AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de SelendaPartagez | 
 

 Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Ven 7 Aoû 2015 - 22:58


   
   

   


   

   

Ewlan en avait marre de l'Académie. Il n'était plus intéressé par le métier de voleur patenté. Les cours le gonflaient. Il ne s'était pas enfuis du Tatulamenchivar pour vivre ainsi. Il pensait découvrir un monde fantastique, où tout le monde était libre, que les dragons ne dominaient pas, et où il pourrait vivre pleinement sa vie, sans plus aucune souffrance. Il avait vite déchanté.
Les dragons étaient omniprésents, ils occupaient les administrations de tous les pays avec des ambassadeurs et dirigeaient, discrètement, la plupart des actions des gouvernements.
Il ne connaissait pas auparavant le goût de la liberté. Il adorait pouvoir se balader librement sur AutreMonde, découvrir de nouveaux pays et paysages, mais il se rendait compte que la vie en dehors du Continent Interdit n'était pas si facile. Elle était mieux, mais pas si facile. Sa mère et lui n'avaient pas d'argent. Ewlan devait travailler pour qu'ils puissent avoir de quoi manger, car ni l'un ni l'autre n'avaient de magie. L'académie l'empêchait cependant d'être à plein temps, il avait décidé de la quitter à la fin de l'année, ce qui ne saurait tarder.

Après avoir fait nuit blanche pour travailler toute la nuit au bar de la Licorne Ivre, comme la plupart du temps, il avait dû aller en cours. C'était donc ainsi qu'il se trouvait perché sur le toit du bâtiment de l'Académie durant son heure de pose. Il tentait de dormir, mais son sommeil était toujours très difficile et ne venait pas facilement. Il se reposait avant de partir en mission. Il avait été prévenu en début de matinée : il devrait se rendre au bureau du responsable des missions, Mr P'on, un vampyr sérieux mais étrange. Il savait aussi que sa mission serait collective. Il ne savait néanmoins pas qui serait la ou les autres personnes, même s'il était plus probable que ce soit une mission en duo. Il espérait qu'il ne s'agisse pas de Lou, qu'il évitait depuis un long moment et qu'il avait rencontré ainsi.
Il ne savait plus où il en était avec l'elfe-vampyr. Il ne l'avait pas vu depuis un moment, attendait que ses pensées se remettent en ordre. Il était amoureux d'elle, mais la voir était une souffrance : elle était le sosie de Liana, assassinée par le dragon duquel ils étaient les esclaves, mais Lou avait en plus des griffes, des canines qui dépassaient de sa bouche, des oreilles pointues et des capacités physiques puissantes. C'est ce qui mettait Ewlan mal à l'aise. C'était la fragilité, la pureté, la faiblesse de Liana qui l'avait séduit. Il retrouvait chez Lou ses traits, mais cette dernière n'était pas comme elle, loin de là. Ce n'était pas cela qu'il voulait.
Les nuages se baladaient sur le ciel rose. Les deux soleils se rapprochaient de leur zénith. Ewlan ferma ses yeux, laissa ses pensées dériver.

« Entrez. »
Le lycanthrope pénétra d'un pas nonchalant dans le bureau du responsable des missions, en retard bien sûr. La voix agacée du vampyr en témoignait. Il haussa les épaules dédaigneusement et s'assit sur la dernière chaise libre. Il dévisagea les deux autres élèves. Garda son air blasé. Il l'était.

Liana avait les yeux bleu glacé et les cheveux d'un blond presque blanc, argentés et striés de mèches noires. Son esprit était pur, sa silhouette magnifique.
Il avait l'impression que quelqu'un s'amusait à le faire souffrir, car il ne cessait de rencontrer de jeunes femmes lui ressemblant. En effet, l'elfe dont il n'avait pas retenu le nom (M. Pon présentait les coéquipiers, mais il avait la mémoire sélective, et les autres personnes autour de lui ne l'intéressait pas... ou tout du moins que lorsqu'elles réussissaient à capter son attention) lui ressemblait également, et possédait la beauté foudroyante mais trop violente des elfes. Elles étaient douées au lit, mais ne l'intéressaient pas plus, il préférait les jeunes femmes plus discrètes pour plus d'affinités qu'une aventure du soir.
Cela dit, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas fait autre chose de ses soirées que travailler au bar. Il n'était pas contre un peu de détente... Bon, il verrait bien s'il pourra tirer quelque chose d'intéressant de celle-là.
L'autre était assez jolie, pour une humaine. Elle attirait déjà un peu plus le jeune homme, mais avait l'air assez coincée.

Il décida de porter son attention sur leur environnement. Ils se trouvaient dans une des forêts de Selenda. L'académie n'avait rien trouvé de mieux que de les balancer dans un coin pommé du pays des oreilles pointues pour récupérer trois pauvres feuilles de papier appartenant aux tapettes masquées. Ils allaient sûrement tomber sur des pièges "probablement mortels" et sur un gardien "possiblement dangereux". Mais aucune idée de la tête de la cachette, juste sa position, et encore assez vague. Ils se dirigeaient donc vers celle-ci en marchant à travers les broussailles.

Cela faisait un bon moment que le loup-garou ne s'était pas rendu dans une forêt. Il se retrouvait très excité par tous les bruits, toutes les odeurs qui l'assaillaient. Il aurait été sous forme lupine, il aurait bavé en sentant les bééés et autres bestioles comestibles qui broutaient autour d'eux. Il n'avait qu'une envie : se transformer, partir à la chasse, courir à en perdre haleine, se battre peut-être, car malgré les horreurs qu'il avait pu vivre dans l'arène, les combats lui manquaient.
Il se retenait bien sûr, il n'était pas là pour ça, il était pressé d'en finir. Il avançait d'un pas nonchalant mais rapide.
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Del


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Miralia, zinvisible
Couleur de magie : Bleu profond (comme mes yeux)
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patenté
Résidence : Une chambre au Lancovit
Dans le sac : Maquillage, corde, armes, bijoux, nouriture...


MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 8 Aoû 2015 - 1:32

Cela faisait un certain temps que j'attendais dans cette grande salle, et je sentait M. Pon mécontent. En effet, il manquait une personne comme le prouvait la chaise libre. J'étais arrivé presque en même temps qu'une jeune humaine (enfin elle paraissait un plus vielle que moi mais sur Autre Monde c'est dur de savoir) plutôt séduisante. J'espérais que cette dernière soit sympathique pour que l'on s'entende bien car je ne côtoyais pas grand monde et voulais que cette mission ce passe pour le mieux.

Quelqu'un toqua et entra suite à l'invitation de M. Pon. Je fixai mon attention sur le jeune homme qui arrivait. Il était très mignon, ses yeux bleus me dévastèrent intérieurement mais je ne laissa rien paraitre, ses cheveux étaient blonds, il avait l'air charmeur et sans pression vu sa démarche et sa tête qui ne reflétait rien à par un air blasé, bref il était à mon goût même plus que je ne le souhaitait, mais j'essayais d'éviter toute relation, et je me détesta sur le coup d'être attiré par un homme dont je ne savait rien et que je ne reverrais jamais, pas par plaisir mais par prudence, car l'histoire de ma mère me traumatisait encore. Il vint s'assoir et le vampire commença la présentation de mes camarades. Je retint ainsi que la jeune fille se nommait Elëor et l'homme Ewlan.

M. Pon nous expliqua la mission, récupérer des documents surement protégé de pièges mortels et d'un gardien. J’essayai de me concentrer sur la mission malgré la présence d'Ewlan et Elëor (je n'avais pas l'habitude de travaillé en groupe et j'étais un peu timide mais je devrais vite briser la glace). Quand vient l'heure de quitter notre cher vampire, je n'en savais pas vraiment plus. Enfin si, j'étais folle de joie de partir en mission en forêt car c'est mon lieu natal, enfin ma vie, enfin bref...

Nous fûmes envoyé près de Selenda, et je fondit de joie, car dans cette forêt, j'étais bien et ma nature d'elfe était à l'aise. J'étais folle de joie et je montais parfois dans les arbres pour avoir un aperçut. A un moment je pensa à  mes parents qui ne devaient pas être très loin, mais ce moment de nostalgie disparut dès que je redescendit, en entendant mes coéquipiers presque arrivé à ma hauteur. J'eus le sourire aux lèvres toutes l'après midi.

Très vite les ombres s'allongèrent preuve que les deux soleils se couchaient. Nous avions très peux parlé car nous étions concentrés (enfin moi), et j'étais désireuse d'en savoir plus sur mes compagnons. Alors que nous avions installé le campement, et que je prépara le repas on se retrouva tous les trois devant le bon repas. Je leur souris, et parla de ma belle voix :
- Je suis contente de participer à cette mission et d'être tombé avec vous. J'avais peur de tomber sur des personnes malsaines ou quoi... Vous sentez comment cette mission ?

Je n'avais pas mentit. J'étais heureuse d'être ici, mais j'avais eut dut mal à prononcer ces phrases à cause de ma timidité. Et par Bendruc Le Hideux, qu'est ce qu'Ewlan avait de beaux yeux ! Et Elëor était belle pour une humaine ! Je me sentais fade à côté d'eux... Je voyais poindre une période de dépression au loin mais je refoula mes pensées négatives en espérant que mon satané visage d'elfe n'avais rien trahis. Si j'avais été humaine j'aurais rougis à ces pensées et par craintes de mettre trahis, mais je continuais à sourire en attendant leurs réponses.




Dans la vie, il y a deux jours où il ne faut pas se faire de soucis; Hier, on ne peut rien y changer, même les remords n'arrangeront rien. Demain, le soleil se lèvera même s'il y a des nuages  :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4543-carnet-de-bord-de-del#72554 http://tara-duncan.actifforum.com/t4530-del
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 8 Aoû 2015 - 12:13

Je jubilais intérieurement, à cet instant, dans le bureau du responsable des missions. Cela faisait en effet plus de six mois que je n’avais participé à aucune « sortie en plein air », soit disant à cause de la crise qui a ébranlé Tatral suite à l’attaque des sangraves ; et à ce moment, je n’attendais qu’une chose, que M. Pon prononce LA phrase : « Cette mission, si vous l’acceptez… ». Chose qu’il ne ferait pas tant que le propriétaire de la chaise vide à ma droite ne se présenterait pas. Je lui laissais vingt secondes avant d’aller le chercher moi-même : 20, 19, 18, 17… Pour me gâcher mon plaisir une fois de plus, le retardataire arriva dix secondes avant que je n’entre dans un état de rage suprême et que je ne fasse tout péter…ou pas, vu mon niveau de magie.

A son entrée je me renfrognais, car il s’agissait d’un lycan, et comment souligner la faiblesse des humains sinon en en mettant un dans une équipe constituée d’une elfe et d’un loup-garou ? Je me sentais on ne peut plus normale, à mon grand désespoir. Bien sûr, ce ne serai en aucun cas un obstacle à la mission, et il suffirait que je les connaisse mieux pour me sentir à l’aise…Attendez, « les connaître mieux », ça veut dire se faire des amis…Comment est-ce qu’on se fait des amis ?! L’Elëor en moi pleurait comme si ses yeux étaient des torrents (mes seuls amis étant des amis depuis ma naissance), mais je luttais pour afficher un visage impassible, au risque de paraître coincée.

Pour commencer, je détaillais mes compagnons de voyage : l’elfe, Del, était arrivée presque en même temps que moi, elle avait cette allure assurée et gracieuse qu’on tous les elfes, allant de pair avec leur silhouette élancée,  mais, contrairement à ces derniers, même si son visage n’affichait pas de réelle émotion, ses yeux, d’un bleu profond, dévoilaient sa gentillesse, chose qu’elle ne souhaitait cependant peut être pas. Il me semblait l’avoir déjà vue, mais je n’en était pas certaine. Le nouvel arrivant, Ewlan, était…captivant, oui, ce devait être ce mot…Il avait des cheveux blonds lumineux et un regard bleu qui transportait, ce qui devait lui assurer du succès auprès des filles. Je renonçai au calvaire de les détailler, car le faire mettait en valeur ma banalité.

Heureusement, M. Pon me sauva de mes sombres pensées :
« Votre mission, si vous l’acceptez… »
Il s’agissait d’aller récupérer un dossier top-secret bien caché dans la forêt, et quand je dis bien caché, j’entends par là qu’il y aura des pièges mortels, et, d’après Pon, un gardien d’une force magique colossale (du genre qui claque des doigts pour raser une ville)…rien que ça. Je souriais à l’idée de me lancer dans une aventure des plus dangereuses, et frissonnais en pensant aux combats qui nous attendaient.

Arrivés à Selenda, je compris le détail qui faisait la différence entre mes coéquipiers et moi : le lycan semblait avoir envie de se lancer à la chasse aux lapins, et l’elfe devait vouloir se frotter aux arbres (elle souriait tellement que s’en était presque flippant). Je sentis le désespoir m’envahir… Surtout que nous n’avions presque pas parlé du voyage.

Nous décidâmes de nous arrêter avec la nuit. Del et moi étions de corvée cuisine, et je dois bien avouer qu’elle était bien plus expérimentée que moi sur ce terrain-là (je repensais aux explosions qui avaient suivi mon apprentissage de la cuisine en souriant). Ce fut elle qui brisa le silence du repas :

Je suis contente de participer à cette mission et d'être tombé avec vous. J'avais peur de tomber sur des personnes malsaines ou quoi... Vous sentez comment cette mission ? 

Del avait l’air sincère, et sa douce voix lui donnait l'air d'un ange perdu dans ce triste monde. Ellen’avait absolument pas tort, dans l’Autremonde de nos jours, il était difficile d’accorder sa confiance, un ami pouvant se révéler être un espion sangrave ou un psychopathe sanguinaire.

— Je suis bien d’accord avec toi, répondis-je en souriant. Vous avez l’air de savoir ce que vous faites, et semblez forts (j’avoue que les muscles d’Ewlan me faisaient baver intérieurement), alors je ne vois pas pourquoi ce serait un échec.

Je me sentais même en sécurité, et j’espérai réellement que nous pourrons affronter nos différences dans les prochain jours, afin de combattre avec confiance et respect.


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Ryû Shitsumeisha

Protecteur aveugle
avatar

Age du personnage : 1500

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleue très foncée
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Protecteur mercenaire
Résidence : Une maison au Dranvouglispenchir, mais il n'y est jamais.
Dans le sac : Juste de quoi assurer sa survie.

Affinités : Pas de lien en particulier. En tant qu'éternel voyageur, ses liens se font et se défont assez rapidement.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Jeu 13 Aoû 2015 - 12:24


Un monde possède tant de choses à voir en termes de paysages : des mers, des montagnes, des vallées, des champs, des villes, des canyons, des villages, des océans, des îles… que peu importe l’âge que l’on a, jamais une personne ne pourra prétendre avoir tout vu de ce qu’il y a à découvrir sur une planète. C’est d’autant plus vrai lorsque l’espace que l’on a à portée de soi comporte également d’autres planètes que l’on peut rejoindre en seulement un sortilège. C’était à cela que pensait Ryû alors que ses pas le menait à traverser tranquillement l’une des nombreuses forêts d’Autremonde. Si le dragon ne se trompait pas, et ses sens ne le faisait que rarement, ce lieu sylvestre appartenait à Selenda, le lieu de vie de la race elfique.

Cette race était reconnue surtout pour ses capacités physiques hors normes, surtout comparées à celles des humains et son envie de combat très souvent présente. Les membres de cette espèce avaient le sang chaud, quel que soit le type d’affrontement et chez eux le sexe pouvait également en être un. Le dragon en avait d’ailleurs fait plusieurs fois l’expérience par le passé. Revenir sur cet endroit le rendait nostalgique. Plusieurs de ses aventures avaient eu lieu dans cette forêt, et l’une d’elle avait d’ailleurs bien failli lui coûter la vie. La chance avait cependant été de son côté, et cela expliquait qu’il puisse se laisser aller à un moment de réflexion philosophique aujourd’hui. Sans doute la conséquence de son grand âge.

Rien n’est plus trompeur que l’apparence après tout dans un monde empli de magie. La preuve en était pour lui. S’il paraissait avoir 25 ans, il avait en réalité plus d’un millénaire et demi d’expérience. Dire qu’il avait affronté tout ce qui était possible de l’être serait cependant encore un  mensonge, vu que des situations inédites pouvaient se présenter à tout moment. En tous les cas, se balader sans avoir vraiment d’objectif précis, juste de faire travailler ses muscles pouvait être agréable.

A en juger la baisse progressive de la température, les deux soleils de la planète devaient être en train de se coucher et se rendre ailleurs afin de passer la nuit pouvait être une idée envisageable, même si l’idée de se retrouver dans une ville ne lui plaisait pas tellement. Le fait de croiser trop de monde lui rappelant souvent ses différences avec les autres, qu’elles soient visibles ou non.  Cependant ce fut son odorat qui le stoppa avant que Ryû ne décide à aller ailleurs. Cette odeur, c’était celle d’un feu de camp, et aussi d’un repas en préparation.  Le mercenaire concentra son sens olfactif sur cet endroit et remarqua également trois autres odeurs plus marquées. Des personnes assez jeunes, appartenant chacune à une race différente : une humaine, une elfe et un lycan. Quel étrange trio. Sans doute ces trois-là devaient ils partager un lien particulier car il était rare de croiser une telle réunion comme cela en pleine forêt. Curieux, le Shitsumeisha décida de s’approcher tranquillement pour n’effrayer personne, ne cherchant pas à se dissimuler le moins du monde.


- Bonsoir jeunes voyageurs. Auriez-vous l’amabilité de partager votre repas avec une personne de passage ?

Les flammes laissaient apparaitre son apparence globale, ses cheveux noirs de jais qui retombaient sans ordre précis, les lunettes de soleil qui cachaient ses yeux, les traits de son visage et son bouc, la canne qui pour le moment lui permettait de sentir le sol et les obstacles ainsi que sa tenue très « terrienne » : un maillot de corps blanc, un jean bleu, des baskets et une veste en cuir noir. Lui accepterait toute décision, peu importe cette dernière.




Compte principal : Shinzô Reikon Rox

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1767-ryu-shitsumeisha-la-voie-de-la-sagesse http://tara-duncan.actifforum.com/t1341-ryu-shitsumeisha
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Jeu 13 Aoû 2015 - 22:12


   
   

   


   

   
Au bout de longues heures de marche en silence, ils décidèrent de s'arrêter. Ewlan aurait pu continuer longtemps à marcher ainsi, ayant suffisamment d'endurance pour marcher toute la nuit s'il le fallait. Il supposait que l'elfe pouvait en faire de même, mais pensait que l'humaine n'était pas mécontente de cette pause, ils avaient tout de même marché à partir de onze heures trente et ce durant tout l'après-midi jusqu'au soir. Cela équivalait à environ une dizaine d'heures.
Le lycanthrope regretta de ne pouvoir travailler au bar cette nuit à cause de cette foutue mission. Il allait perdre une nuit de salaire. Dans sa situation, cela devait être exceptionnel : il avait sa mère à charge et il ne gagnait déjà pas grand chose. Il devait vraiment laisser tomber les études pour travailler. Cependant il n'était pas mécontent de pouvoir dormir cette nuit, cela lui ferait bizarre, cela faisait longtemps.
Tandis que l'elfe et l'humaine se mettaient à faire le repas sans qu'il ne leur dise quoi que ce soit, Ewlan s'éloigna du camp en quête de solitude. Il distinguait les lunes à travers les feuilles. Cette vision lui était familière. Enfermé sur le Tatulamenchivar, torturé psychologiquement par son maître dragon, il n'avait trouvé comme autre ancrage que les astres lunaires, pour ne pas devenir fou. La contemplation de Tadix et Madix l'avait aidé à calmer sa rage, sa peine et sa douleur. Elles dominaient le ciel, lui rappelait qu'il n'était qu'un corps d'un mètre quatre-vingt cinq possédant une conscience.
Aujourd'hui encore, elles le calmaient. Leur lumière nimbée de mystères l'apaisait.
Il ne put s'empêcher de se transformer, se dresser sur ses quatre pattes, hurler aux lunes. Ses sens jusque là contenus s'éveillèrent. Les bruits et les odeurs de la forêt l'assaillirent, l'excitant, et ce fut à cet instant qu'il se laissa aller à l'ivresse d'une course nocturne, chassant sans chercher à attraper ses proies, ne se concentrant que sur la sensation de ses pattes foulant le sol à toutes vitesses.
Il revint un peu plus tard, pour le repas, toujours avec ce silence qu'il n'avait pas envie de rompre. Cela lui convenait, il n'aimait pas les bavardages inutiles, les paroles que l'on prononçait pour la forme. Il préférait le silence. Il se sentait mieux dans le silence. Il aimait bien sa capacité à mettre mal à l'aise les gens. En effet, ceux-ci le qualifiaient de "silence pesant" ou de "silence gêné". Ewlan préférait "silence apaisant".
Mais il savait que ce silence "apaisant" allait être vite troublé par l'une de ses deux compagnes de mission. Elles avaient la tête à être gênée par l'absence de parole.
« Je suis contente de participer à cette mission et d'être tombé avec vous. J'avais peur de tomber sur des personnes malsaines ou quoi... Vous sentez comment cette mission ? »
Ewlan n'était pas d'accord avec cet elfe naïve. Il n'était pas content de participer à cette mission, d'être tombé avec elle. Il se demandait dans quelle mesure elle pouvait être sûr de n'être toujours pas en équipe avec des personnes malsaines. Ils ne se sont pas parlés de la mission. Comment pouvait-elle savoir ? Il était... interloqué.
Il se demandait par ailleurs où était l'intérêt de poser pareille question. Que lui et l'humaine la sente ou pas, qu'est-ce que cela changerait ? Ils ne savaient pas à quoi s'attendre, les renseignements étaient peu précis. Ils savaient juste qu'ils n'était plus très loin, à une heure de marche à peu près, mais sans plus.
Franchement, il ne comprenait pas la manière des gens extérieur au Tatulamenchivar de perdre leur temps... et leur salive.
« Je suis bien d’accord avec toi. Vous avez l’air de savoir ce que vous faites, et semblez forts, alors je ne vois pas pourquoi ce serait un échec. »
Encore une fois, Ewlan se demanda comment celle-ci pouvait le savoir. Elle ne les avait que vu marcher en silence... Il était (encore) tombé sur de simples d'esprit ou quoi ? Pourquoi fallait-il que toutes ses rencontres se soldent par cette constatation ? Les gens de l'extérieur du continent interdit n'avaient pas vécu assez d'épreuves pour s'endurcir, analyser les personnes les entourant, et surtout, arrêter de dire des trucs stupides et absurdes ? Il était complètement désabusé et n'aspirait qu'à une chose : vivre loin de toute population, loin de tous, exilé dans la forêt. Il devenait de plus en plus misanthrope.
Le loup choisit la voie du silence, son meilleur ami. Il ne s'abaissera pas à répondre à cela. Il attendrait une conversation plus intéressante pour les honorer de sa voix... et de son intérêt.

Il sentit l'odeur bien avant d'apercevoir la personne la véhiculant. Instantanément, il mit tout ses sens en alerte. Il perçut de l'assurance en cet inconnu, qui s'approchait d'eux. Plus aucun doute, il les avait repéré et allait les aborder.
Il se leva, prêt à toute éventualité (comme celle de devoir attaquer pour défendre sa peau ou celle de s'enfuir à toutes vitesses). Mais l'inconnu se contenta de s'adresser à eux d'une voix calme et posé, serein.
« Bonsoir jeunes voyageurs. Auriez-vous l’amabilité de partager votre repas avec une personne de passage ? »
Méfiant, il ne répondit pas, se contentant d'observer le jeune homme qui se tenait devant eux. Il savait qu'en dehors du continent interdit, la plupart des gens possédaient de la magie et avait donc la capacité de cacher leur véritable apparence. D'où sa méfiance, et sa misanthropie. Il savait qu'il ne devait jamais se fier aux apparences, même si c'était difficile, car habitué aux lycanthropes ou aux sortceliers privés de magie par leur collier, il savait qu'il voyait la vraie apparence des personnes. Mais il connaissait aussi la capacité des dragons de se transformer en humains, de cacher leur monstruosité sous une apparence inoffensive.
Ainsi écouta-t-il le coeur de l'inconnu, mais ne décela rien. Pouvait-il se fier à cet humain ?
Il décida de laisser à cette personne le bénéfice du doute, mais de rester attentif. Dans le pire des cas, ils étaient trois contre un. Bon, il doutait de ce dont était capable l'humaine, et se demandait si l'elfe saurait faire autre chose que d'exhiber vulgairement ses formes comme ses congénères, mais il espérait que leur allure peu inoffensive découragerait cet inconnu de quoi que ce soit.
Il se rassit, et se décida à répondre d'un ton abrupt :
« Mange. »
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Del


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Miralia, zinvisible
Couleur de magie : Bleu profond (comme mes yeux)
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patenté
Résidence : Une chambre au Lancovit
Dans le sac : Maquillage, corde, armes, bijoux, nouriture...


MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 22 Aoû 2015 - 0:38

Suite aux discours d'Elëor, je lui adressa un sourire. Ewlan quand à lui paraissait se cloîtrer dans le silence pensant qui désormais faisait place. Mon sang d'elfe commençait à bouillonner : pourquoi était-il si distant et antipathique cette imbécile ??! Je le fixa derrière mes cheveux qui tombait devant mes yeux, masquant ma colère (pardon ma rage).

La mission avant tout, me répétais-je en terminant de manger ma part. Je ne devais pas, surtout pas, laissé ma colère m’envahir, sinon ce serait un carnage et dans une mission on doit garder son sang froid, me réprimandais-je encore une fois. Je mis un masque impassible sur mon visage et m'attacha les cheveux.

Tandis que mes pensées tournais autour de notre mission, je vis Ewlan se redresser d'un coup. Je me mis sur les gardes et je sentis une personne approcher. Je me tourna vers elle, enfin lui.

C'était un homme qui paraissait avoir près de 25 ans mais je sentis immédiatement son odeur de dragon. Mon odorat était fin et m'avait dévoilé l'identité de l'homme. Je continua de le regarder, ses cheveux étaient noirs, il portait des lunettes de soleil qui m’intriguèrent énormément. Il n'était pas habillé en tenue de combat, plutôt du style que l'on voit dans les films terriens, et il avait une canne. Une canne ? Je devais rêver, cela faisait beaucoup de coïncidence en très peu de temps, d'abord les lunettes alors qu'il faisait nuit puis cette canne... Je soupçonna le dragon -car la se tenait bien un dragon devant nous - d'être aveugle.  

Doucement, ça suffit de se mêler de sa ! Et tu as déjà vu un dragon aveugle ? Pas pratique du tout pour volé et vivre. C'est possible mais faux déjà que tu calme ton esprit ! me réprimandais-je. C’était dur à croire mais je devrais en avoir le cœur net. C'était possible et c'était pas de chance mais c'était peu probable également... Je rangea dans un coin de mon cerveaux d'aller le voir si l'occasion se présentait.

L'homme s'approcha sans se cacher et nous parla :

- Bonsoir jeunes voyageurs. Auriez-vous l’amabilité de partager votre repas avec une personne de passage ?

Je sentait Ewlan tendu. Il dévisagea l'homme un certain temps puis se rassit en disant :

- Mange.

Devant le peu d'hospitalité de mon compagnon, je fus sidéré. Quel culot ! S'adresser comme ça à un inconnu ! Enfant, mes parents m'avaient appris les bonnes manières et l'hospitalité leur était primordial. Je secoua la tête devant ce ton. Voilà le premier mot que j'entendais de sa bouche et cela ne me plut pas du tout, mais je gardait pour lui une attirance étrange que je refusais.. Un soupir agacé m'échappa. Cette mission promettait d'être longue...

Je souris rapidement à l'inconnu, pour qu'il voit qu'il n'y avais pas que des imbéciles parano dans cette équipe, et lui proposa :

- Bonsoir, asseyez-vous, je vais vous servir.

Je lui indiqua du menton une place autour du feu et je me leva. J’allai chercher à manger pour l'inconnu, et le posai à l'endroit indiqué.
Puis intriqué, je le questionna :

-Que faîtes-vous ici ? Et comment vous appelez-vous ?

J'avais conscience de manquer de tact et de savoir vivre mais, les mots étaient parfois des flèches : je lâchais la corde avant de bien réfléchir... Malgré tout, j'étais prête à assumer complètement mes décisions. Surement leurs effets. L'effet des lunes sur moi était saisissant, je me sentais petite mais prête à tout affronter en restant libre...




Dans la vie, il y a deux jours où il ne faut pas se faire de soucis; Hier, on ne peut rien y changer, même les remords n'arrangeront rien. Demain, le soleil se lèvera même s'il y a des nuages  :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4543-carnet-de-bord-de-del#72554 http://tara-duncan.actifforum.com/t4530-del
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Dim 23 Aoû 2015 - 17:11

Après que j’eu prononcé mon avis sur la question de Del, cette dernière me sourit, alors qu’Ewlan resta de marbre, ou presque. On pouvait deviner un certain mépris dans le regard, chose que je ne pouvais pas supporter chez les gens. Peut-être étions nous un peu niaises avec l’elfe, à parler de choses assez simples pour pouvoir engager une conversation normale, comme si nous n’étions pas en mission, mais j’ai envie de dire : et alors ? Les plus gênés s’en vont comme on dit, alors si le petit loup ne pouvait ou ne voulait entretenir de conversation avec nous, et bien qu’il aille camper ailleurs.

Son attitude risquait d’autant plus de faire échouer la mission, ou de conduire l’un d’entre nous à la mort ; il fallait que nous restions soudés, et si cette mission avait été confiée à trois personnes, ce n’était pas pour rien. Si cet Ewlan ne pouvait pas faire preuve d’autre chose que d’un mutisme infaillible, on pouvait dire adieu au travail d’équipe. Cette mentalité m’exaspérait, ce n’était pas digne d’un Voleur, alors que ce mec s’assoie sur les principes de la coopération pour le moment, pas de problème, mais si cela devenait dangereux, il aura affaire à moi…
 
Je fulminais calmement, comme à mon habitude, détendue par cette halte et par la quiétude des lieux. Je comprenais parfaitement pourquoi les elfes se plaisaient tant ici, la flore était fascinante, de jour comme de nuit, et la faune abondante. Le silence de la forêt était brisé par moments par le cri d’un animal, et nos activités n’empiétaient pas sur leur vie. Le silence qu’avait provoqué l’absence de réaction d’Ewlan me permettait de sentir ce qu’il se passait autour de notre camp de fortune, de mettre mes sens en éveils rien qu’en fermant les yeux. C’était une pause bien méritée, après ces longues heures de marches. Mon entrainement me permettait toute fois de continuer encore sans être essoufflée, n’ayant pour bagage que mes armes et vêtements, que j’avais prévu assez léger pour pouvoir combattre dès que l’occasion se présenterai.
 
La baisse de température et le crépitement du feu devant moi me donnaient envie de m’endormir là, dans une position fœtale, à côté de la chaleur. Mais il fallait rester digne, comme me l’avaient appris mes premiers profs à Tatral, ne pas céder à la tentation, car ce serait trop s’éloigner de l’objectif principal : la mission. Peuh…
Je savourais mon repas en silence donc, au moment où j’entendis quelque chose s’approcher de nous. Ewlan s’était redressé rapidement, et je supposais que ses sens de loup devaient lui avoir permis de sentir la chose en question avec un peu d’avance. Je me levais presque en même temps que Del, la main sur ma lame (j’avais décidé de reprendre mon arme fétiche, le katana, une arme venue du Japon forgée il y a très longtemps sur Terre, pour me porter chance, et parce que c’était ce que je maniais le mieux), parée à toute éventualité.
 
Je pense que je m’attendais à tout, sauf à ça…Un aveugle. Un aveugle qui faisait une balade. Un aveugle qui faisait une balade tout près d’un gardien surpuissant. J’en avais vraiment marre d’Autre Monde, un jour je m’accorderai des vacances sur Terre, où tout semble si normal (mis à part les guerres atomiques et toutes leurs bétises).
 
Bref, revenons à nos moutons notre aveugle : il s’agissait en apparence (oui parce qu’encore une fois Autremonde dois être l’endroit où il faut s’attendre le moins possible à ce que les gens soient ce qu’ils prétendent être) d’un humain lambda, grand, des cheveux bruns retombant en bataille sur ces lunettes noires qui laissaient entrevoir quelque peu une cicatrice autour de ces yeux (oh un copain de balafre). Il était habillé à la mode terrienne, avec un jean, une veste en cuir et au pieds ce qu’ils appellent des…ba.. .baskets si je me souviens bien (il fallait vraiment que j’aille faire un petit tour là-bas décidément). Il avait une démarche souple, malgré sa canne, qui laissait deviner qu’il avait su palier son handicap et n’était pas juste un aveugle, sinon un aveugle combattant. Drôle de combinaison à vrai dire…
 
S’il avait cette stature, cela signifiait qu’il ne faisait qu’un avec ses autres sens, il avait surement sentis que nous formions un groupe on ne peut plus étrange (ben oui une elfe, un loup garou et une humaine, on voit pas ça tous les jours dans la forêt). Restait à voir ses intentions, avec un peu de chance il ne ferait pas comme Ewlan, qui avait sérieusement l’air de se croire au-dessus de nous, avec ses regards hautains, et comprendrai que tous les trois ici présents avions chacun du talent et de la force, et qu’il ne valait mieux pas nous chercher des poux. 
L’inconnu s’avança, tout dans sa démarche indiquait qu’il pratiquait le combat. Il ne fallait pas se fier à son apparent handicap ou nous allions le regretter. Peut être allait-t-il nous attaquer, afin de nous détrousser ou juste parce qu’il s’agissait d’un cannibale frustré qui rêvait d’une bonne grillade…stop Elëor, ne laisse pas les films d’horreur terriens envahir tes pensées…
Il ne fit rien de tout ça (et ma santé mentale l’en remercie), et s’avança le plus inoffensivement possible et dit :
 
— Bonsoir jeunes voyageurs. Auriez-vous l’amabilité de partager votre repas avec une personne de passage ? 

Sa demande fut suivie d’un grand silence, occupé uniquement par le crépitement des flammes. Je regardais mes coéquipiers, sans vraiment savoir ce qu’il fallait faire, car il s’agissait d’une décision qui devait se prendre en équipe…
 
— Mange.
 
De…de…de…de quel bois il se chauffait celui-là. Ewlan, si ce n’était pas mon compagnon d’infortune, je l’aurais décapité sur place, avec la force de ma rage uniquement. Pourquoi ce petit prétentieux s’imaginait qu’il pouvait prendre les décisions tout seul ? Et ci l’aveugle était réellement un cannibale psychopathe sanguinaire qui allait nous massacrer pendant notre sommeil. Il ne lui avait même pas demandé de décliner son identité, oui parce qu’on ne sait jamais, y’a plein de gens célèbres qui se baladent dans les bois ! Non sérieusement, peut être qu’Ewlan ne nous appréciait pas, mais ce n’était pas une raison pour risquer nos vies à tous…
L’intéressé se rassit en silence, et continua de manger, sans paraître affecté par la situation.
 
Le pire, c’est qu’il refusait, pour une raison mystérieuse, de partager ne serai-ce qu’un brin de conversation avec nous, mais si un homme aveugle se présentait et venait taper la discut’, pas de problème. Aah, j’avais compris : cet Ewlan était un macho finis. Bon, Elëor arrête de juger les gens, stooop !
 
Je regardais Del, dans l’attente d’un soutient quelconque…L’elfe fixait le loup garou d’un air étonné, et s’empressa de sourire à l’inconnu en lui disant :
 
— Bonsoir, asseyez-vous, je vais vous servir.
 
Aah…cette petite Del était un ange de douceur, comparé au rustre qui nous servait de compagnon. Elle faisait chaud au cœur… Attends deux minutes toi… Mais personne n’est prudent dans ce monde ou quoi ? J’en pleurais intérieurement, même un terrien se serait méfié, je veux dire, y’avais pas plus louche que ce type…
 
— Que faîtes-vous ici ? Et comment vous appelez-vous ?

Ah, enfin une réaction intelligente. J’attendais la réponse de l’autre avec impatience.
Je décidais de ne rien rajouter, mais gardait la main sur mon katana, prête à riposter dans le pire des cas. Je me rassis sans un mot, méfiante au possible, tous les sens en alerte. Je poussai un gros soupir désespéré en me demandant ce qui allait nous arriver par la suite...Avions-nous commis l’erreur du siècle en invitant cet étrange homme à se joindre à nous ?


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Ryû Shitsumeisha

Protecteur aveugle
avatar

Age du personnage : 1500

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleue très foncée
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Protecteur mercenaire
Résidence : Une maison au Dranvouglispenchir, mais il n'y est jamais.
Dans le sac : Juste de quoi assurer sa survie.

Affinités : Pas de lien en particulier. En tant qu'éternel voyageur, ses liens se font et se défont assez rapidement.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Lun 24 Aoû 2015 - 15:01


La vie est remplie de rencontres et de décisions. Chacune des personnes que l’on croise et chacun des choix que l’on fait peut modifier notre vie du tout au tout, à partir du moment où ces éléments prenaient un minimum d’importance. Ryü en avait plus que conscience. Après tout, se diriger vers ces trois personnes n’était pas complètement sans risque. Ils formaient un groupe et lui était seul. Le dragon doutait qu’ils n’aient la moindre intention belliqueuse, mais un combat contre trois personnes serait compliqué si elles étaient bien entrainées.

Le mélange des races leur permettait de cumuler les forces. Le Loup était l’incarnation de la force, l’Elfe de la vitesse et l’Humaine de l’ingéniosité. Certains diraient sans doute que comparé aux races magiques, un humain est bien faible, pourtant c’était bien ces derniers qui avaient réussi à résister aux dragons. Leur intellect et leur méfiance ainsi que leur créativité pouvait compenser leur handicap premier au niveau des capacités physiques.

L’homme-loup fut le premier à remarquer la présence du nouveau venu et se redressa, se mettant en garde. Manifestement, il était le plus à vif et se tenait prêt à réagir, peu importe ce qu’il faudrait faire. La demoiselle Elfe ne tarda pas à le remarquer également, tandis que l’humaine suivit dans un temps correspondant à moins d’une seconde sa camarade sylvestre. Le trio attendait sans doute de savoir à quoi où qui ils avaient affaire. A ressentir les vibrations, l’humaine semblait en position pour attaquer. Si l’odeur de métal ne le trompait pas, elle avait sa main sur la garde d’une lame. Une épée, sans doute. Voulait-elle au cas échéant lancer un assaut mortel dès la sortie de la lame du fourreau ? Peut-être avait-elle été formée aux arts martiaux terriens. Si c’était le cas, un combat pourrait être des plus intéressants.

Enfin… laissant cette idée de côté pour le moment, le nippon d’apparence avança vers le groupe et leur demanda s’il pouvait partager leur repas. Le silence plana jusqu’à ce que le Loup ne lui ordonne presque de manger. Eh bien, voilà quelqu’un qui ne souhaitait guère s’étendre en discussion. La réaction sembla gêner en partie ses partenaires qui dégagèrent un sentiment de colère contenu. Ils étaient une équipe, et manifestement ce dernier n’en était pas le leader. Une décision de ce type aurait de toute façon du se prendre en équipe et amener une discussion, au moins rapide, sur quoi faire.  Seulement le loup semblait considérer tout échange comme inutile, puisqu’il se rassit et retourna à son repas sans attendre.

L’elfe partit rapidement chercher de quoi lui permettre de se nourrir après lui avoir proposé de se poser à une place près du feu.  Puis elle déposa le plat à un endroit et le bruit lui permis de savoir où il devait se rendre. Manifestement, c’était une personne très sympathique et Ryü aurait presque pu voir son sourire. Seule l’humaine semblait toujours sur ses gardes et ne pas lâcher la poignée de son arme. Le dragon partit s’assoir à la place indiquée avant de répondre à la question. En effet connaitre son identité aurait dû être leur première préoccupation, avant de l’accepter à leur table.


- Je m’appelle Ryû Shitsumeisha. Je suis juste de passage dans cette forêt à Selenda. Je n’avais pas de but précis. Juste me rappeler cet endroit où je suis déjà venu par le passé. J’allais retourner vers une ville pour trouver un repas, lorsque j’ai senti votre présence et le repas en cours. Vu que je n’aime guère les endroits avec trop de monde, je suis venu voir si vous auriez l’amabilité de partager cela avec moi. Je vous remercie par ailleurs de votre hospitalité.

Ce dernier avait pour le moment tut le fait d’être un dragon, et pourtant le déclarait en même temps par ce prénom. L’ironie du diminutif utilisable pour le prénom de Ryûchirikouvou étant que la première syllabe signifiait dragon en japonais. Ses parents aimant la culture de ce peuple, sans doute tout cela n’était-il pas tout à fait un accident. Le reptile à apparence humaine mangea une bouchée de ce qui était préparé et savoura la chaleur dans son palais. Peu importe qui avait préparé ce repas, cette personne savait y faire.

- Le repas est très bon. Puis-je à mon tour vous demander qui êtes-vous et la présence d’un groupe comme le vôtre ici ? Il est rare de croiser une humaine, une elfe et un loup-garou au même endroit. Par ailleurs, mademoiselle, vous pouvez baisser votre garde et relâcher la poignée de votre épée. Je vous assure que je ne vous ferai rien de mal, ni à vous, ni à vos camarades.




Compte principal : Shinzô Reikon Rox

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1767-ryu-shitsumeisha-la-voie-de-la-sagesse http://tara-duncan.actifforum.com/t1341-ryu-shitsumeisha
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Mar 1 Sep 2015 - 21:17


   
   

   


   

   

Ewlan continuait de manger, sans toutefois baisser sa garde. Ses sens en alerte lui permettaient d'entendre les battements -réguliers et calmes- du coeur de l'inconnu, les soupir de l'elfe et de l'humaine, ainsi que la tension de cette dernière. Ses muscles tendus et sa main posée sur son arme le rassurait, au moins y'en avait-il une qui avait un semblant de cervelle (l'autre n'était absolument pas prudente, et parlait trop (il n'aimait décidément pas cela)).
Il suivit les mouvements de l'inconnu avec attention, prêt à toutes éventualités. Mais celui-ci s'installa auprès du feu et avec le repas de l'elfe sans daigner les agresser. Il écouta avec un faux désintérêt l'échange qui s'ensuivit. Il trouva l'inconnu assez bavard (voire même énormément) mais ne décela pas de mensonge en ses paroles. Cependant il décida de rester prudent. La capacité de son espèce à percevoir jusqu'à la moindre goutte de sueur, le plus petit changement de battement de coeur ou de respiration lui permettait de détecter les mensonges... Mais certaines personnes possédaient une maitrise de soi telle qu'elles étaient capable de passer outre ce détecteur naturel.
Ainsi son apparente innocence ne suffit pas à le convaincre qu'ils n'étaient pas en danger. Même son affirmation transpirant la vérité ne parvint pas à faire taire la méfiance du loup. Il finit son assiette, la posa, et releva les yeux sur tout ce petit monde. Il dévisagea longuement l'inconnu, plissant les yeux, tentant de percevoir ses yeux malgré les lunettes noires. Pourquoi s'intéressait-il à eux ? Etait-ce pour faire la conversation, était-il curieux ou était-il l'un de leurs ennemis (par exemple le gardien dont on leur avait parlé) ?
« Cela ne te concerne pas. »
Il n'était pas question de lui dévoiler ce qu'ils faisaient là. Lors d'une mission il était crucial de rester discret. Il espéra que l'elfe stupide allait brancher son cerveau et ne pas gaffer, et que l'humaine continuerait de réfléchir comme elle le faisait.
Il espéra par ailleurs que l'inconnu (par ailleurs apparemment prénommé Ryû) n'espérait pas passer la nuit avec eux, auquel cas Ewlan se montrerait très clair : c'était hors de question.
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Del


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Miralia, zinvisible
Couleur de magie : Bleu profond (comme mes yeux)
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patenté
Résidence : Une chambre au Lancovit
Dans le sac : Maquillage, corde, armes, bijoux, nouriture...


MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Jeu 3 Sep 2015 - 20:11

Ewlan mangeait, imperturbable. Elëor était sur ses gardes. J'essayais d'en savoir plus en détendant l'atmosphère. L'homme c'était assit et mangeait. Puis il dit :

- Le repas est très bon. Puis-je à mon tour vous demander qui êtes-vous et la présence d’un groupe comme le vôtre ici ? Il est rare de croiser une humaine, une elfe et un loup-garou au même endroit. Par ailleurs, mademoiselle, vous pouvez baisser votre garde et relâcher la poignée de votre épée. Je vous assure que je ne vous ferai rien de mal, ni à vous, ni à vos camarades.

Je fus contente qu'il apprécie le repas mais cet homme me m'était mal à l'aise. Sa manière de sentir comment les personnes se tenaient était stupéfiant... Et je me demandait comment le prendrais Elëor. Sa petite phrase montrait qu'il était plus dangereux que se qu'on croyait.
Ma respiration se bloqua, mon cœur s'affolait comme un animal traqué, et je dut me faire violence pour ne pas partir en hurlant.
Je regarda encore mes compagnons, consciente que je devais lui répondre et qu'il était impossible de dire la vérité. Je me calma et parla, d'une voix moins jovial et douce que d'habitude :

- Contente que le repas vous plaise. Une retrouvaille.... Si je peux me permettre, si vous chercher une ville pour un bon endroit où dormir, il faudrait commencer à vous inquiéter sur l'heure ou vous risquez d'arriver car les villes ne sont pas toute proche...

Je ne m'étendis pas sur le sujet de notre groupe espérant que Elëor et Ewlan comprendraient. J'avais glisser la phrase entre deux pour qu'elle soit moins évidente. Par ma dernière phrase, je voulais lut faire plus ou moins comprendre, poliment, qu'il ne devait pas trop rester.
Je ne voulais pas d'embrouille dans notre groupe fragile sans vrai équilibre mais je n'attendais que de pouvoir me coucher pour ne plus y penser. J'espérai ne pas avoir d'insomnie, c'était la dernière chose dont j'avais besoin car demain nous serons peut être amener à nous battre et j'aurais besoin d'énergie. Je chassa mes pensées pour me concentrer sur la discussion en cours.




Dans la vie, il y a deux jours où il ne faut pas se faire de soucis; Hier, on ne peut rien y changer, même les remords n'arrangeront rien. Demain, le soleil se lèvera même s'il y a des nuages  :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4543-carnet-de-bord-de-del#72554 http://tara-duncan.actifforum.com/t4530-del
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 5 Sep 2015 - 13:58

J’avais un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment.

L’inconnu qui partageait maintenant notre modeste repas ne nous disait pas tout. Il est vrai que c’est rare que les gens rajoutent dans leur présentation « et sinon je suis super balèze », mais tout de même, il y avait quelque chose d’étrange chez cet homme, mais je n’aurais pas pu dire quoi.

Il s’était toute fois présenté, et avait tenté de nous apaiser en expliquant la raison de sa venue…mais ses paroles eurent l’effet inverse lorsqu’il commença à nous poser des questions. Nous devions taire les motifs pour lesquels nous nous trouvions en ces bois à tous prix, et ne divulguer aucune information au sujet de la mission, ni aucun détail, aussi insignifiant soit-il.

Je devais avouer que l’ambiance me mettait plus que mal à l’aise, je sentais mon cœur battre à tout rompre, d’une part parce que j’appréhendais l’issue de cette rencontre, et d’autre part parce que je trouvais existante l’idée de me lancer dans un véritable combat, chose que je n’avais pas fait depuis des mois, et qui me manquait, il fallait l’avouer.

Le dénommé Ryû, car il s’était présenté ainsi, mangea une bouchée de notre repas de fortune et eu l’air de le trouver à son goût. Il semblait innocent, mais la robe ne fait pas le sorcelier, comme on dit par chez nous ! Cet homme pouvait être n’importe qui, déguisé en humain, dragon, vampire… J’espérai que les sens accrus de mes compagnons sauraient déterminer sa véritable nature.

Je paniquai vraiment lorsqu’il s’adressa à moi, en me demandant de lâcher la poignée de mon sabre, n’étais-t-il pas aveugle ? Cela confirmait tout ce que j’avais observé en lui plus tôt, quand à ses habiletés évidentes, malgré son handicap, et rajoutait une raison de se méfier de lui…

Je regardais mes compagnons avec anxiété, espérant trouver dans leur attitude une quelconque indication sur ce que nous devions faire. Del et Ewlan semblaient tendus, eux aussi, cela se voyait à leurs visages, concentrés sur le nouveau venu, et à leur position raidie, beaucoup moins détendue qu’avant sa venue.

Ce fut Ewlan qui trancha sur la question le premier, avec un ton des plus amical, comme toujours, pour cette fois plus qu’approprié : « cela ne te concerne pas ». Au moins, c’était clair, nette et précis !

Del répondit ensuite, histoire de reprendre les paroles du loup garou avec un peu plus de douceur, mais sa voix laissait entendre qu’elle était en proie à la panique, bien que faible, et laissait entendre, avec diplomatie, que ce Ryû machin devrait trouver refuge ailleurs, dès la fin du repas, et que sa réponse serait décisive pour la suite des événements…

Le point positif était que l’arrivée de l’homme donnait un point commun à l’équipe, et que nous ressentions tous la même chose envers lui : de la méfiance. Il allait peut être permettre au groupe de s’unir enfin, et de former un ensemble équilibré, ou plus ou moins équilibré…

Je pris à mon tour la parole, en essayant de maîtriser ma voix du mieux que possible et en la durcissant, considérant l’inconnu d’un regard mauvais (même si je doutais qu’il puisse s’en apercevoir) :

— Excusez-moi, mais votre présence ici est pour le moins étrange, et, sans vouloir vous vexer, vous n’avez pas l’air d’un simple randonneur. Je vais donc laisser ma main sur la garde de mon sabre, et si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller dîner ailleurs.

J’allais ajouter que notre présence était due à mon travail de baby sitter à plein temps, et que j’avais emmené ces deux gredins pour une balade dans les bois histoire de se ressourcer (oui j’ai presque 10 ans de plus qu’eux, bien que mon physique de rêve ne laisse pas apparaître une telle différence, yeah ! Non je rigole). Bref, je n’ai pas dit ça bien sûr, d’une part parce que ça allait surement vexer les deux autres, d’autre part parce que ce devait être le bobard le moins crédible qui ai été inventé dans les mondes… Mais cela m’amenai à réfléchir sur le pourquoi j’avais été envoyée en mission avec eux, étant déjà diplômée… si ce n’était pas pour jouer les baby sitter ?

J’aimais bien le terme qu’avais employé Del : une retrouvaille. Cela impliquait que nous étions trois meilleurs amis plus que bizarre étant donné nos différences… et super pas à l’aise entre nous, et cela, Ryû avait dû s’en apercevoir.

Il allait certainement demander plus de détails, ou essayer de découvrir la vérité, et cela impliquait beaucoup de conséquences pour mon esprit trop créatif, comme un assassinat par exemple, dans l’obscurité de la forêt, tout pouvait arriver si vite… Bon, il fallait vraiment que j’arrête de regarder des films d’horreur terriens, ça ne me réussissait pas du tout…

Soudain le bruit d’une explosion déchira le silence des bois, et sous vîmes passer devant nous une sorte de laser magique de un mètre cube à peu près (enfin, un gros machin quoi), le genre d’attaque surpuissante pas flippante du tout. Je regardais médusée ce qu’il restait après l’attaque... c’est-à-dire absolument rien sur un bon kilomètre : le laser avait creusé un sillon immense et coupait à présent notre camp de fortune en deux !

Mon cerveau tournait à deux cent pourcents, pour trouver l’origine de l’attaque. Mais la réponse était claire…

Nous avions réveillé le Gardien, et le rugissement qui retentit alors indiquait qu'il n'était vraiment pas content !


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Ryû Shitsumeisha

Protecteur aveugle
avatar

Age du personnage : 1500

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleue très foncée
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Protecteur mercenaire
Résidence : Une maison au Dranvouglispenchir, mais il n'y est jamais.
Dans le sac : Juste de quoi assurer sa survie.

Affinités : Pas de lien en particulier. En tant qu'éternel voyageur, ses liens se font et se défont assez rapidement.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Dim 6 Sep 2015 - 21:21

La prudence. Cette réaction était la meilleure des armes face à une situation ou une personne inconnue. A moins d’être complètement inconscient, ou bien encore sûr et certain de triompher de tout ce qui est possible, ne pas se méfier ne peut être que la preuve d’une trop grande croyance dans ses concitoyens, ou d’une incroyable stupidité. Le petit groupe ne semblait cependant pas avoir oublié de réfléchir par rapport au fait que le débarquement d’un étranger dans une situation telle que la leur pouvait leur valoir de potentiels ennuis. Peu importe le lien qui unissait ces trois-là, au moins semblaient ils formés et savoir réfléchir, même si du trio, la demoiselle elfe était la plus accueillante.

La réponse toujours aussi tranchée du mâle lupin aurait presque fait sourire le reptile. Ce type de réponse était assez spécifique de personnes qui ne voulaient pas que l’on se mêle de leurs affaires, parce que cela avait un caractère de secret nécessaire. Vu la jeunesse du trio, et la diversité des races, sans doute pouvait-il parier qu’une sorte de mission se trouvait une raison valable. Ne prenant pas outrage de cette réponse, Ryû continua tranquillement son repas. Ses remarques semblaient cependant avoir rendu l’atmosphère plus tendue. Le fait qu’il signale verbalement sa connaissance de la position de l’humaine, malgré sa cécité évidente, était un signe qui trahissait son expérience de combattant, et donc démentait son apparence de simple voyageur un peu simplet.

Les habitudes et la franchise pouvaient faire mauvais ménage, lorsque l’on se trouvait dans un groupe qui ignorait tout de vous. La force de l’habitude. Les sons qui revenaient vers lui suite à la rencontre d’un obstacle lui permettaient de se faire une idée assez précise de l’emplacement de chacun, ainsi que de sa position. Les variations dans une voix trahissaient assez souvent les sentiments qui étaient retenus, que ce soit de la frustration, de la prudence ou encore de la colère, tandis que les odeurs permettaient de tout connaitre de l’environnement. Celle du métal était si singulière qu’elle était reconnaissable entre tous, et pour lui qui maniait l’équivalent d’un katana depuis des années maintenant, percevoir l’odeur d’une lame était devenu systématique.

Aucun des trois n’avait répondu à sa question sur leurs prénoms respectifs. Bah, ce n’était pas grave. Après tout, Ryû recroisait rarement deux fois les mêmes personnes, sauf hasard. A moins qu’il ne cherche bien sûr à les recroiser. La demoiselle humaine était de ces trois nouvelles rencontres la personne qui le plus laissait percevoir des choses. Son cœur battait à coups redoublés, malgré sa stature maitrisée. Cette dernière refusa de respecter sa demande. Manifestement, ces trois-là étaient en train de faire bloc face à une personne étrangère qu’ils soupçonnaient pouvoir être possiblement un adversaire.

- Faites comme vous le souhaitez, demoiselle. Je suis navré si je gâche légèrement ces retrouvailles et je vous assure que je ne m’attarderai pas au-delà du temps nécessaire pour manger ce repas qui a été préparé par l’un de vous.

Le Shitsumeisha ne s’était jamais imposé là où ce dernier n’était pas accepté, sauf si cela se trouvait être un cas de force majeure. Seulement alors que le dragon allait prendre l’une des dernières bouchées de son repas, une explosion dans le lointain et la perception d’une forte odeur de magie le poussa à plonger sur le côté droit afin d’éviter une attaque magique massive. Aussitôt ses réflexes reprirent le dessus et il se redressa, mettant pour le moment la canne dans son dos, de la même manière qu’aurait pu s’y mettre une épée et allumant sa magie bleue foncée afin de pouvoir lancer des sortilèges incanta un bouclier se fichant comme un mur d’environ trois mètres de haut et cinq de large sur la direction du tir.

Le rugissement qui suivit n’avait rien de très rassurant. Quel genre de créature pouvait hurler de cette manière et avoir tellement de puissance magique ? Malgré sa nature de dragon, Ryû était certain que cette chose était largement plus puissante que lui.


- Tout le monde va bien ?

Le protecteur mercenaire ne sentait pas d’odeur de sang, cela voulait sans doute dire que personne n’était blessé, mais au vu de l’attaque, lui ne pouvait le certifier. Une chose était sûre, cette attaque sur eux n’avait rien à voir avec lui, ce qui voulait dire que le responsable de tout cela visait un des membres du trio, voire les trois. Ce qui lui amena une autre question.

- L’un de vous a-t-il la moindre idée de ce qui vient de lancer une attaque magique pareille ? Ou bien est-ce un autre membre de votre groupe qui voulait manifester sa joie suite à vos retrouvailles ?


Le ton, en partie sarcastique en cette situation d’urgence montrait bien que le dragon ne croyait pas du tout en cette histoire inventée. Enfin, les détails seraient pour plus tard. L’urgence se trouvait dans le fait de triompher ou d’échapper à ce qui était capable de brûler une forêt sur un rayon incroyable si l’on se référait à l’odeur de brûlé et à l’absence d’écho dans une zone du camp. Ryû ignorait quand cette créature repasserait à l’attaque et si son bouclier tiendrait, face à une telle masse de magie.




Compte principal : Shinzô Reikon Rox

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1767-ryu-shitsumeisha-la-voie-de-la-sagesse http://tara-duncan.actifforum.com/t1341-ryu-shitsumeisha
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Jeu 10 Sep 2015 - 21:09


   
   

   


   

   

Il sentit l'elfe s'affoler à côté de lui. Son coeur et sa respiration témoignait d'une forte agitation intérieure... qui se calma quelques secondes après. Elle dit à haute voix ce que pensait Ewlan tout bas, mais avec beaucoup de mots et de sous-entendus inutiles dans la phrase. Intervint alors l'humaine qui elle, fit moins dans la dentelle et montra clairement sa méfiance (alors que l'elfe perdurait dans l'hypocrisie), ce qui plut à Ewlan.
Il cherchait à déceler une éventuelle modification du comportement chez l'étranger (voire même chez ses deux compagnes de mission, car il se méfiait de tout le monde sur cette planète, question de survie), et commençait à se sentir de plus en plus fatigué, mais fut tiré de ses observations par un monstrueux jet de magie qui le fit se relever d'un bond et se transformer à toutes vitesses en loup, par réflexe.
Etonné de n'avoir pas senti arriver la menace il huma l'air, tandis que l'adrénaline se ruait dans ses veines. Il ne sentit rien, et ne put déceler l'origine de l'attaque. Il fut attiré par une lueur bleue sur le côté, la magie de l'étranger qui avait esquivé de justesse et on ne sait comment le danger. Un immense bouclier apparut à l'endroit de l'attaque. Ewlan fut sidéré par la création, comme toujours lorsqu'il était en présence de magie.
Il ne prit pas la peine de répondre aux questions posées (de toutes manières il n'aimait pas parler (enfin encore moins) sous forme lupine), et fonça vers l'origine du faisceau, en cherchant toujours à déterminer à quel type de menace il aurait affaire.
Il eut à peine le temps d'esquiver un deuxième faisceau qui lui brûla les poils et légèrement la peau (ce qui ne le fit souffrir que quelques secondes, le temps que sa peau se reconstitue). Il grogna et bondit sur l'agresseur.
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Del


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Miralia, zinvisible
Couleur de magie : Bleu profond (comme mes yeux)
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patenté
Résidence : Une chambre au Lancovit
Dans le sac : Maquillage, corde, armes, bijoux, nouriture...


MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Jeu 24 Sep 2015 - 19:02

Le jet fusa. Imprévisible, parfait. Enfin pas pour nous. Mes instincts d'elfe me firent bondir et éviter le faisceau.

L'inconnu nous parla mais je ne lui prêta pas la moindre attention. Je fis même un geste d'agacement. Il pensait vraiment que c'était le moment le parler ??!

Je vus Ewlan s’élancer vers l'endroit de l'attaque, sous forme lupine. J’eus envie de lui hurler dessus : soit que c'était un imbécile de se jeter dans la gueule du loup (sans mauvais jeu de mot) soit de me laisser écraser la tête de celui qui venait de nous attaquer. Je chercha quelques secondes passer et un autre jet fusa. Cette fois j'étais prête et je sauta vers l'avant en échappant au jet, de justesse, et en activant un bouclier puissant (même si le gardien le réduirait en poussière d'une poussée).
Mon sang d'elfe ne fit qu'un tour, et je m'élança derrière mon "compagnon". Je courrais à travers les bois mais rapidement, je changea de stratégie et je disparut dans les feuillages en me faisant silencieuse. Un terrible cri rauque fusa et j'en profita pour accélérer, car à cause du bruit, personne ne devrait m'entendre.

Je ne me retourna pas (trop dangereux) mais je me demanda la réaction d'Eleör et du fameux Ryû. Puis, je compris, que je m'étais comporter comme une enfant incapable de contrôler une grande émotion et que je m'étais moi-même jeter dans un pseudo piège. Concrètement, ce gardien devait être intelligent et si il réfléchissait bien, il devait nous entrainer dans un piège et se jeter sur nous par derrière ou nous attirer loin du document. Je m'arrêta, et me tendit. Je calma mon cœur. Je fus le silence même.

Je me repéra rapidement mais je n'avais pas dut bien m'éloigner des documents et du campement. Le gardien devais donc être super méga puissant... Je n'entendais personne. Je me glissa dans l'arbre pour atteindre le sol. Je me posa doucement. Je resta sans bouger.

J'allai bougé, quand j'entendis un bruit. Tous les sens en alerte, je tendit mes muscles. Je vus passer un animal et je me rassura. Puis je me réfléchi à toute vitesse : "Un animal fuit un danger. Je cherche surement ce fameux danger. Donc en toute logique je dois me diriger dans le sens contraire de sa fuite.." Je partit donc, vers notre campement, rapidement et en me fondant dans la nuit, prête à croiser quelque chose ou quelqu'un....




Dans la vie, il y a deux jours où il ne faut pas se faire de soucis; Hier, on ne peut rien y changer, même les remords n'arrangeront rien. Demain, le soleil se lèvera même s'il y a des nuages  :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4543-carnet-de-bord-de-del#72554 http://tara-duncan.actifforum.com/t4530-del
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 3 Oct 2015 - 16:46

Je m’étais figée sur place, l’attaque m’avait manquée de quelques centimètres seulement, et j’avais vu ma vie entière défiler devant mes yeux. Et je n’étais pas prête à mourir : il fallait ab-so-lu-ment que je survive pour aller sur Terre me procurer ce qu’ils appellent « glace à l’italienne », c’était mon rêve depuis que j’en avais entendu parler, et il me fallait goûter l’authentique, parce qu’il n’y a que ça de vrai (oh ce jeu de mot ! n’applaudissez pas, je vous en prie) !

Bref, je ne pouvais pas mourir maintenant.
C’était juste…

Mes deux compagnons Voleurs s’étaient immédiatement précipités sur l’origine de l’attaque, sans (encore une fois) réfléchir en EQUIPE au préalable, je poussais un soupir (aah, la jeunesse) en observant autour de moi tout en élaborant un plan d’action, comme on me l’avait enseigné, et remarquai que le mystérieux inconnu était resté là, interloqué.


— Je suppose qu’ils vont bien, bon peut être plus pour longtemps, mais merci de vous inquiéter… Raah, pourquoi les jeunes foncent-ils tête baissée… (non je fais pas ma vielle) Vous avez l’air de quelqu’un d’aguerri, et je n’ai aucun doute sur vos compétences, aussi je vous demande de m’aider à retrouver mes compagnons, et si jamais l’un d’entre eux est blessé, à l’emmener loin d’ici, s’il vous plaît, sans que vous n’ayez à être mêlé à cette affaire. Je vais vous expliquer grosso modo l’histoire : dans cette forêt se trouve un gardien, que nous devons vaincre, ne demandez pas pourquoi, je ne peux vous répondre. Aussi, si vous acceptez, suivez-moi.

Je m’élançai sans attendre la réponse du dénommé Ryu, qui allait peut être se révéler être un allié précieux, car j’estimai que nous avions assez perdu de temps, et qu’il fallait retrouver en urgence les deux zigotos qui s’étaient précipités sur le gardien.

Je courais aussi vite que je le pouvais, tout en maintenant une cadence qui me permettait de continuer longtemps, heureusement, l’attaque du gardien avait laissé une trace dans le sol qui permettait d’arriver jusqu’à lui sans avoir à le pister, et vu la puissance de l’attaque il devait s’agir d’un gros gros machin bizarre, qui ne devrait donc pas trop bouger. Je dégainai mon arme, sortant la lame ancestrale de son fourreau, invoquant au passage un bouclier magique qui, au vu de ma misérable capacité magique, ne résisterai pas longtemps au pouvoirs surpuissants de notre adversaire.

Il fallait que je me maîtrise, que je ne laisse pas la peur prendre le dessus sur ma raison, que j’arrête de me faire des films, de m’attendre après chaque arbre à trouver la petite Del calcinée ou cet arrogant d’Ewlan en charpie.

La trace de l’attaque rétrécissait au fur et à mesure de mon avancée, et j’en déduisis que je m’approchais de son point d’origine. J’aperçu à ce moment la jeune elfe qui s’élançait dans la direction opposée, de retour vers le campement. Mais qu’est-ce qu’elle faisait ?! Bon Elëor, dis-toi qu’au moins elle est vivante, et en bonne santé, donc avec de la chance elle ne fuit pas, mais a juste oublié un truc ultra-important…

Je l’appelai une seule fois, pour économiser ma respiration : « Deeeeeeeeeel », et repartis vers le gardien. Mais qu’est-ce que c’était que cette équipe, j’en pleurais presque de rire…ma glace à l’italienne…

Je débouchai sur une sorte de clairière, en plein cœur de la forêt. Enfin, une clairière où l’herbe ne poussait plus, les abords de la forêt étaient séparés de la clairière par une enceinte circulaire délimitée par un fossé, ainsi qu’un ensemble de pierres à la verticale, qui formaient par endroit comme des arches. Passé ce cercle, il s’agissait des ruines d’un bâtiment que le temps avait rendu méconnaissable, il était m’était ainsi impossible de leur donner un âge. Au centre des décombres de piliers décorés de motifs ancestraux et effacés par les siècles se trouvait un disque de pierre surélevé (à a peu près six mètres du sol) auquel on accédait en empruntant des escaliers de pierres qui en faisait le tour.

Je vis alors mon deuxième compagnon à problème : Ewlan. Il courrait, ou plutôt se précipitait, utilisant les puissants muscles que son apparence lupine lui conférait, en direction du gardien, qui semblait se trouver sur le promontoire au centre de l’étrange endroit, mais que l’on ne pouvait pas encore apercevoir à cause de la fumée qui l’entourait.


Quel imbécile, pensai-je, il va droit vers le danger !

« Ewlaaaaaaaan !! Arrête toi !»

Je lui courrais après (en me disant que d'ici la fin de la journée je n'aurai plus de voix...ou plus de vie tout court), car mieux valait être plusieurs imbéciles qu’un seul, en regrettant de ne pouvoir me concentrer sur l’élaboration d’un plan d’attaque un minimum stratégique…


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Ryû Shitsumeisha

Protecteur aveugle
avatar

Age du personnage : 1500

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleue très foncée
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Protecteur mercenaire
Résidence : Une maison au Dranvouglispenchir, mais il n'y est jamais.
Dans le sac : Juste de quoi assurer sa survie.

Affinités : Pas de lien en particulier. En tant qu'éternel voyageur, ses liens se font et se défont assez rapidement.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Ven 9 Oct 2015 - 11:55

Sur une planète magique, le danger peut avoir n’importe quelle apparence. Cela peut aller de la créature la plus mignonne qui soit et capable de vous dévorer tout cru avant que vous n’ayez eu le temps de prononcer une phrase, à la créature la plus étrange possible et possédant des pouvoirs faramineux, en passant par des plantes semblant innocentes ou encore les multiples accidents quotidiens des sortceliers. La magie pouvait bien souvent aider quelqu’un à se sortir de ce type de danger… mais ce que le quatuor venait de voir passer entrait clairement dans une autre catégorie. Celle du monstrueusement-puissant-et-difficilement-arrêtable.

Le premier rayon de magie n’avait manqué Ryü que parce que ce dernier avait ressenti juste avant son arrivée les traces de la magie. Sans cela, tout dragon qu’il fut, s’en aurait été fini de lui. Après s’être assuré de ne pas mourir dans la seconde grâce à un bouclier, Ryû aurait voulu en apprendre plus et pouvoir élaborer une stratégie de combat, mais certains des jeunes gens présents ne semblaient guère avoir cet esprit tactique. En effet, le loup puis l’elfe ne tardèrent pas à foncer tête baissée dans la direction d’où provenait le rayon, soit droit sur la créature capable de pousser des hurlements terrifiants et des rayons de magie destructeurs. Seule l’humaine prit un léger temps afin d’expliquer la situation.

- Les loups et les elfes ont de tout temps été des espèces impulsives, c’est d’autant plus vrais chez les jeunes, qui ont parfois trop tendance à surestimer leurs capacités. Je vais vous aider.

Ne serait-ce que parce qu’il en avait la possibilité, et aussi car il ne supporterait de voir ces jeunes être blessés s’il pouvait leur éviter. C’est ainsi que tous les deux se lancèrent dans une course rapide, le dragon stoppant son immense bouclier à l’entrée du camp puisque tant que le duo était en déplacement, cela ne leur serait guère utile. A force d’aller dans la direction de la source du tir, Eleör et Ryû finirent par croiser Del, qui allait dans le sens inverse au leur. Fuyait-elle quelque chose ? Rien n’était sûr cependant dans cette situation.

Finalement, le dragon métamorphosé se retrouva, tout comme la voleuse, à proximité d’une bien étrange clairière où se trouvait tout un ensemble de pierres formant des arches et qui étaient toutes autour d’une espèce de promontoire rocheux d’où s’élevait de la fumée. Pas très dur de parier que le gardien en question devait se trouver là. C’est ce moment que choisi le Loup pour faire sa réapparition, fonçant droit sur la source sans s’arrêter. Impossible de savoir si le cri de l’humaine le stoppa, vu que plusieurs rayons ciblant les différents protagonistes fusèrent.

Encore une fois l’esquive fut bien utile, et le Shitsumeisha créa un bouclier autour de lui, mais également de ses camarades temporaires d’aventures. Ce dernier ne tiendrait sans doute pas longtemps face aux attaques, mais ce pourrait tout de même être utile. La fumée qui continuait à disparaitre laissait maintenant voir une silhouette. Cette dernière, massive, donnait l’impression d’une créature qui faisait plusieurs mètres de haut et au moins trois de large. D’étranges reflets semblaient également provenir de son équipement qui devaient être fait dans une quelconque pierre précieuse d’Autremonde.





Compte principal : Shinzô Reikon Rox

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1767-ryu-shitsumeisha-la-voie-de-la-sagesse http://tara-duncan.actifforum.com/t1341-ryu-shitsumeisha
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Dim 25 Oct 2015 - 21:27


   
   

   


   

   

Ewlan entendit le cri de l'humaine au moment où il atterrit sur sa cible, qu'il tenta aussitôt de mordre. Cependant, ses crocs rencontrèrent une matière impossible à percer malgré sa puissante mâchoire, et il lâcha prise immédiatement, ayant peur d'y briser ses crocs. Il fut violemment projeté en arrière par un redoutable coup qu'il reçut sur le poitrail, et il s'écroula en bas des marches. Il eut juste le temps de se rendre compte qu'un rayons de magie fonçait vers lui, et, grâce à un réflexe dont il s'étonna lui-même, il parvint à l'esquiver, en roulant sur le côté, toujours sonné par le coup qu'il avait reçu.
Il vit un bouclier bleu apparaître devant lui et en déduisit qu'il s'agissait de la magie de l'aveugle. Il ne songea pas à le remercier mais apprécia ce semblant de protection dont il bénéficiait pour retrouver ses esprits.
Son corps mit quelques secondes à ce remettre du violent choc qu'il avait reçu, mais il parvint à se relever. Il fit un bond en arrière, vers les deux humains puis observa l'ombre géante qui se dessinait dans la fumée qui se dispersait, cherchant à déterminer de quelle nature était la menace.
Lorsqu'il put enfin distinguer la silhouette, il s'avéra qu'il s'agissait d'une créature qui lui était inconnue, comme il en était bon nombre sur cette planète, mais qui était tout de même assez imposante, moins que les dragons qu'il avait dû fréquenter alors qu'il était esclave au Tatulamenchivar, mais imposante tout de même. Il lui semblait pourtant avoir compris que les draco-tyrannosaures étaient les plus grands animaux de cette planète, et les trolls et les dragons les peuples les plus considérables. Ainsi se demanda-t-il d'où sortait ce monstre, et s'il l'en avait jugé utile, aurait posé la question à ses camarades, mais il ne prit pas cette peine car il trouva cela superflu dans cette situation : l'important n'était pas de savoir d'où venait le danger ni de quoi il s'agissait, mais de l'éliminer.
Il plissa les yeux pour mieux distinguer la créature à travers les restes de fumée, et se blessa la pupille à cause des reflets que son armure renvoyait de la magie de l'aveugle : la matière de la protection du monstre diffusait la lumière qu'elle recevait, mais l'augmentait également, ce qui empêchait ses adversaires de le fixer trop longtemps, au risque de s'abîmer les yeux.
Il se demanda comment pourrait-il blesser ce gardien, si son armure résistait à sa mâchoire, il ne douta pas qu'elle résiste à ses griffes, et songea qu'il ne pourrait pas faire grand chose contre lui sous sa forme lupine. Ainsi se retransforma-t-il en humain, jugeant qu'il réussirait mieux à combattre la créature avec des lames et une posture bipède.
Il se demanda soudainement où était passé l'elfe simplette puis il oublia cette pensée, car il s'en fichait un peu. Il hésitait, ne sachant comment attaquer ce gardien trop bien protégé et surpuissant. Il songea que la magie lui serait bien utile dans ce cas là, mais il n'en possédait pas. Il sortit trois de ses couteaux de voleur patenté, et les projeta sur le gardien avec une précision de loup-garou, au niveau de la gorge et du visage, espérant y trouver un point faible. Il n'eut pas le temps de voir si effectivement il était parvenu à le blesser car déjà la créature projetait un nouveau rayon de magie dans leur direction, que le loup-garou ne parvint à esquiver que partiellement, car il avait entreprit de protéger l'humaine qu'il jugeait trop lente (parce que sens moins affutés que les siens) pour éviter le halo mortel. Il l'avait donc attrapée et l'avait poussé hors du rayon, dont il fut touché au flanc. Il ne savait pourquoi il avait fait cela, mais à présent que c'était fait, il en payait le prix par la souffrance que la brûlure lui causait et que son corps cherchait à guérir. Mais cela prit du temps et il grogna de douleur. Tout ça pour une pauvre humaine.
Il s'écarta en se tenant le flanc, avec une grimace de souffrance. Il décida de ne pas s'interroger sur son acte, il n'en avait ni l'envie, ni le temps, car le gardien s'avançait vers eux, brandissant une gigantesque épée faite en on ne sait quel matériau, et le rugissement qu'il produisit abîma les tympans du lycanthrope, qui grimaça de plus belle.
Comment pourraient-ils combattre (et vaincre !) cette créature ?
« Proposez des idées, je suis à cours. »
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Del


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : Miralia, zinvisible
Couleur de magie : Bleu profond (comme mes yeux)
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Voleuse patenté
Résidence : Une chambre au Lancovit
Dans le sac : Maquillage, corde, armes, bijoux, nouriture...


MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Lun 26 Oct 2015 - 10:12

J'étais presque invisible ou du moins quasiment indétectable sur les lieux. J'étais resté à couvert après l'appel de Elëor. Ainsi, je vus la tentative de Ewlan et sa protection envers ma compagne. L'aveugle était là lui aussi. Tant mieux, plus on est de combattant plus on peut avoir une chance de gagner. Là, j'avais de gros doute sur nos chances...

Le monstre s'approcha de mes compagnons avec une épée proportionnel à sa taille et un rugissement à en faire exploser les tympans. Ewlan prononça quelques mots et je me dis qu'il était temps de rentrer dans la danse.

La créature continuait d'avancer et pouvait désormais les attaquer quand bon lui semblait. Je vus qu'elle raffermis sa prise sur son épée : signe d'une attaque imminente. Je sortis des feuillages et lui cria pour sauver mes coéquipiers, comptant sur ma vitesse et mon agilité pour lui échapper :

- Eh ! Espèce de bouse de traduc !

Je me rendis compte un peu tard que je me mettais en danger de mort simplement pour sauver 3 personnes et que mes chances de m'échapper étaient mince. En revanche, ma diversion marcha. Le gardien devait comprendre ce que j'avais exprimer car il se tourna avec rapidité et lança une attaque magique. Je créa rapidement et en anticipent son mouvement, un bouclier puissant et je sauta sur le coté. Le jet brulant frôla mon bouclier et je sentis sa puissance. Si je me ratais d'un millimètre, j'étais on ne peut plus morte...

Comprenant mon erreur (je ne la referais plus !), je lui jeta un puissant destructus mais je ne pus voir si cela fonctionnait car je dus me replier à l'orée de la forêt. Mais que faisais les autres ? Mes nerfs commençait à lâcher, et si je ne me contrôlais pas, j'allais attaquer le montre comme une imbécile. Le monstre rugis puis il me semblait qu'il se retournait mais rien n'était sur. Je m'agrippa aux branches pour m'élever en espérant que mes coéquipiers avaient mis à profit le temps que je leur avais fait gagner. Ce combat m'avais épuiser et je me promis de ne plus jamais affronter une créature seule de face.




Dans la vie, il y a deux jours où il ne faut pas se faire de soucis; Hier, on ne peut rien y changer, même les remords n'arrangeront rien. Demain, le soleil se lèvera même s'il y a des nuages  :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4543-carnet-de-bord-de-del#72554 http://tara-duncan.actifforum.com/t4530-del
Elëor


avatar

Age du personnage : 23

Familier : Un vrrir (au grand damne de l'impératrice), du nom de Byakko
Couleur de magie : Opale
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Voleuse patentée et futur chef des services secrets de la principauté de Tatral
Résidence : Sans Auberge Fixe
Dans le sac : Cinq dagues, divers poisons, de quoi escalader, une baignoire, un leurre pour animaux, un tube de rouge à lèvres, un kit de survie, de quoi rassasier mon appétit sans limites...

Affinités : ◊ Liens :

Dorian : patron et meilleur pote, à la fois une plaie et un confident.
Mara: empêcher une révolution nonsos à deux, ça rapproche drastiquement, moins âgée qu'El, et pourtant une amie de valeur.
Amber : le sosie d'El en plus jeune, une Voleuse au grand coeur et au caractère de cochon, adorable.
Ewlan : une attirance particulière les uni.

◊ Les rps en cours :
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. ~ft. Ewlan, Ryu et Del
Se faire surprendre en pleine mission et tout faire capoter ~ft. Ambou
Un espionnage vous dîtes? Pas de souci, c'est dans mes cordes! ~ft. Mara
Une colo sur Terre, ça vous dit ? ~ft. Toute la bande
La princesse impériale et la coupable d'exhibitionisme ~ft. Mara
Warmth will come to you ~ft. Ewlan


◊ Achevés :
Let's dance ♪ ~ft. Lou, Heather, Amber, Ewlan, Candice, Maeko
Après la danse ~ft. Ewlan

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 21 Nov 2015 - 18:40

Encore sous le choc, je me relevais péniblement.

Ce qui m’avais le plus étonnée, c’était l’attitude du loup garou, il m’avait protégée d’une mort certaine, à ses propres dépens, et protégeait une blessure écarlates avec sa main, j’espérai que sa morphologie de loup lui permettrai de se régénérer aussi vite que possible…parce qu’avec mon niveau de magie, je ne pouvais plus faire grand-chose hélas ! Je le regardai un peu hébétée, et articulai un « Merci » hésitant, en mettant toute la gratitude que j’éprouvais dans ma voix et mon regard, son geste m’avait profondément émue.

C’est alors que je vis une elfe sauvage, Del en l’occurrence, sortir des sous-bois et courir en direction du gardien pour l’appâter, et continuer sa course… Whaaaaaaaaaaat ?! Elle avait dû sécher tous les cours de l’Académie, parce que jamais personne n’aurait fait ça de sa propre initiative dans une équipe, car elle nous forçait ainsi à agir avec précipitation, pour la protéger… Je piquais une crise intérieurement, et réfléchissais dans mon palais mental, essayant avec désespoir d’élaborer une stratégie un minimum potable.

— Ok les gars, si ça vous tente, on fonce, on n’essaie pas de l’attaquer, juste de se rapprocher le plus possible, histoire de jauger ce monstre et de déceler d’éventuels points faibles, tout ce qui paraît suspect est important ! On devrait se dépêcher, Del va être à cours d’énergie, je soupirai en même temps, et consultait du regard mes deux compagnons, les incitant à agir vite.

Je me dandinais sur place, le stresse montant, pourquoi nous avait-on envoyé à trois pour combattre un truc pareil ?! Je veux dire, il faudrait une armée entière pour vaincre le gardien !! Et pas de Tara Duncan sous la main… Il nous fallait une arme secrète, un atout caché, et vite ! Malheureusement, je ne pouvais que sortir mon deuxième katana, pour infliger le plus de dégâts possible, rien de plus. Dans ma tête régnait le chaos, je n’y comprenais rien, s’agissait-il d’un test ? Pas possible étant donné que j’étais diplômée… Ou bien d’une mission suicide ? Dans tous les cas, on nous avait envoyé à la mort, et j’avais demandé à un civil inconnu de s’impliquer dans ce conflit, je l’avais envoyé à la mort… Ok, à mon retour, si j’arrivais à m’en sortir, il allait falloir que je retourne en cellule psychologique, j’avoue que j’aurai aimé mieux comme première mission après des mois d’arrêt pour blessure, mais bon, c’est le destin ! J’en pleurai de rire tellement je me sentais mal, j’étais quasiment certaine de mourir aujourd’hui, et c’était un sentiment que j’avais oublié, et que je n’appréciai pas de ressentir de nouveau…

Dans ma tête, je m’excusai milles fois pour avoir conduit ce pauvre aveugle à la mort, je remerciai interminablement Ewlan, je maudissai Del pour son intrépidité (c’est bien ma petite le courage, mais faut calmer ses ardeur elfique dans ce genre de situation), et pleurai ma faiblesse d’humaine.

Puisse le sort nous être favorable…

Toutes mes plus sincères excuses:
 


Pulvis et umbra sumus
You can't blame gravity for falling in love. ⚡ Northern Lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4542-we-do-not-merely-destroy-our-enemies-we-change-them-9674-eleor#72546 http://tara-duncan.actifforum.com/t4536-eleor-dal-saafkal
Ryû Shitsumeisha

Protecteur aveugle
avatar

Age du personnage : 1500

Familier : Aucun
Couleur de magie : Bleue très foncée
Niveau de magie :
  • Elevé
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Protecteur mercenaire
Résidence : Une maison au Dranvouglispenchir, mais il n'y est jamais.
Dans le sac : Juste de quoi assurer sa survie.

Affinités : Pas de lien en particulier. En tant qu'éternel voyageur, ses liens se font et se défont assez rapidement.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Sam 28 Nov 2015 - 19:11

La situation semblait empirer de seconde en seconde. La créature, peu importe sa nature que Ryû n’arrivait pas à identifier à l’odeur était énorme, et semblait très largement capable d’abattre n’importe qui en un seul sortilège. Sa magie avait beau être puissante, cela ne suffirait sans doute pas. Le gardien semblait très grand, bien plus en tous les cas que n’importe quelle créature humanoïde. De ce que l’être reptilien avait perçu, des armes de lancer avaient été projetées vers la créature sans grand succès. Son armure couvrait quasiment tout son corps et un simple mouvement avait permis de contrer les projectiles.

La réplique ne s’était pas fait attendre, et le sortilège aurait sans doute tué la jeune humaine, si le loup-garou n’avait pas eu assez de réflexes pour l’éloigner. Le nippon d’apparence aurait bien voulu avoir le temps de réfléchir à un plan, cependant, l’impétuosité de l’elfe empêcha toute action raisonnée et un minimum pensée. La fougue de la jeunesse pouvait aussi bien être un avantage qu’un inconvénient quelques fois. Là, l’elfe bien que courageuse, risquait surtout en provoquant ainsi cette créature de passer de vie à trépas.

Le sortilège lancé par cette dernière avant son repli toucha la créature et sembla causer des dégâts à l’armure, cependant pas assez pour y créer une faille. L’endroit de l’impact était cependant clairement visible et d’autres assauts de ce type pourraient sans doute finir par en avoir raison. L’humaine fut la seule à proposer un minimum de stratégie. Porter de faux assauts afin de remarquer une faille dans les réactions de leur adversaire.

Cette créature possédait cependant d’excellents réflexes et une taille à ne pas sous-estimer. Plus le Shitsumeisha y pensait, plus un seul choix s’imposait. Pour combattre une créature colossale, il en fallait une autre. De ce qu’il avait cru comprendre, la créature n’était pas aussi grande que lui, sous sa forme originelle. En tant que Dragon, il pourrait sans doute aider à la maitriser, et bloquer les assauts portés par son arme. Quant à la magie, s’il l’utilisait uniquement pour parer les sorts les plus dangereux, ce serait sans doute jouable, un minimum. Après tout, ses écailles étaient solides.


- Je vais tenter d’immobiliser au maximum la créature. Quand ce sera fait, il faudra que vous attaquiez vite et fort, afin de la tuer !

Ryû sentit l’incompréhension parcourir ses compagnons de combat face à cette phrase et au fait qu’il lança sa canne épée plus loin. Le nippon se prépara à l’assaut, reprenant son apparence. L’air autour de lui sembla crépiter et être plus froid, alors que l’humain laissait place à un dragon adulte aussi blanc que la plus pure des neiges et dont les écailles semblaient aussi solides que les plus durs matériaux de ce monde. Ryûchirikouvou poussa un rugissement terrible avant de se lancer vers son adversaire de toute la vitesse de son corps, le chargeant. Le coup sembla surprendre la créature qui tomba avec le reptile du piédestal et se retrouva désarmée suite à un puissant coup de queue dans le poignet.

Le dragon faisait son possible pour paralyser le gardien, mais ignorait combien de temps il pourrait la maintenir, sans risquer un sortilège. Eléor voulait un atout caché ? Ce dernier était là. Seulement l’effet de surprise ne serait valable qu’une seule et unique fois.


- A vous !




Compte principal : Shinzô Reikon Rox

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1767-ryu-shitsumeisha-la-voie-de-la-sagesse http://tara-duncan.actifforum.com/t1341-ryu-shitsumeisha
Ewlan Kaeben Mysendrin


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : /
Couleur de magie : Arrête de me narguer ou je t'en colle une.
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Barman à mi-temps, recherche un emploi.
Résidence : Centre-ville de Travia.
Affinités : Il ne supporte pas ces sales gamines de Iris Clairaux et de Maura Lewis.
Il évite Lou.
Il aime bien L'ilne.
Il se désintéresse totalement de Kina.
Il déteste Lisa et Elistéria.
Il est attiré par Elëor.

MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   Dim 20 Mar 2016 - 21:12


   
   

   


   

   

Spoiler:
 

Sa chair se refermait aussi lentement que s'il avait été brûlé. Il avait mal, mais bon, il avait vécu bien pire que ça, d'autant que sa plaie était presque guérie. Il jeta un oeil à l'humaine pour vérifier qu'il n'ait pas sacrifié sa peau pour rien mais oui, elle était encore intacte, elle avait seulement l'air un peu... groggy. Il entendit de loin son remerciement, et songea que oui, elle avait de quoi le remercier. Il ne prit pas le temps de l'aider cependant (de toutes façons il ne l'aurait pas vraiment fait) car il avait tout de même autre chose à faire, comme par exemple survivre. Il s'apprêta à devoir esquiver une nouvelle attaque surpuissante du colosse, mais il n'en eut pas besoin, car ce dernier fut soudainement attiré par un cri féminin, qui se trouva venir de l'elfe, qui attaqua de manière complètement inutile le gardien. Le temps qu'il observe, stupéfait, l'autre débile manquer se suicider, sa plaie se referma (il reconnut donc l'utilité relative de la diversion de l'elfette), et il put écouter plus attentivement l'humaine qui, elle, semblait avoir un semblant de réflexion.
Vu la situation il ne put se permettre de critiquer son idée, d'autant qu'il n'était pas foutu d'en trouver une meilleure, mais il ne put s'empêcher de penser que ce ne serait certainement pas elle qui ferait le plus de boulot, parce que bon, elle restait une humaine, femelle en plus, alors que lui était un loup-garou avec certainement deux fois plus (voire plus) d'endurance qu'elle. D'autant qu'il restait assez sceptique quant à leurs chances de réussite.

Il scruta le colosse qui commençait à se rappeler qu'il avait d'autres adversaires que la pauvre elfette. Décidément il ne savait pas dans quoi il s'était embarqué. Il ne désirait qu'une chose : fuir, maintenant, arrêter tout. Il ne voulait pas mourir tout de suite, pas après tout ce qu'il avait traversé.
Il se retourna, visualisa la forêt salvatrice derrière lui et allait courir pour s'y réfugier lorsque l'aveugle déclara être capable d'immobiliser le gros machin en colère (il aimerait bien voir ça, tiens). Cela le surprit, et il le fut encore plus lorsque le pauvre humain jeta sa canne à côté de lui et se mit à... à crépiter. Nulle doute qu'il s'agissait de magie (oh non, encore cette diablerie), d'autant que l'aveugle commença à enfler démesurément et à complètement changer d'apparence. Interdit, Ewlan recula précipitamment histoire de pas mourir écrasé et contempla, complètement abasourdi, un dragon immaculé se tenir devant lui.
Immédiatement, il fut saisi d'une terreur extrême, à la fois parce qu'il se trouvait face à la créature dont il avait le plus peur dans cet univers, et parce qu'il réalisa qu'il s'était tenu à côté d'elle durant tout ce temps. Il se dit qu'il avait bien fait de se méfier de lui dès le début.
Il voulait hurler et s'enfuir mais n'en eut pas le temps. Le dragon bondir sur son ennemi, avec un rugissement assourdissant, accompagné d'un mouvement d'air qui fit chanceler le petit loup-garou, le stoppant net. Il observa, médusé, la terrible créature se jeter sur un être tout aussi impressionnant qu'elle. Le choc que provoqua leur chute au sol le fit vaciller.
Il était paralysé. Les yeux écarquillés, le corps agité de tremblements il contemplait l'être qui faisait partie de ses pires cauchemars.
Après s'être enfui du Continent Interdit suite à son ouverture, il avait souhaité ne plus jamais voir de dragon, cette espèce qui avait dirigé et brisé sa vie jusqu'à ses 18 ans. Jusqu'ici il avait réussi à les éviter du mieux qu'il le pouvait. Comment était-ce possible qu'il en rencontre un par hasard, dans la forêt, en mission, alors qu'il se donnait tant de mal pour les éviter ?
Il ne réagit même pas à l'exclamation du dragon immaculé. Tétanisé, il regardait dans le vide.
Il finit par reprendre ses esprits. Il avait une chance de vaincre le gardien. Il savait qu'il valait mieux pour lui de s'enfuir, histoire d'éviter les dommages collatéraux, mais son instinct de loup qui le poussait à se battre et à vaincre ses ennemis, le forçait à rester.
En grommelant contre ses réflexes de survie très discutables (se tétaniser ainsi alors qu'il était en danger de mort était assez stupide), il sortit ses armes fines et aiguisées de voleur patenté (tout en se disant que contre se truc, il valait mieux une bonne grosse épée balèze) et courut vers leur ennemi. Tout en bondissant, il projeta ses lames en direction des "plis" de son armure, et atterrit près de la créature, toujours immobilisée par le dragon. Surmontant sa terreur, il entreprit de s'approcher encore pour examiner de plus près la chose. Plus il l'observait, moins il trouvait de faille. Décidément ils étaient tombés sur un adversaire de taille. Son armure semblait indestructible, et elle ne comportait pas de trou pour les articulations, comme s'il s'agissait de la peau du monstre. Quoique avec la (maudite) magie, cela pouvait parfaitement être possible.
Son attention se porta sur un éclat de lumière. L'arme du colosse. Elle semblait faite de la même matière que l'armure de la créature. Une idée fusa alors dans sa tête :
« Dragon ! hurla-t-il. Son arme ! Frappe-le avec son arme ! »
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3021-ewlan-mysendrin http://tara-duncan.actifforum.com/t2952-ewlan-mysendrin-ou-comment-etre-voleur-patente-et-loup-garou#53795
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une humaine, une elfe, un loup-garou et un dragon. Ca ressemble au début d'une mauvaise blague. [Pv Elëor, Ryu et Del]
» le loup-garou
» Le mythe du loup-garou et Un mythe plus large
» Soirée Loup Garou -- Spécial ... Italie !
» Purple III : L'oeil du loup [ spectre du loup garou ] (ok)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de Selenda-
Sauter vers: