AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Désert de SalterensPartagez | 
 

 Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lice Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Pom, un griffon blanc
Couleur de magie : Le bleu de l'océan après l'orage
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chasseuse de prime professionnelle et pirate
Résidence : Mon bateau, le Blue Terror et une chambre au Lancovit
Dans le sac : Un paquet de clopes, un briquet, une photo d'Haru et une autre de ma soeur, deux fusils, une recharge de cartouches, ma changeline quand elle me fait chier, un mp3 rouge, ma boule de cristal, deux élastiques, un paquet de chewing-gum, des bouts de papier et deux stylos.

Affinités : Haru, mon ange, on s'est compris tous les deux, n'est ce pas?
Deino, je ne te laisserais plus seule.
Soren prépare toi à te faire botter le cul.
Will, t'es un rigolo toi o/

Et puis la CB, ben, vous gérez quoi. Tout simplement. ♥

MessageSujet: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mar 25 Oct 2011 - 11:29

Haru leva son bras vers le ciel, sa magie d’un rouge terne crépitant sur ses doigts. Je jetais un coup d’œil à la vitre sur laquelle était appuyée sa boule de plume. Etrangement, elle affichait une expression plutôt sereine. Wint savait que son frère d’âme allait revenir pour lui. Je lui adressais un petit sourire, bien qu’il était sur que le familier ne le voit pas. A bientôt j’espère boule de plume. Nous disparûmes dans un rayon sanglant.

Le voyage ne dura que quelques secondes, mais je peux dire qu’il fut assez turbulent. Je remuais dans tous les sens. . . Et Haru ne savais même pas où étais mon bateau. . . J’espérai de tout cœur que nous arriverons en un seul morceau. Et au bon endroit aussi. Pas dans la salle de bain de quelqu’un. Oh non. Malheureusement, je crus bel et bien que c’était là où nous étions arrivés. Nous nagions dans de l’eau. Wouah ! Elle est vachement profonde cette baignoire ! Avec peine, nous essayâmes de remonter à la surface. Nous étions bien à dix mètre sous l’eau, mais on ne pouvait voir le fond de la supposée baignoire. Avec un dernier effort, je fis un dernier mouvement, et ma tête sortit de l’eau, accompagnée d’une grande inspiration.
Et merde ! Ce n’était pas dans une baignoire que nous étions, mais dans l’océan ! Et je ne voyais rien à l’horizon. Je vis la tête blonde d’Haru sortir à son tour, accompagnée dans le même moment de celle de Pom.

-Haru. . . T’es bien sur que c’est ça mon bateau ?

Il ne me répondit pas, il était trop occupé à se maintenir à la surface. Mais, au loin, je crus voir une immense forme qui se détachait sur l’horizon. Une forme que je reconnaitrais entre mille. The blue Terror. Il se rapprochait rapidement de nous, si vite que bientôt je dus me décaler pour ne pas heurter la coque bleue et brune du navire, qui était ornée de divers motifs. Qu’il est beau mon bateau. . . Je sifflais, et, une échelle de corde tomba jusqu’à l’eau. Je souris à Haru. Non, tu ne t’étais pas trompé mon cher. Et je commençais à grimper. De l’eau coulait tout le long de la coque, j’étais trempée, mes vêtement me collait à la peau. J’eus même peur qu’ils n’étaient pas transparents. Si il n’y avait pas Haru, je m’en serais fiché éperdument. Mais cette odeur. . . Cette odeur si familière d’iode me souhaitait la re-bienvenue chez moi. Home, sweet home. ♫ Des matelots s'affairaient à leur tache habituelle. J'en profitais pour enlever ma veste, qui me trempait d’avantage. Oh non, je n’avais pas froid. Le soleil me léchait le visage, et la température était chaude. Nous étion bien loin du Lancovit, car ici, il était matin. Haru arriva alors. Je lui tendis la main pour qu’il passe le muret.

-Voici ma maison à moi.

Et une fois de plus, je pus savourer son regard d’enfant qui dévore ce qu’il l’entoure. J’eus un petit éclat de rire. Alors, je sortais mon sabre, et d’un coup sec, me coupais les cheveux jusqu’au dessous du visage. Il affichait une mine surprise. Je lui souris.

-On dit qu’une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui change de vie. –Merci Coco Chanel-

Je jettais mes cheveux à l’océan. Non, je n’invoquais pas de Sèchus, la matière mouillée sur ma peau, sachant qu’elle n’était autre que mon précieux océan me réconfortait. Alors, arpentant du regard du pont, j’hurlais « DEINOOOOOOOO ». Il fallait l’avouer, notre bateau était immense. On ne ressentait même pas l’once d’un roulis. Je la cherchais du regard parmi tout les matelots. Et alors, une tête noire se détacha de la foule.

-SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA! COMMENT QU'CA VA JUMELLE?


[EDIT: Juste pour toi Deino. >.< Non avec plaisir que j'ai modifié mon RP.]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deino Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Un griffon noir : Era
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Chasseuse de prime/Pirate
Résidence : Son navire
Dans le sac : Toute sorte d'armes, ma boule de cristal, quelques informations récoltées un peu partout, une photo de sa mère et une autre de moi et de ma soeur à l'âge de 10 ans, de la nourriture pour Era et un paquet de chips acheté sur Terre pour moi, un stylo qui ne marche plus et un autre qui marche seulement à moitié, une pièce noire d'un jeu de dames, une montre mais je ne sais pas d'où elle vient et plein de papiers en tous genres

Affinités : Sai>> Mon maître que j'adoreeeeeeuuuuu embêter. Si il ne répondait pas je me serais lasser mais comme il essaie de répliquer à chaque fois je continue. C'est trop drôle.

Tinieblas>> Une allié et une amie

Lice>> Ma soeur adoré

Will>> Ami ou ennemi? En tout il est très bon pour les joutes verbales contrairement à Sai



MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mar 25 Oct 2011 - 18:51

Deino se la coulait douce ! Elle était couché sur une chaise longue, en train de lire un bon gros livre comme elle les aimé. Elle était en maillot de bain avec un paréo noir et bleu par-dessus et elle avait bien entendu de grosses lunettes noires. A côté d’elle il y avait une petite table ronde sur laquelle était posé un verre de cogroseille. Donc, la pirate se la coulait douce. Mais ce n’était pas le cas de son équipage, d’Arthur et de Théo. Enfin si, le vieux sorcelier était en train de faire une sieste sur un hamac accroché, on en sait comment, au mat. Il n’y avait qu’Arthur qui entraîné les matelots de Deino au combat. Il n’était d’ailleurs pas très content d’être le seul à bosser. Alors, il planta ses pauvres « élèves » pour aller crier sur la jeune pirate.

-Tu vas venir m’aider illico pigé ptite humaine ? demanda-t-il en prenant un air menaçant

-Arthur ! Je lis ! Va jouer ailleurs !
répliqua Deino

Elle n’avait même pas levé les yeux de son livre et cela énerva encore plus le colosse qui attrapa le bouquin et le lança dans la mer. L’humaine se mit à râler mais elle se tu quand l’elfe prit les accoudoirs de sa chaise longue. Il la souleva puis la retourna. La pirate enroula alors ses jambes et ses bras autour de la pauvre chaise et elle se retrouva pendu. Arthur se mit alors à la secoué mais il s’arrêta bien vite et lâcha la chaise. Deino tomba. Elle se mit à traité l’elfe de fou mais celui l’interrompit en demandant :

-Tu étais au courant que Lice devait venir ? Et puis c’est qui lui ?


Deino se leva et un sourire ce dessina sur son visage.

-C’est son petit ami bien sûr ! dit-elle en courant retrouvé sa jumelle.

Elle entendit derrière elle des "Comment tu le sais?" mais elle ne répondit pas.Elle fut accueilli par des cris de la part de Lice et les lui rendit bien. Elle se précipita dans ses bras en criant :

-JJJJJJJJJJJJJJJJJJUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
EEEEEEEEEEEEEEEEELLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEEEEE chérie d’amour ! Je vais bien et toi ?



Blue like...
Bleu comme le ciel et la mer. Non, c'est trop commun... Bleu comme un saphir, comme les fleurs de bleuet. Bleu comme un rêve d'enfance, comme une tempête, comme quelques mots doux. Bleu comme un endroit infini et paisible. Bleu comme elle.
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Sam 29 Oct 2011 - 11:36

Le voyage fut rapide.
2 sec tout au plus. Quand ma magie nous frappa Lice et moi, c'est comme si je brisait les dernière chaine qui m’unissait a mes parent.. Et de Wint. Enchainé directement avec... de l'eau.
Beaucoup d'eau. Ah bon... Le simple fit de penser a Lice me transporte au milieu de l’océan.
Ah.
Ok.
Décidément, pourquoi c'est toujours sur moi que tombe les chose gluante/mouillé/brulante/glacial? J'aimerais bien soupirer comme a mon habitude dans ces moment la, mais pour le moment je suis bien plus occupée a garder la tête en dehors de l'eau. Un bateau se dessine a l’horizon. Et je reconnais le traditionnelle drapeau des pirate Autremondiens. Ok décidément les dieux d'Autremonde mon délibérément abandonnée. J'ai du leurs faire quelque chose dans une vie antérieure. Honte a moi. Pourtant, Lice semble ravi. Finalement, la chance ne m'a peux être pas abandonné. Enfin, si j’avais pu atterrir SUR le bateau et non pas a quelque mètre saurait été cool aussi. Je me hisse sur le ont sans trop de difficulté, merci papa ;) .
Et la je me rends compte de la chaleur. Et je me garde bien d'incanter un Sechus.Déjà,Lice se jette dans les bras de sa sœur. Qui semble par ailleurs en savoir un peu trop a mon gout. En rentrant, je suppose que je ne serais même plus étonner si la Reine Titania arrivait en me saluant de la sorte: "Alors petit Haru, comment ça se passe avec Lice?" Non pas que je n’eus pas l'envie d'afficher notre relation au grands jour, mais je trouve quand même que c'est un peu exagéré. Oui je suis immature, oui je suis un gamin.Et alors? Ce n'est pas vous qui venez de perdre votre familier. Non c'est moi. Bon, a quelle remarque vais-je devoir le droit? Que je suis trop petit? Que je suis trop blonds? Peuh.Je me contente de me laisser glisser sur le sol. Je suis fatigué, zavez un problème avec ça?


(Désolé, j'ai un prob avec mon clavier ai pas pu écrire plus)


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Lice Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Pom, un griffon blanc
Couleur de magie : Le bleu de l'océan après l'orage
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chasseuse de prime professionnelle et pirate
Résidence : Mon bateau, le Blue Terror et une chambre au Lancovit
Dans le sac : Un paquet de clopes, un briquet, une photo d'Haru et une autre de ma soeur, deux fusils, une recharge de cartouches, ma changeline quand elle me fait chier, un mp3 rouge, ma boule de cristal, deux élastiques, un paquet de chewing-gum, des bouts de papier et deux stylos.

Affinités : Haru, mon ange, on s'est compris tous les deux, n'est ce pas?
Deino, je ne te laisserais plus seule.
Soren prépare toi à te faire botter le cul.
Will, t'es un rigolo toi o/

Et puis la CB, ben, vous gérez quoi. Tout simplement. ♥

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mer 2 Nov 2011 - 9:26

-JJJJJJJJJJJJJJJJJJUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMEEEEEEE
EEEEEEEEELLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEEEEE chérie d’amour ! Je vais bien et toi ?


Je m'écartais d'elle et la contemplais. Elle n'avais pas changé d'un cheveux. Euh, en revanche, lorsque j'étais partie, elle n'étais pas en paréo, ni en maillot de bain. Je vis plus loin un transat retourné à cause de la levée subite de ma jumelle. Hè hè. Derrière le transat, je remarquais la mine presque ébahie d'Arthur. Théo faisait tranquillement la sieste dans un transat. Une grande partie des matelots s’entraînait au combat, l'autre, s'affairait à nettoyer notre navire.

-On va dire que je vais bien, ma chère soeur. . .

Je ne savais pas vraiment comment engager la conversation. Me retournant vers Haru, je le vis, affalé au sol. J’espérais juste qu'il n'avait pas le mal de mer, sinon on était réellement dans une galère profonde. Je m'approchais de lui, lui tendant une main.

-Ça va? Tu veux un verre de crogroseille pour te rafraîchir?

Alors, la douce image de Wint flottant dans mon esprit, je me souvins que lorsque le sortcelier est trop loin de son frère d'âme, il en souffre. Mentalement, et physiquement. Je lui adressais un sourire, que j'espérais réconfortant. Je me retournai vers Deino, et, prenant mon courage à deux mains, je commençais:

- Alors, soeurette. . . Je te présente Haru.

Je le désignais du doigt.

-Et Haru, et bien, voici Deino, ma jumelle.

Aucun mot ne sortit de la bouche directement de ma soeur. Wah, elle s'est tue. . . Cinq secondes. /PAN/


[HS: Un peu court, désolée]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deino Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Un griffon noir : Era
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Chasseuse de prime/Pirate
Résidence : Son navire
Dans le sac : Toute sorte d'armes, ma boule de cristal, quelques informations récoltées un peu partout, une photo de sa mère et une autre de moi et de ma soeur à l'âge de 10 ans, de la nourriture pour Era et un paquet de chips acheté sur Terre pour moi, un stylo qui ne marche plus et un autre qui marche seulement à moitié, une pièce noire d'un jeu de dames, une montre mais je ne sais pas d'où elle vient et plein de papiers en tous genres

Affinités : Sai>> Mon maître que j'adoreeeeeeuuuuu embêter. Si il ne répondait pas je me serais lasser mais comme il essaie de répliquer à chaque fois je continue. C'est trop drôle.

Tinieblas>> Une allié et une amie

Lice>> Ma soeur adoré

Will>> Ami ou ennemi? En tout il est très bon pour les joutes verbales contrairement à Sai



MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Jeu 3 Nov 2011 - 18:38

Deino observait le dénommé Haru sous le regard ahurie de sa jumelle qui était en train d’observait un record. Ca faisait cinq secondes que la pirate avait arrêté ! Ça aurait mérité de passer aux informations et aussi qu’il y ait une fête nationale. Pourtant, il n’en fut rien. En fait Lice fut la seule à le remarqué. Ce fut Arthur qui rompit le silence, en criant bien entendu :

-Deino ! C’est parce que ta sœur est là que tu peux ne pas venir m’aider.

-Ferme-la le cuistot !

-Nan ! Il n’en ai pas question !

-C’est moi le capitaine ici alors tu obéis !

-Justement tu es le capitaine et ceux sont tes matelots alors c’est toi qui t’en occupe ok ?

-Non! Va demander à Théo je suis occupé là!

-Lui! Il dort et il est impossible de le réveiller sans l'avoir de mauvaise humeur!


Deino ne répliqua pas et reporta son attention sur sa sœur et Haru pendant qu’Arthur continuait sa hurler pour plaider sa cause. Il se mettait même à gonfler le torse et essayait d’imiter la pirate sans grand résultat. En fait il avait vraiment l’air idiot. Deino fit signe aux deux arrivants de la suivre et elle alla les installer à une table ou elle avait fait apparaître toutes sortes de boissons.

-Alors ? Racontez ! dit-elle simplement



Blue like...
Bleu comme le ciel et la mer. Non, c'est trop commun... Bleu comme un saphir, comme les fleurs de bleuet. Bleu comme un rêve d'enfance, comme une tempête, comme quelques mots doux. Bleu comme un endroit infini et paisible. Bleu comme elle.
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mer 28 Déc 2011 - 14:06

Raconter. raconter les changement, la douleur, les déchirement, les séparation, les retrouvailles.
Raconter, ce qu'il s'était passer, ce qu'il allait se passer, ce que je ressentait.
Raconter la vie, le temps qui c'est écouler.

Non, je n'en ai aucune envie. Si je le pouvais, je ferait tout pour l'oublier. donc non, je n'ai aucune envie de raconter. Ou est passer ma joie de vivre et mon énergie? Mon arrogance et ma plénitude de vie? Rester avec Wint je suppose... Mes parent me l'ont pris, volé, en même temps que mon familier. Et revins cette éternelle question.
Mais qu'est ce que je fais là?
C'est bizarre a dire, mais je ne me sens pas chez moi ici, pas plus que chez mes parent où nul part d'autre. Je me sent comme un profiteur, un intrus qui viens en emportant dans ses poches la tonne de problème qu'il le poursuit. J'en ai marre de ma vie, j'en ai marre de tout, et aussi de ce p***** de soleil qui m'éblouit.

[Désolé, couuuuuuuurt, mais bon, je préfère que ce soit Lice qui raconte ^^]


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Lice Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Pom, un griffon blanc
Couleur de magie : Le bleu de l'océan après l'orage
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chasseuse de prime professionnelle et pirate
Résidence : Mon bateau, le Blue Terror et une chambre au Lancovit
Dans le sac : Un paquet de clopes, un briquet, une photo d'Haru et une autre de ma soeur, deux fusils, une recharge de cartouches, ma changeline quand elle me fait chier, un mp3 rouge, ma boule de cristal, deux élastiques, un paquet de chewing-gum, des bouts de papier et deux stylos.

Affinités : Haru, mon ange, on s'est compris tous les deux, n'est ce pas?
Deino, je ne te laisserais plus seule.
Soren prépare toi à te faire botter le cul.
Will, t'es un rigolo toi o/

Et puis la CB, ben, vous gérez quoi. Tout simplement. ♥

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mer 4 Jan 2012 - 20:18

Soupir éphémère. Les chamailleries entre ma très chère sœur et d’Arthur ne dataient pas de ce jour ci. . . Nan, puisque quand Deino commence à fatiguer, c’est bel et bien entendu moi qui prenais le relais. En fait, je sentais déjà, que depuis ma rencontre avec Haru, je changeais, peu à peu. Je devenais plus, ce que l’on peut appeler « raisonnable ». Je n’avais pas envie, à cet instant, d’embêter le pauvre Arthur. . . Quoique, en fait, c’est faux. J’en avais très envie. /PAF/
Me retournant vers Haru, je l’observais, effondré sur les planches. On pouvait lire sur son visage clairement un fort mal être. Le comble aurait put être qu’il eût le mal de mer. . . Pauvre de nous. Deino nous exigea de raconter ce qui c’était passé. Là, maintenant ? ! Je n’en avais vraiment pas envie. Bien que la changeline eût changé mes habits, je me sentais crasseuse, et seule une bonne douche aurait put me convenir.

« Je crois que je vais d’abord faire un tour dans ma chambre, et après, tu entendras tout ce que tu veux », lui fis-je, lui adressant par la même occasion un clin d’œil.

Je la laissais donc là, avec Haru, pendant que je courrais sur le pont, me frayant un passage à travers les matelots, qui, au passage, me saluaient. Etait-ce vraiment la raison pour laquelle je fuyais ces responsabilités. . . J’en doutais. Je savais, que, ayant une relation avec quelconque garçon, cela m’amènerais bien sûr à quelques changements dans ma vie. Mais je ne savais pas si j’étais prête pour une relation amoureuse. Pom me cria que, si, bien sûr, idiote. Okey, peut-être mais on a toujours le droit d’hésiter. Car, il y a de nombreux risques, bien qu’il fût certain que je l’aimais. Déjà, est-ce qu’il m’aimera toujours, ou est-ce que moi-même j’en serais capable ? Est-ce qu’il ne me trompera pas avec quelqu’un d’autre ? Tant de questions me torturaient.
Arrivant bientôt dans ma loge, qui ressemblait fort à celle du Lancovit –nous n’avions pas eut avec Deino, beaucoup de mal pour rendre nos habitations confortables-, je me déshabillais rapidement, laissant au passage mes habits un peu partout –vu ma réputation de bordélique, ce n’était pas étonnant-, et me jetais dans la douche. Dieux d’Autremonde, que c’est agréable de sentir l’eau chaude couler sur votre dos, épaules endolories par de dures journées. C’est le seul moment, où je peux réellement faire le point sur tout, où je peux me détendre.
Alors que j’étais entrain de me rhabiller, quelqu’un toqua à la porte de ma chambre. Sûrement Deino, pour me dire de bouger mes fesses plus rapidement. J’enfilais un débardeur blanc et un jean rapidement, me faisant en quelques secondes un chignon grossier.

« Ouiiiiiiiii ?! Entrez ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deino Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Un griffon noir : Era
Couleur de magie : Bleu marine
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Chasseuse de prime/Pirate
Résidence : Son navire
Dans le sac : Toute sorte d'armes, ma boule de cristal, quelques informations récoltées un peu partout, une photo de sa mère et une autre de moi et de ma soeur à l'âge de 10 ans, de la nourriture pour Era et un paquet de chips acheté sur Terre pour moi, un stylo qui ne marche plus et un autre qui marche seulement à moitié, une pièce noire d'un jeu de dames, une montre mais je ne sais pas d'où elle vient et plein de papiers en tous genres

Affinités : Sai>> Mon maître que j'adoreeeeeeuuuuu embêter. Si il ne répondait pas je me serais lasser mais comme il essaie de répliquer à chaque fois je continue. C'est trop drôle.

Tinieblas>> Une allié et une amie

Lice>> Ma soeur adoré

Will>> Ami ou ennemi? En tout il est très bon pour les joutes verbales contrairement à Sai



MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Sam 7 Jan 2012 - 12:00

Deino regarda sa sœur, elle était bizarre. Puis elle jeta un regard à Haru qui était assis par terre. Elle l’attrapa par le poignet et l’obligea à se lever puis elle l’entraîna vers le hamac de Théo.

-Debout la marmotte ! lui dit-elle en le secouant
-Deino… Tu trouves ça amusant de me réveiller ? demanda-t-il en ouvrant un œil
-J’ai besoin de ton aide.
-Ah bon ? Et pourquoi as-tu besoin de moi ?
ouverture du deuxième œil du pirate
-Je crois qu’il a besoin d’une petite discussion entre homme. dit-elle en désignant Haru

Le vieux sorcelier se mit à debout et regarda le nouveau venu. Il lui fit signe de le suivre et l’emmena s’assoir à un petite table où il allait sûrement lui proposer de faire une partie de dame. Rien de mieux pour remonter le morale ! Enfin seulement quand on joue avec Théo… Même Sai y était passé et là c’était un exploit ! Mais en fait Deino avait surtout fait ça pour pouvoir allait tranquillement parler à sa jumelle. Elle descendit dans la chambre de celle-ci et quand elle fut arrivée devant sa porte elle remonta ses lunettes de soleil puis toqua. Lice vint lui ouvrir, la pirate entra et alla s’assoir sur le lit.

-Tu te souviens quand on était petite on se disait toujours tout. Et encore maintenant c’est le cas alors j’aimerais que tu me racontes ce qui t’arrives et pourquoi tu es aussi bizarre. Dit-elle

C’était clair que Lice était amoureuse d’Haru, Deino l’avait remarqué aussitôt que celle-ci était montée sur le pont. Mais ce qui ne plaisait pas trop à la jeune fille c’était qu’elle avait l’impression que du coup sa sœur et elles ne seraient plus aussi proche qu’avant. Elle se faisait peut être des idées ou alors elle éprouvait de la jalousie par rapport à ce jeune homme qui avait réussi à gagner son affection aussi facilement. En tout cas elle ne comptait pas laisser sa jumelle lui cachait des choses.
Tout à coup les deux sœurs entendirent des cris venant du pont, elles s’y précipitèrent en pensant qu’on attaquer leur navire mais elles ne trouvèrent que leur équipage qui était en train de hurler à Arthur de leur faire des gâteaux. Sur ceux Deino alla s’assoir à côté de Théo et de Haru qui ne restaient muet et elle enfouie sa tête dans ses mains.

-Pourquoi il a fallu que je me tape des gosses pareille. Ce ne sont pas des pirates ça mais des gamins ! G-A-M-I-N-S ! dit-elle enfin, elle était à la limite du crie de désespoir

Le vieux sorcelier lui tapota l’épaule en signe de réconfort et il alla faire taire les hurlements des matelots en déployant sa magnifique voix. Leur géant d’acier au milieu des petits arbustes.

-Alors Haru ça va mieux ? Tu veux quelque chose à boire ? demanda Deino qui s’était reprise



Blue like...
Bleu comme le ciel et la mer. Non, c'est trop commun... Bleu comme un saphir, comme les fleurs de bleuet. Bleu comme un rêve d'enfance, comme une tempête, comme quelques mots doux. Bleu comme un endroit infini et paisible. Bleu comme elle.
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Earstay


avatar

Age du personnage : 17 ans

Familier : Wint. . .
Couleur de magie : Rouge bordeaux terne
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Moyen


Métier : Âme érrante.
Résidence : Enfermé dans un hotel parisiens.
Dans le sac : Tiens, j'ai perdu mes sucette ;_; Des chose qui font voir des trucs bizarre, une demi-douzaine de bouteille, une boule de cristal, un couteau, des allumettes, des clopes, un briquet, de la monnaie terrienne, mais plus un crédit-mut, une photo de Lice cachée dans mon portefeuille.

Affinités : avatar (c) lollipops

lice - love you
autumn - miss you
cally - care for you
albane - protect you
candice - fuck you
drugs, smoke, alcohol - addicted to you

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Ven 2 Mar 2012 - 20:10

[C'est pas grave si je transforme les dames en échec? : ) ]

Des échec. Parce que sérieusement, j'ai une tête a vouloir jouer aux échec. Deino n'était pas Lice après tout, comment pouvait elle me comprendre? J'ai perdu ma moitié, mon confident number one. Wint. Tandis que la copie -ou pas- de ma petite amie me trainait, je revoyais avec une netteté incroyable mon familier perdu. Je revoyais le moindre de ces mimique, le moindre de ses éclat de joie qui se reflétait dans ses yeux. Les échec. Les échec

Pourquoi je devrais jouer a un jeu dont je ne vois aucun intérêt? Tuer le roi noir, tuer le roi blanc. C'est ennuyeux, c'est immoral, mais c'est réaliste. Dans ce monde, il faut toujours éliminer l'autre, le différent. C'est humain. Manger, et ne pas se faire manger. La tête appuyé sur une main, l'autre tapotant frénétiquement sur la table de ses ongle vernis noir, je joue, presque a contrecœur, je sacrifie des pions, je détruis les tour, j'avance toujours. Je vois ces pauvre pions s'écrouler les uns après les autres. Enfin, c'est mon fou qui arrive devant le roi. Le fou blanc fait face au roi noir, sans que nul ne puisse l’empêcher de le rayer du jeu.
"Échec et mat" je prononce.
Et je renverse le roi. La pièce roule sur le plateau et tombe sur la table. Mon familier est prisonnier de mes parent, je n'ai nul part où aller, je me retrouve sur un bateau paumée au milieu des océans, et je joue au échec. Parce que j'ai une tête a joué au échec.

C'est ce moment que choisis l'équipage du navire pour se mettre a hurlé. Mais tout ça me semble loin. Le dénommé Théo, lui, ne semblait toujours pas remis de sa défaite contre un gamin deux fois plus petit que lui. Deino sortit soudain de la cabine de sa sœur, agacé par les beuglement de ses compagnons. Elle s'approcha de notre table et vint se faire réconforter par son matelot. Complétement en dehors de la scène, je me mis a me balancer sur ma chaise, les pied sur la table, en essayant de suivre les tanguement du navire. Tout ici était comme le jour où j'avais rencontré Lice. Mais je ne ressentait pas la même euphorie que l'autre jour.


"Alors Haru ça va mieux ? Tu veux quelque chose à boire ?"

Une voix quasi-semblable a celle de ma bien aimée me tira de ma réverie. Mais mon espoir s'évanouit lorsque je reconnu la soeur de Lice. Combien de temps encore va tu me fuir Lice?
C'est ce que je me disais a ce moment là. J’arrêtais de me balancer et fermait les yeux.

"Deino, j'ai perdu mon familier, je ne vois pas comment ça pourrait aller bien" répliquai-je d'une voix neutre.

Et je me remit a me balancer.


lost in this mess
nothing have sense anymore ✻  tu perds la notion du réel, tu t'enfonces dans ces mensonges, tu te perds, tu t'y noies. Y'a trop de merde dans ta tête, autour de toi, ça en bouche tes poumons. Tu suffoques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t3680-9709-haru-9709-j-aurais-pu-etre-un-demon-au-paradis-mais-j-ai-prefere-etre-un-ange-en-enfer
Lice Silcen


avatar

Age du personnage : 18 ans

Familier : Pom, un griffon blanc
Couleur de magie : Le bleu de l'océan après l'orage
Niveau de magie :
  • Moyen
Niveau de combat :
  • Elevé


Métier : Chasseuse de prime professionnelle et pirate
Résidence : Mon bateau, le Blue Terror et une chambre au Lancovit
Dans le sac : Un paquet de clopes, un briquet, une photo d'Haru et une autre de ma soeur, deux fusils, une recharge de cartouches, ma changeline quand elle me fait chier, un mp3 rouge, ma boule de cristal, deux élastiques, un paquet de chewing-gum, des bouts de papier et deux stylos.

Affinités : Haru, mon ange, on s'est compris tous les deux, n'est ce pas?
Deino, je ne te laisserais plus seule.
Soren prépare toi à te faire botter le cul.
Will, t'es un rigolo toi o/

Et puis la CB, ben, vous gérez quoi. Tout simplement. ♥

MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   Mer 21 Mar 2012 - 19:12

[HS : /!\ Votre Lice bien aimée, ayant autant d'inspiration qu'une moule à marée basse, s'excuse platement de ce texte médiocre. Ne pourrissez pas sa réputation pour. . . Euh. . . Cette chose. ^^']

Oui, on se disait toujours tout. Oui c’est toujours le cas. Ou presque chère sœur. Ayant une durée d’acceptation limitée du travail, il me faut, à un moment ou un autre, décompresser. Les sentiments, quoi de mieux pour vous embrouiller encore plus ? Je passais une main dans mes cheveux sombres. Pourquoi la vie est si compliquée ? Ne pourrions donc pas nous contenter de vivre tel. . . Euh, des moutons, à brouter toute sa vie de l’herbe ? Nan personnellement, le plan mâcher de l’herbe indéfiniment me va très bien. Les emmerdes des uns des autres, on s’en passe volontiers. Bon, j’avoue que le fait de finir rôti est un fait qui fait peu rêver, mais qui préférait mourir une balle dans le dos. La vie est dure, faut faire avec. Donc, ma chère sœur, tout ne peut pas s’expliquer. Ni ce sentiment si étrange que je ressens. Nous entendîmes des cris qui provenaient de l’extérieur. Sans hésiter, nous sortons voir ce qui se passe. Je restais impassible, bien que la situation fût ridicule. Les matelots faisaient leur petite manifestation, demandant plus de gâteaux. Nan mais oh. Bossez bande de bouffons. On devrait retourner à la bonne vieille époque de je te fouette pour te faire bosser. Tu parles d’un équipage digne des Terreurs des mers. . . Deino s’excitait à faire la morale à l’équipage. Je voyais Haru, entrain de se balancer, complètement lassé. Ma sœur arrive, demande à celui-ci comment il va. Il réplique sèchement et reprends son petit jeu. J’avançais vers eux, me mettant en face d’Haru.

« Tu sais, on va pas rester sur le bateau toute notre vie. Wint, il faudra bien qu’on aille le récupérer un jour ou l’autre. Coûte que coûte. »

Je lui tendais une main, pour qu’il se relève.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici mon chez moi. [PV: Haru & Deino]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Désert de Salterens-
Sauter vers: