AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de SelendaPartagez | 
 

 Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mer 2 Oct 2013 - 23:03

Le guet-appent

Une fois les yeux ouverts Neleam remarqua que la "secousse" qui l'avait réveillée était une explosion. Celle de la porte qui finit son vol-plané par la fenêtre, semant des éclats de verre a travers la pièce.
Neleam n'eut pas le temps de se lever qu'elle se fit paralyser.
Elle détestait ça. C'était les gros désavantages de la magie, il lui arrivait souvent de se sentir impuissante et elle haïssait ça.

Mais Sky la libéra soudain de cette emprise invisible. Les ravisseurs venaient seulement de le remarquer. Et ses ailes aussi. Un air de panique se peint sur leurs traits fins. Neleam sourit, soulagée. Elle était bien contente d'être du côté du demi-démon.
Mais elle ne devait pas perdre plus de temps. Tandis qu'elle se levait avec difficulté, le lustre tomba sur les intrus, et ils battirent en retraite. La pièce était plongée dans la pénombre. Neleam remarqua les gestes de l'elfe et lui fit signe qu'elle arriverait bientôt. La blessé bougea légèrement, et sur le palier du couloir, fit de la magie. Elle matérialisa une seringue. Elle entendit les agresseurs sourire et se préparer à l'attaquer, mais elle n'y prêta pas attention.
Elle planta agilement la seringue dans son bras, et senti le produit frais couler dans ses veines. Son sang prit soudain feu, et son corps se gela. La guerrière n'était pas une adepte des drogues et autres produits qui démultipliaient les capacités car souvent on en oubliait les limites de son corps. Mais avec les renforts qui ne tarderaient pas à arriver, elle en avait besoin. Elle incanta soudain, et le noir se fit dans le couloir. Un noir profond comme une nuit sans lune. le noir des cauchemars. Un noir qui semble aspirer toute lumière.
L'elfe espère que cela retardera quelque peu leurs poursuivant et rapidement elle rejoignit ses camarades sur le balcon. En fait elle arriva avec un matelas. Sans parler elle prit l'autre elfe par la taille et ses plaqua contre le coussin. Elles basculèrent par dessus la balustrade sans un bruit. Sky savait voler, elle ne se faisait pas soucis pour lui, mais plutôt pour elles. Le sort fonctionnerait-il ? Les chambres avec balcons possèdent normalement un système de sécurité supposé secourir ceux qui chutaient, mais peut-être avait-il été annulé ?
La chute sembla durer une éternité, mais finalement le sort se déclencha, partiellement. Il n'avait pas pour but de retenir les objets alors le matelas le feinta et il ne fit que ralentir la chute des deux elfes. Neleam en profita pour les projeter vers un arbre voisin. La guerrière se réceptionna habillement et fit signe à N'amoé de lui emboiter le pas.
Son sang lui donnait une énergie nouvelle, mais qui ne durerait pas. Elle savait qu'elle n'avait pas non plus été rafistolée complètement. Il ne fallait pas qu'elle force de trop. Heureusement elle avait toujours son arc dans son dos.

-A l'aller on est passé près d'un endroit parfait pour un guet-apens. Vous servirez tous-deux de leurre, et pourrez les combattre en combats rapproché. Moi je ne suis toujours pas au meilleur de ma forme, alors je me contenterais de me cacher et de les abattre par surprise.


Neleam les guida vers le lieux en question et se cacha habillement dans des branches feuillues. Elle incanta rapidement afin de ne plus être repérée, sauf si leurs poursuivants avaient des lunettes thermiques.
Mais elle se doutait qu'ils ne les poursuivraient pas toute la nuit. Ces renforts seraient les derniers, car pourquoi les chasseraient-ils ?! Ils étaient simplement des gens lambdas, sans aucun intérêt.
Du moins elle espérait.

Soudain au sol l'agitation arriva. Neleam attendit d'être sure qu'il n'arrivait personne d'autre et sorti son nouvel arc.
Ils étaient neuf. Dont trois elfes violets. L'archère grimaça, ça ne serait pas simple. Mais heureusement pour elle il y avait aussi deux ou trois humains d'origines douteuses. Elle Tendit la corde de son arc, calma les battement de son cœurs et visa celui qu fermait la marche. L'espace se troubla légèrement, et la flèche parti. Silencieuse et mortelle. L'homme tomba sans que ses camarades ne remarquent son absence.
Neleam n'avait pas attendu de voir si sa victime était touchée pour changer de position et de cachette. Elle surplombait les tueurs, et se préparait à recommencer son manège et à tuer celui qui fermait la marche. Il ressemblait à un humain mais évoluait avec trop de grâce et de puissance, elle penchait plutôt pour un Lycan. Elle pesta car elle n'avait pas de flèches en argent.
Soudain un cris la fit se retourner. Tsubasa venait d'être repéré. Elle devait profiter de cette occasion. Soudain elle vit l'archer dans les fourrés. Il visait Sky. Sa flèche allait partir d'un instant à l'autre, et l'elfe savait qu'elle ne pourrait l'en empêcher. Avec sa rapidité surhumaine elle encocha une flèche tandis que l'autre partait. Elle prit à peine le temps de calculer la bonne trajectoire que déjà sa flèche partait pour couper la trajectoire à celle destinée à tuer Sky. Sans perdre une seconde l'elfe tira une nouvelle fois, mais avec plus de précision, et elle tua l'archer.
Maintenant elle devait vérifier les environs et surprendre les elfes violets. C'étaient eux les plus difficile à tuer. Heureusement qu'ils n'aimaient pas mélanger magie et combat, c'était là leur chance, et ils devaient la saisir.

La guerrière se rapprocha un peu, en prenant garde de ne pas être repérée. Le groupe d’ennemis venait d'être éclaté. Ils mettaient au point leur attaque sur les deux originaux. Neleam ne prêta pas attention à leur tactique, car elle choisissait sa cible. L'elfe violet, avec les cheveux courts et des tatouages sur le bras. Il était plutôt séduisant. C'était du gâchis de le tuer...
Mais ses états d'âme s'envolèrent rapidement. Il s'était éloignés de ses camarades, pour tenter un effet de surprise ou un encerclement. Neleam fit appel une nouvelle fois à la magie. Les mots se liaient avec faiblesse, mais elle continua. Elle était assez inventive et allait tester quelque chose. Assourdir l'elfe de façon à créer un bourdonnement qui le désorienterait, et qui l'empêcherait d'entendre la flèche qui lui serait destinée.
Au bout de quelques secondes, qui parurent des minutes à Neleam, ses mains s'illuminèrent et le sort fila vers sa cible. L'elfe vacilla comme sa cible. Elle venait de puiser dans ses dernières forces, même son injection avait du mal à lutter. mais elle devait en profiter. Elle tendit avec une difficulté énorme la corde de l'arc, et tira sa flèche. Celle-ci toucha sa cible, mais pas où elle l'avait voulu. L'elfe violet Avait entendu la flèche, mais était incapable de dissocier ce son du sifflement qui emplissait ses oreilles. Soudain il la senti, planté dans ses côtes. Le tirer l'avait raté. Ils esquissa un sourire et se tourna vers la direction de la flèche. Il réalisa que leurs cibles étaient trois, et non deux. il ouvrit la bouche pour prendre la parole, mais aperçu Neleam. L'elfe tentait vaillamment de ne pas laisser apparaitre sa faiblesse. Son visage était impassible.
Elle posa son doigt sur sa bouche pour qui faire signe de se taire.
C'était son combat à elle. L'elfe violet avait beau être blessé elle n'était pas certaine de remporter ce combat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubasa Hiruna


avatar

Age du personnage : 19 ans , Maintenant ^^

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mercenaire
Résidence : Une maison dans les Limbes
Dans le sac : Mon arc , un long manteau , des mangas , des chips et de l'eau salé x)

Affinités : Lisbeth => l'impératrice d'Omois qui m'a engagé , limite contre mon gré , et qui me prend pour son esclave ! Personne que je déteste et auquel , j'adore lui faire des coups tordus

Selena => Ma mère de coeur . Je l'aime plus que tous au monde et je la protégerai de tous mon âme ^^

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Ven 4 Oct 2013 - 16:56

Et bien … Quel bordel .

Notre chambre ainsi que le couloir tout entier,  ressemblaient maintenant à un véritable champ de bataille .

C'était bien ma chance … Tomber dans un guet-apens alors que je voulais juste me reposer un instant … Mince quoi ! La paix cinq minutes , c'est tout !

Heureusement , je n'ai pas été le seul à tomber dans ce piège . Je suis accompagné et c'est plutôt un bon point . Un peu d'aide est la bienvenue surtout quand les méchants étaient des marchands d'esclaves  avec des elfes armés jusqu'au dents .

De plus moi , Neleam et N'aomé n'étions pas non plus des enfants de cœurs . Ils ont dû bien s'en apercevoir après que nous venons de répliquer tous les trois . Je pense même qu'ils doivent le regretter maintenant .

En plus , le lustre en plus était tombé sur nos assaillants dans la précipitation . Il y' avait du cristal et des débris de partout . Je plains la femme de ménage qui va devoir ranger tout ça .

Mais bon , je crois bien qu'il était maintenant temps de se faire la malle . Bénis sois mes ailes , qui me permet de me tirer de toutes les galères possibles .

J'atteignis alors notre balcon avec  difficulté car maintenant la pièce était plongé dans le noir à cause des plombs qui ont sautés . Bon c'était dur de si retrouver mais j'y suis parvenu au final .

Les filles étaient déjà là , normal c'était des elfes , sauf q'un problème de taille s'opposaient à nous ou plutôt à eux : Comment descendre en toute sécurité ? Moi j'avais des ailes , aucun problème mais de ma vie , je ne pense pas avoir déjà vu des elfes voler  .De plus , le sort de protection de l'hôtel était sûrement en miette avec tous ce qui c'était passé .

J'allais me proposer pour régler cela ( Je peux toujours porter une personne dans mes bras s'il s'agit de voler sur une courte distance . Deux , risque d'être plus galère mais bon si ce n'est que ça . ) mais sans me demander mon avis , elles décidèrent de sauter avec un matelas et en incantant , en priant aussi que le sort de protection n'était pas H.S .

Bon sang , les folles !

Je les vis disparaître en bas . Rapidement , je ne me fis pas prier et je décide de les rejoindres à mon tour en espérant qu'elles sont toujours vivantes …

J' atterris alors en douceur sur le sol et juste après avoir ranger mes ailes , je les vis à quelques mètres de moi . Vivante et rien de casser . Finalement leurs plan à marcher , je soupira de soulagement .

Bon , l'étape 1 de notre fuite est faite , il n'y a plus qu'à passer à l'étape deux : S'enfuir par la forêt en étant poursuivi par des dizaines d'elfes et dont certain sûrement des elfes violets .

Autant dire que c'est du suicide . Moi encore , je pouvais toujours prendre la voie des airs mais pour elles cela risque d'être compliqué . Je ne pouvais pas les abandonner maintenant . Il fallait que je rester pour les aider car ce sont mes amies après tous .

Neleam savait qu'on ne pouvait pas fuir facilement , la nuit approchait vite , il fallait donc se préparer à combattre . Génial  , un moment de repos de gâché .

Elle nous annonça alors :

-  A l'aller on est passé près d'un endroit parfait pour un guet-apens. Vous servirez tous-deux de leurre, et pourrez les combattre en combats rapproché. Moi je ne suis toujours pas au meilleur de ma forme, alors je me contenterais de me cacher et de les abattre par surprise.

Bon … Je vais servir de leurre c'est cool .

N'aomé et moi , le fit alors sans rien ajouter de plus mais on savaient très bien que cela allait être une galère pas possible . Quoi que on a peut-être une chance .

Nous retournons alors à l'endroit de notre première rencontre , qui nous rappelaient des souvenirs  et Neleam partit se cacher alors dans un arbre proche . Plutôt pas mal , elle va nous couvrir et donc faire beaucoup dans les rangs ennemis .

Quelques minutes plus tard et ils étaient là . Neuf elfes dont trois elfes violets . Pas du tout aimables et dans leurs yeux , je pouvais lire une envie de combattre et de tuer .

Les elfes étaient reconnus pour être rancunier mais en même temps , ils l'avaient cherché aussi à vouloir nous enlever …  Mais inutile de leur expliquer .

Le combat était rude . Les coups étaient bon , l'énergie et la répartie aussi .

Cela durera pendant 30 bonnes minutes .

Avec beaucoup de difficulté , j'arriva finalement à la seul force de mes lames de mon arc , à mettre hors d'état de  nuire  un elfe .

N'aomé aussi arriva à le faire mais avec de la difficulté comme moi . La seule qui s'en sortait bien et qui nous sauvait régulièrement la mise était Neleam , toujours bien caché dans son arbre et qui nous couvrait de là haut . Elle descendait l'ennemi un à un , sans se faire repérer et de même elle me sauva carrement la vie en stoppant une flèche empoisonnée qui m'était destiné . Décidement , l'arc qu'elle a reçu en cadeau lui correspondait vraiment bien !

Enfin , l'issue du combat était proche . Ce n'est pas trop tôt car j'étais essouflé et fatigué à force de parer , d'essuyer et de renvoyer les coups . En plus , le fait d'être demi démon me fit surtout être la cible principale de leurs attaques .

Il n'en restait plus q'un : un elfe violet . Le plus résistant et le plus fort .

Ca n'allait pas être une partie de plaisir . Mais à notre plus grande surprise , Neleam descendit de sa cachette donc elle révéla sa position aux yeux de l'elfe qui lui s'en fit une joie  , puis Neleam se dirigea lentement vers lui  , déterminée .

Je ne savais pas exactement , pourquoi elle faisait ça en particulier pour lui mais je n'allait pas m'en mêler .

C'était clairement son combat . Je fis alors signe à N'aomé de ne pas s'en mêler puis tous les deux , nous nous stoppons pour regarder  ce qui allait se passer .




* Alors ça , c'était moi à 9 ans : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Sam 12 Oct 2013 - 15:24


Un Beau bordel, je présume...

Je me souvins de tout mon attirail, flèches, carquois et arc. Je courus aussi vite que possible dans la chambre tandis que Neleam venait elle sur le balcon avec... un matelas! Tant pis, je verrais bien aprè. Je pris à la volée toutes mes armes, les remis correctement et courus sur le balcon à mon tour, après avoir jeté un coup d'oeil anxieux vers la porte fracassée.

Sur le balcon, Neleam me prit fermement et, collant le matelas contre nous, elle sauta! J'étais légèrement perdue, et je n'avais pas eu le temps de réagir. Heureusement, un sort automatique était placé, et notre atterrissage se passa en douceur. Puis, elle en profita pour nous projeter dans l'arbre proche. Malgré ma surprise, je pus me poser assez élégamment.
Ensuite, je sautai de l'arbre pour atterrir au sol. Neleam prit la parole:

- A l'aller on est passé près d'un endroit parfait pour un guet-apens. Vous servirez tous-deux de leurre, et pourrez les combattre en combats rapproché. Moi je ne suis toujours pas au meilleur de ma forme, alors je me contenterais de me cacher et de les abattre par surprise.

Chouette, j'adooooooore servir de leurre, c'est mon passe temps favori! Je fis la grimace mais je ne dis rien, car son plan était bien, pouvait fonctionner.

Je n'avais pas vu qu'on était revenu à l'endroit même de notre rencontre. Tsubaa et moi nous plaçâmes de telle façon à pouvoir combattre. Quelques minutes plus tard, neufs Elfes arrivèrent. Dont trois violets, deux noirs aux veines d'argents, et quatre normaux, si je puis dire.
Bien que tout à coup j'eus une petite môlesse aux genoux, je pris calmement mon arc pour le bander d'une flèche.

Le combat fut dur, mais nous sûmes mettre hors d'état de nuire tous les Elfes. Sauf deux. Au début, je crus qu'il n'en restait qu'un. Mais en fait, Neleam essayait d'en affronter un et un autre... manquait. Pendant que le combat se passait entre Neleam et l'autre Elfe, moi, je partis aux traces de l'Elfe qui, curieusement, ne m'avait pas vue. Il regarda à gauche et à droite puis fit le tour de la clairière silencieusement. Il partit quelques mètres plus loin pour arriver à des caisses dures. Il en ouvrit une et se baissa pour y faire quelque chose. Ensuite, il partit silencieusement. J'entendis un tic, tac, tic, tac très lointain mais audible pour une Elfe du moins. Mon coeur battit beaucoup plus vite, tout d'un coup. Bon, ne faisons pas dans le particulier. Une flèche bien placée et il était hors d'état de nuire. Je m'avançai sans difficulté, une fois la menace de me faire découvrir partie. Là, je vis un truc qu me stupéfait: une bombe!

***     ***     ***

J'étais horrifiée, le cadran, pourtant, affichait dix minutes. Enfin, neuf minutes et 50 secondes. Et la bombe était capable de faire sauter tout à sept tatrols à l'horizon. J'essayai de l'arrêter mais j'étais faite pour l'action, pas pour arrêter des appareils... totalement électroniques mais défendus magiquement. Bref, au lieu de neuf minutes, il en restait sept. Je ne savais pas arrêter cela. Il me fallait de l'aide.
Je courus dans la carrière qui était à quelques mètres et chuchotai furieusement à l'oreille de Tsubasa:

- Tsubasa, gros problème! Un Elfe restait et a allumé une bombe qui devrait faire tout exploser à une demi-douzaine de tatrols! Je n'arrive pas à l'éteindre! Que fait-ton?


Je regardai anxieusement Neleam, regardant le combat se continuant. Ils n'étaient pas arrivés au bout, il ne s'était passé qu'une minute.


excusez-moi pour le retard ^^


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Lun 21 Oct 2013 - 23:32

Tic Tac. Tic Tac.

Neleam senti l'air s’électriser.
Son adversaire était puissant et rapide. Ses yeux de chats l'observaient avec attention et lisaient en elle avec une grande facilité. La guerrière n'en avait pas honte, elle savait que le premier travail d'un combattant était d'apprendre à cacher son jeu, à ne surtout pas montrer ses faiblesses. Mais il lui importait peu.
Soudain l'elfe bondit. Il l'avait parfaitement ciblée. Elle était blessée et pas en très grande forme. Sa garde était correcte mais un peu trop basse.
Mais l'elfe ne poignarda que l'air, à sa grande surprise. Neleam avait bougé encore plus rapidement que lui, elle avait su saisir le temps du combat et jouer de ses propres faiblesses. Elle avait percé la garde se son adversaire, leurs visages s'étaient frôlés tandis que son sabre s'enfonçait dans l'abdomen de l'elfe pour en ressortir rapidement.
Mais l'elfe violet ne semblait pas se préoccuper de sa blessure, il venait de réaliser que Neleam n'était pas une bête combattante. Elle était diminuée mais avait plus d'expérience que lui. Un sourire mutuel étira leurs lèvres tandis qu'ils jaugeaient de nouveau leur adversaire. L'elfe venait d'augmenter sa concentration, et ses mouvement étaient devenus plus fins, presque flous. Neleam savait qu'il ne ferait pas deux fois la même erreur, la prochaine attaque serait la dernière. Et il fallait qu'elle reprenne l'avantage.
Une attaque.
Neleam puisa dans ses dernières forces et s’élança. Elle avait été plus rapide par le passé. Sa lame aurait déjà fait mouche si elle avait été au mieux de sa forme. Elle avait bondit en une attaque de sa conception, compliquée mais supposée mortelle. Mais son saut lui avait comme aspiré ses forces. Son bras tremblait légèrement et lui paraissait peser plusieurs tonnes. Ses blessures se rappelaient douloureusement à elle. Sa drogue ne faisait plus effet, elle allait s'écrouler.
A sa grande surprise, l'elfe la rattrapa et l'accompagna dans sa chute. Il la plaqua au sol, planta à côté de son visage un poignard fin et léger, avec d'étranges gravures. Il lui murmure dans un souffle qu'il souhaitait l'affronter dans un duel singulier à forces égales, car une guerrière comme elle ne méritait pas de mourir ainsi. Ils se reverraient.
Puis il disparu, ne laissant comme seule trace de son passage le poignard.
Neleam inspira longuement, et se redressa avec difficulté. Sa tête lui tournait et ses muscles semblaient soudainement tétanisés. Elle pris le poignard et l'accrocha à sa ceinture, puis observa l'air paniqué peint sur le visage de ses compagnons. ce n'était pas bon signe...
Une bombe.
La jeune femme avait fait de nombreux voyages sur Terre et en connaissait un rayon en explosifs. Elle prit précautionneusement la bombe et l'ouvrit afin d’observer le mécanisme.
A sa grande surprise, il y avait un objet qu'elle n'avait jamais vu, mais qu'elle identifia rapidement comme un objet démoniaque.
-Sky, je crois que toi seul peut régler le problème...



je vous fais mes plus plates excuses pour le retard, j'étais noyée sous le travail ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubasa Hiruna


avatar

Age du personnage : 19 ans , Maintenant ^^

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mercenaire
Résidence : Une maison dans les Limbes
Dans le sac : Mon arc , un long manteau , des mangas , des chips et de l'eau salé x)

Affinités : Lisbeth => l'impératrice d'Omois qui m'a engagé , limite contre mon gré , et qui me prend pour son esclave ! Personne que je déteste et auquel , j'adore lui faire des coups tordus

Selena => Ma mère de coeur . Je l'aime plus que tous au monde et je la protégerai de tous mon âme ^^

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Sam 16 Nov 2013 - 11:52

Le combat était enfin fini . Le dernier elfe que Neleam combattait avec hargne incanta finalement un transmistus . Il fuyait donc mais prit le temps quand même de lui souffler les politesses d'au revoir .

Ouf ! On pouvait donc enfin souffler tous les trois pendant quelques minutes . Pas trop tôt …
Malheureusement , le repos fut de courte durée .

En effet ces foutus elfes, nous avait laissés un super cadeau d'adieu …

N'aomé me le fit rapidement savoir , une fois arrivé à ma hauteur :



- Tsubasa, gros problème! Un Elfe est resté et à allumé une bombe qui devrait faire tout exploser à une demi-douzaine de tatrols! Je n'arrive pas à l'éteindre! Que fait-ton ?


Je mis un temps à comprendre .

Du moins à laisser le temps pour que l'information remonte dans mon cerveau .
Dès que je compris alors l'importance de la situation , je lâcha alors un bref :



-Oh , bordel …


On était pas dans la merde …

Une bombe ? A une demi-douzaine de tatrols ? On va tous mourir sans avoir eu le temps de dire «Aïe !» Si on fait rien , oui !

Je ne sais même pas comment désamorcer une bombe ! Et mes deux amies devaient le savoir encore moins . Je pense même que la magie n'y sera d'aucun effet …
Ces elfes sont malin . Ils n'allaient pas non plus , programmer un bouton d'arrêt d'urgence .

Bref . Ils restaient donc moins d'une minute d'après le compteur ( trop tard pour fuir ) et on n'avait aucun plan pour survivre . On va tous y passer , c'était sûr . La fin est proche …

Sauf qu'une chose incroyable se produit alors dans la seconde qui suivit : Neleam me dit qu'elle avait un plan et que j'étais la seule personne qui pouvait y remédier .
Super … Et c'est quoi , alors ? Me souvenir du ou des fil(s) qu'on coupe toujours dans les films terriens ? Le bleu ou le rouge , d'ailleurs ?
Mais qu'importe , on s'en fout et il n' y avait même pas de fils , d'abord . Bien que , j'étais toujours très tendu et au bord de la crise cardiaque , j' arriva quand même à lui demander :



-Mais qu'est-ce que je dois faire alors ? Je n'y connais rien du tout ...


J'espère que Neleam n'insinue pas en vérité que je dois m'envoler le plus loin avec cet engin de malheur pour ensuite le balancer le plus loin possible d'ici et de préférence dans une zone inhabitée . Parce-que rien de penser au fait de tenir cette bombe dans mes mains , me faisait énormement flipper .




* Alors ça , c'était moi à 9 ans : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Dim 1 Déc 2013 - 17:40


Démons, démons, partez d'iciii!
D'accord, d'accord, j'arrête cet humour pourri.
Donc, le combat de Neleam s'était terminé, et elle s'était approchée de nous deux. J'étais quand même soulagée du fait que les elfes se soient cassés et que Neleam aille bien... enfin... bien, à peu de chose près, car on sentait qu'elle n'était pas au milieu de sa forme. Je la regardai sans la voir, me demandant si il y avait un moyen de tromper la minuterie.
Mais Neleam s’était plus approchée du gros bac de planches de bois vulgairement assemblées. Je parus enfin revenir au contact de la réalité et à prêter attention à ses mouvements. Elle s’était penchée sur la boîte, et s’en était relevée avec une mine soucieuse, tenant l’imposante bombe (qui pouvait toutefois être tenue entre les mains sans trop de difficultés) dans ses mains. Là, le cadran du décompte poursuivait… et bien, son décompte, qui s’effilochait à une vitesse effarante. Soudain, je le perçu : l’objet démoniaque. Je ne savais pas ce qu’il faisait là, mais c’était indéniablement démoniaque, les relents se répercutant dans mon crâne. J’eus un mince sourire sans joie. Je venais de comprendre que l’affaire de déport d’esclaves était sérieuse : s’ils entrainaient d’aussi grandes protections avec eux, ce n’était pas à prendre à la rigolade.
Je fus tirée de ma réflexion par Neleam qui disait :

-Sky, je crois que toi seul peut régler le problème...


Un problème, dis-tu ? Juste un problème ? Hum… enfin bref. C’est tout de même vrai que question magie démoniaque, c’était lui le plus « qualifié ». Je me surpris à espérer qu’il ait bien les choses en mains. Normal, me direz-vous.
Sauf que Tsu dit, rompant encore ma réflexion :

-Mais qu'est-ce que je dois faire alors ? Je n'y connais rien du tout ...


Ah. Il n’a donc pas entendu Neleam. Je déglutis puis posai mon regard sur la bombe. Effectivement, autour de l’appareil électronique se trouvait un curieux objet noir. Je frissonnai avant de me reprendre en mains. Allons, tout allait bien se passer… ou presque.
Je repris :

-Tsubasa ? Je crois que tu serais le plus apte à maîtriser cet objet. À moins que…



J’avais soudain eu une idée, et je m’étais empressée de la mettre en œuvre. Nous n’étions pas très loin de l’océan bleu, et si la bombe pouvait être transportée à l’aide de Transmitus… J’essayai :

-Par le Transmitus, que la bombe soit dans l’océan bleu, parce que je le veux !


D’accord, la raison n’était pas très développée, mais mieux valait ça que rien. Malheureusement, je suis que c’était perdu, car lorsque cela toucha l’objet, une assez puissante aura noire se répandit autour de la bombe et captura ma magie, qui crachota patétiquement pour s’éteindre. Ainsi, voilà la raison d’être de l’objet. Je me tournai vers Tsubasa pour dire :

-Effectivement, il n’y a que toi qui puisses réagir. L’objet intercepte la magie normale, mais je crois qu’elle ne réagira pas avec la magie démoniaque.



excusez-moi pour le retard… encore ^^


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mar 31 Déc 2013 - 19:34

La bombe continuait à tictaquer tandis que les trois amis cherchaient une solution. Et.. il n'y en avait aucune. La magie n'avait aucun effet sur l'objet démoniaque, ce qui compliquait la tâche. Le cerveau embrumé par la fatigue et la peur Neleam avait du mal à prendre la totale mesure de la situation. Tout s'enchainait trop vite, et elle était larguée.

Ils allaient exploser.

Mais il en était hors de question. Neleam ne voulait pas mourir.

Trois secondes.
Cela fut suffisant pour qu'elle reprenne possession de ses moyens. Elle entendait presque les aiguilles tiquer, elle sentait le temps semblable à des grains de sable s'enfuir à toute vitesse. Neleam sentait la mort arriver, telle une issue fatale. Ce parfum de définitive, ce gout de jamais, lui redonna de la force. Une force pour réfléchir, pour explorer toutes les possibilités en moins d'une seconde. Une idée. Une petite étincelle qui lui redonnait espoir.
Deux
Neleam prit rapidement la bombe dans les mains et avec une rapidité elfique elle noua l’empennage d'une flèche à la bombe. Une mèche de cheveux pour empêcher la bombe de quitter son projectif.
Un.
Puis la guerrière tira la flèche... Haut, très haut dans le ciel. Toujours plus haut.
Bander l'arc lui avait demandé un effort important, mais avec un petit peu de magie l'arc avait réussit à s'arc-bouter pour envoyer son paquet le plus loin possible. Son plan étiat simple : se débarrasser de la bombe en l'éloignant de toute vie. Mais elle ignorait la puissance de la bombe, elle n'avait plus qu'à espérer que ça serait... raisonnable.
Zéro.

La déflagration fut violente.
L'air sembla se consumer soudainement et une violente lueur éclaira le ciel. Puis vint le souffle, puissant, il coucha les trois guerriers au sol et balaya les arbres massifs autour. Les branches semblèrent exploser tandis que Neleam perdait connaissance une nouvelle fois.


[désolé pour le temps de réponse ! J'avais énormement de boulot et je dois avouer que j'avais zappé le rp .. --' je vous fait toutes mes excuses, surtout que mon texte est tout petit, mais en ce moment j'ai vraiment pas de temps.. :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubasa Hiruna


avatar

Age du personnage : 19 ans , Maintenant ^^

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mercenaire
Résidence : Une maison dans les Limbes
Dans le sac : Mon arc , un long manteau , des mangas , des chips et de l'eau salé x)

Affinités : Lisbeth => l'impératrice d'Omois qui m'a engagé , limite contre mon gré , et qui me prend pour son esclave ! Personne que je déteste et auquel , j'adore lui faire des coups tordus

Selena => Ma mère de coeur . Je l'aime plus que tous au monde et je la protégerai de tous mon âme ^^

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mar 31 Déc 2013 - 19:52

Petite note:
 




* Alors ça , c'était moi à 9 ans : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubasa Hiruna


avatar

Age du personnage : 19 ans , Maintenant ^^

Familier : aucun
Couleur de magie : noir
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Mercenaire
Résidence : Une maison dans les Limbes
Dans le sac : Mon arc , un long manteau , des mangas , des chips et de l'eau salé x)

Affinités : Lisbeth => l'impératrice d'Omois qui m'a engagé , limite contre mon gré , et qui me prend pour son esclave ! Personne que je déteste et auquel , j'adore lui faire des coups tordus

Selena => Ma mère de coeur . Je l'aime plus que tous au monde et je la protégerai de tous mon âme ^^

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Dim 19 Jan 2014 - 13:26

La bombe , lentement mais sûrement , continuait à descendre petit à petit dans sa minuterie . Afin d'atteindre bientôt son chiffre symbolique à savoir : zéro .

Notre espérance de vie se comptait maintenant avec quelques secondes .

Autant dire qu'on était dans la merde , la plus totale …

Mais même si notre mort approchait à grand pas , il fallait réagir , il fallait que je tente quelque chose , malgré tout ! Mais quoi au juste ? Qu'est-ce qui nous restaient à faire d'insensé encore ?
Pourtant , j'y avais du mal à croire mais les filles tentèrent malgré tous quelque chose . Bien sûr , c'était à moi de le faire ! J'avais de la magie démoniaque dans les veines ! Et celle-ci pourra forcement faire transmuter cette fichue bombe dans un endroit désert !

Mais c'était bien trop tard .

Le décompte final venait déjà de se terminer .

Et la bombe explosa .

Elle venait d'exploser tout près de nous et de moi en particulier . Autant vous dire que l'explosion fut d'une extrême violence .
Soufflé alors par le souffle de l'explosion , je sentis que je fus envolé pendant de longues minutes dans les airs et sur plusieurs mètres , avant de retomber lourdement sur le sol et me brisant d'autre os par la même occasion .

J'avais pris grave chère …

J'avais des os de casser de partout , des entailles en masses , des grosses contusions aussi , ainsi qu'une énorme hémorragie qui me faisait saigner abondamment .
Mais le pire de tous , restait mon aile . Celle-ci pendait lamentablement dans le vide retenu par un minuscule bout de chair . L'explosion l'avait complètement arraché …
Et ce n'était pas non plus superbe pour l'autre … Celle-ci était aussi cassé de partout et gisait dans une mare de sang . Non JE GISAIS dans une mare de sang . Je saignais de partout ...

Bon sang ! Est-ce que j'arriverai à revoler un jour ?
J'en sais rien … Et le fait de m'en sortir serait déjà énorme ...

Je crains que mes dernières pensées avant de tomber dans un coma profond fussent pour Selena ,ma mère de cœur et plus qu'importante à mes yeux , et aux quelques rares amis que j'ai pu me faire et qui m'ont soutenu sur AutreMonde.
Pauvre Selena … Quel chagrin , je lui ferai si elle voyait ça ….

Pitié , qu'on me sauve … Je ne veux pas mourir là comme ça , maintenant par une simple embuscade qui a mal tournée !

J'ai encore tant de chose à savoir , à découvrir et à faire dans ma minuscule vie …
D'ailleurs qui étaient mes véritables parents génétique ? Allais-je tisser des liens sincères sur AutreMonde ? Est-ce que c'était d'ailleurs même possible , qu'à un moment donné de ma vie , j'allais pouvoir partager celle-ci avec une autre personne ?

Mais c'était trop tard .

Je sombra alors dans l'inconscience .



A lire !:
 




* Alors ça , c'était moi à 9 ans : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Dim 19 Jan 2014 - 14:40

J'attendais que Tsubasa fasse quelque chose. Mais il ne fit rien. Que dale. Nada. Bref, je ne savais plus quoi faire. J'étais déboussolée, il ne restait plus qu'une quinzaine de secondes, et je sentais mon pouls s'accélérer. Ma respiration se fit haletante. Mes idées se brouillaient dans ma tête, car ma conscience imposait en moi avec force une réalité prochaine. J'allais mourir. Mourir, jeune, n'ayant pas encore vécu tout ce que je voulais. Laisser derrière moi ma soeur, mon père, mes amis, pour aller de l'avant vers l'OutreMonde.
Je chancelai, et je portai une main à ma tête. Soudain, alors qu'il ne restait plus que cinq secondes et que je repassais ma vie dans ma tête, je vis Neleam faire quelque chose. Agir. Bouger. Essayer de reprendre le contrôle. Ce que j'étais bien incapable de faire.

Alors, pantelante, je vis l'elfe prendre une flèche. Attacher la bombe à l’empennage. Prendre un cheveu pour l'attacher. Et envoyer la flèche en l'air. Le moment était venu. Je regardai le cadran annonçant le décompte, alors qu'il filait droit vers la voûte céleste. Zéro.

Malgré le fait que la bombe fût assez haut, il ne fallait surtout pas sous-estimer sa puissance. Elle explosa plus que violemment, nous soufflant, Neleam, Tsubasa et moi comme des fétus de paille. Alors que je regardais encore la fin de l'explosion, j'atterris brutalement sur la branche d'un arbre. J'entendis quelque chose craquer dans mon dos, et une douleur aiguë au milieu de ma colonne vertébrale.

J'atterris lourdement sur le sol, incapable d’esquisser le moindre geste. Tout était flou, mais, pourtant, j'apercevais entre mes yeux mi-clos les derniers souffles de feu dans le ciel.
Ma dernière vision avant que le monde s'efface pour me laisser sans connaissance fut mes deux compagnons, tous deux dans un sale état.

Combien de temps suis-je restée par terre? Je n'en sais rien. Le bas de mon dos et mes jambes me feraient hurler de douleur si j'avais encore la volonté (et la force) de pousser le moindre son. Alors que je me levais prudemment, je fus en position assise. Aïe. Ma tenue n'était plus qu'en lambeaux, et une terrible blessure rongeait ma jambe gauche. Cassée. Ainsi que mon poignet droit. Je ne savais plus où j'étais, je ne savais même plus qui j'étais. Le monde avait perdu toute signification en moi. Jusqu'à ce que je vis l'elfe et l'homme aux ailes - cassées, soi-dit-en-passant - étalés, encore inconscients. Tout me revint en bloc. Des débris gisaient par ci, par là. Et surtout, Tsubasa aurait pu nager dans son sang, s'il était encore conscient. L'état de Neleam n'était qu'à peine meilleur. Je crois, que j'étais la moins touchée. Sans doute parce que je me souviens que j'étais la plus éloignée.
J'essayais de réfléchir.
"Que faire?". J'exigeai une réponse de ma part.
"Que faire?"
" Bon... où sommes-nous? Loin de la civilisation, dans une forêt. Enfin, il y a bien les auberges planquées dans les arbres, mais je crois qu'on peut les oublier. Tout client ou personnel sera planqué dans la chambre ou le bureau qui lui est attribué. Y a-t-il quelqu'un pour t'aider? Non, vraisemblablement pas. À voir les débris presque éteints, je parie que ça fait un bon bout de temps que nous sommes ici. Je dois donc me débrouiller seule pour nous sortir de ce pétrin. Car Tsubasa est certainement dans le coma, si pas mort, et Neleam... idem."
J'essayai tant bien que mal de me lever, mais ma jambe droite refusait de coopérer. Et ma gauche, faut même pas y penser. Mon poignet ne tiendrait pas le coup si je me levais dessus.
Il ne me restait plus qu'une seule chose à faire. Ramper.

Je commençai laborieusement. Cela était une torture, mais que faire d'autre? Rien, sinon augmenter l'allure. Mais ça m'était impossible, tant que quelqu'un ne me soigne pas, du moins. J'atteignis Neleam (qui était à quelques mètres de moi).
Ces nombreuses blessures me dissuadèrent de tenter de la réveiller. Au lieu de ça, je regardai la position de Tsu (ça va plus vite).
Il n'était qu'à un mètre. Bien. J'avais une idée. Certes, elle n'était pas excellente, mais je n'avais que ça sous la main. En espérant que je sois assez forte pour ça.
J'approchai laborieusement notre compagnon. Heureusement, le sang le faisait glisser plus facilement. Heureusement, d'ailleurs, car ses ailes ne rendaient pas les choses faciles. Alors qu'il était assez proche de nous deux, je fis ce qui ne me restait plus qu'à faire. Pourtant, j'ignorais que faire. Je ne savais pas où aller. Enfin, si, mais je ne craignais de ne pas être bien accueillie. Oh, et puis slurk.  Il ne me restait que ça comme solution, de toute manière. Je croassai:

-Transmitus... chez T'alimbius D'artenem...


Pas le temps de faire du chichi. Heureusement, ma magie était assez puissante pour pouvoir nous englober tous les trois.


Nous atterrîmes brutalement sur la pelouse de T'alimbius. Malheureusement, le Transmitus avait pompé les dernières forces en moi. Je m'effondrai alors que j'entendais une voix crier, sans doute nous ayant vus...


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mer 22 Jan 2014 - 22:16

Neleam fini par rouvrir les yeux.
Elle luttait contre l'engourdissement. Elle luttait contre la douleur. Il ne fallait pas rester là. Elle devait tenter de protéger ses amis. Etaient-ils encore vivants ?
Mais en ouvrant les yeux elle paniqua.
Elle n'était plus dans la forêt.

L'elfe ne sentait presque plus ses membres, mais elle ne voulait pas passer pour une faible. Elle observa la pièce. Sombre. Aucune fenêtre. Et un individu.
Qu'elle n'avait pas remarqué ! La guerrière tenta de bouger mais en fut incapable.
L'individu était une femme en tenue blanche.
L'elfe fut rassurée. Elle était entre de bonnes mains. La femme s'approcha et lui expliqua la situation. N'aomé les avait amené jusqu'à chez son oncle avant de perdre connaissance elle aussi. Neleam avait bénéficié de quelques sorts afin de la remettre sur pied. Son état n'était pas critique. Du moins c'est ce dont l'infirmière voulait la convaincre. Le cas le plus inquiétant était celui de Tsubasa, multiples fractures, ouverte et perte de connaissance. T'alimbius avait fait appelle à d'autres spécialistes afin de le soigner, mais ils ne semblaient pas encore sûres d'avoir réussit.
N'aomé avait elle aussi reçu quelques soin magiques, mais son état était plutôt bon.

Peu rassurée, l'elfe voulait se lever mais l'infirmière lui lança rapidement un sort qui la fit sombrer dans un sommeil réparateur. Elle en avait grandement besoin.

***

Lorsque Neleam rouvrit les yeux, elle se sentait mieux. Elle n'avait plus mal. En regardant ses blessures, elle fut rassurées de voir qu'elles étaient presque toutes refermées. Pas cicatrisées, mais au moins les plaies n'étaient plus béantes.
Et surtout elle pouvait bouger !
Neleam se leva avec grande prudence. Ses muscles étaient affaiblis et tremblaient. Combien de temps avait-elle perdu connaissance ?
L'elfe fit quelques flexions afin de se dérouiller les jambes puis sorti de sa chambre pour partir à la recherche de ses amis.

Cependant elle avait sur-estimé ses forces et elle dut s'arrêter au bout du couloir. Une porte fenête.
Il faisait beau dehors. L'herbe l'appelait.
Neleam sorti lentement, elle était épuisée. Elle s'assit dans l'herbe et commença à caresser les brins. Elle préférait nettement le plein air, et la douceur des rayons du soleil sur son visage.
L'elfe mettrait certainement beaucoup de temps à retrouver ses amis, mais elle y arriverait.

Comme en réponse à ses pensées, une elfe s'assit à ses côtés dans le gazon frais.
N'amoé.
Neleam sourit et l'étreignit fort.


- Merci encore une fois ! Ca fait beaucoup de fois que tu me sauves la vie ! Il va falloir que tu cesses, sinon je ne pourrais jamais rembourser ma dette.

La jeune femme sourit, heureuse de revoir son amie. Elle avait les traits tirés, et semblait en petite forme, mais elle n'avait aucune blessure apparente. Peut-être avait-elle des nouvelles de Sky !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Ven 31 Jan 2014 - 17:29

Depuis combien de temps étais-je allongée sur ce lit? Je n'en savais rien. À vrai dire, c'était à peine si je me souvenais des derniers faits et gestes lorsque j'étais consciente. La bombe. Ma perte de conscience. Mon retour à la réalité. Mon faible Transmitus. Et puis, la pelouse du T'alimbius. Ensuite, plus rien. À cette pensée, je fus rassurée, car même aussi froid, rigide et méticuleux, il était compétant.
Malheureusement, alors que je me redressais, je sentis une douleur fulgurante à ma jambe. Paniquée, j'essayai d'arracher la couverture, mais là aussi, mon poignet me lança dangereusement. Il n'avait plus de blessure, mais je savais que les dégâts étaient internes, l'os ou des ligaments cassés, par exemple. Je fronçai les sourcils, car normalement on aurait pu me guérir tout à fait normalement, avec la magie. Mais là, j'étais certaine que ça faisait un petit moment que j'étais en train de comater. Et puis, je me rappelai de l'objet démoniaque. Sans doute ralentissait-il la guérison en explosant.
Mais mes sens étaient toujours aussi décuplés, comparé aux humains, et j'entendis le frôlement d'un tissus derrière moi. Je me tournai avec vivacité et vis une jeune femme en blouse blanche. Elle m'expliqua que Neleam était encore faible, que moi ça allait plus ou moins (même si ça avait une très forte tendance dans le moins), mais évita soigneusement de me parler de Tsu. Inquiète, le lui demandai. Elle finit par m'expliquer qu'il avait de nombreuses fractures ouvertes, et que même à plusieurs ils avaient du mal à le tenir en vie.
Je fronçai les sourcils, et soudain je sentis comme un poids dans ma poitrine. Je ne savais pas ce que j'avais, mais aussi soudainement qu’insensément je me sentais coupable, mal...

Et puis, la femme n'exista plus. Rien n'existait plus, sinon Neleam, Tsubasa, la bombe, nos multiples combats et moi. Je savais pourquoi je me sentais si honteuse. Tout ça était de ma faute. Entièrement de ma faute.
Et je détestais ça.

Puis, une faible voix dans ma tête me fit remarquer que ce n'était pas moi qui avait fait déclencher la bombe. Cela me réconforta un moment, mais rapidement je l'écartai. C'était moi qui avait attaqué Tsubasa. C'était moi qui avais volé l'arc. C'était moi qui avait attaqué Neleam. Et donc, après tout c'était enchaîné. Mais si je n'avais pas lancé cette flèche, au tout début de notre rencontre (j'avais l'impression que c'était il y avait des milliards d'années), serions-nous allé dans cette auberge? Non, sûrement pas.

Je ne savais pas pourquoi, en fait, cela me bouleversait. J'étais une elfe, non? Et j'avais abattu au cours de ma vie, non pas énormément de personnes, mais... disons que j'aurais pu être condamnée de nombreuses fois. Après quelques minutes, je renonçai à vouloir comprendre. Tant pis. Tout ce que je pouvais dire, c'était que, au fond, j'appréciais mes deux compagnons de route.

Je me rendis compte que des étoiles dansaient sous mes yeux, et je me remis à respirer. Ca ne fit que légèrement remonter mon état. Pourtant, mon cœur battait à la chamade, ma tête me lançait, ma vision se troublait, et je sentais le sang dans ma jambe pulser à mon rythme cardiaque.
J'entendis l'infirmière s'agiter...

et puis ce fut le noir.



Je me réveillai... et bien, je n'en savais strictement rien. Mais, en tout cas, je pouvais bouger librement, et quand je voulus bouger ma jambe et mon poignet, je pouvais le faire bien mieux qu'avant. Je me remis debout, et, là, je vis que je m'étais un peu trompée sur mon état, que je croyais excellent. Certes, j'étais bien mieux qu'après l'explosion, mais il faudrait encore du temps avant d'être totalement rétablie. Pourtant, je réussis tout de même à me hisser dehors. Là, derrière la maison, dans le vaste jardin, je respirai à pleins poumons le vent frai qui s'insinua dans mes narines. Je me rendis comptes seulement à cet instant que ma chambre empestait le renfermé. Soudain, je la vis, juste devant moi. Neleam.

Je marchai d'un pas rapide (le plus rapide que je pouvais, désolée) et m'assis tout en m'appuyant sur ma main la plus ferme à ses côtés. Quand elle me vit, un large sourire éclaira le visage un peu tremblant de Neleam. Elle n'était pas au milieu de sa forme, à ce que je voyais. Mais, si on l'avait laissée sortir, je supposai qu'elle était assez forte. Elle me dit:

- Merci encore une fois ! Ca fait beaucoup de fois que tu me sauves la vie ! Il va falloir que tu cesses, sinon je ne pourrais jamais rembourser ma dette.

Ah bon... je ne le voyais pas de ce côté-là, mais si elle le disait... Je lui répondis:

- Je crois que c'est moi qui ai remboursé ma dette... je veux dire, quand... je t'ai... poussée.


Je restai encore quelques instants silencieuse, et puis, je lui demandai:

- Dis, est-ce que tu sais comment vas Tsubasa? On ne m'a rien dit, sinon, avant, qu'il était en mauvais état.


Je supposai qu'elle ne savais rien, vu ce qu'elle fit après. Et puis, puisqu'elle ne savait pas, je renonçai à savoir. Pourtant, une femme, la même que celle avant, vint à notre rencontre. Je me levai, et aidai Neleam (je semblais en meilleure forme qu'elle). Puis, j'entendis la femme prendre la parole:

 - J'ai des nouvelles de votre ami, Tsubasa Hiruna...

Une pointe d'espoir monta en moi. Mais je ne savais pas à quoi m'attendre. Les paroles de l'autre m'informèrent...


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Sam 1 Fév 2014 - 15:20

Un pied devant l'aute. Toujours.


- Je crois que c'est moi qui ai remboursé ma dette... je veux dire, quand... je t'ai... poussée.

Neleam sourit. Ce n'était pas faux mais.. L'amitié et la haine entre elfes étaient souvent douloureux. Leurs sentiments étant forts ils oscillaient souvent entre les deux. Ressentir des émotions, avoir le cœur qui palpite, voilà souvent ce qui guide ce peuple guerrier. Combattre permet de se sentir vivant. D'utiliser ses pleines capacités.

- Dis, est-ce que tu sais comment vas Tsubasa? On ne m'a rien dit, sinon, avant, qu'il était en mauvais état.


Neleam fit un signe négatif de la tête pour économiser de la salive. Elle ne savait rien. Ses doigts caressaient l'herbe, savourant ce subtile contact. En se concentrant sur autre chose, elle en oubliait sa douleur.
Une femme vint les voir pou leur proposer de parler de Sky.
Tsubasa.
Les deux jeunes femme se levèrent avec difficulté. Surtout Neleam. Rejoindre sa chambre ne serait pas des plus aisé. La femme qui devait être une infirmière leur conseilla d'aller dans la chambre de Neleam. Étant la plus mal en point, elle ne devait pas quitter sa chambre. N'amoé pouvait par contre changer de chambre ou bien rester plus longtemps hors de son lit. Et pour parler du cas de leur ami, mieux valait être entre quatre murs.
Lorsque les deux patientes furent installée, l'une sur son lit, l'autre dans un fauteuil, l'infirmière leur expliqua rapidement la situation.

-Vous étiez tous les trois très mal en point. Vous remette sur pied a été fatiguant et difficile mais possible. Avec d'énormes moyen. Il vous faudra du temps et d'autres petites séances de magie afin que vous retrouviez vos entières capacités. Par contre votre ami n'étant... Pas... humain. Enfin pas totalement, ça a été plus difficile. Disons que nous travaillons à l'aveugle et son corps ne semble pas accepter tout ce qu'on lui fait subir. Nous avons du lui faire des greffes car la magie n'était pas suffisante pour tout réparer et pas assez délicate, mais nous ne sommes pas certains qu'il survivra. Pour le moment il est plongé dans un sommeil artificiel. Nous ne pouvons rien de plus pour lui.

Neleam se tut, incapable de parler. Sky avait fini par devenir un ami. Certes elle ignorait beaucoup de choses de lui mais...Sa vie valait la peine d'être sauvée.
Un blanc s'installa, que l'elfe fut incapable de briser. Elle regardait ses mains, réfléchissant à ce qu'elle pouvait faire. Pire encore, à ce qu'elle aurait du faire.

-Vous devriez vous reposer toutes les deux, je repasserais ce soir à la tombée de la nuit pour vous accompagner à son chevet. Un peu de compagnie lui fera le plus grand bien, mais vous devez d'abord penser à votre propre santé.

Sur ces paroles, la femme sortie, laissant les deux elfes silencieuses. C'était exceptionnel de la part de Neleam. elle était une fervente bavarde et ce silence lui était pesant, elle se sentait.. oppressée. La jeune femme avait l'impression d'être impuissante et elle détestait ça. Laisser le vie suivre son cours était... inhabituel. Elle avait toujours eu le choix, ses actes étaient les siens et elle les assumait. Mais là... elle ne pouvait rien faire. Elle avait l'impression que sa vie était un couloir étroit, qui continuait tout droit, sans aucunes portes ni fenêtres.
Elle finit par sombre dans un sommeil, envahi de pensées négatives. Ce n'était pas du bon repos mais son corps en avait besoin.

Neleam se réveilla lorsque l'infirmière entra dans le pièce. Elle avait dormi tout au long de la journée, et se sentait un peu mieux. Son moral avait retrouvé un niveau correct et son corps lui faisait légèrement moins mal.
L'elfe était prête à voir Tsubasa avec N'aomé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mer 5 Fév 2014 - 18:15





Je déteste les bombes qui tuent presque mes amis
En même temps, qui les aime?



Avant de nous dire quoi que ce soit, la jeune femme nous conseilla de revenir dans le bâtiment, avant de commencer. Je brûlai de savoir l'état de notre ami, mais à la vue de l'état de Neleam, je suivis le conseil. J'aidai quelque peu Neleam et, une fois installée confortablement dans un fauteuil de la chambre de mon amie, la troisième reprit la parole.

 - Vous étiez tous les trois très mal en point. Vous remette sur pied a été fatiguant et difficile mais possible. Avec d'énormes moyen. Il vous faudra du temps et d'autres petites séances de magie afin que vous retrouviez vos entières capacités. Par contre votre ami n'étant... Pas... humain. Enfin pas totalement, ça a été plus difficile. Disons que nous travaillons à l'aveugle et son corps ne semble pas accepter tout ce qu'on lui fait subir. Nous avons du lui faire des greffes car la magie n'était pas suffisante pour tout réparer et pas assez délicate, mais nous ne sommes pas certains qu'il survivra. Pour le moment il est plongé dans un sommeil artificiel. Nous ne pouvons rien de plus pour lui.

Une vague de honte, de douleur, de remords me submergea. Encore une fois, mon erreur dans la forêt me revint au nez. Je serais éternellement coupable, à mes yeux en tout cas, car j'avais fini par franchement apprécier Neleam et Tsubasa. Pendant que je réfléchissais, je me rendis compte du grand vide qui s'était installé entre nous.

Pour finir, l'infirmière reprit la parole.

- Vous devriez vous reposer toutes les deux, je repasserais ce soir à la tombée de la nuit pour vous accompagner à son chevet. Un peu de compagnie lui fera le plus grand bien, mais vous devez d'abord penser à votre propre santé.

J’acquiesçai, tandis que déjà notre interlocutrice partait de la pièce. De nouveau, un grand vide dans la conversation. Personnellement, je méditai le fait qu'on pouvait voir Tsubasa.
Je ne disais rien, et je me rendis compte, au bout d'une trentaine de minutes, que Neleam s'était assoupie. J'étais trop bien mise dans mon fauteuil que pour changer de disposition. Au lieu de ça, j'attrapai un coussin qui traînait, je le serrai contre moi et suivis la création méticuleuse d'une araignée au coin de la pièce.
Je finis par m'endormir moi aussi.


Je fus réveillée par les pas dans le couloir de la même femme qu'avant. Alors que je me redressai difficilement, elle atteignait la porte. À moitié dans la pièce, elle nous annonça (Neleam venait de reprendre connaissance) que si nous voulions venir au chevet de Tsubasa, c'était le moment. Je me relevai d'un bond, mais je regrettai tout de suite mon geste. Certes, j'étais bien mieux qu'après mon second réveil, mais de là à être superbement en forme, c'était une autre histoire. La jeune femme accompagna mon mouvement par un regard de reproche, du genre "comment voulez-vous qu'on vous soigne si vous faites l'imbécile?".
Je lui répondis en haussant les épaules, et suivis notre guide, qui nous mena dans un dédale de couloir. Pour finir, nous débarquâmes à l'entrée d'une pièce deux étages en dessous.

- Voilà, c'est ici, nous prévint l'infirmière. Je vous suggère d'y aller doucement, il est loin d'être sortit d'affaire, mais il peut rester suffisamment longtemps conscient pour entretenir un semblant de discussion. Restez tout de même prudentes, et si il se passe quoi que ce soit d'alarmant, prévenez-nous. C'est Important.


Et on sentait la majuscule dans sa voix.
Ma main poussa fébrilement la porte. Après, une vaste pièce blanche, avec au centre Tsubasa, équipé de machines de partout. Et deux sièges à coussins à son chevet.
La jeune femme avait raison à propos de son état. Son corps était recouvert de bleus et cicatrices assez grave, mais le plus important était ses ailes. Cassées, entourées de bandages, et on sentait que de nombreux sorts avaient été appliqués.

Il fermait les yeux, mais les ouvrit à notre venue. Alors que je m'asseyais, et malgré la gravité de la situation, je souris. Sky était en vie, et il était conscient. C'était signe qu'il était suffisamment fort pour ne pas être entraîné par la mort prochainement.






Je suppose que Tsubasa était sortit du coma, vu qu'on peut le voir...


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Neleam


avatar

Age du personnage : physiquement 25 ans environ

Couleur de magie : bleu avec des reflets turquoise-verts
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé



MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Dim 16 Fév 2014 - 23:32

Neleam et N'aomé rejoignirent avec difficulté la chambre de leur ami.
Les deux elfes avaient profité de leur repos pour reprendre quelques forces, mais c'était loin d'être suffisant. Neleam avançait lentement mais surement. Ses blessures la faisaient souffrir, elle était loin d'être en excellente forme, mais elle s'en remettrait.

La vision de Sky étendu sur son lit figea l'elfe un instant. Il semblait si.. fragile. Mourant. Tous les câbles et autres machines à ses côtés faisaient ressortir le côté dramatique de la scène.
Mais il vivait.
L’étau qui comprimait le cœur de Neleam se desserra quelque peu et elle s'assit au chevet de son ami.


Le temps passa. Les jours défilèrent dans une monotonie qui commençait à angoisser Neleam.
Elle reprenait des forces et se remettait de ses diverses blessures. Elle passait ses journées avec N'aomé et Sky. Ils discutaient, mais l'elfe n'en pouvait plus. Parler, encore et toujours. ils avaient abordé tous les sujets de conversation et sa curiosité à l'égard du demi-humain s'était éteinte.
Il était tmeps pour elle de partir. De sentir l'air frais caresser son visage. d'entendre les feuille bruisser doucement à ses oreilles. De sentir la terre se tasser son son passage. De voir des gens vivants. De quitter cette ambiance sur-protectrice et désinfectée. Du blanc partout, de la douceur et du calme.
Elle n'en pouvait plus.

Alors c'était l'heure des adieux.
Lorsque la guerrière poussa la porte de la chambre de Sky ellene fut pas surpise d'y trouver N'aomé. Elle s'était vouée avec une étonnante force à leur guérison et semblait avoir mis sa propre vie de côté. Neleam était admiratrice mais elle n'avais plus besoin d'être couvée.
-je m'en vais.

Elle n'avais jamais fait dans la dentelle et ne tenait pas à commencer maintenant. Elle vit la surprise de peindre sur les traits de Sky tandis que N'aomé semblait plus résignée. Elle devait s'en douter, et l'idée devait l'avoir effleurée plus d'une fois, mais elle était restée.
L'elfe senti son gorge se nouer, quitter des amis n'était jamais facile mais elle les reverrait; Elle s'en faisait la promesse. Elle les serra dans ses bras et souhaita bon rétablissement à Sky. Celui-ci lui sourit et il discutèrent rapidement. Elle lui vanta la beaué du monde et l'encouragea à continuer son exploration.

-Avant qu'on ne se rencontre tu semblais fuir mais... Ne te retourne pas vers ton passé. Ce monde est le tien et il vaut la peine de le découvrir. Parfois on tombe sur.. de mauvaise surprise. Neleam grimaça, ils avaient eu leur lot de mauvaises surprises. Mais il y a toujours une fin heureuse pour qui sait surmonter ses épreuves.

Elle lui sourit et le serra de nouveau dans ses bras.

-J'ai été enchantée de te rencontrer. A bientôt et prends soin de toi.


Puis elle se tourna vers N'aomé.

-J'ai aussi aimé te rencontrer, mais pour ton bien, tu ferais bien de laisser les arcs à leur propriétaires ! tu t'éviteras des ennuis ! Mais on s'est bien amusées !

La guerrière offrit un énorme sourire à son amie. Elle ne lui en tenait pas rigueur. elle avait faillit la tuer mais.. C'était normal. Elles avaient le sang chaud et n'y pouvaient rien. Par la suite elles avaient réussit à s'unir donc c'était la preuve que l'amité est le plus beau des présents.

-On se reverra nous aussi !

Avant de sortir de la pièce, elle leur lança un dernier regard et leur promis qu'en cas de problèmes il ne devaient pas hésiter à la contacter, elle rappliquerait aussitôt.



[Hrp : pour moi c'est bon ! RP fini ! ;) Je te laisse conclure si tu le veux!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'aomé T'alimar


avatar

Age du personnage : 21 ans (conversion en âge d'humain terrien, hein, j'en ai bien plus!)

Familier : Skylor, un ara rouge
Couleur de magie : dorée. Je la colore parfois de vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : ancienne Elfe enquêtrice à présent garde du corps.
Résidence : Loge au Lancovit mais a une demeure à Selenda, à Seborn. Ou dans les forêts, parfois, un bon creux dans un arbre fait un lit tout à fait correct.
Dans le sac : arc doré et son carquois vert, des flèches (cet attirail va dans mon dos), 2 dagues, un anneau en bronze avec des feuilles en or dessus, une boule de crystal, une carte d'AutreMonde, un gsm terrien (pourquoi? on se le demande bien tous), un livre, quelques fioles vides, une épée. Bon, bien sur, on est d'accord, tout ça, c'est dans mes poches, hein?

Affinités : Kyla Drakul: vampyr très sympa
Harmonie A. de Rosen: Fille que je suis censée protéger... censée...
Rosaleen Stoker: fille à qui je suis censée donner des cours
Danaé Levi: Toi et moi... disons que c'est pas l'amour fou (donc en gros si j'ai une occasion de la tuer, z'inquiétez pas, j'la raterai pas)
Eliana: Elfe violette que je compte dans mes amies

MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   Mer 19 Fév 2014 - 10:04



L'heure des adieux est arrivée
Ravie de vous avoir connus, cela dit.



Les jours passèrent. Nous nous remirent lentement mais sûrement sur pieds, tandis que les professionnels essayaient vraiment de remettre d'aplomb Tsubasa. Parce que j'étais honteuse de m'être laissée aller, ce jour-là, dans la forêt, qui me paraît à présent si lointain, j'essaye toujours d'aider du mieux que je peux pour aider Sky, parce que, si Neleam semble m'avoir pardonné, ces traces de remords, je le sens, ne me quitteront jamais. Nous parlons beaucoup, et je sens que notre amie en a vite marre. Pour tout dire, moi aussi, je commence à me lasser. Mais j'essaye de n'en rien faire paraître. J'ai fait des erreurs, j'assume. À moitié.

Un jour, je me conduits comme à chaque fois au chevet de Tsubasa. Neleam y va de moins en moins souvent, j'ai l'impression. Les trois derniers jours, je ne l'ai pas revue.
Mais aujourd'hui, je la vois qui entre. Alors même que je vais la saluer, elle prononce des paroles, coupant net les miennes qui allaient sortir.

- je m'en vais.


... quoi? Pourquoi? Que...
Toutes sortes de questions incrédules se formèrent dans mon esprit, mais, au fond, je connaissais la réponse. Nous les elfes sommes un peuple de guerriers, fait pour bouger, agir, guerroyer (ouijesaiscestunverbeancienetalors?), et non pas rester assis, à discuter, laisser la monotonie et la répétition nous envahir. D'ailleurs, plus j'y pense, plus le fait de bouger (je crois m'être totalement remise, au fait. Je saurais, je crois, me battre comme avant, si on m'en laissait l'occasion) me tente. Je ne supporte plus cet air renfermé.

Je crois avoir manqué une partie de la discutions car quand je reviens sur terre, je vois tout juste Neleam serrer Sky dans ses bras. Puis elle se tourne vers moi.

- J'ai aussi aimé te rencontrer, mais pour ton bien, tu ferais bien de laisser les arcs à leur propriétaires ! tu t'éviteras des ennuis ! Mais on s'est bien amusées !


C'est vrai. Malgré tout le mal que je leur ai causé, il faut avouer que je ne me suis plus amusée comme ça depuis longtemps. Je souris, et c'est à mon tour de lui parler.

- Oui, je m'en souviendrai. Moi aussi, je me suis éclatée. À bientôt, j'espère.


Ca fait un peu solennel, et c'était limite le but. En fait, j'aurais voulu parler beaucoup plus, faire un grand discours, mais c'est tout ce que j'ai su dire.

- On se reverra nous aussi !
nous promit Neleam, avant de disparaître une dernière fois par la porte.



J'étais sur mon lit, à la fin de la journée, à ressasser mes émotions. Je sentais que je ne pouvais rester u-plus longtemps ici. C'était... cela m'était impossible.L'air libre, la joie de sentir mes muscles jouer, mes dagues, mon arc, voilà ce qui me fallait, et non de l'enfermement.

Les heures passèrent, et je finis par m'endormir. Le lendemain matin, je me réveillai. Et je m'étais décidée. Je partirais ce soir.

Je passai ma dernière journée avec Tsubasa, et puis, le soir, je partis, en lui disant que les grands discours, ça ne me réussissait pas, mais que lui et Neleam seraient toujours mes amis. Que si Sky avait besoin de moi (à l'instar de Neleam), qu'il m'appelle. Et puis, ce fut à mon tour de partir.



En sortant, je fauchai mon arc et m'élançai dans la forêt. Un large sourire se dessina sur mon visage, malgré le fait qu'un poids de quitter Tsu, pas encore très bien remis, pesait dans ma poitrine.
J'avais repris le court de ma vie. Repris en main mon destin.








[voilà, pour moi c'est fini! Je viens de me rendre compte qu'on a débuté ce RP juste après que je me sois inscrite, et que ça fait longtemps qu'on l'entretient. J'ai adoré RP avec vous...  I love you ]


Merci Alvina Pour cette superbe signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3866-n-aome-t-alimar
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui vole un arc, vole ... loin. [PV Neleam, N'aomé, Tsubasa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Qui vole un oeuf, vole un boeuf !
» Vole Boru Bodur, Vole !
» Vole, petit oiseau, vole ! [5 ans auparavant]
» Vole petit papillon !
» (Abandonné)Vole ! Pars ! Sois libre ! Gentil oiseau qui ne sait pas voler. ||Arizona

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de Selenda-
Sauter vers: