un œuf, entièrement pourpre, ce qui a beaucoup surpris mes parents et mon frère à leurs dires. Après tout aucun des trois autres membres de ma famille ne sont de cette couleur. D'après maman, je suis censée tenir ça de son arrière-grand-mère. Enfin bref, je m'égare là. Vous savez tous ce qu'il se passe après qu'une dragonne a pondue un œuf ? Il faut attendre que l’œuf éclose et il faut être très attentif au mouvement du dragonneau. Eh bien voyez-vous, le jour de mon éclosion, mes parents n'étaient pas là et ils m’avaient confié à mon grand-frère, pas du tout ravi de faire de la surveillance d'éclosion. Cependant, il n'allait pas me laisser toute seule, il n'est pas de nature malveillante comme certains dragons que l'ont peu rencontrer dans les endroits les plus mal famés de notre planète. Revenons-en à mon éclosion... J'étais placée dans une espèce d'incubateur qui fonctionnait grâce à un sort de régulation de température. Malheureusement, cela faisait déjà un an qu'il était en action et mes parents avaient oubliés de le réactiver avant de partir pour une réunion importante dans le cadre de leurs travaux respectifs. Mon frère faisait tranquillement la sieste sur son tas d'or lorsqu'une espèce d'alarme s'est enclenchée, signalant une chute drastique de la température. Il s'est réveillé en sursaut puis s'est précipité vers l'engin et m'en a sorti avant de se mettre à couver le temps de trouver le moyen de régler le dysfonctionnement de la machine et du sortilège.

Malgré ses grands pouvoirs, il n'est pas parvenu à régler le problème et puis juste après, j'ai commencé à percer ma coquille, sauf que je n'avais pas assez de force pour m'extraire de là toute seule. Il a posé ma coquille sur le sol puis il en a arraché quelques bouts afin que je puisse quitter cette prison. Je me suis blottie contre lui au niveau de son poitrail de dragon, il s'est baissé puis m'a prise doucement entre ses pattes. Je peux vous dire que mes parents étaient surpris lorsqu'ils sont rentrés à la maison. Mon frère allongé sur son tas d'or et moi, roulée en boule sur son dos au niveau des ailes. D'autres qu'eux auraient probablement choisis de nous réveiller pour savoir en détail ce qu'il s'est passé, mais nos parents ont toujours été plus aimables que la majorité des dragons. Maman étais toute attendrie par ce qu'elle voyait, quant à papa, il s'est contenté de sourire puis de dire: "J'espère qu'ils s’entendront toujours aussi bien avec l'âge." Ensuite, ils nous ont pris en photo, puis ont déposé une couverture sur moi avant d'aller se coucher à leur tour.

Par la suite, en grandissant, je suis toujours restée hyper proche de mon frère même si je lui en faisais parfois voir de toutes les couleurs avec mes farces et mes bêtises en tout genre. Les seuls moments où je conservais mon sérieux, c'était lorsque maman m'apprenait l'art de soigner par les plantes, ou alors lorsque mon père m'enseignait les différentes façons de se battre, notamment la magie, ou lorsque je lisais des bouquins plus ou moins anciens en compagnie de mon frère. Cela ne m'a pourtant pas empêché de presque tuer une partie de la population de la planète des dragons par accident lorsque j'étais enfant. Vous voulez en savoir plus n'est-ce pas ? Bon alors, j'étais une petite dragonne de quoi ?, hum 1000 ans me semble-t-il, j'étais en train de jouer avec des dragons de mon âge quand tout à coup, une énergie noire suivie d'une silhouette nous a encerclés. 

La silhouette a gagné en netteté et un homme est apparu à sa place. Il portait une robe de sortcelier entièrement bleu, son expression laissait deviner la folie qui le ronge et je la ressentais dans toute sa puissance. Et puis, de toute façon, quel humain censé viendrait seul sur la planète des dragons pour s'en prendre à toute une troupe ? Les adultes qui étaient avec nous ont été incapables de réagir, et je sentais la peur des autres tout proches de moi. Oui, j'ai oublié de préciser ce détail, je suis emphatique, je parviens à ressentir les émotions des gens desquels je suis physiquement proche. Je ne supporte pas la souffrance, et d'un seul coup, mes pouvoirs ont échappés à mon contrôle. Sans que j'incante le moindre sortilège, un flot de magie dorée aux reflets verts et violets a quitté mon corps pour balancer le type maléfique au loin, mais le rayon ne sembla pas se contenter de ça. Une fois le danger au loin, les dragons pensent être seins et sauf lorsque mon rayon fais demi-tour pour me rejoindre, comme le ferais un Boomerang sur Terre. J'ai tout juste eu le temps de le renvoyer à la gueule de l'ennemi qui venait de se relever, que le rayon magique a explosé, rasant quelques bâtiments. Ils étaient vides heureusement pour moi et les autres habitants de la planète. 

Mais la crise ne s'est pas arrêtée là, bien que ma magie ne sois pas revenue à la charge une troisième fois. En revanche, le type qu'elle a attaqué avait repris du poil de la bête et il a foncé sur moi. Je l'ai évité de justesse puis je me suis sauvée pour atteindre un endroit moins peuplé sur la planète. Il m'a suivis, il ne semblait pas connaître très bien la région, et s'était tant mieux pour moi. Je l'ai conduit dans les marais, il a foncé tête baissée, mais il a quand même réussi à m'attaquer à nouveau. Mon bouclier s'est dressé tout seul, puis je lui ai infligé un carbonnus parce qu'il commençait sérieusement à me rendre chèvre. Je ne l'ai pas raté, mais la forêt n'a pas spécialement apprécié l'Elementaire de feu que j'ai invoqué par la suite, en utilisant sans prêter attention à ce que je disais, une formule d'appel de ce genre de créature que j'avais trouvé dans un livre de papa que j'ai assimilé par cœur. Donc le problème, c'est que cette créature de flammes n'a pas spécialement apprécié de se faire invoquer alors qu'elle était au beau milieu d'une partie de poker avec des amis. En représailles, en plus de cramer le type qui a failli me réduire en charpie, il a aussi ravagé la moitié du marais et sa faune. Heureusement, les plus puissants des dragons se sont rassemblés pour réparer les dégâts dus à ma bêtise et j'ai était privée de sortie pendant près d'un siècle. Le seul qui paraissait admiratif plus que scandalisé, c'était mon frère, sans lui, je crois que je serais devenue folle d'ennui durant cette rude période de mon enfance. J'ai fait d'autres choses qui m'ont bien mise dans l'embarras. Mais aucune n'a atteint le stade de gravité de ce que j'ai décrit plus haut.

En grandissant, ce genre de perte de contrôle a peu à peu disparu, mais cela se produit encore lorsque je suis submergée par les émotions de trop de personnes en même temps. L'empathie, ce n'est pas toujours facile à vivre, surtout qu'en général les émotions des dragons sont extrêmement imprévisibles et puissantes. Ce don a été dur à contenir, surtout lors de mes entraînements avec des guerriers qui ont acceptés de m'enseigner des techniques de combats adaptées à ma forme humaine. J'ai passé énormément de temps auprès des différents peuples de la Terre et ce aux différentes étapes de leur évolution bien que je ne sois pas assez vieille pour avoir rencontré les tous premiers d'entre eux. J'ai eu du mal à me discipliner pour écouter les conseils avisés de mes maîtres et les appliquer. Après tout quoi de plus normal de la part d'une dragonne qui n'a pas l'habitude de passer ses journées à l'intérieur ? Il m'a donc d'abord fallu apprendre des techniques de méditation qui m'aidaient à contrôler mon empathie mes aussi mes propres émotions qui avaient tendances à me faire faire des conneries. Ce fut un apprentissage long et pénible pour moi, mais il m'a été tout à fait bénéfique, cela m'a aidé à engranger encore plus de connaissances et ensuite nous sommes passés à l'étape du renforcement du corps.

Allez savoir comment, mais les moines chez qui je me trouvais, avaient découvert que ma forme était due à de la magie. Ils ont donc décidé de me muscler d'abord sous ma véritable forme. Je savais que je pouvais me fier à eux, j'ai donc adopté ma forme de dragonne, durant quelques jours, avant qu'ils ne décident de me faire reprendre une apparence humaine parce que j'avais presque écrasé l'un de mes maîtres, par accident, à cause de ma masse très importante. Ils ont donc commencé par m'enseigner les bases du Kung-fu. Vous savez ces étranges mouvements issus des techniques d'attaques des différents animaux des signes astrologiques chinois ? Eh bien je peux vous dire que c'est bigrement efficace, même si certains mouvements m'ont parus un peu étranges au départ. Je me tortillais dans tous les sens, cela faisait beaucoup rire mes maîtres et mes camarades, mais j'ai vite pigé le truc. Il faut une bonne dose de concentration pour pouvoir coordonner ses mouvements. Ils ont ensuite eu la patience de me donner des cours de Judo, ce sport de combat là à encore affermis les muscles de mes bras et de mes jambes, tandis que le précédent avait plutôt renforcé mon agilité et ma vitesse ainsi que ma précision.

Par la suite n'ayant rien de plus à m'apprendre, ils m'ont laissé partir et je me suis rendue auprès de guerrier qui ne se battaient pas à main nue, mais plutôt avec des épées et des haches (comme les humains et les nains d'Autremonde) ou des arcs (comme les elfes de Selenda). Ils n'avaient pas besoin d'endurcir d'avantage mes muscles, en revanches, ils m'ont enseigné la manipulation de ces armes malgré le fait qu'ils me trouvaient un peu étrange. C'était surtout à cause de mes méditations répétés et du fait que je savais toujours lorsque quelqu'un ne se portait pas bien autour de moi. Lorsque ceci fut remarqué, ainsi que ma connaissance des plantes, le médecin de la garnison me présenta à un moine herboriste qui augmenta encore davantage mes connaissances sur la Faune et la Flore Terrienne.

Ainsi, lorsque je me suis finalement décidée à rentrer sur Autremonde, j'ai pris la décision de devenir herboriste tout en conservant mes habitudes de guerrière. J'ai également écris un livre dans lequel j'ai noté tout ce que j'ai appris parmi les terriens, ensuite je l'ai appris par cœur, histoire d'être sûre de ne rien oublier à cause de ma mauvaise mémoire de dragon, puis j'ai ouvert ma boutique à Travia, espérant part ce fait revoir mon frère Chem dont je recevais de temps en temps des nouvelles par le biais de messagers qu'il envoyait là où je me trouvais. Il m'a beaucoup parlé des événements qui se sont succédé en mon absence sur Autremonde et notamment de l'héritière d'Omois: Tara'tylanhnem T'al Barmi Ab Santa Ab Maru T'al Duncan. Je suis vraiment impatiente de pouvoir la rencontrer en personne et revoir mon frère me ferait grand plaisir. D'ailleurs, je me demande s'il a parlé de moi à la jeune Tara ? Bon je verrais bien, pour l'instant, j'ai beaucoup de choses à faire dans ma boutique.


Description physique : 

Sous ma forme humaine, je suis plutôt grande, 1 m 80, aux dernières nouvelles du moins. Mes yeux sont aussi verts que des feuilles d'arbres terriens pendant la saison qu'ils nomment été. Mes cheveux bouclés sont dorés comme l'or que nous affectionnons tant nous les dragons. Ma peau est légèrement plus foncée que celle d'un humain toujours cloîtré chez lui. J'ai un visage d'ange mais il ne faut jamais se fier aux apparences, je suis plus dangereuse que le laisse supposer les traits fins qui forment mon expression de fille sympa. En réalité, je suis assez musclée compte tenu de tout l'exercice que je fais pendant mon temps libre. Mes épaules sont plutôt larges et massives pour une femme, je n'ai pas beaucoup de graisse et au grand déplaisir des messieurs qui viennent dans ma boutique pour mater plus que pour acheter, je n'ai qu'une poitrine de taille moyenne. Un esprit sain dans un corps sain voilà un proverbe terrien que je n'oublierais jamais.

Je suis ce conseil depuis longtemps et je dois avouer qu'il m'a bien réussit. Personne n'ose tenter de dévaliser la boutique d'une femme comme moi, et puis je fais mon petit effet sur les hommes. Cependant, je n'ai pas une peau parfaite, même si j'utilisais les sorts de modification de l'apparence qu'utilisent continuellement les courtisanes où les gens qui aiment se faire bien voir de personnes importantes, j'ai des cicatrices et un tatouage, en plus d'une marque de naissance. La cicatrice la plus visible se trouve au niveau de mon œil gauche, je l'ai depuis un accident qui a faillis me coûter cet œil. J'en ai une autre, due à une maladresse lorsque j'étais ado, qui court le long de ma jambe droite, même si je ne boîte pas. Pour cette raison, je ne me promène jamais les jambes découvertes. Pour fêter ma majorité, pour ce qui est de l'âge humain bien entendu, je me suis faite faire un tatouage qui reste visible quelle que soit la forme que je prends, tout comme ma marque de naissance.

Sous mon apparence de Dragonne, mes écailles sont d'une jolie couleur pourpre quant à mes yeux, ils sont comme ceux de mon grand frère, du moins l'un d'eux. Je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs, mais l'un de mes yeux est doré tandis que l'autre est assorti à mes écailles. En termes de taille, je ne pense pas pouvoir rivaliser avec Chemy, mais je ne suis pas une dragonne de petite taille. Je ne fais qu'un demi-mètre de haut en moins que lui. Les cicatrices sur mon corps humain se répercutent bien évidement aux zones correspondantes de mon anatomie de dragonne, même si elles sont moins visibles de par la présence des écailles. Ah oui, il faut maintenant que je vous parle d'un moyen tout à fait pratique pour me reconnaître au milieu d'un certain nombre de dragons de la même couleur que moi.

Comme sous ma forme humaine, j'ai un tatouage, enfin là c'est plutôt un dessin formé par certaines de mes écailles qui ont changées de couleurs après l'action qui a été menée sur mon corps humain. Pendant l'un de mes voyages sur Terre, sans avoir mis au courant mon frère bien sûr, je me suis rendue en France, j'ai admiré la Tour Eiffel et je me suis découvert une passion pour les oiseaux. A force de les observer, eux qui sont si fragiles par rapport à nous les dragons, je me suis prise d'affection pour eux et j'ai décidé de laisser sur moi une trace visible de cela. Dans mon dos, je me suis fait tatouer un aigle aux ailes déployées, majestueux et puissant, un excellent symbole pour un dragon selon moi. Pour en finir avec mon physique, j'ai, au niveau de la patte arrière droite, une étoile formée par des écailles qui sont plus ou moins foncées par rapport à celles du reste de mon corps.


Description mentale : 

Alors, comment puis-je me décrire sur ce point de vue-là ? Je ne sais pas trop par où commencer. Si mon frère était là, je pense qu'il me décrirait comme une petite peste qui aime s'amuser, faire des farces et mener la vie dure à quiconque croise mon chemin. C'était vrai lorsque j'étais un tout petit dragonneau, mais j'ai changé depuis, bien que j'ai gardé mon côté plaisantin même si je suis plus mûre. J'aime plaisanter même dans les situations les plus graves, c'est surtout pour détendre l’atmosphère, même si je sais bien que cela peut agacer certaine personnes. Je travaille là-dessus mais il est difficile de se débarrasser d'une habitude que l'on a depuis plusieurs millénaires. Sinon, je suis d'humeur assez changeante, en une seule minute, voire moins parfois, je suis capable de passer d'un état de colère intense qui serait capable de me faire raser Travia toute entière, à un état proche de celui dans lequel se trouvent les moines terriens du Tibet. Mes parents et les habitants de ma planète d'origine: Dranvouglispenchir, ont déjà fait les frais de cette partie de ma personnalité. Je dois essayer de trouver quelque chose de plus positif pour arriver à me faire des amis non ? Où ais-je donc mis ce foutu calepin ?

Ah oui, le voilà. Désolée pour cette interruption. Comme tous les dragons, j'ai la mémoire qui flanche de par mes millénaires d'existence, et puis je suis extrêmement maladroite mis à part dans mon travail et au combat. Ceci à mon grand soulagement. Je suis d'une humeur massacrante au réveil, il vaut mieux ne jamais me surprendre au saut de mon tas d'or, sinon gare à votre peau, même si autrement je ne suis pas spécialement agressive. Je me contente de défendre ce qui m'appartiens ou ce qui est cher à mon cœur. Conclusion, je suis très protectrice et possessive, surtout avec ma famille et mes amis. Quoi d'autre ? Hum... Cela est du à une déformation professionnelle due à ma formation de guerrière et d'herboriste, mais je suis très méfiante bien que je sois capable de combiner douceur et brutalité. Même si ce n'est pas une très bonne combinaison pour soigner des gens. Je suis extrêmement gourmande aussi, mais je suis une bien piètre cuisinière, ma mère ne m'a malheureusement pas donné ses talents de guérisseuses ET ses dons de cuisinière. D'ailleurs, Chem ne les a pas reçus non plus, si je me souviens bien. M'enfin bref, je suis très curieuse en plus de tout ça. Je me donc retrouve parfois dans des situations des plus désagréables dont je ne me sort que par miracle. Ma mère dit souvent que j'ai une chance de tous les diables, elle aime bien reprendre des expressions humaines. Ceci dit, lorsque l'on arrive à passer outre tous mes défauts, la plupart des gens parviennent à percer mon masque quasiment impassible et découvre ma grande tolérance, compréhension et ma joie de vivre.



Votre perso est interviewé !


« Vous trouvez quelqu'un dans une très mauvaise situation qui pourrait le conduire à la mort. Vous pouvez le tirer de là, mais c'est à vos risques et périls, vous pourriez succomber vous aussi. Que faites-vous ? »
Tout dépend en réalité de la personne qui se trouve dans cette situation. S'il s'agit de quelqu'un que j'aime particulièrement, mon frère Chem par exemple, je préférerais tenter de sauver sa vie en risquant la mienne plutôt que de supporter la culpabilité que j'aurais à porter si je l'abandonnais à son sort.

« Vous vous trouvez devant une table sur laquelle sont disposés quatre objets : une part de gâteau, un couteau, un vieux grimoire et un bijou resplendissant. Vous ne pouvez en prendre qu'un seul avec vous. Lequel choisissez-vous ? »
Quel dilemme... Je crois que dans une telle situation j'hésiterais très longuement entre les deux derniers. Cependant, après mure réflexion, ma soif de savoir me ferait prendre le vieux grimoire.

« Seriez-vous capable de tuer si vous pensiez avoir de bonnes raisons de le faire ? »
Là encore, tout dépend de la situation. Prenons un exemple très clair. Si jamais je trouve, un jour, l'amour de ma vie et que quelqu'un s'amuse à le torturer devant moi, je peux vous garantir que cette personne finira rôtie vivante, et que ces cendres serons dispersés dans les Limbes.


 
Vous et le forum

 

 Etes-vous le 2ème, 3ème ou 4ème compte d'un membre déjà présent sur le forum ? Si oui, de qui s'agit-il ? Non

 Si vous avez répondu non à la question précédente, comment avez-vous connu le forum ?   Au gré de recherches sur Internet

 Avez-vous des idées ou des remarques à nous faire partager pour améliorer le forum ? Si oui, lesquelles ? Non, il est tout simplement PARFAIT !!!

  Si vous êtes nouveau, souhaitez-vous qu'on vous attribue un parrain ? Non, vous avez déjà suffisamment de travail ^_^ Je me débrouillerais et au pire, je viendrais squatter Discord.


 


 
Fiche codée par Fangs de Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup


Loup

Age du personnage : 2642 ans

Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Affinités :
Acte de Naissance:
 


MessageSujet: Re: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitimeMar 18 Juil 2017 - 16:39

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! :)


Amétyst la petite soeur de Chem Pv6rnmb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeko

Pink Lady.
Pink Lady.
Maeko

Age du personnage : Vingt-trois ans

Couleur de magie : Vous avez vu la couleur de mes cheveux ? Eh bien vous avez une idée.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Ambassadrice, diplomate
Résidence : Suite prestigieuse au palais d'Omois
Dans le sac : Un rouge à lèvre pêche, un petit miroir compact et un paquet de cigarettes


MessageSujet: Re: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitimeMer 19 Juil 2017 - 21:58

Coucou, on s'est déjà croisée sur le Discord, mais bienvenue sur le forum  :l: :l: :l:
Bon courage pour ta fiche, et hésite pas à poser des questions si t'es un peu perdue  :cute:


« This is the start of how it all ends
They used to shout my name, now they whisper it »

Amétyst la petite soeur de Chem Avatar_1af58f36f464_128Amétyst la petite soeur de Chem Avatar_7ffa22499963_128Amétyst la petite soeur de Chem Avatar_d1e121d44823_128
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://evenementculturelbordeaux3.wordpress.com/
Shinzô "Tate" Reikon Rox


Shinzô

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Re: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitimeVen 21 Juil 2017 - 15:34

Bienvenue et bon courage pour la fiche


Ex-Admin, désormais à la retraite

Amétyst la petite soeur de Chem Shin_210
Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
Myakko "The Brain" Vik'A


Myakko

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitimeSam 22 Juil 2017 - 15:35

Après quelques déboires de code et une bonne relecture...

Félicitations !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amétyst la petite soeur de Chem   Amétyst la petite soeur de Chem Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amétyst la petite soeur de Chem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» selena gomez + petite soeur ...
» Six, la petite soeur
» (F) Petite soeur
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» petite terrine de foie gras saumon lentilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validées-
Sauter vers: