AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de SelendaPartagez | 
 

 Retour aux sources [PV Lou M'enil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Sam 17 Nov 2012 - 19:31

    Du temps avait coulé sous les ponts depuis sa dernière visite ici. Elle ne se sentait pas particulièrement l'âme patriotique, mais Myakko devait avouer qu'elle ressentait toujours un certain bien être une fois dans la forêt de Selenda. Elle évitait cependant la Capitale, qu'elle n’appréciait que peu.

    Elle avait fait le voyage à pied. Oh, elle aurait facilement pu emprunter une porte de transfert, mais l'idée de traverser le continent à pied lui plaisait. Un exercice plus qu'efficace pour garder la forme, et apprendre à le connaître. Le confort des téléporteurs ne l'aiderait pas quand elle aura à prendre la tangente dans un coin perdu. Alors, on s’entraînait comme on pouvait.

    Ses pas la menèrent dans la fameuse auberge Lakia. Ce n'était pas la première fois qu'elle traînait dans celle-ci, et elle l'aimait bien. Le cadre y était plus qu'agréable, et la chère était bonne. Elle décida donc d'y faire une halte plus ou moins longue.

    Elle s'adonnait à l'un de ses passe temps favoris, là-bas. L'observation. Assise sur une petite table dans un des coins de la pièce, sirotant une bière un peu chère pour ce que c'était, mais qui avait le mérite d'être fraîche. Elle pouvait rester des heures, avachies sur sa chaise, le nez derrière son verre, à regarder les magouilles et les rencontres qui se faisaient ici. Et il fallait dire que c'était plus qu'animé. De temps en temps, un mâle enhardi par la boisson venait l'aborder, mais comprenait vite qu'elle n'était pas la pour ça. En même temps, il est assez difficile de se montrer sous un beau jour quand on était rond comme une queue de pelle.

    La soirée était bien avancée quand elle remarqua quelqu'un d'un peu plus intéressant que l'aventurier lambda. Une jeune elfe, de ce qu'elle en voyait. une longue chevelure entre le brun et le rouge, qui attirait le regard. Myakko sourit de toute ses dents, avant de reprendre une gorgée de sa blonde fruitée. Son arrivée ravivait son intérêt pour la pièce. Restait à savoir ce qu'elle allait faire. L'assassin de métier se cala un peu plus sur sa chaise, et recommanda un peu de bière pour tenir encore un peu. Elle tenait bien l'alcool en plus de ça, surtout que la bière, on dira ce qu'on voudra, mais c'est très léger...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mar 20 Nov 2012 - 13:48

Au loin, je vis une lueur chaleureuse sortir des petites fenêtres de l'auberge Lakia.
Dans l'air flottait une douce odeur de rôtis, et d'autres merveilles.
La nuit était tombé depuis un moment déjà.
Des petites loupiotes jaunes virevoltaient autour de moi.
Cet endroit de la forêt avait la réputation d’abriter la majorité des lucioles d'Autremonde.
Sous mes pas, la mousse verte et mouillée épousait la forme de mes pieds chaussés de cuir.
J'avais l'impression d'être légère comme une plume.
Mais, je fuis prise d'un frisson.
L'air était très humide, et un petit vent commençait à se lever.

J'arrivai à l'arbre creux.
Je posai la lourde porte en bois.
Des gais lurons buvaient une choppe bien remplie à la table du fond à droite.
A leur gauche, une elfe était affalée sur sa chaise et m'observait.
Près de la fenêtre, un couple se faisait les yeux doux.
Puis au centre, un groupe d'elfes jouaient aux cartes.
Il n'y avait plus de table libre.
Je décidai d'aller à l'étage du dessus.
Même chose, plus de place.
Car des nains occupaient toutes les chaises et chantaient...

Je redescendis donc, commençant à m'impatienter.
Un grand elfe noir en tablier arriva et se trouva embarrassé.
Il expliqua que toutes les places étaient prises, même à l'étage du dessous.
Il jeta un coup d'oeil supplémentaire dans la salle.
Puis, il m'indiqua la table de l'elfe du fond.
Celle qui m'avait observée tout à l'heure.
Tant pis.
Je m'assis sans faire de commentaires au type.
Je me retrouvai exactement face à la femme.
Slurk!
Je ne pouvais pas surveiller la salle.
Le contact que j'attendais allait arriver d'une minute à l'autre.
Et en plus, aucune place pour lui...
Je serrais les mâchoires.
Puis, mon estomac vide depuis hier soir commença à me faire savoir que je ne pourrais pas attendre indéfiniment.
Je regardais ma boule de cristal, songeuse.
Il devrait être là...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 21 Nov 2012 - 1:56

    Myakko sourit quand elle vit que l'elfe l'avait repérée en train de l'observer. Un petit sourire goguenard comme elle les aimait tant. Elle sifflotait le chant des nains à l'étage quand elle la vit s'approcher pour s’asseoir en face d'elle. heureux hasard qui avait décidé de les réunir par la densité de monde ce soir. Heureusement qu'elle avait déjà réservée sa spacieuse chambre en ces lieux.

    Celle qui partageait maintenant sa table semblait nerveuse. Elle devait attendre quelque chose, vu comment elle triturait sa boule de cristal et zyeutait vers la porte à intervalle régulier. L'amusement de Myakko ne faisait que grandir. Elle avait bien choisit sa "cible" de la soirée. Non pas une cible d'assassinat, simplement quelqu'un à observer, apprendre de ses mimiques, de ses paroles, pour renforcer le réalisme d'un de ses multiples personnages. Aujourd'hui, elle était Jade Le'Aka, une baroudeuse assurée, qui parlait peu mais parlait bien. Un air assuré, souvent barré d'un sourire en tranche de courge un peu moqueur.

    L'une comme l'autre n'avait rien dit. Myakko finit par lever la main, indiquant qu'elle désirait deux verres de boisson. Une bonne manière d'entamer la conversation. Quand les deux pintes arrivèrent, elle en poussa une vers sa compagne. Le verre glissa sur la table en bruissant légèrement. La bière moussa un peu, mais ne déborda pas.


    "Chez moi, celui qui était assis en premier paye toujours la tournée à ceux qui s'assoit ensuite. Moi c'est Jade Le'Aka, enchantée."

    Faire preuve d'hospitalité, ne pas être méfiante, être joviale. Elle plongea ses lèvres dans le breuvage et avala quelques gorgées. Elle s'essuya la bouche d'un revers de manche enthousiaste de celle qui est un peu éméchée. Ivresse légère, mais feinte de la plus exquise façon. On ne se méfie pas des joyeux lurons un peu gais. Elle se pencha vers Lou, la main encore posée contre le verre frais, se gardant bien de le lâcher.

    "Qu'est-ce qui vous amène par ici, ma grande?"

    Savoir rester vague, ne pas être trop intrusif. Elle lui laissait encore une porte de sortie. Mais si Lou la prenait, c'était encore une indication de plus pour Myakko. Un petit peu de familiarité déplacée, mais avec un vouvoiement de respect. Un savant mélange. Décidément, elle s'amusait comme une petite folle, ce soir. Un passe temps, son péché mignon, qu'elle s’évertuait à exercer dès qu'elle le pouvait. L'art de jouer des rôles ne devrait pas servir qu'à approcher des gens pour leur planter une lame froide dans le dos pendant que l'autre joue des marionnettes pour le distraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 21 Nov 2012 - 14:34

- Chez moi, celui qui était assis en premier paye toujours la tournée à ceux qui s'assoit ensuite. Moi c'est Jade Le'Aka, enchantée.

L'elfe m'avait commandé une bière.
Je regardais glisser le verre doucement vers moi.

- Qu'est-ce qui vous amène par ici, ma grande?

Que de belles paroles pour une elfe avachie dans une auberge.
Il faut croire qu'il existe des gens civilisés.
Un sourire ironique en coin je pris la chopine et la levait, le coude sur la table.

- Vous êtes bien aimable... Tout le monde devrait être comme vous.

Je portait ma bière en signe de santé et sirotai le liquide doux.
La mousse blanche se déposa sur mes commissures.
Imitant ma voisine de table, je m'essuyai d'un revers de manche.

- Comme vous pouvez le constater j'attends quelqu'un. Mais je ne pense qu'il n'arrivera plus. Les gens ont perdu le sens de la politesse, dis-je faussement nostalgique.

Tout ce que je disais était bien contrasté avec mes actes.
Elle devait bien comprendre le message...
J'éteignis ma boule de cristal.
Le type m'avait roulée.
Tant pis.
J'allais peu être enfin me changer les idées...
Je bus une autre gorgée.
Et en même temps, quelqu'un défonça la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 21 Nov 2012 - 18:00

    Habile. La petite elfe savait que Myakko jouait un rôle. Enfin, se doutait. La maitre assassin ne changera pas d'attitude pour autant. C'était ainsi. Son interlocutrice devait être entrainée d'une manière similaire à elle. Assassin d'une autre guilde? Espionne? Voleuse patentée? Elle n'en savait rien, mais elle finirait surement par le savoir si la soirée se prolonge.

    "Disons que certaines coutumes se perdent. Les plus intéressantes, en général. Mais je suis une grande nostalgique !"

    Elle accepta sa tournée et commença à boire. Très bien. Et elle annonça d'un bloc ce qu'elle faisait ici. On enfonçait des portes ouvertes avec elle, au moins.

    "Rien n'est perdu. Il a peut-être eu un simple contretemps. On ne sait pas trop ce qui peut arriver, dans les environs."

    Elle éclata d'un rire gras, qui fut interrompu par le bruit d'une porte qui vole en éclats. Violement. Aussitôt, et malgré la faible résistance du premier serveur qui se précipita à la porte, une bande d’une vingtaine d’hommes de races hétéroclites. Des malfrats, surement. Myakko se redressa sur sa chaise, et afficha une mine de celle qui avait soudainement un peu les miquettes. La plupart des gens dans l’auberge étaient déjà bien imbibé d’alcool pour réagir. Les plus rapides purent incanter un transmitus, histoire de se sortir de là, d’autres tentèrent mollement de se battre, mais la plupart restèrent là à les regarder sans réagir.

    Leur chef était un tatris de tout ce qu'il y avait de plus monstrueux. Gigantesque pour un Tatris. La première tête était au moins aussi hideuse que la seconde, et les multiples cicatrices qui lui couturaient les visages n'arrangeaient pas les choses. C'était lui qui avait défoncé la porte d'un coup de lourd gourdin bardé de clou. Une arme archaïque mais toujours aussi efficace à qui savait la manier. Il parlait d'une voix gutturale, rauque qui inspirait la crainte, alors que sa seconde tête en avait une sifflante qui donnait envie de lui mettre une paire de soufflet pour qu'elle se taise. Terrible alliage. Un peu comique. Ses hommes se dispersèrent dans la salle afin d'entourer un maximum de personne. Quelques uns étaient armés d'arbalète, et menaçaient de tirer sur la première personne qui ferait mine de toucher une boule de cristal. Ils savaient manifestement ce qu'ils faisaient. Myakko aussi. Elle n'aimait pas qu'on la dépouille.


    "Ecoutez moi bande de lavette, ce soir, vous donnez tout à Hercules ! Et a Pif ! Et si vous êtes pas content c'est la même chose, et on vous casse la gueule en prime. Elle est pas belle la vie?"

    Le coup classique. Et Myakko ne pouvait compter sur personne, pas même les nains qui la fermaient maintenant, pour se sortir de là. Elle se chuchota à sa compagne, dont elle ne savait même pas le nom.

    "Tu sais te battre ou quelque chose comme ça? Courir vite dans le cas contraire? Parce que j'aimerais garder mon argent avec moi, si tu vois ce que je veux dire."

    Son attitude avait changé. Tant pis pour le déguisement. Son regard s'était refroidi, et elle avait perdu ses manières de joyeux lurons. On sentait le sang froid et le professionnalisme de son ton. Myakko n'était pas une enfant de choeur. Elle avait laché son verre à moitié vide sur le coin de la table, et se tenait, tendue, sur sa chaise.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Jeu 22 Nov 2012 - 18:31

Toc.
Je posai mon verre sur la table.
J'écoutais.
De dos, je ne pouvais rien voir.
Je fermai les yeux.
Un énorme type venait d'entrer dans l'auberge, mais il n'était pas seul.
Une quinzaine d'hommes l'accompagnaient.
En tout cas, j'étais sûre et certaine que vu le raffut que les arrivant faisaient, ils n'étaient pas venus pour compter fleurette.
J'entendis des "Transmitus" presque inaudibles.
Même les nains s'étaient tus.

- Ecoutez moi bande de lavette, ce soir, vous donnez tout à Hercules ! Et a Pif ! Et si vous êtes pas content c'est la même chose, et on vous casse la gueule en prime. Elle est pas belle la vie?

...
Voilà les paroles d'un bon citoyen.
Seulement voilà, je n'étais pas d'accord avec lui.
Enfin, avec eux.
Le temps de la loi de la jungle est révolu.
Quoique apparemment, tout le monde n'est pas au courant.
Quand j'ouvris les yeux, je vis l'elfe en face de moi se pencher.
Elle me chuchota quelque chose.
Bien.

- Tu sais te battre ou quelque chose comme ça? Courir vite dans le cas contraire? Parce que j'aimerais garder mon argent avec moi, si tu vois ce que je veux dire.

Son attitude avait changé.
Je ne pouvais plus l'associer avec l'elfe un peu saoule de la taverne.
Ses yeux qui étaient jusqu'à présent légèrement embués étaient de glace.
Voilà donc son vrai visage.
Le rideau venait de tomber.

L'actrice lâcha son verre sur la table.
Elle était prête à attaquer.
Moi aussi.
Mais je ne le montrais pas.
Du moins, pas aux messieurs muscles.
J'inclinai infiniment la tête pour faire signe à l'autre.
Le soit-disant Hercule répondit avec sa voix rauque d'homme des cavernes :

- Laisse tomber ma jolie, file ton fric et retourne chez ta maman! J'aime pas faire pleurer les donzelles. D'ailleurs dis à ta copine de se retourner quand je lui parle! Elle risque d'avoir une mauvaise surprise sinon!

Les types ricanèrent.
Hercule cogna avec sa massue sur le sol.
Les types se rapprochaient.
Bon, à moi.

- Dites les gars, vous êtes un peu bruyants. Chez les elfes, ce sont les femmes qui commandent. Je suis certaine qu'au un contre un, Jade ou moi, on vous bat comme on donne la fessée à un gamin.

Je jetai un coup d'oeil à "Jade".
Il va falloir que je me trouve un surnom moi aussi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Sam 24 Nov 2012 - 18:05

    Oula oula. Son "amie" devait se méprendre sur ses capacités. Elle était tendue, mais ne comptait pas se battre. Tout du moins, pas encore. Il existe bien des façons de se sortir de situations particulièrement compliquées, et Myakko préférait souvent les plus fourbes. Les tentatives d'intimidation ne l'impressionnait guère, et elle affichait une assurance complète. Elle se détendit un peu, mais tiqua quand sa coéquipière de circonstances parla de un contre un. Non non, ce n'était pas vraiment dans le style de brigand que de se laisser avoir par un coup aussi simple. Non, il y a d'autre manière de provoquer ce genre de chose. Seul le Tatris était réellement dangereux. C'était un être parfois compliqué à tuer d'un seul coup, elle lui réservait donc un de ses coups préférés.

    "Allons, allons, je suis sûre qu'il y a un moyen civilisé de régler ce soucis, non? Sans parler de se battre, un grand tatris comme vous doit pouvoir battre une jeune elfe à un concours de beuverie, n'est-ce pas? J'ai toujours aimé les grands buveurs. Alors, alliez l'utile à l'agréable. Si vous me prouvez que vous pouvez boire plus que moi, je vous offre ma bourse sans faire d'histoire, et je vous assure que vous gagnerez facilement votre journée."

    Elle fit un clin d'oeil à sa compagne, et se leva en prenant sa chope. Le tatris mit un moment à se mettre d'accord, avant de se dire qu'il n'avait pas grand chose à perdre de toute façon, et qu'il aimait bien s'amuser avec ses victimes. Il accepta donc le pari sans rechigner plus que cela. Il s'assit au comptoir, prit un verre à son tour, et ordonna qu'on les remplisse. Myakko prit alors une poudre dans sa poche et la déposa dans son propre verre. De façon ostentatoire. Puis bu son verre cul sec. Le tatris, l’interrogea alors, légérement irrité..

    "Et ça, à quoi ça sert? Un truc pour tricher? "

    "Voyons, vous êtes grand et fort, vous pouvez imaginer que j'ai besoin d'un petit coup de pouce pour vous concurrencer. "

    "Non, petite insolente. Pas de chose du genre. Pour équilibrer, tu dois m'en donner aussi. "

    Myakko afficha un masque de soumission absolue et s’exécuta immédiatement. Le pauvre inconscient. Ce qu'il ne savait pas, ce que cette poudre était en fait son poison préféré. L'oret. Très puissant, très efficace, très rapide. Dans ce cas, pourquoi en avoir pris elle aussi? Car le poison ne devenait létal que si celui ou celle qui en a ingurgité s’énerve. Et Myakko était un modèle de self-control.

    "Maintenant que l'équilibre est rétabli, buvons."

    Le duel commença. Les chopes apparaissaient aussi vite qu'elles étaient vidées, et à chaque fois, Myakko ne pouvait s’empêcher de commenter, de façon de plus en plus acerbe et railleuse, la façon de boire de son adversaire. C'était progressif. Il s'irritait doucement, comme une grenouille qu'on ébouillantait en montant la température par petit palier. Jusqu'à la fin de la cuisson.

    "TU VAS ARRÊTER OUI? LES COMMENTAIRES TU T'EN PASSE, SINON J'TE FAIS TAIRE DE MA MASSE!"

    Parfait. Elle planta son regard dans celui de la plus agressive des têtes, et se mit à rire de la façon la plus dédaigneuse qui soit.

    "Je doute que tu puisses faire masse de chose maintenant."

    Ce n'était pas un assassinat commandité, si bien qu'elle ne l'embrassa pas quand il s’écroula en se tenant le coeur. Une bonne chose de faite. Une volée de couteau se ficha dans les gorges des malfrats avec des arbalètes. Elle regarda Lou, l'air de dire "à toi de jouer maintenant." Elle même comptait se battre s'il le fallait, mais elle espérait que la confusion qui venait de se créer suffirait à lancer une bonne bagarre de laquelle elle pourrait s’éclipser tranquillement. N'oublions pas qu'il restait une bonne quinzaine de brigands armés jusqu'aux dents.



Ps : J'avais dit "une vingtaine" :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mar 27 Nov 2012 - 18:23

[Désolée d'avoir été aussi tardive ^^"]

Bon, eh bien, c'était rapide.
Je m'étais retournée et sirotais ma bière jusqu'à la mort du tatris.
Apparemment, la poudre versée dans le verre n'était pas anodine.
Pourtant, elle en avait bien ingéré.
Peut être un poison.
Je savais qu'il existait des personnes immunisées contre certains.
Elles en consommaient de petites quantités régulièrement.
Leur organisme était donc "immunisé" contre les empoisonnements.
L'elfe me semblait de plus en plus...
Dangereuse.
Enfin, je n'étais pas non plus une innocente.
Jade me fis signe.
Enfin une bagarre.

Je me levai en délaissant mon verre.
Vide.
Des cadavres gisaient un peu partout.
Avec de splendides couteaux dans les gorges.
Et armés inutilement d'arbalètes.
Jade s'était montrée beaucoup plus intelligente que moi.
Un - zéro pour elle.
Par contre, une quinzaine de types étaient debout.
Et avec des têtes pas très amicale.
Ils sortaient leurs armes de leurs fourreaux.
Ces armes étaient toutes aussi monstrueuses les unes que les autres.
Aucune épée loyale en vue...
Des sortes diverses de scies, de couteaux de boucher avec du poison noir dégoulinant sur la lame, des fouets avec de fines dents, des poignards à trois lames, parfois six...

Coincée au fond de la salle, il fallait soit sauter par la fenêtre.
Soit traverser la bande de monstres.
A voir le regard terrorisé de cet incapable d'elfe noir, je compris qu'on devrait passer par la porte.
Je sortis mon arc et mes flèches en deux secondes, et encoché une flèche à la troisième.
J’espérais que l'elfe était bonne au combat rapproché.
Moi aussi.
Mais rien ne vaut la bonne vieille combinaison attaque à distance et attaque au corps à corps.
Je la couvrirais également.
J'esquissais un sourire en coin.
Ils allaient en pâtir.

Chatc!
Un de moins.
Et j'ouvrai le feu.
Trois armes me volèrent droit dessus.
Pour se planter dans le mur.
Je reversai la table pour me faire un bouclier.
Trois flèches furent échangée contre les trois armes.
Et trois corps supplémentaires tombèrent.
Un tatris rouge avec des écailles donna un puissant coup de "hache" dans la table.
Qui se brisa.
Un duel acharné commença.
Plus rapide, je lui balafrai le visage.
Il resta un moment le visage entre les mains aveuglé.
Et il me rendit le coup.
Etourdie par le choc, à terre, je ne savais plus où donner de la tête.
Je vis une ombre s'approcher de moi.
Le sol se brisa juste à côté sous un coup de hache.
J'avais roulé sur le côté.
Le tatris se prit mes deux pieds dans le ventre et recula d'un mètre, se fracassant contre le mur.
L'arbre qu'était l'auberge frémit.
Arme levée, il se lança vers moi.
Mais au croisement, il succomba d'un coup de poignard.

Dans la bataille je n'avais pas pu couvrir l'elfe.
D'ailleurs, je ne savais plus où elle était.
Peut être dans la foule?
Au milieu des nains?
Oui, les nains s'étaient joins à nous.
Pendant que je cherchai Jade, je faillis me fis prendre en traître.
Un fouet noir passa au-dessus de ma tête.
Un triton cette fois.
Mélangé à du loup-garou.
C'était vraiment très étrange.
Ma magie verte s'enroula autour de lui.
Il mourut d'étouffement et de mon poignard d'argent.
Du coin de l'oeil, je vis Jade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Dim 2 Déc 2012 - 22:16

    Satisfaite de sa prestation, Myakko s’était tout d’abord assise sur le bar. Elle ne quitterait pas le champ de bataille comme une fleur après l’avoir provoquée, si cela pouvait se finir sur une victoire des affreux. Les nains avaient enfin réagis, et commençait à descendre pour engager les hostilités. Et il fallait avouer que ces petites personnes savaient y faire dès qu’il s’agissait de se battre. Son « amie » se débrouillait plutôt bien aussi. Comme tout elfe qui se respectait, elle savait tirer à l’arc. Myakko ne savait pas tirer correctement. Elle préférait l’arbalète, de toute façon. Plus puissante, plus précise, et incroyablement plus discrète. Mais, ses ennemis avaient décidé qu’elle ne resterait pas tranquillement assise sur son perchoir. Un elfe à la peau violette, et un autre plus foncé me pointèrent du doigt. C’était la fin du spectacle. A vu de nez, Myakko estima qu’ils n’étaient, en soi, pas très dangereux. Elle allait pouvoir se dégourdir un peu les jambes. Sautant sur ses pieds, dressée sur le bar, elle dégaina ses deux couteaux. Les lames brillèrent de l’éclat malsain de la lame qui a vu tant de sang couler. Elle se jeta sur eux alors qu’ils s’approchaient. La lutte acharnée s’entama alors. Myakko n’était pas très à l’aise, en fait. Elle avait appris à fuir dans des cas de ce genre, mais elle estimait sa science du combat suffisante pour s’y risquer. De toute façon, l’elfe aimait prendre des risques, et préférait apprendre toujours plus plutôt que de se cloisonner aux enseignements de la guilde.

    Un des nains dit mine de s’approcher pour en fracasser un d’un magistral coup de marteau d’acier sur l’arrière du crâne, mais un couteau lancé juste devant son pied l’en dissuada. Il avait assez d’honneur pour comprendre que c’était un combat dans lequel il ne devait pas se mêler. Un cercle respectueux se forma. L’un des elfes se battaient avec deux épées courtes, effilées, en un seul tranchant, avec une courbe magnifique et un éclat incroyable. De belles armes. L’autre, moins subtil mais tout aussi efficace, avait fait du fauchon son arme de prédilection. Cette lame, courbe, était plutôt privilégiée par les cavaliers, mais avait aussi ses avantages au sol. Pour le moment, Myakko était en mauvaise posture. Les attaques multiples de tous les côtés l’empêchaient de pouvoir attaquer correctement, et pour l’instant, elle restait fermée dans une défense efficace mais qui ne la mènerait pas à la victoire. Le combat était rythmé par la clameur des nains spectateurs, et le tintement clair des lames qui s’entrechoquaient avec violence. Les deux elfes se battaient avec la rage de vaincre. Ils savaient que s’ils remportaient ce combat, ils mourraient de toute façon. Mais il voulait emporter avec eux celle qui avait tué leur chef. L’énergie du désespoir, ajoutée à la rage, donnaient à leurs attaques une férocité incroyable. Acculée, Myakko se retrouvait bien vite en bordure de cercle, et tournait et se retournait pour éviter de se retrouver coincée. Peu habituée à un tel traitement, ses bras s’engourdissaient à mesure que les coups qu’elle parait se répercutaient dans tout son corps. Les articulations de son bras la faisaient souffrir à chaque mouvement. Mais elle l’avait voulu.

    Pourtant, elle ne perdait pas son sourire suffisant ni son assurance. Pour rien au monde elle n’aurait montré que ce combat était difficile pour elle. Mais il était temps d’en finir. Son style était efficace, mais dangereux. D’une volte, elle esquiva un coup tranchant de fauchon, et se baissa pour effectuer un balayage sur la jambe porteuse. Il s’effondra avec fracas sur le sol, lâchant momentanément son arme. L’offensive sur le second commença, alors qu’il la dardait d’un double coup qui lui entailla violement l’épaule sans qu’elle ne puisse y faire quoique ce soit. Elle grimaça mais ne faiblit pas. Elle changea sa prise sur son long couteau, le tenant comme une épée, et maintenant l’autre contre son corps. Son ennemi avait l’avantage de l’allonge, il s’agissait d’en briser la garde. Elle lui fonça dessus, et d’un ample geste en croix, dégagea l’une des deux lames, et se jeta littéralement sur l’autre. Myakko était un peu folle, mais pas à ce point. La seconde lame, manquant de l’amplitude nécessaire pour devenir létale, s’enfonça mollement dans la chair de sa hanche dévoilée, ne faisant couler qu’un mince filet de sang. Elle envoya simultanément son coude dans le creux de son ventre, et le haut de son crâne vers le nez de l’elfe. Lui coupant la respiration, et lui brisant son appendice nasal dans un affreux craquement, il vola en arrière. Elle se pencha sur lui, à califourchon sur son torse, et déposa un rapide baiser sur sa bouche déjà couverte de sang. Il toussa une dernière fois alors qu’elle plongeait l’une de ses lames dans sa cage thoracique. Un tonnerre d’acclamation ponctua l’exécution.

    Elle se releva d’un bond alors que l’autre la chargeait en hurlant. Elle roula sur le côté, préférant ne pas tenter quoique ce soit contre une attaque lancée à cette vitesse. De nouveau sur ses deux jambes, le combat repris sans difficulté pour elle. Elle prit un malin plaisir à le fatiguer un petit peu, maintenant que l’avantage numérique n’était plus pour lui. Enfin, elle bloqua sa lame entre les siennes en croix, et lui arracha d’une torsion du poignet. Elle se plaqua contre lui, appuyant doucement sa lame contre sa gorge en même temps que ses lèvres sur les siennes. Elle maintint le contact jusqu’à ce qu’il s’effondre dans un dernier râle étranglé. Elle était couverte de sang, maintenant. Elle essuya ses lames sur la tunique d’un des cadavres, et sorti sans piper mot, attrapant une chope sur un table, avec un petit regard pour son amie. Elle avait besoin de prendre l’air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Sam 8 Déc 2012 - 16:15

Après le spectacle, l'elfe essuya ses armes ensanglantées sur le voile funèbre d'un cadavre.
Ses yeux clairs me lancèrent un regard.
Puis elle sortit.

J'étais assise sur le bar, la tête pleine de pensées.
Les perdants sortirent et malgré tout, avec le sourire.
Leur chef et huit de leurs compagnons étaient décédés.
Mais pour eux, ce fut comme une bonne bagarre.
Aucun nain n'avait succomber.
Il n'y avait qu'un blessé, un joufflu aux nattes blondes et au casque écrasé.
Le bar-man le soigna d'un Reparus, et offrit une tournée générale.
Les nains applaudirent et se mirent a chanter, au désespoir du type.

Dans ma tête, tout ceci n'était qu'un bruit de fond.
Toute mon attention était portée sur l'elfe guerrière.
Son masque dérangeant...
Une elfe sans en être une...
Elle masquait tout.
Jusqu'à son origine.
Ses cheveux étaient entièrement noirs, ses oreilles arrondies, ses traits marqués...
Sa musculature était beaucoup plus marquée que le mienne ou celle d'un elfe ne niveau moyen.
A vrai dire, une seule chose qui m'avait permis de l'identifier.
Une seule et unique petite chose.
Ses yeux.
Les même que les miens.
D'un bleu cristallin.
Si froid, qu'un regard votre perce jusqu'au coeur.
Si intense, qu'il captive votre âme.
Si fort, qu'il vous fait détourner les yeux.

Une chope en main, mon regard était figé.
Une tueuse?
Non, c'était bien au-delà.
Pouvons nous être pire que la Mort?
C'est impossible.
N'être plus soit même au point de l'incarner?
Comme cette elfe, la Mort nous fauche et nous retire notre dernier soupire.
La Mort est certaine et inévitable.
Un mauvais choix, une mauvaise passe, et vous n'existez plus.

J'avais compris cela.
Je n'avais que dix sept ans.

La peur m'envahit.
Jamais elle n'eut une telle intensité.
Et je m'en rappellerais toute mon existence.
Chaque seconde s'écoulait.
Lentement.
Et je revoyais le visage de cette elfe.
Elle me regardait de biais.
En passant la porte.
Une tache rouge sur sa joue.

Ce regard n'était pas agressif.
Il était léger, comme destiné à un ami.
Pourtant, cette douceur me pétrifiait.
J'ignorais pourquoi.
Je devais lui demander.
Dès que j'y pensai, mes forces m'abandonnèrent.
Toujours assise au bar, je sentis l'hésitation s’accroître.
Je me sentis alors stupide, mais honteuse.
Je suis la seconde de T'avila, et j'ai prêté serment.
Ma vie a déjà été vendue au Diable.

J'allais me lever dans un élan de courage, quand un râlement me fit tourner la tête.
- Tu pourrais m'aider au lieu de rester plantée là!
Le bar-man tirait un cadavre sur le plancher, le nez froncé.
Je soupirai.
Puis, je pris un autre cadavre par les pieds et le suivit dehors.
Nous nous arrêtions devant un sapin.
L'elfe noir était complètement essoufflé, la main sur le ventre, compriment un point de côté.
- Tu diras à ta copine de venir payer les dégâts! Toi aussi d'ailleurs, faudra me débarrasser de tous ses... corps qui salissent le plancher! Vous avez de la chance que je ne prévienne pas les violets!
Une droite partit automatiquement.
L'arbre frémit sous l'impact.
L'elfe, le dos contre l'arbre, glissa le long du tronc et s'assit.
- Je vous laisse méditer sur le sujet.

Quand je la vis de dos, je m'arrêtai.
Que faire à présent?
En silence, je l'observais.
Tadix et Madix éclairaient la scène.
Une lueur blanche, blafarde, qui éveillait en moi la mélancolie.
Sur un arbre, je l'observais habituellement pendant des heures.
Mais là, elle me parut étrange.
Etrange.
Comme ce moment où je restais sans rien dire, dans l'ombre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Lun 14 Jan 2013 - 21:31

    Elle avait attrapé une chope au hasard et celui-ci faisait bien les choses. Myakko était tombé sur un breuvage amer qui traduisait parfaitement son état d’esprit en ce moment même. L’air n’avait pu lui enlever ce sentiment nauséeux qui l’envahissait à chaque fois qu’elle ôtait la vie, la sinistre peur qui la prenait. Celle d’y prendre goût. Elle faisait ça avec tant de facilité, le pas serait si vite franchi, si aisément. Elle deviendrait alors comme tous les autres de la guilde. Un assassin de sang-froid dont la multitude de meurtre n’égalait que le plaisir qui l’envahissait alors que sa lame transperçait des chairs, arrachant pleurs, cris et souffrances à ses victimes.

    Elle ne le voulait pas. Pourtant, à chaque nouvel affrontement, à chaque nouveau contrat, elle sentait en elle des petits changements s’opérer. Comme si l’habitude banalisait la chose. D’abord l’indifférence, puis le plaisir. Tremblante, l’elfe se tenait debout, les yeux rivés sur sa chope qu’elle tenait à deux mains, la serrant presque à l’en faire exploser dans ses poings. Sa coéquipière sortit, trainant un corps, aidant le gérant de l’auberge, qu’elle entendit vociférer de loin, avant de rerentrer. Elle sentait le regard qui lui parcourait le dos, mais elle n’avança pas plus.

    Peur ? Appréhension ? Myakko pouvait comprendre. Après l’avoir vu dans ce rôle-là, peu de gens pouvait se vanter de vouloir encore la fréquenter. C’était pour ça qu’elle avait beaucoup de personnage. Elle fit volte-face porta une main à se ceinture alors qu’elle jetait la chope par-dessus son épaule, et retourna jusqu’à l’auberge sans même adresser un regard à Lou. Elle poussa la porte, et jeta un sac de pièce d’or sur le comptoir.


    « Je pense qu’il y a assez pour la casse, le nettoyage et les désagréments. Mais si tu souhaites encore plus, tu pourras venir négocier ça avec moi. Seul à seule.»

    Elle lui adressa un sourire carnassier. Pas quelque chose de lubrique, juste de quoi lui foutre les jetons. Le bar-man déglutit et hocha la tête alors qu’elle claquait la porte, revenant vers Lou. Myakko ne dormirait pas dans l’auberge, même si sa chambre était déjà payée. Tant pis. Elle lui fait un signe de tête, l’invitant à l’accompagner, et commença à marcher dans la forêt, sans attendre de savoir si elle la suivrait.

    Pourquoi le ferait-elle ? Qui s’amuserait à suivre un monstre comme elle sans craindre pour sa vie ? Myakko ne connaissait personne d’assez fou pour ça. Elle monterait bivouac sur le chemin, dans un coin peu exposé, pour éviter les ennuis, et monterait sa tente arboricole. Un pas lent, comme une deuxième invitation. Mais Myakko ne la forcerait pas à la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Lun 28 Jan 2013 - 21:02

Et cet instant de tension fut rompu.
Sans un échange.
Sans un regard.
Juste comme ça, parce que c'état décidé, et pas autrement.

Les lunes restèrent avec moi.
Elles qui, jamais ne m'avaient abandonnée et avaient écouté mes pleurs, mes cris.
Elles qui finalement, ont veillé sur moi.
Comme l'aurait fait mes parents de sang, et comme l'ont fait ceux de coeur.
Même dans ce présent noir, je me rappelais souvent des moments heureux avec eux.
Même si je voulais les oublier, ils réapparaissaient, soudainement, au détour d'une pensée.
Est-ce qu'on pense à toutes ces choses là avant de mourir?
Question qui n'aura pas de réponse, mais un sens profond.
Je n'allais pas mourir bien sûr.
En tout cas, pas tout de suite.
Mais lorsque l'on rencontre des personnes et des évènements aussi noirs, on a tendance à perdre ses moyens.

J'entendis une porte claquer, et l'assassin réapparut.
Ce qualificatif est sorti tout seul dans ma tête, comme prédestiné.
Elle me fit un signe de tête, en se dirigeant vers la forêt.
En la voyant s'enfoncer de plus en plus dans l'obscurité, mon coeur accéléra.
Par peur? par hésitation? par curiosité?
Aucune réflexion n'était possible dans l'immédiat.
Et je la suivis, sans bruit.

A chaque pas, a chaque seconde, je regrettai un peu plus mon geste.
Les arbres dessinaient des ombres chinoise sur le ciel bleu marine, et parfois, je ne voyais plus le ciel.
De minuscules gouttes d'eau perlaient sur les feuilles, reliées à de longues branches, diverses et variées.
Mes doigts se posèrent sur l'une d'elle pour l'écarter, et une multitudes de perles tombèrent en pluie sur les feuilles mortes.
Puis, j'entendis alors des bruissements dans les fougères.
Des petites bêtes s'enfuyaient devant nous, invisibles, mais bouillonnantes de vie.
Je les enviai sur le coup.
Etre petit, sans cage, indépendant...
Le rêve pour une elfe comme moi.
Pourtant, dans toute la forêt, je pouvais la ressentir.
La loi de la nature.
Autrement dite, la loi du plus fort.
Manger où être mangé.

En essayant d'oublier cette sombre règle, je tâchais de mettre mes idées au clair.
Là, en tout cas, je suivais la personne à ne pas suivre.
C'était assez stupide de ma part, de me jeter du haut d'une falaise juste par curiosité.
Mais qu'est ce qu'elle voulait me dire?
Avait-elle compris ma question muette, qui me tenait pourtant tellement à coeur?
J'allais sûrement le découvrir enfin, au fin fond de ces bois.

Qui es-tu vraiment?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mar 29 Jan 2013 - 12:43

    Elles marchèrent de longues minutes ainsi, Myakko devant, Lou derrière, la suivant, sans oser la rejoindre. Deux elfes dans leur élément. L'assassin souriait. Que Lou ait décidée de la suivre l'étonnait, en fait, mais c'était une agréable surprise. Au détour d'un tournant, elle sortit du sentier, passant un fourré pour choisir un coin tranquille, et discret. Les meilleurs endroits où faire un camp quand on ne cherche pas les ennuis. Et Myakko avait eu sa dose d'ennuis de la soirée.

    C'était une petite clairière, d'où la lune était visible, blafarde. Des traces d'anciens feux montraient que c'était un coin assez apprécié pour les campements, mais vu l'heure tardive, personne ne viendrait les ennuyer. Un coin parfait.

    Elle sortit de ses poches assez de matos pour faire camper un régiment, et installa deux tentes entre les branches les plus propices à cela de deux arbres centenaires. Les plus vieux sont les plus confortables. Elle n'avait toujours rien dit, ne demandant ni aide ni compagnie. Mais quand enfin elle eut finit d'installer le campement, qu'un petit feu crépitait doucement, les couvertures à côté pour chauffer avant le repos, elle se tourna vers Lou.


    « Cela va te sembler bizarre que je te demande cela... mais... pourquoi m'as tu suivis la où n'importe qui se serait empressé de partir dans l'autre sens?'»

    Elle s'assit sur l'une des petites chaises pliantes d'un côté du feu, se réchauffant les mains. Il ne faisait pas très froid, mais c'était toujours agréable. La curiosité qui chatouillait le nez de Myakko allait être guérie, et elle même pourrait répondre aux questions de l'autre elfe. Après tout, c'était donnant donnant.

Hrp - désolé c'est un peu cours :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Jeu 7 Fév 2013 - 22:33

Silencieuse, je laissais mes pensées aller comme bon leur semblait, comme les eaux d'un fleuve, tantôt agitées, tantôt calmes. Elles passaient depuis longtemps entre mes doigts énervés de ne rien pouvoir contenir. Puis, je la retirai enfin des eux du fleuve et les observaient, tranquillement sur la berge.
Je remarquai distraitement que l'elfe que je suivais avait quitté le chemin, et s'avançait dans une petite clairière.
Cela raviva mon esprit endormi. Je la suivis, toujours aussi curieuse, peut être même insouciante. Mon guide sortit un véritable campement de ses poches, et j'hésitais entre le fait qu'elle utilise de la magie ou qu'elle soit une véritable professionnelle de l'organisation.
Elle entreprit alors de monter une tente, avec une rapidité experte. Elle ne me demanda pas d'aide, ce qui nous révéla alors un individualisme commun. La tente fut presque achevée avant que mon cerveau ne se mette en route.
Ainsi, elle voulait tout simplement dormir.
Mes neurones me commandèrent avec peine d'aller chercher du bois dans un tas de feuilles mortes.
Comme n'importe quelle elfe, je détestais brûler la forêt, autrement dit, les arbres. Mais j'acceptais dans un haussement d'épaule que le bois mort était mort, et que je pouvais bien le prendre.
Je reviens avec un tas de branchages, et de cailloux. Renonçant à la magie, j'entrepris de faire du feu, armée de deux bouts de bois et de patience. Heureusement, le tout porta ses fruits et les flammes consumèrent goulûment le tas de brindilles.

- Cela va te sembler bizarre que je te demande cela... mais... pourquoi m'as tu suivis la où n'importe qui se serait empressé de partir dans l'autre sens?

L'elfe s'était assise sur une petite chaise, à proximité de notre feu de camps. Je pris place en face d'elle, sur une couverture. L'envie de répondre me pris sur le coup, mais s'éteignit. Que dire au juste?
Il était tard, mais curieusement l'air était doux. Le vent soufflait doucement dans la nuit, faisant voleter de petites cendres autour de nous. Le visage de l'elfe était éclairé par une lumière chaleureuse et vacillante.
Mon regard l'observait tranquillement.
Quelques instants plus tôt, j'avais vu ce visage empourpré par l'alcool, puis narquois, et finalement glacial. Chaque évènement frappa violemment mon esprit, comme un poison, m'empêchant de m'en dépêtrer. Mes yeux furent aussi subitement envahis d'images sordides, comme des flashs.
Plus rien. En quelque secondes, tout disparut.
Etrange.
Un peu secouée, je vérifiais que l'elfe était toujours là.
Et oui, elle était toujours assise sur sa chaise.
Puis finalement, je me calmai, oubliant cet instant de trouble dans les flammes du foyer.

- Honnêtement, par curiosité. Et je ne trouve pas ta question bizarre, mais au contraire censée. Me trouves-tu étrange?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 20 Fév 2013 - 3:24

    Sa compagne n'avait dit mot. Myakko se rappela qu'elle ne lui avait même donné de nom, fut-il d'emprunt pour l’étiqueter. Elle ne manquerait donc pas de lui demander quand l'occasion se représenterait. Après tout, c'était bien la première fois qu'elle faisait, même pour un bref instant, équipe avec quelqu'un d'autre que son maître. Le feu crépitant doucement, elle écouta donc sa mystérieuse interlocutrice, qui l'avait rejointe après un petit coup de main pour l'installation, ce qu'elle avait remercié d'une mimique silencieuse. Elle avait d'ailleurs souri quand elle l'avait vu allumer le feu à l'ancienne, preuve d'une bonne adaptabilité. Qui sait, le jour où un feu est primordial, mais tout autant que le fait de n'utiliser aucune magie, arrivera peut-être. Et l'on se devait de pouvoir réagir quoiqu'il arrive. C'était son cas.

    Curiosité? Voila une bien étrange raison pour suivre l'un des laquais de la Mort. Laquais qui s'en voyait, pour le coup, amusé. Ses dents blanches se dévoilèrent en un petit sourire, figure étrange à la lueur du feu. Étrange? Pourquoi pas. Intrépide, stupide, courageuse, folle, étrange. Oui, pourquoi pas un mélange de tout cela. Un mélange fichtrement intéressant. Myakko était tenté, par le fait de jouer franc jeu. Enfin, aussi franc-jeu que les règles le lui permettrait. C'était un peu son cadeau, à Myakko, d'offrir une partie de son identité.


    « Hum... je vois. Étrange n'est pas le mot. Mais intéressant correspond mieux. Maintenant que les masques sont tombés, sous quel nom dois-je t’appeler? j'imagine que tu as deviné que Jade n'était qu'une de mes nombreuses facette. Malheureusement, mon vrai nom doit rester secret. Tel est le credo d'un assassin. Car c'est bel et bien ce que je suis.»

    La légèreté avec laquelle elle évoquait le sujet était presque terrifiante. N'est pas assassin qui veut. On ne naît pas assassin, on ne le devient pas. Non, on grandit assassin. Certes, il y a des prédispositions à avoir, mais sans l'entrainement, surtout mental, adéquat, un assassin devenait meurtrier. C'était le fossé entre professionnel et amateur, entre artiste et boucher.

    Myakko se demandait ce que pouvait bien être sa compagne. Une guerrière? Une roublarde? une aventurière? Quel genre de personne pouvait-elle vraiment être pour suivre l'un des sombres agents arracheurs de vie dans l'insécurité de la nuit presque noire? Si la curiosité avait poussé son interlocutrice à la suivre, ce même petit vice charmant étreignait Myakko de toute sa puissance. Son nez en frétillait presque. Or il en fallait beaucoup pour susciter en elle un semblant d’intérêt et un peu plus d'attention qu'un morne et indifférent regard.


    « Rassure toi, je n'ai pas de contrat sur ta tête..»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 20 Fév 2013 - 20:23

[C'est une petite réponse cette fois, mais je suis bien contente de répondre ^^]

"Les masques sont tombés..."
Cette phrase avait quelque chose d'inquiétant.
Elle résonnait dans ma tête, sans que je puisse en saisir l'allusion. Au fond de moi, j'espérais encore ne pas m'être trahie totalement, mis à part ma technique de combat brute.
Jade me trouvait étrange, mais pas seulement apparemment.
Après tout, l'avoir suivie relevait de l'illogisme le plus complet.
Au moins, je ne m'étais pas trompée sur sa profession, car sans aucun doute, ma locutrice vivait bien évidement dans le monde du crime. Sérieusement, je me rendis compte que le fait d'avoir deviner cette chose si évidente n'avait rien de satisfaisant.
Que dire du reste? Y croire ou non...
Elle pouvait très bien prétendre me tuer dans la nuit, contrat ou libre arbitre.
Je ne doutais pas qu'en temps que suivante de la Reine, ma peau pourrait bien lui rapporter de quoi vivre tranquillement pendant plusieurs mois. Surtout si elle se rendait chez les Sangraves. Ma raison de vivre et mon métier tournaient étroitement autour de ces individus, et j'étais bien consciente que mon nom était inscrit dans les archives, même s'il était écrit en tout petit...
Une fois de plus, mon statut jouait contre moi.
Et je devais bien répondre à l'elfe.
Cela m'ennuyait. Je ne pouvais pas parler de moi.

- Que tu aies un contrat ou non, je ne peux pas te révéler mon identité. Je te le dis maintenant au lieu de m'enfoncer dans le mensonge. Tu aurais gardé ta profession pour toi, si je ne t'avais pas vu en train de combattre face aux elfes quelques temps plus tôt. Je suppose que tu peux comprendre face à quel dilemme je suis confrontée...

J'attrapai pensivement une brindille, insérant le bout dans le foyer brûlant.
Le bout devint noir aussitôt et s'enflamma.
Quand je le ressortis, un mince filet de fumée serpenta dans les airs, pour être effacer par le vent.

- Je suis ici, tu es mon hôte. Sous cet angle, je devrais te faire confiance... Mais vue la tournure que les choses ont prises à l'auberge Lakia, je suis incapable de te révéler qui je suis. Le comble, c'est que je t'ai suivie...

Je souris, puis j'ajoute :

- Je ne suis qu'une gamine, et j'ai encore tout à apprendre sur la réflexion des autres. Appelle moi D'jen, je t'appellerais Jade. Ce serait effectivement plus simple ainsi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mar 12 Mar 2013 - 0:58

    Pour des raisons de sécurité évidentes, D'jen ne lui révéla pas son vrai nom, ce qui ne gênait aucunement notre assassine. Bien au contraire, un manque élémentaire de prudence aurait été suspect, ou incroyablement stupide. Et Myakko ne considérait pas D'jen comme stupide, si bien qu'elle aurait eu matière à s’inquiéter. Le théâtre des visages et des rôles avait depuis bien longtemps surpassé le stade du simple jeu et de la nécessité pour devenir une façon de vivre.

    « C'est tout naturel. Quelqu'un qui n'a rien à cacher est toujours louche. D'jen, tu te bats plutôt pas mal, pour une simple "gamine". Tu iras loin, j'imagine. Sauf si tu persiste à suivre les mauvaises personnes. Mais j'ai eu mon quota de sang aujourd'hui, et je n'aime pas exécuter des gens de sang froid sans que l'on me l'ait ordonné. Mais ne me fais pas confiance pour autant, effectivement. »

    Elle soupira en retraçant un bref historique de ses contrats. Bientôt elle en perdrait le compte mental. Elle tenait un carnet, pour ne pas les oublier. C'était un peu son fardeau. Mais elle ne se voyait pas le transmettre à quelqu'un d'autre.

    Laissant D'jen s'occupait avec le feu, elle entreprit de sortir tout son arsenal d'arme dissimulé à divers endroit de son anatomie pour s'occuper de l'entretien des lames. Aiguisée, huilée et lustrée. Une par une. Poignard, couteau, shuriken, tout devait y passer. mais cela ne l’empêchait pas de discuter pendant qu'elle s'affairait.


    « Qu'entends-tu par "réflexion des autres"? Cela m'intrigue depuis que tu as prononcé ces mots.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mar 4 Juin 2013 - 21:49

- C'est tout naturel. Quelqu'un qui n'a rien à cacher est toujours louche. D'jen, tu te bats plutôt pas mal, pour une simple "gamine". Tu iras loin, j'imagine. Sauf si tu persiste à suivre les mauvaises personnes. Mais j'ai eu mon quota de sang aujourd'hui, et je n'aime pas exécuter des gens de sang froid sans que l'on me l'ait ordonné. Mais ne me fais pas confiance pour autant, effectivement.

Je suis les mauvaises personnes. Mais au fond, ne suis-je pas une mauvaise personne? Une fille assoiffée de vengeance, pathétique. Qui aurait peur de moi? Personne, c'était évident. Un Sangrave me rirait au nez en me voyant, armée d'un arc en bois et d'une petite dague. Jade aura beau dire que je ne me bats pas mal, que j'irais loin... elle me dit sûrement ça par politesse. Malgré tout, le fait qu'elle avoue ne pas souhaiter particulièrement me tuer me renseigne un peu sur sa personnalité.
Ce soir, c'est comme un jeu. On devine, on essaye, on réfléchit, même si la triche est très tentante.

- Qu'entends-tu par "réflexion des autres"? Cela m'intrigue depuis que tu as prononcé ces mots.

Le son de l'huile sur la lame me rappela à quel point j'étais folle, mais aussi ma raison d'être. Si je n'étais pas passée par les armes, peut être que je serais chez mes "parents", allongée sur l'herbe de notre jardin, en train d'écouter mon père jouer du violon sous le ciel coloré de Travia. Mais si je n'étais pas entrée au service de T'avila, je serais restée dans l'ignorance. Les Sangraves auraient été pour moi insignifiants, leurs crimes auraient été de simples habitudes, leur maître m'aurait été cinglé et tout ce serait arrêté là.
Pourtant, je ne regrette rien.
A part ma maison.
Mon chez moi.

Perdue dans mes souvenirs, j'en avais presque oublier la question de mon interlocutrice, qui aiguisait soigneusement ses outils. Quoi de plus normal?

- Réflexion des autres? Nous vivons dans un monde où le masque doit souvent être porté, où tout est factice : l'apparence notamment. On s'adapte à ce monde, on fait comme les autres pour "paraître". Mais au fond de nous, nous sommes différents, nous pensons différemment. Ce qui m'intéresse, c'est de comprendre ce qui se passe derrière le masque, si la personne en face de moi me ment, pourquoi a-t-elle dit une telle chose? Peut être pour en cacher une autre... J'aime parler aux gens, discuter et comprendre, parfois désapprouver. Mais... je n'en ai pas souvent l'occasion.

C'était le moins qu'on puisse dire. Les elfes du palais sont complètement rigides, froids, sombres. Et lors de mes missions, les individus que j’attrape n'ont qu'une envie : s'enfuir ou me tabasser. Ce n'est pas avec ses personnes qu'il faut discuter.

- Je suppose qu'en tant qu'assassin, tu n'as pas souvent le temps de bavarder avec les gens toi aussi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 5 Juin 2013 - 3:20

    L'odeur du feu commençait doucement à recouvrir celle, moins prononcée, de l'huile. La nuit était bien avancée, mais l'elfe n'était pas particulièrement fatiguée. La combat l'avait réveillée plus que jamais. Et D'jen se révélait d'une conversation intéressante, ce qui était rare dans les fréquentations de l'assassine. Effectivement, elle n'avait pas vraiment l'occasion de discuter de choses importantes dans sa vie de tous les jours. Certes, elle avait bien Eza, et quelques autres maîtres qui étaient assez fins pour être dignes d'attention, mais elle ne pouvait s'ouvrir réellement à eux sous peine de passer pour une déviante à l'ordre. Ce qui était synonyme de mort, plus ou moins directe, et surtout, plus ou moins douloureuse. Quand elle devait s'infiltrer, c'était toujours sous couvert d'une facette rarement très maline, ou, quand elle pouvait l'être, la discussion avec ses cibles étaient souvent courtes.

    Parce qu'on parle vachement moins bien quand on a la gorge tranchée.

    Ah... les masques. Plus vite on se rendait compte de leur existence et plus vite on les adoptait. Encore à ce moment, Myakko portait le sien. Elle le retirait rarement, et surement pas quand elle était en tête à tête. Son vrai elle avait tendance à faire peur et faire fuir les gens. Une question d'aura naturelle qui poussait à la fuite.


    « Non, on ne peut pas vraiment dire que je trouve le temps pour cela. J'aimerais pourtant. Garder quelque chose d'eux, qui ne soit pas juste un nom. Surtout quand ceux-ci sont innocents. »

    L'elfe était curieuse de ce que pouvait bien imaginer D'jen sur ce qu'il y avait derrière son masque. Elle lui laissait des indices, pour voir. L'assassine se demandait si son interlocutrice serait capable de trier le vrai du semi mensonge, capter ce qui venait d'elle, ou de son masque. Une petite expérience, en fait. Et puis, cela lui faisait du bien de parler de quelque chose d'un peu plus profond qu'une dragouille pour approcher une cible, ou les facteurs de pénétrations des armes avec les autres de la guilde. Alors, elle profitait du mieux qu'elle pouvait.

    Elle réajusta sa position sur son siège, afin de nettoyer ses deux lames fétiches, les plus longues de son attirail. Il ne fallait pas que le sang séché les abîmes, ou marque la lame. Myakko aussi réfléchissait à ce qu'elle savait de D'jen, car l'on se doit toujours de connaitre un possible adversaire. Car rien n'indiquait qu'elle était une alliée. L'air désinvolte, alors que sa main passait et repassait doucement un chiffon beige sur la lame d'une de ses dagues, elle posa une question qui ne l'était pas.


    « Dis moi D'jen. As-tu déjà tué? Je veux dire, de sang froid, pas une flèche au cours d'une bataille, ou un duel en bonnes et dues formes. Non, je parle d'un coup de dague pendant un doux sommeil, ou une dose de poison invisible dans une chope. Quelque chose de prémédité, froid, cruel.»

    Après tout, c'était son quotidien à elle. Et Myakko avait beau se détester à chaque fois qu'elle remplissait un contrat, elle ne faisait rien contre l'autorité de la guilde. Elle était forte, mais aussi incroyablement faible. Une faiblesse qui n'avait pas sa place dans ce monde, et qu'elle refoulait donc dans un coin de son esprit à chaque fois qu'elle tirait ses lames de ses fourreaux. Spike profita de cet instant pour venir se percher sur son épaule, une noisette entre les pattes. La vision de sa petite boule de poil rousse adorée la fit sourire, presque béatement, mais elle se retint de justesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 5 Juin 2013 - 13:32

- Non, on ne peut pas vraiment dire que je trouve le temps pour cela. J'aimerais pourtant. Garder quelque chose d'eux, qui ne soit pas juste un nom. Surtout quand ceux-ci sont innocents.

Le temps s'arrête un moment. Peut être quelques secondes, quelques minutes, mais cela n'a pas d'importance. La justesse de cette phrase résume beaucoup de choses auxquelles j'avais tant songé, durant un sommeil, une soirée au clair de lune ou dans un regard.
Un regard... Comme celui du garçon de l'autre jour.

- Dis moi D'jen, reprit l'elfe, toujours en pleine séance d'entretien. As-tu déjà tué? Je veux dire, de sang froid, pas une flèche au cours d'une bataille, ou un duel en bonnes et dues formes. Non, je parle d'un coup de dague pendant un doux sommeil, ou une dose de poison invisible dans une chope. Quelque chose de prémédité, froid, cruel.

Un écureuil vient se poser sur l'épaule de mon interlocutrice, armé d'une noisette fraîchement cueillie. Ses yeux dorés fixaient adorablement l'elfe. Quelque part, je les envie tous les deux. Finalement, mon Vrirrr me manque horriblement... Mais je ne veux pas salir son innocence de mes crimes. Il est mieux la où il est.
La question de Jade m'intrigue beaucoup, je l'avoue. Peut être qu'elle souhaite savoir si je suis moi aussi une assassin... mais pas une personne loyale, le pur opposé.
Le vide.
Puis je me rends compte que oui, pas tout à fait dans le même sens que celui de Jade, pourtant d'une façon bien cruelle.

- Oui, pas tout à fait comme quelque chose de traître, mais prémédité. Comme je te l'ai dis tout à l'heure, je ne peux pas te révéler n'importe quoi à mon sujet. Malgré tout, pour répondre à ta question en plus de détail, je peux te dire ceci.

Je ferme les yeux, puis je continue :

- Tous mes actes sont couverts sous l'aspect de l'ordre et de la défense du pays. Pourtant, à chaque fois que j'emporte une de mes victimes, je sais pertinemment qu'elle va se faire torturer par d'autres elfes, noirs ou violets. Je me souviens de chaque visage et de chaque nom des personnes que j'ai envoyé à la mort.

Cet aveux m'effraie moi-même. Je tente vainement de me protéger de cette réalité, alors qu'elle est plus proche de jours en jours. Bien sûr, j'y suis forcée, mais après tout, j'ai signé de mon sang le sinistre pacte de la Reine des Airs et des Ténèbres.
Moi, Lou, dix-sept ans, j'ai déjà tué trente quatre personnes.

- Tu vois Jade, je me demande quel est le crime le plus terrible : tuer soi-même d'une façon radicale ou envoyer quelqu'un se faire tuer dans d'atroces souffrances.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Sam 8 Juin 2013 - 20:43

    Spike se frotta doucement contre sa joue, avant de se poser sur ces genoux, profitant lui aussi du feu. Aussi pratique pour son métier que mignon, l’écureuil partageait le quotidien de l'elfe depuis qu'elle avait réussi le dernier test de la guilde. L'ordre et la défense du pays... elle bossait pour le gouvernement elfe? C'était l'hypothèse la plus plausible. Quelqu'un chargée de la traque et la capture des ennemis de la Reine, surement. En théorie, la couronne elfique n'avait encore rien à reprocher à Myakko. Et c'était tant mieux. L'assassine avait surement plein d'ennemi, qui ne savait pas pour autant qui elle était, et elle n'avait pas besoin d'en rajouter, surtout d'un pays du calibre de celui des elfes.

    D'jen ne tuait pas, mais c'était tout comme. Et peut-être pire, effectivement, pour ses captures. La torture n'était pas toujours enviable à la mort. Mais, en théorie, les ennemis de la couronne le sont pour une bonne raison, non?


    « Ils connaissent peut-être un destin pire que la mort, mais ils sont coupables de quelque chose, non? On ne t'as jamais fait capturer un parfait innocent, je me trompe? J'ai tué des gens bons, juste parce que quelqu'un de riche et mal intentionné convoitait son bien. J'ai déjà tué un charmant jeune homme, qui convoitait et courtisait une jolie jeune femme. Son rival a préféré le voir avec une dague entre les épaules, plutôt que de courir le risque de perdre le duel amoureux.»

    L'elfe rangea ensuite tout son attirail à sa place, l'entretien terminé, et Spike en profita pour réclamer des caresses, tout en grignotant sa noisette.

    « Il n'y a donc pas de "pire" et de "mieux", seulement le jugement de chacun. je crois que je préférais faire souffrir des coupables, que de tuer d'un seul mouvement un innocent. Mais peut-être un jour pourrais-je choisir mes cibles, pour de bon. »

    Mais elle n'était pas sur d'avoir assez de notoriété pour cela. Elle n'avait même pas encore d'apprenti, alors que c'était maintenant un des maîtres de la guilde. Si elle ne trouvait pas vite, elle finirait par s'attirer des ennuis. Mais plonger quelqu'un dans le même milieu qu'elle ne l'enchantait guère. Mais elle finirait par s'y plier, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Lou M'enil


avatar

Age du personnage : 200 ans

Couleur de magie : Vert
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Assistante de T'avila (Les capacités diplomatiques et sportives sont toutes deux requises...)
Résidence : Petite suite à Seborn, au palais de T'avila
Dans le sac : Lames de Cendres, potion de soin, arc en bois blanc, flèches, boule de cristal, corde en mailles de Keltril, barre de céréales et à la Vlir, feuilles de Kax, porte-monnaie, graines, photographie, agenda, liste noire

Affinités : Enorah : Amie
Solénie : Amie disparue
Lisbeth : Ennemie
Laara : Adversaire
Alice : Complice d'un braquage de banque
Mystéria : Complice d'un braquage de banque
Mattis : Connaissance (sangrave mystérieux)
Myakko : Connaissance (relation spirituelle)
(Kiliar : Elfe noir, capitaine du Manda, décédé )

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Lun 10 Juin 2013 - 18:35

Ma question me rend moi-même malade. Comment ai-je pu en arriver là?

- Ils connaissent peut-être un destin pire que la mort, mais ils sont coupables de quelque chose, non? On ne t'as jamais fait capturer un parfait innocent, je me trompe? J'ai tué des gens bons, juste parce que quelqu'un de riche et mal intentionné convoitait son bien. J'ai déjà tué un charmant jeune homme, qui convoitait et courtisait une jolie jeune femme. Son rival a préféré le voir avec une dague entre les épaules, plutôt que de courir le risque de perdre le duel amoureux.

Les bras entourant mes genoux, j'écoute son récit. J'ai sûrement du tuer des innocents sans le savoir, et ça me reste en travers de la gorge. Ils étaient tous louches, tous médisants, mais jamais je n'aurais pu jurer qu'ils étaient coupables. Ma Reine n'est finalement pas si différente que cet homme prisonnier de sa jalousie, elle tuerait n'importe qui s'il lui faisait de l'ombre. Bien sûr, elle sait pertinement que tuer Lisbeth ne lui apporterait rien si ce n'est une mince satisfaction et Autremonde à feu et à sang : ce luxe, elle ne peux pas se le permettre, trop d'elfes sont morts lors de la Guerre des Failles.

- Il n'y a donc pas de "pire" et de "mieux", seulement le jugement de chacun. je crois que je préférais faire souffrir des coupables, que de tuer d'un seul mouvement un innocent. Mais peut-être un jour pourrais-je choisir mes cibles, pour de bon.

Faire souffrir les coupables? Cette phrase sonne gris, comme l'argent versé dans un puits, fumant, sifflant, dans une chaleur insoutenable. Je n'ai jamais vu un ennemi se faire transformer en statue. Pourtant mon imagination me joue des tours, parfois dans mes sommeils les plus sombres, je sens mes doigts et mes pieds sur les parois du puits, j'entends le flot brillant en dessous, et la voix de la Reine. Mes forces s'affaiblissent, j'appelle et personne ne m'entend. J'étouffe, les murs sont si proches. Puis, je tombe. Je hurle. Mes voisins cognent contre le mur menaçant de venir, et je constate que je suis réveillée.
Ce rêve se répète souvent, j'en ai horreur. Il m'arrive de rester éveillée le plus longtemps possible pour ne pas m'endormir, les soirs où j'ai ramené quelqu'un à la Salle des Interrogatoires. Ce nom est tellement ridicule, tellement faible comparer à ce qui se passe à l'intérieur de cette pièce... Comment osent-ils appeler cela un "interrogatoire"?
J'y suis déjà entrer, même si cela m'est interdit. Personne ne voulait m'ouvrir alors que je traînais un pauvre type derrière moi, empoigné par le col de sa nuque. Cette zone est sous étroite surveillance, et je soupçonne même que des elfes violets se cachent derrière les murs. Quand j'ai poussé la porte, un long couloir blanc m'attendait. J'allais commencer à le parcourir, mais un individu m'a ordonné lui confier le suspect et de ficher le camp. Une fois qu'il a tourné les talons, je n'ai pu m'empêcher de remarquer qu'il n'avait pas de tenue protocolaire, ni le respect et la dignité d'un elfe.
Sotte que je suis, je ne l'ai pas écouté.
Je me suis demandé ce que ce type cachait, et je l'ai suivi jusqu'à la salle d'à côté. Cette vaste pièce était attenante à une dizaine de cellules d'isolement. Au milieu, il y avait une caisse remplie d'armes et d'objets divers, comme des tenailles, des ciseaux... En entendant un individu hurler, j'ai été tellement terrifiée... Je me suis enfuie.

- Tu souhaites un autre statut apparemment, si tu ne choisis pas tes cibles. Tu travailles dans un groupe? Enfin peut importe. Moi, je souhaite tout arrêter. Je ne veux plus tuer. Mais il est trop tard de toute façon, si je change je crève point barre. Et puis c'est d'ailleurs tout ce que je mérite pour le moment : tu parlais de coupables, mais ces gens-là, ils n'ont pas forcément tuer, ils sont peut être même innocents. Comme ceux qui sont à ta merci. Je ne suis pas si différente de toi... Dis moi, tu es rentrée de ton plein gré dans ce métier?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3519-le-petit-carnet-rouge-9829#61856 http://tara-duncan.actifforum.com/t3276-lou-m-enil
Myakko "The Brain" Vik'A


avatar

Age du personnage : 30 ans

Familier : Spike, un écureuil roux.
Couleur de magie : Bleu nuit
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Assassin de la guilde
Résidence : La guilde, quelque part...
Dans le sac : Pas mal de dagues, matériel de crochetages, d'escalades, un passe partout, sa boule de cristal, pas mal de bidule technologique d'infiltration.

Affinités : Tara.

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   Mer 19 Juin 2013 - 4:15


    Myakko ne répondit pas tout de suite. Elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait ou non révéler. L'existence de la Guilde n'était pas un secret. Loin de la. Tout le monde savait qu'elle existait, mais préférait l'oublier. Seuls ses membres en connaissaient la localisation. Et, d'une certaine façon, elle était légitimé par de nombreux gouvernements, qui ne se gênaient pas pour acheter les services de la Guilde. En parler, à quelqu'un qui semblait comprendre, lui serait surement bénéfique, et ne devrait pas les mettre en danger, D'jen comme Myakko.

    « Je suis un des Maîtres de la Guilde des Assassins. La meilleure façon de se débarrasser de quelqu'un sans laisser de trace, à condition de savoir y mettre le prix. Mais je ne le suis que depuis peu, si bien que je n'ai ni la richesse, ni la renommée suffisante pour me permettre de filtrer les contrats que je remplis. Je ne peux pas vraiment décider de ne plus tuer.»

    Si je change, je crève. C'était un peu son cas, aussi. Tout du moins pour l'instant. Elle était trop jeune, et trop faible pour pouvoir faire le moindre mouvement à l'encontre de sa guilde, ou même d'en partir. Elle ne pouvait pas faire grand chose d'autre a part y rester, de toute façon.

    « On peut ne pas avoir tuer et pourtant être coupable de quelque chose. Mais généraliser n'aidera pas, c'est de toute façon une histoire de cas par cas. Et non, on ne peut pas dire que j'y suis rentrée de mon plein gré. Mon Maître à tué mes parents quand j'avais quatre ans. je l'ai suivi pour les venger, mais je n'ai pas vraiment réussi.

    On m'a mis en cellule, et on m'y aurait gardé jusqu'à mes dix ans. Si j'avais voulu, je serais morte, mais "pure". J'ai fini par me plier à la Guilde, à "renaître" pour eux. Peut-on vraiment appeler cela un choix, je l'ignore. Et toi? Comment tu t'es retrouvée la dedans?»


    Elle s'était soumise sans vraiment le faire. Elle était devenue ce qu'ils voulaient qu'elle devienne, tout en conservant, bien caché, son libre arbitre et sa volonté. Pour un jour meilleur où elle pourra vivre comme elle l'entends. Malheureusement, c'était loin, tout ça. Elle ne pouvait que se permettre d'en rêver, les soirs où un doux spleen la prends.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3351-myakko-vik-a-m-sans-spoiler
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Lou M'enil]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources [PV Lou M'enil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Royaume de SelendaRoyaume de Selenda-
Sauter vers: