AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: GandisPartagez | 
 

 What are you doing in my way, miss ? [PV Apry ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: What are you doing in my way, miss ? [PV Apry ♥]   Jeu 27 Sep 2012 - 17:24

What are you doing in my way, miss ?
• PV Aprylinne •
Allongée au milieu de la rue de Gandis, observant les grand géants vue d'en bas, vêtue d'un American College bleu, d'un jean skinny noir, de bottines bleues, et clope à la bouche, c'est moi. Un géant maladroit m'écrase mon pied en marchant dessus. Je lui envoie des volutes de fumée à la figure, essayant d'en faire une forme ronde, comme j'ai déjà vu des gens le faire.
J'écoute de la musique, du rock pour être précise, et chante sans aucune honte devant tout le monde.

Au bout d'un bon bout de temps et de certaines disputes assez nombreuses avec les passants géants, je décide de me relever et de continuer mon petit voyage à Gandis.
Une fraîche brise m'envoie mes cheveux dans la figure, que j'attache alors avec une petite barrette noire et argentée.
Tout est de taille XXL autour de moi, c'est assez flippant. Quelques sortceliers sont de passage ici, sûrement en mission ou je ne sais pas quoi parce que je ne suis pas une sortcelière et je ne sais pas ce qu'ils font de leurs journées. Et je m'en contrefous d'ailleurs. La seule chose qui m'importe, c'est d'être rassurée en voyant que d'autres personnes de ma taille traînent par ici.
En tout cas, si je suis à Gandis, c'est que j'ai bien un but. Evidemment ; quand on va à Gandis c'est forcément qu'on a une idée précise en tête, c'est pas comme si c'était... le Lancovit.
Donc, si je suis ici, c'est parce qu'il paraît qu'ici, les cigarettes sont moins chères. Est-ce vrai ? Je crois.

Au coin d'une rue, j'aperçois une maisonnette en bois qui avait pourri, les vitres des fenêtres cassées, et une pancarte lumineuse qui ne marchait qu'à moitié et grésillait, pendue à beaucoup de fils noirs aussi fins que des cheveux, sur laquelle figurait le nom du magasin déchu. Sur le haut de la porte, était gravé dans le bois "entrez", et quelques mouches ou je ne sais pas trop quoi tournaient autour, l'air de dire « si tu entres, tu le regretteras vite » ou encore « bienvenue dans la maison de la crasse », ou bien « euh t'as pas compris que cet endroit était ultra vieux et mort ? ». Oui, on peut lire beaucoup de choses dans les yeux des mouches. Beaucoup.

De mon index uniquement, je poussa la porte d'entrée toute tremblante, pinçant mon nez, craignant une odeur répugnante à l'intérieur. Lorsque j'eus ouvert la porte, je vis seulement des étagères vides, un gros monsieur qui ne sentait pas très bon dormir sur un comptoir gris de poussière, des restes de... de je ne sais pas trop quoi moisis, et une assiette de pain raci.
Le monsieur laissa échapper un ronflement strident. Dégoûtée, tout en me bouchant le nez, je lui donna un coup de pied aux fesses pour le réveiller. Il sursauta, et déballa tout d'un coup :

- Bonjour-bienvenue-à-la-librairie-tabac-que-puis-je-faire-pour-vous ?

Le mépris brillant dans ses yeux était très désagréable. Il me tendit l'assiette de pain.

- Un morceau ?

Je le regarda longuement, et finis par lâcher un sec et froid "non".
J'alluma une deuxième clope, et cigarette à la bouche, les mains dans les poches, je parcourus la salle vide, sans meubles. Sous l'appui de mes talons, le bois craquait à certains endroits, et grinçait.

- Mademoiselle, si vous pouviez éviter de fumer.

Je me retourna et fixa le vendeur droit dans les yeux.

- Tais-toi. Ton magasin est déjà tout pourri et tout moisi, et tu pues la merde de traduc. Que je fume ne devrait pas te poser beaucoup de problèmes.

- Si, vous allez endommager les vitres...

- Ta gueule, j'te dis. Maintenant tu pourrais me dire depuis quand tu dors, pourquoi ton magasin et vide et pourquoi il est abandonné et tout périmé ? J'ai pas fait tout ce chemin pour rien, je veux des clopes, ok.

Je fus interrompue par un grincement en arrière-plan de mes talons. Chuuut. What's that ?











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aprylinne Pilte


avatar

Age du personnage : 18 ans et toutes mes dents (:

Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Essaye tant bien que mal de devenir voleuse patentée

MessageSujet: Re: What are you doing in my way, miss ? [PV Apry ♥]   Dim 30 Sep 2012 - 16:53

Faustine & Apry ♥
On est jamais trop prudent...

Gandis. Le pays où tout est agrandit. Quand je dis tout, je dis bien tout. Il suffit d'y aller pour se rendre compte. Même les personnes sont immenses là-bas. "On les appelle des Géants" m'avait dit ma mère. Quand elle m'avait appris les différentes espèces qui vivaient sur Autre Monde j'avais été bouche bée. " Des géants ?" Elle avait secouée la tête d'un air amusé. Il y avait encore beaucoup de choses que je devais apprendre. Le comble pour une supposée sortcelière : Je me comportais comme une nonso, car au fond de moi je me sentais tout comme, j'avais été élevée sur Terre jusqu'à maintenant, donc...
Ma mère m'avait proposé d'explorer Gandis vu mon air curieux. J'avoue que j'étais assez paniqué. Je lui avais même demandais si elle viendrait avec moi mais elle avait répondu "négatif". Je devais apprendre à me débrouiller seul sur Autre Monde comme j'en avais l'habitude sur Terre. Le seul problème c'est que la Terre et Autre Monde, sont des...univers tout à fait différent. En bref, je n'avais pas le choix. Pour être bien sûr que je tiendrais parole et que je ne me sauverais pas en courant, ma mère m'accompagna à la porte de transfert. En quelques secondes à peine, tout tourbillonna autour de moi, je réussie même à vomir. Bravo ! Le temps que j'arrive à Gandis, c'est à dire moins de deux secondes, j'étais dans un piteux état. La puanteur me fit me boucher le nez et avant tout autre chose, je me mis en quête d'un endroit où dormir.Le seul problème et bien c'est que je n'en trouva pas. Et puis ce n'était pas vraiment évidemment de demander aux gens notre chemin, on était tellement petit face à eux, que c'était à peine s'ils nous voyaient. Ce qui n'est pas très rassurant et plutôt dangereux si vous voulez mon avis. Je chercha des gens de la même taille que moi. Mais ils se faisaient rare. Une boutique à l'air complètement détruite attira mon attention, je m'y approcha et remarqua une jeune fille de mon âge. Alléluia ! Je rentra discrètement dans la boutique, ce qui était peine perdue puisque le grincement de mes pas sur le parquet tout pourri donnait l'alerte de ma présence.
Je toussa pour signaler ma présence, ce qui franchement ne servait à rien puisque tout le monde m'avait entendue.

"Hum, excusez moi, saurez vous par hasard où je pourrai trouver un hôtel pour dormire...et heu me changer ? S'il vous plaie !"


Il est vraie que la puanteur du vomie que je dégageais n'était pas vraiment agréable, et avec un peu de chance, ils me donneraient vite mon chemin pour ce débarrasser de "la fille à l'odeur nauséabonde". Hé oui, hélas c'est bien moi dont on parle !

© Chieuze



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
What are you doing in my way, miss ? [PV Apry ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Gandis-
Sauter vers: