AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validéesPartagez
 

 Leia D'al Angelo, pirate des Terres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leia D'al Angelo


Leia D'al Angelo

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: Leia D'al Angelo, pirate des Terres   Leia D'al Angelo, pirate des Terres Icon_minitimeDim 5 Oct 2014 - 17:14



Leia D'al Angelo, pirate des Terres Identi10

   
 
Histoire



Comme Vénus, Leia est née de l'écume. Surtout d'entre les jambes de sa mère, en fait, mais restons poétiques. Son père était l'un des plus grands pirates qu'ait connu AutreMonde, un Triton sans pitié dont les seules raisons de vivre étaient la mer, l'argent et les femmes.

Leia passa les premières années de sa vie dans une grande cité maritime spanivienne, élevée par une troupe de comédiens. Sa mère, une humaine, l'avait abandonnée en même temps que le théâtre - après avoir supporté le fardeau qu'était sa fille durant trois longues années - pour suivre un jeune omoisien qui lui promettait gloire et fortune. Elle lui laissa pour seule identité le titre pompeux de "fille du Capitaine Rack'ham", qui ne fut qu'occasionnellement évoqué jusqu'à sa pré-adolescence. Adoptée comme fille ou petite sœur par tous les membres de la grande famille que formait la troupe des Loups de Spanivia, elle joua son premier rôle à sept ans, eut sa première cuite à neuf ans, et à onze ans, programma de fuguer avec le fils du metteur en scène, qui avait promis de l'épouser plus tard. Après une dispute et une proposition de jouer le premier rôle de la pièce à l'affiche, elle renonça à son grand projet pour se consacrer à ses incontestables talents de comédienne.

Leia D'al Angelo, pirate des Terres Loups10

Ce n'est qu'à l'âge de treize ans que son sang marin la rattrapa.
Un jour qu'elle servait dans un bistrot avec l'une de ses soeurs de scène, un groupe de cinq pirates débarqua avec rires et fracas, transportant avec eux la houle des vagues et l'irrévérence du vent. Une démarche oscillante, presque dansante, un océan d'écume et de sang dans le regard, des gestes souples et assurés, comme s'ils avaient dépassé les lois terrestres pour ne plus obéir qu'à leurs propres règles. Ils passèrent leurs commandes sans aucune forme d'attention pour les têtes qui se tournaient sur leur passage, interpellées par la dureté de leur voix ou l'acier agressif de leurs armes, qui balançaient ostensiblement à leur ceinture. Leia, fascinée sans être intimidée - elle n'avait jamais appris à l'être, s'empressa de les servir pour écouter leurs conversations, quoiqu'il s'en fallait de peu pour qu'ils en fassent profiter tout l'établissement.
Elle les écouta conter leurs exploits, rire aux extravagances de l'un d'eux, qui n'hésitait pas à ajouter des détails fantaisistes à ses faits d'armes, ne put s'empêcher d'en rire aussi, discrètement.
L'un des pirates, une Elfe à l'étrange peau grise couverte de tatouages tribaux, finit par remarquer ses regards insistant ; elle eu un sourire narquois et ouvrit la bouche pour lancer une remarque railleuse, mais Leia la devança.

"Vous avez déjà entendu parler de Rack'ham le Sanguinaire ?"

Les pirates s’interrompirent aussitôt pour la regarder, interloqués.

"Qui t'as permis de prononcer ce nom ?"

... C'est ainsi que Leia devint pirate.



***

"La fille du Cap'taine Rack'ham, hein ?" le pirate barbu s'esclaffa. "Est qu'est-ce qu'on a, comme preuve, à part sa parole de gamine ?

- Je connaissais Rack'ham. Elle a ses yeux. C'est le genre de r'gard qu'on oublie pas, si vous voyez c'que j'veux dire."

Le Capitaine reprit son air grave.
"Dans ce cas, t'es la bienvenue à bord du Blue Pearl, moussaillonne."

***

Leia D'al Angelo, pirate des Terres 3724916_std

Son père était mort. Mort ou disparu, pour rejoindre ces mystérieux équipages qu'on ne croisait que les nuits de grande tempête ou encore devenu fou, exilé avec son trésor sur une des îles inexplorées de l'océan des Brumes... Tout dépendait de la version que l'on choisissait de croire, comme pour tous les pirates légendaires. De même pour le Poséïdon, son navire, sombré avec lui dans les méandres des mythes. Ne restait plus d'eux que leurs noms dans les livres et sur les lèvres, avec tout le respect qu'ils gravaient dans les mémoires.

Leia, tout d'abord guidée par les sillons laissés par son père, s'était ensuite imposée dans la piraterie grâce à son tempérament solide et son indéniable talent pour le combat. Elle avait bien vite compris que son charme ne suffisait pas pour séduire des pirates ; comme une voile se hissant le long d'un mât, elle avait appris le métier, grandi et mûri, redoublé de témérité, et avait fini par inspirer assez de respect et de confiance à son équipage pour parvenir au grade de Maître d'équipage, qui n'était pas des moindres.
Elle avait alors dix-neuf ans, bien que son autorité fisse souvent oublier son jeune âge aux membres du Blue Pearl. L'ancien maître d'équipage étant tombé lors d'un affrontement particulièrement sanglant avec un équipage de corsaires omoisiens, le Capitaine Thatch lui avait transmis avec honneur le titre qu'elle avait mérité.
Le Blue Pearl sillonnait les mers sans que rien ne puisse l'arrêter, son équipage farouche pillant et coulant sans pitié les navires marchands et les orgueilleux chasseurs de pirates, qui n'en menaient pas large face à une cinquantaine de pillards de toutes races, n'obéissant qu'à leur propres règles et à celles de leur navire.
Néanmoins, il fallut bien un jour que le Blue Pearl se heurte à un adversaire plus fort que lui, et cela ne manqua pas d'arriver.

***



[...]
To death, my lads, we sail;
And it's death that blows the gale
And death that holds the tiller as we ride.
For he's the king of all
In the tempest and the squall,
And the ruler of the Ocean wild and wide!

- R.L. Stevenson.


Leia D'al Angelo, pirate des Terres 20_a2a11

Une lueur surnaturelle dans la tempête. Un navire approchait.

"TOUS A VOS POSTES !", hurla Leia. Thatch, à ses côtés, avait le regard braqué droit devant lui ; elle s'apperçut qu'il aggripait la barre à s'en briser les phalanges. Son sang se glaça. Jamais elle n'avait vu son capitaine montrer un signe d'inquiétude, même lorsque leurs adversaires paraissaient imbattables. Cette fois-ci, il avait peur. Elle croisa le regard de Korath, le Quartier-Maître, mais n'y vit rien de rassurant.

Suite à l'effroyable tempête qui les avait frappés sans prévenir, balottant le navire comme un insignifiant bout de bois, le Blue Pearl avait dévié de sa trajectoire, censée les mener au large du Viridis, pour se trouver plongé dans un brouillard fumeux aussi sombre qu'une nuit sans lunes et anormalement glaciale pour l'époque.

Leia grelottait, peinant à se faire entendre dans le grondement acharné des vagues et du vent. De temps à autre, elle jettait un coup d'oeil vers la lueur, essayant vainement de distinguer les formes du navire que la vigie avait annoncé. Elle ne s'était d'ailleurs pas manifestée depuis...
"Jeane ! Qu'est-ce que tu vois ? Quel drapeau ?!", hurla-t-elle pour se faire entendre.
Un moment de silence.  Leia avait l'impression que tous ses membres gelaient un par un, malgré ses mouvements réguliers pour se réchauffer et faire des signes aux membres de l'équipage. Pourquoi ne répondait-elle pas ? Elle aperçut soudain la jeune femme, accrochée à un des corgades de la grand voile, qui se laissait glisser jusqu'à elle.

"Qu'est-ce que...

- C.. C'est un navire fantôme, Leia."

***



Le jour se levait. Une lumière chaude et douce qui aurait dû être réconfortante.
Les yeux fixés sur l'horizon, Leia ne sentait plus rien. Il lui semblait que le froid avait envahi à jamais son corps et son esprit, que tout ce qui la constituait lui avait été retiré par ces... choses. Ils n'avaient rien de fantômes. Ils étaient bien matériels, et aussi vivants qu'elle l'était. Et leur regard n'avait rien de celui d'une bête non-plus. Quoique... Comment tracer la limite entre folie meurtrière et bestialité ?
Une main se posa sur son épaule.

"Il faut qu'on les venge, Leia. Le Blue Pearl ne laissera pas passer cet affront."

Leia ferma les yeux. Puis se tourna vers l'Elfe grise.

"Rhona. Le Blue Pearl n'existe plus."

Elle s'accrocha au bord de la chaloupe comme si elle craignait de chavirer.

"Le Blue Pearl existera tant qu'il y aura des survivants. Et nous sommes en vie."

La voix grave et chaleureuse de Korath la décrispa légèrement, mais elle garda la tête baissée sur les remous bordant la coque.

"Ils ont coulé le navire ; le Capitaine est mort, ils sont tous morts."

Tu devrais dormir... Ton monde s'est écroulé... Ils sont tous morts... Mais tu es fatiguée... Tu ne sais plus... Ton esprit est embrumé... Pris dans la glace... Tu devrais dormir...

Leia D'al Angelo, pirate des Terres 53965110

***

"T'es la fille du Capitaine Rack'ham, tu dois avoir ça dans l'sang"

"Le Blue Pearl a à son compte un bon million d'abordages... Trois capitaines qu'il voit passer, et jamais aucune défaite. C'est p'têtre pas le fringuant navire de ton père, et il est pas mal rafistolé, mais on peut pas dire qu'il tienne pas le coup !"

"Toi, t'as vraiment la trempe d'un Capitaine, gamine. Si ça continue comme ça tu vas finir par prendre ma place !"

"On dit que les pirates ne suivent aucune règle. C'est faux, nous on a une règle d'or, et pas des moindres : c'est l'équipage avant tout. Et le premier qui la transgressera aura affaire à mon sabre, c'est moi qui te l'dis !"

"Le plus important, quand tu navigues, c'est de savoir où tu vas. Si t'as l'impression d'avoir perdu le cap, lâche la barre et ressors ta boussole, ton compas et ta carte. Et n'hésite pas à changer de trajectoire : un vrai marin doit savoir louvoyer."


***  [entracte : vous pouvez aller manger des chips]

Leia D'al Angelo, pirate des Terres Fhd01110



La moustache de l'homme frémit, et un filet de sueur dégoulina de son front à son double-menton, puis descendit le long de la lame de la dague qui menaçait de l'égorger.

"Je répète une dernière fois ma question. Acceptes-tu de nous léguer ton établissement et de travailler pour nous pour une durée indéterminée ?"

La tête grassouillette dodelina autant que l'arme appuyée sur son coup le lui permettait en signe d'acquiescement.

"Parfait. Merci de ta coopération, c'est très aimable de ta part."

La dague s'éloigna enfin, et il put reprendre sa respiration et passer une main sur sa chair endolorie. Un geste impérieux le rappela à son devoir, et il s'empressa de signer d'une main tremblante le papier qu'on lui tendait, sans prendre la peine de le lire - il avait déjà été assez brieffé sur le sujet.

"Je propose que pour fêter ça, Mr Moustache nous paye la tournée !"

Leia, un sourire satisfait aux lèvres, attrapa une bouteille dans le bar et en fit sauter le bouchon.

Lorsque leur chaloupe avait finalement un port viridien - la brume surnaturelle s'étant évaporée en même temps que le Blue Pearl, Korath s'était orienté grâce à l'étoile du Sud, maîtresse universelle des naviguateurs - Leia était réveillée et avait retrouvé le caractère irréductible qui faisait d'elle ce qu'elle était. Elle avait commencé par clamer qu'il leur fallait voler un des petits bateaux marchands du port en attendant de trouver un navire digne de ce nom à piller en mer. Rhona et Korath l'avaient rappellée à l'ordre en lui faisant remarquer qu'ils n'iraient pas bien loin avec ce genre d'embarquation s'ils se lançaient à la rencontre de corsaires ou de pirates ; et surtout qu'ils n'étaient que trois pour prendre la mer.
Plus tard, à tête reposée - et après un repas reconstituant que l'aubergiste n'avait pu refuser à leurs diverses armes tranchantes, encore maculée du sang de leurs ennemis - ils avaient fait le serment de reconstituer un équipage complet et de rassembler assez d'argent pour se procurer un navire digne du Blue Pearl. Peu importe le temps qu'il leur faudrait, ils formeraient l'équipage pirate le plus redoutable de tous les océans, capable de se mesurer à ceux qui les avaient détruits et de venger leurs frères.
Sans plus attendre, ils avaient pris la Porte de Transfert la plus proche (en dissimulant autant que possible leurs tenues et armes) pour Spavinia.

Il leur fallait ensuite trouver un repère. Leia se souvenait d'un vieux casino en bord de mer, pas très réputé et dont le propriétaire avait eu quelques affaires douteuses. Le genre d'endroit fréquenté uniquement par les habitués et duquel personne ne viendrait vérifier les comptes.

Les Loups de Spanivia s'étaient dissouts, mais Leia retrouva quelques-uns de ses membres en assistant à des spectacles en tous genres. Elle redécouvrit elle-même les joies de la scène et surtout des costumes, le plaisir de se glisser dans la peau d'un personnage le temps d'un soir pour tromper ses victimes.
Elle décida finalement de reprendre le nom de la troupe pour leur organisation, qui prenait peu à peu de l'importance dans la criminalité Spanivienne : tout d'abord petits chasseurs de primes, ils avaient progressivement réuni une équipe conséquente et s'attaquaient à des opérations de plus grande envergure.

Leia D'al Angelo, pirate des Terres Loup11

(Á suivre...)

Générique :






Rp & Description

Sous les plumes et les dentelles, des yeux en amande ancrés d'un trait de khôl, au quai de longs cils noirs fourbes, une coiffure d'ébène dont une partie déferle en cascade étudiée sur ses épaules dénudées tandis que l'autre remonte sur sa nuque pour disparaître sous son chapeau, un rose-brun léger pour mieux dessiner la courbe de ses lèvres sur sa peau hâlée. Leia sourit à son reflet. Elle a accompli sa mission sans même égratigner son maquillage. Après un dernier coup d’œil à son costume, elle retire son couvre-chef plumé en secouant la tête pour libérer son abondante chevelure brune, dégrafe le col déjà largement ouvert de sa robe émeraude et laisse celle-ci glisser sur ses épaules jusqu'à ses pieds. Elle se déleste de ses talons, passe un mouchoir en tissu sur ses lèvres, enfile un jean qui vient couvrir la lanière dans laquelle est passée une dague qui épouse la forme de sa cuisse, des jambières de cuir et ses bottes de pirate. Sans plus d'attention pour le miroir, elle s'agenouille pour récupérer le petit poignard logé dans le sternum du gisant ; le sang qui mouchète sur son chemisier se fond dans l'écarlate du tissu.
Spoiler:
 

Les talons de ses bottes claquent dans l'obscurité des ruelles. Elle astique distraitement son arme en marchant, le regard fixé devant elle.
Elle entend au loin le roulis des vagues et le bruit des mâts qui s'entrechoquent. La présence continuelle de l'océan lui rappelle sans cesse ce pourquoi elle vit, ce pourquoi elle chasse. Si la vie de marin lui manque, elle s’est accommodée sans peine à ce qu'elle appelle la piraterie de terre, moins exaltante mais beaucoup plus subtile et stratégique qu'elle n'aurait pu s'y attendre. Elle dort peu : ses rêves ramènent le froid qui l'a paralysé le jour de la tempête. Elle revoit ceux à qui elle était liée tomber un à un, leurs yeux vides et glacés lorsque leur sang leur échappait, et elle revoit, surtout, indéfiniement, la mort du seul homme qu'elle ait jamais pu suivre comme un chef, admirer comme un père et aimer plus encore que la mer.
Mais éveillée, elle sait qu'elle n'a pas perdu le cap. Elle a changé, son audace inconsidérée et bouillonante s'est transformée en une ferme détermination mêlée à une patience mûrie qui ne la rend pas pour autant raisonnable. Elle aime encore jouer, autant aux cartes qu'avec ses victimes. Et boire. Elle vit comme elle l'entend, et comme tout pirate, ne se plie à aucune règle et ne respecte qu'une chose : son équipage.
Au Repère, Rhona, Korath et les autres l'attendent, et elle sait qu'elle peut compter sur eux en toute circonstance : le premier qui manquera de fidélité aux Loups aura affaire à son sabre.

P.S. :
 
© Never-Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laara

► WORLD.END.ER ◄
Laara

Age du personnage : 93 années de chaos

Familier : Emeraude, tigre vert femelle décédé.
Couleur de magie : Bleu très foncé
Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Fleuriste / plantiste
Résidence : QG = fleurplanterie à Brontagne, mais toujours en vadrouille.
Dans le sac : Mini-gun et ses munitions, un bazooka et ses roquettes, des grenades, une brouette, une hache, la broyette de L'ilne, le sabre de L'ilne, des fumigènes, des explosifs et des couteaux.

Affinités : • Kota : Ah si je pouvais me le refaire, lui !
• Mitsuki : Bah il est passé où ?
• Enorth : Lui aussi je me le referais bien.
• L'ilne : Bon bah... j'l'aimais bien quoi.
• Alvina : Hein ? C'est qui ?
• Kyara : Elle mérite que mon dédain celle-là.
• Alvaro : Je l'ai crevé MOUAHAHAHA.
• Keylo : Aucun souvenir !

MessageSujet: Re: Leia D'al Angelo, pirate des Terres   Leia D'al Angelo, pirate des Terres Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 15:00

Waw ! *-*
T'as carrément refait ! C'est trop stylé ! 8D
Bon, j'ai pas lu parce que (okay j'avoue) j'avais un peu la flemme (trop long x_x), mais les codes et les images sont magnifiques (waw ta signa, omg !).
Félicitation pour une aussi jolie prez, j'espère qu'elle passera sans trop de problème. ^_^

EDIT : Euh, je sais pas si c'est que sur mon ordi mais mon post fait un bug très bizarre, pourtant je n'ai rien mis de particulier dedans. o_o


Leia D'al Angelo, pirate des Terres Fl6n


Les cadeauuuuux ! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t4933-laara-paix-et-amour http://tara-duncan.actifforum.com/t2431-laara-s-akil-presentation
Myakko "The Brain" Vik'A


Myakko

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Leia D'al Angelo, pirate des Terres   Leia D'al Angelo, pirate des Terres Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 17:30

Ca le fait chez moi aussi Laara. Mais je sais pas pourquoi non plus. Surement forumactif, ENCORE. Ou une div mal fermée :3

Et lis en entier les fiches, Laara :p. C'est instructif.


Sinon, et bien, chapeau. Le seul regret qu'on puisse avoir c'est que tu n'en racontes pas plus, en fait. C'est propre et efficace, le style est juste canon. J'ai pris plaisir à lire tout ça.

:3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leia D'al Angelo, pirate des Terres   Leia D'al Angelo, pirate des Terres Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Leia D'al Angelo, pirate des Terres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leia D'al Angelo, pirate des Terres
» Leia D'al Angelo
» D'Angelo & Antenucci-Nippo
» Event pirate
» L'hymne de la nation pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Accueil :: PrésentationsPrésentations :: Présentations validées-
Sauter vers: