AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: TatranPartagez | 
 

 ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leia D'al Angelo


avatar

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ   Dim 2 Juin 2013 - 17:22


   



ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ

   


Elle réajusta son bustier blanc et enfila ses hautes bottes en cuir marron. En jetant un coup d’œil dans le miroir, elle passa un doigt sur sa joue, là où l'on pouvait apercevoir une marque, une sorte de tatouage floral à peine visible.
Elle descendit les escaliers de l'auberge et sortit à l'air libre. Il faisait nuit. En déambulant, elle se rendit compte que la ville ne dormait pas. Elle ne connaissait que peu Tatran, et s'y arrêtait pour la première fois quelques jours. Pour la première fois aussi, elle avait décidé de prendre de la distance avec son équipage, et s'était assez éloignée pour être certaine de ne pas les croiser. Pour la première fois enfin, elle était lasse de commander et de suivre son devoir.
Elle déboucha sur une petite place éclairée de milles lumières colorées. De la musique s'élevait dans la nuit, on dansait, l'air était doux. Des artistes de rues, en majorité des Tatzboums musiciens, jouaient de toutes leurs tentacules, alternant des dizaines d'instruments différents sans que leur musique se transforme en cacophonie. La jeune femme était surprise. La journée, Tatran était une ville calme et érudite, l'économie de Tatran tournant essentiellement autour des sciences et de la littérature - les plus grand philosophes d'AutreMonde étaient en majorité des Cahmboums.
Elle ne se serait jamais attendue à y trouver une ambiance si festive et joyeuse.
En s'avançant entre les danseurs, elle remarqua des étalages sur les côtés de la place. Divers artisans proposaient leurs services : des calligraphes, des poètes, des magiciens, une voyante... Une peintre. La jeune femme à la longue chevelure rousse intrigua particulièrement Leia, qui s'approcha pour observer son oeuvre. Sous son pinceau les couleurs se mêlaient pour créer des formes, des paysages, des univers fascinants. Prise d'une soudaine envie de créer un contact avec l'artiste, Leia s'informa :

- Vous faites des portraits ?

Pourquoi cette question ? Elle détestait les portraits. Elle jugeait que c'était un truc de souverains imbus d'eux-même, que les peintres représentaient de la manière la plus généreuse afin de ne pas risquer de les vexer et blesser leur amour-propre. Et puis où mettrait-elle une toile ? Dans sa cabine ? Elle n'avait pas la place.
Peu importe, tout ce qu'elle espérait, c'était créer une sorte de complicité avec la jeune femme qui la fascinait sans qu'elle sache pourquoi. Tant pis si elle passait pour prétentieuse et se retrouvait avec un tableau dont elle ne savait quoi faire.


   
••••••••••

   


   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophage


avatar

Couleur de magie : Ardoise
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt faible



MessageSujet: Re: ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ   Sam 13 Juil 2013 - 3:53




    « Vous faites des portraits ? »
    Son corps se raidit subitement et elle suspendit son geste, grimaçant, le visage enfoui dans sa toile. En une fraction de seconde, elle sembla devenir étale, son immense crinière rousse emmêlée surplombant la peinture à peine sèche. Les rires, les chants et les danses lui parurent alors bien lointaines. Elle s'était plongée dans son univers élégiaque et décalé, fuyant maladroitement cette tourbe d'inconnus, mais voilà qu'on la dérangeait de nouveau. La lutine ne put retenir un délicieux juron d'échapper à ses lèvres, bien qu'il fut parfaitement inaudible. Il sembla alors pour le commun des mortels qu'elle poussa un léger grognement agacé. Lorsqu'elle leva ses pupilles ternes pour fixer celle qui l'avait interrompue, elle esquissa un délicat sourire. La demoiselle lui paraissait grande, mais la petite rouquine était assise et l'obscurité ne jouait pas en sa faveur. Prudemment, elle attrapa d'un geste vif sa vieille lanterne et approcha la lumière de la jouvencelle, espérant pouvoir mieux la contempler. Elle ne put s'empêcher de la juger avec dédain ; elle n'aimait pas beaucoup qu'on l'interrompe dans son travail. Oh, malgré tout, elle la trouva particulièrement jolie avec son visage d'ange et sa chevelure enflammée. La douce lueur des lucioles nimbait sa peau d'une délicate teinte d'or tandis que le bleu de son regard s'intensifiait pour bientôt ne plus laisser place qu'à deux vastes océans lointains. L'admiration la subjuguait littéralement. Elle demeura ainsi un moment, détaillant du regard la demoiselle avec une attention toute particulière. Puis elle sentit quelques courbatures et elle déposa la vieille lanterne à ses côtés. Un lourd soupir fugitif s'échappa de sa gorge alors qu'elle s'efforça de sourire. « Loin de moi l'idée de vous être désagréable, charmante damoiselle, mais la nuit se traîne. L'aube ne semble pas bien aise de se montrer à nous, et je regretterais d'avoir à user de votre temps inutilement. » Sa voix, qu'elle voulut pateline, se fit rauque. Peut-être s'était-elle un peu trop exagérément égayée avec ses compagnons du voisinage. Dans tous les cas, elle ne se sentait pas d'humeur à encenser la demoiselle et coucher sur ses toiles la plate réalité, et ce même si elle trouvait la réalité magnifique. Elle était persuadée qu'on ne lui tiendra pas rigueur d'une telle peccadille. Alors la paisible Hyacinthe songea un moment à lui proposer de partager une choppe, à défaut d'un peu de peinture. Il lui était assurément plus agréable de discuter autours d'une boisson que de reproduire son délicat visage dans un silence des plus lourd, comme  il était de coutume lors de la réalisation d'un portait. Surtout aussi tardivement. Cela dit, elle préféra attendre une réponse avant de s'engager dans les méandres de la courtoisie et la sociabilité. Histoire d'être sûre.


    [Ndt: Il est court et il est pas très bon, mais j'ai jamais autant galéré sur un rp, j'espère me rattraper au prochain ! Et juste un détail que j'ai pas été foutue de caser là dedans, la lanterne, c'est une longue branche avec, au bout, une ficelle accrochée à un genre de bocal en verre rempli de lucioles... façon artisanale, tu vois o/]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia D'al Angelo


avatar

Age du personnage : 24 ans

Niveau de magie :
  • Très faible
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Louve de Spanivia
Résidence : Une villa côtière rénovée à Spanivia
Dans le sac : des gros billets, des armes, du maquillage, un masque (loup)

Affinités : Rhona et Korath, associés

MessageSujet: Re: ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ   Lun 15 Juil 2013 - 18:12


   



   


Elle suspendit son geste durant quelques secondes, puis sa crinière qui tirait sur le rose dévoila un visage doux aux yeux cristallins, éclairé par la lumière vacillante d'une lanterne qu'elle tenait devant elle. Les pâles yeux gris la jaugèrent avec un léger dédain qui déconcerta Leia. Pour la première fois, un regard la déstabilisait, et elle décida qu'elle n'appréciait pas vraiment ça. La jeune femme semblait venir d'un autre monde, d'un autre temps... Soudain son regard se fit plus doux, moins sauvage, et elle soupira en souriant légèrement.

- Loin de moi l'idée de vous être désagréable, charmante damoiselle, mais la nuit se traîne. L'aube ne semble pas bien aise de se montrer à nous, et je regretterais d'avoir à user de votre temps inutilement.

Leia mit un certain temps à comprendre ses paroles, perturbée par la voix et la manière de parler qui faisaient paraître l'artiste encore plus lointaine. En résumé, elle refusait. Leia en était presque soulagée. Mais pourquoi s'exprimait-elle ainsi ? On aurait dit de l'ancien Travien, mais la présence du Traductus ne lui permettait pas d'en être sûre, ç'aurait pu être n'importe quelle langue. Plongée dans ses pensées, la pirate faillit oublier qu'elle devait répondre. Elle aurait pu tout simplement remercier la peintre et s'en aller sans demander son reste, mais elle n'avait pas pour habitude d'abandonner. Et elle avait décidé de faire connaissance avec cette jeune femme, aussi étrange - ce qui la rendait presque inquiétante - soit-elle.

- En effet.

Ne trouvant pas quoi ajouter, elle se décala légèrement pour pouvoir observer le tableau. Elle avait beau ne pas être particulièrement sensible à la peinture, elle ne put que le trouver magnifique.

- Il est terminé ?

Question idiote, puisqu'elle l'avait interrompue dans sa peinture. Pourtant, de son point de vue, elle ne voyait rien à ajouter ; mais elle n'était pas dans la tête de l'artiste...


   
••••••••••

   


   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ   

Revenir en haut Aller en bas
 
ஐ Un coup de pinceau dans la nuit ஐ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Tatran-
Sauter vers: