AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit :: TraviaTraviaPartagez
 

 Le début des ennuis [PV Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Williams


Abigail Williams

Age du personnage : 13 ans

Métier : Première sortcelière
Résidence : Fleuve Boria.
Dans le sac : Pêcher, pour l'instant.


MessageSujet: Le début des ennuis [PV Cassie]   Le début des ennuis [PV Cassie] Icon_minitimeSam 12 Mar 2011 - 23:40

- Je vais pêcher ! déclara Abigail en ouvrant la porte d'entrée.
- D'accord mais ne t'éloigne pas trop ! lui ordonna sa mère.
- Ne t'inquiète pas, tu sais bien que je ne traverse jamais le fleuve ! conclut la jeune fille en refermant la porte derrière elle.

En arrivant dans la longue rue principale du magnifique village qu'était Travia, Abigail ne put s'empêcher de manifester une terrible envie de courir, un grand sourire sur son visage. Canne à pêche dans une main et un petit sac contenant quelques hameçons, sandwiches ou autres appâts dans l'autre, Abigail entama une petite course tout droit vers le fleuve Boria où ses proies attendaient qu'on les pêches.

C'était vraiment un temps idéal pour se promener en ville ou sur les bords du fleuve comme comptait le faire la jeune sorcelière. Le soleil d'Autremonde était très haut dans le ciel indiquant aux Traviens, par le biais des cadrans solaires, qu'il était un peu plus de midi. Le ciel, semblable aux eaux azures de l'Océan Bleu, n'était parsemé d'aucun nuage donc pas de pluie ou tempêtes à prévoir dans la journée, rien d'inquiétant.

Les habitants vaquaient à leurs occupations respectives, une vieille dame vendait toute sa laine blanche de bééés blanche comme la neige à ses quelques acheteurs habituels. A l'étal d'à côté, un jeune tisseur proposait ses nouvelles tuniques ou ses bottes ce qui attira l'œil d'Abigail qui fourra immédiatement sa main dans sa poche pour en sortir quelques pièces. Elle s'approcha du stand en ralentissant sa cadence et en tentant de ralentir celle de son pouls et s'approcha d'une paire de bottes en cuir léger à trente pièces ce qui faisait exactement la somme des pièces qu'elle avait économisé. Cédant à son propre caprice, elle s'adressa au vendeur.

- Bonjour, je prendrais cette paire s'il vous plaît, dit Abigail en saisissant ses nouvelles chaussures.
- Bon choix mais êtes vous sûre de ne pas vouloir celles-ci plutôt, ou celles-là ? négocia le vendeur.
- Oui absolument, je n'ai pas les moyens, répondit Abigail en déposant trente pièces au creux de la main de son interlocuteur, bonne journée !

Heureuse de son achat, elle ôta ses vieilles bottines en tissus usé et chaussa ses petites merveilles. Celles-ci la ravirent, c'était la première fois qu'elle avait des bottes de cette qualité, elle fit quelques pas et remarqua avec son grand étonnement que c'était exactement sa taille ce qui l'incita à se remettre en course mettant ses anciennes chaussures dans son sac.

Quelques minutes après, Abigail parvint au bord du lac Boria où elle constata qu'elle était seule ce qui l'arrangeait pour la pêche. Elle s'assit au bord de l'eau en prenant soin de se déchausser puis plongea ses pieds dans les eaux froides voire glaciales du fleuve ce qui la fit frissonner.
Elle ouvrit la poche principale de son sac et en sortit une petite boîte en fer qu'un nain lui avait un jour forgée, et en sortit un petit asticot qu'elle fixa au bout de son hameçon qu'elle jeta ensuite à l'eau.
La jeune pêcheuse posa son sac sur l'herbe un peu plus loin avec ses chaussures pour éviter que tout ça ne tombe dans les flots. La pêche promettait d'être passionnante vu tous les poissons qui rôdaient sous ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1882-abigail-williams
Nate Manticore


Nate Manticore

Age du personnage : Nous en avons dix-sept, désormais...

Familier : Nous n'avons pas besoin de ces bestioles, chou. Nous nous suffisons à nous-même.
Couleur de magie : Vert comme nos yeux.
Niveau de magie :
  • Plutôt élevé
Niveau de combat :
  • Plutôt élevé


Métier : Métier... Tssss.
Dans le sac : Dans le sac ? Non mais tu rêves. Il est bien trop petit, le sac. Et puis d'abord, qu'est-ce que tu fais à fouiller dedans ?

Affinités : ~ Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me
Oh wanna dance with somebody
I wanna feel the heat with somebody
Yeah wanna dance with somebody
With somebody who loves me ~


MessageSujet: Re: Le début des ennuis [PV Cassie]   Le début des ennuis [PV Cassie] Icon_minitimeDim 13 Mar 2011 - 17:26

- Cassie!


Un observateur vigilant aurait sans mal remarqué la jeune fille blonde qui se retournait, et si cet observateur avait eu ne serait-ce qu’une once de cervelle, il aurait pu en déduire que Cassie était le prénom de la blonde. L’observateur aurait pu aussi remarquer que la jeune femme qui venait de crier le nom qui avait permis une telle déduction était totalement opposée (tant au niveau vestimentaire que physique) à la personne dont le crie de la première permettait de déduire le prénom.

La première (celle qui cria le nom qui permit de déduire que la seconde s’appeler par le nom crié) était brune, avait les cheveux raides, détaché dans son dos, et l’observateur, aussi attentif qu’il fut, aurait eu du mal à distinguer la couleur des yeux. Il aurait sûrement fini par opter pour un bleu nuit-turquoise avec des paillettes de jaune. Quant à la tenue vestimentaire, il s’agissait d’un chandail au longue manche, mauve pâle, et d’un jean, pâle lui aussi. Une tenue qui aurait pu passer complétement normal, si aujourd’hui, il ne faisait pas 42 degrés (Celsius, en plus!) à Omois. L’observateur, toujours dans ses déductions, aurait pu dire alors que le teint blanchâtre de la jeune femme était dû à cela.

La seconde, plus grande en taille mais sûrement plus jeune en âge, et que l’observateur aux capacités de Sherlock Holmes avait réussi à déduire qu’elle se prénommait Cassie grâce au crie de la première jeune fille dont le teint pâle était, comme il l’avait déduit, dû à ses vêtement aux longues manches, avait des cheveux blond, bouclé, et qu’elle avait coiffé en un chignon plutôt lâche qui laissait filer de nombreuse mèches. Ses grands yeux étaient bruns, un sourire éclatant était posé sur ces lèvres et sa peau déjà rendu caramel par le soleil. L’observateur aurait déduit que la jeune fille bronzait très vite. Un sac rouge était posé à côté d’elle, et elle ne portait qu’un short en jean avec un débardeur rouge.

L’observateur aurait dû regarder longtemps avant de comprendre qu’elles étaient sœur.

- Dekka!

L’observateur déduira par la suite que la première à avoir crié le nom qui avait permis de déduire celui de la seconde s’appelait Dekka.

- Cassie, je te cherchais partout!
- Ah bon?
- Oui, maman veut qu’on parte pour le Lancovit.
- Bah, pourquoi?
- Rendre visite à sa famille.

- (soupir quelque peu exaspéré de la fille qui aurait aimé être prévenue plus tôt)
Elle aurait pas pu le dire plus tôt!?!
- Si, mais c’est pas dans ses habitudes.


La déducteur aurait sûrement put penser que la mère de ses deux jeunes filles était tête en l’air, et qu’elle prévoyait rarement ce qu’elle faisait. Et personnes ne l’aurait détrompé.

Peu de temps après, l’observateur aurait revu les jeunes filles, en compagnie de leur mère et d’une petite fille de six ans absolument adorable, qui était selon toute déduction leur sœur, devant la porte de transfert.

Et à peine plus tard, il les aurait revues au Lancovit, en compagnie de potentiel membre de leur famille. Potentiel qui s’avérèrent être de réels membre de leur famille.

- Où est Abi?
- Oh, nous ne savions pas que vous alliez venir, alors elle est allée pêcher!
- Je vais la chercher!
- Tu t’y retrouveras dans Travia?
- Bien sûr!


Il aurait alors vu la jeune fille partir à la course (dans la bonne direction, ouf!) L’observateur et Cassie aurait pu voir des vendeurs, et Cassie freina un instant pour observer ce qui était à vendre, mais reparti quasiment immédiatement à la course. La nouvelle déduction de l’observateur aurait été qu’elle aurait bien aimait s’acheter quelque chose, mais qu’elle n’avait pas d’argent sur elle.

Cassie arriva finalement près d’un lac. Quelqu’un, plus précisément une fille à peine plus jeune que celle qui venait d’arriver, se tenait la et péchait.

-Abiii!!!


Dernière déduction : La jeune fille a un prénom dont le diminutif est Abi, et n’est nul autre que la Abi que Cassie est partie chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.actifforum.com/t1771-cassie-petit-muffin-perdu-aux-pommes
 
Le début des ennuis [PV Cassie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Cassie's phone
» Cassie Lecomte, la divine [Validée]
» Skins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'AutreMonde :: Autremonde :: Le LancovitLe Lancovit :: TraviaTravia-
Sauter vers: