AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: SmallcountrySmallcountryPartagez | 
 

 ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Ven 18 Mai 2012 - 19:48

Elle sautille, de pavé en pavé, comme une enfant, essayant d'éviter de toucher les lignes qui séparent les pavés de l'étroite rue de Smallcountry. Elle manque d'écraser un petit gnome bleu qui rochigne, et salue une jolie petite femme bleue. Les petits êtres la regardent tous et lui sourient, impressionnés par sa taille. C'est alors qu'elle aperçoit une boutique de bonbons où elle s'arrête, en poussant tout le monde pour y entrer.

*
* *

J'entre dans la boutique, mes cheveux roux brillants glissant le long de mon dos en chatouillant ma nuque. J'aperçois un beau jeune homme, je lui fais alors du charme (comme d'habitude), en clignant de mes yeux recouvert d'un beau fard à paupières et d'un épais mascara noir.
La vendeuse me demande ce que je souhaite, et lui demande alors des Kidikois.
Je lui prends le sac des mains, et griffonne sur un petit bout de papier mon numéro de boule de cristal que je glisse dans la poche arrière du beau sortcelier en repartant.

Une fois sortie de la boutique, je me remets à marcher, observant tout ce qui se passe dans cette petite rue rigolote.

*
* *

Le petit gnome âgé d'à peine trois ans prend l'arc en plastique que vient de lui offrir son papa, et encoche une flèche à bout en caoutchouc qui est pour lui mortelle. Il fait les grands yeux, impressionné par l'arme qu'il a en sa possession, et ricane d'un air maléfique. C'est alors qu'il voit une jolie fille rousse, à la peau blanche parfaite, et aux yeux brillants. Son coeur s'emballe et il se met alors à suivre cette grande fille géante, l'arc à la main. Sans le faire exprès, hypnotisé, il lâche la flèche, qui arrive sur la tête de la jeune fille...

*
* *

Aïeuuuh ! Mais c'est quoi ce truc en caoutchouc qui s'est pris dans ma tête ?! Je l'attrape et l'examine, pour me rendre compte que ce n'est rien d'autre qu'une simple flèche d'enfant en plastique. Je me retourne et voit un petit bébé gnome, à qui je rends la flèche. Je lui dépose un petit baiser sur le front, et continue mon chemin.
Je marche, je marche, sans fin. Puis, j'ai la vague impression d'être suivie. Je me retourne et vois le petit bébé gnome que je confie à un autre gnome, et le garçon de la boutique de bonbons. Je soupire, me disant que ce n'est tout simplement pas possible qu'il m'ait suivie ainsi. Il s'approche de moi, et commence à marcher en ma compagnie, me racontant plein de choses sur sa vie, et tout le tralala dont je me fiche totalement. Je l'attrape alors, lui colle un rapide baiser sur les lèvres qui le rend zinzin, et l'enferme dans la première petite maison que j'aperçois.

Je peux enfin continuer mon parcours en paix. J'accélère un peu le pas, ne regardant plus devant moi. C'est alors que je me cogne contre quelque chose de dur, de tellement dur que c'est équivaux à du béton. Je tombe alors par terre, sur les fesses, sur les pavés qui font mal, et relève la tête pour voir à qui j'ai à faire.
Un garçon, d'à peu près mon âge, brun, beau avec son côté bad boy, et plus grand que moi en taille. Je me relève alors, avec un peu de mal à cause de mes talons, et dépouille mon mini-short de la poussière du sol. Je fixe alors le garçon, et, confuse :

- Désolée ?...


HS : Désolée pour ce RP médiocre...












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Ven 18 Mai 2012 - 21:37


Dégage minus ~





Saleté de Black ~
M'obliger à aller au pays des minus pour un client, franchement... Ça aurait été en Krasalvie, d'accord. Mais à Smallcountry, je peux à peine rentrer dans un bar ! Et je ne vous parle pas des filles ! Comment voulez-vous coucher ou même séduire une... femme (si on peut appeler ça une femme) de 80 centimètres ?!

Je ne suis jamais aller à Smallcountry auparavant et même si ça m'énerve d'être là, j'y prends aussi du plaisir. Observer la vie de gens ne mesurant même pas un mètre, c'est (presque) passionnant, vraiment ! Je dois tout de même avouer que je n'aime pas la tête des gobelins. Aucun risque que je m'approche d'une femme-gobelin. Quant au lutin...


« Ahahahh »

Je m'arrête en plein milieu de la rue et je sens quelques gnomes ou autres créatures me rentrer dans le creux des genoux. Ils sont petits, certes, mais cette partie du corps est particulièrement fragile si on ne s'attend pas à recevoir une secousse. Je manque donc de tomber en avant... pile sur un lutin qui vient d'apparaître, ma bourse remplie de crédits-mut à la main.

« Rends-moi ça ! »

« Ahahahh »

Le P'abo part en courant entre les passants de la rue, mon argent toujours à la main. Le voleur ! J'entreprends de lui courir après mais arrivé à quelques mètres de lui plus rien. Le petit bonhomme qui courait devant moi il y a quelques secondes encore n'est plus. À sa place : le sol.
Je soupire. Non, attendez ! Il a dût se rendre invisible, donc il est encore devant moi ! Comme un idiot, je continue ma course folle entre les passants, en agitant les bras à gauche et à droite. Les jolies fées (même elles je n'aurais pas pu les attirer dans mon lit, elles sont trop petites et leurs ailes sont plus casse-co**lles qu'autre chose) me lancent des regards bizarres. Bah quoi ? Vous connaissez pas vos concitoyens les P'abo peut-être ?


« Par les oreilles de Sacatach ! Reviens là toi ! Avant que je ne découpe en milles morceaux, slurk de brolk ! »

Des yeux encore plus interloqués me fixent intensément et je me rends compte de ce que je viens de dire. Oups.

« Il ... Il a volé les crédits-muts que j'avais gagné à la sueur de mon front ! » ajouté-je pour justifier mes paroles.

Mais plus personne ne m'écoute.
Pffff, je le retrouvais ce maudit P'abo ! Ses stupides Kidikoi le diront elles-même ! Et s'il manque ne serait-ce qu'une pièce, je le tuerais jusqu'à ce que la plus petite partie de son minuscule corps cesse d'exister !


« Désolée ?... »

Je me retourne un peu trop vivement et manque de frapper une fille rousse à peu près de la même taille que moi. Wahou. Je l'avais à peine senti. Et pour une fois que je croise une personne normale. Et une fille ! Et rousse en plus !

« Oh ! Excusez-moi, Demoiselle... ? »

Je laisse ma phrase en suspend, en espérant qu'elle ait assez de jugeote pour comprendre que je veux savoir son prénom. Aucun de problème :

« Demoiselle Sans Prénom, votre visage me dit que vous êtes intelligente.» Petit clin d’œil. Elle doit être folle de moi à présent.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Sam 19 Mai 2012 - 13:21



- Demoiselle Sans Prénom, votre visage me dit que vous êtes intelligente.


Je l'examine de haut en bas, et lorsque j'arrive à son visage, je vois qu'il me fait un petit clin d'oeil. Wouh, c'est un dragueur ce mec.
J'esquisse alors un petit sourire en coin, d'un air amusé et malicieux. D'une voix douce, je lui adresse la parole :

- Faustine...

Je sens alors quelque chose me chatouiller la cheville. Je me penche et aperçois le petit bébé gnome qui s'était apparemment échappé et avait malgré tout voulu me suivre. Je le prend alors dans mes bras, le berce un petit peu, sous les yeux du garçon dans lequel j'ai foncé. Je repose le bébé par terre et lui conseille de rentrer retrouver sa maman car sinon il pourrait bien lui arriver malheur.

*
* *

La jeune fille regarde le garçon en face d'elle d'un air à la fois séducteur, malicieux et défiant. Elle se rapproche un peu de lui, et fait monter ses doigts fins sur son torse, pour lui murmurer à l'oreille...

- Bien essayé, mais ne crois pas que je vais tomber dans tes filets si facilement...

D'une façon ou d'une autre, je ne savais pas pourquoi, mais ce garçon me rappelait mon père. Mon père était pareil. Il avait une tête d'aventurier, il draguait toutes les filles, même s'il était avec ma mère, ce qui m'exaspérait. Mon père... Il était beau lui aussi, mais pas aussi musclé. Ce garçon, je ne le connais pas, mais je devine à sa tête que, contrairement à mon père, il n'a pas l'air lâche du tout. Cet homme que j'ai longtemps appelé Papa, nous a fait souffrir, ma mère et moi. Il loupait mes anniversaires, ne m'offrait jamais un petit cadeau, ni à ma mère ni à moi, et jamais je ne l'ai entendu me dire je t'aime. Même pas à ma mère.
Ce qui est sûr, c'est que jamais je n'abandonnerai ma maman chérie, quoi qu'elle fasse. C'est la seule famille dont je suis fière qu'il me reste. Dans ma famille, ce sont tous des gros ratés, aussi lâches et égoïstes les uns que les autres. Sauf... ma mère.

Je regarde le garçon intensément, me noyant dans ses yeux qui me rappelaient tant de souvenirs, pas forcément agréables. Puis, il me sembla évident de lui demander :

- Et... votre nom ?


[HS : Aaaargh, trop court --' ]











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Sam 19 Mai 2012 - 20:31




Faustine... Faustine... Faust-ine... Faus-tine... Fau-stine... Oui ; elle porte bien son prénom.
Je la regarde prendre dans ses bras un bébé gnome. Mignon tableau. Elle le repose à terre et se retourne soudainement. Son regard est bizarre, pas celui de la fille folle d'un garçon. Non c’en est un autre...
Elle se rapproche de moi et ses doigts se baladent sur mon torse :


« Bien essayé, mais ne crois pas que je vais tomber dans tes filets si facilement... Et... votre nom ? »

Tsss.

« Soren. De quels filets parlez vous ? Je ne comprends... » Je me rapproche à mon tour et passe la main derrière sa nuque. « ... pas du tout. »

Je vais l'embrasser. Je suis à deux doigt de le faire. Et après ça nous allons passer une nuit torride, même avec ses débuts réticents.

« Ahahahh »

Putain. Il se barre quand je le cherche, il se pointe quand je suis occupé. Je balance ma main derrière moi, au cas où je réussirais à frapper le lutin vert. Je ne sens que l'air qui s'écarte sur le passage de ma paume. Raté. Il s'est encore échappé... avec mon fric.

Je gronde de rage avant de me rendre compte que ce n'est pas top de faire ça quand on tente de séduire une fille.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 20 Mai 2012 - 13:02





- Soren. De quels filets parlez vous ? Je ne comprends...

Il se rapproche alors de moi et passe sa main derrière ma nuque.

- ...pas du tout.

Je sens son souffle sur mon visage... Soren... Ce prénom lui va bien.
Mais s'il compte profiter de moi, il ne faut pas trop rêver. Je le laisse mettre sa main derrière ma nuque, et me dit un moment que je l'embrasserais bien mais... non.
Il aurait été un autre garçon, je l'aurais fait. Mais le problème, c'est qu'en ce qui concerne ce genre de choses, nous sommes tous les deux pareils. Alors à quoi bon essayer de passer un super moment si on ne sait pas qui domine en séduction entre les deux. Ce ne serait vraiment pas drôle.
A moins que... non, et puis rien en fait.

Tout à coup, Soren se met à faire des gestes bizarres dans les airs. Je n'essaye même pas de comprendre ce qu'il cherche à faire, mais on dirait bien qu'il essaye d'attraper quelque chose... ou quelqu'un.

*
* *

La jeune fille ne bouge pas, reste entre les mains du garçon séduisant. Lorsqu'il se met à faire des gestes partout dans les airs, elle fût d'un coup repoussée, et soupire intérieurement. Peut-être n'est-il pas une si bonne idée. Il lui semble bizarre, très étrange. Elle lui souffle :

- Détrompe-toi mon beau... Il ne faut pas trop rêver, je dirais...

Je regarde alors à nouveau sa main et continue :

- Je dois dire que tu es assez... bizarre, en plus.











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 20 Mai 2012 - 14:04


Faustine me trouve bizarre. Rhaaa ! Stupide P'abo, il me fait perdre la seule fille de taille normale que je croise aujourd'hui dans ce stupide pays ! D'un sourire pas naturel du tout, je réponds en tachant de ne pas m'énerver :


« J'essayais d'attraper un P'abo. Il m'a vo... Enfin, nous sommes ami, j'veux dire. Et il aime me taquiner. »

Hmmm, j'ai connu mieux en matière de mensonge. Je lui prends la main et écartant les gnomes, gobelins et fées sur mon passage, j'entre avec elle dans une auberge. Sans lui laisser le temps de protester, je paye le patron pour une chambre et de la Breubière et il me donne la clé. Je monte les marches quatre à quatre, trainant à moitié Faustine.
Je lui fais signe de se taire en posant mon index sur ma bouche puis j'ouvre la porte. Nous entrons. J'ai bien choisi : un grand lit pour deux occupe une partie colossale de la chambre, une baie vitrée donne sur un balcon qui offre une vue magnifique sur les minuscules maisons de bonshommes. Notre bouteille de Breubière nous attend sur une table, au centre de quelques sièges et devant ceux-ci une cheminée où déjà du bois brûle. Il y a aussi une petite salle de bain. C'est parfait.


« Fais-toi plaisir chérie, c'est moi qui paye. » Cliiic! Oups ! Nous voilà enfermé. Tous les deux. Avec des boissons fortes pour adultes.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 20 Mai 2012 - 15:24

Soren me réponds, d'un sourire pas très... courant, disons. Carrément flippant, même. Limite l'air... énervé :

- J'essayais d'attraper un P'abo. Il m'a vo... Enfin, nous sommes ami, j'veux dire. Et il aime me taquiner.

Je le dévisage, une impression m'envahissant. Une impression que je n'aime pas du tout. L'impression du mensonge. Mais bon, je laisse passer, étant donné le nombre de fois où mon intuition m'a trompée et m'a ridiculisée.

Soren s'empare alors de ma main, écartant tout ce qui pourrait bloquer son chemin. Il m'amène dans une petite maison en bois, autrement dit une auberge.
Je regarde tout ce qu'il s'y trouve. Un vieux barman qui a du trop boire vu son nez rouge, plein de minuscules tables pour de minuscules êtres, avec des minuscules bouteilles, dont on sert le liquide dans de minuscules verres. Ça devient vraiment déconcertant, de devoir utiliser le mot minuscule pour tout ce qui se trouve dans ce minuscule pays. Raaah, quel calvaire ! C'est à devenir fou !!

Je n'ai même pas le temps d'en placer une qu'il paye une chambre et de la Breubière, puis me traîne dans les escaliers, les montant quatre à quatre, jusqu'à la chambre. Il me fait signe de me taire, et ouvre la porte de la chambre, où se trouve un lit gigantesque pour deux qui prend toute la place. Derrière une baie vitrée, se trouve un balcon qui donne vue sur les minuscules maisons des minuscules habitants de ce minuscule pays. Sur une table ronde, trône une bouteille de Breubière, et, à droite de l'entrée, une salle de bain. Dans une petite cheminée, un feu s'allume automatiquement et donne un aspect étrangement romantique à cette pièce. Je jette un oeil à Soren et voit à son visage qu'il a l'air enchanté.
Il ferme la porte.

- Fais-toi plaisir chérie, c'est moi qui paye.

Mon Dieu dites-moi que je rêve. Il me prend pour qui, ce mec ? Il croit vraiment que je vais coucher avec n'importe quel inconnu ? Et bien oui, en général c'est ce que je fais. Mais aujourd'hui, je n'ai pas envie. J'ai envie de changement.
Ébahie, je ne sais que dire.

- Mais c'est que t'es un vrai salaud à ce que je vois.











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Lun 21 Mai 2012 - 8:20



Je m'assis tranquillement sur le lit en pensant que j'ai une bonne intuition. Faustine est restée debout à l'endroit où je l'ai posée, à quelques pas de la porte. Elle a l'air surprise, choquée, et sans voix.
Sa réponse me prend de court :


« Mais c'est que t'es un vrai salop à ce que je vois. »

À mon tour d'être choqué. Je me relève avec rage, tourne la clé dans la porte et ouvre grand le battant, en rageant :

« Si tu veux pas, pas d'problèmes ! La porte est GRANDE OUVERTE, donc si Miss Charity veut s'casser, elle peut ! »

Mes paroles résonnent dans le couloir. Messieurs dames les petits hommes ont tout entendu.
Je me dirige vers la table, en faisant un énorme détour pour qu'elle voit bien que je n'essaie pas de la retenir, ni même de la toucher. J'empoigne la bouteille de Breubière et je sors sur le balcon.
L'air frais me prend de court. Mais ça fait du bien. Ma colère se calme quelque peu. Elle me prend pour un violeur, j'ai pas rêver ?!

Le gout trop fort de la Breubière me surprend lui aussi. J'avais oublié qu'il fallait y aller mollo avec cette boisson. Je pose la bouteille par terre, farfouille dans ma veste et sors une cigarette, que j'allume.
Des volutes de fumé valsent dans l'air et s'en vont. J'aurais aimé voler comme eux, pour laisser Faustine loin derrière moi.
Personne ne m'avait encore dis ça jusqu'à présent. D'habitude elles étaient plus du genre à me sauter dessus. Dure quand on se reçoit ça en plein tête.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Lun 21 Mai 2012 - 17:55

Soren a l'air choqué par ce que je viens de dire. Pas étonnant. Il se lève, d'une colère monstre, ouvre brusquement la porte et me crie :

- Si tu veux pas, pas d'problèmes ! La porte est GRANDE OUVERTE, donc si Miss Charity veut s'casser, elle peut !

Je sursaute. Sur le coup, il m'a fait peur. Jamais on ne m'avait crié dessus comme ça. Cela me choque, j'ai limite envie de pleurer. Pff, quelle sale gosse de riches je suis. Juste mal élevée et pourrie gâtée. Je n'ai tout à coup plus envie de pleurer parce qu'il m'a crié dessus, mais parce que je suis dégoûtée par moi-même. Quelle horreur.

Les gnomes nous regardent tous, bouche grande ouverte. Cela doit être la première fois que ces minuscules êtres voient des grands êtres se disputer.
Soren se dirige vers la table, faisant un grand détour comme pour me montrer qu'il ne me retient pas, et ne me jette même pas un regard. Il attrape la bouteille de Breubière et va sur le balcon.
Il goûte à l'air frais, et bois une grande gorgée de Breubière. Il a l'air écoeuré. C'est que c'est fort cette boisson, vaut mieux y aller doucement. Il sort alors un paquet de cigarettes et se met à fumer, la fumée s'envolant dans l'air, infiniment.

Je ferme doucement la porte, et me dirige vers le balcon. Je m'appuie contre la barrière, et bois plusieurs gorgées de Breubière, sans m'arrêter. J'ai tellement bu d'alcool dans ma vie que même de la Breubière ne me ferait plus d'effets. Je suis tout de même un peu écoeurée. Je renifle l'air frais mêlé à l'odeur de cigarette que dégage Soren. Sans le regarder, bouteille de Breubière à la main, je lui adresse la parole :

- Ecoute Soren... Je ne voulais pas te vexer, c'est juste que... Après tout, je n'ai pas à me justifier. La vérité c'est que je suis une gosse de riches mal élevée et pourrie gâtée. Je suis vraiment désolée. J'aurais bien voulu faire...ce que tu voulais faire, mais lorsque tu m'as amenée dans cette chambre, j'ai été effrayée, car, pendant un instant, lorsque je t'ai regardé, tout ce que je voyais, c'est mon reflet en masculin.

Je bus une autre gorgée, et continua :

- C'est bête, mais... Tu me fais penser à quelqu'un que je connais très bien, mais que je n'ai jamais vraiment aimé... Je regrette d'ailleurs qu'il ait le même sang que moi. Ce qui est bête c'est que toi, contrairement à lui, tu as l'air gentil, et... surtout pas lâche.

Je m'envole dans mes souvenirs, et, sous le coup, pose ma tête sur l'épaule de Soren.











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Lun 21 Mai 2012 - 23:02




La porte grince. Ça y est, Faustine est partie. Je savoure ma clope. J'ai l'intention de me saouler toute la nuit, puisque je n'ai pas de partenaire. Pour oublier le passé, comme tout le monde. Pour ne pas me rappeler Tinah.
Des mains s'appuient sur la barrière. Je ne l'ai pas entendu approcher, alors soit je suis déjà pompette, soit elle est très discrète. Étonné, je la regarde siffler toute la bouteille de Breubière. Elle a pas froid aux yeux, elle.


« Écoute Soren... Je ne voulais pas te vexer, c'est juste que... Après tout, je n'ai pas à me justifier. La vérité c'est que je suis une gosse de riches mal élevée et pourrie gâtée. Je suis vraiment désolée. J'aurais bien voulu faire...ce que tu voulais faire, mais lorsque tu m'as amenée dans cette chambre, j'ai été effrayée, car, pendant un instant, lorsque je t'ai regardé, tout ce que je voyais, c'est mon reflet en masculin.C'est bête, mais... Tu me fais penser à quelqu'un que je connais très bien, mais que je n'ai jamais vraiment aimé... Je regrette d'ailleurs qu'il ait le même sang que moi. Ce qui est bête c'est que toi, contrairement à lui, tu as l'air gentil, et... surtout pas lâche. »

Elle pose sa tête sur mes épaules. Je ne sais pas quoi dire. « C'est pas grave, je comprends que tu ne veuilles pas avoir l'impression de coucher avec un membre de ta famille. »
Elle culpabilise beaucoup. Comme moi. Ça me donne envie de lire dans ses pensées, d'en savoir plus sur elle et sa petite histoire.


« Hé, je sais que ma beauté t’éblouit les yeux, mais quand même. » Je lui tends ma clope. « Tiens tu peux essayer ça si tu veux. On est pas à ça près maintenant que tu as bu toute la Breubière. »


EDIT Ava : Et n'oubliez pas que fumer est mauvais pour la santé et rend stérile et qu'il faut boire avec modération ! *sort*




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Mar 22 Mai 2012 - 18:32

- Hé, je sais que ma beauté t’éblouit les yeux, mais quand même.

Je souris, amusée. Il me tend sa cigarette.

- Tiens tu peux essayer ça si tu veux. On est pas à ça près maintenant que tu as bu toute la Breubière.

Je rigole nerveusement, peut-être les effets de l'alcool qui commencent. Je lui tends la bouteille de Breubière, et lui dit, la voix faible :

- Tiens, il en reste, un peu, je t'en ai laissé.

Je lui adresse un petit sourire innocent, et attrape la cigarette dans sa main. Je l'apporte à ma bouche, hésitante. Un grand souffle et j'aspire la fumée dans mes poumons. Cela fait bizarre, lorsqu'on n'a jamais fumé de sa vie.
Je toussote, et la fumée sort de ma bouche. J'ai l'air d'une imbécile devant Soren qui, lui, a l'air habitué aux clopes.

Ecoeurée par la fumée, je remets la cigarette dans la bouche de Soren qui selon moi a l'air perplexe.
Embêtée, je lui dis, en articulant pas bien :

- Eeeh oui, je n'ai jamais fumé...

Je suis alors prise d'un hoquet horrible, continu. C'est alors que dans la rue, je vois une aragne se balader. Je sursaute, apeurée, et mon hoquet passe.
Oui, j'avais oublié que les aragnes vivaient ici...













One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Mar 22 Mai 2012 - 21:27




Je prends la bouteille de Breubière et boit la dernière gorgée d'une traite. Il n'en reste pas tant que ça. Faustine, elle, se met à tousser dès les premières inspirations de fumée de cigarette. C'est sa première fois. Je ris tout en essayant de garder une mine sérieuse. Je crois que c'est à cause de ma tête qu'elle me remet la clope dans la bouche. Et parce qu'au début on trouve ça dégoutant. La première fois que j'ai fumé, j'avais bu juste avant. Drôle de mélange. Grand sourire aux lèvres, j'ai vomi trente secondes plus tard, comme un idiot devant des habitués qui en pleuraient de rire.
Faustine se met à hoqueter et à sursauter. Je n'y tiens plus et éclate de rire, propulsant dans la rue la cigarette que j'avais dans la bouche. Des cris de petits bonshommes me font rire de plus belle.

Je me traine à l'intérieur et tente de me calmer. Lors qu’enfin mon fou rire s'arrête, je sors dans le couloir, dévale les escaliers menant au rez de chausser et commande plusieurs bouteilles de Breubière. À moins que Faustine ne décide de les boire aussi vite que celle de tout à l'heure, on devrait faire la nuit avec ça. Et même si elle est restée, j'ai toujours l'intention de me souler et de ne pas penser à Tinah, coûte que coûte. Malgré mes bras encombrés, je remonte le plus vite possible pour ne pas laisser mon invitée seule trop longtemps. Je suis tout de même descendu sans la prévenir.


« Viens là chérie, y a d'l'alcool pour toi ! »

Je m'approche de Faustine, décapsule une bouteille et boit au goulot, comme elle. Ouch. C'est vrai que c'est fort. Je vacille quelques secondes et manque de mettre la bouteille par terre.

« Hé, hé ! »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Mar 22 Mai 2012 - 22:01

Il éclate de rire, me voyant hoqueter. Sous le coup, Soren fait tomber sa clope dans les gnomes qui poussent de petits cris, ce qui fait redoubler sa crise de fou rire. Je ne peux m'empêcher de me mêler à son fou rire, même s'il consiste à se moquer de moi. C'est tellement drôle... et cela fait tellement longtemps que je n'ai pas ri ainsi !

Soren descend alors chercher d'autres bouteilles de Breubière, et en remontant, me préviens qu'il y a de l'alcool. Il avale une bouteille d'une traite, comme moi. Je le regarde faire, mes yeux levés sur lui et sa grande taille.

Je prends à mon tour une bouteille que j'essaye moi aussi de boire cul-sec, mais j'ai du mal, avec déjà une bouteille dans le ventre. Je retire la bouteille de ma bouche rose, la tend à Soren et retourne respirer un peu sur le balcon.
Je reviens à l'intérieur retrouver Soren. Je me sens un peu pompette, mais me dis que ce n'est que le début de cette soirée.

Je plonge alors mon regard dans celui de Soren. Je pourrais le regarder comme ça toute la nuit. Mon regard se fait de plus en plus intense. Je me demande quels sentiments se cachent derrière ses beaux yeux. J'ai envie de se savoir qui et derrière ce beau garçon.
Avec qui je m'amuse tant. Mais ce serait trop indiscret. Je m'en tiendrai au Soren qui se tient devant moi.

Soren tient la bouteille que je lui ai confié il y a quelques minutes. Je pose ma main sur la sienne pour pouvoir apporter encore une fois la bouteille à ma bouche. J'en bois encore une gorgée.

Toujours pas saoûle mais un peu pompette, je m'affale sur le grand lit moelleux et ne peux m'empêcher de pousser ce soupir de bonheur :

- Oooh, quel confort !


HS : désolée, médiocre mais fait sur mon iPod, alors respect è_é











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Jeu 24 Mai 2012 - 20:57



Faustine prend une bouteille et essaie de boire. Elle n'y arrive pas, alors elle me la tend et sort sur le balcon. Tsss, c'est comme ces gamins qui demandent à ravoir du gâteau et qui ne finissent pas leur part.
Lorsqu'elle revient, elle boit une autre gorgée puis s'allonge sur le grand lit, en soupirant d'aise. « Oooh, quel confort ! » C'est normal chérie, c'est moi qui ait payé.


« Look baby. »

À mon tour je penche la bouteille contre ma bouche et boit le plus que je peux. J'ai la tête qui tourne de plus en plus mais je continue. Glouglou. Je vais la finir cette putain de bouteille, ouais j'vais la finir. À quelques gorgées de la fin, je manque de dégueuler. La Breubière mêlée au goût chaud du vomi remontent dans ma gorge et je les ravale tous les deux. Dégueulasse.
Je rejoins Faustine sur le lit et essaie de me concentrer sur un point imaginaire, qui tourbillonne tout seul sur le plafond de la chambre.


« Je crois que j'ai jamais autant bu de toute ma vie. Tu m'en voudras pas si je te dégueule dessus ? »

Habituellement je n'aurais jamais dis ça à une fille, parce qu'elles sont Cucul la Praline et parce que mon apparence beau gosse est réduite à néant avec ce genre de propos. Mais avec Faustine c'est différent, j'ai l'impression de pouvoir tout lui dire, sans qu'elle me juge, ou qu'elle soit dégouté.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Jeu 24 Mai 2012 - 22:01

Soren se mit à boire, à boire, et cela me faisait rire car je voyais bien qu'il n'y était pas habitué.
Il me rejoint sur le lit et me dit :

- Je crois que j'ai jamais autant bu de toute ma vie. Tu m'en voudras pas si je te dégueule dessus ?

Cette fois-ci, j'éclate de rire, c'en fût trop pour moi. Habituellement, j'aurais baffé un garçon qui me dirait ça. Mais avec Soren, ce n'est pas pareil. Il pourrait me dire n'importe quoi et je ne le prendrais pas mal.

Le sourire aux lèvres, je m'accroupis sur le lit et regarde Soren, commençant à m'inquiéter un peu.
Mais je répondis d'abord à sa question :

- On vient à peine de commencer et tu veux déjà dégueuler ? Hé, on est plus au jardin d'enfants ici !

Je vois alors qu'il a vraiment le tournis et qu'il se retient pour ne pas vomir. Il ne se sent vraiment pas bien.
Je vais donc dans la salle de bain pour mouiller un gant d'eau froide. Je reviens dans la chambre et allonge Soren sur le lit. Sans le brusquer, je me penche pour lui poser le gant sur le front, et murmure :

- Comme sur Terre...

Oui, car le gant sur la tête, ça vient avant tout de la Terre.
Sans bouger, je me plonge dans le regard de Soren et essaye de lire dans ses pensées. J'ai tellement envie de savoir ce qu'il cache pour boire autant...

Ma fine main toujours sur le front de Soren, je retourne le gant, et hésite à lui dema der ce qui lui est arrivé, son histoire. Je me dis alors que dans son état, ce n'est pas forcément une bonne idée...

HS : encore fait sur l'iPod...












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Sam 26 Mai 2012 - 18:10

Faustine se moque d'abord de moi. Ensuite tout me semble aller très vite. Je la sens partir du lit, puis revenir en m'allongeant dos contre le matelas. Elle me plaque quelque chose de froid sur le front, un gant je crois, et murmure
« Comme sur Terre... ».
Je ne comprends pas, le monde tourne de plus en plus vite autour de moi, j'ai du mal à me concentrer sur le plafond. Je n'aurais pas dû boire autant . . .


« Serait-ce de la nostalgie Faustine ? » Je parvins à prononcer.

De la mélancolie. Comme moi, quand je pense à Tinah. Oh My God.
Peut-être que Faustine avait un être qui lui était cher et qu'elle a perdu par la suite ?

Je n'ai plus envie de me souler, ni de fumer. J'ai eu mon compte pour la nuit. Mise à part mon irrépressible envie de dormir, je veux discuter avec Faustine. Elle a bien parlé d'une personne à qui je ressemblais tout à l'heure sur le balcon. Il me semble que c'était à cause de cela qu'elle avait refusé de coucher avec moi. J'avais pensé à un membre de sa famille.

Je me tourne avec difficultés sur le flanc, puis sur le ventre, pour me retrouver face à Faustine, assise sur le bord du lit.


« Toi aussi tu viens de la Terre ? T'es une Nonso, j'veux dire ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Sam 26 Mai 2012 - 19:52

Le pauvre Soren semble vraiment complètement sonné.
Il se retourne avec difficultés sur le ventre, pour se retrouver face à moi, toujours assise au bord du lit.

C'est alors que Soren me demande quelque chose... d'inattendu.

- Toi aussi tu viens de la Terre ? T'es une Nonso, j'veux dire ?

Une Nonso. C'est ça.
Sur AutreMonde, ce que je déteste, c'est quand on appelle les gens sans magie provenant de la Terre « Nonso ».

Quand Soren me posa cette question, tous mes souvenirs refirent surface.
Mes huit anniversaires fêtés sur Terre ratés.
Passer du temps avec mon père, rêve d'enfance.
Ma famille de riches offusquée au moindre geste.
Les bonnes manières que ma mère tentait de m'apprendre alors que je n'avais que trois ans et ne savait pas ce qu'était une serviette.
Le ventre de ma mère que je touchais sans arrêt, dans l'espoir d'y sentir un petit bébé.
Mes moments tristes comme joyeux que je passais au zoo, devant l'enclos des pingouins.

Tout ça... Tous ces souvenirs... Il y en a tant... Tant que j'aimerais oublier...

Voyant que Soren ne se sent toujours pas très bien, je fais alors glisser le gant sur ses joues.

- C'est ça, une Nonso... J'aimerai tellement... oublier, tout ce que j'ai vécu sur Terre. Tant de souvenirs finissent par se transformer en cauchemars lorsque je dors. Tant de rêves qui n'ont jamais été réalisés, malgré les apparences. Comme quoi... l'argent, ça ne fait pas le bonheur, ne l'a jamais fait, et ne le fera jamais.

Je repense à cet homme, cet homme que j'ai appelé Papa.

- Une personne... M'a brisé le coeur. Elle est partie, sans rien dire, sans me faire plaisir, sans me dire une seule fois « Je t'aime ». Et, le jour de mes 18 ans... une lettre arrive, et... et cette personne refait surface. Après tant d'années.

Je continue à maintenir le gant sur la joue de Soren, et une larme légère finit par s'échapper, sans un bruit. Larme que j'efface rapidement de ma joue.
J'adresse à Soren un petit sourire forcé, et murmure :

- Un amour perdu...












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 11:39

Rho merde, voilà qu'elle se met à pleurer maintenant. Qu'est-ce que je dois faire ? Parler d'autre chose et détendre l'atmosphère ? Hmmm. Chaque fois que j'essayais de mettre un peu de joie dans une discussion, ça la plombait encore plus. Et puis, Faustine va croire que je me fiche de son histoire. Je ne préfère pas essayer, elle a l'air d'être très sensible sur ce sujet. Je devrais peut-être la consoler ? Non, ça revient au même que détendre l'atmosphère... J'aurais préféré ne jamais avoir posé cette question, être loin de son histoire que je ne comprends pas. Pourquoi n'était-elle pas heureuse lorsque cette personne était revenue dans sa vie ? Certes, elle l'avait laissé seule pendant plusieurs années, mais c'était un signe qu'elle repensait à elle. Non ? Moi, je bondirais si Tinah m’envoyait une lettre . . .
Mais ce n'est pas pareil. Tinah m'a déjà dis « Je t'aime » et elle ne m'a jamais quitté par sa volonté. Elle y a été forcé, et qui sait aujourd'hui elle est peut-être morte ?


« Bon, je sais pas toi mais moi j'ai une horrible envie de dormir. »

Faustine pourra pleurer en paix si elle en a envie, et je n'aurais pas à parler de ma vie.
Une fois encore, je me retourne et rampe jusqu'à la tête du lit. Je soulève les couvertures et me glisse à l'intérieur. Oh mon Dieu, ce qu'il fait chaud là dedans.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 12:17

Soren se faufile sous les couvertures, tandis que j'essaye d'évacuer tous ces mauvais souvenirs nageant dans ma tête.
Je me sens dérangée, car Soren me regarde d'un air culpabilisé, comme si c'était de sa faute si j'étais dans cet état. Mais ce n'est pas de sa faute. Soren ou pas, j'y aurais tout de même penser.

Le seul truc qui m'énerve, c'est que j'ai l'impression qu'il croit que... que je pleure.
C'était juste... une larme. Rien de plus. Mais cela me touche, qu'il ressente en quelque sorte de la pitié pour moi, à tel point qu'il n'ose pas parler de ce que je viens de lui dire.
J'ai sincèrement l'impression qu'avec lui, je peux faire tout et n'importe quoi, évacuer tout ce qui trône en moi, et tout lui dire, sans avoir honte, ou peur, ou quoi que ce soit d'autre.
Je pourrais pleurer, mais sa présence ferait que je ne serais pas triste, que je pleurerais juste comme ça.

Mon cerveau a tout d'un coup le tournis. J'en conclus donc que je suis fatiguée. Je rejoins alors Soren dans le lit, et trouve qu'il fait atrocement chaud. Tss, la prochaine fois faut que je mette un truc léger dans mon sac pour dormir, parce que là, ce n'est pas très agréable.

Ce qui est étrange, c'est que d'habitude j'aurais été gênée de dormir avec un garçon, comme ça, mais là, c'est Soren. Et puis je vais arrêter de tout comparer à ce que j'aurais fait avant.

- Soren... On oublie ce qui vient de se passer, d'accord ? Et... demain matin, c'est à ton tour de me raconter ton histoire...

Je me blottis alors contre lui et ferme mes paupières.












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 12:53

« Soren... On oublie ce qui vient de se passer, d'accord ? Et... demain matin, c'est à ton tour de me raconter ton histoire... »

« D'accord, on oublie... »

Mais je ne lui raconterais pas mon histoire. Si Faustine veut que j'oublie la sienne, à quoi bon raconter la mienne ? Elle se mettra à pleurer à cause de ce qu'il m'est arrivé ou à elle essaiera d'être compatissante, et je repenserais tristement à Tinah, en me posant milles questions.

Je sourie lorsqu'elle vient se coucher contre moi. Le sommeil m'emporte, et la boisson me fait cauchemarder.

Tinah est attachée sur une chaise devant moi, elle hurle de douleur et j'entends Faustine rire de son malheur. Je n'arrive pas à bouger pour aller la libérer, alors je crie à mon tour. Un silence pesant se fait, elles me regardent. Faustine libère Tinah, qui se rue sur moi avec un dernier hurlement de colère.


« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Je me relève en sursaut, les draps sont mouillés de transpiration. Faustine dort toujours à côté de moi, mon cri ne l'a pas réveillé.
Un liquide chaud remonte ma gorge. Oh oh. Je cours vers la salle de bain, juste à temps pour vomir dans les toilettes. Déjà, une seconde remontée arrive et plonge dans la cuvette.

Tremblant, en sueur, j'essaie de me calmer en me disant que ce n'était qu'un cauchemar, que tout ça n'est pas réel.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 14:43

Je dors bien, comme un petit bébé, contre Soren.
C'est alors que je le sens transpirer, et je ne sais pas si c'était réel ou dans mon rêve, mais il pousse un cri effroyable, comme si il lui était arrivé quelque chose de douloureux.

Pour vérifier que tout allait bien, somnolant, je tâte la place où il était, mais ne sens rien.
Là, par contre, ça devient carrément flippant. Mes yeux s'ouvrent tous grands et ronds, et je me lève d'un coup, cherchant du regard où il pourrait être.

Je sors du lit, et cherche partout où il pourrait être. Je me dirige alors vers la salle de bain, et, lorsque j'ouvre la porte, j'eus le « plaisir » de trouver Soren tout transpirant en train de vomir dans les toilettes. Il dégage une chaleur impossible, et j'ai de plus en plus chaud également.

La vision n'est pas très belle à voir. Ses cheveux trempés, comme tout son corps d'ailleurs, penché sur les toilettes... Beurk.
Malgré tout le dégoût que je peux ressentir, je m'efforce de ne pas le montrer.

Je m'approche peu à peu de Soren, et pose ma main sur son bras transpirant.

- Soren, tu es sûr que... ça va aller ? Tu ferais mieux de te changer, tu transpire beaucoup... Et prend une douche, tant qu'à faire.

J'ouvre la fenêtre de la salle de bain pour aérer, et me plains encore une fois d'avoir trop chaud.
Le fait de regarder le visage transpirant me rend folle, et d'un coup, je n'ai pu m'empêcher de remplir un verre d'eau et de lui balancer à la figure.
Il ne peut que me remercier, ça doit lui faire un bien fou, tout de même.

Tenant toujours son bras, je lui dis :

- Ecoute... Calme-toi, tu as dû cauchemarder.

Une fois son... vomi terminé, je continue :

- Ça va mieux maintenant ?












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 16:10

L'air frais entre dans la pièce, aussitôt suivi d'eau. Faustine vient de m'asperger d'eau. D'abord surpris, je profite de la fraicheur qu'ils me procurent. Je devrais suivre les conseils de Faustine : me laver et me changer.

Je hoche la tête et lui demande de sortir. Puis je me glisse dans la douche, tout habillé.
Je tourne le robinet pour que l'eau soit la plus froide possible... Je le regrette quelques secondes plus tard lorsque je sautille dans la cabine.

Je ne pensais pas être aussi peu habitué à boire. Certes, j'ai beaucoup trop bu d'un coup hier soir, mais ça n'est pas la première fois non plus. Ça m'étonne que Faustine n'ait pas encore vomi, elle s'est bien avalée une bouteille de Breubière elle aussi. Si elle gerbe à son tour, nous serons au moins au même pied d'égalité ; je me sens terriblement ridicule d'avoir fait preuve de tant de faiblesse devant elle.

Je me trouve une serviette et des vêtements secs dans un placard, me sèche et m'habille. J'ai l'impression de brûler, alors je passe la tête par la fenêtre.
L'air frais me fait du bien. Je voudrais rester là pour toujours.

Dehors, le soleil est déjà haut dans le ciel, et les rues sont bondées de petits bonshommes qui s'affairent à droite et à gauche.

Je me lave la bouche à l'eau du robinet, puis sors de la salle de bain.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 18:51

Soren me demande alors de sortir de la salle de bain. Forcément, puisqu'il compte se doucher... Ça ne serait pas du luxe.

Je sors alors, et me retrouve seule dans la chambre. J'attrape une bouteille de Breubière, et en rebois, pour évacuer le stress que Soren m'a fichu lorsque je ne l'ai pas trouvé dans le lit.
Dis comme ça, ça fait bizarre, d'ailleurs, je ne sais pas pourquoi.

C'est alors que je me rends compte de quelque chose de très bizarre, qui me fait peur. Pourquoi, après tout l'alcool que j'ai bu, je ne suis toujours pas malade ? Ce n'est pas du tout normal. Ou peut-être que j'ai tellement bu dans ma vie que l'alcool ne me fait plus d'effets. Quoi qu'il en soit, quelque réponse qu'on me proposerait, ce serait flippant car l'alcool ne me ferait tout de même pas d'effets. Ce qui veut bien dire que je suis alcoolique en gros. Sauf que je n'ai pas le nez rouge comme le barman de cette auberge, que je n'ai pas une haleine d'alcool (enfin j'espère), que je n'ai pas le gros ventre bien rond des alcooliques, et que je ne suis pas saoul 26/26h.
Donc voilà. Quand on me croise dans la rue, on ne croit pas à première vue que je suis une alcoolique. DONC je ne suis PAS une alcoolique. Et merde, je deviens folle. Putain d'alcool.

Soren finit par sortir de la salle de bain, avec des vêtements secs. En le voyant arriver, je trouvai qu'il avait l'air de se sentir mieux, et souris.

- Ça va, ça t'a fait du bien ? Je pense qu'on devrait sortir se balader dans la rue, ça te ferait encore plus de bien, tu seras vraiment clean, avec l'air frais. Et tu sais, les minuscules bonhommes de ce pays sont très gentils et compatissants. Contrairement à je ne sais quel autre endroit, je ne pense pas qu'ils te dévisageraient car tu as trop bu.

Ouah, discours défendant les minuscules bonhommes de ce minuscule pays, je commence à faire fort. Je pose alors la bouteille de Breubière vide que je viens de boire sur la table, et me moque gentiment de Soren :

- Tu vois, j'en suis à ma deuxième bouteille et je n'ai toujours pas vomi, héhé.

Sur mes paroles, je l'attrape par la main, ouvre la porte de la chambre et l'entraîne dans les escaliers afin de descendre prendre l'air.
Dans les escaliers, nous croisâmes un petit bonhomme qui cherchait à monter, et, amusée du fait que je sois beaucoup plus grande que lui, j'ouvre mes jambes en grand pour lui permettre de passer dessous, ce qu'il applique sans même se rendre compte que je suis au-dessus de lui. Pour une énième fois dans cette soirée, j'éclate de rire.

Traînant toujours Soren, j'ouvre la porte de l'auberge et nous fait sortir. Alors que je m'apprête à respirer un grand coup l'air frais, plein de minuscules bonhommes nous rentrent dans nos jambes. Je jette un regard amusé et étonné à Soren. Quel drôle de pays, tout de même, Smallcountry.

Mais, bien que la rue grouille de petits êtres, j'ai bien décidé qu'ils ne nous empêcherons pas de trouver un endroit tranquille où nous pourrons nous reposer tranquillement et paisiblement, et surtout où Soren pourra évacuer tout l'alcool qu'il a bu, même si tout à l'heure il a presque déjà fait tout le travail... L'air frais ne lui fera pas de mal.

Smallcountry, nous voilà !











One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren K. Thù


avatar

Age du personnage : 19 ans

Familier : //
Couleur de magie : Pas de magie T.T
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Moyen
  • Plutôt élevé


Résidence : Toujours en mouvement ~ Récemment vu à Aquaria.
Dans le sac : Couteaux, poignards, liqueurs empoisonnés, et autres armes ; du fric, une boule de cristal, des bouts de papier avec des numéros, une vieille photo jaunie d'une jeune fille.

Affinités : Faustine > Amie.
Deino > Petite amie.

@Avatar par Corn-Flakes

MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 19:26

J'ai l'impression que Faustine me hurle dans les oreilles. Qu'elle me crie ses paroles avec un dictaphone. Je me prends la tête, mais avant que je ne puisse lui dire quoique ce soit, elle m'entraine hors de la chambre. Comme moi hier soir ; je ne lui ai pas laissé le choix. C'est horrible de faire ça, surtout quand on a une terrible gueule de bois.

Nous arrivons aux escaliers ; j'ai du mal à descendre les marches et voilà que Faustine se remet à hurler. Elle rit, mais si fort que je crois que mes oreilles vont exploser.

Elle me fait marcher jusqu'à je-ne-sais-quel-endroit grouillant de monde et de cris, puis le calme revient. Je souffle de soulagement.


« Pourquoi tu hurles comme ça ?! Parle moins fort, s'il te plait. »

Je m'assois sur l'herbe verte du parc.

« Qu'est-ce que tu disais tout à l'heure ? Qu'ils sont tous très gentils ? À part nous rentrer dedans et nous voler nos crédits-mut, oui ils sont tous très aimables. »

Elle n'aurait pas dû m'obliger à sortir. Non seulement je ne me sens toujours pas bien, mais en plus je suis de mauvaise humeur. Et dire qu'elle se ventait d'être à sa deuxième bouteille de Breubière tout à l'heure, j'ai failli lui vomir dessus rien qu'en entendant le nom de l'alcool.

« Je ne crois pas que ce soit l'alcool qui me rende si malade. Enfin, pas entièrement. » Je reprends avec calme.

Excuse minable pour expliquer le fait que je vomisses et pas elle.
Je profite tout même du soleil et de la petite brise qui s'est levée. Sans Faustine je ne serais jamais sorti dans mon état.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl E. Hawkins


avatar

Age du personnage : 18

Familier : /
Couleur de magie : /
Niveau de magie :
  • Inexistant
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Pas besoin
Résidence : Maison au Lancovit
Dans le sac : Téléphone, iPod bleu, chouchous, bracelets, vêtements de rechange, et un poignard en cas d'urgence...


MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   Dim 27 Mai 2012 - 19:44

Je regarde Soren, assis sur l'herbe d'un parc, dégoûtée par sa réaction. Je ne peux m'empêcher de le fusiller du regard.

Je... J'ai... J'ai passé ma soirée à être gentille avec lui et à m'occuper de lui car il était malade, et voilà ce que j'ai comme remerciement : il me parle sur un ton froid et sec, me reprochant limite de m'être occupée de lui.
Moi qui me croyait idiote et mal élevée...

J'ai vraiment été sympa avec lui. Je lui ai même raconté mon passé, dont personne n'avait connaissance, à part ma mère et moi. Jamais je n'avais voulu en parler à quelqu'un. Et puis là, Soren arrive, passe pour un gentil, et je tombe dans le panneau, bête que je suis.

J'aimerai jamais n'avoir pensé ce que j'ai pensé sur lui tout à l'heure.
Cette fois-ci, je m'énerve. Et c'est assez rare je dirais.

- Écoute Soren. Je ne sais pas ce que c'est ton problème, mais ça m'énerve sérieusement. On a commencé du mauvais pied, tous les deux. J'ai passé ma soirée à être gentille avec toi et à m'occuper de toi. J'en suis même arrivée au fait de te raconter mon passé, dont personnd n'a connaissance, car jamais je n'ai voulu en parler.

Dégoûtée, je me penche vers lui et continue :

- Je me demande comment j'ai pu être aussi bête et tomber dans ton panneau. J'ai honte. Et tu devrais avoir honte aussi d'ailleurs.

Sur ces mots, je tourne le dos et retourne à l'auberge chercher mon sac.

HS : RP iPodien because ordi squatté --'












One does not forget the face of the person who represented your last hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
ÇA CLAQUE, ÇA DÉBOÎTE, C'EST 2 NONSOOOOS ! [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'écho de la claque !
» Viens prendre ta claque !!!
» Entrainement n°1 d'une tête à claque [Fleur]
» Rien sur Dupont-Aignan qui claque la porte à TF1 ?
» Women's Tournament

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: SmallcountrySmallcountry-
Sauter vers: