AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Planètes/Lunes :: TerrePartagez | 
 

 Ensemble - Austin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beth White


avatar

Age du personnage : 22 ans

Familier : J'en ai pas.
Couleur de magie : J'en ai pas non plus. En fait j'ai rien... *triste*
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Faible


Métier : Serveuse dans une auberge mais ça ne vas pas durer. Je tiens pas à faire ça jusqu'à la fin de ma vie.
Résidence : L'auberge où je bosse
Dans le sac : Mon ipod bien entendu, un CD de Green Day, je sais pas vraiment ce qu'il fait là, des photos des mes amis et moi où on fait n'importe quoi, où on est sur scène, deux de Elliott et moi dont une où on dort tout les deux comme des bébés sur un lit (sûrement après une fête), une vieille photo de ma mère où elle est trop belle, plein de morceaux de papiers, d'emballages où j'ai gribouillais plein de mots, de phrases, de paroles de chansons au hasard ou simplement des dessins, une carte postale avec la mer dessus qui vint d'Elliott, ma guitare bien entendu avec quelques partitions, mon portable même s'il me sert pas trop sur Autre Monde, une boule de cristal, un rouge à lèvre vide, un crayon, plein des stylos, des vieux paquets de gâteaux, de la poudre blanche assez suspecte si vous voyez ce que je veux dire, un morceau de verre qui coupe encore très bien et un vieux livre que j'ai du lire au collège qui s'appelle "No et moi"


MessageSujet: Ensemble - Austin   Lun 2 Juin 2014 - 21:46

Ensemble
Je regarde le béton gris à mes pieds, tirant une longue bouffée de ma cigarette. Je sens le regard d’Austin pesait sur moi et je relève la tête avant de la tourner aussitôt vers la route et de me mettre à fixer les voitures qui passent. Je sais que je porte des lunettes de soleils mais j’ai trop peur qu’il voit à quel point je me retiens de craquer. Lentement, je me tourne vers la porte du cimetière. Il va falloir y aller. Je jette ma clope par terre et l’écrase du pied. C’est une règle, on termine sa clope avant de rentrer. Sacha avait décidé d’arrêter avant de mourir alors on n’allait pas lui enfumer sa tombe.
Je me mets à marcher lentement, Austin à mes côtés, silencieux. C’est une magnifique journée, même s’il est déjà tard. Le soleil a commencé à se couché et le ciel s’est embrasé. Comme quoi les jours où on est triste de sont pas tous gris comme on peut s’y attendre, des fois on nous nargue. Regarde comme il fait beau ma petite Beth, alors que toi t’as juste envie de te mettre à chialer ! En même temps elle aurait préféré ça Sacha, ça aurait fait trop cliché pour elle s’il avait plu ! Elle aurait râlé… Parce qu’aujourd’hui c’est l’anniversaire de sa mort. Alors je suis venue, comme chaque année, à la même heure, avec les mêmes règles. Jamais de clopes, jamais de larmes. Elle n’aurait pas voulu ça ! Elle aurait voulu qu’on fasse la fête à côté d’elle. Mais on ne peut pas, c’est trop dure. Alors on reste digne c’est tout ! On… On parce que les autres vont arriver. On parce que je vais enfin tous les retrouver.
Je m’arrête devant sa tombe et dépose le bouquet de fleurs que j’ai apporté. Puis on reste là, immobile, regardant ce bout de pierre sous lequel se cache mon amie. Sacha… Sacha, pourquoi es-tu partie ? On était tellement bien tous ensembles ! Tous les cinq, on aurait pu aller encore plus loin, essayer de faire de grandes choses ou au moins donner un réel sens à nos vies. On s’était construit un monde rien qu’à nous, entouré par la musique et nos rires. Tu me manques tellement, c’est horrible. Ta voix me manque, tes petites manies, ton poisson-pané trop cuit, tes blagues idiotes, tes reproches, les fois où tu nous engueulais. Je ne suis sûrement pas la première à le dire mais c’est fou comme on se rend compte à quel point on tient à une personne qu’après qu’elle est disparue. C’est con, c’est cruel et je ne veux pas recommencer. Je ne veux pas oublier mon amour pour les gens auquel je tiens. Je ne veux pas oublier qu’on n’est pas éternel.
Je sens une main se posait sur mon épaule et je n’ai pas besoin de me retourner pour savoir à qui elle appartient. Je pose la mienne dessus en  étouffant un sanglot. Et entend deux autres personnes arrivées. Nous voilà réunis enfin… Mais personne ne dit rien. On écoute le bruit des feuilles qui bruissent, du vent qui souffle, des voitures qui roulent, d’enfants qui rient, d’une veuve qui pleure devant la tombe de son mari. C’est un silence respectueux, c’est un silence empli de tristesse et de nostalgie.

« On s’en va. »

C’est Elliott qui a dit ça et je comprends aussitôt en me retournant. Ce sont les parents de Sacha, c’est petits cons de bourgeois qui n’ont jamais réussi à accepter leur fille telle qu’elle était vraiment et qui nous détestaient. On se croise et ils nous fusillent du regard. On ne fait rien, on ne veut pas de problèmes. On sort et une fois le portail franchit je me jette dans les bras d’Elliott et on se sert de toutes nos forces.
« C’est bon ! Je suis là ! On est de nouveau ensemble Beth. »

Je me détache de lui après de longues minutes et fais un câlin aux deux autres poussant quelques petits cris de joie.

« -Mais merde ! Ça fait combien de temps qu’on s’est pas vu ?
-Trop longtemps poulette, trop longtemps ! »

On se s’embrasse encore les uns les autres, on se charrie un peu, on essaie d’égailler l’ambiance. On allume des clopes et puis on serre encore nos bras.

« -Bon c’est qui ce type là ! D’où tu l’amènes ici ?
-Aaaah ! C’est Austin et c’est mon chériiiiiiii ! »

Je l’attrape par le bras et lui présente les trois garçons. D’abord celui pas très poli et qui parle un peu méchamment, Jeremy, batteur dans mon ancien groupe, aussi lunatique et agressif que moi, voir plus. On s’est engueuler tellement de fois  qu’on a arrêté de compter mais on se réconcilie toujours après une heure. On se fixe et on se met à se marrer comme des baleines. Mais il ne laissera jamais personne nous toucher, quitte à se faire tabasser s’il le faut. On est solidaire dans le groupe.
Et puis y a Gabriel ! Ah Gaby ! Le dragueur de la bande mais aussi le plus calme et réfléchis. Notre papa en quelque sorte, il gère tout et heureusement pour nous, sinon on serait mal. Enfin il est aussi assez chiant parce qu’il nous gueule souvent dessus pour plein de petits trucs tout con. Mais on l’aime quand même !
Enfin, Elliott ! Mon sauveur, mon meilleur ami, mon frère. Il m’a aidé à me relever, il nous a tous réunis. On était toujours ensemble avant, toujours collé ! On se comprend d’un seul regard, limite on dirait qu’on est des jumeaux avec une espèce de connexion ou un truc du genre mais c’est pas le cas. On est juste tellement proche que voilà… Bref ! C’est Elliott quoi ! Je ne saurais même pas comment le décrire tellement c’est compliqué. C’est mon héros quoi !

« Bon… On rentre à la maison ? »

Ça fait combien de temps que je n’ai pas pu vraiment dire ça ? Je vais enfin pouvoir revoir mon petit appartement et me blottir dans leur canapé avec eux ! Je lève la tête vers Austin et lui fais un grand sourire. Je me sens tellement bien, je vais passer cette triste journée avec eux et on sera de nouveau comme avant. Ensemble…


codage par palypsyla sur apple-spring



«  La vie est une longue chute. Le plus important est de savoir tomber. »
                                                                                                                                                                                                                                  Joël Dicker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ensemble - Austin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Orton & Pretty Vs Austin & Cena
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Stone Cold Steve Austin !
» Faisons des trucages tous ensemble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Planètes/Lunes :: Terre-
Sauter vers: