AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: RuinesRuines :: Event Sangraves VS OmbresPartagez | 
 

 Phase 4 - Vie et Mort... Un Cycle sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinzô "Tate" Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 256

Familier : Elle est morte, Yuki, ma louve.
Couleur de magie : Noire puisque démoniaque
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : En recherche, père en tous les cas
Résidence : Son manoir à Urla
Affinités : La seule relation permanente est celle avec Ava Rox, sa femme ainsi que mère de leur enfant, Shinichi.

Amitié avec Alvina, L'ilne et Laara de la Meute de la Lune.

MessageSujet: Phase 4 - Vie et Mort... Un Cycle sans fin   Jeu 6 Juil 2017 - 21:00


Les rumeurs… La plupart des gens diraient que ce sont des choses qu’il ne faut pas écouter. Après tout, cela se composait souvent d’éléments inventés, ou bien si transformés par rapport à leur réalité que l’on pouvait faire d’une colline, une montagne, et d’un insecte, un monstre terrifiant. Pourtant, l’un des dictons terriens que Shinzô avait retenu d’Ava disait qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. Autrement dit, derrière chaque parole, éloignée ou non, se trouvait un certain dosage de vérité. Le problème majeur était de savoir à quel point la vérité était encore présente.

Une bonne manière de le savoir était de multiplier les sources. Croiser les informations qui provenaient de sources différentes, et également voir si dans l’ensemble des versions, des points de concordance ou de discordance apparaissaient. Depuis que le vampyr vivait de manière cachée pour protéger sa femme et son fils, l’ancien lieutenant des brigades noires avait de nouveau développé ses capacités de dissimulation dans une foule. Il n’était qu’un buveur de sang parmi tant d’autres, que ce soit en Krasalvie, ou bien dans les différents endroits où ce dernier pouvait se rendre. C’est ainsi qu’une rumeur lui parvint aux oreilles. Une phrase chuchotée, sur le ton du doute, mais prononcée tout de même : « Les Sangraves ont été vaincus. Il paraît que même Magister est mort ».

Le Reikon Rox eut toutes les peines du monde à ne pas se figer à cette nouvelle et ne pas forcer l’individu ayant confié ça à s’expliquer plus en détails. Tout cela aurait paru suspect s’il s’était montré si pressant. C’est ainsi que lui garda cette idée, et décida de faire des recherches plus poussées. Après plusieurs jours, Shinzô capta effectivement cette idée revenir. La question restait cependant de savoir si cela était vrai, ou bien une nouvelle ruse de l’homme au masque. Après tout, ce ne serait pas la première fois que le dirigeant des Sangraves utiliserait le mensonge et la tromperie.

Qui pourrait avoir assez de puissance pour s’en prendre aux hommes en gris et en sortir victorieux au point de triompher face à la magie démoniaque ? La réponse la plus évidente serait d’évoquer l’héritière d’Omois et l’armée de cette nation. Entre les pouvoirs de Tara’tylanhnem Duncan, la puissance des hauts sortceliers, de l’impératrice et avec l’aide des Dragons, c’était envisageable, mais pas sans une bataille qui aurait fait beaucoup de bruits, et pas sans des annonces tellement officielles que personne ne pourrait douter de la nouvelle.

Non, là c’était bien trop discret et pas assez affirmé pour que cela ne corresponde. C’était l’action d’une force plus restreinte, et sans doute plus secrète. C’est en réfléchissant ainsi qu’un autre nom commença à surgir dans l’esprit du combattant : Les Ombres. Ce groupe se revendiquait clairement anti-Magister et Shinzô en avait déjà croisé certains membres : Sanzo Toda et Sai Niwa, deux vampyrs. Le lunaire en avait affronté un et avait collaboré avec le second pour se sortir de son esclavage en Salterens. L’ilne… Même si l’ancien sangrave ne pouvait l’affirmer, il avait capté son odeur sur celles à proximité de Sai, et des éléments dans ses réponses l’amenaient à penser qu’elle serait sans aucun doute du style à combattre pour ses convictions.

Des vampyrs, des loups-garous… Si ce groupe avait pu réunir assez de personnes de races différentes avec des avantages variés, qu’une partie de l’effectif était absent, et qu’ils aient un(e) espion(ne) dans les murs, tout cela ne devenait pas impossible. Même si c’était encore ahurissant. Comment avaient-ils contrés la magie démoniaque ? Malgré le risque que cela allait représenter, Shinzô devait en avoir le cœur net.  C’est ainsi que profitant des capacités de transformation des vampyrs, ainsi que de la nuit pour être certain que son fils dorme, l’ex-Sangrave commença à chercher à tous les endroits qu’il pouvait avoir en mémoire concernant les emplacements de la Forteresse Grise.

La plupart des personnes diraient que cela ne pouvait pas conduire à un succès, sans y prendre énormément de temps. Après tout la principale force du QG des hommes aux masques, c’était notamment que ce dernier était en constant déplacement et que l’on retrouvait cette dernière grâce au lien avec la magie démoniaque. Shinzô était cependant encore en lien avec cette dernière, malgré tout, et possédait aussi une excellente mémoire.

La traque à l’aide de ses sens fut longue cependant. Il fallut tout de même plusieurs semaines afin que le Reikon Rox ne remarque des traces qui laissaient penser que cette dernière était réellement présente. C’était l’écholocalisation de sa forme de chauve-souris qui avait d’abord renvoyé la présence d’éléments qui semblaient bien être des ruines, de taille massive. Puis le passage par la forme lupine lui confirma par l’odeur que de la magie démoniaque avait été utilisée, et aussi que manifestement des combats avaient eu lieu. Le Soleil était sur le point de se lever. Maintenant que l’endroit était trouvé, il pourrait revenir le lendemain et avoir le temps d’explorer les lieux.

Il fut difficile, malgré sa maîtrise, de canaliser son impatience. Si Shinzô n’avait pas été si habitué à devoir réagir rationnellement, sans doute aurait-il tout exploré à la lueur du jour. Le vampyr se força donc à agir sereinement toute la journée, et commença à se préparer une fois son fils endormi. Une tenue récente, faite pour le combat, bien plus moderne dans l’apparence. La présence de son sabre, le Bakusaiga, dans son dos, et sa magie parée, ainsi que tous ses sens en éveil. Le Reikon Rox se tenait déjà à la limite de ses compétences véritables. Après tout, il ignorait ce qui allait l’attendre là-bas. Une fois prêt, un transmitus le ramena sur le lieu découvert le matin.

Les nuages étaient présents dans le ciel, manifestement poussés par un vent très fort en altitude, dont les rafales se ressentaient jusqu’au sol. La Lune était dans le stade du croissant, faisant un étrange écho au symbole présent sur le front de l’ancien sangrave. Figé et à l’écoute, le buveur de sang tâchait de percevoir la moindre variation de son, de lumière ou même de vibration. Rien cependant ne laissait présager d’une présence récente. L’odeur du sang par contre, était partout. Sang humain, sang elfe, sang vampyr, sang de loup et de tant d’autres races encore. C’était entêtant. Plus Shinzô approchait des murs de l’ancienne forteresse, plus cette dernière se faisait présente. Si l’odeur était encore si forte après autant de temps, aucun doute sur le fait que cela avait dû être un carnage.

Après s’être métamorphosé rapidement pour atteindre le haut du mur d’enceinte, le combattant observa autour de lui. Le bâtiment principal semblait avoir subi des assauts depuis l’extérieur, assez rude. Le plus choquant cependant, était de voir le nombre de corps dans l'espace séparant le mur d’enceinte du bâtiment principal. Au vu de comment cela s’était passé, nul doute que les assaillants devaient avoir quelqu’un dans les murs afin de leur permettre de stopper l’action de la sphère démoniaque qui assurait le camouflage de l’endroit.

Shinzô sauta dans la cour intérieure, observant tout autour de lui. Tant de morts. D’un côté comme de l’autre. Les batailles avaient été violentes, impliquant des groupes de plusieurs dizaines de personnes. Les Ombres avaient été nombreuses à participer à ce combat. Aucune odeur qui ne semble familière, pourtant, quelque chose interpelle assez rapidement l’ex homme en gris. Une présence démoniaque bien plus marquée, sur un objet calciné qui a dû être à une époque un arbre. L’empreinte était clairement perceptible, et les contours donnaient l’impression que tout cela ressemblait à… une main ? Mais une main d’une taille inhumaine. Plus de celle digne d’un géant. Qui pouvait être tant en lien avec la magie démoniaque qu’il était capable de quelque chose de ce style sans être Magister lui-même ? Les Sangraves avaient recueillies des recrues dangereuses apparemment depuis son départ. D’ailleurs, le possesseur de cette empreinte semblait bien être resté en vie.  Il lui faudrait faire preuve de prudence. La bataille a été une boucherie. De ce qu’il aperçoit, sans doute des mouvements de troupes ont-ils eut lieu, mais tardifs, et les Sangraves se sont au final fait balayer par une explosion dont le cratère est encore bien marqué et profond. A partir de là, sans doute l’extérieur était-il perdu.

D’autres traces sont présentes, plus récentes. Sans doute des hommes en gris qui ont pu s’enfuir, ou qui n’étaient pas là lors de la bataille, passés après le combat. Sans doute le choc avait-il été grand. Pour autant, Shinzô se doit de vérifier les faits, et il continue sa route vers l’intérieur de la forteresse.  A l’intérieur, le chaos semble encore plus présent qu’à l’extérieur. Partout l’on peut retrouver des traces de magie, d’explosion, de sortilèges, d’armes… Des dizaines de personnes se sont battues dans ce premier étage central. Pourtant, rien dans les corps, les odeurs ou les traces de magie ne semblent indiquer des personnes que le vampyr a pu connaître dans les années antérieures.  La forteresse grise n’est plus que l’ombre d’elle-même, et tout paraît étrangement inquiétant, dans le silence. Le vent soufflant à l’extérieur semble porter les complaintes des vaincus, alors que leurs corps ne peuvent être enterrés.  Shinzô boit un peu de sang animal qu’il a emporté avec lui, pour résister à la sensation que provoque la vision de tant de sang.

Sa progression se fait difficilement, au vu de tous les corps présents, et cela serait sans doute bien plus simple s’il reprenait sa forme de chauve-souris. Pourtant, le vampyr préfère garder sa forme originelle, et rester sur ses gardes. Malgré l’évident carnage. Plus le Reikon Rox avance, plus l’hypothèse de la défaite des Sangraves semble se confirmer. Pour autant, sans trace précise de Selemba, ou de Magister, le doute reste présent. C’est dans un silence de mort que l’explorateur monte les escaliers menant au deuxième étage.  Là aussi, le chaos semble présent. Des batailles, des explosions, des morceaux de chair, des murs effondrés. Rien n’aura-t-il donc été épargné ? Apparemment pas. C’est en se dirigeant vers le troisième étage que l’odorat de Shinzô l’amène à se stopper.

Des odeurs connues sont présentes ici. Plusieurs, mais deux en particulier attirent son attention. L’une des odeurs est celle de Selenba. L’autre, appartient à une des louves. Laara. La découverte de poils bleus à proximité ne tarde pas à confirmer sa découverte. Le combat a été féroce. Des armes, des griffes, des sorts ont été utilisés. Une explosion attire pourtant dans l’ensemble de ce chaos, car elle a creusé un cratère dans le sol. Une ogive explosive. Sans doute un lance-roquette. Le vampyr s’était énormément renseigné sur les armes humaines actuelles, depuis qu’il devait trouver des moyens non magiques, afin d’éviter de se faire repérer, de combattre ses anciens frères d’armes. Cela l’avait à la fois surpris et attristé de remarquer à tels points les hommes semblaient doués pour créer des moyens de se détruire. En tous les cas, le résultat de ce combat était certain : la chasseuse était morte, et Laara avait survécu, même si sans aucun doute blessée.

Ainsi, la louve bleue faisait partie des ombres. Alvina, chef de la meute de la Lune le savait-elle ? En faisait-elle partie elle aussi ? Qu’étaient devenues ces louves que lui avait appris avec le temps à considérer comme des amies, même s’il avait bien du mal parfois à ne pas se mettre en retrait puisque n’obéissant pas au même schéma que les loups garous ? Une seule manière de le savoir sans doute… Continuer sa progression.  La montée jusqu’au troisième étage révéla bien moins de dégâts, même si une sorte de mur se trouvait à un endroit où rien n’était auparavant.  Des odeurs de combat étaient présentes cependant. Encore une fois, les traces étaient reconnaissables. Fabrice, l’ancien ami de l’héritière, et L’ilne.  L’affrontement entre les deux loups a été un véritable carnage. Sortilège, griffes, broyettes, lames en argent, crocs… tout ce qui semble avoir été possible à utiliser a été utilisé. Pourtant, là encore, le résultat ne laisse pas de doutes. Cette fois, c’est L’ilne qui est passée de vie à trépas.

Des larmes de sang coulent doucement le long du visage du vampyr. Cette louve avait tant fait pour eux. Ava, avant sa mise sous sortilège de stase avait évoqué le concept de trouver un parrain et une marraine pour leur fils. Le nom de cette louve avait été évoqué et tous les deux étaient d’accord pour ça. Ce ne serait donc pas possible.


- Puisse ton âme reposer en paix en Outremonde, L’ilne.


Malgré les trous présents un peu partout, Shinzô avança jusqu’aux étranges murs et ne tarda pas à en faire sauter un. C’est alors qu’il tomba sur les traces du dernier combat, qui avait opposé un humain inconnu à Magister. Un humain ? Shinzô se serait attendu à un membre d’une autre race. Jusqu’à ce qu’il comprenne comment cela pouvait s’expliquer. Un non manipulable. Voilà quel avait été l’atout des Ombres. Une personne que la magie ne peut pas affecter, peu importe sa puissance. Ainsi, cela avait fini dans un duel armé. Une opposition aux armes, qui s’était manifestement finie dans une explosion. Sans doute une grenade, à voir les restes de l’explosion. Magister était bel et bien mort. Les Sangraves sans aucun doute en fuite. Malgré que cela paraisse incroyable, il allait pouvoir récupérer une vie normale, une fois la trace du responsable de l’état d’Ava retrouvé. C’est dans cet état second que Shinzô ressortit de la forteresse. Dans ses pensées, le carbonus qu’il n’évita qu’à la dernière seconde aurait bien failli le tuer sans ses réflexes. Vif, le vampyr se retourna après avoir installé une protection, et observa la silhouette en face de lui.


- Shinzô Reikon. Tu as été déclaré traitre à notre cause et la sanction de mort a été prononcée contre toi par notre maître.

Un sangrave ? En vie ? Sans aucune blessure ? Sans doute n’était-il pas présent lors de l’assaut. Cette voix avait quelque chose de familier. C’est son odeur cependant qui lui permit de comprendre.

- Toi.

Ce simple mot avait été prononcé avec dégoût et rage. L’ancien sangrave savait qui était cette personne. Elle était celle qui… celle qui…

- Oh… On dirait que tu te rappelles de moi. Est-ce à cause de la mort de ta compagne louve ?
- A cause de ton attaque de lâche oui. Tout comme tu viens de tenter de faire pareil avec moi. Malgré que ton ordre a perdu tout son sens, puisque Magister est mort. Je viens de voir sa dépouille au troisième étage de la forteresse.
- Peu importe, les sangraves renaîtront, avec moi à leur tête.
- Cela n’arrivera pas. Tu n’aurais pas dû manquer ta cible. Je ne te laisserais pas repartir d’ici vivant.
- Que de vantardise…

L’individu masqué lança une nouvelle attaque, d’une puissance surprenante. Shinzô avait rarement eut affaire à une personne aussi puissante avec la magie démoniaque. Seulement, son opposant semblait ne s’appuyer que là-dessus.

- TU AS ÉTÉ UNE POINTURE EN TON TEMPS, MAIS DEPUIS TU AS ÉTÉ DÉPASSÉ ! MEURS !

Le sortilège gagna encore en puissance, mais cela importait peu. L’ancien sangrave laissa complètement ressortir son côté vampyr, le blanc de ses yeux devenant rouge, et ses iris ambrées passant au bleu. Au moment opportun, il relâcha son bouclier et une forte explosion se fit entendre. De la fumée était visible absolument partout.

- A peine quelques minutes, cette résistance fut…. Argh…

Un crachat sanguinolent… Une toux, des secousses à travers le corps. Le sangrave baissa son regard vers le bas et observa la lame qui lui traversait le cœur désormais.


- Un combattant ne compte pas uniquement sur sa magie. Il évalue les faiblesses de l’adversaire, et s’en sert contre lui. Tu as trop confiance en toi, et en ta magie. Tu en oublies donc qu’il y a d’autres manières de mourir. Comme ce qui t’arrive en ce moment. Sache enfin qu’Ava n’est pas morte, et qu’avec ta mort, elle reviendra complètement à la vie.

Shinzô retira ensuite la lame, et décapita d’un ample mouvement circulaire son ennemi, avant d’essuyer sa lame et de la ranger. Il ne souhaita pas cette fois-ci à son adversaire de reposer en paix. Cette ordure ne le méritait pas. Le vampyr utilisa cependant un transmitus directement. S’il avait raison, ce soir, après avoir vu tant de morts, et même l’avoir donné, il pourrait célébrer la vie…


Ex-Admin, désormais à la retraite


Shinzô parle en #660099
Shinichi parle en #0099ff


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4937-shinzo-reikon-rox-une-vie-a-tant-de-voies-possibles http://tara-duncan.actifforum.com/t4936-shinzo-reikon-rox-3eme-vie
 
Phase 4 - Vie et Mort... Un Cycle sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie est un cycle sans fin.
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» S.O S POUR LE RERETOUR ! APPORTONS NOS DIMES ET NOS OFFRANDES SANS MESURE !
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: RuinesRuines :: Event Sangraves VS Ombres-
Sauter vers: