AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: RuinesRuinesPartagez | 
 

 Animal I have become [PV Birthday]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Animal I have become [PV Birthday]   Jeu 20 Oct 2011 - 21:08

Euh... Bou ?

__________

Il pleut aujourd'hui, tient. Cela faisait longtemps. Ava ferme les yeux et laisse l'eau coulé sur ses joues roses. C'était agréable. Plus agréable que d'habitude en tout cas. Peut-êtres est-ce du au fait qu'elle n'était plus humaine depuis quelque temps. Une lycane. C'était incroyable en y pensant, elle était d'apparence humaine et pourtant elle était une louve. La jeune flamme sentait bien la différence entre l'avant et l'après. Elle était plus forte, plus rapide, ses sens étaient plus sensible au point que parfois, les cris des oiseaux l'effrayait. Elle n'avait pas encore prit l'habitude. Cela viendrait avec le temps, Shinzô l'avait assurer mais cela surprenait toujours.

Cet après-midi là, Ava se baladait dans la cour, le ventre toujours aussi rond, là où quelques sangraves s'entrainaient. Elle était si grande. Tout était grand ici, Magister est sa folie des grandeurs... La jeune hum... louve marcha d'un pas léger entre les combattants. Se fichant bien de les déranger. Elle avait vu quelqu'un, une étrange personne. Le plus féminin des masculins, Birthday. Oh, cela faisait penser que c'était bientôt le sien. Il faudra le fêter, même si le vampyr avait encore un peu de mal avec ce principe.

Ava se glissa silencieusement derrière lui et l'observa sans un mot. Il lançait ses couteaux, avec grace... Il était doué sans aucun doute. Le couteau toucha le centre de la cible et Ava se contrôlait du mieux qu'elle pouvait pour ne pas se transformer et allait le chercher comme un bout toutou. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, il n'y avait pas eu se genre de problème. Cette fois, les instincts lycans prenaient le dessus sur l'ancien papillon. Ava toussa légèrement avant de dire d'une voix douce te clair :

- Hum... Tu es douée à ce que je vois.

Elle resta silencieuse un instant avant de dire, tout sourire :

- Alors, je t'ai manqué ?

Cette plaisanterie qui était toutefois très sérieuse. Ava se sentait un peu seule en ce moment et ce petit bout de femme était devenu un soleil dans les ténèbres de sa solitude. En tout cas, lui, il lui avait manqué. Il ne s'était rencontré qu'il y a deux jours et pourtant ava avait l'impression de s'être fait une véritable amie. Oui, amie. Il était une femme dans toutes le fibres de son être alors Ava, en tout logique des choses, le considérait comme tel.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Birthday


avatar

Age du personnage : 17.

Familier : Not yet.
Couleur de magie : The blackest one.
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave.
Résidence : Fortress Grey.
Dans le sac : Knives, dresses & make-up.

Affinités : Magister - Love.
Ava - Frienship?
Mère - Motherfucker.
L'line - Enemy.

MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Ven 21 Oct 2011 - 17:52

« Vois l’eau qui ruisselle sur ta peau mutilée. Admire ce tableau vivant. Tend la langue. Hume les effluves dilués. Goutte à la pluie. Possède-la.

Profite de la tempête pour ne plus sourire, mon fils »
- Une conne de ce monde de merde.


Cet après-midi, il pleuvait. En soi, ce n’était pas étonnant. La température étouffante des derniers jours avait été un signe avant-coureur. Certains habitants de la Forteresse Grise s’étaient réfugiés dès que les premières gouttes avaient commencé à tomber, mais d’autres, s’en moquant éperdument, étaient restés à l’extérieur. C’était ton cas. La robe orange pâle que tu portais était complètement trempée et les yeux plissés, tu te concentrais sur ta cible, à quelques mètres de toi. Tes longs cheveux gris tirant sur le noir étaient noués en une queue de cheval bien pratique. Cependant, quelques mèches parvenaient à glisser sur ton front couvert de sueur. Dans la cour depuis une bonne heure, tu t’entrainais. Une activité peu gracieuse, certes, en particulier lorsque la boue salissait tes souliers et ta robe, mais tu faisais de ton mieux pour ne pas t’en préoccuper. Depuis ton retour de mission dans la forêt d’Omois, tu ne t’étais pas exercé au lancer du couteau. Tu en avais bien besoin, car l’art de manier avec adresse et précision un couteau était une tâche ardue. La magie n’était pas demandée, seul le bras, seules les mains, seuls les doigts, étaient requis. Plus loin, des Sangraves s’entraînaient eux aussi, sous la douce pluie.

Tout en lançant avec vigueur un couteau, tu songeas aux derniers jours. Dès ton retour à la forteresse, tu étais tombé sur une jeune femme rousse nommée Ava. Très sympathique, elle s’était occupée de toi et t’avait prêté une jolie robe. Tu ne l’avais portée qu’une fois, car tu craignais de l’abîmer. Les vêtements étaient très importants pour toi et l’idée risquer d’endommager une robe qui ne t’appartenait pas te déplaisait au plus haut point. Tu l’avais donc laissée dans ta chambre, par précaution. Et bien sûr, il y avait eu la rencontre avec le maître. Il s’était montré fort mécontent du résultat de la mission : le jeune travesti n’avait récolté aucune information sur le terrain et avait réussi à attirer l’attention en assassinant un haut mage ! Tu fus donc flagellé sur-le-champ et privé de repas pour deux jours. Le troisième jour, tu crus mourir de faim et c’est avec avidité que tu avalas le pain rassis qu’on daigna bien de donner. Le quatrième, tu décidas d’aller t’entraîner sous la pluie et c’est là que l’histoire se poursuit.

Secrètement, tu avais apprécié à leur juste valeur les coups de fouets prodigués par le maître lui-même. Chaque coup porté était un rappel : ne tuer que dans le cadre de la mission, sauf pour quelques rares exceptions. Sinon, cela revenait à attirer l’attention. Qu’allait dire l’Impératrice lorsqu’elle allait voir le cadavre du Haut Mage ? Elle allait forcément faire enquête et cela compromettait les plans du maître. Le dos encore meurtri, tu lançais toujours tes couteaux sur ta cible, qui ressemblait maintenant à un porc-épic. Soudain, quelqu’un toussa dans ton dos et parla. Alerte, tu sortis vivement de ta poche un couteau que tu pointas en direction de la personne. Surpris, tu reconnus le visage amical d’Ava. Tu baissas ton arme et la lanças vers la cible qui alla rejoindre toutes les autres. Tu hochas la tête au compliment, ne sachant pas quoi répondre. Tu étais doué parce que tu t’entraînais depuis ton plus jeune âge. Les couteaux t’avaient toujours attiré. À sa question, tu souris et lui fit signe d’attendre pendant que tu allais reprendre tes « bébés ». Une fois revenu près d’elle, tu répondis joyeusement : « Non, pas vraiment ! »

Puis, rangeant un par un tes couteaux dans tes poches, tu te dirigeas vers un banc posé contre le mur où se trouvait ta bouteille d’eau fraiche. Tu te désaltéras et poussa un soupir d’aise. Saisissant un couteau, tu l’observas, concentré. « Ta robe se trouve dans ma chambre. » Ton pouce parcourut, fébrile, le tranchant de la lame. Un peu de sang y resta collé. Souriant, tu portas ton doigt à ta bouche et, le suçant, braquas le couteau en direction du ventre de la jeune femme. La lame ne s’arrêta qu’à quelques millimètres. Tu parlas d’une voix songeuse : « Je me demande si ton gosse aimera les porter, tes robes. » Ton regard amical était en parfaite contradiction avec ton sourire devenu mauvais. Qu’est-ce qui te prenait ? Tu n’en savais rien. C’était comme si tu voulais prouver à Ava que tu n’étais pas aussi gentil que tu ne le paraissais. Les apparences étaient toujours trompeuses, particulièrement dans ton cas. Échappant un ricanement un peu dément, tu ramenas le couteau à toi et le fit virevolter dans les airs. Tu t’accotas au mur, relax, mais soudain, te redressas. Tes plaies dues aux coups de fouets étaient encore douloureuses. Grimaçant, tu gardas le silence.


Signature en construction. Dinosaure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2499-birthday-990-madness-takes-it-s-toll http://tara-duncan.actifforum.com/t2011-birthday http://supermuffy.deviantart.com/
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Sam 22 Oct 2011 - 9:46

Ava eut un léger gloussement lorsque Birthday lui annonça que non, elle ne lui avait point manqué. Pour être direct, c'était direct. Au moins un point comment que lui et elle partageait même si cette dernière avait appris la diplomatie depuis son plus jeune âge -qu'elle n'appliquait pas certes. En tout cas, c'était bon à savoir. Il faudra surement un peu de temps pour que l'étrange sangrave est plus confiance en elle et éprouve pour elle une sympathie. Heureusement, Ava avait tout son temps. Encore de bon moins devant elle avant que le petit Shinichi ne voit le jours et qu'elle soit obliger de reprendre ses missions. A moins que Magister n'accepte de la mettre en congés parental. Hihi... Impossible, non ?

L'espion féminin lui annonça l'air rien que sa robe étant dans sa chambre, le feu-follet hocha simplement la tête, souriante. La jeune rouquine observa ensuite ses couteaux avec un étrange malaise. Pas que ça lui faisait peur, disons plutôt que son état lupin la rendait plus attentive à chaque mouvement. Elle voyait et sentait des choses nouvelles depuis sa morsure et elle avait bien du mal à se contrôler. Alors quand Birthday approcha son couteau prêt de son ventre, Ava sursauta manquant de peu de se transformer. Birthday aurait été surpris si cela avait été le cas. Elle montra les crocs, bien pointus, au jeune travesti.

- Non mais sa va pas bien ? Tu t'es levée du pied gauche ce matin ou quoi ?

Expression purement terrienne qu'il ne comprendrait surement pas mais peu importe. La rouquine rangea ses crocs doucement, plaçant ses mains dans la poche de son jeans. Elle essayait de se détendre. Pourquoi diable Birthday avait-il fait cela ? Qu'essayait-il de faire ? La menacer ? La prévenir ? Lui faire peur ? Cela avait plus tendance à l'agacer qu'autre chose. Et puis c'est quoi cette histoire de robe ? Non mais c'est vrai quoi pourquoi il changeait de sujet comme ça ?

- Et puis de quoi tu parles ? Si mon fils souhaite mes robes, un masque de sangrave, un katana je lui donnerais. Parce que c'est mon fils et que je l'aime et cela peu importe ses choix.

Le ton de la jeune femme était catégorique même si son esprit dérivé pour penser à la réaction de Shinzô si cela devait se produire. Birthday alla se placer contre un mur, nonchalant, avec un air de je m'en foutisme sur le visage. Soudain, il se redressa, grimaçant. Ava huma l'air sans s'en rendre vraiment compte. Du sang... Il était blessé. Encore. La jeune femme soupira et s'approcha de lui, un air un peu plus paisible sur le visage.

- Tu es blessée, attend je te soigne.

Ava tendit sa main, illuminé d'un feu sombre, et laissa la magie faire le reste. Birthday devait se sentir mieux maintenant. Non ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Jeu 10 Nov 2011 - 3:41

{ Sorry pour le long délai ‘-‘ }

La jeune Sangrave, à l’instar d’un chien sauvage, te montra les crocs. En soi, ce n’était pas un geste tellement surprenant, étant donné que tu venais de la menacer d’un couteau. D’accord, tu le savais : c’était un geste complètement con. Tu avais voulu jouer… te diras-tu à toi-même plus tard. Tu n’avais jamais eu de « vrais » amis… non, en fait tu n’avais jamais eu ne serait-ce qu’un ami tout court, mais tu te doutais bien que ce n’était pas le meilleur comportement à adopter. Après, savoir si tu éprouvais des remords, c’était une autre histoire.

« Se lever du pied gauche » Drôle d’expression. Sûrement terrienne. Ava venait de la Terre ou quoi ? Après tout, cela pouvait être possible, bien qu’étrange. En effet, rares étaient les Terriens qui choisissaient de rejoindre les Sangraves. En outre, lorsqu’un Terrien arrivait sur AutreMonde, il préférait être un « gentil » qu’un « méchant ». L’histoire d’Ava était bien mystérieuse et même si tu connaissais la future maman depuis peu, tu devais avouer que tu étais plutôt curieux d’en savoir plus sur elle.

Évidemment, il y eut un froid entre vous juste après. Tu soupiras. Tu ne t’étais pas trompée. Elle ferait une très bonne maman. Tu voyais le genre, même si c’était cliché : une mère attentionnée, affectueuse, un peu mère poule sans être pour autant envahissante, drôle, gentille, sympa, compréhensive… Le genre de mère que tu n’avais pas eue et que tu n’aurais jamais, car le passé ne pouvait être réécrit. Il était là, à jamais, gravé dans les souvenirs. Lui échapper, à ce passé ? Oh, non. Non. Y penser serait utopique. Alors retournez à vos rêves de merde et forcez-vous à grandir, forcez-vous à devenir mature, forcez-vous à être courageux, bande de lâches. Forcez-vous à vivre. Puis crevez. On n’aura pas toujours besoin de vous dans ce monde pourri.

« Il a de la chance, ce petit. » te contentas-tu de dire. Tu ne t’excusas pas de ta conduite pour le moins étrange. Parce que tu n’étais pas SI désolé que cela. Tu ne l’avais pas tué, ce futur bébé. Et puis Ava était si gentille qu’elle t’avait sans doute déjà pardonné, dans sa tête. Il y a des choses qu’il vaut mieux taire, dit-on parfois.

Lorsque tu grimaças de douleur, Ava soupira et s’approcha de toi. Elle semblait s’être calmée. Eh bien voilà, elle t’avait déjà pardonnée, comme tu le pensais. Tu te demandas avec un vague sourire si ce gosse allait être chouchouté par sa mère. Hum, sûrement. Puis, pendant que la Sangrave t’administrait un sympathique Reparus, tu haussas les sourcils. Certes, tu avais grimacé, signe que tu souffrais, mais comment avait-elle pu déterminé que tu étais blessé ? Après tout, une grimace ne signifiait pas nécessairement la douleur. Elle pouvait indiquer le doute, l’incompréhension et autres. Quelle était la véritable nature de ton interlocutrice ? Tu te doutais qu’elle était Terrienne, donc humaine, mais encore ? Cachait-elle un secret ?

« Merci » murmuras-tu une fois entièrement guéri. C’était la seconde fois qu’Ava te venait en aide. Tu allais devoir finir par la remercier concrètement, celle-là ! Normalement, tu te foutais bien de l’existence d’autrui, mais pour Ava, c’était différent. C’était comme si vous étiez liés. Étrange chose que l’amitié. Tu n’aimais pas tourner autour du pot, alors tu t’enquis : « Serais-tu native de la Terre, par hasard ? Tu emploies de drôles d’expressions. » Quant à savoir si elle était plus qu’une simple humaine, ce serait pour plus tard. Pour le moment, tu n’avais que des doutes. Rien de plus.



Anciennement Magister, Birthday, Timothy & Neal (2010-2012)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Jeu 10 Nov 2011 - 20:58

Ava hocha doucement la tête, plus détendue, caressant son ventre avec tendresse. De la chance ? On pouvait dire ça comme ça, oui. Même si Ava aurait préféré lui offrir à ce petit ange une vie plus paisible, calme et heureuse. Avoir des parents sangraves avait pour lui une conséquence bien douloureuse : un avenir de criminel, d'être un des chiens de Magister que la rouquine détestait tant. Shinichi allait être unique et sans doute l'un des êtres les plus puissants de sa génération Il avait du sang vampyr et loup-garou, le rendant naturellement puissant, sans oublier que sa magie allait sans aucun doute être démoniaque puisque Shinzô et elle la possèdaient tous deux. Ava craignait et s'excitait à la pensée de son enfant venant au monde. Pour toutes les mères, leur enfant était une personne unique, fantastique... Cet fois là, une mère avait une très bonne raison d'y penser.

Ava soigna Birthday comme si rien ne c'était passé. Effectivement, c'était déjà oublier. D'habitude, la jeune femme était plutôt du genre rancunière mais bizarrement avec le jeune traversti elle n'y arrivait pas. Elle avait l'envie d'aider son familier inconnu, de lui faire comprendre qu'elle soihaitait être là pour lui, comme une amie.

- Ce n'est rien.

Une fois le sort lancé et la plaie complètement refermée, le jeune homme lui posa une question. Si elle était native de la terre ? Bien sûr que oui, cela était une évidence mais visiblement Birtday voulait s'en assuré. Ava sourit doucement, les yeux un peu dans le vague. Que de souvenirs là-bas, la musique, les cours de chants et d'escrime. Une vie de jeune aristrocrate qu'elle avait quitter pour vivre dans la si dangereuse planète d'AutreMonde pour une vie de criminel. Sa mère en tomberait dans les pommes en apprenant sa vie ici. Déjç qu'elle n'était pas au courant du quart qui s'était passé ces derniers mois. La mort de son familier, son viol, son futur bébé... Cela lui manquait de ne plus raconter toutes ses moindres fais et gestes à celle qui avait été sa plus grande confidente.

- Je suis effectivement née sur Terre, en France plus exactement, à Paris. J'y suis restée treize ans de ma vie. J'ai gardé certaine habitude comme tu l'as constaté.

Elle se montra soudainement très entousiaste.

- Paris, la capitale de la mode. Si tu veux on pourra faire les boutiques ensemble là-bas. Je suis sûre que tu adoreras ma ville. J'aurais besoin de me trouver de nouveaux vêtements. J'ai du ensorcelé plus de la moitié de ma garde robe et je n'en peu plus.

Une conversation tout ce qui à de plus féminine en somme.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Birthday


avatar

Age du personnage : 17.

Familier : Not yet.
Couleur de magie : The blackest one.
Niveau de magie :
  • Faible
Niveau de combat :
  • Très élevé


Métier : Sangrave.
Résidence : Fortress Grey.
Dans le sac : Knives, dresses & make-up.

Affinités : Magister - Love.
Ava - Frienship?
Mère - Motherfucker.
L'line - Enemy.

MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Mer 28 Déc 2011 - 5:46

Une brume de nostalgie s’abattit sur les yeux d’Ava. Elle parla avec animation de sa vie passée pendant que tu l’écoutais attentivement, toujours accoté sur le mur. La douleur que tu ressentais il y a avait quelques secondes avait complètement disparu. Vive les bienfaits du Transmitus, oui. La seule chose frustrante était qu’il était impossible de d’appliquer sur soi-même ce sort-là. Cela aurait été bien pratique, sinon… Mais ce sort, à l’instar de l’existence même, était injuste. On avait beau pester, tempêter contre elle, cela était vain. Déduction des plus élémentaires : la vie et le sort de Transmitus étaient de connivences pour faire chier les gens.

Tu hochas la tête. Ava avait dû fuir la Terre parce que ses pouvoirs magiques avaient fait des siennes. L’histoire classique. Elle n’était pas la première, si tu ne te fourvoyais pas avec cette théorie. En effet, bon nombre de sortceliers natifs de la planète bleue avaient découvert qu’ils étaient en fait différents des autres humains sur Terre, leur planète mère. Contraints de fuir leur terre natale, ils s’exilaient sur AutreMonde. Pas par choix. Par contrainte, oui. Comment mener la vie normale d’un sortcelier sur Terre, où la magie, en plus d’être quasi inexistante, devait être cachée des Nonsos ? C’était tout bonnement impossible. Voilà pourquoi toi, tu n’irais jamais vivre sur Terre. Pourtant, certains sortceliers d’AutreMonde le faisaient. Pour… s’amuser ? Pour être originaux ? Par pur masochisme ? Mystère, mystère.

Ava se mit alors à parler de Paris, que tu supposas être une cité importante, comme l’était Tingapour. La capitale de la mode ? Intéressant, en effet. Tes yeux brillèrent malgré toi, toi qui tentais le plus possible de rester impassible. Tu répondis avec enthousiasme toi aussi : « Oh oui, cela me plairait beaucoup, Ava ! » Tu te demandas, l’espace d’un instant, à quoi devait ressembler la vie sur Terre. Sans magie. Au fond, cela faisait-il une si grande différence pour toi ? Ta magie était faible depuis toujours et tu compensais avec ton maniement des armes. Et puis, tu n’irais pas là pour te battre, mais pour… eh bien, visiter les lieux. Un petit touriste. Tu te demandas avec appréhension s’il y avait des garçons et des hommes qui te ressemblaient là-bas. Un peu gêné, tu n’osas pas poser la question à Ava.

Bien sûr, tu assumais qui tu étais. Ce que tu étais, ta véritable nature. Mais sur Terre, les coutumes étaient peut-être différentes. Et si tu devais porter une chemise et des pantalons pour passer inaperçu ? Quelle horreur. En même temps, si Ava avait cru que tu étais une fille, pourquoi pas les autres également ? Tu verrais cela en temps et lieu. Tu joignis tes mains ensemble, comme en prière, jubilant à l’avance. Il devait forcément y avoir sur Terre des centaines de robes différentes d’ici ! Et des accessoires, et du maquillage ! Souriant, tu songeas à tout cela.

Puis, ton visage s’assombrit comme tu objectais avec tristesse : « Mais… et le Maître ? Il m’autorise à sortir de la Forteresse Grise à ma guise car il sait que jamais je ne le trahirais – seuls les idiots le font, d’ailleurs – mais faire un voyage sur Terre sans permission ne me semble pas une si bonne idée… » Tu grimaças. Tu n’aimais pas que ton Maître ne sache pas où tu étais. Certes, tu étais déjà parti sans le lui faire savoir, mais c’était seulement parce que tu n’avais pas réussi à le joindre pour le lui dire. Peut-être qu’au fond... tu craignais de crever sans qu’il soit au courant. Un jour, peut-être, il te remarquerait enfin tel que tu étais. Un jour lointain, alors…


Signature en construction. Dinosaure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t2499-birthday-990-madness-takes-it-s-toll http://tara-duncan.actifforum.com/t2011-birthday http://supermuffy.deviantart.com/
Ava Reikon Rox


avatar

Age du personnage : 23 ans

Familier : Rubis, oiseau (Cardinal Rouge), mort
Couleur de magie : Anciennement vert, noir désormais
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé
  • Elevé


Métier : Officiellement apprentie de Shinzô, ce qui n'est pas vraiment un métier en soit
Résidence : Sur Terre, en fuite.
Dans le sac : Des poignards, une dent de dragons, son épée : Espoir, sa bague de fiancaille...

Affinités : Shinzô : Le plus grand amour de sa vie et père de son enfant.

Shinishi : Son fils, le deuxième amour de sa vie.

Magister : Pour le peu de fois où elle l'a rencontré, elle ressent pour lui autant de mépris que de la crainte. Elle ignore qu'il a disparu.

MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   Ven 30 Déc 2011 - 0:23

Ava releva légèrement les yeux, sentant la pluie lui tomber sur le visage. Ce ciel si gris, si sombre... il était en harmonie avec l'endroit. La forteresse grise sous un nuage d'orage. Les seuls couleur de l'endroit était la chevelure de feu de la jeune terrienne et la robe orangé du travesti. Ava esquissa un sourire alors que son nouvel ami lui affirmait avoir très envie d'y aller, à Paris. Tu m'étonnes. Qui, plonger dans ce monde morne, n'aimerait pas découvrir une ville de couleur ? Les vêtements colorés et décorés dans les vitrines, les sucreries dans les bouches des enfants, les différentes personnesla visitant... Des blancs, des noirs, des jaunes, des fashions, des emos, des travestis effectivement... Cette vie, cette diversité que l'on ne trouvait pas ailleurs que sur Terre. Ici, tous les elfes, tous les vampyrs, tous les humains, tous les tyrans, tous les marchands... étaient les mêmes. Ava se demandaient si en dehors de Shinzô et Birthday -surtout ce dernier d'ailleur- il existait dans ce monde des gens uniques, originals, hors normes. Son fils serrait unique...

Elle baissa les yeux doucement, souriant. La Terre que ses habitants disaient ravagés par les guerres. C'est qu'ils n'avaient pas vu AutreMonde, les buveurs de sang humain, la magie tantôt brûlante, tantôt glacée, les elfes guerriers, les nains peu patients, les démons dont on n'avait pas besoin de décrire... Ava esquissa un soupir. AutreMonde était vraiment trop violent et dire que Shinichi allait grandir-là... Birthday posa une question à laquelle Ava ne s'y attendait pas. Mais alors pas du tout. Quoi Magister ? Ava le détestait celui-là. Elle n'était à son service que parce que Shinzô l'était et encore, elle ne pouvait s'empêcher de faire savoir -sans outrepassé les limites- qu'il n'était pas son maître. Son supérieur hiérachique en quelque sorte mais rien de plus. Il n'était pas au courant pour le futur bébé ou du moins, ne l'avait pas laissé penser. Ava craignait le moment où elle lui devrait des explications. Elle serra les poings. Qu'est-ce qu'elle racontait ? Elle n'avait rien à lui dire sur ce qu'elle faisait dans sa chambre à couché. Shinichi ne le regardait pas. En rien. Et Snow ? Oh la la... Ava se rendait compte combien à ELLE celà la regardait. La maîtresse de Shinzô, celui a qui il avait une dette infini. Et si elle... désaprouvait ? ... Il faudrait qu'elle en parle à son fiancé.

- Je suis allé aux Caraïbes, durant toute une semaine sans son avis et je suis encore là. Je ne vois pas de quoi tu as peur. Et puis je serais là, une journée hors d'AutreMonde n'a jamais tuer aucun sortcelier ni aucun sangrave... Promets-moi d'y penser au moins. On a tout notre temps.

C'est pas comme si ils pouvaient mourir demain, n'est-ce pas ? Ava étira ses muscles engourdis. Elle n'osait reprendre l'entrainement et mettre en danger Shinichi mais elle aurait bien aimer s'occuper. La lecture était agréable mais à la longue... On se sentait seul. Birthday était un moyen de sortir de ça et aussi... il l'intriguais. Ava posa ses yeux bleus lagons dans les siens si semblables quoique plus clair et lui dis simplement, très sérieuse tout à coup, comme si l'enjeu de cette question était vital alors qu'elle n'était que pure curiosité :

- Pourquoi le voyez-vous tous ici, en dehors des traitres comme tu dis, comme un dieu vivant ? Il est puissant, certes, mais ce n'est surement pas le premier homme à avoir ce genre de pouvoir sur cette planète. Si ce n'est pas sa puissance qui vous motive, qu'est-ce ? Qu'est-ce qui vous pousse à vous battre et mourir pour lui ?

Il n'avait pas été capable de se débarasser de l'héritière d'Omois et pas qu'une fois après tout. Cela n'aurait pas du diminuer sa "popularité" ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t800-ava-rox#14698
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animal I have become [PV Birthday]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animal I have become [PV Birthday]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Quizz (mon animal preferer)
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» NOUBA CANICHE F GRISE 14 ANS ASSO REV'ANIMAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: RuinesRuines-
Sauter vers: