AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de SelendaPartagez | 
 

 Tout va bien se passer qu'il disait. Lulz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathaline M'yn Sal'tem


avatar

Age du personnage : 102 ans.

Familier : Charlie ; Hypogriffe.
Couleur de magie : Argentée nuancée de violet.
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Voleuse Patenté
Résidence : Un appartement à Seborn, ainsi qu'à Omois. Et des chambres d'hôtel par-ci, par-là.
Dans le sac : Houla, trop de choses.


MessageSujet: Tout va bien se passer qu'il disait. Lulz.    Mar 4 Juin 2013 - 5:52


« Le fait que tu sois paranoïaque ne signifie pas qu’ils ne sont pas après toi. »
Kurt Cobain.

Nouvelle mission. Au premier abord, cela t'enchantait Ça devait maintenant faire un mois que tu n'avais pas pu exercer, autant dire que cela te manquait. Cela te manquait avant qu'on te dise en quoi consistait cette fameuse mission. Car, il fallait être honnête, tu voulais bien voler n'importe qui, rencontrer trente aragnes, quinze chatrix, deux Draco-tyrannosaure et tu ne sais quoi encore. Mais de là, à aller voler tes propres reines, il y avait des limites. Ce n'était pas tant que tu vouais une adoration à celles-ci. Tu te fichais même totalement de ce qu'elles pouvaient penser de toi et de ce qu'elles pouvaient devenir. Mais, tu les connaissais, comme tu connaissais ton pays, tes congénères et ce qu'ils auraient tous envie de te faire s'ils apprenaient ce que tu faisais. Et cela n'avait vraiment rien de réjouissant. C'était même totalement effrayant. Et là, à l'intérieur du palais de Seborn, tu repensais à tout ça.

Mais pourquoi diable avais-tu accepté cette mission ? Enfin, si on oublie qu'on t'avait défié et proposé la meilleure prime qu'on ne t'avait jamais mis sous le nez. Et si on oublie, aussi, qu'en tant que rare voleuse patenté elfe, tu étais une des rares capables d'entrer dans le palais sans déclencher des tas d'alarmes. En fait, ça faisait des tonnes de raisons, bien qu'aucune ne soit vraiment rassurante. Tu arpentais les couloirs du palais, saluant tous ces gens que tu connaissais. Cela est un autre problème, auxquels tu n'avais pas pensé à la base d'ailleurs, nombre d'elfes se connaissent entre eux. Pire qu'une secte ! Tu étais habillée de façon naturelle pour l'occasion, autant dire qu'on voyait très bien tes jambes, ton ventre, ton décolleté, tes bras ... tout sauf tes seins et tes fesses. En y repensant, c'est peut-être pour ça et parce que tu étais violettes que personne ne voulait jamais te laisser aller sur terre ... Enfin, bref.

La nuit tomba, enfin. Tu revêtis ta combinaison de cuir noir hyper-méga-giga-trop-sexy, qui te servait de tenu de travail et que tu adulais. Et commença à te diriger, telle une ombre, vers la bibliothèque personnelle de tes reines. Vous savez, ce genre de bibliothèque qu'ont tous les grands de ce monde. Le genre emplis de tas de choses confidentielles et recherchées par tous les autres grands de ce monde. Et toi, tu devais trouver un parchemin, parmi ces tas de trucs confidentiels. Facile. Vraiment. Tu soupiras une dernière fois avant de tourner une dernière fois dans les couloirs. C'était le moment !

Le moment où tu ouvris vite la porte, te faufilant aussi vite que possible dans le dit lieu où tu n'avais rien à faire, car tu entendais des pas arriver. Le moment où, en grande maladroite que tu es, tu oublias de fermer la porte. Le moment où, tu te dis une dernière fois, que ce n'était vraiment pas une bonne idée d'accepter cette mission. Tu te cachas dans un coin sombre, ne faisant qu'un avec le mur derrière toi, priant de toutes tes forces les dieux d'AutreMonde pour que les pas ne voit pas que la porte était ouverte. C'était peut-être un peu trop demandé.

cathaline m'yn sal'tem
&
pseudo de l'ami rp !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3756-cathaline-m-yn-sal-tem#64537
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Tout va bien se passer qu'il disait. Lulz.    Mer 5 Juin 2013 - 14:41

    Décidément, il n'y avait qu'elle pour avoir des passes temps pareils. Cela dit, elle était assez fière de la façon dont elle s'était infiltrée ici. Certes, en tant qu'elfe, elle avait plus ou moins le droit d'être ici, à Seborn, mais elle s'était montrée assez taquin et avait préféré faire comme si elle entrait une forteresse complètement hostile. Ce qui était, bien entendu, beaucoup plus amusant. Qu'elle risquait la mort si on la retrouvait ici, dans une zone interdite au commun des mortels, n'était que très secondaire à côté de son plaisir personnel. A vrai dire, elle était persuadée pouvoir ressortir comme elle était entrée, et si elle le souhaitait vraiment, avec la tête de la Reine en prime.

    Mais, ce n'était pas son objectif ce soir. De toute façon, elle n'était même pas sûre d'être assez timbrée pour accepter un contrat pareil, et de se retrouver poursuivie par l'intégralité du peuple elfe. Disons qu'il y a plus réjouissant comme avenir. Toujours est-il qu'elle était bien installée dans la bibliothèque royale, à bouquiner dans les trucs pas très importants, comme les plans et les dispositifs de sécurité de pas mal de bâtiment du coin. Une bagatelle quoi. Mais bien le genre de bagatelle qui pouvait vous coûter la vie. Myakko n'était plus vraiment à ça près, de toute façon.

    Elle entendit des pas, si bien qu'elle coupa la lumière magique qui s'élevait de sa main, éclairant la table sur laquelle elle travaillait. On ne pouvait jamais être tranquille. L'elfe se tendit alors que le porte s'ouvrait, la main sur une de ses dagues de lancer. La silhouette qui entra fila dans un coin de la pièce pour ne plus bouger. Voila qui ressemblait fortement à un autre clandestin de la nuit. Clandestin pas vraiment très doué. Elle retint l'acerbe "amateur!" qui lui brûlait les lèvres. La porte avait été laissée ouverte, plutôt que refermée sans un bruit. Et le temps qu'elle s'y rende, les pas à l'extérieur atteindront le niveau de la pièce, et elle serait repéré de toute façon. En plus, la personne était entrée sans s'assurer de la sûreté de la salle. Grands dieux.

    Ne lui restait plus qu'à la jouer fine.

    Myakko ralluma sa lumière, et prit un risque terrible. Un genre de pari en fait. Que la personne dans le couloir soit un larbin, un garde, ou quelque chose du genre. Car le plus drôle, serait que la Reine en personne se pointe ici. Et la, elle aurait bien l'air maline, la Myakko. Elle se concentra quelques secondes, affichant le masque de celle qui est plongée dans les études de documents, avec l'air un peu hautain d'une noblesse non cachée.

    La lumière de celui qui arrivait se profilait dans l'embrasure de la porte. Il n'aurait pas pu la rater, même si sa propre source lumineuse avait été éteinte. Un elfe, visiblement un garde, passa la tête par la porte pour s’enquérir de la situation. Lui aussi était un amateur. Si elle avait voulu, il aurait reçu qu'une dague entre les deux yeux pour manque élémentaire de prudence. Myakko leva vers lui un regard visiblement courroucé, et avant même qu'il puisse ouvrir la bouche, elle l'invectiva froidement. Pas comme une personne colérique s’énerverait non, mais plutôt avec un calme froid et beaucoup, beaucoup plus efficace pour filer les miquettes à quelqu'un.


    "Toi, dégage. Que je ne te reprenne pas à déranger une haute tête de ce pays en plein travail pour la reine. Et ferme la porte, avant que je te fasse exécuter."

    "Mais, c'est la première fois que je vous vois au palais!"-il était un peu suspicieux, c'était bien. Presque un garde médiocre, plutôt que totalement inutile-

    "Oui, c'est le principe. Les conseillers secrets doivent le rester. File d'ici avant que je te fasse exécuter."


    Elle fit mine de se lever, furieuse, quand il déguerpit en refermant la porte. Bon, c'était déjà ça de pris. S'il était un peu consciencieux, il irait faire vérifier les informations, mais elle n'était pas sure qu'il le fasse. De toute façon, Myakko ferait mieux de ne pas traîner ici. Mais il lui rester un petit détail à régler.

    "Sort de ta cachette et dis moi ce que tu fais ici. Je pensais être la seule assez folle pour tenter d'entrer ici sans autorisation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
 
Tout va bien se passer qu'il disait. Lulz.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'espère que tout va bien ce passer!
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» " l'optimisme c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. "
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Stain ? Si tu crains mon nom, tout devrait bien aller.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de Selenda-
Sauter vers: